C. Retraites Sécu


14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010 (retraite à partir de 58 ans) puis le décret paru le 3 juillet 2012 (augmente les départs en retraite à 60 ans) et applicable au 1er novembre 2012. Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003 dans les retraites de base puis dans les retraites complémentaires, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50% avant l'âge « légal », soit avant 60 ans (jusque 2010) puis avant 62 ans. Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Fiche 14 actualisée après la parution du décret 2012-847 le 3 juillet.
- Mise à jour suite au Décret no 2012-1487 du 27 décembre 2012
- Mise à jour suite au Décret no 2013-1155 du 13 décembre 2013 fixant à 166 le nombre de trimestres pour la génération 1957.
- Mise à jour du tableau 2 suite à la LOI 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites
- Mise à jour des trimestres réputés cotisés suite au décret 2014-350.

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour être considéré comme ayant eu une « activité jeune », le salarié doit justifier d’une durée d’activité accomplie avant un âge qui varie en fonction de l’âge de départ (voir tableau 1 ou 2).

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16 ou 20 ans, pour partir avant 62 ans (voir tableaux 1 ou 2).

Pour les assurés nés au cours du dernier trimestre de l’année, si les 5 trimestres ne sont pas acquis l’année en cours et les années précédentes, 4 trimestres sont exigés l’année civile de son anniversaire (16 ans ou 20 ans) pour les départs jusque octobre 2012. A partir du 1er novembre, 4 trimestres seront exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire (16 ou 20 ans).
Cette mesure vise à ne pas les pénaliser à cause de l’année scolaire.

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière longue : avant le 1er octobre 2012

Pour être considéré comme ayant eu une « carrière longue », la durée totale d’assurance, tous régimes de base obligatoires confondus, doit être supérieure de 8 trimestres à la durée légale. Ces trimestres d’assurance comprennent aussi par exemple les périodes de maladie, de chômage et la majoration de durée d’assurance pour enfants.

Sans reprendre en détails les explications de la fiche 20, les trimestres assimilés sont attribués gratuitement. Ajoutés aux trimestres cotisés ils constituent les trimestres validés.

La durée légale s’élève à 164 trimestres pour ceux nés en 1952, 165 trimestres pour ceux nés en 1953 ou 1954 et 166 trimestres pour ceux nés en 1955. Le tableau 1 reprend cette durée majorée de 8 trimestres (soit 172 puis 173) dans la colonne « trimestres d’assurance ».

De plus, suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

Pour ceux nés en 1960 et après :
- pour partir à partir de 58 ans : il faut ajouter 8 trimestres à la durée cotisée ;
- pour partir à partir de 60 ans : il faut avoir autant de trimestres cotisés que la durée légale.

Tableau 1. Conditions à remplir pour un départ anticipé jusqu’en octobre 2012

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Année de naissanceÂge de départ possibleTrimestres d’assuranceTrimestres cotisésTrimestres obtenus jeune
Avant juillet 1951 56 ans 171 171 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
58 ans 171 167
59 ans 171 163 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
De juillet à décembre 1951 56 ans 171 171 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
58 ans 171 167
59 ans 171 163 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
60 ans 171 163 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1952 56 ans 172 172 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
58 ans 172 168
59 ans et 4 mois 172 164 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
60 ans 172 164 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1953 56 ans 173 173 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
58 ans et 4 mois 173 169
59 ans et 8 mois 173 165 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
60 ans 173 165 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1954 56 ans 173 173 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
58 ans et 8 mois 173 169
60 ans 173 165 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1955 56 ans et 4 mois 174 174 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
59 ans 174 170
60 ans 174 166 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1956 56 ans et 8 mois 174 174 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
59 ans et 4 mois 174 170
60 ans 174 166 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1957 57 ans 174 174 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
59 ans et 8 mois 174 170
60 ans 174 166 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1958 57 ans et 4 mois 174 174 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
60 ans 174 166 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1959 57 ans et 8 mois 174 174 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
60 ans 174 166 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
1960 et après 58 ans 174 174 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
60 ans 174 166 5 avant la fin de l’année civile des 18 ans, 4 dans l’année si né au dernier trimestre
Bon à savoir

Régulariser son apprentissage

Les périodes d’apprentissage effectuées avant juillet 1972 sont travaillées mais non cotisées entièrement. Elles peuvent bénéficier du dispositif de régularisation des cotisations arriérées. Il en est de même pour le cas d’aide familial dans les exploitations agricoles (R 351-11) (voir fiche 13).

