C. Retraites Sécu


21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base


La pension de retraite dépend de la durée d'assurance, du salaire annuel moyen et du taux de liquidation. Le salaire annuel moyen est la moyenne de tous les salaires annuels pris en compte. On ne retient que les 25 meilleurs salaires annuels (on parle des 25 meilleures années).

Mise à jour :
- remplacement du versement forfaitaire unique pour un remboursement des cotisations (encadré fin du point 6) si 8 trimestres cotisés ou moins (décret 2016-117 du 5 février 2016).

1. Les principes de calcul d’une pension de base

Le montant de la pension de vieillesse est déterminé en fonction de plusieurs éléments :

  •  la durée d’assurance au régime général (fiche 19) ;
  •  le taux (fiche 20) ;
  •  le salaire annuel moyen ;
  •  la durée de référence, ou d’assurance maximum requise (ci-dessous).

Le montant de la retraite est un pourcentage (taux de liquidation) du salaire de référence (salaire annuel moyen), proportionnel au temps validé (durée d’assurance en trimestres). Il se calcule selon la formule suivante :
Taux x Sam x (durée d’assurance RG / durée d’assurance requise),
sachant que : Taux = taux en % ; Sam = salaire annuel moyen ; durée d’assurance RG = nombre de trimestres validés au régime général (limitée à la durée maximum selon année de naissance) ; durée d’assurance = nombre de trimestres requis selon l’année de naissance, tous régimes confondus.

2. Détermination des salaires annuels portés au compte

Chaque salarié a un compte individuel. Les cotisations versées chaque année sont reconstituées en salaire, puis enregistrées sur ce compte individuel pour leur valeur du moment. Le total forme le salaire annuel porté au compte.

Les cotisations sont calculées au taux obligatoire sur les rémunérations brutes perçues. Ces salaires sont pris en compte dans la limite du salaire plafond de sécurité sociale. Certaines catégories de salariés cotisent sur une assiette forfaitaire ou sur un taux particulier en raison de leur activité ou de leur rémunération.

L’assiette des cotisations comprend toutes les rémunérations versées en contrepartie d’un travail : les salaires, les indemnités de congés payés, les gratifications, les pourboires, les primes, les avantages en nature. Depuis avril 1995, les prestations familiales complémentaires sont aussi intégrées dans l’assiette.

Ne sont pas prises en compte dans l’assiette :

  •  les frais professionnels (frais de repas, indemnités de panier) ;
  •  les abattements pour frais professionnels ;
  •  les prestations familiales ;
  •  les indemnités de licenciement et de mise à la retraite par l’employeur.

Les indemnités journalières d’assurance-maternité versées depuis janvier 2012 sont prises en compte pour la détermination du salaire servant de base pour le calcul de la pension.

Les fonctionnaires qui exercent en même temps une activité salariée relevant du régime général ne cotisent pas à l’assurance-vieillesse. Ils n’ont donc pas droit au régime général de retraite pour cette activité. En revanche, leurs employeurs paient l’intégralité de la part employeur des cotisations.

Particularité de la dernière année d’activité, en cas de cessation d’activité au 31 décembre, les indemnités de congés payés peuvent, sur demande, être reportées sur l’année de la cessation d’activité (lettre ministérielle n° 1459/AG du 18/12/1973).

3. Revalorisation des salaires annuels portés au compte

Au moment de la liquidation de la pension, chaque salaire annuel porté au compte est actualisé par application d’un coefficient de revalorisation. Ce coefficient intègre les taux successifs de revalorisation fixés par les pouvoirs publics.

Avant revalorisation, les salaires perçus à partir de 2005 sont limités au plafond de la sécurité sociale.

Depuis 1987, sauf exception, les salaires reportés au compte sont revalorisés comme l’indice des prix à la consommation et non comme les salaires. Cette indexation sur les prix revient à supprimer, pour le calcul de la pension, une partie des améliorations de pouvoir d’achat obtenues au cours de la carrière. Elle conduit à une baisse progressive du taux de remplacement. C’est la principale « économie » ou réduction des besoins de financement du régime général pointée par tous les experts.
Chaque année est affectée d’un coefficient de revalorisation qui lui est propre.

Exemple. En 2014, l’année 1971 est affectée du coefficient 7,5 : ce qui signifie que le salaire de l’année 1971 est multiplié par 7,5. Le coefficient de revalorisation va, évidemment, en diminuant, au fur et à mesure que l’on se rapproche de la période de la liquidation. Ainsi, en 2014, le salaire de 2008 est affecté du coefficient 1,083.

Bon à savoir

Choisir le moment

La demande de liquidation de la retraite peut être faite à n’importe quel moment. Pourtant, en fonction de la carrière, il peut être intéressant de choisir le moment. Généralement au 1er janvier, pour bénéficier de la prise en compte d’une année complète. En cas de cessation d’activité au 31 décembre, les indemnités de congés payés peuvent, sur demande, être reportées sur l’année de la cessation d’activité (lettre ministérielle n° 1459/AG du 18/12/1973).

4. Détermination du salaire annuel moyen

Après avoir revalorisé chaque salaire annuel inscrit dans le compte individuel, on examine les montants de chaque salaire annuel de la carrière. On ne retient que les 25 meilleurs (moins pour ceux nés avant 1948).

Ces 25 meilleurs salaires annuels sont pris isolément. Ils ne sont ni forcément les derniers, ni forcément les salaires annuels directement successifs. Si l’assuré n’a pas cotisé 25 ans, toutes ses années sont retenues.

Attention, les salaires de l’année de liquidation de la pension ne sont pas pris en compte.

On additionne les salaires annuels sélectionnés et on divise par le nombre d’années retenues, 25 maximum. Cette moyenne des meilleurs salaires annuels donne le salaire annuel moyen (Sam). C’est sur cette base que sera calculé le montant de la pension.

Bon à savoir

Un trimestre de salaires au moins

Ne rentrent dans les salaires annuels susceptibles de déterminer le Sam que les salaires annuels qui ont donné lieu à la validation d’au moins un trimestre, sauf la dernière année incomplète, où ils sont « négligés ». Un départ le 1er janvier amène à considérer l’année précédente comme complète, donc prise en compte.

5. Détermination du salaire annuel moyen des pluripensionnés

Dénoncé par la CFDT depuis longtemps, le Sam était calculé avant 2004 dans chaque régime. La réforme de 2003 prend les meilleures années au prorata de la durée d’assurance dans chaque régime.

La réforme de 2014 améliore encore la situation. Ainsi, la pension d’un assuré affilié successivement, alternativement ou simultanément au régime général (assurance-retraite), au régime des salariés agricoles (MSA) et au RSI (artisans et commerçants) sera calculée comme s’il avait relevé d’un seul régime à partir de 2017. Le Sam se calculera comme pour un monopensionné.

Pour le calcul de ses droits, seront additionnés pour chaque année civile d’affiliation :

  • l’ensemble des rémunérations sur lesquelles l’assuré a cotisé pour déterminer le nombre de trimestres acquis (ne pourra pas être supérieur à quatre par an) ;
  • l’ensemble des périodes retenues pour la détermination du droit à pension dans l’un de ces régimes (c’est­ à-dire les trimestres validés) ;
  • le total des salaires et revenus perçus, sans que leur somme puisse excéder le montant du plafond annuel de sécurité sociale.

Le calcul de la pension de retraite sera réalisé par une caisse pivot, dans des conditions fixées par décret (pas encore paru).

Bien que la CFDT le revendique, cela ne concerne pas ceux relevant des régimes ayant d’autres modes de calcul comme les régimes spéciaux.

Dans l’attente de la parution du décret, la méthode de calcul reste la suivante.
On totalise les trimestres acquis dans chaque régime, même s’ils se superposent. Le nombre d’années retenues est égal à :
nombre d’années retenues X (durée d’assurance au RG réelle / durée d’assurance totale régimes alignés).
Le nombre obtenu est arrondi au plus proche, sans pouvoir être inférieur à 1.
Prenons un exemple. Un salarié né en 1952 a cotisé 172 trimestres, dont 126 au régime général et 46 à la MSA. Le nombre de salaires annuels pour déterminer le Sam sera de 18 années pour le régime général (25 x 126 / 172 = 18) et de 7 années pour la MSA (25 x 46 / 172 = 7).

6. Durée de référence, ou durée d’assurance retenue

Dernier paramètre du calcul indiqué au point 1 de cette fiche, la durée d’assurance de référence. En effet, la pension est proportionnelle à la durée d’assurance dans le régime. Cette durée d’assurance est rapportée à la durée d’assurance maximum requise en fonction de la génération, tous régimes de base confondus. Cette durée d’assurance maximum prise en compte varie selon l’année de naissance du salarié (voir tableau).
Pour mieux comprendre, voici un exemple. Antoine, né en 1952, demande la liquidation de sa pension en 2012. Il a une carrière de 120 trimestres dans le régime général, mais a plus de 164 trimestres, tous régimes confondus. Son taux sera donc de 50 %. Son Sam est de 16 500 €.
Sa pension sera égale à : 50 % x 16 500 x 120 / 164 = 6 036 € an, soit 503 € par mois.
On remarquera que 120 exprime la règle proportionnelle et 164 correspond au nombre de trimestres liés à son année de naissance.
Si la durée d’assurance acquise par l’assuré est supérieure à la durée de référence, le rapport entre ces 2 paramètres ne peut pas être supérieur à 1.
Lorsque l’assuré a droit au taux plein, la pension calculée ne sera pas inférieure à un minimum. Dans tous les cas, la pension de base est comparée à un maximum. Ces deux situations sont décrites dans la fiche suivante.

Bon à savoir

Remboursement des cotisations au lieu du versement forfaitaire

Jusqu’en décembre 2015, en dessous d’un certain montant annuel de pension (156,09 € en 2013 revalorisé comme les pensions), la retraite est remplacée par un versement forfaitaire unique égal à 15 fois le montant annuel de la retraite.
Depuis janvier 2016, l’assuré social affilé à un seul régime de retraite et qui a obtenu 8 trimestres ou moins peut demander le remboursement des cotisations versées (parts salarié et employeur revalorisées).

Tableau 1. Durée d’assurance retenue

La durée d’assurance maximum prise en compte pour le calcul de la pension est alignée sur la durée d’assurance requise pour pouvoir partir à l’âge légal.

Année de naissance Trimestres retenus
Nés en 1948 et avant 160 trimestres
Nés en 1949 161 trimestres
Nés en 1950 162 trimestres
Nés en 1951 163 trimestres
Nés en 1952 164 trimestres
Nés en 1953 165 trimestres
Nés en 1954 165 trimestres
Nés en 1955, 1956, 1957 166 trimestres
Nés en 1958, 1959, 1960 167 trimestres
Nés en 1961, 1962, 1963 168 trimestres
Nés en 1964, 1965, 1966 169 trimestres
Nés en 1967, 1968, 1969 170 trimestres
Nés en 1970, 1971, 1972 171 trimestres
Nés en 1973 et après 172 trimestres
Bon à savoir

Indemnités de congé maternité prises en compte dans le calcul de la retraite

Depuis janvier 2012, les indemnités journalières versées par les caisses primaires d’assurance-maladie (CPAM) au titre d’un congé maternité seront comprises dans le calcul du salaire annuel moyen (Sam), qui sert à fixer le montant de la retraite. Sont également prises en compte les indemnités complémentaires versées par l’employeur. Si le total du salaire et des indemnités dépasse le plafond annuel fixé par la sécurité sociale, le montant est écrêté.
Cette disposition concerne les assurées du régime général ainsi que les assurées du régime des salariées agricoles.

Calculateur de salaire annuel moyen

Un habitué de ce forum, Luma, a réalisé un calculateur de Sam. Il permet, en indiquant les renseignements demandés, d’obtenir les salaires annuels. Une deuxième feuille vous donne le montant estimé de votre retraite. Il faut disposer de Excel ou équivalent pour s’en servir.

Attention, le simulateur est actualisé pour les départs en retraite prenant effet à partir du 1er octobre 2015.

Cliquez ci-dessous pour accéder au simulateur.

Excel - 68 ko
Calcul 2016 du salaire annuel moyen

Poser une question

310 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 24 août à 13:21, par Deber

    Bonjour,

    Je n’ai effectué que 24 ans 4 mois dans mon entreprise avec une arrivée en fin septembre 1992. Avant d’arriver dans cette entreprise privée, j’étais fonctionnaire et j’en suis parti mi-septembre 1992.

    En 1992, j’ai donc validé 1 trimestre alors que les 3 autres trimestres étaient sous le régime fonctionnaire.

    Ce trimestre va-t-il me comptait comme année au sam (avec un salaire sur 3 mois seulement) et donc faire chuter ma moyenne générale ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 17 août à 21:49, par Pereira

    Bonjour,
    tout d’abord merci à Claude pour la réponse à ma première question sur la majoration pour âge.
    J’aimerai savoir maintenant si le pourcentage s’applique aux seuls trimestres retenus pour le RG ou sur les Trimestres tous régimes confondus (dans mon cas le chiffre n’est pas le même) car j’ai été fonctionnaire et j’ai travaillé à l’étranger.

    Et, quant aux 25 meilleures années, je suppose qu’elles sont calculées au prorata des trimestres acquis dans le RG par rapport à ceux acquis dans des régimes non alignés (et le travail à l’étranger). Quant je fais comme ça, au lieu de 25, j’arrive à 21. Est-ce possible ? Ou je me trompe ?

    En vous remerciant par avance,
    Ângela P.

    Répondre à ce message

    • Le 18 août à 09:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Quelle question, sous quelle fiche ? Il y a tant de questions chaque jour que je ne peux les retenir toutes !
      Si votre première question porte sur le point 8 de la fiche 21, cette majoration ne concerne que les régimes Sécu.
      Sur la question relative au 25 meilleurs années, il s’agit encore une fois uniquement des régime Sécu (RG, MSA).

      Répondre à ce message

      • Le 19 août à 07:39, par Angela

        Bonjour,
        Oui, pour les 25 meilleures années il s’agit des régimes Sécu (RG, MSA,) mais, quand on a cotisé à d’autres régimes, j’ai eu deux sons de cloche :
        . quoiqu’il en soit, il s’agit toujours de 25 meilleures années (et si on en a fait moins, on en prendra ce qui a été fait) ;
        et aussi
        . on contera l’équivalent de 25 meilleures années au prorata des trimestres cotisés au régime Sécu. Ce qui n’est pas du tout la même chose.

        En vous remerciant par avance,
        (merci à la Cfdt, merci aux bénévoles !)
        Cdt,
        Ângela P.

        Répondre à ce message

        • Le 19 août à 15:10, par Claude (CFDT Retraités)

          Le droit est expliqué dans cette fiche, le prorata ne concerne que les régimes alignés sur le RG (MSA et RSI).

          Répondre à ce message

        • Le 23 août à 14:38, par P-O

          @Angela

          Bonjour,

          La règle générale

          quoiqu’il en soit, il s’agit toujours de 25 meilleures années (et si on en a fait moins, on en prendra ce qui a été fait) ;

          La règle particulière concernant les assurés ayant cotisé au RG-MSA-RSI.

          on contera l’équivalent de 25 meilleures années au prorata des trimestres cotisés au régime Sécu.- MSA-RSI .

          Dans les cas les retraites seront proratisées - durée d’assurance de l’assuré/ durée d’assurance requise pour sa génération.

          Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 4 août à 18:48, par jean pierre

    Bonjour à tous. Petite question, suis né en novembre 57, je serai polypensionné (ayant eu une activité salarié + en parallele pendant 27 ans une activité artisan de 1991 à 2017) avec une carrière complète regime général ** soit 172 tri en novembre 2017 +108 tri au RSI. Je serai en retraite carrieres longues le 1.12.2017, les 166 trimestres nécessaires régime général seront acquis. J’ entends parler de règles qui doivent changer au 1.1.2017 concernant les polypensionnés. Qu’ en est il exactement, car à force d’ écouter divers sons de cloche, je ne sais plus trop ce qu’ il en sera exactement au niveau du montant globale retraite rég. général + rsi + complementaire ; puis je me fier à ce jour a l’ estimation de la caisse complémentaire ARRCO ou leur simulation est juste prévisionnelle (sans parler évidemment d’ un changement de rémunération qui pourrait intervenir en 2016 et 2017, bien évidemment).
    *** mon activité salariée est mon ACTIVITE PRINCIPALE, aussi bien en temps qu’ en rémunération.
    Par avance, merci à vous pour cet éclaircissement, et félicitations à vous tous et notamment à Claude pour son travail
    jean pierre

    Répondre à ce message

    • Le 5 août à 07:11, par Claude (CFDT Retraités)

      L’estimation de l’Arrco ne concerne pas les autres retraites. C’est l’estimation indicative globale qui concerne tous vos droits à retraite.
      Le nouveau calcul à partir de 2017 ne peut qu’être favorable aux polypensionnés. Mais votre cas est particulier car vous n’avez des carrières successives dans différents régimes mais des carrières simultanées. Je pense que vous serez gagnant si votre salaire et vos BNC sont inférieurs au plafond sécurité.
      Des députés évoquent la nécessité de repousser cette réforme car le RSI est toujours aussi mal géré.

