UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010, par le décret de 2012 et enfin par la réforme de 2023. Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal ». Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 selon loi, décrets et circulaire Cnav applicables au 1er septembre 2023 (16/8/23).
Bon à savoir

Les nouveaux paliers de la réforme de 2023

Quatre paliers d’âge (au lieu de deux) :
 année des 16 ans pour un départ à partir de 58 ans ;
 année des 18 ans pour un départ à compter de 60 ans ;
 année des 20 ans pour un départ entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance ;
 année des 21 ans pour un départ à partir de 63 ans.

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16, 18, 20 ou 21 ans, pour partir avant son âge égal (voir tableau 1). Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire. D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non-salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenus les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

La réforme 2023 ajoute les trimestres achetés au titre de l’apprentissage par un versement pour la retraite (VPLR). Ces trimestres sont pris en compte dans les trimestres cotisés pour la retraite anticipée carrière longue ou travailleur handicapé. Le versement pour la retraite pour l’apprentissage est expliqué fiche 16 au point 6.

D’autre part, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement comme indiqué au point 3).

Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir été cotisés et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Sont réputées cotisées, les périodes :

  • du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  • de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  • de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  • de versement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  • de chômage indemnisé et de chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).
  • l’Assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) et la nouvelle assurance vieillesse des aidants (AVA), dans la limite de 4 trimestres.

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Bon à savoir

Clause de sauvegarde

Les assurés nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 ayant 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, ont droit à la retraite anticipée carrière longue sur demande.
Le calcul de leur retraite s’effectue sur la base des trimestres exigés à partir de septembre 2023. S’il a moins de trimestres, il y aura proratisation mais pas de décote.

Tableau 1. Nouvelles conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Naissance Tr jeune (1) Tr cotisés (2) Départ
9à12/1961 (3) 20 ans 169 (6) 61 ans
1962 20 ans 169 (6) 60 ans
1à8/1963 (4) 20 ans 170 (6) 60 ans
9à12/1963 (5) 16 ans 170 (6) 59 ans
18 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 171 58 ans
18 ans 171 60 ans
20 ans 171 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 60 ans et 9 mois
21 ans (7) 172 63 ans
1966 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans
21 ans 172 63 ans
1967 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
21 ans 172 63 ans
1968 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
21 ans 172 63 ans
1969 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
21 ans 172 63 ans
1970 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 62 ans
21 ans 172 63 ans

(1) Règle générale des trimestres jeune ne change pas : 5 avant la fin de l’année civile, 4 avant la fin de l’année civile si né au dernier trimestre.
(2) Trimestres cotisés requis pour son année de naissance.
(3) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961
(4) Né entre le 1er janvier et le 31 août 1963
(5) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963
(6) Droit ouvert si 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant septembre 2023 et trimestres jeune l’année des 20 ans.
(7) Ce palier ouvre droit à une retraite anticipée à 63 ans, donc à partir de la génération 1965, les générations précédentes ayant une retraite légale à 63 ans ou avant.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable avant le dépôt de la demande de pension.
À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  • une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  • une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Périodes de cotisations à l’assurance obligatoire Oui
Périodes reconnues équivalentes Non
Périodes assimilées Oui (dans une certaine limite) :
  4 au titre du service national ;
  4 au titre de la maladie et des accidents du travail en cas d’incapacité temporaire ;
  4 au titre du chômage et de l’activité partielle ;
  2 au titre de l’invalidité ;
 toutes au titre de la maternité et de l’adoption.
AVPF/Ava Oui
dans la limite de 4 trimestres
Achats apprentissage Oui
Majoration de durée d’assurance du CPP (pénibilité) Oui
Majoration de durée d’assurance enfant Non
Assurance volontaire : cotisations à la charge de l’assuré, même prises en charge par un tiers (ex : amiante (ATA), routiers) Oui
Achats « études supérieures », « formation initiale », « assistant maternel » depuis le 13/10/2008 : Non
Congé formation Oui
Stagiaires de la FP et cotisations prises en charge par l’Etat Oui (mais pas assez de trimestres)
Périodes de volontariat associatif Non

Documents utiles

Décret 2023-436

Pour chaque dispositif, il existe des formulaires spécifiques :
Demande unique de retraite personnelle

Poser une question

9557 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 décembre 2023 à 11:29

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand bravo pour votre travail de grande qualité, et pour les réponses apportées. En parcourant votre guide et les questions/réponses, j’ai obtenu bien plus d’informations spécifiques que sur les sites dits "officiels" (lassuranceretraite, info-retraite, agirc-arcco...).

    Bref, voici ma question concernant le calcul du montant de ma future retraite "régime général" en carrière longue, en utilisant votre simulateur excel (d’ailleurs très bien fait). Je suis un futur polypensionné, avec 2/3 de ma carrière dans le privé (début), et 1/3 de ma carrière en qualité de fonctionnaire (fin).

    Une fois calculé mon SAM (salaire annuel moyen) que je divise par 2 (car 172 trimestres à l’âge légal de ma carrière longue), quel est le nombre de trimestres "régime général" que j’intègre dans le calcul du quotient (?/172) ? Uniquement ceux réellement cotisés (cotisation vieillesse), ou en y ajoutant la totalité des trimestres assimilés (pour ma part, 4T de service militaire et 10T de chômage indemnisé sans dépassement de 4T/AN).

    Merci de votre retour, car je n’ai pas réussi à trouver cette info sur vos fiches (très instructives d’ailleurs).

    Bien à vous,

    ALAIN34

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2023 à 11:45

      Le calcul au prorata repose sur le nombre de trimestres requis, soit pour vous tous les trimestres obtenus dans le seul régime général par rapport aux trimestres requis pour votre génération.

      Merci pour les encouragements à continuer.

      Répondre à ce message

      • Le 23 décembre 2023 à 16:24

        Merci Monsieur.

        Quand vous indiquez "pour vous, tous les trimestres obtenus dans le seul régime général", est ce que tous mes trimestres assimilés (4 serv mil & 10 chômage indemnisé) sont comptabilisés ?

        Bien à vous,

        Alain34

        Répondre à ce message

        • Le 23 décembre 2023 à 16:32

          Le régime spécial des fonctionnaires ne prend jamais en compte le chômage ! Ce sera donc le régime général. Mais il prend en compte le service militaire comme indiqué fiche 48.

          Répondre à ce message

          • Le 23 décembre 2023 à 17:33

            Merci Claude. Passez de belles fêtes de fin d’année. Cordialement. Alain34.

            Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2023 à 16:39

      @ALAIN34

      Bonsoir,

      le calcul du montant de ma future retraite "régime général" en carrière longue,

      Vous ne pourrez au titre du dispositif carrière longue ajouter que 4 trimestres de chômage indemnisé à vos trimestres cotisés au régime général.
      Concernant les 4 trimestres de service militaire réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue, ils seront ajoutés à votre carrière FP sauf avis contraire de votre part en vous référant à la décision du conseil d’état dont Claude (cfdt retraités) pourra si besoin vous fournir les références.

      Le calcul de vos retraites se fera de la manière suivante :

      Régime général : SAM des 25 meilleures années effectuées au régime général /2 * durée d’assurance au régime général / durée requise ( 172 trimestres ).Si vous avez travaillé moins de 25 ans au régime général toutes les années ou vous avez cotisé au moins 1 trimesttre seront prises en compte pour le calcul du SAM.
      FP : traitement indiciaire des derniers mois * 0,75 * durée d’assurance FP / durée requise ( 172 trimestres)..

      Il n’y aura pas de décote puisque vous totaliserez 172 trimestres tous régimes confondus.

      Répondre à ce message

      • Le 23 décembre 2023 à 17:09

        Merci p-o.

        Dans la formule de calcul du montant de ma retraite du régime général, est-ce que le décompte de mes trimestres en régime général inclus les trimestres cotisés + les trimestres assimilés (14 ou 10 dans mon cas) ?

        Merci de votre retour.

        Cordialement,

        Alain.

        Répondre à ce message

        • Le 23 décembre 2023 à 17:16

          Si vous partez en retraite anticipée carrière longue, vous avez déjà une carrière complète. Le nombre de trimestres requis est celui pris en compte pour le calcul de la retraite.

          Répondre à ce message

        • Le 23 décembre 2023 à 19:57

          @ALAIN34

          Bonsoir,

          inclus les trimestres cotisés + les trimestres assimilés (14 ou 10 dans mon cas) ?

          NON. Dans le cadre du dispositif carrière longue seul les trimestres cotisés et les trimestres réputés cotisés entrent dans la durée d’assurance. Les trimestres réputés cotisés servant à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés sont : - Tous les trimestres d’apprentissage rachetés et tous les trimestres liés à la maternité pour les femmes (accouchement). - Les trimestres de chômage indemnisé + les trimestres de maladie + les trimestres de service militaire + les trimestres d’AVPF dans la limite de 4 par catégorie.Enfin 2 trimestres d’invalidité sont considérés comme trimestres réputés cotisés.

          Les autres trimestres assimilés tout comme les majorations de durée d’assurance ( trimestres pour enfants...) sont ajoutés à votre durée d’assurance à l’âge légal de la retraite de votre génération.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 décembre 2023 à 11:34

    Bonjour,
    Je suis né le 12/12/1963 et salarié dans le même établissement depuis 1987. A aujourd’hui, j’ai 164 trimestres cotisés à fin 2023 sachant que je suis éligible à la carrière longue (courrier de confirmation reçu) car j’ai 4 trimestres avant mes 20 ans. J’ai sollicité mon entreprise afin de bénéficier d’une rupture conventionnelle, rupture qui serait à priori accordée sur les bases légales et conventionnelles.
    Ma question est la suivante : d’après la CNAV et dans ma situation, je serai éligible à la retraite à compte du 01/07/2025 si je reste au sein de l’entreprise ; par contre, si je quitte mon entreprise comme proposé (rupture conventionnelle) à compter du 31/03/2024, à quelle date est ce que je serai éligible à la retraite ? Aurai-je assez de trimestres cotisés ?
    Restant à votre disposition si mon message n’était pas assez précis
    Dans cette attente
    Cordialement,
    Éric

    Répondre à ce message

    • Le 20 décembre 2023 à 09:21

      Impossible de vous répondre avec certitude. Tout dépend du nombre de trimestres cotisés obtenus fin 2024.
      La fiche 19 vous explique le mode d’attribution des trimestres cotisés.

      Répondre à ce message

      • Le 20 décembre 2023 à 17:22

        Bonsoir et merci pour cette réponse ; en cas de départ le 31/03/2024, j’aurai 1 trimestre supplémentaire ou 2 ? Ensuite, je devrais être indemnisé par Pôle Emploi pendant maximum 27 mois. Ma question est donc bien de savoir si je serai ou non éligible à 1 départ pour carrière longue au 01/07/2025.
        Si je ne suis pas assez précis, n’hésitez pas à me demander les éléments manquants.
        Cordialement,

        Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2023 à 01:17

      @ERIC 86

      Bonsoir,

      à compter du 31/03/2024

      Vous pourrez partir à la même date sous réserve de totaliser au 31 mars 2024 une rémunération supérieure à 300 heures de smic pour valider 2 trimestres.cotisés + 2 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés en 2024 et 2 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés en 2025.Si vous totalisez une rémunération égale à 450 ou 600 heures de smic au 31 mars 2024 seul 1 trimestre ou aucun trimestre de chômage indemnisé ne sera retenu cette année là.
      Bien évidemment cela suppose que vous ne totalisez avant le 31 mars 2024 aucun trimestre de chômage indemnisé ou pas plus de 1 ou de 2 trimestres de chômage indemnisé suivant le nombre de trimestres cotisés que vous validerez en 2024 puisque seul 4 trimestres de chômage indemnisé dans la carrière sont réputés cotisés et éligibles au dispositif carrière longue.

      Si vous totalisez moins de 2 trimestres cotisés en 2024 votre départ sera reporté au mieux au 1er octobre 2025 soit en retravaillant avec une rémunération de 150 ou 300 heures de smic en 2025 ,soit avec un arrêt maladie ou plusieurs arrêts maladie d’une durée totale d’un minimum de 60 jours ou de 120 jours.

      Pour information à compter du 01 janvier 2024,150 heures de smic correspondront à 1.747,50 euros somme nécessaire pour valider un trimestre de retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 21 décembre 2023 à 17:44

        Bonsoir, effectivement, je partirai si accord le 31 mars 2024 sachant que je resterai donc salarié les mois de janvier, février et mars 2024 pour un salaire net mensuel d’environ 2700 euros. Ensuite et à partir du 1er avril 2024, j’irai m’inscrire à Pôle Emploi avec 1 délai de carence d’environ 20 jours et ensuite, je devrais être indemnisé pour une durée maximale de 27 mois.
        D’après ce que je comprends, je vais donc avoir maximum 4 trimestres de chômage indemnisés et réputés éligibles à la carrière longue ce qui me ferait donc 1 total de 164 trimestres au 31/12/2023 (relevé CARSAT) + 2 trimestres salariés en 2024 (arrêt d’activité salarié au 31/03/2024) + 4 trimestres indemnisés réputés éligibles soit 1 total de 170 trimestres dont 2 trimestres indemnisés en 2024 + début 2 autres trimestres indemnisés en 2025.
        Compte tenu de ces éléments, je pourrai donc prétendre à 1 départ en retraite pour carrière longue à compter du 1/07/2025 ou à compter du 1/10/2025 ? Pour mémoire, il me sera compliqué de retrouver 1 activité salarié
        Vous remerciant une nouvelle fois

        Répondre à ce message

        • Le 22 décembre 2023 à 01:12

          @ ERIC

          Bonsoir,

          2 trimestres salariés en 2024

          NON. Vous validerez 4 trimestres cotisés au 31 décembre 2024 avec une rémunération 2024 de 8.100,00 euros au 31 mars. Vos trimestres de chômage indemnisé 2024 seront négligés puisqu’on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an et que les trimestres cotisés sont prioritaires.
          Si comme indiqué dans votre 1er message vous totaliserez 164 trimestres cotisés au 31 décembre 2023,cela suppose que vous n’avez à ce jour aucun trimestre de chômage indemnisé utile inscrit sur votre relevé de carrière.
          Vous totaliserez donc une durée d’assurance de 168 trimestres cotisés au 31 décembre 2024 auquel s’ajouteront en 2025 2 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés pour un départ à compter du 1er juillet 2025 avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisque la CARSAT valide le trimestre au dernier jour du trimestre civil soit un trimestre au 31 mars et un trimestre au 30 juin..