3. Avoir une durée cotisée minimale

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, sauf les périodes d’affiliation à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF). Sont exclus également les versements pour la retraite de périodes non travaillées (voir la fiche 13).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés. Pa exemple, pour ceux nés en 1960 et après :
- pour partir à partir de 58 ans : il faut ajouter 8 trimestres à la durée cotisée ;
- pour partir à partir de 60 ans : il faut avoir autant de trimestres cotisés que la durée légale.

La durée légale s’élève à 164 trimestres pour ceux nés en 1952, 165 trimestres pour ceux nés en 1953 ou 1954 et 166 trimestres pour ceux nés en 1955 et 1956.

Toutefois, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement).

Il s’agit de trimestres attribués au titre du service national ainsi que les trimestres assimilés attribués lors de périodes indemnisées au titre de la maladie, maternité et accident de travail, dans la limite de quatre trimestres (voir encadré).

Pour les départs à partir du 1er novembre d’autres périodes assimilées seront considérées comme cotisées : chômage pour 2 trimestres et accouchement pour 2 trimestres (voir encadré).

Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes. Si les conditions sont remplies pour un départ à l’âge indiqué dans le tableau 1, le salarié peut partir quand il le souhaite, entre cette date et ses 62 ans.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

Attention !

Les périodes réputées cotisées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir donné lieu à cotisations et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés :
- service national dans la limite de quatre trimestres ;
- incapacité temporaire au titre de l’assurance maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres.

Depuis le 1er novembre 2012 jusqu’au 31 mars 2014, d’autres trimestres assimilés sont réputés avoir donné lieu à cotisations :
- la maternité dans la limite de deux trimestres ;
- le chômage indemnisé dans la limite de deux trimestres.

A partir du 1er avril 2014 : on ajoute d’autres trimestres réputés cotisés :
- tous les trimestres liés à la la maternité : mais le code précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’une congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
- les trimestres civils avec paiement d’une pension d’invalidité dans la limite de deux trimestres ;
- le chômage indemnisé dans la limite de quatre trimestres.

Le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile.

Tableau 2. Conditions à remplir pour un départ anticipé depuis le 1er novembre 2012

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Ce tableau diffère du précédent pour tenir compte du décret, en particulier la suppression des 8 trimestres en plus de durée validée à tout âge de départ.

Année de naissance Trimestres obtenus jeune Trimestres cotisés Âge de départ possible
1952 5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 164 60 ans
1953 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 17 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1954 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 173 56 ans
169 58 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 165 60 ans
1955 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 4 mois
170 59 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1956 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 56 ans et 8 mois
170 59 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1957 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 174 57 ans
166 59 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 166 60 ans
1958 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 4 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1959 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 57 ans et 8 mois
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1960 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 175 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 167 60 ans
1961, 1962, 1963 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 176 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 168 60 ans
1964, 1965, 1966 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 177 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 169 60 ans
1967, 1968, 1969 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 178 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 170 60 ans
1970, 1971, 1972 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 179 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 171 60 ans
1973 et suivants 5 avant la fin de l’année civile des 16 ans, 4 si né au dernier trimestre 180 58 ans
5 avant la fin de l’année civile des 20 ans, 4 si né au dernier trimestre 172 60 ans

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il faut faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable. En effet, avant le dépôt de la demande de pension, une étude préalable doit être effectuée.

À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :
- une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
- une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
C’est seulement après, en toute connaissance de ses droits, que l’on demande la liquidation de sa pension.