      Répondre à ce message

      • Le 5 août à 09:16, par jean pierre

        Claude bonjour et merci pour cette rapide réponse. En effet, je n’ ai pas de carrieres successives mais simultanées. Pour ce qui est de l estimation ARRCO, elle me donne en détail et la pension régime général et la pension RSI ***. Pour le plafond sécu, en CUMUL, il est loin d’ être dépassé, dommage !! ( vous sous-entendez je suppose = le CUMUL ** des pensions ne devant pas dépasser le plafond sécu ).
        Pour votre dernière phrase concernant la gestion du RSI.... NO COMMENT
        ** il s’ agit bien du CUMUL des pensions ?? et que se passerait il si le plafond était dépassé, c est difficile pour moi de tout comprendre, je dirai même que je suis encore plus Dépassé que le Plafond !!
        *** Etant bien entendu une estimation à concretiser fin 2017
        Claude, merci bonne journée
        jean pierre

        Répondre à ce message

        • Le 6 août à 00:03, par Claude (CFDT Retraités)

          Excuse-moi, mais seul le GIP info-retraites à connaissance des retraites des autres régimes, pas l’Arrco.
          Jje parle du plafond sécu qui sert de base au calcul des cotisations et donc des droits pour les régimes de base. Il s’agit donc des revenus.

          Répondre à ce message

          • Le 6 août à 09:04, par jean pierre

            Claude Bonjour et merci, Petite erreur de ma part, c est bien GIP pour estimation totale , AGIRC ARRCO donnent seulement les totaux valeurs de point tous régimes. Donc, peut on se fier a l’ estimation gip info - retraites ?? Et par rapport a ce plafond sécu, qu’ advient il s’ il se trouve à être dépassé, s uite aux modifications qui sont prévues au 1.1.2017 ?
            Claude bonne journée et encore merci a vous
            j pierre

            Répondre à ce message

            • Le 6 août à 09:10, par Claude (CFDT Retraités)

              L’estimation est fiable aux dates de départ indiquées.
              La retraite de base étant plafonnée, si les revenus dépassent le plafond, ils écrêtés pour le calcul de la retraite. Faites le total vous même avec le calculateur proposé à la fin de cette fiche. Mais si chaque régime calcule de son côté, chaque régime à son plafond.

              Répondre à ce message

              • Le 6 août à 12:59, par jean pierre

                Claude, encore une fois MERCI pour votre implication, et je sais que l’ on peut compter sur vos conseils, vu la précision des réponses que vous apportez à tous. Bien des services Officiels devraient en prendre exemple, car il faut voir les réponses qui sont données, suite aux différents messages qui parviennent sur ce forum. Je comprends que les gens se dirigent vers vous. Je regarde de plus près cette histoire de CUMUL REGIME GENERAL et RSI ; vous tiendrai au courant.... En attendant ces fameuses modifs annoncées pour janvier 2017, mais avec le RSI et sa gestion, on s’ attend au pire...
                Claude, merci et bon weekend

                Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 1er août à 15:25, par Robbe

    Bonjour,

    Je pense bientôt prendre ma retraite dans l’année 2016. Pourriez-vous me dire s’il existe un fichier excel pré-rempli qui pourrait m’aider à reconstituer le nombre de points ARRCO et AGIRC. Je ne retrouve pas forcément le nombre de points qu’indique la caisse de retraite complémentaire et les taux depuis 30 ou 40 ans n’ont fait qu’évoluer.

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 1er août à 21:40, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est un régime par points qui a sans cesse évolué, surtout jusque 1999 et la création du régime unique Arrco. Avant il y avait environ 30 régimes différents, le taux de cotisations contractuel variait selon les entreprises et les branches (lisez la fiche 31 et les suivantes).

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 31 juillet à 09:08, par Marianne

    Bonjour,
    Bravo pour ce simulateur très complet.
    Cependant je reste confuse quant aux trimestres pour enfants.
    J’ai eu 60 ans en mai 2016 et ai fait une simulation pour départ au 1er trimestre 2018.
    Avec mes 3 enfants, mon nombre de trimestres est de 175, sinon de 151 (si je déclare 0 enfant).
    Ces 175 trimestres sont ils bien les trimestres retenus (comme l’indique la simulation) et que mon taux de 100% est alors acquis en 2018 ou pas ?
    Merci pour cette précision.

    Répondre à ce message

    • Le 31 juillet à 14:30, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, la majoration de trimestres pour enfants est prise en compte à l’age légal. On ne parle pas de taux, mais de salaire annuel moyen complet, soit 166/166e pour vous.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 28 juin à 16:30, par JMi

    Bonjour,

    Ai je bien compris que lorsque le décret d’application sera passé :

    mes revenus "salarié secteur privé" temps partiel et revenus "RSI" (pour la partie RSI, qu’elle valeur, certainement les BENEFICES déclarés) s’additionneront annuellement pour le calcul de mes 25 meilleurs années (quid du plafond SS proratisé de mon temps partiel pour limiter la prise en compte de mes revenus salariés, revenus RSI s’additionneront sans prise en compte de ce plafond) ?
    Quid du nombre de trimestres pris en compte pour la pondération de la formule de cacul basés sur les 25 meilleures années : nombre de trimestres VALIDES dans les 2 activités (plafonnés à 4 par an) / nombre de trimestres nécessaires en fonction de ma date de naissance (1959 = 167) ?

    Merci pour ces précisions

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin à 23:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Je connais la réponse pour des cotisations versées dans chaque régime mais pas en même temps. Mais je ne sais pas encore les règles exactes dans votre cas (le décret n’est pas paru).
      La retraite du RSI dépend des cotisations versées et donc des revenus déclarés au RSI.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 25 juin à 14:05, par Clément

    Bonjour Claude,

    Si j’en crois la Circulaire CNAV réf 2015-66 du 28 décembre 2015 le montant maximum de la retraite CNAV est de 1609 euros pour la valeur mensuelle.
    Lorsque je calcule mon SAM, je n’arrive pas à ce montant. Pourtant, étant multi-employeur, je dépasse, jusqu’en 2005 le plafond et depuis je suis largement au delà.
    Je devrai donc être au dessous des 1609 euros et ce n’est pas le cas. Il y certainement une explication. Pouvez-vous le la donner ?
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin à 16:55, par Claude (CFDT Retraités)

      L’explication est donnée au point 3. Le salaire porté au compte est revalorisé comme les prix alors que le plafond sécu est revalorisé selon la hausse des salaires prévue. Cette hausse étant toujours supérieure, le montant relatif de la pension se trouve réduite pour tous les salariés, mais seuls les cadres dépassant le plafond s’en aperçoivent.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 23 juin à 19:04, par Gérard

    Bonjour,

    je serai retraité pluripensionné à partir du 1 sept 2016 : fonctionnaire d’état et régime général.
    Je suis né en septembre 1954, j’ai 169 trimestres en France dont 30 au régime général (et le reste en tant que fonctionnaire).
    J’ai donc un taux de 50 % au RG.

    J’ai reçu ma notification de la carsat et elle a retenu 7 années de salaire pour calculer mon sam.
    J’ai l’impression qu’il y a une erreur car si j’ai bien compris vos fiches, on doit faire :
    25 x 30 / 169 = 4,4 soit 4 années retenues pour calculer mon sam ( et non 7 comme l’a fait la carsat) ; cela changerait de façon importante le montant de ma retraite car il s’agit de mes années de début de carrière où mon salaire annuel était très irrégulier.

    (Il me semble que le calcul fait par la carsat est 30 Tr / 4 = 7,5 années arrondi à 7 )

    Pourriez-vous me donner votre avis à ce sujet ?

    D’avance, je vous en remercie.

    Gérard.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin à 22:10, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce calcul proratisé ne concerne que les régimes alignés sur le régime spécial.
      Les pouvoirs publics nous ont toujours refusé cette proratisation, sauf à accepter le passage aux 25 meilleurs années chez les fonctionnaires.

      Répondre à ce message

    • Le 25 juin à 01:18, par P-O

      @ Gérard

      La Carsat a retenu le nombre d’années correspondant à celles ou vos cotisations permettent la validation d’au moins un trimestre.

      Il est dommage que vous vous manifestiez après avoir reçu votre notification de retraite car il aurait été possible si vous n’aviez pas demandé votre retraite d’échapper à ce calcul en rachetant 1 trimestre au taux seul au titre des années incomplètes ce qui aurait exclu du SAM les dites années.

      Voir mon post adressé à@brigitte du 04/06 à 15h59.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 24 juin à 12:08, par Piou Michel

    Bonjour
    J’ai exercé une activité d’enseignant dans l’enseignement privé jusqu’en septembre 1986 puis j’ai intégré la fonction publique en tant qu’enseignant en IUT.
    Pendant l’année scolaire 1986/1987, en attendant qu’on me trouve un successeur pour certains cours assez spécialisés, j’ai continué d’assurer quelques heures hebdomadaires d’enseignement dans mon ancien lycée privé en même temps que j’assurais un plein temps de fonctionnaire dans mon nouvel établissement. Mon nouveau directeur avait donné son accord.
    Sur cette année scolaire 1986/1987, au titre de mon activité dans l’enseignement privé, j’ai reçu des salaires (13750 €) qui ont donné lieu à des cotisations sociales vieillesse et m’ont permis de valider 4 trimestres au régime général (en plus des 4 trimestres dans la Fonction publique)
    Ceci figure sur mon relevé de carrière de 2014
    Sur les bulletins de salaires de cette période, la rubrique « Cotisations Vieillesse » est renseignée (taux de cotisation salariale de 7.96% )
    Lors de ma retraite, je percevrai donc 2 pensions : une du Régime Général, l’autre du régime des Fonctionnaires.
    Dans la fiche 21 point 2 , dernier paragraphe , il est indiqué que "les fonctionnaires exerçant une activité salariée relevant du régime général ne cotisent pas à l’assurance vieillesse et n’ont pas droit au régime général de retraite pour cette activité "
    Ma question est la suivante : ces 4 trimestres pour l’année 1987 et les salaires correspondants (13750 €) figurant sur mon relevé de carrière CARSAT doivent-ils être supprimés de ma carrière dans le privé pour le calcul de ma pension de retraite du régime général ?
    Cordialement
    Michel (syndiqué CFDT)

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin à 17:53, par Claude (CFDT Retraités)

      Ils ne seront pas supprimés mais au final on ne vous comptera que 4 trimestres pour l’année.
      Les salaires de l’année seront pris en compte pour la calcul du salaire annuel moyen.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 15 juin à 19:42, par Marc

    Bonjour
    donc j’ai bien compris votre réponse et lu l’article en question.
    J’aimerais éclaircir un dernier point : Est-ce que la configuration en est modifiée si l’année en question comporte 1 trimestre cotisé et 3 trimestres attribués.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 16 juin à 01:17, par P-O

      @ Marc

      Bonsoir,

      Dans ce cas,aucun rachat n’est possible ,4 trimestres étant déjà validés pour l’année considérée.
      Le rachat concerne les années incomplètes donc une année comportant moins de 4 trimestres attribués.( cotisés ou assimilés).

      Répondre à ce message

    • Le 16 juin à 13:43, par P-O

      @ Marc

      Bonjour,

      Pour résumer ,le rachat d’années incomplètes est possible aux conditions suivantes :

      1) dés l’instant ou il y a un report de cotisation pour l’année considérée ayant donné lieu à validation de 0 à 3 trimestres.

      2) dés l’instant ou la totalité des trimestres attribués ( cotisés ou assimilés) est inférieure à 4 pour l’année considérée.

      3) dés l’instant ou vous êtes âge de 20 à 66 ans et n’avez pas acquis la durée d’assurance nécessaire pour une retraite à taux plein.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 15 juin à 01:22, par Marc

    Bonjour,
    Je viens de lire une réponse dans laquelle vous expliquez que le rachat d’un trimestre d’une année incomplète (entrant dans les 25 années..) permet d’exclure cette même année du SAM. ça m’intéresse, mais je ne saisis pas le lien de cause à effet.
    En ce qui me concerne, j’ai le nombre de trimestre requis et l’age légal.
    Est-ce que je suis exclu d’office de cette possibilité de rachat ?
    Mes remerciements

    Répondre à ce message

    • Le 15 juin à 10:13, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est exact en application de l’article R351-29 du code de la sécurité sociale.

      Répondre à ce message

    • Le 15 juin à 15:46, par P-O

      @ Marc

      Bonjour,

      Si vous avez la durée d’assurance exigée pour une retraite à taux plein,la caisse n’acceptera pas un rachat de trimestre au titre des années incomplètes.

      Cette possibilité est ouverte aux assurés sociaux âgés de 20 à 66 ans qui n’ont pas atteint lors de leur demande la durée d’assurance pour une retraite à taux plein.

      L’année pour laquelle le rachat est effectué est exclue du SAM car il n’y a pas report de salaire sur le relevé de carriére alors que de 1 à 3 trimestres sont ajoutés sur le relevé de carriére après le rachat.

      Cette démarche est à faire quand il vous manque quelques trimestres et que ces années entrent dans les 25 meilleures.même si à l’age légal de la retraite votre poursuite d’activité vous permettrait d’obtenir les trimestres manquants.

      La raison à donner à la caisse pour obtenir ce rachat est que vous comptez vous expatrier avant d’atteindre la durée d’assurance nécessaire à l’obtention d’une retraite à taux plein à l’age légal de la retraite.

      Bien évidemment ,il faut calculer la rentabilité de ce rachat et ne racheter qu’un trimestre au taux seul par année incomplète.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 15 juin à 00:26, par Marc

    Bonjour,
    Une question au sujet du coefficient de revalorisation 2016 des salaires du régime de base.
    J’ai lu sur votre site que ce coefficient corrigeait les chiffres de l’inflation (des prix) et non de l’inflation du Pss (Plafond Tr. A).
    Il s’avère que ce coefficient trop faible pour les années de 1973 à 1986 ne permet pas une revalorisation valable des salaires.
    Quelle serait la démarche pour obtenir une revalorisation un peu plus cohérente ?
    Mes remerciements.

    Répondre à ce message

    • Le 15 juin à 00:42, par Claude (CFDT Retraités)

      La revalorisation des salaires portés au compte indexée sur le salaire moyen de base calculé par la Dares est notre revendication. Mais comme la revalorisation des retraites suit le même critère, c’est difficile à obtenir.
      Mais ce mode de revalorisation sur les prix a commencé en 1986, avant c’était bien indexé sur les salaires comme le plafond sécu.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 4 juin à 11:10, par brigitte

    Bonjour,

    Née en 1951, j’envisage de prendre ma retraite en juillet 2017. J’ai 54 trimestres à faire valoir auprès de la CNAV et 96 à l’éducation nationale.
    Le calcul du SAM pour les années relevant du régime général me paraît injuste puisque la notion de "25 meilleures années" disparaît et inclue donc 3 années de "jobs d’étudiants" qui font considérablement baisser la moyenne. L’application d’un ratio 100/163 =0,61 X54 = 33 trimestre, soit 8 "meilleures" années me paraît plus équitable. Ce point est-il négociable ou est-ce le LOI ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 11:44, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est la loi. Quelle que soit la durée de carrière, on prend les 25 meilleures années sauf pour les régimes alignés sur le régime général qui sont proratisés (même mode de calcul).
      Nous connaissons bien ce problème pour les polypensionnés.
      La CFDT a revendiqué à chaque réforme une proratisation des meilleurs années avec les régimes non alignés mais la réponse est la même : acceptez la généralisation des 25 à tous les régimes de retraite...
      Nos 35 régimes de retraite ont été conçus à une époque où on faisait toute sa carrière au même régime. Il faut une réforme systémique, au moins pour les jeunes.

      Répondre à ce message

      • Le 4 juin à 15:42, par brigitte

        merci pour votre réponse. Ca me permet de réaiser qu’en tant que fonctionnaire de l’Education nationale, je suis privilégiée puisque la moyenne se fait sur les 6 derniers mois qui correspondent aux 6 meilleures années mais j’ai quand mëme l’impression d’y perdre de tous les côtés...

        Répondre à ce message

        • Le 4 juin à 18:49, par Claude (CFDT Retraités)

          Pour les fonctionnaires, on prend le dernier indice détenu pendant six mois pour être précis.
          Dans votre cas, ce sont uniquement les emplois d’été qui plombent votre retraite de base. Vous ne perdez pas de tous les côtés !

          Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 15:59, par P-O

      @brigitte

      Bonjour,

      La solution pour les assurés n’ayant pas 25 ans de cotisations au régime SS et à des régimes alignés est identique à celle des assurés n’ayant pas cotisé 25 ans au régime général.

      Les années incomplètes peuvent être prises en compte dans le calcul du salaire annuel moyen si les 2 conditions suivantes sont réunies.
      Vous avez des trimestres cotisés pour ces années figurant sur votre relevé de carriére.
      Elles font partie de vos 25 meilleures années.

      Pour éviter ce souci à condition d’avoir moins de 4 trimestres reportés pour l’année considérée,il suffit de racheter un trimestre au taux seul.
      Les rachats de trimestres sont déductibles fiscalement des salaires perçus l’année du versement.
      Dans ces conditions les sommes reportées pour ces années ne rentreront pas dans le calcul du salaire annuel moyen.
      Pour savoir si cela est rentable,il faut calculer le salaire annuel moyen avec les années incomplètes et sans les années incomplètes.

      Exemple
      carriére 500.000 euros Sam 25 ans 20.000 taux 50% retraite 10.000 euros/an.
      carriére 490.000 euros. Sam 23 ans 21.304 taux 50% retraite 10.652 euros/an.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juin à 10:09, par brigitte

        merci pour vos précieux conseils : je prends ma calculette ; ; ; ;

        Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 4 juin à 12:12, par olivier genet

    Bonjour,

    Je suis en invalidité et donc ne travaille plus. Durant les années non travaillées depuis ma mise en invalidité jusqu’à l’age de départ à la retraite je perçois une rente d’invalidité par la sécu plus une pension par la complémentaire prise par mon employeur (dont je paye une partie tous les mois). Ce qui me fait à peu prés mon ancien salaire.

    Est ce que les sommes perçues durant ces années ( sécu + prévoyance) vont être prise en compte pour le calcul des mes 25 meilleures années. Et si oui quelles démarche dois je faire auprès de la caisse de retraite cnav ? Car ils ne semblent pas avoir connaissance de ces sommes.?