          Répondre à ce message

          • Le 22 décembre 2023 à 19:17

            Bonsoir et merci beaucoup pour la qualité et clarté de votre réponse. Je vous confirme bien qu’à ce jour, je n’ai aucun trimestre de chômage indemnisé car j’ai fait toute ma carrière dans la même entreprise (37 années d’ancienneté dans la même entreprise).
            Mon relevé CARSAT arrêté à fin 2022 me valide 160 trimestres + 4 trimestres à venir au titre de 2023 donne donc à fin 2023 un total de 164 trimestres.
            Donc pour synthétiser et en l’état des éléments communiqué, je peux donc accepter la proposition de rupture conventionnelle à compter du 31/03/2024 qui me donneront 4 trimestres supplémentaires pour 2024 soit 168 trimestres + 2 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés en 2025 pour un total de 170 trimestres.
            Si vous me confirmez cela, j’accepterai la rupture conventionnelle proposée.
            Réitérant mes remerciements, je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année.

            Répondre à ce message

            • Le 23 décembre 2023 à 16:50

              @ ERIC

              Bonsoir,

              OUI je vous confirme mon précédent message et votre synthèse puisque la convention UNEDIC (chômage) en cours est prolongée jusqu’au 30 juin 2024 et qu’un demandeur d’emploi dépend toujours de la convention en cours à la date de fin de son contrat de travail.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 juin 2023 à 17:40

    Ou en est on de la prise en compte des TUC et SIVP
    Merci pour votre travail

    Répondre à ce message

    • Le 8 juin 2023 à 17:43

      Nous attendons de décret d’application.

      Répondre à ce message

      • Le 20 décembre 2023 à 11:10

        Bonjour,

        J’ai fais un TUC d’un an en 1990 et un SIVP Stage d’initiative à la vie professionnelle en 1988 de 6 mois je voulais savoir si cela comptait pour rajouter des trimestres et ainsi partir plus tot en carrière longue ? je suis née octobre 1968

        Merci de me répondre

        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 20 décembre 2023 à 12:26

          Oui, c’est à présent possible. Les justificatifs à fournir sont indiqués à la fin du tableau 2 de la fiche 19.
          L’assurance retraite met à disposition un site spécial pour déclarer ces périodes : www.lassuranceretraite.fr/portail-info/hors-menu/annexe/services-en-ligne/declarer-mes-stages-et-tuc.html

          Répondre à ce message

          • Le 20 décembre 2023 à 13:49

            merci par avance de me répondre c’est très sympa de votre part mais est ce que je peux partir plus tot pour carrière longue ? c’est à dire à 62 ans ?

            cordialement

            maria

            Répondre à ce message

            • Le 21 décembre 2023 à 10:04

              Bonjour Maria,
              Selon votre année de naissance pour partir plus tôt que l’age legal il vous faut reunir 2 conditions indissociables : 1/ avoir un certain nbre de T jeunes ( tous trimestres confondus)
              2/ et avoir le nbre de trimestres necessaires a votre generation ( 170,171...) mais il faut que ces trimestres soient cotisés, en cela les trimestres TUC et SIVP ne comptent pas (vu qu ils ne sont qu’assimilés)....
              Manquant d’elements pour vous repondre,il n’est pas possible d’etre plus précis
              Il manque votre année de naissance, le nbre de trimestres cotises ( pas retenus : cotisés) dont vous disposez a fin 2022...etc.
              Claude et p-o corrigez si je me trompe-LOL
              Excellentes fetes de fin d’année et merci a vous 2 d’etre là pour nous !

              Répondre à ce message

              • Le 21 décembre 2023 à 18:10

                Je suis née en octobre 1968 merci beaucoup pour votre réponse vous êtes super !!! Passer de bonnes 🥳 et de fin d année

                Répondre à ce message

                • Le 22 décembre 2023 à 20:49

                  @ Maria

                  Bonsoir,

                  Je suis née en octobre 1968

                  Donc votre durée de cotisation est fixée à 172 trimestres validés pour un départ à compter de 64 ans avec une retraite complète et à 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés au titre du dispositif carrière longue pour un départ à compter de ....l’atteinte de cette durée de cotisation sous réserve de totaliser 4 trimestres validés au 31 décembre des années 1984 départ à compter de 58 ans 1986 départ à compter de 60 ans 1988 départ à compter de 61 ans et 6 mois 1989 départ à compter de 63 ans.

                  Les seuls trimestres entrant dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue sont les trimestres cotisés et les trimestres réputés cotisés.( 4 trimestres de chômage indemnisé + 4 trimestres de maladie + 4 trimestres d’AVPF + tous les trimestres d’apprentissage rachetés et tous les trimestres maternité ( liés à l’accouchement ).
                  Bien évidemment ils ne serviront qu’à compléter votre durée d’assurance à hauteur de 4 trimestres pour les années concernées puisqu’on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.

                  Tous les autres trimestres ( tuc-sivp trimestres pour enfants etc...) sont exclus de la durée d’assurance du dispositif carrière longue et ne sont pris en compte si nécessaire qu’à compter de l’âge légal de la retraite de la génération concernée. ( pour vous 64 ans).

                  Répondre à ce message

              • Le 21 décembre 2023 à 22:21

                C’est écrit fiche 19 à la fin :
                Pièces justificatives à fournir selon une instruction ministérielle :
                 Ensemble des bulletins de paie correspondant à la période pour laquelle la validation des trimestres est demandée ;
                 Ou le contrat de travail ou la convention de stage accompagnés soit de : L’un des bulletins de salaires parmi les trois derniers correspondant à la période de travail précisée au contrat de travail ; Le solde de tout compte ; L’attestation de fin de contrat ;
                 Ou l’attestation de fin de stage comportant les dates de début et de fin de contrat ;
                 Ou l’attestation d’expérience professionnelle comportant les dates de début et de fin de contrat ;
                 Ou l’attestation de paiement délivrée par le CNASEA (Centre national pour l’aménagement des structures des exploitations agricoles ), la DDTE (Direction départementale du Travail et de l’Emploi) ou la DDTEFP (Direction départementale du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) comportant les dates de début et de fin de contrat ou de stage.

                Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 décembre 2023 à 16:28

    Bonjour née en 03.1966
    Tuc de septembre 1985 a 14.8.1986 puis
    Au 15.8.1986 a ce jour fonction publique territoriale
    2 enfants 1993et1997
    Carriere longue pour cinq trimestres avant mes 21ans départ possible a 63 ans avec 178 trimestres
    Pas encore de pecharge année Tuc mais celle ci peut elle m ouvrir un droit de départ en cl avant mes 63 ans ? Et donc a 62 ans ?(je calcule ainsi : 178 trimestres moins un an 174trimestres ? Mais peut être que ceci est faux ?)
    Je suis éligible à retraite progressive a 61 ans et demi

    Merci par avance
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2023 à 22:35

      Oui, les trimestres de Tuc, s’ils sont validés, ils seront pris en compte pour la condition de travail jeune. Mais ce ne seront pas des trimestres cotisés
      Les règles de la carrière longue pour un fonctionnaire sont à expliquer fiche 42 de ce guide.

      Répondre à ce message

      • Le 20 décembre 2023 à 10:21

        Merci de votre retour
        Concernant le calcul donné soit 178 trimestres pour départ possible en cl a 63 Ans avec palier des 5 trimestres avant 21 ans
        Si palier des 5 trimestres avant 20 ans avec prise en compte de l’année Tuc en non cotisés pour l’instant : départ possible a partir de 61 ans si 172 trimestres
        Est ce que mon calcul est juste pour un départ a 62 ans possible ? :
        Donné actuellement cl 178 t a 63 ans
        moins un an soit 174 t a 62 ans ?
        Rappel 2 enfants
        Pourrais je partir a 62 ans en cl ? Merci de votre attention

        Répondre à ce message

        • Le 20 décembre 2023 à 10:29

          Comme indiqué fiche 42, les enfants n’ont pas d’influence sur la carrière longue.

          Répondre à ce message

          • Le 20 décembre 2023 à 14:12

            Donc mon calcul est il juste a 62 ans : 174t Si palier de 5 trimestres avant 20ans ?
            Rappel 178t a 63 ans avec palier de 5 trimestres avant 21 ans
            Désolée d’insister mais j essaie de comprendre
            Bien cordialement

            Répondre à ce message

        • Le 20 décembre 2023 à 23:45

          J’ai eu 3 enfants mais en carriere longue on me dit que les trimestres ne comptent pas est-ce exact et pourquoi ??

          Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2023 à 13:40

      @ André masse

      Bonjour,

      née en 03.1966 Tuc de septembre 1985 a 14.8.1986 Au 15.8.1986 a ce jour fonction publique territoriale

      Vous obtiendrez en 1985 2 trimestres assimilés ( + de 100 jours de TUC) et en 1986 4 trimestres assimilés ( + de 240 jours de TUC). Vous validerez 1 trimestre cotisé + 46 jours au titre de la FPT.
      Donc vous validerez 2 trimestres assimilés en 1985 et 4 trimestres en 1986 3 trimestres TUC+ 1 trimestre cotisé FPT ce qui vous permettra d’entrer dans le palier 18-20 ans du dispositif carrière longue pour un départ à compter de 61 ans avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Vous totaliserez au 31 décembre 2027 année de vos 61 ans 165 trimestres cotisés ou réputés cotisés + 46 jours.éligibles au dispositif carrière longue.Vous pourrez donc partir avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés à compter du 15 août 2029 au titre du dispositif carrière longue puisque votre reliquat de 46 jours sera pris en compte soit à l’âge de 63 ans et 5 mois.

      La validation des trimestres TUC ne vous est d’aucune utilité puisque vous atteindrez la durée d’assurance cotisée demandée par le dispositif carrière longue au delà de l’âge de 63 ans..

      Je suis éligible à retraite progressive a 61 ans et demi

      C’est exact.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 décembre 2023 à 10:54

    Bonjour,

    Aprés avoir déposé ma demande de retraite pour un départ au 01/10/2023, je viens enfin de recevoir mon attestation de situation pour un départ anticipé pour carrière longue.
    Celle-ci précise : " vous pouvez obtenir un départ anticipé pour carrière longue dés le 01/01/2023" je dis bien 01/01/2023.

    La Carsat, dans un premier temps, avant la réforme des retraite, n’avait pas validé ma carriére longue.
    Ensuite, elle m’a conseillé de déposer ma demande de retraite le 01/09/2023, depuis, la Carsat a confirmé avoir réceptionné ma demande.
    Depuis, malgré mes relances, dont une demande de paiement provisoire, la Carsat me demande de patienter.

    Je ne sais plus quoi faire.

    Répondre à ce message

    • Le 20 décembre 2023 à 12:39

      Je ne comprend pas bien. Vous avez reçu maintenant une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue à partir de janvier 2023. Cette attestation tardive vous contrarie, ce que je comprend si vous avez attendez des mois pour l’avoir. Vous devez à présent effectuer votre demande de retraite officielle, via le site info-retraite.fr de préférence.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 décembre 2023 à 16:56

    Bonjour je suis longue carriere en 1988 j ai 6 mois avpf et 4 trimestres de salarié
    Comment calculé les trimestres
    4 pour activité salarié +2 trimestres pour avpf
    Ou je ne peut pas cumulé les 2
    Je vous remercie

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 décembre 2023 à 18:39

    Bonsoir,
    Je reviens vers vous suite à différents échanges concernant des difficultés rencontrées sur mon dossier. Je suis usée !!
    Je vais essayer de faire court…
    Née le 03/09/1963, carrière longue,13 trimestres avant 20 ans, deux enfants nées en 1984 et 1987 et un congé parental de 3ans de 1987 à 1990. Je devais partir le 01/10/2023.
    L’AGIRC avait bien validé cette date et m’a d’ailleurs versé la complémentaire que je rembourse !
    Mon relevé de carrière Carsat est toujours incomplet, malgré mes différentes démarches, concernant l’année 1988 qui n’est pas renseignée AVPF.
    La Carsat m’indique au 01/01/2023 : 165 trimestres cotisés/ 185 retenus et me notifie un départ au 01/04/2024 (soit 169 au 31/12/2023 et reprise d’un emploi 1er trim 2024 pour obtenir le 170 ème trimestre) !
    Info retraite indique au 01/01/2023 : 170 trimestres requis /173 enregistrés, il vous reste 0 trimestre à obtenir pour bénéficier d’une retraite à taux plein.
    J’ai contesté la notification Carsat en m’appuyant sur le document Info Retraite.
    Pourriez-vous me dire si les informations Info retraite sont fiables ?
    Merci par avance des conseils que vous pourrez me donner.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 20 décembre 2023 à 07:10

      Correction :
      Lire 189 trimestres retenus
      Merci

      Répondre à ce message

    • Le 20 décembre 2023 à 09:23

      Info-retraite va chercher l’information dans la base de données de l’assurance retraite. Si elle n’est pas à jour, il peut y avoir une différence. Prenez en compte le relevé de carrière de la Carsat.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 décembre 2023 à 08:58

    Bonjour,

    Pascal né le 6 octobre 1962.

    J’aurais du être en retraite pour carrière longue le 1 novembre 2022 a l’âge de 60 ans et ayant mes 168 trimestres.

    Mais pendant le covid en 2020 je me suis retrouvé en chômage partiel pendant 3 mois avec un brut a zéro, j’ai bien été payé par l’état mais sans cotisation donc en février 2023 la sécu me réclame 1 trimestre. Donc je retravail mars, avril et mai 2023 pour obtenir mon trimestre manquant et obtenir ma retraite.

    N’ayant pas de nouvelle j’appel la secu le 7 aout 2023 et on me dit "demande en cour soyer patient" et en octobre 2023 je recois un courrier qui me dit que maintenant je dois 169 trimestres car je rentre dans la reforme.

    Je rappel début novembre et la m’a stupeur l’instructeur me dit que je n’ai pas fait de "clause de sauvegarde" qu’es que c’est que ca personne ne m’en a parlé et aucune communication sur se truc et surtout pourquoi quand je les ai appelé en aout rien a été précisé.