Bon à savoir

Retraite anticipée : plus de cumul des pensions invalidité et retraite

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.

PDF - 285.3 ko
Décret 2 juillet 2012
Nouveau décret retraite à 60 ans
PDF - 98.1 ko
Décret carrières longues 19 mars 2014
Décret du 19 mars 2014





Simulateur de date de départ anticipé

Un habitué de ce forum, Luma, a réalisé un simulateur. Il permet, en indiquant les renseignements demandés, de savoir sa date de départ possible. Il est indispensable d’avoir son relevé de carrière.

Cliquez ici pour accéder au simulateur.

Poser une question

269 messages
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été lu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 22:18 , par jojo

    Bonjour
    Je viens de visualiser mon relevé de carrière mis à jour .
    J’ai acquis et validé 167 trimestres au 31/12/ 2013 .
    J’ai commencé à travailler très jeune (avant mes 15 ans ,je suis né le 26/12/1956),début d’activité le 15 septembre 1971 (174h/mois).
    J’ai cotisé 4 trimestres avant mes 16 ans,je souhaite partir en retraite au 1 er octobre 2015 j’aurai acquis à cette date 174 trimestres.
    Est ce que toutes les conditions sont réunies pour partir en retraite à cette date ? j’aurais alors 58 ans et 9 mois cordialement.

    PS : en 1972 je n’ai validé que 3 trimestres car je n’ai perçu annuellement que 2713 F en brut ,il aurait fallu que je perçoive 3152 F (salaires minina trimestriels exigés), il me manque 437 F soit 67 € pour cette année 72 et pour l"année 1973 je n’ai validé que 3 trimestres également car là aussi je n’ai perçu que 3547 F en brut annuellement au lieu de 3640 F soit un manque de 93 F (14,17€ ).Ai je une possibilité de pourvoir à ces 2 trimestres qui me manquent pour des sommes modiques de nos jours ?merci

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 22:43 , par Claude (CFDT Retraités)

      Ce qui compte c’est d’une part le nombre de trimestres validés l’année de vos 16 ans (4 pour vous). D’autre part le nombre total de trimestres cotisés indiqué sur votre relevé de carrière.
      L’achat de trimestres au titre d’une année incomplète ne sert que pour un départ à l’âge légal (voir fiche 13).

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 13:05 , par jojo

      donc en octobre 2015 j’aurai cotisé 174 trimestres ce qui me permet de partir à 58ans et 9 mois
      c’est bien ça ?

      Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 13:46 , par jammet

    bonjour
    je suis né le 23 juin 1958 à la fin de l année 2013 je totalise 160 trimestres.
    Pour le trimestre de 1973 année de mes quinze ans celui ci n a pas été validé pour manque de cotisation de 110 francs .Peux ton racheter ce trimestre pour partir avant soixante ans , et deuxiéme question est il normal et posible de partir
    avec 178 trimestres à soixante ans ?
    D avance merci cordialement jean pierre.

    Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 23:06 , par Marin

    Bonjour,
    né en février 55- entré dans la vie active en févrIer 1975 avec une activité sans interruption à ce jour, je pense pouvoir prétendre à un départ carrières longues, dès lors que 4 trimestres figurent sur mon relevé au titre d’un travail saisonnier en 1974. J’évalue donc les 166 trimestres requis au 1ER Juillet 2015..... mais je reste dans l’incertitude : impossible d’obtenir de réponse à mes questions de la part de la CARSAT et de la CNRACL, chacune me renvoyant vers l’autre...Mon activité à temps partiel (80%) pendant 11 années a t-elle une influence sur le calcul des trimestres cotisés ? Que signifie un "reliquat de services effectifs de 5 trimestres" figurant sur un relevé ? ces 5 trimestres sont-ils censés êtres des trimestres cotisés ?
    Merci d’avance pour votre réponse ainsi que pour votre site qui est très formateur ; dommage que les interlocuteurs censés être spécialisés en matière d’information retraite ne s’y réfèrent pas !!!