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 14:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Les indemnités journalières ne sont pas soumises à cotisations pour la retraite mais donnent droit à des trimestres gratuits. Par contre le complément de salaire de la prévoyance est soumis à cotisations pour la retraite et donc son montant est intégré aux salaires pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 3 juin à 11:31, par gege

    bonjour : question : mon épouse étant originaire de la réunion a travailler de 1974 a 1981 sur place .
    pour la revalorisation des salaires pour sa retraite perçu pour cette période y a t’il un coefficient plus important vu que le smic de la réunion était inférieur a celui de métropole.
    JE PRÉCISE QU’ELLE PREND SA RETRAITE EN MÉTROPOLE
    pour exemple pour l’année 1978 le coefficient en métropole et 3.05 % .

    MERCI D’AVANCE.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin à 16:24, par Claude (CFDT Retraités)

      Le coefficient de revalorisation des salaires portés au compte est le même que celui es retraites, soit l’indice des prix à la consommation depuis 1986. Avant c’était le salaire moyen de base du secteur privé.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 2 juin à 13:39, par TEREZ claude

    Bonjour
    Né en 1952 , j’ai 163 trimestres validés (164 nécessaires )
    Puis je avoir droit au minimum contributif de base , au prorata ( 163/164) ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 23 mai à 09:29, par Nadia

    Bonjour,
    Je suis née en 1957 et j’ai commencé à travailler à l’âge de 16 ans. La caisse de retraite n’a pas pris en compte sur l’année 1973 mon bulletin de paie de décembre 1973 car la date de paiement figurant sur celui-ci est le 08/01/1974. J’ai fait le calcul et si le bulletin de décembre était pris en compte, j’aurais 4 trimestres de validés au lieu de 3 actuellement. Je croyais que tout ce qui concerne l’administration fonctionnait en année civile.
    J’aimerais savoir à partir de quelle date de paiement le bulletin de décembre est reporté sur l’année suivante.
    Merci à vous de nous procurer la possibilité d’avoir des réponses au cas par cas comme vous le faites.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 23:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, la caisse enregistre les salaires au moment où sont versées les cotisations. Les salaires de décembre versés après le 5 sont enregistrés en janvier et non en décembre. Cela a toujours existé, les employeurs ayant des dates de versement des cotisations plus tardives que d’autres selon qu’il intègrent on non les primes du mois de travail.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 30 mai à 15:34, par Yolaine

    Pour des raisons personnelles, je dois arrêter mon activité fin 2017
    Je suis née en 1961 et j’aurai acquis 138 trimestres sur les 168 nécessaires
    J’ai mis au monde 2 enfants. Est-ce que les trimestres pour la naissance de mes enfants sont ajoutés au 138 trimestres ?
    Et combien de trimestres ?
    Le calcul du salaire annuel moyen se fait sur le salaire brut ou le salaire net ?
    Dois-je attendre 67 ans pour faire valoir mes droits à la retraite ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai à 19:13, par Claude (CFDT Retraités)

      Je vous invite à lires les fiches 18, 19 et 20 qui répondent à vos questions.

      Répondre à ce message

    • Le 30 mai à 20:13, par P-O

      @ Yolaine

      Bonsoir,

      OUI. 16 trimestres s’ajouteront pour vos enfants. total 154 trimestres.
      Le calcul du SAM se fait sur la totalité du salaire brut sauf exceptions ( journalistes ....)
      le montant à prendre en compte est celui porté à la rubrique Assurance vieillesse plafonnée.

      Non , vous pourrez prendre votre retraite à l’age légal de 62 ans mais vous subirez 2
      minorations.
      1° une décote pour manque de trimestre. 17,5 % (1,25% par trimestre manquant).
      2° une proratisation de la retraite SS 154/168eme.

      A 62 ans retraite de base SS - 41,25% de 154/168. A 67 ans - 50% de 154/168.
      A 62 ans retraite complémentaire 0,8175 des points acquis A 67 ans 100% des points acquis.

      La solution pour vous serait d’être licenciée ou de signer une rupture conventionnelle
      en 2017 ce qui vous permettrait d’acquérir au titre du chômage les 14 trimestres manquants.

      Sous réserve de législation inchangée.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 28 mai à 20:10, par AD

    Bonsoir
    merci Claude, je m ’y remets !

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 28 mai à 19:07, par AD

    Bonjour
    Merci pour votre 1ere réponse sur les données à rentrer sur fichier excel !
    Mais en entrant les remunerations soumises soit la rémunération brute a cotisation. figurent dans cette remuneration : congés payes prime trafic heures sup ect... dois je dans le simulateur entrer aussi mes points arcco ? je crois que cela fait double emploi, cela rendrait ma retraite acceptable alors quavec mon premier calcul et entrée de mes salaires de bases + arcco, il me faudra pas mal gérer j’en serai heureuse certes mais jai tjrs lu que pour les simulations de la retraite de base seul comptait le salaire, raison pour laquelle les syndicats se battent pour avoir des points sur salaire de base et non pas des primes diverses.., du coup je doute .. cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 19:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce simulateur est complet et vous permet d’avoir une estimation de votre future retraite.
      Les salaires à inscrire sont ceux ayant servi de base au calcul des cotisations retraite, soit tout sauf les indemnités de déplacement (compensant des frais). Dans le régime général tout compte, ce sont les fonctionnaires titulaires qui ne cotisent pas pour la retraite sur les primes.
      Il y a dans la deuxième feuille les estimations de points Arrco à remplir.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 26 mai à 14:07, par virginie

    Bonjour,
    j’ai travaillé au régime général de 1990 à 2013, puis j’ai été licencié économique en 2013, j’ai travaillé 2 mois en 2014 et 6 mois en 2015, pour le calcul de mes 25 meilleures années est ce que l’année 2014 et 2015 vont compter même si ces années ne sont pas entières ? avant 1990 j’étais exploitante agricole.
    merci. virginie

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 23:08, par Claude (CFDT Retraités)

      L’assurance retraite prend en compte toutes les années s’il y en a moins de 25 si vus n’êtes pas dans un régime de retraite indiqué au point 5.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 23:31, par P-O

      @ virginie

      Bonjour,

      Les années incomplètes peuvent être prises en compte dans le calcul du salaire annuel moyen si les 2 conditions suivantes sont réunies.
      Vous avez des trimestres cotisés pour ces années figurant sur votre relevé de carriére.
      Elles font partie de vos 25 meilleures années.

      Pour éviter ce souci à condition d’avoir moins de 4 trimestres reportés pour l’année considérée,il suffit de racheter un trimestre au taux seul.
      Les rachats de trimestres sont déductibles fiscalement des salaires perçus l’année du versement.
      Dans ces conditions les sommes reportées pour ces années ne rentreront pas dans le calcul du salaire annuel moyen.
      Pour savoir si cela est rentable,il faut calculer le salaire annuel moyen avec les années incomplètes et sans les années incomplètes.

      Exemple
      carriére 500.000 euros Sam 25 ans 20.000 taux 50% retraite 10.000 euros/an.
      carriére 490.000 euros. Sam 23 ans 21.304 taux 50% retraite 10.652 euros/an.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 26 mai à 10:57, par AD

    bonjour
    Sur le tableau Excel d estimation du salaire moyen annuel pour le montant de retraite de base. je rentre bien le salaire en haut de page dune fiche de salaire et non la rémunération globale où se rajoutent des primes diverses. ?
    Pour les années où figurent des paiements assedics puis je prendre simplement les chiffres donnés par les relevés de carrières de la caisse retraite ?
    cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 11:04, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous entrez la totalité des salaires bruts soumis à cotisations, primes comprises. L’allocation chômage n’est pas un salaire et cette période donne droit à des trimestres gratuits. Demandez un relevé de carrière, ce sera plus facile.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 23:09, par P-O

      @AD

      Bonsoir

      Vous rentrez les montants indiqués sur fiche de paies,Rubrique Assurance vieillesse plafonnée.
      Les allocations chômage ne sont jamais reportées au compte sur les relevés de carrière ,ce sont simplement le nombre de trimestres validés pour la durée d’assurance qui y figure.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 25 mai à 16:58, par Françoise

    Bonjour

    J’ai été en maladie pendant plusieurs mois en 1999,est ce que les indemnités journalières comptent pour le calcul de la retraite, les 25 meilleures années ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 23 mai à 18:38, par daniel leroux

    bonjour,
    le montant des indemnités de sécurité sociale, versé pour les périodes d’accident de travail, est’il pris en compte dans le calcul du salaire moyen pour le départ en retraite ?merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 20 mai à 22:05, par daniel

    Bonjour,
    Dans le cas d’un départ à la retraite le 1 Janvier 2017 avec un versement des salaires de Décembre 2016 le 10 Janvier 2017,l’ annee 2016 est elle prise en compte avec les salaires de Décembre 2016 pour le calcul des 25 dernières années.
    Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 20 mai à 22:07, par Claude (CFDT Retraités)

      En principe non. Vous avez du voir dans votre relevé de carrière que vos salaires versés en janvier étaient comptés l’année du versement. Demandez à votre employeur de les verser en décembre et de les déclarer pour décembre 2015.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 19 mai à 16:12, par aimé

    Bonjour à tous. Tous les 5 ans on reçoit un relevé de carrière et je m’intéroge. J’ai cotisé 74 tris au régime général et 96 dans un autre régime .Sur le relevé de carriere que j’ai reçu en 2010 une somme apparait dans la case "montants estimatifs annuels bruts de vos retraites " .Dans le relevé que je viens de recevoir (donc 5 ans plus tard) dans la même case , ce montant estimatif a diminué et pourtant les 74 tris apparaissent toujours et le montant de la complémentaire ARRCO a lui augmenté légèrement (normal la valeur du point ARRCO a été revalorisé .Quelqu’un aurait une explication à me donner concernant le montant du régime général ?Merci de m’avoir lu et félicitation à tous.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mai à 22:27, par Claude (CFDT Retraités)

      Utilisez le simulateur en fin de fiche pour faire vous même votre estimation pour le régime général. Je n’ai pas d’explication, les règles n’ayant pas changé.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 mai à 06:51, par Doomé

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je n’ai pas trouvé la réponse à cette question :

    L’indemnité de départ en retraite est-elle intégrée à la rémunération de la dernière année d’activité ? En d’autres termes, participe-t-elle à la détermination de l’un des meilleurs 25 salaires annuels ?

    Merci pour votre participation.

    Bonne continuation.

    Doomé

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 10 mai à 11:04, par PATRICK PENEAU

    Bonjour.
    Je suis né en Mai 1952. La cellule de saisie de l’année de naissance de votre fichier excel est limitée à 1954.
    Avez vous une version de votre fichier excel qui permet d’entrer l’année 1952 ?
    Ou cela nécessite-t-il un calcul différent ?
    Merci de votre retour.

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 28 avril à 21:22, par diabolo

    Bonsoir,
    Licencié économique à 58,5 ans, je suis en phase de réflexion : savoir si je prends le CSP ou l’ARE. Après divers calculs et plusieurs interrogations, je pense m’orienter vers l’ARE car j’ai droit à 3 mois de préavis + congés payés : ce qui pousserait l’indemnisation à compter du mois d’OCTOBRE 2017 et de ce fait je pense que l’année 2O16 pourrait être comptée dans le calcul des 25 meilleures années pour ma retraite. Ma question est de savoir si les 3 mois de préavis ainsi que les congés payés (23 jours acquis pour 2O16) sont considérés comme du salaire dans la mesure où préavis et congés payés ont des cotisations sociales et pourraient ainsi rentrer dans le calcul de mes 25 meilleures années . Merci de m’éclairer. Si j’opte pour le CSP qui commencerait en MAI, l’année 2016 ne pourrait pas me compter dans les "25 meilleures années" car 4 mois travaillés ne suffiraient pas et de ce fait, la caisse de retraite va prendre en compte à la place l’année 2001 ;
    De plus en prenant l’ARE, je commencerai à être indemniser en OCTOBRE 2016 et si j’ai droit à 3 ans d’allocations chômage, je les percevrai jusqu’en SETPEMBRE 2017.Dans ce cas je n’aurai que 3 mois sans aucune ressource pour attendre dès le 1/O1/2020 la retraite (si rien ne change !).
    Si je choisis le CSP, je vais commencer à être indemnisé dès MAI jusqu’en MAI 2019 et aurait 8 MOIS jusqu’à l’age légal de ma retraite sans ressources,....
    Car vu mon âge (58,5 ans), ma qualification professionnelle et mon salaire actuel je pense ne plus retrouver du travail.
    Pour ces années de chômage, peut-on obtenir des points retraite complémentaire ? Si oui, comment cela se calcule t’il ?
    Merci pour vos réponses.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 16:09, par P-O

      @ diabolo

      Bonjour,

      Oui, le préavis et les congés comptent dans la limite du plafond sécurité sociale .

      Au vu des informations communiquées ,vous seriez né en octobre 1957 et donc admissible à une prise de retraite à l’age légal (62 ans) à compter du 01/11/2019.

      Afin d’éviter d’être sans ressources à la fin de votre indemnisation,vous auriez la possibilité de prolonger votre indemnisation ARE ou CSP si vous êtes en arrêt maladie entre le début et la fin de votre indemnisation.
      La durée de l’arret-maladie prolongera d’autant la durée de votre indemnisation et vous percevrez des indemnités journaliéres calculés sur vos anciens salaires .

      Vous validerez des trimestres de retraite au régime général de SS sans report de salaire au compte et vous obtiendrez des points de retraite complémentaire.

      Ceux-ci seront attribués en fonction du salaire journalier de référence déterminé par pole emploi. Le SJR est égal à la somme des salaires des 12 derniers mois travaillés divisé par 365.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 4 mai à 15:28, par Sylvaine

    Bonjour,

    A l’heure actuelle, j’ai 101 trimestres cotisés au régime général, 28 trimestres cotisés à la MSA, je peux prétendre valider 39 trimestres assimilés, ma retraite de base sera calculé sur le régime général ? ( ce sont mes 25 meilleures années).
    Je vous remercie. Sylvaine

    Répondre à ce message

    • Le 4 mai à 23:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Sur les deux au prorata comme expliqué au point 5.

      Répondre à ce message

      • Le 5 mai à 13:33, par Sylvaine

        Bonjour
        Merci pour votre réponse, j’ai calculé mes meilleures années, il se trouve que le calcul de 101 trimestres au régime général est 15 années et les 28 trimestres de MSA est de 4 années, ce qui me fait 19 années donc je n’aurais pas mes 25 années ?,en sachant que les 39 trimestres restant sont validés mais pas cotisés. Alors comment sera calculé ma retraite de base ?
        Merci Sylvaine

        Répondre à ce message

        • Le 5 mai à 19:25, par Claude (CFDT Retraités)

          Tous les trimestres validés dans chaque régime sont pris en compte, cotisés ou pas, pour le calcul indiqué. Chaque caisse prendra au final uniquement les années avec un salaire.

          Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 2 mai à 14:24, par KELLER ANGELE

    JE SOUHAITE PARTIR A LA RETRAITE LE 1er octobre 2016, date confirmée par la CRAV (début de carrière 1.07.1975, née le 22.09.1956). Y aurait-il une grande différence dans le montant de ma retraite si je pars le 31.12.2016.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai à 11:59, par Gilbert (CFDT Retraités)

      La dernière année est prise en compte pour le calcul du salaire moyen des 25 meilleures années si elle est complète (cas du départ au 1er janvier). Cela peut être sensible avec les indemnités de départ et le cas échéant les congés payés.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 25 avril à 17:09, par Kim

    Bonjour,
    Félicitations pour votre article très claire et très utile et pratique pour le calcul du SAM.
    Par contre je n’ai pas pu appliquer ce calcul à mon cas qui a pris le départ à la retraite au 1er octobre 2014.
    En effet je suis en pleine réclamation avec les caisses CNAV (CARSAT), MSA et RSI. Chacune m’a donné son SAM qui est différent des deux autres. Donc j’ai trois SAM complètement différents car chaque caisse ne calcule son SAM que sur les cotisations lui concernant. Normalement je ne dois avoir qu’un seul SAM applicable à toutes les caisses depuis la réforme de 2004, n’est-ce pas ?, comme indiqué dans votre article.
    J’ai effectué un essai avec votre simulateur au 1er octobre 2015 et j’ai obtenu un SAM bien supérieur aux trois SAM. Evidemment le SAM au 1er octobre 2015 doit être un peu supérieur au SAM 1er octobre 2014.
    C’est pour cette raison que je voudrais vous demander s’il ne m’est pas possible d’avoir le simulateur au 1er octobre 2014.
    D’autre part pourrais-je avoir une copie du texte de la réforme de 2004 concernant le calcul du SAM unique en cas de cotisations à plusieurs caisses comme mon cas.
    D’avance MERCI.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 21:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez trois Sam différents dans chacun des trois régimes.
      Ce qui a changé en 2003, c’est la proratisation des 25 meilleures années dans les trois régimes. En effet, avant on prenait les 25 meilleures dans chaque régime.
      Ce qui doit changer en 2017, c’est le calcul unique de la pension comme si ces trois régimes n’en faisaient qu’un seul. Mais le décret n’est pas sorti et les systèmes d’information des trois régimes et de toutes leurs caisses doivent être adaptés. Je crains un retard.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 22 avril à 06:54, par marie f

    En pleine incertitude..sur le choix de date de départ avant ou après 01/01/2017
    Née en 1955, je peux prétendre depuis 31/12/2015, a un départ (carrière longue+5 TRI avant 20éme anniv )
    Logiquement, le nouveau calcul du SAM en 2017 devrait être plus intéressant sur le cas de poly pensionné (c’est le mien, sécu générale 8 ans et msa 17 ans) mais d’après ce que je lis sur internet, cela n’est pas forcément vrai. Il est indiqué que, si vous avez un nombre de trimestres largement (188) au dessus du nombre requis (166 pour 1955) vous risquez d’être perdant. L’ancien calcul tenant compte du nombre total de trimestres dans tous les régimes. Des simulations ont elles été faites sur des cas réels ? Très difficile d’avoir une simulation de la part des caisses qui se réfugie derrière "pas de décret paru" Quelqu’un peut m’aider ?
    Merci par avance

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril à 09:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour comparer vous avez deux méthodes. Vous pouvez utiliser le site Marel ou vous servir du tableur mis à votre disposition dans cette fiche.
      Dans ce tableur, faites deux simulations, une pour chaque carrière, puis comme si vous aviez une seule carrière.
      Le calcul unique de la pension de base est prévu pour 2017 mais comme il faut que tous les ordinateurs soient reliés, je doute que les délais soient tenus. Le décret d’application n’est pas encore paru. Écrivez à la ministre pour indiquer que vous attendez avec espoir cette réforme de la loi du 20 janvier 2014 et que vous voulez savoir si les délais seront tenus.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 11 avril à 17:52, par lo

    bonjour, j ai 166 trimestres cotisés a la carsat et 10 a la msa salarié agricole pouvez vous me faire le calcul voir si c,est calculé sur salaire carsat ou sur salaires msa merci j,attend votre réponse mon salaire carsat est de 758 euros.