    Voila mon histoire j’ai tiré ma dernière cartouche en envoyant mon dossier au ministre du travail.

    Bien sur j’ai toute les preuves pour mon dossier.

    De plus ma complémentaire a commencé a me payer en novembre 2022, ma réclamée les sommes en mars 2023 et ma repayer en juin 2023 mais je pense qu’ils vont me réclamer a nouveau se qu’ils me donne depuis juin2023.

    Répondre à ce message

    • Le 14 décembre 2023 à 11:10

      Le ministre du travail ne vous sera d’aucun secours ! C’est l’assurance retraite qui gère les règles établies par le gouvernement avec des délais trop courts.
      La cause de sauvegarde est décrite au point 3 de cette fiche en encadré.
      La complémentaire a été trop réactive et aurait du attendre que l’assurance retraite vous ouvre le droit à la retraite.
      Je vous invite à écrire un courrier de recours amiable en rappelant que vous demandez l’application de votre droit à la clause de sauvegarde pour obtenir votre retraite alors qu’un courrier d’octobre 2023 ne l’a pas pas pris en compte. Lisez la fiche 5 sur les voies de recours.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 décembre 2023 à 13:36

    ma femme a commence a travailler a 16ans au 01:01:2023 elle avait 150 trimestre nous avons eu 2enfants elle a eut du chaumage et arrét maladie
    a quelle age peut elle esperer partir etant toujour en activite
    merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 décembre 2023 à 11:22

    Bonjour,
    Étant de novembre 1963, je suis au chômage depuis janvier 2022 .
    J ai effectué 2 CDD de 4 mois ,1 en 2022 et un en 2023 qui en valeur tournent autour de 8000 euros et donc me valident mes 8 trimestres pour 2022 et 2023. J aurais donc à fin décembre 168 trimestres cotisés.
    Il m en faut 170 pour pouvoir bénéficier de mon départ carrière longue au 1 juillet 2024 comme mis sur mon attestation provisoire de départ en carrière longue fourni par la carsat. Pouvez vous me confirmer que les 2 trimestres qui me manquent seront bien validé par mes indemnisations ARE de pôle emploi , afin d obtenir mon attestation définitive de départ en carrière longue qui me permettra de pouvoir demander ma retraite.
    Merci d avance à vous pour vos réponses. Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 11 décembre 2023 à 00:42

      @ Risbourque

      Bonsoir,

      donc me valident mes 8 trimestres pour 2022 et 2023.

      Oui sous réserve que votre rémunération soit par année supérieure à 600 heures de SMIC ce qui permettra de négliger les trimestres validés de chômage indemnisé ces années là.

      Si vous totalisez avant janvier 2022 au plus 2 trimestres de chômage indemnisé utiles servant à compléter une année ou vous ne validez pas 4 trimestres,vos 2 trimestres de chômage indemnisé 2023 seront éligibles au dispositif carrière longue.
      Vous pourrez donc partir à compter du 1er juillet 2024 avec la durée d’assurance de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés demandée par le dispositif carrière longue à la génération 1963.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 décembre 2023 à 18:23

    Bjr je suis de 1965 j’ai commencé en 1981 à 16 ans en 2021 j’ai eut un accident du travail j’ai eut 6 ipp et 2 maladie professionnel tassement de vertebre et j’ai 10 pour cent ipp pour avoir coupé mon horiculaire peut on cumuler les 2 même si cela n’a rien à voir Les 2 ensuite j’ai un fils né le 06/01/1994 sachant que mon ex est déjà en retraite puis-je avoir des trimestres pour une carrière longue. La mon espace retraite m’indique que je peux partir le 01 /03 /2025 cela est il fiable car cap emploie vu que je suis au chômage depuis le 12/05/2022 me dit de bien vérifier désolé d’être si long mais cela me pertube merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 6 décembre 2023 à 22:01

      Pour avoir droit à la retraite anticipée carrière longue, il faut remplir les conditions indiquées dans cette fiche. Si vous ne travaillez plus, vous aurez des trimestres gratuits, donc pas cotisés.
      Si vous êtes au chômage, c’est pareil, vous avez droit à des trimestres gratuits, mais pas des trimestres cotisés.
      Avec des IPP compris entre 10 et 20% pour AT ou MP, vous pourrez bénéficiez d’une retraite anticipée comme expliqué fiche 12 de ce guide.

      Répondre à ce message

    • Le 7 décembre 2023 à 00:02

      @ Descarpentries

      Bonsoir,

      je suis de 1965

      Les taux d’IPP se cumulent.Les trimestres de chômage indemnisé ne sont retenus que si vous ne totalisez pas un total de 4 trimestres cotisés ou de maladie une année donnée. ( pour vous 2022).
      Pour le reste je vous ai répondu sur cette fiche les 26 et 29 novembre 2023
      Si l’assurance retraite vous indique un départ à 60 ans c’est que vous totalisez la durée d’assurance pour partir à 60 ans au titre du dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 décembre 2023 à 17:49

    Bonjour. J ai eu l acre en août 2006 au août 2007 . On m a enlevé un trimestre en 2007 . La loi sur l acre a été modifié en décembre 2006. Après ma notification. J ai eu la somme de mes indemnités en capital en deux fois. Ai je le droit au 4 trimestre assimilé. Je suis carrière longue. Merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er décembre 2023 à 14:10

    Bonjour,
    Cela concerne la clause de sauvegarde pour une retraite du privé.
    Dans votre explication "Bon à savoir" im n’est question que des trimestres exigés.
    L’article 8 du décret 2023-436 du 3 juin 2023 indique bien d’un âge d’ouverture du droit à pension abaissé sans préciser que cela ne concerne que les trimestres exigés.
    L’âge légal est également concerné d’après moi.
    Cela a une incidence sur la surcote de la retraite de base su l’on décide de travailler au delà de l’âge légal d’avant la réforme.
    Quand pensez vous ?

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2023 à 01:12

      @ Daniel

      Bonsoir,

      La clause de sauvegarde s’applique pour les départs concernant les assurés en carrière longue nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963.Ceux-ci peuvent partir avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés à condition de totaliser cette durée d’assurance au plus tard le 31 août 2023 et pour les salariés du privé au plus tard le 30 juin 2023.

      Elle est indépendante de la surcote qui elle est acquise pour les trimestres travaillés au delà de l’âge légal de la retraite pour les assurés totalisant la durée d’assurance demandée à leur génération.
      Donc la surcote sera décalée de 3 mois par an pour les assurés nés à compter du 1er septembre 1961 pour s’établir à compter de 64 ans pour les générations nés après le 31 décembre 1967.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 décembre 2023 à 15:10

    Bonjour,

    Je me permet de solliciter votre aide , car mon employeur me demande une date prévisionnelle de départ en retraite , dans le cadre d’un dispositif de fin de carrière .

    Etant éligible carrières longues , j’ai demandé une attestation provisoire à l’Assurance Retraite , mais compte tenu des délais de réponse annoncés , je souhaiterai y voir plus clair dès maintenant .

    Mon compte personnel , sur le site de la CNAV , à la rubrique " obtenir votre âge de départ à la retraite " m’annonce un départ anticipé possible à 62 ans et 11 mois , au 1er juillet 2027 .

    L’attestation à imprimer indique que ce calcul est fait d’après les données relatives à ma carrière .

    Or , il y a un écart d’un an avec le mien , fait d’après ma compréhension de votre fiche 13 .

    Ma situation :
     né en juillet 1964
    Mon relevé de carrière sur le site de l’Assurance Retraite , avec lequel je suis d’accord , mentionne :
     1 trimestre cotisé en 1983
     4 trimestres de service militaire en 1984
     au 31/12/2022 : Total durée assurance : 157 - 157 trimestres retenus - 153 trimestres cotisés pour le minimum

    Je suppose que le delta de 4 correspond à mon service national car c’est la seule ligne à blanc , sans revenus , sur le relevé .

    Je comprends que mes 157 trimestres à ce jour sont tous éligibles au dispositif carrière longue , il m’en manquerait donc 14 pour atteindre les 171 demandés à ma génération d’après votre tableau .

    Par conséquent , je détermine une date de départ anticipé possible au 1er juillet 2026 , et non 2027 !

    Est ce que les informations présentes sur mon relevé de carrière sont acquises , ou susceptibles d’être différentes voire remises en cause dans les services de la CNAV ?

    J’avoue ne rien comprendre , car je n’imagine pas une telle erreur sur le site officiel de l’Assurance Retraite , qui je le suppose est fiable .

    Je vous remercie d’avance pour vos éclaircissements .

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2023 à 18:17

      Vous n’aurez pas d’attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue pour un départ dans trois ans.
      Informez votre employeur que vous aurez probablement droit à la retraite anticipée en juillet 2026 mais que vous n’aurez pas de certitude avant fin 2025.
      Lors de votre demande de retraite, votre relevé de carrière sera contrôlé, mais sauf erreur de transcription, il n’y aura pas de changement. Le mode d’attribution de trimestres est expliqué fiche 19 de ce guide. Vous pouvez vérifier vous même si votre relevé de carrière est exact et être ainsi rassuré.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 novembre 2023 à 23:27

    Bonjour,

    Le postulat :
    Je suis né le 15 avril 1964. Si je veux bénéficier du dispositif carrière longue avant 20ans, je dois avoir fait 5 trimestres avant fin 1984.

    Dans la vrai vie :
    J’ai effectué mon service national du 1 octobre 1983 au 30 septembre 1984 : cette période m’octroie 4 trimestres (1 en 1983 et 3 en 1984)
    J’ai été au chômage du 1 octobre 1984 au 31 décembre 1984

    Une info jamais vue ailleurs :
    J’ai lu sur le site previssima.fr
    "L’acquisition de droits à la retraite pendant les périodes de chômage involontaire n’est possible que si l’assuré a déjà cotisé dans un régime pour sa retraite de base avant sa période de chômage."

    La question :
    N’ayant jamais travaillé avant mon service national, est-ce que cette période de chômage sera prise en compte pour comptabiliser les 5 trimestres avant la fin de mes 20ans ?

    Merci à vous

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre 2023 à 20:26

      @ Christofp

      Bonsoir,

      mon service national du 1 octobre 1983 au 30 septembre 1984

      Cette période doit vous valider 5 trimestres 2 en 1983 et 3 en 1984 puisque le 5éme trimestre est attribué l’année la plus favorable à l’assuré.Par contre seul 4 trimestres réputés cotisés seront retenus au titre du dispositif carrière longue pour la durée d’assurance à la sortie du dispositif.

      Vous satisfaites donc à la condition de 5 trimestres validés au 31 décembre 1984.

      j’ai été au chômage du 1 octobre 1984 au 31 décembre 1984

      Vous pourrez obtenir un trimestre assimilé au titre de la 1ére période de chômage non indemnisé qui vous sera inutile car non éligible au dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 novembre 2023 à 12:34

    Bonjour,
    Sur mon relevé j’ai 3 trimestres de chômage non indemnisé en 1985 et 4 trimestres de chômage indemnisé sur le reste de ma carrière. Est-ce que tous ses trimestres assimilés sont pris en compte pour mon âge de départ ?
    Merci à vous

    Répondre à ce message

    • Le 29 novembre 2023 à 14:28

      Non, seulement 4 seront réputés cotisés comme indiqué dans la fiche.

      Répondre à ce message

    • Le 29 novembre 2023 à 19:09

      @Coco

      Bonsoir,

      OUI ils seront pris en compte à l’âge légal de la retraite de votre génération.Si vous êtes éligible au dispositif carrière longue seul les 4 trimestres de chômage indemnisé seront retenus comme trimestres réputés cotisés.Bien évidemment ils ne seront retenus que pour compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 novembre 2023 à 20:29

    je totaliserai 172 trimestres de durée d’assurance pour mes 60 ans, je compte 2 trimestres cotisés au 31 12 de l’année civile de mes 18 ans et 10 au 31 12 de l’année de mes 20 ans, étant de 1967, on me dit (support assurance retraite) que je pourrais partir à la retraite à 61 ans et 2 mois (dans les faits 61 ans 3 mois et 8 jours et en interrogeant la carsat via les questions possibles, on me dit 60 anas et 8 mois. question : est-ce les deux trimestres avant mes 18 ans qui se déduisent des 61 anas et 2 mois.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 29 novembre 2023 à 19:21

      @ DAVID

      Bonsoir,

      est-ce les deux trimestres avant mes 18 ans qui se déduisent des 61 anas et 2 mois.

      NON la condition d’âge et de durée d’assurance sont cumulatives mais indépendantes l’une de l’autre.

      Vous ne pourrez pas partir avant vos 61 ans et 3 mois âge de départ du palier 18-20 ans du dispositif carrière longue applicable à la génération 1967.Vous devrez en outre totaliser à cet âge une durée de cotisation de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Pour partir à compter de 60 ans il vous aurait fallu totaliser au moins 4 ou 5 trimestres au 31 décembre 1985 suivant que vous êtes né après ou avant le 1er octobre 1967.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 novembre 2023 à 18:45

    Bjr je suis née en 1965 et commencé à travailler en 1981 mais en mai 2022 je suis au chômage dut a un accident de travail de septembre 2021 mon accident a été reconnu et j’ai été licencier en maladie professionnelle dut a une chute tassement de vertebre et opérer ensuite donc ma question puije partir en retraite carriere longue merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2023 à 02:00

      @ Descarpentries

      Bonsoir,

      je suis née en 1965 et commencé à travailler en 1981 puis je partir en retraite carrière longue

      Vous restez éligible au palier 16-18 ans du dispositif carrière longue si vous totalisez 4 ou 5 trimestres validés au 31 décembre 1983 suivant que vous êtes née après ou avant le 1er octobre 1965.
      Votre âge de départ reste fixé à compter de 60 ans avec une durée de cotisation de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés. 4 trimestres de maladie et 4 trimestres de chômage indemnisé sur toute la carrière sont réputés cotisés.
      A vous lire vous totalisez :
      En 1981 un nombre de trimestres à déterminer sachant qu’un trimestre était validé avec 2.958,00 Francs soit 450,95 euros.
      Du 1er janvier 1982 à septembre 2021. 160 trimestres cotisés..
      De janvier à avril 2022 inclus soit 4 trimestres cotisés ,soit 2 trimestres maladie et des trimestres suivant votre complément de salaire.Cela dépend si votre employeur a cotisé pour la retraite sur votre salaire complet ou non.
      De mai 2022 à décembre 2022 4 trimestres de chômage indemnisé qui seront uniquement retenus pour porter à 4 trimestres validés vos trimestres 2022.
      En 2023 vous validerez 4 trimestres de chômage indemnisé qui seront réputés cotisés si vous ne validez aucun trimestre de chômage indemnisé avant le 1er janvier 2023.