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 09:41 , par Claude (CFDT Retraités)

      Les réponses aux questions sur l’attribution des trimestres se trouvent fiche 20.

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 12:45 , par Marin

      désolé, mais je n’y trouve pas la réponse à ma question : que signifie "reliquat de services effectifs de 5 trimestres" . Qui peut me dire s’ils sont à rajouter au titre des trimestres cotisés ? Merci

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 13:46 , par Claude (CFDT Retraités)

      Le notion de services une expression spécifique aux régimes des fonctionnaires, merci de lire la fiche 40. Je n’en comprend pas bien le sens.

      Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 octobre à 12:51 , par chanchan

    Bonjour

    j’ai fait une demande auprès de la CARSAT 21 pour bénéficier d’ une retraite à 60 ans pour carrière longue soit le 1er février 2015 j’ai reçu un mail m’informant que mon dossier est en cours de régularisation - Est-ce que cela vaut demande de retraite ? d’autre part j’ai trois mois pour informer ma direction de mon départ ; est-ce assimilé à une démission , auquel cas je n’aurai pas droit à ma prime de départ en retraite ? Dans mon courrier de départ dois-je formuler ma demande mon indemnité de départ ?

    merci pour tous vos précieux conseils

    chanchan

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 22:52 , par Claude (CFDT Retraités)

      Le départ en retraite est une forme de démission qui donne droit à l’indemnité de départ en retraite (lisez la fiche 19).
      La demande de retraite est un formulaire Cerfa que vous devez signer car cela vous engage.
      La Carsat Bourgogne Franche Comté n’est pas signalée pour des retards de traitement des dossiers.

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 12:47 , par vincent

      étant moi même sur le point de départ, voilà ou j’en suis si ça peut vous renseigner.
      depuis le 22/08/2014, j’ai eu le même message de régularisation de carrière que vous.
      ce message a disparu le 21/10/2014 et aujourdhui je reçois par courrier postal ma date de départ possible le 1/11/2014 accompagné du dossier de demande de retraite que je vais m’empresser de remplir et renvoyer pour pouvoir prendre ma retraite le premier janvier prochain.
      2 mois de délai apparemment sur carsat rennes pour la regularisation.

      Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 11:14 , par Annie

    BONJOUR
    En mars 2015 j’aurais 60 ans . je rentre dans le cadre carriéres longues à savoir 5 trimestres dans l’année de mes 20 ans. par contre à la date de mon anniversaire mars 2015 je totalise 165 trimestres. donc il manque 1 trimestre. ma question est quand puis je partir ? Mon salaire mensuel est de plus de 2000 euros par mois pourrais je envisager de partir le 1 mai 2015 ?
    MERCI DE VOTRE REPONSE

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 13:03 , par vincent

      bonjour, vous pouvez arrêter le premier mai, mais vous ne percevrez votre retraite que le premier juillet.

      Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre à 12:07 , par sjm

    bonjour,qui peut me repondre ? ne en mai 1957,je cotise depuis septembre 1975 (car accident de travail)jusqu’a
    janvier 1976 puis prolongation maladie jusqu’a septembre 1976. octobre 1976 depart service militaire jusqu’a octobre 1977,et depuis janvier 1978 j’ai une activite regime general.ma question puis je partir a 60 ans ?.merci a ceux qui veulent bien me repondre.

    Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 octobre à 18:05 , par albert16

    bonjour,ma femme actuellement au chômage depuis le 08/2010.Touche en ce moment 2.67/jour à l’ass.Date de naissance:14/04/54.Comptabilise 164 trimestres cotisés,dont 19 avant fin 1974.Manque 1trimestre pour un départ à 60 ans.Aujourd’hui ma femme à un problème de santé qui l’oblige d’être en arrêt au moins jusqu’à fin 2014.Son arrêt commence le 29/09/2014.MA QUESTION:Mon épouse pourra-telle bénéficier d’1 trimestre maladie d’ici à la fin 2014 et de ce fait pouvoir être en retraite début 2015.