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 avril à 06:47, par Marc

    Bonjour,
    Peut-on espérer obtenir, qu’un même contrat de 11 mois étalé sur 2 années,
    soit considéré, dans le calcul du SAM, comme 11 mois sur 1 année ?

    j’ai travaillé 17 années pleines au plafond et les autres 8 années que 6 mois.
    en chiffres cela donne un total des cotisations de : 775200 (3400x12 x17ans + 1700x6 x8ans)
    - le calcul avec le SAM (régime agricole) : 775200 /84 trimestres /2 /3 = 1538 pension mensuelle
    - le calcul avec le SAM (régime général) : 775200 /25 an /2 /12 = 1292 (soit -16%)

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 6 avril à 14:46, par Lola

    Bonjour,
    Ayant 166 trimestres en comptant les trimestres de majoration pour enfants, je pourrais demander une retraite progressive à 60 ans au 1/1/2017. Comment seront alors sélectionnées les 25 meilleures années ? Plus précisément, comme j’utiliserai les trimestres de majoration pour enfants pour avoir les 166 trimestres, est-ce que les années de naissance des enfants seront systématiquement sélectionnées parmi les 25 ? Car j’avais pris 3 mois de congés sans solde ces années là (le congé parental n’existait pas à l’époque en 1981 et 1985) et donc cela diminuerait fortement mon salaire annuel moyen, alors que j’ai d’autres années avec des salaires supérieurs. Merci d’avance pour ce renseignement. Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 6 avril à 18:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez du recevoir un relevé de carrière sinon demandez le.
      Chaque année où vous avez un trimestre cotisé, vous avez du salaire. Les années gratuites pour enfant sont sans salaire.

      Répondre à ce message

      • Le 6 avril à 20:00, par Lola

        Merci pour votre réponse, jai bien un releve de carriere avec les salaires
        retenus associes, mais ce n’était pas exactement ce que je voulais savoir, je comprends bien que les années pour enfants n’ont pas de salaire associé mais est-ce que cela entraîne la sélection systematique des années de naissance des enfants dans les 25 meilleures années même si elles ne figurent pas dans les meilleures ? Ou bien les 25 meilleures sont sélectionnées indépendamment de ce critère d’année de naissance enfants ? Merci pour cette précision.

        Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 3 avril à 06:47, par Louis Xavier

    Bonjour,

    Dans le chapitre 21, point N°3, traitant du calcul du salaire annuel moyen, il est écrit :
    " Avant revalorisation, les salaires perçus à partir de 2005 sont limités au plafond de la sécurité sociale. "
    Cela veut-il dire qu’avant cette date, ils ne sont pas plafonnés ? Quelle est la différence de calcul avec des salaires de 2004 par exemple ?

    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 10:46, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Avant 2005, si le salaire était plafonné chez un même employeur, il était possible que les salaires dits « portés au compte » dépassaient le plafond par le fait que l’assuré pouvait avoir plusieurs employeurs. la modification de 2005 a mis un terme à cette anomalie.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 31 mars à 18:37, par Christine

    Je suis née en novembre 1957 et totalise 129 trimestres comme salariée
    Je compte 6 trimestres validés avant 20 ans
    J’ ai été licenciée en Février 2006 et suis commercante RSI
    puis je prendre ma retraite au 1 er Janvier 2018
    J’aurai en tout 166 trimestres cotisés
    Le calcul de ma pension sera t’elle calculée sur mes 25 meilleures années
    Je gagnais plus en tant que salariée

    Répondre à ce message

    • Le 31 mars à 22:35, par Claude (CFDT Retraités)

      La retraite anticipée carrière longue et travail jeune est traitée fiche 13.
      Le mode de calcul est expliqué au point 5 dans cette fiche. Le RSI est aligné sur le régime génral.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 28 mars à 23:48, par Vignol Pierre

    Bonjour,
    Je suis un vieux retraité et je constate avec retard comment a été calculée ma pension au CNAV.
    En principe la retraite est basée sur les meilleures années entières cotisées.
    Comme les salaires sont limités aux plafonds SS, les meilleurs années à retenir sont bien celles du meilleur plafond annuel revalorisé ?

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 10:18, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, on cotise jusqu’au plafond pour la retraite de base.

      Répondre à ce message

      • Le 29 mars à 11:37, par Vignol Pierre

        Désolé, ce n’était pas ma question.
        Bien sûr on cotise jusqu’au plafond SS. C’est mon cas. Ensuite il y a la question du choix des meilleurs années. Si on prend les meilleurs salaires sur une longue carrière on peut obtenir un montant nettement inférieur à celui qui aurait été basé les meilleurs plafonds, plus récents. Dans mon cas la différence est de 20 % en moins. Je me sens volé de mes cotisations.
        Alors que signifie le choix des meilleures années ?
        Et que pourriez-vous faire pour moi à la CFDT ?

        Répondre à ce message

        • Le 29 mars à 12:12, par Claude (CFDT Retraités)

          Si je comprend bien votre question, la réponse se trouve au point 3. Le plafond est augmenté plus fortement que les salaires portés au compte.

          Répondre à ce message

          • Le 29 mars à 19:07, par Vignol Pierre

            Réponse à Claude.
            Les salaires peuvent être nominalement plus élevés 20 ans plus tôt mais avec des plafonds SS bien plus bas, et des salaires récents peuvent être légèrement moins élevés avec des plafonds qui n’ont pas cessé d’augmenter et pour lesquels ont a cotisé.
            Les meilleures années ne sont pas celles des meilleurs salaires annuels comme le prétend la CNAV mais celles des meilleurs plafonds. Sur le site de la CNAV il était indiqué il y a peu de temps : Les meilleurs années à retenir sont celles du meilleur plafond de la SS.Mot à mot. Peu importe, baser la pension sur les salaires annuels est une arnaque puisque ce sont les plafonds qui sont retenus et les meilleurs ne le sont pas. Alors ? On se réveille à la CFDT ?

            Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 29 mars à 12:06, par HENRI

    Bonjour,

    un plafond sécurité sociale à été crée à partir des salaires de 2005, mes salaires de 2004 dépassait le plafond de 2004 mais ont été restreints à ce plafond, est-ce normal ??

    MERCI

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 12:10, par Claude (CFDT Retraités)

      Le plafond sécurité sociale existe depuis 1945 pour la retraite de base comme indiqué dans cette fiche. Les cotisations sont plafonnées et les salaires annuels pris en compte aussi.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 28 mars à 13:43, par laurent

    Bonjour,

    Je voudrais avoir un renseignement
    j’ai un 1trimestre en 1972 MSA
    J’ai 169 trimestres depuis 1973 à fin 2015
    d’après la loi si je suis né en novembre 1955 je peux donc prétendre à ma retraite en 2018 (62 ans)
    j’aurais donc 176 trimestres en janvier 2018 + 1 trimestre MSA soit 177 trimestres

    est ce que je vais toucher une surcote ou est ce que j’ai cotisé à perte

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 27 mars à 18:48, par Marc

    Bonjour,
    Dans mes 25 meilleures années, j’ai cotisé 17 ans au plafond et 8 ans à près de 200h (ne validant qu’un trimestre).
    Résultat dans le calcul du SAM, je suis le grand perdant.
    Car dans mon cas, les 8 trimestres comptent pour 8 années, puisque la somme des salaires qui est divisée par 25.
    (je crois savoir que dans le régime agricole, la somme n’est divisée que par le nombre de trimestres validés..)
    L’estimation de ma pension que j’ai actuellement n’est même pas à hauteur des 17/25.
    Est-ce normal d’être à ce point pénalisé alors qu’on est venu me chercher pour me licencier sous prétexte que je n’étais pas le dernier embauché mais le dernier "célibataire" embauché.
    Je dois subir 2 fois : privé d’acquérir un patrimoine, privé d’une pension honorable.
    Qu’en pensez-vous ?

    Répondre à ce message

    • Le 27 mars à 23:30, par Claude (CFDT Retraités)

      Tout d’abord la MSA est un régime aligné et les 25 meilleures années sont réparties proportionnellement dans les deux régimes jusque 2017.
      Si vous avez une carrière complète dans le régime général, plus de 15 années sont éliminées. Vous n’avez pas travaillé que 25 ans !

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 26 mars à 22:09, par MERCIER

    Bonsoir,

    Je vous remercie d’avoir mis à notre disposition le simulateur excel ; il est indiqué qu’il gère les décotes. Ceci est bien compréhensible pour la retraite de base mais pouvez-vous me dire si les décotes sont aussi prises en compte côté ARRCO et côté Agirc ?

    Merci infiniment de votre aide

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 20 mars à 16:11, par Hanesse Roger

    Bonjour. Je suis né le 1° Septembre 1954 et j’ai demandé ma retraite à l’âge légal soit au 1° avril 2016. Je viens de recevoir ma notification de retraite. Ma durée d’assurance tous régimes est de 170 trimestres dont 100 au régime général et 70 à la Cavimac. La Carsat a calculé mon SAM sur mes 22 meilleures années au régime général ! Qu’en pensez vous ? Le sam retenu est bas parce que les premiers salaires sont bas. Merci de bien vouloir m’éclairer.

    Répondre à ce message

    • Le 21 mars à 16:24, par Claude (CFDT Retraités)

      La Cavimac n’est pas un régime aligné sur le régime général. Il n’y a pas proportionnalité des 25 meilleures années comme avec les régimes dits alignés (salariés agricoles, commerçants et artisans). Votre calcul est donc conforme au droit en prenant toute les années si 25 années et moins. C’est le même inconvénient pour les polypensionnés des régimes spéciaux.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 17 mars à 18:45, par lea

    Bonjour,
    j’ai une carrière multi régime 59 trimestres en RG majoration 3 enfants incluse sur un total de 185 trimestres
    Je suis de 1952 je prends ma retraite au 01/01/2016
    étudiante en 1972 et 1973 j’ai travaillé durant les vacances 2 mois chaque année. le salaire reçu permet de
    valider 4 trimestres pour chaque année mais est pris en compte pour le calcul du salaire de base. ce qui a un fort impact
    à la baisse pour ce salaire. Est ce normal ?
    D’autre part la retraite est calculée en prenant le nombre de trimestres de 164 au lieu de 185 cotisés.
    est-ce 25X59/164 ou 25X59/185 ce qui permet d’exclure une année étudiant.
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 17 mars à 22:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans cette fiche, le calcul est confirme au droit.
      Pour une carrière complète, 15 années sont éliminées, ce qui n’est pas le cas pour vous. Les pouvoirs publics nous ont toujours refusé la proportionnalité du calcul du Sam pour les régimes spéciaux de retraite.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 16 mars à 17:49, par Vier jean

    Bonjour,
    Je viens de lire vos article sur les polypensionnés et j’ai une question à vous poser car je viens d’avoir un calcul de ma retraite au régime général.
    J’ai travaillé 14 trimestres en Espgne
    Le régime général me valide 107 trimestres + 24 trimestres pour mes 3 enfants donc cela fait 131 trimestres au régime général
    Ensuite j’aurai 36 trimestres comme fonctionnaire.
    J’ai bien les trimestres requis pour mon age c’est à dire 165 trimestres
    Le calcul du SAM prend en compte les 25 meilleurs années, pourquoi ce n’est pas au prorata des trimestres retenus par le régime général ?
    Cela ferait 20 ans au lieu de 25 ans, ce qui serait plus juste.
    Par contre sur le minimum contributif il applique bien le prorata des trimestres pour le calculer.
    C’est inadmissible

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 mars à 21:38, par ya cheney

    bonjour,
    Je suis fonctionnaire dans un hopital public .Aprés l’age légal de la retraite, 65 ans, j’ai reduit mon activité à 40% et j’ai consacré les 60%restant à 3 activités salariées, les cotisations ont été normalement payées.
    Mes 4 salaires se montent à plus de 9000€ mensuels pendant 4 ans.
    Comment calculer le salaire annuel moyen.?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars à 22:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Au régime général, la retraite de base est plafonnée (3218 € en 2016). Le simulateur proposé ci-dessus permet de la calculer. Au-dessus il n’y a que l’Agirc ou l’Ircantec (selon l’employeur).

      Répondre à ce message

      • Le 10 mars à 23:40, par ya cheney

        merci de cette réponse.
        Dois-je comprendre que le salaire moyen annuel est le plafond SS de chaque année ? ET QUE LA PENSION NE SERA AU MIEUX QUE DE 50% DU PLAFOND ?
        Pour ce qui est de l’arco , en suis je bénéficiaire ?
        Quant à l’ircantec, qui , je crois savoir, est calculée sur les primes, les 40% de vie chere propre aux DOM font il partie du calcul de la retraite complémentaire ?
        Bien cordialement
        ya cheney

        Répondre à ce message

        • Le 11 mars à 09:35, par Claude (CFDT Retraités)

          Le salaire pris en compte est celui soumis à cotisations retraite de base à chaque paye, et s’il y a plusieurs employeurs il est préférable de les informer afin que chacun ne cotise pas plus que le plafond car la caisse ramène tout au plafond. Sous le plafond s’ajoute la retraite complémentaire Arrco ou Ircantec.
          Au-dessus du plafond il n’y a que la complémentaire Agirc ou Ircantec avec des taux de cotisations plus élevés donc plus de droits. Lisez les fiches concernées.
          Un fonctionnaire titulaire cotise sur les primes pour la RAFP (voir fiche concernée).

          Répondre à ce message

          • Le 11 mars à 16:46, par ya cheney

            merci encore pour cette réponse
            Ou puis-je trouver les fiches dont vous parlez ?
            Sont-elles rassemblées dans un livret, eventuellement téléchargeable ?
            Bonne journée et cordialement
            ya cheney

            Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 4 mars à 05:52, par EM

    Bonjour,

    Une question sur chômage non indemnisé après 55 ans donnant droit à vingt trimestres. Je cherche ce décret dont parle ce texte et qui rectifierait une situation aberrante (accepter de retravailler quelques heures durant les cinq ans de chômage non indemnisé ferait perdre plusieurs trimestres ???…) :
    "Pour les périodes suivantes, en revanche, le chômage non indemnisé doit être « continu » ; si vous retravaillez ne serait-ce qu’un jour, sans ouvrir de nouveaux droits au chômage, les périodes au-delà ne seront pas prises en compte. La réforme de 2014 devait mettre fin à cette particularité, mais le décret n’est toujours pas paru."

    Merci.

    EM

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 3 mars à 23:13, par PEREIRA ANTONIO

    Bonsoir
    Je suis né en 1954 et j’ai commencé ma carrière professionnel le ,01-02-1968 au PORTUGAL ou j’ai travaillé pendant 11 ans, en FRANCE j’ai travaillé 33 ans, ma question est comment calculer les meilleurs années pour ma retraite en FRANCE , c’est les meilleurs 25 ou alors on calcule au prorata.
    Je vous remercie de votre réponse.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 29 février à 15:35, par mallet joel

    Depuis 2007 je suis à mi-temps, je touche une pension d’invalidité.

    Je cotise donc sur mon salaire à mi-temps depuis cette date.