      Donc vous totalisez de manière certaine :
      160 trimestres cotisés de 1982 à septembre 2021.
      4 trimestres cotisés ou réputés cotisés (maladie - chômage) en 2022
      de 2 à 4 trimestres réputés cotisés de chômage indemnisé en 2023 si vous ne totalisez aucun trimestre de chômage indemnisé avant 2022
      Il reste à connaître votre nombre de trimestres cotisés en 1981.

      Donc vous totalisez une durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue comprise entre 162 trimestres sans trimestres de chômage et sans trimestres cotisés 2022 et sans compter 1981 et 172 trimestres avec au moins 2 trimestres cotisés 2022 + 2 trimestres maladie acquis ( 120 jours d’arrêt entre le 1er janvier et le 30 avril 2022) + 4 trimestres de chômage indemnisé 2023 + 4 trimestres cotisés 1981.

      Vous pourrez partir au titre du dispositif carrière longue à compter de 60 ans ou ultérieurement si vous ne totalisez pas à vos 60 ans une durée d’assurance de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      En outre vous pourriez partir dés 60 ans sans condition de trimestres validés au titre de l’incapacité permanente dûe à une maladie professionnelle si votre taux d’incapacité est d’au moins 20%.
      (voir fiche 12 du guide).
      Dans ce cas vous partirez dés vos 60 ans avec une retraite complète puisque vous totaliserez à cette date une durée d’assurance de 172 trimestres validés.
      Par contre votre indemnisation chômage s’arrêtera après 36 mois d’indemnisation soit en mai 2025.

      Répondre à ce message

      • Le 29 novembre 2023 à 08:51

        Bjr oui j’ai 160 trimestres de 1982 à 2021 et mes 4 trimestres en 1981 donc pourrai-je partir en retraite au 1 mars 2025 merci d’avance

        Répondre à ce message

        • Le 29 novembre 2023 à 19:34

          @ Descarpentries

          Bonsoir,

          A priori oui puisque vous validez des trimestres cotisés en 2022 avec l’ajout si nécessaire de trimestres maladie.Vous devez contrôler en 2022 vos salaires afin d’être certaine de valider 4 trimestres sans les trimestres de chômage.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 novembre 2023 à 15:46

    Bonjour,

    Né en Octobre 1962 je totalise 3 trimestres avant l’année de mes 20 ans. Je ne suis donc pas éligible au dispositif carriére longue.
    Si j’effectue le rachat de 4 trimestres d’apprentissage effectués avant la fin de l’année de mes 18 ans cela me permet t’il d’intégrer le dispositif carrière longue ?

    En sachant que j’ai 163 Trimestres retenus fin 2022 et aurait 167 trimestres fin 2023, en ajoutant le rachat des 4 trimestres d’apprentissage, je comptabiliserai alors 171 trimestres et pourrait prétendre à un départ en retraite courant 2024 dés le rachat des trimestres d’apprentissage effectué.

    Est ce que vous me confirmez cela ?
    D’avance merci.

    Répondre à ce message

    • Le 29 novembre 2023 à 19:06

      Je confirme, une nouvelle fois car déjà écrit souvent dans le forum.

      Répondre à ce message

      • Le 29 novembre 2023 à 20:07

        Merci pour votre confirmation.
        J attends depuis six mois la réponse à ma demande de rachat et malgré plusieurs relances toujours rien. Et visiblement les personnes répondant aux appels du 3960, seul contact possible pour ne pas être oublié ne semblent pas avoir tous intégrés cette mesure..

        Répondre à ce message

        • Le 30 novembre 2023 à 09:23

          Rien de vous empêche d’écrire un recours amiable pour demander une réponse à votre demande d’achat, comme expliqué fiche 5. Le courrier sera envoyé en recommandé AR et via votre compte retraite.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 novembre 2023 à 17:40

    Bonjour, j’ai reçu fin octobre de la CARSAT ma notification de retraite au 01.01.2024 avec le montant de ma retraite Carsat.
    Ce montant, reçu fin octobre va t-il être majoré de l’augmentation de 5.2 % prévu au 01.01.24 pour les retraités.
    Merci d’avance.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 29 novembre 2023 à 18:56

      Seules les retraites de décembre sont revalorisées.
      Mais les salaires de toute votre carrière seront revalorisés du même taux comme expliqué fiche 21.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 novembre 2023 à 10:49

    Bonjour née en 64 j’aurais acquis 171 trimestres en septembre 2024 et cotisé 155 trimestre j’ai avant le fin de mes 18 ans cotisés 7 trimestre 3 années d’inactivité pour élevée mes enfants 3 enfants puis je partir au premier octobre 2024 avec mes remerciements pour vos réponses

    Répondre à ce message

    • Le 19 novembre 2023 à 18:36

      Si vous êtes née en 1964, il vous faut 171 trimestres cotisés et réputés cotisés comme indiqué dans cette fiche. Vous êtes loi de les avoir.

      Répondre à ce message

      • Le 22 novembre 2023 à 19:57

        Bonjour, étant moi-même de 1964 , la CARSAT affiche clairement sur mon compte qu’il me faut 171 trimestres pour partir à taux plein ,fin décembre2023 j’aurais 172 trimestres mais tout est faux car il ne sont pas tous cotisés ,il faut allez chercher l’information dans un relevé de carriere autre que celui qu’on consulte régulierement,il s’affiche les trimestres de tous les régimes et en dessous les trimestres cotisés réellement pour pouvoir partir en carriere longue ! ce n’est pas de notre faute si on a eu 2 années de chomage réparti ,pourquoi doit on travailler plus que d’autres ! de ce fait ou du coup on partira à l’age légal soit 63 ou 64 ans ! et pourtant j’ai commencé à 16 ans ! c’est pas juste !

        Répondre à ce message

        • Le 22 novembre 2023 à 22:05

          D’accord, la CFDT revendique la prise en copte de tous les trimestres. Mais il parait que cela ne sert pas la valeur travail !
          Le mode d’attribution des trimestres vous permettait d’obtenir 4 trimestres cotisés avec 800 heures équivalent Smic, soit en six mois dans l’année civile.

          Répondre à ce message

        • Le 23 novembre 2023 à 15:01

          @ Bruno

          Bonjour,

          la CARSAT affiche clairement sur mon compte qu’il me faut 171 trimestres pour partir à taux plein

          Si vous avez ouvert un compte sur le site de l’assurance retraite et cliqué sur relevé du régime général vous devez obtenir un relevé de carrière ou pour chaque année la nature des trimestres sera différenciée et ce même si vous avez validé + de 4 trimestres une année donnée.
          Exemple une année N avec 4 trimestres cotisés + 1 trimestre de chômage et 1 trimestre de maladie.Dans cet exemple ce sont les 4 trimestres cotisés qui seront retenus.

          Répondre à ce message

          • Le 28 novembre 2023 à 18:56

            bonjour et merci de vos réponses mais bizarrement la CARSAT affiche mon âge de départ à la retraite au 1 er mai 2026 à 63 ans ,et en plus dise qu’il me faut 171 trimestres,or j’ai 172 trimestres fin décembre 2023, qu’est-ce qu’on fait alors ? j’attend janvier 2024 pour voir ce qu’il y aura d’afficher sur le site ...à suivre.

            Répondre à ce message

            • Le 29 novembre 2023 à 01:58

              @Bruno

              Bonsoir,

              Vous pourrez partir si vous êtes éligible au dispositif carrière longue dés l’atteinte de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés à compter de 60 ans ou de 60 ans et 6 mois suivant que vous dépendez du palier 16-18 ans ou du palier 18-20 ans ;Les trimestres réputés cotisés servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.Ce sont dans la limite de 4 par catégorie les trimestres de chômage indemnisé,de maladie et de service militaire.Ces trimestres sont à ajouter au nombre figurant dans la case trimestres cotisés pour le minimum pour établir votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

              Si à vos 63 ans vous ne totalisez pas 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés vous pourrez partir avec 171 trimestres validés durée d’assurance que vous totalisez à ce jour.
              Si lors de votre départ votre durée d’assurance est supérieure à 171 trimestres cela ne apportera rien puisqu’il faut aussi remplir la condition d’âge relative à votre génération pour partir en retraite
              Par contre si vous totalisez 171 trimestres validés vous pouvez cesser votre activité sachant que vous ne percevrez votre retraite qu’à compter de vos 63 ans.

              Répondre à ce message

    • Le 20 novembre 2023 à 02:05

      @Delcroix Isabelle

      Bonsoir,

      née en 64 j’aurais acquis 171 trimestres en septembre 2024 et cotisé 155 trimestres

      Donc.si vous avez perçu de l’AVPF versée par la CAF durant vos 3 ans de congé parental vous pourrez valider 4 trimestres réputés cotisés et partir à compter du 1er octobre 2027 si vous avez moins de 63 ans à cette date et à compter du 1er octobre 2026 si vous validez aussi dans votre carrière un maximum de 4 trimestres réputés cotisés de chômage indemnisé servant à compléter une année ou vous ne validez pas 4 trimestres cotisés.

      L’âge légal de la retraite étant fixé pour la génération 1964 à 63 ans vous pourrez partir au plus tard le 1er du mois suivant votre 63éme anniversaire puisqu’à cette date vous bénéficierez d’une majoration CARSAT de 24 trimestres pour vos 3 enfants et vous percevrez une retraite complète.majorée de 10% comme parent de 3 enfants.

      Par contre vous totalisez déjà avec vos trimestres enfants la durée de cotisation de 171 trimestres validés demandée à la génération 1964 et vous pouvez si vous le désirez cesser votre activité dés maintenant sachant que vous ne percevrez votre retraite qu’à compter de vos 63 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 novembre 2023 à 15:34

    bonjour, titulaire de la FPT, j’ai pris un congé parental d’octobre 1985 à octobre 1986
    Mon mari était enseignant à l’époque et percevait le complément familial.
    sur mon relevé figure le congé parental, mais aucun droit acquis.
    question, pourrais-je bénéficier de trimestres réputés cotisés.
    merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2023 à 19:04

      Votre question relève de la fiche 29 de ce guide. Si votre époux a perçu une prestation familiale sous conditions de ressources, vous aviez droit à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF). J’espère que vous avez gardé des preuves que vous pourrez produire auprès de la CAF et de l’assurance retraite pour que cette période soit ajoutée à vos trimestres.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 novembre 2023 à 10:34

    Bonjour, j ai bien lu les fiches mais j’ai du mal excusez moi et merci de pouvoir Message répondre.
    Nee 30 03 66, 4 trimestres cotisés année des 20 ans, je peux bénéficier d AVPF pour 1984 ou ma fille est née , je ne travaillais pas et c est mon mari fonctionnaire qui touchait les allocations jeune enfants- j ai aussi 6mois complet de TUC en 1985.
    Serais je éligible à la carrière longue à 61 ans ? Je vous prie merci beaucoup de votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2023 à 02:25

      @Caty

      Bonsoir,

      4 trimestres cotisés année des 20 ans,pour 1984 ou ma fille est née , je ne travaillais pas

      Vous totalisez donc au 31 décembre 1986 5 trimestres cotisés ou réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue.( 4 trimestres cotisés + 1 trimestre maternité (accouchement) si vous étiez assure social.)
      Dans ce cas vos trimestres TUC ne vous seront d’aucune utilité puisque vous remplissez la condition de 5 trimestres validés au 31 décembre 1986 et qu’ils n’entrent pas dans la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée du dispositif carrière longue.
      Les trimestres AVPF serviront à votre mari pour approcher ou atteindre 4 trimestres validés l’année de leur perception puisqu’il avait demandé l’AVPF. L’important n’est pas le compte bancaire sur lequel est versée l’AVPF .C’est le nom du demandeur qui compte pour l’attribution de trimestres AVPF.

      Vous pourrez partir à compter de vos 61 ans ou ultérieurement quand vous totaliserez 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

      • Le 27 novembre 2023 à 18:00

        Bonjour, merci de votre retour, mais je ne travaillais pas j’étais inscrite à l’ANPE et n’avait jamais travaillé avant.
        Je ne pouvais pas etre assuré social car mon mari étant fonctionnaire la règle était qu’il me couvrait à la sécurité sociale, et c’est pour cela qu’il touchait les allocations jeune enfants à ma place, il me semblait qu’en fournissant ses fiches de salaires sur lesquelles apparait les alloc jeunes enfants, je pouvais faire bénéficier de trimestres AVPF cotisés. je n’avais pas le choix du versment c’était comme ca à l’époque et pourtant c’est bien moi qui ai accouché...hihhi

        merci d votre retour,

        Répondre à ce message

        • Le 27 novembre 2023 à 18:05

          C’est bien vous qui deviez bénéficier de l’AVPF, mais il fallait que votre époux perçoive une allocation sous condition de ressources. Vérifiez fiche 29 si c’était le cas.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 novembre 2023 à 10:12

    Bonjour
    Je suis né le 20 juin 1966
    Mon papa était artisan déménageur transporteur, je l aidai aussi bien les weekend que les vacances bien sûr sans être déclaré
    Existe t il une façons de déclarer mes vacations jusqu’à 1992 , d’ autant qu en 1988 j’ ai eu mon permis PL j’ ai donc des disques tatigraphe à mon nom

    Merci pour votre retour

    Très cordialement jean Luc Arnaud
    0608211111

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2023 à 18:03

      Votre père vous a employé sans vous déclarer ni vous payer, vous savez que c’était illégal.

      Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2023 à 00:25

      @Arnaud jean luc

      Bonsoir,

      Existe t il une façons de déclarer mes vacations jusqu’à 1992

      NON.

      j’ ai donc des disques tachygraphe à mon nom

      Cela prouve que vous avez conduit le véhicule mais ne prouve pas qu’il a été utilisé à des fins professionnelles.Il aurait pu tout autant être utilisé pour des besoins privés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 novembre 2023 à 22:42

    Je viens d avoir 60 ans il y a 3 jours
    Au 31/12/23 j aurais 168 trimestres cotisés
    J ai eu 2 enfants
    Il me faut 170 trimestres pour une retraite anticipée
    Il me manque donc 2 trimestres
    Est ce que les 16 trimestres pour mes enfants peuvent compter afin que je puisse partir à la retraite anticipée rapidement
    Car sur le site on me dit départ à 61 dans et 7 mois
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2023 à 23:04

      Les trimestres gratuits pour enfant sont attribués à l’âge légal seulement.

      Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2023 à 00:20

      @ Vh

      Bonsoir,

      Au 31/12/23 j aurais 168 trimestres cotisés Car sur le site on me dit départ à 61 dans et 7 mois

      Il faut vous assurer que vos 168 trimestres sont des trimestres cotisés ou réputés cotisés.Les trimestres réputés cotisés servant à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés sont pour les femmes : 4 trimestres de chômage indemnisé + 4 trimestres de maladie + 4 trimestres d’AVPF si vous avez perçu cette allocation versée par la CAF + tous les trimestres maternité.(accouchement).
      Vous pourrez visualiser sur votre compte internet de l’assurance retraite en cliquant sur relevé régime général la nature des trimestres validés année par année sachant qu’on ne retient qu’un maximum de 4 trimestres par an.
      Vous devrez ajouter le nombre de trimestres réputés cotisés au nombre de trimestres cotisés figurant dans la case trimestres cotisés pour le minimum pour connaître votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.
      Votre départ pourra intervenir au mieux le 1er juillet 2024 si tous vos trimestres sont des trimestres cotisés ou réputés cotisés puisqu’à cette date vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 3 mois.

      Vos trimestres enfants ne vous seront utiles que dans l’hypothèse ou à 62 ans et 9 mois vous ne totaliserez pas une durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée de 170 trimestres.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 novembre 2023 à 10:00

    Toutes mes excuses pour ce petit derangement, nee en novembre 1964 je suis venue en france janvier 1981 j’ai fait mes etudes en faisant quelques petits boulots le weekend comme caissiere, et je commence a travailler mars 1984 - 2016 , on m’a retenu pour 117 trimestres.
    Pour l’instant je ne travaille pas car je dois garder ma mere agee. au vn
    Avant etant dans un pays pauvre tout le monde doit travailler meme si on est mineur si on veut survivre c’est la raison je commence a travailler a l’age de 12 ans comme aide menagere et d’autres petits boulots
    Pour mon cas pensez vous que j’ai le droit de beneficier pour les carrieres longues. Si oui que dois je faire , je pars avec minoration j’accepte quand meme car je dois subvenir les besoins quotidiens
    \Merci bcp pour votre gentillesse et j’attends votre reponse.

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2023 à 11:03

      La retraite française éprend des cotisations versés en travaillant. Si vous restez à la maison vous ne cotisez pas pour la retraite et retardez le moment où vous y aurez droit. Lisez la fiche 18 puis la fiche 20.
      Pour votre période de travail cotisée à l’étranger, lisez la fiche 59 de ce guide.
      Sommaire Guide des pensions de retraite

      Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2023 à 15:29

      @ NGUYEN AURELIE

      Bonjour,

      Vous ne pourrez pas bénéficier du dispositif carrière longue puisque vous n’atteindrez pas avant 67 ans la durée de cotisation de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés demandée à la génération 1964.
      Vous aurez l’option de demander votre retraite à compter de vos 63 ans ou d’attendre vos 67 ans.

      Si vous prenez votre retraite à 63 ans votre retraite sera minorée (taux de 40% pour 4 ans d’anticipation avant l’âge du taux plein (67 ans) et proratisée.au 117/171éme si vous ne reprenez pas d’activité.

      Si vous prenez votre retraite à 67 ans votre retraite sera à taux plein (50%) mais toujours proratisée au 117/171éme.

      Si vous prenez votre retraite entre 63 ans et 67 ans le taux sera compris entre 40 et 50% et votre retraite sera toujours proratisée au 117/171éme.

      La décote et la proratisation sont définitives.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 novembre 2023 à 17:45

    Bonjour
    Je suis née en septembre 1965. J’ai 5 Trims avant mes 20 ans (1 en 84 + 4 en 85). J’ai cumulé 150 Trims cotisés au 31/12/23.
    J’ai trois enfants mais n’ai jamais pris de congés parental. J’ai 4 Trims de chômage en 1991 (qui sont inclus dans les 150 Trims) Du coup je me retrouve avec 174 Trims au 31/12/23 avec ceux des enfants.
    Si je décide d’arrêter de travailler, est-ce que les fameux 24 Trims pour enfants vont m’aider à combler les Trims manquants afin d’arriver à l’âge légal de la prise de ma retraite cad
    63 ans et 3 mois. Merci pour tout. Claudine

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2023 à 01:02

      @ claudine

      Bonsoir,

      OUI votre retraite sera complète et majorée de 10% pour parent de 3 enfants à compter de votre prise de retraite qui ne pourra intervenir qu’à partir du 1er du mois suivant vos 63 ans et 3 mois soit le 1er janvier 2029.
      Vous pouvez dés maintenant cesser votre activité si vous le souhaitez puisque vos 24 trimestres enfants sont déjà acquis et que vous totaliserez au 1er janvier 2029 une durée d’assurance validée supérieure à celle de 172 trimestres demandée.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 novembre 2023 à 14:20

    Bonjour,
    Étant née en 12.64 ,3 enfants, partant en fin 2027 à l’âge légal de 63 ans,et avec la nouvelle réforme 2023,Pouvez-vous m’expliquer la surcote parentale j’aurais le taux plein,Pourrais je y prétendre ?
    En vous remerciant pour votre réponse,
    Cdt

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 novembre 2023 à 08:54

    Bonjour,
    Une question que beaucoup de monde se pose parmi les membres de l’association " Tuc les oubliés de la retraite" dont je fais partie ,
    à savoir si les fameux trimestres effectués en contrats TUC permettent de rentrer dans le dispositif de carrière longue malgré qu’ils ne soient pas cotisés mais seulement assimilés.
    Je prends mon cas perso je suis déjà en carrière longue avant mes 20 ans et il me manque un trimestre pour passer en carrière longue avant mes 18 ans ....
    tout en sachant que je devrais avoir 172 trimestres cotisés et que ces trimestres de tuc ne sont qu’assimilés et ne comptent pas comme cotisés en tout cas pour le moment en espérant que cela soit le cas à l’avenir...
    Merci infiniment pour votre travail

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2023 à 10:13

      Ces trimestres comptent dans les trimestres jeune uniquement.

      Répondre à ce message

      • Le 21 novembre 2023 à 11:02

        Ces trimestres comptent dans les trimestres jeune uniquement.

        Donc si je comprends bien si on a trimestres de TUC validés mais pas cotisés avant la fin de ses 21 ans ils comptent pour rentrer dans le dispositif de la carrière longue ? et pour mon cas je pourrai passer en carrière longue avant mes 18 ans au lieu de mes 20 ans ?
        c’est ça ou bien je n’y comprend plus rien...

        Répondre à ce message

        • Le 21 novembre 2023 à 15:52

          Oui, comme indiqué au point 1, tous les trimestres assimilés affectés à une période sont pris en compte pour la période jeune. Pourquoi doutez-vous ?

          Répondre à ce message

          • Le 22 novembre 2023 à 14:14

            Je n’ai plus l’ombre d’un doute grâce à vous😉
            encore merci

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 novembre 2023 à 14:51

    Bonjour ,
    Si j’ai bien compris la nouvelle réglementation des carrières longues ,moi qui suit née le 5 juin 1964 il me faudrait avoir 5 trimestres de cotisés au 31 décembre 1982 et non pas au 4 juin 1985 ( fin de mes 18 ans ) pour prétendre partir à 60 ans avec 171 trimestres ?
    Pour info j’ai commencer à travailler le 01/02/1982
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2023 à 16:38

      Il n’y a pas eu de changement sur ce point : la référence était d’avoir 5 trimestres l’année de son anniversaire.

      Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2023 à 18:25

      @ Bourré Philippe

      Bonsoir,

      suit née le 5 juin 1964 j’ai commencer à travailler le 01/02/1982

      Donc vous entrez dans le palier 18-20 ans du dispositif carrière longue avec au moins 5 trimestres validés au 31 décembre 1984 avec un âge de départ fixé à compter de 60 ans et 6 mois et une durée de cotisation d’au moins 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2023 à 09:28

      En reponse a Bourré Philippe, les trimestres dits "jeunes" qui ne sont pas forcement des trimestres cotisés, cela peut etre des reputés cotisés ou des assimilés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 novembre 2023 à 13:04

    Bonjour, d’après mon relevé de carrière ci-dessous pourriez-vous me dire si je pourrais obtenir des trimestres réputés cotisés (service militaire et chômage indemnisé )pour compléter mes années incomplètes et combien et si ces trimestres obtenus seront comptabilisés dans mon nombre de trimestres cotisés qui figure sur mon relevé de carrière merci.

    1988 : 4 trimestres validés par le travail 2 trimestres chômage +1 trimestre service militaire
    1989 : 2 trimestres validés par le travail 1 trimestre chômage + 3 service militaire
    1993 2 trimestres validés par le travail 4 trimestres chômage
    1994 : 0 trimestre validé par le travail 4 trimestres chômage

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2023 à 01:04

      @Olivier ka

      Bonsoir,

      On ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.Donc vous validerez :
      En 1988 4 trimestres cotisés, les trimestres de chômage et de service militaire seront négligés.
      En 1989 2 trimestres cotisés et 2 trimestres réputés cotisés de service militaire.Les autres trimestres seront négligés.
      En 1993 2 trimestres cotisés et 2 trimestres réputés cotisés si vous étiez chômeur indemnisé ou 2 trimestres uniquement validés.Les 2 autres trimestres de chômage seront négligés.
      En 1994 2 trimestres réputés cotisés si vous étiez chômeur indemnisé + 2 trimestres uniquement validés ou 4 trimestres uniquement validés si vous étiez chômeur non indemnisé.

      Il sera retenu dans votre durée d’assurance cotisée 8 trimestres,ce sont les trimestres liés à votre activité professionnelle.
      Il sera retenu dans votre durée d’assurance réputée cotisée 2 trimestres de service militaire et 4 trimestres de chômage indemnisé ou uniquement 2 trimestres de service militaire si vos trimestres de chômage sont des trimestres de chômage non indemnisé.Les 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés sont un maximum sur toute la carrière et donc supposent que vous n’avez eu ni avant ni après d’autres trimestres de chômage indemnisé.
      Il sera retenu dans votre durée d’assurance validée 16 trimestres soit 4 trimestres validés par an pour un départ à compter de l’âge légal de la retraite de votre génération.
      Le dispositif carrière longue retiendra uniquement les trimestres cotisés et réputés cotisés qui seront compris entre 10 et 14 trimestres suivant la nature de vos trimestres de chômage et dans la limite de 4 sur toute la carrière.

      Répondre à ce message

      • Le 18 novembre 2023 à 19:55

        Je tenais à vous remercier vivement pour votre réponse on ne peut plus détaillée ainsi je me verrai accorder 6 trimestres réputés cotisés qui s’ajouteront à mon total de trimestres cotisés 🙂
        je présume que ces trimestres seront rajoutés lors de ma demande de départ à la retraite encore merci à vous.

        Répondre à ce message

        • Le 19 novembre 2023 à 01:46

          @ Olivier Ka

          Bonsoir,

          je présume que ces trimestres seront rajoutés lors de ma demande de départ à la retraite

          NON si ceux-ci figurent déjà sur votre relevé de carrière en tant que trimestres retenus..La CARSAT ayant connaissance de la nature de vos trimestres validés calculera directement votre durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée demandée par le dispositif carrière longue si vous y êtes éligible.
          Si certains trimestres ne sont pas comptabilisés dans le nombre de trimestres retenus par la Carsat,vous devrez lui fournir votre état signalétique de service militaire et votre notification d’admission ASSEDIC pour les trimestres de chômage indemnisé.

          Répondre à ce message

          • Le 19 novembre 2023 à 11:03

            Alors si je comprends bien les 6 trimestres réputés cotisés auxquels j’ai droit (2 service militaire et 4 chômage indemnisés) me seront attribués lors m’a demande de carrière longue à laquelle je peux prétendre étant donné que j’ai travaillé 8 trimestres avant la fin de l’année de mes 20 ans sans oublier de leur fournir mes justificatifs que je garde bien au chaud…
            merci beaucoup

            Bien amicalement

            Répondre à ce message

            • Le 20 novembre 2023 à 02:34

              @Olivier Ka

              Bonsoir,

              me seront attribués lors m’a demande de carrière longue à laquelle je peux prétendre étant donné que j’ai travaillé 8 trimestres avant la fin de l’année de mes 20 ans

              NON.

              Vous devez contrôler sur votre relevé de carrière régime général disponible sur le site internet de l’assurance retraite les années 1989-1993 et 1994 pour savoir si la CARSAT a déjà retenu vos trimestres réputés cotisés pour les années concernées. Vous pourrez visualiser pour chaque année la nature des trimestres validés sachant qu’on ne retiens qu’un maximum de 4 trimestres par an.

              Si certains trimestres acquis à ce jour n’apparaissent pas sur le relevé internet le service militaire par exemple vous pouvez dés maintenant demander une rectification de carrière en envoyant les justificatifs demandés.