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 22:48 , par Claude (CFDT Retraités)

      Si elle a travaillé jusqu’à présent en 2014, elle aura des trimestres cotisés. Lisez la fiche 20.

      Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 octobre à 18:34 , par huguette

    excusez moi, j’ai omis de demander si pour 1 enfant, en + des 160 trimestres au 31/12/2013, il est vrai que j’ai des trimestres en +, compté par la CNAV ??
    Merci encore de votre aide

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 07:40 , par vincent

      bonjour, les enfants ne donnent pas de trimestres en plus dans le cadre des carrières longues.

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 22:44 , par Claude (CFDT Retraités)

      Dit autrement, les trimestres gratuits pour enfants servent à partie retraite à 62 ans sans décote, pas pour une retraite anticipée.

      Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 octobre à 17:35 , par huguette

    Bonjour,
    Née en 1955, 8 trimestres à fin 75, 1 enfant néé en 1977, je totalise sur mon relevé de carrière 160 trimestres à fin 2013.
    Je souhaite partir en janvier 2016, mais --- j’ai eu au long de ma carrière 3 + 8 + 5 mois de chômage, soit 16 mois au total, soit 5 trimestres + 1 mois de chômage au total.
    Est ce que cela va me pénaliser pour partir à 60 ans, sachant que seulement 4 trimestres de chômage sont acceptés. Sur cette question, je n’arrive pas à comprendre. Pouvez vous me répondre, car la Carsat est inexistante pour des renseignements, on me répond faites le dossier 4 mois avant — et on vous dira
    Merci par avance de votre aide.

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 07:52 , par vincent

      bonjour, si vous avez 160 trimestres (cotisés ou réputés cotisés) a fin 2013 et que vous êtes toujours en activité cela vous en fera 168 a fin 2015.
      comme il vous en faut 170, il faut voir si 2 de vos trimestres de chômage peuvent y être ajoutés.
      vous pouvez utiliser le simulateur pour cette opération http://www.cfdt-retraites.fr/?page=simulateur14 ou faire une étude de votre relevé de carrière auprès de votre caisse en appelant le 3960.

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 12:23 , par vincent

      re
      désolé, mais dans mon message de 7:52 h, je vous ai donné une mauvaise réponse.
      pour partir a 60 ans, c’est 166 trimestres cotisés ou réputés cotisés et non pas 170 comme indiqué par erreur.
      si vous ne les avez pas a 60 ans, vous pourrez partir dès que vous les aurez.

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 13:26 , par huguette

      Merci, Vincent, je suis toujours en activité, j’aurais 168 trimestres fin 2015, « mais j’ai eu au long de ma carrière 3 + 8 + 5 mois de chômage, soit 16 mois au total, soit 5 trimestres + 1 mois de chômage au total.
      Est ce que cela va me pénaliser pour partir à 60 ans, sachant que seulement 4 trimestres de chômage sont acceptés. »

      C’est vraiment là que le bât blesse, et que je n’arrive pas à avoir de réponse.
      Il me semble injuste que pour 4 mois de chômage en + (16 au lieu de 12 mois) je prenne 2 ans de + à travailler ---
      A vous lire
      Cordialement

      Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 octobre à 22:39 , par Claude (CFDT Retraités)

      Pourquoi deux ans de plus, juste le temps nécessaire pour remplir les conditions (voir tableau ci-dessus).
      Il est important de distinguer les périodes cotisées des périodes assimilées indiquées sur le relevé de carrière. Il faut savoir que six mois de travail au Smic valident 4 trimestres cotisés dans l’année (fiche 20).

      Répondre à ce message

  • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune + complementaire Le 23 octobre à 22:30 , par jojo

    bonjour je voudrais savoir si je toucherais ma retraite complémentaire à taux plein si jamais j’ai droit à la retraite anticipée carrière longue à 58 ans et 9 mois ?merci

    Répondre à ce message

    • 14 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune + complementaire Le 23 octobre à 22:33 , par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, bien sûr. Vous aurez droit à vos points de retraite complémentaires sans abattement.

      Répondre à ce message