    Est-il possible de cotiser sur un salaire à temps complet retroactivement.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 25 février à 19:23, par Claude LEROY

    Il me semble avoir identifié une erreur dans le simulateur SAM . Ma femme est née en 1953 et nous avons eu 3 enfants. Elle n’a pas travaillé les 165 trimestres requis et doit donc attendre pour beneficier d’une retraite sans abattement. Il me semblait que la loi autorisait une retraite à 65 ans dans son cas or le simulateur ne prend en compte une retraite à taux plein qu’à 67 ans. Mais peut-être suis-je dans l’erreur ?
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 25 février à 21:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Le calculateur de salaire annuel moyen ne peut pas prendre en compte cette particularité décrite fiche 18 (point 1) : taux plein à 62 ans : mère de famille ouvrière ayant élevé au moins trois enfants pendant neuf ans avant leur 16e anniversaire, totalisant 120 trimestres, tous régimes confondus (y compris les huit trimestres par enfant) et ayant exercé un travail manuel ouvrier pendant au moins cinq ans dans les 15 dernières années.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 21 février à 20:30, par BOUSSEAU Danielle

    Bonjour,
    J’ai travaillé plusieurs années en tant que AVSI et j’ai pris ma retraite depuis le 1 janvier 2016. Je viens de recevoir le montant annuel brut de ma retraite IRCANTEC que je
    vais percevoir en fin d’année. Ce montant s’élève à 453.22€. J’aimerai connaître le montant net de ma retraite, le pourcentage des prélèvements sociaux en clair... Merci d’avance...
    Cordialement. Mme Bousseau

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 20 février à 15:45, par mikla

    j’ai fait toute ma carrière en tant que salariée sous le régime de la msa , mais lors de mes études j’avais travaillé sous le régime général et ait ainsi obtenu 1 trimestre cotisé avec un tout petit salaire.
    j’ai eu 3 enfants. née en 1956 je souhaite prendre ma retraite à 62 ans j’aurais alors 175 trimestres (cotisés +validés(enfants))
    sur la simulation de retraite que la msa m’a envoyé , tous les trimestres pour enfants sont mis sur le régime général et les 25 meilleures années sont prise au prorata de chaque régime. résultat je perds 280 € par mois par rapport à une situation où je n’aurais pas travaillé en étant étudiante.j’ai vu dans votre fiche que la situation avait changé et que désormais on confondait les deux régimes pour le calcul des 25 ans. le problème est que la msa et la carsat me dise que cela a peut être été annoncé mais que cela n’a donné lieu à un texte applicable. donc pour eux c’est le prorata qui s’applique
    qu’en est il exactement ? et si les textes ne sortent pas est il possible d’annuler le trimestre à la sécu ( j’aurais largement le nombre de trimestre nécessaire)pour ne pas être pénalisé.

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 16:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, les modalités pratiques ne sont pas encore fixées par décret. La mise en oeuvre a été annoncée pour 2017 car il faut harmoniser les logiciels des régimes de retraite concernés (et cela semble difficile...).
      Vous êtes victime de la multiplication inutile des régimes de retraite. Nous sommes régulièrement confrontés à ces genre d’injustice. Mais avec vous c’est le ponpon car vos 24 trimestres pour enfants ne sont pas attribués à la MSA mais au régime général où vous n’avez que le salaire d’un trimestre.
      Selon la réglementation, « le régime général est compétent pour attribuer les majorations de durée d’assurance pour enfant, si l’intéressé a été affilié au régime général et à l’un des régimes suivants : régime des salariés agricoles ; régime des non salariés agricoles ; régime social des indépendants ; régime des professions libérales (y compris les avocats) ; régime des cultes. »
      Comment faire annuler un trimestre inscrit dans votre compte ? Comme faire transférer vos trimestres pour enfants à la MSA ? Je ne connais pas de solution.
      Je vous invite à interroger le défenseur des droits du département, à écrire au ministère des affaires sociales, à votre député... pour décrire votre situation.
      Pour obtenir une retraite normale, vous ne devez pas prendre en compte les trimestres pour enfants et continuer à travailler pour avoir une carrière complète... alors que la majoration pour enfants vise à compenser les périodes non cotisées du fait des enfants.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 7 février à 12:10, par Clodomir

    Bonjour,
    Je prends ma retraite le 1er juin 2016 . Seulement le plafond ss mentionné sur mon relevé de carrière, des années 2002 à 2007 est erroné par rapport à mes bulletins de salaire.en effet sur ces derniers mes salaires bruts sont comptabilisés en totalité en tranche A ( très peu inférieur au plafond annuel ss) mais le service comptabe au moment des déclarations annuelles a proratisé le montant selon un horaire de travail erroné ( ce qui me fait une tranche A très réduite ). Je suis allée voir mon ex employeur qui en a convenu et qui me propose un bulletin de régularisation ce mois-ci. Ce bulletin devra mentionner année par année le complément du plafond soumis à la cotisation vieillesse de manière à ce que les tranche A des années 2002 à 2007 soient rectifiées. Et que la moyenne de mes 25 meilleures années soit plus élevée.

    Est ce ainsi que mon ex employeur doit procéder pour que la moyenne de mes 25 meilleures années soit réévaluée ?
    Le fait que ce bulletin de régularisation intervienne en février 2016 n’est il pas trop tardif ?
    Merci d’avance pour la réponse

    Répondre à ce message

    • Le 11 février à 17:03, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Tant que la retraite n’est pas liquidée les éléments servant au calcul de celle-ci peuvent être modifiés. Les preuves que vous allez apporter doivent être probantes et s’il y a des cotisations à verser, il est préférable que cela soit fait en précisant les exercices qu’elles concernent.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 février à 08:33, par DG

    bonjour
    je suis a la retraite depuis le 1 janvier 2016,les cotisations de mon solde de tout compte qui ma été verser en janvier 2016 dégage t il des points sur ma retraite complémentaire et seront il pris en compte sur le calcul définitif car pour le moment le calcul provisoire
    merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 février à 19:18, par PALLAIS regis

    bonsoir,

    j’ai ma carte d’adhérent CFDT et je suis salarié du groupe AMTE à thise
    ma question est : je suis né en 1962 et j’ai commencé à travailler en 1978 jusqu’à aujourd’hui sans interruption sauf la période service militaire à quel age puis je partir à taux plein ?

    Merci

    cordialement

    R. Pallais

    Répondre à ce message

    • Le 9 février à 19:24, par Claude (CFDT Retraités)

      Cher adhérent, pour partir à 60 ans, il faut 5 trimestres validés l’année de vos 20 ans (c’est le cas) et 168 trimestres cotisés (42 ans) ou réputés cotisés en 2022. Merci de lire la fiche 13.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 février à 19:06, par PALLAIS regis

    bonjour,

    je voudrais savoir, si dans le calcul de la retraite dans le privé si plus le coefficient est gros plus le montant de la retraite est haute ?

    merci

    salutations

    régis

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 février à 16:42, par Michel Belz

    Bonjour
    Sur mon relevé de situations sont " d’époque" en en francs et en euros.
    ex : 1973 975 FF
    1978 5203 FF
    2001 179400 FF
    2013 36572 €_
    Est ce que ces montants seront revalorisé et si oui à quel moment
    Car dans l’état, pas facile de se faire une idée du salaire moyen des 250 meilleurs années.

    Merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 3 février à 18:00, par Boubou89

    En Janvier 2007 j’ai subi un licenciement économique . En accord avec la société je n’est pas travaillé pendant la période de préavis de licenciement .
    J’ai profité de ce préavis pour retrouver un autre emploi qui a durée 6 mois ( jusqu’ à début juillet ).
    Ensuite chômage + stage .
    Donc pendant la période de préavis j’ai eu un double salaire .+ indemnités de licenciement.
    Au final sur mon relevé de carrière , la somme indiqué est bien inférieure au total brut de mes fiches de paie.

    Merci d’éclairer ma lanterne.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 février à 00:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Lisez la fiche 19.

      Répondre à ce message

      • Le 4 février à 11:44, par Boubou89

        J’ai lu la fiche 19 , et je ne trouve pas la réponse à ma question !

        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 4 février à 23:26, par Claude (CFDT Retraités)

          La fiche 19 explique le mode d’attribution des trimestres.
          Cette fiche explique les salaires pris en compte.
          Si le salaire soumis à cotisations pour la retraite de base (cela figure sur la fiche de paie) porté à votre compte ne correspond pas, faites une réclamation à la caisse (voir fiche 5).

          Répondre à ce message

          • Le 5 février à 10:27, par boubou89

            Voici ce que j’ai exactement cette année

            employeur 1 ( celui du licenciement économique )
            Net : 19.172€
            Brut : 13.257€
            employeur 2 ( CDD )
            Net : 18.250
            Brut : 19.706

            Cumul Brut : ( 13.257+19.706 )=32.963€
            Brut retenu par la CNAV sur relevé de carriere : 22.529€

            De plus la circulaire CNAV 2007/19 du 20 février 2007 précise en son article 11 : " Lors de la détermination du SAM, les salaires supérieurs au plafond, perçus à compter du 1 janvier 2005 seront écrêtés à hauteur du plafond annuel de la Sécurité Sociale" Il n’est donc pas question dans cette circulaire de proratiser le plafond annuel par le nombre de mois cotisés.
            Cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 5 février à 11:00, par Claude (CFDT Retraités)

              Sur chaque fiche de paie l’employeur cotise jusqu’au plafond et déclare cette somme à l’assurance retraite. C’est ce montant qui doit figure dans votre compte individuel. Le cas cité concerne les salaires d’un salarié ayant plusieurs employeurs.

              Répondre à ce message

              • Le 5 février à 16:22, par boubou89

                c’est mon cas j’ai eu plusieurs employeurs cette année .
                De plus les 2 periodes se sont chevauché car j’etais en "préavis non effectué payé"( c’est ce qu’il y a marqué sur ma fiche de paie )

                Répondre à ce message

                • Le 5 février à 18:47, par Claude (CFDT Retraités)

                  Vous avez trouvé l’explication, il me semble.

                  Répondre à ce message

                  • Le 6 février à 19:11, par boubou89

                    Je ne comprend pas , si vraiment dans le cas du multi-employeur , la circulaire cnav dit que le plafond à prendre en compte est Pass de l’année et pourquoi dans mon cas il n’y a que 22.529€ de retenu ?

                    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 4 février à 10:57, par saintout

    J’ai pris ma retraite le 01/01/2016. Pendant les 25 dernières années, j’ai toujours cotisé au plafond de la S.S.
    Les 25 meilleures années prises par la CARSAT sont de 1990 à 2014.
    J’ai fait l’année 2015 en entier, pourquoi ce n’est pas de 1991 à 2015 ??
    cela me fait perdre environ 15€ par mois

    Répondre à ce message

    • Le 4 février à 11:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre salaire annuel moyen devra être recalculé avec 2015 dès que la déclaration annuelle de votre entreprise sera enregistrée.
      Nous vous proposons dans cette fiche un tableur pour vérifier le calcul de votre salaire annuel moyen.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 29 janvier à 17:57, par GERARD

    Bonjour,
    Vous mettez à disposition un simulateur excel pour le calcul de la pension, et je vous en remercie
    Que dois je marquer dans la case bleue : trimestres CNAV attribués sans revenus.
    Pour ma part je dois avoir 166 trimestres pour ma retraite, car né en 1955
    J’ai totalisé 104 trimestres dans la fonction publique, avec pension.
    J’ai totalisé 72 trimestres dans le privé, travaillé/cotisé.
    Au total 176 trimestres pour 166 nécessaire.
    Que marquer dans la case, car en fonction, celà change de façon importante le montante de la retraite prévisionnelle
    Merci par avance

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 18:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Les trimestres acquis comme fonctionnaire sont à inscrire dans la case « trimestres autres régimes ». Les trimestres Cnav sans revenus sont ceux au chômage, en maladie... qui n’ont pas de salaire.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 29 janvier à 16:59, par EIRAM

    bonjour,
    je serai à la retraite au 1er mars 2016 à taux plein.
    Est-ce que les points ARRCO-AGIRC des mois de janvier et février seront pris en compte ?
    merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 29 janvier à 08:54, par soraya

    bonjour
    je voudrais savoir combien sera le montant de pension de retraite de mon père qui est né en 1949 et pére de deux enfants et qui n’a cotisé que 15 trimestres en tant que commerçant dans les années 70’s
    merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 10:24, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faut s’adresser au RSI. La retraite est proportionnelle à la durée cotisée par rapport à une carrière complète et aux cotisations versées (donc le montant des revenus déclarés au régime de retraite).

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 28 janvier à 17:49, par Gérard

    J’ai travaillé dans la fonction publique pendant 26 ans , et je touche une pension. (104 trimestres validés)

    En 1972, et 1973 , j’ai validé 2 trimestres chaque année (job étudiant)
    Depuis 2000 je cotise à la caisse de retraite, et j’aurai validé/cotisé à mon départ à la retraite au 01/02/2017, 72 trimestres. Je suis né en 1955, trimestres requis 166.
    Je suis en carrière longue, car j’ai plus de 5 trimestres avant 20 ans.
    Comment puis je calculer ma retraite de base, n’ayant que 72 trimestres validés/cotisés.
    J’aurai 17 ans plus 2 ans au titre de mes jobs d’étudiant, soit 19 ans au total de cotisation

    merci pour votre aide
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 26 janvier à 18:11, par RICHARD

    Bonjhour,

    Je suis née en 1954. J’ai 70 trimestres dans la fonction hospitalière et j’aurai 96 trimestres cotisés au régime général au 30 juin 2016. Je demande ma retraite pour le 1er juillet 2016 car j’aurai bien 61 ans et 7 mois..
    J’ai trois questions :
    1) Combien d’années dois je prendre en compte pour le SAM ? (15 ou 25 meilleures années).
    2) Pour le calcul de ma retraite au RG, dois je prendre 96/165 ème du SAM x taux (50%) ?
    3 ) J’ai 32 trimestres de majoration enfants a quel moment interviennent t’ils ? (Ils n’ont pas été pris en compte pour ma retraite CNRACL car j’avais eu mes enfants avant d’entrée dans la fonction publique).

    Merci pour votre aide
    Cordialement

    Marie-France RICHARD

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 19:45, par Claude (CFDT Retraités)

      1. Ce sera les 25 meilleures années.
      2. Oui et non (voir réponse 3).
      3. Il s’ajoutent alors au moment du départ en retraite aux trimestres figurant sur votre relevé de carrière, soit 96+32=128. Ce qui augmente votre pension de base.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 16 janvier à 15:26, par FABIEN

    Bonjour,
    Je suis retraité depuis le 01/01/2016. Il y a une semaine que mon employeur m’a remis mon solde de tout compte
    mon bulletin de salaire est très compliqué.
    Je travaille dans une Entreprise à l’Aéroport d’Orly comme Agent exploitation aux bagages.cela fait 24 ans.
    J’ai droit à une indemnité de départ - En décembre j’étais en congés payés .
    Pourtant sur mon solde de tout compte le solde de le total versé ne correspond même pas à mon indemnité de départ et mes congés payés n’apparaissent même pas . - il y a une ligne arbitrage de congés payés de 2108,12 dans le montant salarial. Il y a 3 lignes RET AGFF NC TR1 - TR2 tr2 SI . 2 lignes d’assurances chômage TRA et TRB c’est à n’y rien comprendre . et le CNAV n’a pas eu l’année 2015 est ce qu’il le recevront.
    Quelqu’un peut il me renseigner s’il vous plait merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 22:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre demande ne relève pas de la retraite mais du code du travail. Recherchez une permanence CFDT dans le département. Si vous êtes à la CFDT, je peux vous orienter vers un service dédié aux adhérents.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 12 janvier à 16:58, par CHAMBON michel

    BONJOUR,

    J’ai été pensionné EDF-GDF de 1962 à 1975. Pension calculé sur la base du salaire national et soumis à retenues sociales. depuis des années je n’arrive pas a savoir si cela m’ouvre des droits pour ma retraite. cette situation de faux fuyant me laisse perplexe. auriez-vous déjà vu ce cas et peut être une réponse. merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 12 janvier à 17:06, par CHAMBON michel

    Je suis désolé mais je n’ai pu remettre à 0 vos case orange ni changer le montant.

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 6 janvier à 14:13, par BALAN

    Bonjour,
    Je touche une petite pension d’invalidité mensuelle en plus de mon salaire travaillant à 80 %.

    Est ce que la CARSAT prend en compte le montant de la pension d’invalidité ajouté à mes salaires pour le calcul de ma pension retraite ou autre ? Des personnes étant dans mon cas m’ont dit qu’elles ne perdaient rien mais ne peuvent me dire comment leur calcul a été fait ?

    Pouvez- vous m’expliquer clairement comment cela se passe car premièrement on n’a pas demandé à être malade et cela serait injuste que la part de salaire (que j’ai perdu auprès de mon employeur) mais qui a été complété par la CPAM (pension d’invalidité) ne soit prise en compte ? La CPAM ne peut me répondre car elle ne sait pas .......

    Je vous remercie pour votre réponse.

    Bien sincèrement.

    Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 15:18, par Gilbert (CFDT Retraités)

      La pension dépend de 2 paramètres.
      1) des salaires dits "portés au compte", ce sont les salaires qui ont produits des cotisations ce qui n’est pas le cas pour la pension d’invalidité.
      2) des trimestres validés : les périodes d’invalidité produisent des trimestres validés (même si elles ne sont pas travaillés) De même elles produisent des points pour le calcul de la retraite complémentaire.
      La conséquence de votre situation : si la période où vous avez travaillée à temps partiel entre dans le calcul de la moyenne des 25 meilleures années, la pension risque d’en être diminuée. Vous pouvez considérer cette situation comme injuste, elle peut cependant être compensée par l’attribution du minimum contributif (voir cette fiche)

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 22 décembre 2015 à 15:06, par DESMIER Nicole

    Bonjour,

    Si je pars au 01.01.2018, merci de me confirmer que la rémunération annuelle 2017, si elle fait partie, des 25 meilleures années, sera bien prise en compte ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 22 décembre 2015 à 16:56, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Si vous partez au 1er janvier, la dernière année cotisée dans sa totalité sera pris en compte dans le calcul du salaire annuel moyen des 25 meilleures années.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 19 décembre 2015 à 15:55, par ENJALBERT

    Bonjour,
    Je pars en retraite le 31/01/2016 en carrière longue. Je viens de recevoir la notification de la CARSAT avec une somme qui forcément dans son calcul ne tient pas compte de l’année 2015 car non terminée. la notification est calculée de 1990 à 2014.
    Question : Cette notification sera t-elle modifiée lors de mon départ en retraite ? (de 1991 à 2015) Sachant bien entendu que j’aurais plus gagné en 2015 qu’il y a 25 ans.
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2015 à 15:58, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, elle doit être recalculée après la déclaration 2015 de votre employeur (peut-être sans changement). C’est pareil pour la retraite complémentaire (forcément plus élevée).