              Il faut savoir que sur les relevés de carrière envoyés aux assurés seul sont inscrits le nombre de trimestres retenus (validés) qui comprend tous les trimestres et les trimestres uniquement cotisés qui figurent dans la case trimestres retenus pour le minimum. Les cases trimestres équivalents et trimestres autres régimes devraient.être vides.C’est donc à l’assuré éligible au dispositif carrière d’ajouter les trimestres réputés cotisés dont il est bénéficiaire pour connaître sa durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 novembre 2023 à 23:00

    Bonjour. Née en février 1964 avec 3 enfants. Travaille avant mes 20 ans -5 trimestre-
    depuis février 2021 à pôle emploi.
    J’ai 157 trimestres à ce jours cotisés et 181 avec les enfants.
    à quel âge puis-je partir à la retraite ?
    la fin des indemnités chômage s’arrêtent en août 2024. Et après si je ne trouve toujours pas de travail ?
    merci de me guider svp. Personne ne me répond . Merci

    Répondre à ce message

    • Le 20 novembre 2023 à 15:17

      Vous n’aurez jamais droit à la retraite anticipée carrière longue mais à la retraite normale à 63 ans comme indiqué fiche 18. Grâce aux trimestres pour enfants, vous aurez droit au taux plein.
      Mais si vous n’êtes plus indemnisée en ARE, vous pouvez avoir l’ASS selon les revenus du ménage.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 novembre 2023 à 13:19

    Bonjour à vous
    Née en 1962 je suis éligible CL avant 20 ans et je rentre dans le processus nouvelle réforme
    Une carrière morcelée par de l activité des périodes de chômage de maladie et de maternité ma question est la suivante concernant la prise en compte des trimestres AVPF en 1986 j ai 4 trimestres AVPF et 3 trimestres chômage, pour la prise en compte des trimestres pour CL est ce que la priorité est portée sur les 4 trimestres AVPF ou 1 trimestre AVPF et 3 trimestres chômage sachant que le quota 4 trimestres chômage est épuisé pour CL par les années antérieures
    Je vous remercie par avance pour votre analyse ainsi que pour toutes les réponses apportées qui sont claires et précises

    Répondre à ce message

    • Le 19 novembre 2023 à 18:18

      Les trimestres cotisés sont prioritaires, après la caisse choisi au mieux dans votre intérêt. Si les réputés cotis&s chômage sont pris, elle prendra les AVPF.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 novembre 2023 à 20:30

    Bonjour
    pour ma carrière longue seul 4 trim chômage peuvent être pris en compte. En 2000 j’ai 4 trim travaillés + 2 trim chômage et en 2001 j’ai 4 trim chômage. Ma question est de savoir si les trimestres travaillés sont retenus prioritairement ou s’il y a un piège pour mon année 2000 ?
    merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 novembre 2023 à 12:57

    Bonjour
    La carsat m’a envoyé un questionnaire à compléter pour indiquer des périodes non renseignées dans mon relevé de carrières
    Je suis né en octobre 63 et suis éligible à un départ carriéres longues à 60 ans et 3 mois et 170 trimestres cotisés ou réputés cotises le 1er juillet 2024.
    Sur mon relevé , à fin 2022 est indiqué : 164 trimestres validés et 164 trimestres cotisés, ce qui correspond à 160 trimestres cotisés travail et 4 trimestres pour service militaire.
    j’ai quitté l’école fin juin 1981 et me suis inscrit à l’ANPE en septembre 1981 , en attendant de partir au service militaire
    J’ai été incorporé le 01 AVRIL 1982 , ce qui fait que que j’ai été inscrit de septembre 1981 au 31 mars 1982.
    Je n’ai pas été indemnisé et n’est pas de justificatif.
    Il semblerait qu’il faille faire une déclaration sur l’honneur expliquant cela.
    Ma question est : qu’est ce que je vais avoir de plus à faire ce genre de courrier ?
    Vais je avoir des trimestres en plus, alors que je devrais partir en carrières longues ?
    D’avance merci Claude,PO , pour votre retour
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2023 à 16:10

      @ Yvon

      Bonsoir,

      Je suis né en octobre 63

      me suis inscrit à l’ANPE en septembre 1981

      Vous pouvez obtenir une validation de trimestres de chômage non indemnisé mais ils ne vous seront d’aucune utilité puisqu’ ils ne sont pas éligibles au dispositif carrière longue pour la durée d’assurance. En outre vous atteindrez la durée de cotisation demandée par le dispositif carrière longue après vos 60 ans et 3 mois et avant l’âge légal de la retraite fixé à 62 ans et 9 mois pour la génération 1963 ce qui ne changera pas votre date de départ à compter de que vous soyez éligible au palier 16-18 ans ou au palier 18-20 ans du dispositif carrière longue.
      Par contre il faut vous assurer que la CARSAT vous a bien attribué en 1982 4 trimestres de service militaire puisque le 5éme trimestre est attribué l’année la plus favorable à l’assuré.Ces 4 trimestres seront réputés cotisés. Le trimestre de service militaire 1983 sera uniquement validé et n’entrera pas dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue ni dans votre durée d’assurance validée si vous totalisez 4 trimestres cotisés cette année là.

      Répondre à ce message

      • Le 17 novembre 2023 à 12:54

        Bonjour
        c’est bien ce qui me semblait
        oui , en 1982 , il y a bien 4 trimestres pour l’armée et le 5éme en 1983 , mais non retenu puisque déjà 4 trimestres pour travail
        merci encore pour votre retour
        cordialement

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 novembre 2023 à 09:36

    ayant8 trimestres mais que des trimestres asimiles cotises avant 20ans est ce que je peut etre carriere longue ?

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 novembre 2023 à 16:39

    Bonjour à tous,
    Mon épouse née en 05/1965, a été en apprentissage à l’âge de ses 16 ans (1981), elle a eu 5 trimestres dans l’année de ses 18 ans.
    Elle bénéficie de la carrière longue et elle pourrait racheter éventuellement 3 trimestres au titre de l’apprentissage.
    En 1988 elle est devenue fonctionnaire territorial sédentaire jusqu’à ce-jour.

    Durant sa carrière, elle a eu 12 trimestres de (maladie, accident de travail et maladie professionnelle) par contre elle a cotisée à 100% à la CNRACL.

    Le 01/10/2025 à l’âge de 60 ans elle aura 172 Trimestres cotisés en totalité.

    Elle ne peut pas partir en carrière longue à 60 ans(car elle a 12T maladie -4T admis= 8T de trop), la CNRACL lui donne un départ à 63 ans et 3 mois (01/09/2028),
    Info Retraite donne un départ au 01/10/2025 (60 ans et 4 mois)
    Si la CNRACL a raison, elle aura fait : 172T (60 ans) +13T (63 ans et 3 mois) = (185 Trimestres)

    1) le nombre de trimestres n’est-il pas plafonné à 172T ? (amendement voté en 2023)
    2) serait-il intéressant de racheter 3T au titre de l’apprentissage ?
    3/Que peut-on faire ?

    Je vous remercie par avance

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2023 à 23:47

      @Andrés

      Bonsoir,

      elle a eu 5 trimestres dans l’année de ses 18 ans. née en 05/1965

      Avec un minimum de 5 trimestres validés ou cotisés tous régimes validés au 31 décembre 1983 son âge de départ reste fixé à 60 ans.

      En 1988 elle est devenue fonctionnaire territorial sédentaire jusqu’à ce-jour.

      Vous devez contrôler cette année là le nombre de trimestres attribués par la CARSAT et la FP car on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.Sa date d’entrée dans la fonction publique fixera le nombre de trimestres et de jours de reliquat éventuel et le montant des cotisations versées par la CARSAT le nombre de trimestres attribués par celle-ci. Le calcul de la retraite de chaque régime portera sur le nombre attribué par chacun d’entre eux sans être limité à 4 pour cette année là.

      Par contre elle a cotisée à 100% à la CNRACL.

      C’est normal au vu de la nature de ses arrêts maladie. Par contre son maintien de salaire en tant que fonctionnaire ne lui accorde pas des trimestres éligibles au delà de 4 au dispositif carrière longue.

      Elle ne peut pas partir en carrière longue à 60 ans(car elle a 12T maladie -4T admis= 8T de trop)

      Effectivement elle devra prolonger son activité jusqu’au 30 septembre 2027 afin d’acquérir les 8 trimestres cotisés manquants sauf à racheter à la CARSAT les 3 trimestres d’ apprentissage qui seront considérés comme des trimestres cotisés et qui avanceront son départ au 1er janvier 2027.La seule condition pour en obtenir la validation est de produire à la CARSAT son contrat d’apprentissage ou à défaut ses fiches de paies et bien évidemment de régler le montant du rachat avant sa date de départ en retraite.Le rachat d’un trimestre d’apprentissage en 2023 est de l’ordre de 1.464 euros et est déductible fiscalement.

      la CNRACL lui donne un départ à 63 ans et 3 mois (01/09/2028),

      Cela correspond à l’âge légal de la retraite de la génération 1965.

      Info Retraite donne un départ au 01/10/2025 (60 ans et 4 mois)

      Cela correspond à l’âge ou elle atteindra une durée de cotisation de 172 trimestres validés dont 164 trimestres cotisés ou réputés cotisés avec le palier 16-18 ans du dispositif carrière longue.

      le nombre de trimestres n’est-il pas plafonné à 172T ? (amendement voté en 2023)

      NON puisque le dispositif carrière longue ne prend en compte que les trimestres cotisés ou réputés cotisés ainsi que l’âge de départ.Ces 2 conditions étant cumulatives vous pouvez donc partir en retraite avec une durée d’assurance validée ou cotisée supérieure à 172 trimestres.

      C’est la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée tous régimes qui fixera la date de départ à compter de 60 ans puisque votre épouse est éligible au palier 16-18 ans du dispositif carrière longue avec 5 trimestres validés au 31 décembre 1983.

      Sa date de départ pourra être différente entre la CARSAT et la FPT à cause de son reliquat de jours l’année de son entrée dans la FPT.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 novembre 2023 à 14:02

    Bonjour à tous, ma question est à quelle moment on peut demander son attestation de carrière longue et ma deuxième question pourquoi je doit pouvoir partir en carrière longue à l ’ âge de 60 ans et 7 mois c’est à dire le 01/10/2024 au lieu le 01/09/2024 alors à cette date j’aurais bien 60 ans et 6 mois comme indiquer à ce tableau je suis née fin février 1964 avec 12 trimestres cotisé de la fin de mes vingt ans et assimilés et en plus j’ai commencé en 1981 en stage pratique pendant 6 mois non comptabilisé en durée de cotisation pour carrière longue je m’aperçois plus j’approche de la retraite , plus je trouve cette réforme de plus en plus injuste surtout pour tous ce qui on eu un travail jeune.merci.

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre 2023 à 21:07

      @ Youn

      Bonsoir,

      Cela suppose que le 171éme trimestre nécessaire pour partir en retraite sera validé le 30 septembre 2024.
      Vous devez réunir les conditions d’âge et de durée d’assurance pour partir en retraite et la CARSAT valide les trimestres au dernier jour du trimestre civil.

      Votre stage pratique vous validera 3 trimestres mais pour partir à compter de 60 ans avec 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés il vous aurait fallu totaliser 5 trimestres validés au 31 décembre 1982.

      L’attestation carrière longue n’est pas obligatoire et pour avoir une garantie de paiement votre demande de retraite doit intervenir entre 6 et 4 mois avant votre date départ en retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 16 novembre 2023 à 10:57

        Merci de votre réponse heureusement que vous être là pour nous apporter toutes les informations que nous avons besoin merci beaucoup et bonne continuation.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 novembre 2023 à 19:40

    bonsoir je suis née le 16 09 1963, ma retraite est pour 1 07 2026 à 62 ans et 9 mois , mais je viens de perdre mon travail licenciement économique. que faire pour ne rien perdre à la retraite . on me propose le CSP pendant un an , mais je n’arrive pas à savoir si je peux travailler avec le CSP par le pole emploi. où m’adresser ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre 2023 à 23:00

      Quand on est licencié économique, le CSP est une bonne solution car l’accompagnement est renforcé (en principe), l’indemnisation plus élevée (75%) par Pôle Emploi. Mais cela reste une période de chômage indemnisé pour la retraite. Après le CSP d’un an, vous basculez en ARE. Vous pouvez reprendre un emploi à tout moment. Le gouvernement a imposé une limitation de la durée d’indemnisation en fin de carrière.
      Votre date de retraite à l’âge légal ne change pas (voir fiche 18). L’influence sur votre retraite est limitée dans la mesure où les dernières années sont souvent les meilleures.
      Je vous invite à lire dans le site de la confédération CFDT des infos sur l’assurance chômage (ici c’est le site de la CFDT Retraités).

      Répondre à ce message

    • Le 16 novembre 2023 à 01:26

      @ HELENE

      Bonsoir,

      que faire pour ne rien perdre à la retraite

      Vous ne perdrez que les années 2024 et 2025 qui ne rentreront pas dans le calcul du salaire annuel moyen de vos 25 meilleures années.

      Pour le reste vous validerez des trimestres assimilés et des points de retraite complémentaire AGIRC-ARCCO pendant votre période de chômage et à l’issue de celle-ci au bout de 27 mois d’indemnisation sans dégressivité vous pourrez continuer à être indemnisée par pole emploi jusqu’à vos 62 ans et 9 mois puisque vous atteindrez l’âge de 62 ans durant votre période initiale d’indemnisation pole emploi.

      on me propose le CSP pendant un an
      Avantages - une indemnisation pendant 1 an à 75% de votre ancien salaire ensuite indemnisation ARE à 57% de votre ancien salaire.
      Inconvénients - vous ne percevrez pas votre préavis de licenciement - vous êtes considéré non pas comme demandeur d’emploi mais comme stagiaire de la formation professionnelle - votre indemnisation pole emploi démarre plus tôt et se termine plus tôt puisque votre préavis de licenciement ne vous est pas payé et que votre contrat de travail cesse immédiatement.
      La durée totale d’indemnisation de 27 mois prendra en compte les 12 mois de perception de l’ASP.( allocation de sécurisation professionnelle).

      Vous devez donc calculer si le montant de votre préavis de licenciement est supérieur ou non à 18% de votre salaire annuel.(différence d’indemnisation entre ARE et ASP)
      En recherchant sur Internet CSP puis en cliquant sur UNEDIC contrat de sécurisation professionnel vous trouverez les informations concernant le cumul d’un emploi avec la perception de l’ASP.