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 19 décembre 2015 à 05:44, par charni

    j’ai occupé un poste de garde enfants avec une association de service en 1987/1988/1989.
    sur mes bulletins de paye ne figurent que les cotisations chômage et régime complémentaire.
    probablement cet employeur etait-il exonéré de cotisation pour le régime général.
    De ce fait mon relevé RIS ne mentionne pas dans le calcul du montant annuel les salaires versés par cet employeur pour les années 1987/88/89.
    cette situation bloque à son tour la comptabilisation de mes points arrco acquis auprés de cet employeur .ag2r la mondiale me réclame une régularisation d’abord auprés du régime général.
    ça fait des mois que chacun me renvoie l’un vers l’autre et je ne sais plus quoi faire. A 58 ans je n’arrive pas à régulariser mes points arrco alors que j’ai en main les bulletins de cet employeur avec la cotisation au régime complémentaire.
    avez vous une idée sur ce que prévoit la législation dans ce cas.
    Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2015 à 12:13, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous étiez salariée d’une association ou aviez vous un autre statut ? C’est cela qui détermine la suite.
      Votre relevé de carrière du régime général mentionne ces périodes sous forme de trimestres assimilés sans salaire ?
      Vos cotisations retraite complémentaire figurent bien sur vos fiches de paie. Elles doivent être prises en compte. D’autant que ces périodes figurent bien sur votre relevé de carrière.
      Avez-vous eu un contact avec un Cicas ?

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 23 novembre 2015 à 18:58, par Jacques

    Bonjour.
    Je ne trouve pas normal que la CARSAT prenne en compte les années incomplètes pour le calcul du SAM.
    Pour ma part, je vais partir en début d’année prochaine, je suis poly-pensionné, je ne peux donc pas espérer que l’on retienne mes 25 meilleures années au régime général puisque je n’en dispose que de 17 à ce régime.
    Voilà ce que retiens la CARAT pour le calcul de mon salaire moyen.
    1976 : service militaire, seulement 1 mois travaillé, cette année est retenue pour le calcul sam
    1986 : 9 mois de chômage, année retenue pour le calcul sam
    1987 : 7 mois de chômage, année retenue pour le calcul sam
    1992 : 5 mois travaillés, cause changement de régime, année retenue pour le calcul sam
    Après il ne faut pas s’étonner que le salaire moyen soi médiocre et le montant de la retraite qui en découle également.
    Vous trouvez cela normal ??
    Pourquoi la CARSAT n’a t-elle pas pris comme base de calcul du sam uniquement mes années complètes.
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    JLC

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre 2015 à 22:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Le système a été conçu à une période où on faisait toute sa carrière en cotisant dans le même régime de retraite.
      Le nombre de polypensionnés augmente fortement ces dernières décennies et ce problème est de plus décrié. Mais nous n’avons pas encore obtenu de changement sauf pour ceux qui cotisent aux régimes de retraite alignés sur le régime général.

      Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2015 à 18:14, par Jacques

      Bonjour.
      Tout d’abord, merci pour votre réponse.
      Vous serez certainement d’accord avec moi si je vous dis qu’il y a un problème avec le calcul du sam des polypensionnés.
      je totalise entre la CARSAT et la MSA 23 années de cotisations. Le calcul du salaire moyen étant bien entendu défavorable aux gens n’ayant pas une carrière complète à la CARSAT, on me propose 267€ brut de pension pour ces 23 années de travail, et mon salaire n’était pas dans les plus bas.
      Ne pensez vous pas qu’il y ai matière à réformer dans ce domaine.
      Vous remerciant par avance
      Cordialement
      JLC

      Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2015 à 11:46, par fred 62

      bonjour, claude
      J’ ai 40 trimestres à la CARPIMKO, et 113 trimestres au régime général.Je suis en retraite progressive depuis le 01 /04/2015 avec 153 trimestres ,je m’ aperçois que mon S A M a été calculé sur les 25 meilleures années et non sur 19 années ,cela est -il normal ? d’ avance merci

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 24 novembre 2015 à 15:53, par PEIGNIEN

    Mon fils est en invalidité depuis 2006. Il a travaillé lorsqu’il était étudiant pendant 5 ans, des trimestres ont été validés pour ces années (1-1-3-2-4) mais les salaires étaient très bas. Il n’a ensuite travaillé à temps complet que pendant 16 ans.
    Ces 5 années pénalisent énormément le salaire moyen puisqu’on ne peut pas totaliser les 25 meilleures années ??
    Faut-il calculer le salaire moyen sur 21 années ou seulement sur 16 années ?

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2015 à 17:10, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Oui en effet, il s’agit d’une injustice.
      Les salaires sont pris en compte dès lors qu’ils ont produit au moins un trimestre dans le décompte annuel.
      Dans le cas des invalides qui n’ont pas cotisé durant les années requises, ils perdent les avantages de l’écrêtement produit par la limitation aux 25 meilleures années et la pension calculée sur les 21 années dans le cas de votre fils s’en trouve sensiblement réduite.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 24 novembre 2015 à 16:14, par PEIGNIEN

    Le montant de la pension d’invalidité ne figure pas sur le relevé de salaire de la sécurité sociale est-elle prise n compte pour le calcule du salaire moyen

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 22 novembre 2015 à 16:01, par Jacques

    Bonjour.
    Je vais partir à la retraite au 1er février 2016. Je suis poly-pensionné, et compte 17 annnées d’affiliation à la CARSAT, entre autres.
    J’aimerais connaitrele mode de calcul de la CARSAT pour revaloriser les salaires annuel afin de définir le SAM.
    En effet, j’ai reçu le calcul de ma retraite et la revalorisation de plusieurs années m’a interpellé.
    Par exemple : année 1977, j’ai perçu cette année là 27 152 francs revalorisés en euros à :14 077,75€
    année 1980, j’ai perçu cette année là 37 259 francs revalorisés en euros à : 13 933,28€

    En résumé, en 1980, j’ai perçu 10 107 francs de plus qu’en 1977 et le salaire annuel revalorisé est de moins 144.47€, cherchez l’erreur !!!
    Si quelqu’un pouvait m’expliquer car là, franchement je ne comprends pas ??
    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    JLC

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2015 à 18:41, par Claude (CFDT Retraités)

      Les salaires portés au compte sont revalorisés du même montant que les retraites, soit comme l’indice des prix à la consommation.
      Vous avez dans cette fiche un tableau vous permettant de faite le calcul vous-même. Les années citées il y a eu une forte inflation et de fortes hausses de salaire sans une huasse d’autant du salaire porté au compte.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 20 mars 2015 à 16:51, par Lemoing

    Bonjour
    il est scandaleux de comptabiliser une année incomplete pour cause de service militaire (01/12/1973 à 01/12/1974) dans le calcul du salaire de référence lorsqu’il y a quand même 15 années travaillées du 01/06/1971 à 31/08/1985 avec des semaines à 48h...
    Coment peut-on laisser une telle faille dans les réformes de retraite ?...
    Puni d’avoir fait son service militaire...

    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 mars 2015 à 10:39, par Claude (CFDT Retraités)

      Les années sans salaire ne sont PAS prises en compte dans le calcul du salaire annuel moyen. Ou avez vous lu le contraire ?

      Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2015 à 07:11, par Dam

      Bonjour, suite à votre réponse, je me pose la question, si pendant les 2 années où on a cessé notre travail pour effectuer 1 année de service militaire donc à cheval sur cette période de 2 ans ( 04/94 à 04/95 ) sont prises en compte pour le calcul du SAM dans la mesure où forcément ce sont 2 années à moitié cotisées donc très faibles ?
      Etant en invalidité,( je suppose que la pension d’invalidité et la rente de ma prévoyance ne comptent dans le calcul du SAM), je n’ai même pas 25 années de cotisations, j’en ai que 19 dont ces 2 années de 94/95, d’où mon inquiétude.
      Si non, faut il que je calcule mon SAM sur 17 années ou dans le cas contraire sur 19 ?
      Cordialement.

      Répondre à ce message

      • Le 24 juin 2015 à 21:48, par Gilbert (CFDT Retraités)

        Le SAM est la moyenne des salaires pour toutes les années ayant produit au moins un trimestre de cotisations dans la limite des 25 meilleures années. L’invalidité ne permet pas de porter des salaires au compte. En effet, les années incomplètes dues au service national vont réduire le salaire moyen.

        Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2015 à 16:05, par Jacques

      Si, je suis dans le même cas, l’année de service militaire est prise en compte dans le calcul du salaire moyen, pour ma part j’ai effectué le service militaire de décembre 1975 à décembre 1976. je n’ai don travaillé qu’un mois en 76 et cette année est retenue pour calculer le salaire moyen.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 22 novembre 2015 à 18:17, par Raboliot

    Bonjour.
    Je suis poly-pensionné et ma date de départ à la retraite est fixée au 1er février 2016. La nouvelle mesure en faveur des polypensionnés, n’est toujours pas sortie et le décret pas encore signé. Pourrais je bénéficier de ce nouveau mode de calcul lors de mon départ en février prochain.
    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    JLC

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2015 à 18:29, par Claude (CFDT Retraités)

      L’article 43 de la loi s’applique aux pensions prenant effet à une date fixée par décret, au plus tard le 1er janvier 2017. Le décret n’est pas paru et ne vous concernera pas.
      Comme c’est très compliqué de faire travailler plusieurs régimes de retraite ensemble, j’espère que la date annoncée sera respectée.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 6 novembre 2015 à 18:36, par PHILIPPE

    Bonjour à toutes et a tous,,
    Je suis né en 1952.
    Mes trimestres pour obtenir le taux plein (50%) sont de 164 trimestres.
    J’aurai fin 2015 —> 173 trimestres retenus dont 150 T au régime général + 23 T au régime CAVAMAC des agents généraux d’assurances.
    Sauf erreur de ma part je doit être un futur "polypensionné" ou "pluripensionné".
    Pour le calcul du SAM, celui sera t’il proratisé ?
    C’est à dire pour la CARSAT : les 25 meilleures années / 164 * 150 soit les 22,8 meilleures années ?
    Merci de vos réponses.
    Philippe

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2015 à 21:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, pas de proratisation avec les régimes de retraites des professions libérales. Votre régime n’est pas aligné et a d’autres méthodes de calcul de la retraite.
      Les régimes de non salariés alignés sont le RSI (artisans, commerçants) et la MSA (exploitants agricoles).

      Répondre à ce message

    • Le 7 novembre 2015 à 15:45, par PHILIPPE

      Bonjour Claude,
      J’avais un léger doute sur une réponse négative.
      Je viens donc de perdre environ 30€ de retraite mensuelle.
      Mais merci pour cette confirmation seulement 2h45 après ma question.
      Respectueusement.
      Philippe

      Répondre à ce message

    • Le 7 novembre 2015 à 21:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Tant que nous aurons 37 régimes de retraite alors que la mobilité professionnelle devient la règle, nous verrons ces inégalités. La CFDT revendique un régime unique à terme.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 1er novembre 2015 à 03:29, par garcia

    bonjour
    je serai en retraite le 1 janvier 2016 un calcul a déjà été fait par la carsat mais vu qu il y a eu revalorisation au 1 octobre 2015 y aurait-il n nouveau calcul me concernant

    Répondre à ce message

    • Le 1er novembre 2015 à 11:11, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, votre pension sera recalculée en revalorisant les salaires passés de 0,1%.

      Répondre à ce message

    • Le 1er novembre 2015 à 14:18, par garcia

      bonjour
      merci pour votre réponse
      si j ai bien compris : comme le Tableau de calcul du salaire annuel moyen 2015 n’est pas a jour je peux donc augmenter de 0.1% les salaires des meilleurs années au j aurai un calcul avec les salaires revalorisés au 1 octobre 2015
      le nouveau tableau au 1 octobre 2015 sera t il bientôt a jour
      merci

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 14 octobre 2015 à 01:03, par P-O

    Bonjour,

    1) Je désirerai savoir si le préavis non effectué par un salarié dispensé de celui-ci par son employeur rentre dans le calcul du salaire annuel moyen.(salarié du privé).

    2) Je désirerai savoir si les commissions différées perçues après la cessation d’activité rentrent dans le calcul du salaire annuel moyen. ces commissions différées étant perçues annuellement durant plusieurs années après la cessation d’activité,la prémiére perception de celles-ci intervenant au minimum un an
    aprés la cessation de fonction.

    Je n’ai exercé aucune activité professionnelle étant au chômage mais des trimestres m’ont été attribués ce qui diminue fortement mon salaire annuel moyen servant au calcul de la pensionde base du régime général de sécurité sociale au motif que le calcul n’est pas trimestrialisé contrairement au régime RSI ou MSA.

    Merci de m’éclairer et bravo aux bénévoles pour toutes les informations utiles disponibles sur le site.

    Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2015 à 10:05, par Claude (CFDT Retraités)

      Tout salaire sous le plafond entre dans le calcul du salaire annuel moyen. Tout salaire soumis à cotisations est pris en compte l’année du versement sauf si l’employeur spécifie clairement que ce salaire concerne une autre année.

      Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2015 à 20:25, par P-O

      oui.Claude.

      Mais un versement de salaire suppose avoir travaillé l’année du versement de salaire.non ?

      Dans le cas d’un préavis non effectué , aucun jour n’a été travaillé et dans le cas de commissions différées
      le versement de celles-ci provient de l’activité des années antérieures.

      Pour exemple préavis non effectué du 01/01 au 31/03 puis chômage.crédit de 4 trimestres cotisés + 4
      trimestres chômage.

      Commissions différées suite à un travail des années N-1- N-2- N-3 etc payées l’année N+1,N+2,N+3 etc jusqu’à épuisement des primes d’assurances payées par le client. Crédit d’un trimestre cotisé par an + 4 trimestres chômage.

      Le résultat,ces années comptent pour le calcul du SAM puisque faisant partie des 25 meilleures alors qu’elles ne comptabilisent pas 4 trimestres cotisés ce qui réduit d’autant le montant de la pension.

      j’ai bien compris que les trimestres sont crédités en fonction du montant soumis à cotisation mais ces montants entrent’ ils dans le calcul du salaire annuel moyen ? dés l’instant ou aucun jour n’a été travaillé et que d’une part l’employeur a bien précisé la dispense de préavis et d’autre part attesté que les commissions différées perçues proviennent bien d’une activité antérieure à la cessation de fonction.

      Répondre à ce message

    • Le 15 octobre 2015 à 21:17, par Claude (CFDT Retraités)

      La caisse de retraite ne regarde pas si vous avez travaillé ou pas, ou quel salaire a été perçu. Je comprend bien votre objectif mais je vous un renseignement exact en droit.
      Vous ne pouvez pas raisonner en logique cartésienne uniquement, regardez le droit et essayez de le respecter. L’employeur soit spécifier que les cotisations versées concernent une période passée et laquelle.
      Lisez cet article : Recalculer sa retraite pour des cotisations versées après le départ en retraite

      Répondre à ce message

    • Le 16 octobre 2015 à 22:15, par P-O

      Merci Claude pour le lien.

      Celui-ci ne correspond pas à ma situation puisque mon ex-employeur m’a toujours versé sur ma demande
      chaque année les commissions qui m’étaient dues au titre de mon activité antérieure.

      Je vais donc contacter le service juridique de la C-N-A-V concernant le calcul du S-A-M afin de savoir si en d’absence de jours travaillés,les montants portés au compte servent au calcul du S-A-M dés l’instant ou un
      minimum d’un trimestre est validé.
      Concernant le paiement d’indemnités journalières en cas de maladie ,je sais que celles -ci ne sont calculées que sur les jours réellement travaillés.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 octobre 2015 à 15:13, par elise

    Bonjour,

    Je suis en invalidité catégorie 2 et touche une pension mensuelle de 650 euros/ Je n’ai travaillé antérieuremsent que pendant 10 ans. Je serais a la retraite par rapport a mon age dans onze ans. Quel montant montant vais je toucher de la CRAM.

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2015 à 22:58, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous toucherez une retraite calculée selon les règles indiquées dans ce guide dont cette fiche. Les dix années de salaires seront toutes prises en compte.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 2 octobre 2015 à 12:36, par Ambroise

    Avez-vous une information sur la date de publication du décret de 2014.
    Je peux prendre ma retraite en juin 2016
    J’ai cotisé à 3 régimes différents :
    Régime général
    RSI
    Msa
    Dois-je attendre la mise en place du calcul prévu sur la réforme de 2014 (25 meilleures années) ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre 2015 à 09:31, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Le mode de calcul fixé par l’article 43 s’applique aux pensions prenant effet à une date fixée par décret, au plus tard le 1er janvier 2017. Ce décret annoncé en 2015 n’est pas encore paru.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 2 octobre 2015 à 13:41, par LITSUB

    bonjour,
    sur mes fiches de salaires, quel est le montant pris en compte sur le relevé des salaires de la CNAV ?
    net imposable ?
    brut ?
    Merco

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 23 septembre 2015 à 15:34, par Etienne

    Quelles étaient les conditions pour pratiquer l’abattement de 10% dans le BTP en 1976 ?
    A l’époque, je n’ai pas perçu d’indemnités de panier ou frais de déplacement en sus de mon salaire de base et mon employeur a pratiqué l’abattement de 10%. La règle actuelle : (salaire de base + indemnités) x 0.90 = base cotisations, était-elle applicable en 1976 ?
    En raison de cet abattement, je pers la validation d’un trimestre avant 20 ans pour 7€.
    Merci de votre retour

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 18 septembre 2015 à 09:51, par taupin gilbert

    mes 25 dernières années ont été cotisées aux plafond sécurité sociale .

    est ce que le valeur sera celle du plafond à la date du départ ou un pourcentage de celle-ci

    Répondre à ce message

    • Le 18 septembre 2015 à 10:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Nous expliquons clairement au point 3 le mode de revalorisation des salaires portés au compte individuel. Vos anciens salaires sont revalorisés comme les pensions, donc comme l’indice des prix, alors que le plafond sécu est revalorisé selon la hausse des salaires prévue pour l’année à venir. Les deux ne suivent pas la même courbe et votre salaire annuel moyen sera bien inférieur au plafond actuel. Ce phénomène touche tous les salariés mais seuls les cadres au plafond le voient.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 17 septembre 2015 à 13:29, par Mangeant Jean-Michel

    Bonjour
    Je suis cadre dans la métallurgie et mon employeur me dit que les avantages en nature (véhicule de fonction)
    n’entrent pas dans le calcul dr l’indemnité de départ..

    Merci par avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 15 septembre 2015 à 18:24, par paulo

    bonjour
    je viens d’être en retraite je totalise 174 trimestres retenue, dont 156 à la cnav 8 au RSI 10 au chômage longue durée en fin de carrière.
    la cnav valide la moyenne de 22 ans et retient 156 trimestres pour le calcul de ma base mensuelle,coté RSI elle valide la moyenne des 2 ans et retient 18 trimestres pour la base mensuelle.
    ma question est : 22+2=24années pour le calcul de ma base mensuelle ,la loi dit 25 des meilleurs années .
    y a t’il une erreur de calcul ou pas suite au manque de 1 année.
    merci cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 septembre 2015 à 21:35, par Claude (CFDT Retraités)

      Selon la méthode de calcul (voir point 5 ci-dessus), le RSI devrait retenir 3 années au lieu de 2 : 25x18/174= 2,58 arrondi au plus proche, soit à 3. Mais comme vous n’avez que deux années cotisées et le reste sans revenus à votre compte, il ne peut pas en prendre 3 mais 2.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 14 septembre 2015 à 15:34, par cucuron

    Bonjour,

    J’ai travaillé 33 ans et suis depuis 2 ans en ALD la médecine du travail veut ma mettre en invalidite categorie 2, comment sera calculer le montant de ma retraite ?
    Je vous remercie pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 7 septembre 2015 à 12:23, par THUILLIER

    Bonjour,

    J’ai pris ma retraite il t a 3 ANS à 63 ans 1/2. Je suis née en 1946. Le calcul de ma retraite s’est effectuée sur 25 ans, or il me semble qu’avant 1948, Les calculs étaient différents ?
    Merci de me donner votre réponse.

    MARIE

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 29 août 2015 à 12:35, par pierre

    Bonjour,

    De combien serait la marge d’erreur, s’il y avait, entre le tableau de calcul du salaire annuel moyen du site CFDT retraite et l’estimation CARSAT ?

    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 23 août 2015 à 19:15, par CHOCRON Monique

    La CRAM m’a validé 21 trimestres soit 5.25 ans réelles
    montant total des salaires retenus revalorisés = 57 162.48 €
    moyenne de mes salaires annuels retenu par la CRAM)= 57 162.48 / 6 = 9 527.08 € »
    Années concernées : 1966 pour 4 trimestres = 1 an salaire= 9 923.59 €
    1967.pour 4 t = 1 an salaire = 17 646.84 €
    1971 pour 4 t = 1 an salaire = 3 288 30 €
    1975 pour 4 t = 1 an salaire = 13 153.38 €
    1976 pour 4 t = 1 an salaire = 12 169.75 €
    1977 pour 1 t = 0.25 an salaire = 980.62 €
    Totaux 21 t = 5.25 ans et non 6 57 162.48 €
    J’estime : mon salaire de base ( moyenne de salaires annuels )à : 57 162.48 /5.25 =10 888.09 €
    Pourquoi diviser par 6 ans alors que la CRAM n’a retenu que les salaires de 21 trimestres ?

    Répondre à ce message

    • Le 24 août 2015 à 10:42, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans la fiche, chaque année ayant du salaire est prise en compte dans le calcul du salaire annuel moyen.
      Ce système a été conçu à une époque où on faisant toute sa carrière dans le même régime de retraite. Ce n’est plus le cas et une réforme systémique s’impose.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 15 août 2015 à 06:54, par Martine

    Bonjour
    Bravo pour votre travail.
    Née en 1957 , je voudrais savoir si dans le Sam on peut comptabiliser les années avec AVPF y compris son montant. Pour ce qui me concerne c est avant 1990.
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 août 2015 à 10:10, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, le salaire fictif en fonction du Smic au titre de l’AVPF est pris en compte dans le salaire annuel moyen (voir fiche 29).

      Répondre à ce message

    • Le 17 août 2015 à 22:12, par Martine

      Bonjour
      Ok merci cela me sera très utile dans 2 ans pour avoir 25 années correctes. Étonnant ce plafond sécu à plus de 38000 euros maintenant alors que dans les années 90 le même plafond sécu revalorisé est à-30% mais bon c est comme ça.

      Répondre à ce message

    • Le 17 août 2015 à 22:31, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est le plafond mensuel à prendre en compte, en général. Le plafond sécu augmente le premier janvier en fonction de la hausse des salaires prévue pour l’année à venir.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 6 juillet 2015 à 10:08, par roche

    Bonjour,

    J’ai cotisé 6 mois en 2015, départ en retraite le 1er juillet.
    Cette année 2015 n’a pas été prise en compte dans les 25 meilleures années pour le calcul du montant de ma retraite alors que les salaires étaient supérieurs à ceux de l’année prise en considération.
    Est-ce normal ?
    Merci d’avance de votre réponse
    Roche Rita

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2015 à 19:30, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Oui, la dernière année n’est pas prise en compte pour le calcul du salaire annuel moyen sauf dans le cas d’une année complète c’est à dire pour un départ au 1er Janvier.

      Répondre à ce message

    • Le 8 juillet 2015 à 17:59, par annick

      si on prends notre retraite en fin d’année, doit on faire la demande à la caisse pour qu’elle prenne en compte la dernière année pour le calcul de la pension.

      merci pour votre réponse

      Répondre à ce message

    • Le 11 août 2015 à 13:46, par SZYMCZAK

      Bonjour rita,

      pour bénéficier de la dernière année de travail dans le cadre des 25 meilleures années, il faut travailler 4 trimestres complets, donc jusqu’à décembre 2015.
      bonne retraite

      Répondre à ce message

    • Le 12 août 2015 à 12:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour être complet, il faut demander sa retraite pour le 1er janvier de l’année suivante.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 5 août 2015 à 10:40, par LETANG Jean Marc

    Bonjour
    Conseiller en évolution professionnelle à La Poste et militant CFDT, je renseigne les collègues sur les questions de retraite.
    J’utilise ce jour, pour la 1ère fois, le tableau excel pour effectuer une simulation de retraite. Je voudrais d’abord féliciter le militant qui a conçut ce tableur, car il est d’une simplicité enfantine.
    Je voudrais savoir pourquoi on ne peut pas simuler un départ en retraite au-delà de 2019 ? Je suis sur le dossier d’une collègue qui est née en 1959 et qui ne pourra pas partir avant ses 62 ans, soit en 2021 car elle n’aura pas la totalité de ses trimestres cotisés à 60 ans et le simulateur me propose comme année de départ maximum, l’année 2019... Du coup, je n’arrive pas à avoir un calcul exact.
    Merci de ce que vous pourrez faire à ce sujet.
    Bonne journée

    Répondre à ce message

    • Le 5 août 2015 à 22:39, par Claude (CFDT Retraités)

      Il a été conçu pour vérifier les montants figurant pour son relevé de carrière au moment du départ en retraite. Le calcul pour l’avenir ne peut pas être exact.
      Comme la hausse des prix, donc des retraites, donc du coefficient de revalorisation des salaires portés au compte ne bouge pas, le simulateur est déjà optimiste avec la hausse de 1,5%. Tu peux reproduire les lignes des années suivantes à 2019 en copiant la dernière année 2019.
      Mais je vais faire part de ta demande.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 22 juillet 2015 à 21:25, par cramwel

    Bonjour,
    Je viens de recevoir mon Evaluation de Retraite et j’ai remarqué qu’il y avait une difference entre le calcul du SAM effectué par la CNAV et le simulateur de Luma.

    Dans le fichier Excel, le coefficient de revalorisation sont identiques entre la CNAV et le simulateur uniquement pour 2013 et 2014 et différents sur les autres années.

    2014 CNAV et Simulateur Coefficient = 1
    2013 CNAV et Simulateur Coefficient = 1,013
    2012 CNAV = 1,034 et Simulateur = 1,0343
    2011 CNAV = 1,055 et Simulateur = 1,056
    2010 CNAV = 1,064 et Simulateur = 1,0653
    .
    .
    Je vous transmets ci dessous, la circulaire de la CNAV avec les coefficients de revalorisation

    Pourquoi cette différence ?

    Cordialement

    CNAV —> http://www.legislation.cnav.fr/Pages/texte.aspx?Nom=circulaire_cnav_2013_29_18042013#53

    Répondre à ce message

    • Le 22 juillet 2015 à 22:09, par Claude (CFDT Retraités)

      Merci d’éviter les liens dans les messages. Surtout que nous connaissons très bien le site en question.
      Luma a déjà répondu à la question il y a quelques mois :
      « Les écarts sont dus a l’arrondi derrière la virgule, j’ai proposé 4 chiffres alors que le site officiel CNAV en propose 3 derrière la virgule. Le cumul des revalorisations annuelles avec des arrondis différents amènent à ce léger écart.
      Mais ceci est un faux problème, l’erreur est de seulement 93 centimes d’euros par mois pour les 25 meilleures années au plafond sécu. Je suppose que vous n’êtes pas à 93 centimes près par mois pour votre pension.
      Je rafraichirai ce tableau avec 3 chiffres derrière la virgule quand nous aurons reçu une éventuelle revalorisation. »

      Répondre à ce message

    • Le 22 juillet 2015 à 22:31, par cramwel

      Merci pour votre réponse, effectivement la réponse se trouvait sur l’autre page, mais mon problème n’était pas l’écart de 93 centimes mais de pouvoir valider le calcul de la CNAV

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 5 juillet 2015 à 20:33, par Faye

    Bonjour,
    Je suis né en 1954 et en activité depuis 1970. Je totalise 176 trimestres .
    En longue maladie puis invalidité depuis 2012.
    Les ij maladie puis l invalidité avec ma complètementaire m’ ont permis de maintenir mes revenus à leur niveau.
    Ma question est de savoir si le calcul du SAM prendra en compte mes 25 meilleures années qui sontt mes 25 dernières années , de 1991 à 2015.
    Merci pour votre reponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2015 à 21:24, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Les salaires pris en compte pour le calcul du SAM doivent avoir donné lieu à cotisations Retraite, ce qui n’est pas le cas ni pour la maladie et ni pour l’invalidité et son complément.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 30 juin 2015 à 13:24, par gernigon

    Bojour,

    J’ai une proposition pour un poste avec slaire fixe au smic et indemnite d’utilisation vehicule personnel de 750 euros mensuel.

    l’indemnite rentrera t’elle dans le calcul pour ma retraite.

    merci

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 13 juin 2015 à 18:29, par Joël

    Bonjour,
    J’ai reçu mon relevé de carrière rectificatif dernièrement. J’ai assuré des vacations à l’Université, à l’INSA et à l’EAT. Je croyais que les salaires correspondant à ces vacations seraient ajoutés au plafond de la SS jusqu’en 2004 compris pour le calcul du salaire moyen.
    Or la CNAV vient de m’écrire :
    "Je vous informe que les salaires présents sur votre relevé de carrière de 1995 à 2014 correspondent au total des salaires soumis à cotisations ouvrières vieillesse pour chaque année. Sur certains bulletins de salaires que vous nous avez fournis, aucune cotisation vieillesse n’a été prélevée pour le régime général. Ces salaires ne peuvent donc pas être reportés sur votre compte."
    En vérifiant les fiches de paye correspondantes, je constate que certaines comprennent des cotisations ouvrières vieillesse plafonnées et des cotisations ouvrières vieillesse déplafonnées, et d’autres ne comprennent que des cotisations vieillesse déplafonnées, sans que je sache pourquoi.
    Mais il y a toujours des cotisations vieillesse, contrairement à ce qu’affirme la CNAV.
    Merci de m’éclaircir ces points, pour pouvoir écrire à la CNAV à ce sujet.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin 2015 à 20:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Etiez-vous fonctionnaire ?

      Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2015 à 11:15, par Joël

      Bonjour,
      Non, j’étais cadre dans le privé, et j’assurais des vacations en plus.

      Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2015 à 21:29, par Claude (CFDT Retraités)

      Les fonctionnaires n’ayant pas le droit de se constituer une deuxième retraite en principe, je vous posais la question.
      Ces employeurs ont peut-être utilisé la possibilité donnée depuis 2002 : l’abattement d’assiette plafonnée pour les salariés à temps partiel est applicable à des salariés ayant plusieurs employeurs.
      Les cotisations vieillesse déplafonnées ne sont pas prises en compte pour le salaire annuel moyen.
      Ce sont les seules explications plausibles si l’employeur ne s’est pas trompé. Analysez aussi vos cotisations et vos droits pour la retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

    • Le 16 juin 2015 à 10:51, par Joël

      Bonjour,
      Merci de votre réponse qui m’éclaire sur le mode de calcul de ma pension.
      Mais j’aimerais savoir si la CNAV a le droit, après m’avoir envoyé un relevé de carrière rectifié le 2 avril, de m’envoyer un nouveau relevé de carrière rectificatif le 29 mai avec une diminution des salaires pris en compte du fait de ces éléments (salaires de vacations avec cotisations vieillesse déplafonnées seulement) qui n’avaient pas été totalement pris en compte auparavant.
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 16 juin 2015 à 21:15, par Claude (CFDT Retraités)

        Oui, le calcul de votre pension peut être modifié afin de respecter la réglementation, dans les deux sens (en votre faveur). Même pendant un certain délai après votre départ en retraite.

        Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 14 juin 2015 à 11:23, par Joël

    Bonjour,
    J’ai une autre question concernant le salaire annuel pris en compte dans le calcul de la moyenne. Pour l’année 2014, j’ai travaillé à temps partiel : 4/5ème de temps. Mon salaire mensuel brut était de 4096 euros, soit nettement au-dessus du plafond de la SS qui est pour l’année 2014 de 37548 euros. Or, sur mes fiches de paye, la part prise en compte pour l’assurance URSSAF Vieillesse plafonnée n’est que de 2503.29 euros par mois, et c’est la part prise en compte également pour la tranche A. Il y a eu 13 cotisations mensuelles soit au total 32542.77 euros de cotisation vieillesse plafonnée, ce qui est inférieur au plafond de la SS ! La CNAV a pris en compte un salaire annuel de 34314 euros. Je ne comprends pas comme ce montant a été calculé, et pourquoi il est inférieur au plafond annuel de la SS alors que mon salaire était nettement plus élevé.
    Merci de m’éclairer sur ce point.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 14 juin 2015 à 21:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour une personne à temps partiel, en principe le plafond peut aussi être partiel. Votre employeur s’en est servi.
      En effet, l’article L.242-8 du code de la Sécurité sociale ouvre la possibilité de neutraliser le supplément de cotisations plafonnées consécutif à l’emploi d’un salarié à temps partiel dont la rémunération ramenée à temps complet excéderait le plafond de la sécurité sociale. En application de cette disposition, les cotisations plafonnées sont calculées lors de chaque paie dans la limite d’un plafond réduit.
      En contre
      partie, la part de salaire soumise aux cotisations Agirc est celle dépassant ce plafond partiel.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 juin 2015 à 09:40, par leine

    bonjour,
    je rencontre des difficultés pour ma mise en retraite. en effet, le tableau de relevé de carrière donné par la CNAV comporte énormément d’erreur, j’ai toutes les fiches de payes à l’appui MAIS comment calculer le revenu pris en compte ? brut ? net ? assurance vieillesse plafonnée ?
    je suis née en avril 1952, et j’ai une surcote à 174 trimestres. je suppose que les 25 meilleures années sont calculés sur le taux plein 164 trimestres et une surcote par trimestre supplémentaires.
    je vous remercie par avance de votre réponse.
    bien cordialement,

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 13 mai 2015 à 16:46, par ARIANE BLANCHARD

    Bonjour
    Encore merci pour vos réponses je me permets de vous demander les conseillers retraite internationale sont hors de prix
    Je suis né le 19 janvier 1958 j ai eu un enfant le 25 mars 1988
    J ai commencé à travailler en 1973 donc 3 trimestres
    En 1974 4 trimestres
    En 1975 étude pas de trimestre
    En 1976 4 trimestres
    En 1977 3 trimestres
    En 1978 4 trimestres
    Donc en 1978 15 trimestres à la fin de l’année de mes 20 ans
    De 1979 à 1997 79 trimestres
    Donc en 1997 94 trimestres plus 8 trimestres pour mon enfant Total 102 trimestres
    En juillet 1997 je démissionne pour suivre mon mari en Espagne
    Donc 1998 pas de trimestres mais étude supérieure en Espagne est ce possible de racheter
    En 2010 pas de trimestres mais étude supérieure en Espagne est ce possible de racheter
    De 1999 à 2015 cotisations en Espagne 57 trimestres à ce jour
    Je continue à cotiser en Espagne donc en 2018 date anniversaire de mes 60 ans
    J aurais au total 102 trimestres en France et 65 en Espagne TOTAL 167 trimestres
    Je souhaite rentrer en France pour ma retraite
    Première question Puis je demander la retraite à 60 ans pour carrière longue sachant que j aurais 60 ans le 19 janvier 2018 et 167 trimestres cotisés au total France Espagne et 15 trimestres cotisés l année de mes 20 ans
    Deuxième question Puis je racheter mes années d études et à combien
    Troisième question Puis je cotiser en France de manière volontaire à partir de cette année je suis prête à résider en France pour cotiser La CFE me dis que non car mon enfant a plus de 20 ans et j ai quitté la France depuis plus de 10 ans dernière année de cotisation
    Merci pour votre aide précieuse
    Ariane BLANCHARD