      Au vu de votre âge et de votre proche départ en retraite,mon conseil est de ne pas accepter le C-S-P.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 novembre 2023 à 18:55

    Bonjour,
    Je demande désespérement une attestation pour départ anticipé pour carriere longue car j’ai 5 trimestres avant 20 ans, je suis née en Janvier 1963 mon relevé de carrière devrait être mis à jour car j’ai été en congé parental pendant 1 an en 1995 et que cela représente 4 trimestres de plus que précédement.
    Avec l’ancienne situation je pouvais partir en 10/2024 avec 168 trimestres et aujourd’hui c’est 170 trimestres mais je bénéficie de 4 trimestres supplémentaires avec mon congé parental ; La réforme me serait plutôt favorable mais je ne sais plus comment faire avancer mon dossier d’autant que je suis en retraite progressive et que je n’ai plus accès à aucune information sur mon compte personnel.
    La CARSAT me dit que je suis pleinement concernée par la réforme du fait des ces 4 trimestres en plus (AVPF) mais qu’il n’ont pas encore tous les éléments pour me répondre tant que les décrets d’application ne sont pas plus précis.
    Est ce que cette réponse est normale ? Et à qui puis-je m’adresser pour avoir les bonnes infos ?
    Merci pour votre réponse. Cordialement. Danielle Gisbert

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre 2023 à 22:45

      Si Vous avez bénéficier de l’AVPF, les trimestres sont inscrits sur votre relevé de carrière. Le décret et la circulaire CNAV précisant que 4 sont pris en compte pour la retraite anticipée carrière longue sont parus.
      L’attestation est une facilité mais pas un obligation légale. Vous pourrez effectuer votre demande retraite unique six mais avant l’ouverture de votre droit à la retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 14 novembre 2023 à 18:53

        Bonsoir, je m excuse de revenir vers vous encore une fois mais j ai insisté auprès de la CARSAT pour que mon relevé de carrière soit mis à jour et c est toujours la même réponse ’pas d information précise pour le moment sur la prise en compte des trimestres AVPF pour les départs anticipés carrière longue" Est ce que je peux m’appuyer sur une référence de texte officiel ?
        Je n ose pas faire une demande de retraite définitive tant que je n’ai pas la reponse officielle et quand on est en retraite progressive, on n’a plus aucune info sur le compte perso carsat.
        Merci pour votre aide et votre dévouement.
        Cordialement.
        Danielle Gisbert

        Répondre à ce message

        • Le 14 novembre 2023 à 19:29

          Après la loi et le décret, la circulaire d’application est parue le 10 juillet (n° 2023-14).
          Faites une demande de retraite et du personnel qualifié va étudier votre demande et vous ajouter ces 4 trimestres. Au téléphone, il y a tant d’appels qu’ils ont embauché 300 CDD.

          Répondre à ce message

          • Le 15 novembre 2023 à 17:16

            Bonsoir,
            Merci pour votre réponse et la référence du texte ;
            Si je comprends bien, les trimestres AVPF figurant sur mon relevé de carrière seront dorénavant pris en compte dans le calcul des trimestres réputés cotisés pour ma carrière longue dans la limite de 4 sans autre condition ni démarche supplémentaire ?
            Est ce que les trimestres AVPF se cumulent avec les trimestres acquis au titre de la maternité (lorsque nous percevons les IJ de la sécurité sociale) ?
            Merci et bonne soirée.

            Répondre à ce message

            • Le 15 novembre 2023 à 17:53

              Si vous avez plus de 4 trimestres dans une année, seuls 4 sont pris en compte et en priorité sur les trimestres cotisés.

              Répondre à ce message

            • Le 15 novembre 2023 à 20:57

              @GISBERT DANIELLE

              Bonsoir,

              OUI tous les trimestres maternité (accouchement) s’ajoutent aux autres trimestres réputés cotisés pour l’éligibilité au dispositif carrière longue dans la limite d’un total maximum de 4 trimestres validés par an.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 octobre 2023 à 11:26

    Bonjour à vous,
    je suis née le 29 avril 1963
    j’ai demandé ma retraite en carrière longue le 14 juin dernier, toujours pas de réponse de la Carsat à ce jour, sauf par téléphone qui me dit vous pouvez partir le 1er avril 2024 avec 170 trimestres. (ils trouvent 166 trimestres fin 2022 sur mon relevé de carrière.) mais aucun papier qui me le dit.
    La CNRACL trouve 164 trimestres de leur côté. (j’ai été fonctionnaire pendant 10 ans en 2016 avant de retourner dans le privé) donc 1 trimestre de plus. départ 1er juillet 20247. il me demande de voir avec la CARSAT pour qu’ils mettent à jour leurs données dans EOPS.
    je suis prise entre deux feux je pense que ce n’est pas à moi de dire ce qu’ils ont à faire du coté CARSAT.
    quoi qu’il en soit je n’ai toujours pas de réponse des deux côtés à cette heures ci.
    Est-ce qu’ils doivent se contacter ? est-ce la caisse des dépôt qui aura le dernier mot.
    Merci pour votre réponse et du travail que vous accomplissez.
    SB

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2023 à 02:36

      @Sylvie B

      Bonsoir,

      A vous lire,vous avez été salariée du privé puis fonctionnaire et de nouveau salariée du privé.

      Vous devez donc regarder sur votre relevé de carrière les années ou vous avez changé de régime le nombre de trimestres attribués par chaque régime sachant qu’on ne valide pas plus que 4 trimestres par an pour la durée d’assurance et que vous totaliserez un reliquat de jours dans la FP sauf à y être entrée le 1er jour d’un trimestre civil.
      Vous devez donc totaliser le nombre de trimestres régime général ( trimestres cotisés pour le minimum ) + les éventuels trimestres réputés cotisés et ajouter le nombre inscrit dans la case autres régimes ( FP) pour connaître votre durée d’assurance totale servant au calcul de vos retraites.Ensuite défalquer le nombre de trimestres supérieurs à 4 les années ou vous avez changé de régime pour déterminer le nombre de trimestres éligibles au dispositif carrière longue.

      (ils trouvent 166 trimestres fin 2022 sur mon relevé de carrière

      Donc si cela est exact vous pouviez partir avant réforme à compter du 1er juillet 2023 avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisque vous aviez à cette date dépassé l’âge de 60 ans .

      En tout état de cause c’est la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée tous régimes limitée à 4 trimestres par an qui sera retenue pour le dispositif carrière longue sachant que vos dates de départ pourront être différentes à cause du reliquat de jours de la fonction publique et de la validation par :la CARSAT des trimestres au dernier jour du trimestre civil.

      la date de la prise de retraite est indépendante dans chaque régime et par conséquent il est possible que vous deviez totaliser pour l’un 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 30 juin 2023 (CARSAT) et pour l’autre moins de 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 (FP) ce qui entrainerait un départ CARSAT avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés et un départ FP avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 novembre 2023 à 14:16

    bonjour,
    Je suis normalement "carrière longue" avec un départ au 01/04/2024 avec 170 trimestres .
    or, je suis en arrêt maladie depuis le 16/11/2022, payé à 100 % avec des cotisations retraites et une déduction d IJ sur ma feuille de paie.
    La personne de la carsat me signale aujourd’hui par téléphone que mon arret maladie "pourrait" faire sauter ma carrière longue si je suis en arret de travail après le 16/11/2023.
    La carsat prend 4 trimestres réputés assimilés au cours de la carrière complète comme "cotisés". Si cela dépasse, on ne pourrait plus etre en carrière longue ?
    Je ne sais pas si cette réponse est valable, et je ne sais pas non plus si le fait d être payé à 100 % (avec des cotisations retraites payés par l employeur et l employé) ne sont pas considérés comme cotisés ?
    Je n aurai pas la réponse avant debut 2024, et considère que l’arret maladie est dans ce cas discriminant pour les carrières longues ? Merci pour vos infos si cela est possible. dans l attente . cdt.

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2023 à 02:26

      @ demarbre sylvie

      Bonsoir,

      mon arrêt maladie "pourrait" faire sauter ma carrière longue si je suis en arrêt de travail après le 16/11/2023

      Cela est inexact à plusieurs titres :
      1) Cela pourrait reporter votre départ en retraite si vous totalisez plus de 4 trimestres utiles de maladie dans votre carrière.Un trimestre utile est un trimestre vous permettant une année N d’atteindre ou d’approcher 4 trimestres validés.
      2) Vous avez validé 4 trimestres cotisés en 2022 et vous validerez 4 trimestres de maladie réputés cotisés au 31 décembre 2023 si vous n’avez pas de trimestres maladie utiles antérieurement au 16-11-2022.

      Vous restez éligible au dispositif carrière longue dés l’instant ou vous satisfaites à la condition des trimestres jeunes validés avant le 31 décembre de l’année civile des 16-18 et 20 ans.

      avec des cotisations retraites payés par l employeur et l employé) ne sont pas considérés comme cotisés ?

      Votre employeur perçoit vos indemnités journalières et complète directement ou au travers d’une prévoyance entreprise votre salaire afin qu’il soit maintenu à 100%.
      Les montants bruts en dehors du montant des indemnités journalières figurant sur vos fiches de paies sont soumis à cotisations retraite et vous attribuent des trimestres cotisés.
      Donc vos trimestres maladie seront négligés si le montant des salaires soumis à cotisations est supérieur à 600 heures de smic soit 6.762 euros en 2023.

      Les salariés ayant besoin des trimestres maladie sont ceux qui ne perçoivent que des indemnités journalières pendant leurs arrêts de travail.

      Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2023 à 10:19

      Bonjour Sylvie,
      C’est effectivement une aberration et discriminant pour les carrières longues.
      Ne sont pris en compte que 4 trimestres pour les arrêts maladies sur toute la carrière. Au delà, chaque jour supplémentaire d’arrêt maladie décale d’autant le départ en retraite pour carrière longue…

      Répondre à ce message

      • Le 14 novembre 2023 à 17:17

        Certes, mais à condition de ne pas avoir assez de trimestres cotisés et réputés cotisés. C’est assez rare d’être limité par ses arrêtes maladie, ils doivent avoir été longs.

        Répondre à ce message

      • Le 14 novembre 2023 à 19:23

        @ Cat

        Bonsoir,

        Au delà, chaque jour supplémentaire d’arrêt maladie décale d’autant le départ en retraite pour carrière longue…

        C’est uniquement vrai pour les fonctionnaires et assimilés.Les salariés du privé doivent eux valider un ou plusieurs trimestres cotisés supplémentaires.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 novembre 2023 à 11:58

    Bonjour et encore merci pour votre implication.
    Je veux prévenir les futurs retraités des problèmes rencontrés avec la Carsat.
    On m’a annoncé pouvoir partir au 1er septembre 2023 en carrière longue (j’ai eu 60 ans au mois d’août, 8 trimestres avant 20 ans), et on m’indique 169 trimestres au 31 août (je ne sais pas comment ils les comptent ça ne correspond pas à mon relevé mais comme j’ai des reliquats de trimestres, je fais confiance...).
    On m’a envoyé une attestation provisoire. La personne qui suit mon dossier m’appelle et confirme la date mais doit quand même attendre la validation de son supérieur. Entre temps, mon employeur leur a envoyé des documents pour compléter mon dossier mais n’est pas d’accord avec le nombre de trimestres. Puis je reçois fin octobre une nouvelle attestation avec droits ouverts avec 170 trimestres au 1er novembre 2023. Droits ouverts ! donc je finalise ma demande de retraite en ligne ce qui envoie la demande à toutes les autres caisses de retraites, la machine est lancée. J’envoie mon préavis à mon employeur. Une semaine après mon interlocutrice à la Carsat me dit qu’ils ont fait une erreur, que je n’aurais pas dû recevoir cette attestation, que mon départ est maintenant au 1er juillet 2024 (ce que je pressentais malheureusement) ! Je précise que je suis dans la fonction publique territoriale et j’ai appris que celle-ci ne compte pas de la même façon les trimestres, d’où la différence...donc soyez attentifs. Je ne sais pas comment modifier mon dossier, l’annuler et recommencer ? j’ai bien peur que cela occasionne d’autres erreurs, on ne veut pas me donner de rendez-vous. J’ai déposé une réclamation, j’attends des nouvelles. Je ne vous parle même pas du dossier de mon conjoint....l’armée a été oubliée, à la place de cette année d’armée c’est un employeur d’enregistré...la cata. Bon courage à tous.

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre 2023 à 19:28

      @NAT

      Bonsoir,

      Je ne vous parle même pas du dossier de mon conjoint....l’armée a été oubliée, à la place de cette année d’armée c’est un employeur d’enregistré...la cata.

      Les trimestres de service militaire ne sont comptabilisés qu’à condition de n’avoir pas 4 trimestres cotisés ces années là. Si cela est le cas il suffit que votre conjoint envoie à la CARSAT son état signalétique de service.

      Je précise que je suis dans la fonction publique territoriale

      Donc vous avez cotisé comme fonctionnaire territorial et comme salarié du privé. Vos dates de prise de retraite peuvent donc être différentes.

      On m’a annoncé pouvoir partir au 1er septembre 2023 en carrière longue (j’ai eu 60 ans au mois d’août, 8 trimestres avant 20 ans)

      C’est exact si vous avez pour la CARSAT un total de trimestres tous régimes de 168 trimestres au 30 juin 2023 et un total de 168 trimestres tous régimes au 31 août 2023 pour la FPT. Dans le cas contraire vous devrez totaliser 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour partir en retraite et dépasser l’âge de 60 ans et 3 mois.

      Pour connaître votre date de départ vous devez ajouter vos trimestres de salarié du privé à ceux de la FPT sachant que vous ne pouvez valider pour la durée d’assurance que 4 trimestres l’année de votre entrée dans la fonction publique.En outre la CARSAT valide le trimestre au dernier jour du trimestre civil et la FPT diminue la durée de votre dernier trimestre du reliquat de jours acquis l’année de votre entrée dans la FPT.

      Il faudrait connaître votre nombre total de trimestres comme salarié du privé avec le détail des trimestres acquis l’année de votre entrée dans la fonction publique territoriale, votre date d’entrée dans la fonction publique territoriale et le nombre de trimestres acquis dans cet emploi ce qui fixera votre durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée tous régimes permettant de vous indiquer vos dates de départ en retraite dans chaque régime.