    Répondre à ce message

    • Le 13 mai 2015 à 21:40, par Claude (CFDT Retraités)

      1) Pour la retraite anticipée carrière longue, les trimestres gratuits pour enfant ne comptent pas.
      2) La achats pour études sont décrits fiche 16. Ils ne peuvent pas servir pour une carrière longue.
      3) Certaines personnes exclues du régime obligatoire peuvent cotiser volontairement à l’assurance vieillesse (si résidence en France) :
      - l’assuré qui cesse de remplir les conditions d’affiliation obligatoire ;
      - le salarié à l’étranger qui a été affilié 5 ans à l’assurance maladie d’un régime obligatoire français ;
      - la personne qui assume les fonctions de tierce personne auprès d’un membre de sa famille ;
      - le parent chargé de famille non assuré obligatoire à titre personnel en France ou à l’étranger ;
      - le bénéficiaire de l’indemnité de soins aux tuberculeux avant le 01/12/1982 ;
      - depuis 1986, les volontaires pour le développement et les volontaires pour la solidarité internationale.
      Cotiser à la CFE aurait été possible, mais vous ne remplissez plus les conditions pour cotiser comme chargé de famille ou ayant quitté depuis moins de six mois un régime obligatoire français.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 10 mai 2015 à 09:53, par vilette daniel

    bonjour

    je souhaiterais savoir si les indemnités journalières perçues à la suite d’un accident du travail sont prises en compte pour le calcul du salaire annuel perçu

    je vous remercie pour votre réponse

    Daniel V

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 14 avril 2015 à 13:34, par André

    Bonjour,
    J’ai cotisé au régime général et à la msa, ce qui fait que pour le calcul de mon sam, il est retenu 6 ans à la msa et 19 ans au RG.
    L’année 1985 est retenue parmi les 6 meilleures années de la msa, mais en 1985, ayant travaillé 8 mois sous la msa (salaire annuel de 29 131 F) et 4 mois sous le RG (salaire annuel de 24 413 F) il n’est retenu que 29 131 F alors qu’en 1986 mon salaire annuel réel a été de 53 544 F et les cotisations vieillesses ont été calculées sur 53 544 F : c’est absolument scandaleux !
    Le pire c’est qu’on découvre cela (avec la notification de retraite) alors que l’on est déjà en retraite ; car les estimations indicatives globales ne précisaient pas ces détails du calcul.
    Un recours est-il possible pour ce genre d’abbération ?
    D’avance merci.
    André

    Répondre à ce message

    • Le 14 avril 2015 à 15:42, par Marie-Solange (CFDT Retraités)

      C’est le problème des poly-pensionnés. Même si certains éléments se sont améliorés dans cette situation. Chaque régime gère en fonction des cotisations qu’il a lui même perçues.
      Cordialement

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2015 à 11:55, par André

      Donc si je comprends bien votre réponse, aucun recours n’est possible ?

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2015 à 23:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Vérifiez leurs calculs en utilisant le point 5.

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2015 à 23:51, par ANDRE

      Bonsoir,
      J’ai vérifié les calculs et au prorata du nombre de trimestres, cela fait bien 6ans pour la MSA et 19 ans pour le RG.
      Le problème, c’est que mes années msa sont pratiquement toutes incomplètes : il y a 8 ou 9 ou 10 mois de travail msa et le reste de l’année au RG, mais je n’avais jamais imaginé que cela me lèserait à ce point.
      Les 6 années msa viennent considérablement réduire mon sam alors que pour toutes ces années, j’ai cotisé pour la retraite sur la base d’un plein temps mais partagé entre les deux régimes.
      Lorsqu’on est salarié, on n’est jamais informé de ces conséquences au niveau de la retraite, c’est vraiment injuste, si j’avais été informé, j’aurais été plus vigilant à ne pas changer de travail en cours d’année civile ou au moins à faire attention que cela ne me change pas de régime.
      Même lorsqu’on reçoit les premières estimations indicatives globales, il n’y rien qui informe de ce type de calcul, car j’ai encore changé de régime (au mois de mars donc encore une année incomplète) il y a 6 ans alors que j’avais reçu ma 1ère estimation indicative globale.
      Comment peut-on dénoncer ce genre d’aberration ?
      Encore merci.
      André

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2015 à 14:18, par Claude (CFDT Retraités)

        Nous avons dénoncer ce genre de situation. Nous avons obtenu en 2033 une première réforme afin que chaque régime de prenne pas les 25 meilleurs années (la proratisation actuelle date de ce 2004). Nous avons obtenu dans la réforme de janvier 2014 un nouveau mode de calcul du Sam qui supprimer ce que vous vivez. Le décret d’application n’est pas encore publié, la loi prévoyant une mise en oeuvre pour 2017 au plus tard. Je suppose que chaque caisse tient à garder du travail et qu’il faut des arbitrages, et que c’est assez complexe à réaliser.
        Nous sommes les seuls à dénoncer les aberrations créées par nos 35 régimes de retraite !

        Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2015 à 15:04, par ANDRE

      Merci encore de votre réponse mais c’est complètement décourageant que de telles aberrations subsistent pendant des dizaines d’années (depuis la création des retraites ?) et que les caisses ne donnent aucune information à ce sujet !
      Par contre en revanche, ces mêmes caisses exigent de notre part qu’on leur communique tous nos changements de situation (employeur, situation familiale, etc ...) et en retour pas la moindre information de leur part !
      Il ne serait pas très compliqué qu’à la suite d’un changement de régime, elles nous informent des conséquences que cela entraîne, au moins on serait informé et on serait plus vigilant si on était amené à changer à nouveau de régime, par exemple, on essaierait d’éviter de changer en milieu d’année.
      Ne devraient-t-elles pas avoir également un devoir d’information à notre égard ?
      Serait-ce trop leur demander ?
      Bon, j’arrête là parce que ce genre de choses m’agace vraiment trop.
      En tout cas bravo à vous pour toutes les informations que vous nous apportez.
      André

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2015 à 15:10, par Claude (CFDT Retraités)

        Le nombre de poly cotisants augmente sans cesse, ce n’était pas le cas à l’époque. D’autre part, chacun qu’en ayant une régime particulier ce sera mieux et refuse leur fusion.

        Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 12 avril 2015 à 11:26, par ROY

    Bonjour,

    Merci pour le tableau, juste une précision, le calcul est parfait pour 2014, donc départ en 2015, par contre pour les autres années il est légèrement minoré.... car les coéfficients changent chaque année , il faut les majorer de l’inflation de la "nouvelle" année....donc chaque année le salaire de référence des 25 années prises en compte augmentent... ce qui n’est pas le cas dans le tableau.
    ce qui fait que par exemple si on prend une hypothese de +1% sur 2015 et +1% sur 2016, on arrive à 35156 pour une derniere année en 2016 et non pas 34537.

    Pour rester sur des coef fixes , il faudrait compter l’année +1 avec coef 0,99 puis 0,9801 etc... puis multiplier le résultat donné par 1/coef derniere année donc pour A+2 .... resultat * 1/0,9801.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 13 avril 2015 à 11:16, par luma

      vos calculs auraient été justes dans l’hypothèse d’une continuité de revalorisation que nous avons toujours connu. J’ai moi-même estimé une revalorisation trop optimiste (1.3%)

      La probabilité qui va nous mettre d’accord vous et moi c’est une revalorisation à 0%, vos calculs et les miens n’auront plus d’écart.

      Luma

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 10 avril 2015 à 04:31, par garcia

    Bonjour,

    Le fichier à l’air super mais il ne prend pas en compte les personnes né après 1966 dommage car bien qu’on soit jeune on s’inquiète de la sauce à laquelle nous allons être mangé ;)

    Ce qui serait pour le moins intéressant c’est que ce fichier prenne en compte les petits jobs, le service militaire pour les hommes, les périodes de chômage, et le fait qu’on ne puisse atteindre les 172 trimestres car nous qui sommes d’après 1950 nous ne pouvons pas avoir une carrière linéaire chez le même employeur avec une courbe de salaire constante.

    Pour ma part j’ai eu des petit boulot étant minot, des carrières courtes chez plusieurs employeurs donc pour le calculs des trimestres validés je suis obligé de prendre année par année et vérifier si j’ai au moins 200 x le taux horaire du smic de chaque année pour un trimestre ou dans les belles années 800 fois le taux pour avoir 4 trimestres.

    Pensez vous que cela soit possible d’avoir un tel fichier excel ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2015 à 21:53, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour une simulation officielle utilisez le simulateur Marel. Lire notre article : Préparez votre retraite maintenant
      Ce fichier permet de vérifier le montant de la pension. Seuls les salaires perçus chaque année sont pris en compte pour le calcul du salaire annuel moyen.
      Le nombre de trimestres influe sur le calcul du montant de la pension.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 avril 2015 à 09:29, par Hanesse Roger

    Bonjour. J’ai déjà posé cette question mais ma situation a changé. Je suis né le 01/09/1954 et je pourrai donc demander ma retraite au 01/04/2016. Je totaliserai 99 trimestres au régime général, 74 trimestres à la Cavimac et 13 trimestres à la MSA, soit au total 186 trimestres. J’aimerais savoir combien d’années seront retenues par chaque régime pour le calcul du SAM ? Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2015 à 23:51, par Claude (CFDT Retraités)

      Le décret n’étant pas paru, la méthode de calcul reste la suivante :
      Pour le calcul, on totalise les trimestres acquis dans chaque régime, même s’ils se superposent. Le nombre d’années retenues est égal à :
      nombre d’années retenues X (durée d’assurance au RG réelle / durée d’assurance tous régimes).
      Le nombre obtenu est arrondi au plus proche, sans pouvoir être inférieur à 1.
      Prenons un exemple. Un salarié né en 1952 a cotisé 172 trimestres, dont 126 au régime général et 46 à la MSA. Le nombre de salaires annuels pour déterminer le Sam sera de 18 années pour le régime général (25 x 126 / 172 = 18) et de 7 années pour la MSA (25 x 46 / 172 = 7).

      Je n’ai rien trouvé dans la documentation disant si la Cavimac était intégrée à ce mode de calcul (je pense que oui).

      Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2015 à 09:02, par Hanesse Roger

      Bonjour Claude. Merci pour votre réponse. Si je comprends bien, dans mon cas, le RG retiendra 13 années (13,3) ; la Cavimac 10 années ( 9,94 ) et la MSA 2 années ( 1,74 ). C’est bien cela ?

      Pour votre information, la Cavimac fait bien partie des régimes " alignés". Bonne journée.

      Répondre à ce message

    • Le 10 avril 2015 à 10:37, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, j’aboutis au mêmes chiffres. Le décret attendu apporte une réelle amélioration.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 9 avril 2015 à 07:32, par VETTOVALLI

    Bonjour, est ce que les trimestres sont validés sur l’année ou est ce qu’il faut faire son cotat par trimestre ? Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 2 avril 2015 à 18:54, par gautier

    re bonsoir
    les indemnitées versées par le cnasea pendant une formation
    sont elles comptabilisées pour le calcul du samb
    merci, encore
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril 2015 à 23:13, par Claude (CFDT Retraités)

      En général ce n’est pas du salaire, donc ce n’est pas pris en compte. Mais cela figure sur les fiches de paie.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2015 à 11:41, par gautier

      ce sont des salaires avec feuille de paye qui ne comptent ni pour les trimestres cotisés de retraite ni en tant que salaires pour le samb
      si j ai bien compris
      c est de l arnaque !!!
      merci
      ALLER VOUS FORMER DIT LE GOUVERNEMENT ???

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2015 à 13:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Je vous invite à lire cet article qui explique la situation : Formation professionnelle et retraite de base ?

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2015 à 15:07, par gautier

      merci,je viens de lire votre lien
      nous n avons aucun recours pour l instant
      pour moi , je perd donc deux années soit 6 trimestres
      pourtant lors des convention de stage rien n est precisé concernant ce forfait de base pour la retraite
      on vous stipule que nos droits sont garantis pendant le stage,(, retraite,securité sociale etc)
      alors que ce n est que MENSONGE !!!
      on s en aperçoit que quand on demande sa retraite
      merci ,encore je suis degouté

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2015 à 00:49, par Claude (CFDT Retraités)

        Nous dénonçons cette situation depuis des années et nous venons enfin d’obtenir satisfaction, mais ce n’est pas rétroactif. Et cette période n’est pas régularisable par le versement de cotisations. Il reste des droits à obtenir.

        Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 2 avril 2015 à 12:21, par Brigitte DURET

    Bonjour,
    Comment puis-je vérifier chaque valeur du salaire annuel revalorisé retenu pour "les 25 meilleurs années" ?

    J’ai toutes mes feuilles de paie et je ne tombe jamais sur le chiffre CNAV même en actualisant avec le coefficient.
    Par téléphone, il m’est répondu que la CNAV ne peut pas me recevoir, que c’est l’information donnée par mon employeur et que je dois la retrouver sur ma feuille de paie...
    Or je trouve très curieux de voir qu’on me compte les années 1987, 88 et 89 alors que 1995, 96 et 97 ne figurent pas dans mes "meilleurs années" : ma rémunération n’a fait que croitre dans ma carrière et je gagnais bien plus en 95, 96 et 97 que en 87, 88 et 89.

    Merci d’avance de votre réponse,
    Cordialement.
    Brigitte DURET

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril 2015 à 23:53, par Claude (CFDT Retraités)

      Nous mettons dans cette fiche un calculateur qui vous permet de vérifier vous-même.

      Mais nous connaissons l’explication à ce que vous constatez. Les salaires portés au compte individuel sont revalorisés comme les retraites. Et depuis 1986, la référence c’est l’indice des prix à la consommation. Mais il faut savoir que le salaire moyen augmente en moyenne bien plus que les prix. C’est complexe à comprendre mais ce système a permis « de maitriser la hausse des retraites » comme disent les spécialistes.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 2 avril 2015 à 16:14, par Alexandra

    Bonjour,

    J’ai côtisé 70 trimestre à temps plein. Mais depuis peu, je suis en invalidité en travaillant à mi-temps. Mon employeur me verse mon salaire sur la base d’un mi-temps, la CRAMIF me verse une pension d’invalidité et la prévoyance médéric me verse une rente au titre de la prévoyance.
    Donc les 70 trimestres à temps plein vont être intégrés dans le calcul du salaire annuel moyen.
    Mais pour les 100 autres trimestres à venir, mon salaire annuel moyen va t’il prendre en compte ma pension d’invalidité et la rente de ma prévoyance ou bien uniquement le salaire que je perçois pour mon mi-temps ?
    Merci pour les précisions car j’ai peur d’avoir une petite retraite à cause de mon invalidité.
    Vous remerciant par avance,
    Marjorie

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril 2015 à 23:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour le Sam, sont pris en compte le salaire à mi-temps et en principe la rente prévoyance qui doit avoir la forme d’un complément de salaire avec cotisations retraite.

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 23 mars 2015 à 11:29, par PRUVOST

    Bonjour,

    J’ai reçu ma notification de retraite (départ au 1er mars) et je constate que le SAM a été calculé avec les coefficients de revalorisation 2013/2014.
    Est ce normal ?

    Merci d’avance
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars 2015 à 12:44, par Claude (CFDT Retraités)

      Les salaires portés au compte sont revalorisés comme les pensions de retraite. Et il n’y a pas eu de revalorisation depuis avril 2013.

      Répondre à ce message

    • Le 23 mars 2015 à 13:48, par PRUVOST

      Je pose cette question car votre simulateur utilise des coefficients revalorisés pour les départs en retraite à partir du 1er janvier 2015 (ce qui est mon cas, départ en mars).

      Cordialement

      Répondre à ce message

    • Le 23 mars 2015 à 19:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, le simulateur montre bien qu’il n’y a pas eu de revalorisation en 2014 et pas encore en 2015. Il y a eu d’autres changements au premier janvier 2015 qui sont intégrés.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mars 2015 à 15:16, par Pruvost

      Bonjour,
      Je suis d’accord pour les années 2014, 2015.
      Mais dans mon cas, par exemple pour l’année 2010 la cnav a appliqué un coefficient de 1,064 et le simulateur indique un coefficient de 1,0653.

      Répondre à ce message

    • Le 30 mars 2015 à 14:25, par luma

      Les écarts sont dus a l’arrondi derrière la virgule, j’ai proposé 4 chiffres alors que le site officiel CNAV en propose 3 derrière la virgule.Le cumul des revalorisations annuelles avec des arrondis différents amènent à ce léger écart.

      Mais ceci est un faux problème, l’erreur est de seulement 93 centimes d’euros par mois pour les 25 meilleures années au plafond sécu.Je suppose que vous n’êtes pas à 93 centimes près par mois pour votre pension.

      Je rafraichirai ce tableau avec 3 chiffres derrière la virgule quand nous aurons reçu une éventuelle revalorisation.

      Luma

      Répondre à ce message

  • 21 Du salaire annuel moyen au calcul de la pension de base Le 30 mars 2015 à 18:15, par Marilou

    je comprends qu’une personne ayant cotisé 15 années, et en invalidité au moment du départ en retraite, bénéficie du taux plein. Mais pour le calcul du salaire annuel moyen, est-ce que l’on divise tous ses salaires revalorisés par 15 ou 25 ?

    Répondre à ce message