      Répondre à ce message

      • Le 14 novembre 2023 à 09:27

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse. La Carsat m’informe que mon dossier est compliqué vu les nombreuses caisses auxquelles j’ai cotisé, j’ai donc moi-même beaucoup de mal à faire le décompte des trimestres. J’ai tendance à faire confiance, c’est leur métier. Cordialement.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 novembre 2023 à 18:01

    bjr
    je suis en fevrier 1967

    j ai fait tuc de 1 ans 05 85 a 05 86
    un sivp 06 86 a 09 86 /10 86 a 01 87
    et armee 06 87 a 06 88
    j ai un trimesse en 1986
    et 3 trimesse en 1987
    j ai 144 trimesse au 01 2022 retenue et 138 cotisee...
    et 2 trimesse de penibilite enregistre
    ma question par rapport a la nouvelle reforme je partire quand...
    j ai trouver sur mon relever de carriere 62 ans et 6 mois
    sans compte tuc et sivp
    merci de votre reponce

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre 2023 à 00:04

      @renault b

      Bonsoir,

      j ai fait tuc de 1 ans 05 85 a 05 86

      Vous validerez 4 trimestres en 1985 ( + de 200 de TUC) et 4 trimestres en 1986 dont 1 trimestre cotisé éligible au dispositif carrière longue.
      Vous validerez 1 trimestre de service militaire +3 trimestres cotisés en 1987 soit 4 trimestres éligibles au dispositif carrière longue.
      Vous validerez 3 trimestres de service militaire en 1988 ou moins si vous avez + d’un trimestre cotisé cette année là.

      Vous pourrez partir à compter de 61 ans et 3 mois avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés sachant que les trimestres TUC et SIVP n’entrent pas dans la durée cotisée ou réputée cotisée du dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

      • Le 10 novembre 2023 à 16:48

        bjr
        merci pour votre reponce

        Vous pourrez partir à compter de 61 ans et 3 mois avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés sachant que les trimestres TUC et SIVP n’entrent pas dans la durée cotisée ou réputée cotisée du dispositif carrière longue

        vous voulez dire quoi par rapport vous pouvez partir a compter de 61 ans .............

        sa peux changer ou pas

        pour l annee 1988 j ai 4 trimesse.
        merci

        Répondre à ce message

        • Le 10 novembre 2023 à 19:47

          @ renault b

          Bonsoir,

          Je veux dire que l’âge de départ du palier 18-20 ans du dispositif carrière longue est fixé pour la génération 1967 à compter de 61 a ns et 3 mois sous réserve de totaliser à cet âge 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés ce qui exclut les trimestres TUC et SIVP qui ne sont que des trimestres validés pris en compte à l’âge légal de votre génération soit à compter de vos 63 ans et 9 mois.

          Répondre à ce message

      • Le 10 novembre 2023 à 16:51

        bjr

        ps

        pk dans mon relever de carriere
        j ai 138 trimesse cotiseee et j ai aussi 144 trimesse retenue
        se quoi la difference ...merci

        Répondre à ce message

        • Le 10 novembre 2023 à 19:58

          @renault b

          Bonsoir,

          se quoi la difference

          Ce sont les trimestres réputés cotisés dans la limite de 4 par catégorie de - service militaire - maladie - chômage indemnisé qui sont éligibles au dispositif carrière longue ou des trimestres uniquement validés comme des trimestres de chômage non indemnisé par exemple.

          Répondre à ce message

      • Le 13 novembre 2023 à 15:31

        bj jai bien comprit je verrais l annee prochaine 2024 si tout est prit en compte pour finir a 61 ans et 3 mois sinon sa sera 63 et 9 mois ..
        pour l annee 1986 j ai fait un tuc de mai a decembre 1986 vous avez marquer 4 trimesse pour cette annee la .
        sa change grand chose merci

        Répondre à ce message

        • Le 14 novembre 2023 à 00:32

          @ renault b

          Bonsoir,

          vous avez marquer 4 trimestre pour cette année la

          OUI puisque les trimestres TUC sont validés par palier de 50 jours et que votre TUC comprend plus de 200 jours en 1986.

          sa change grand chose

          NON puisque ces trimestres ne sont pas éligibles au dispositif carrière longue et ne vous font pas entrer dans le palier 16-18 ans du dispositif carrière longue.

          sa sera 63 et 9 mois

          NON si vous atteignez entre 61 ans et 3 mois et 63 ans et 9 mois 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés,vous pourrez partir à compter du 1er du mois suivant la validation de ces 172 trimestres.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 novembre 2023 à 01:20

    Bonjour,

    en février 2023, j’ai reçu (suite à ma demande d’attestation de carrière longue envoyée en juillet 2022 !) une "Evaluation de ma retraite personnelle" stipulant que je pouvais partir le mois suivant mes 60 ans, le 1er décembre prochain.
    Né en novembre 1963, j’ai demandé, sur le site de l’assurance retraite, un départ à la retraite au titre d’une carrière longue et travail jeune, en bénéficiant de la clause de sauvegarde à compter du 1er décembre 2023.
    En effet, j’ai commencé à travailler avant mes 17 ans (1980 = 3 trimestres) jusqu’à 1999 dans le privé, interrompu par :
     mon service national du 1er février 1982 au 31 janvier 1983.
     AVPF (1998) notés 3 trimestres = 26655 fr + 1 trimestre de chômage sur le relevé CNAV.
     4 trimestres de chômage en 1999.
    Depuis 2000, je travail dans la fonction publique.
    A ce jour, mon dossier est en cours à la CNAV, et malgré mes courriers et appels téléphoniques, je n’obtiens pas de renseignements supplémentaires.
    Le SRE m’a envoyé leur relevé et ne m’accordait que 3 trimestres et 60 jours de SN, alors que la CNAV reconnaissait bien 4 trimestres.
    Suivant vos conseil - suite à nos échange début octobre que je n’ai pas retrouvés sur le site pour donner suite - je leur ai envoyé, ainsi qu’à la CNAV une demande de prise en charge de mon SN par la CNAV en invoquant l’arrêt du Conseil d’État 387940 du 7 octobre 2016.
    Réponse du SRE par mail : "Bonjour, l’application de l’article D.16-2 dans l’étude initiale effectuée est effectivement erronée concernant votre service nationale.
    Il n’a été retenu que pour 3 trimestres et 2 mois en raison d’un écrêtement sur l’année 1983 au cours de laquelle vous avez déjà 4 trimestres cotisés au Régime général.
    En rectifiant cette donnée, votre droit à départ anticipé est ainsi ouvert 1 mois plus tôt, soit le 01/05/2024." !
    Le compte n’y est toujours pas et le SRE ne tient pas compte de ma demande.
    De plus, le SRE fait passer ma période AVPF en période de chômage + l’année 1997 en période de chômage également, alors que j’ai perçu 52477 fr de mon employeur en 1997.
    Dois-je reculer ma date de départ auprès de ces services - ainsi que des services de complémentaires - et perdre le bénéfice de la clause de sauvegarde ?

    Par avance, merci pour votre réponse.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre 2023 à 22:24

      Pour un fonctionnaire, c’est fiche 42.

      Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2023 à 01:43

      @r Pierre

      Bonsoir,

      Donc vous totalisez pour la CNAV :
      3 trimestres cotisés en 1980 et 4 trimestres cotisés en 1981.
      4 trimestres réputés cotisés en 1982 de service militaire puisque l’attribution du 5éme trimestre est plus favorable cette année là..
      4 trimestres cotisés en 1983 et 1 trimestre non retenu de service militaire.
      56 trimestres cotisés de 1984 à 1997 inclus.
      3 trimestres AVPF réputés cotisés + 1 trimestre de chômage indemnisé éligible au dispositif carrière longue ou un trimestre de chômage non indemnisé non éligible au dispositif carrière longue en 1998.
      3 trimestres de chômage indemnisé éligible au dispositif carrière longue ou 4 trimestres de chômage non indemnisé non éligible au dispositif carrière longue en 1999.

      Par conséquent vous totalisez pour le régime général une durée de cotisation cotisée ou réputée cotisée éligible au dispositif carrière longue comprise entre 74 trimestres et 78 trimestres.

      Depuis 2000, je travail dans la fonction publique.

      Vous avez donc validé en 1980 entre 0 et 4 trimestres dans la fonction publique suivant votre date d’entrée et avez un éventuel reliquat de jours qui sera reporté lors de votre départ en retraite.
      Vous totalisez au 1er décembre 2023 une durée de cotisation FP de 22 ans et 9 mois soit 91 trimestre auquel s’ajouteront vos trimestres 1980 et l’éventuel reliquat de jours.

      Vous totaliserez donc de manière certaine 165 trimestres cotisés ou réputés cotisés tous régimes au 1er décembre 2023 ( 91 +74) et 164 trimestres cotisés ou réputés cotisés tous régimes pour la CNAV au 30 juin 2023 et au moins autant au 31 août 2023 pour le SRE.( 90 +74).

      Vous ne pouvez bénéficier de la clause de sauvegarde qui demande 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 30 juin 2023 pour la CARSAT que si vous êtes entrè avant le 5 janvier 1980 dans la FP et que vous avez validé 4 trimestres cotisés ou si vos trimestres de chômage sont des trimestres de chômage indemnisé.( 1 trimestre en 1998 + 3 trimestres en 1999 soit un total de 4 trimestres réputés cotisés).
      Vous pourrez bénéficier de la clause de sauvegarde qui demande 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 pour le SRE si vous totalisez en 1980 3 trimestres cotisés et un reliquat d’un minimum de 30 jours ce qui vous validera le dernier trimestre le 31 août 2023 ou si vos trimestres de chômage CARSAT sont des trimestres de chômage indemnisé.

      Vos dates de départ pourront donc être différentes suivant le régime concerné.

      Il n’a été retenu que pour 3 trimestres et 2 mois en raison d’un écrêtement sur l’année 1983 au cours de laquelle vous avez déjà 4 trimestres cotisés au Régime général.

      Là n’est pas le souci puisque le service national attribue 5 trimestres de retraite dont 4 éligibles au dispositif carrière longue,le 5éme trimestre étant attribué l’année la plus favorable à l’assuré donc 1982 pour vous puisque vous n’avez aucun trimestre validé cette année là en dehors du service militaire.
      Donc le SRE doit retenir les 4 trimestres validés en 1982 par la CARSAT au titre du service militaire et négliger le 5éme trimestre 1983 puisque vous validez 4 trimestres cotisés cette année là.

      le SRE fait passer ma période AVPF en période de chômage + l’année 1997 en période de chômage également, alors que j’ai perçu 52477 fr de mon employeur en 1997.

      Le SRE doit reprendre les informations transmises par la CARSAT qui doivent correspondre à celles figurant sur votre relevé de carrière du régime général !!!

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 novembre 2023 à 11:21

    Bonjour,
    pour les carrières longues, j’ai commencé à 18 ans et je suis dans la tranche des 5 trimestres nécessaire en fin de 20ème année civile, ce que j’ai en revanche je n’ai pas les 172 trimestres requis ? j’ai un enfant et on m’informe que les 8 trimestres ne sont pas pris en compte pour les carrières longues ? est-ce vrai y a t’il un recours ?
    Un grand merci pour votre retour.
    Bien cordialement
    pi : date de naissance : 01/02/65

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2023 à 01:53

      @ BAYNAUD

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir à compter de vos 60 ans et 9 mois si vous totalisez 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.Si vous ne totalisez pas 172 trimestres cotisés ou validés à l’âge légal de la retraite fixé pour la génération 1965 à 63 ans et 3 mois vous pourrez alors ajouter votre majoration enfant de 8 trimestres.

      Il n’y a pas de recours possible puisque la majoration enfant est exclue de par la loi de la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée demandée par le dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 novembre 2023 à 08:11

    J’aurai 62 ans en juillet 2024, j’ai validé 12 trimestre avant mes 20 ans. Es que je devrais validé 2 trimestres supplémentaire après mes 62 ans ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre 2023 à 10:47

      @Collet

      Bonjour,

      J’aurai 62 ans en juillet 2024 j’ai validé 12 trimestre avant mes 20 ans

      Vous pourrez partir dés que vous aurez atteint 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisque vous êtes né avant le 1er septembre 1963 et dépendez du palier 18-20 ans du dispositif carrière longue.
      Si vous n’atteignez pas cette durée de cotisation avant vos 62 ans et 6 mois,vous pourrez partir à compter de cette date avec une retraite décotée ou poursuivre votre activité jusqu’à obtenir 169 trimestres validés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 novembre 2023 à 19:26

    Bonjour,
    j’ai lu attentivement toutes vos réponses qualitatives.
    Je suis né le 17/11/1964 et toujours en activité.
    J’ai 5 trimestres validés l’année de mes 20 ans.
    Je totaliserai au 31/12/2023 162 trimestres.
    Etant éligible à la carrière longue et suivant mon année de naissance, il me faut 171 trimestres et 60 ans et 6 mois.
    Dans le cas d’une rupture conventionnelle qui interviendrait le 01/04/2025 et au chômage jusqu’au 31 mars 2026, je pourrais donc partir le 01/04/2026 en retraite ?
    Mon détail : 162 trimestres fin 2023 + 4 trimestres cotisés en 2024 + 1 trimestre cotisé en 2025 + 3 trimestres générés par le chômage en 2025 + 1 trimestre généré par le chômage en 2026 soit 171 trimestres.
    Mon calcul est-il correct ?

    Mon détail est du même type que celui exposé par Howard le 25 octobre à 15h31 et pour lequel je ne comprends pas bien la réponse apportée. Il est fait référence à 6 trimestres générés par le chômage (2 trimestres en 2024 du 01/07/24 au 31/12/24 + 4 trimestres générés par la chômage en 2025). Or dans le cadre de la carrière longue, seuls 4 trimestres sont pris en compte, et pas 6 comme dans le cas exposé par Howard. Du coup, quelque chose m’échappe et je perds la compréhension.

    Merci beaucoup pour vos précisions à venir
    Bien cordialement.
    Francis

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre 2023 à 00:25

      @ Francis

      Bonsoir,

      Il est fait référence à 6 trimestres générés par le chômage (2 trimestres en 2024 du 01/07/24 au 31/12/24 + 4 trimestres générés par la chômage en 2025).

      OUI mais les trimestres de chômage 2024 seront négligés puisque cet internaute valide 4 trimestres cotisés avant sa période de chômage en 2024 et qu’on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.Donc seul les 4 trimestres de chômage indemnisé 2025 seront retenus dans le cadre du dispositif carrière longue.

      Dans le cas d’une rupture conventionnelle qui interviendrait le 01/04/2025

      Vous validerez 1 trimestre cotisé avec 150 heures de SMIC et en conséquence si vos salaires au 31 mars 2025 valident 600 heures de SMIC vous obtiendrez 4 trimestres cotisés au 31 décembre 2025 et vos trimestres de chômage seront négligés.

      Vous validerez 1 trimestre de chômage indemnisé en 2026 et vous pourrez partir à compter du 1er avril 2026 puisque vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 6 mois.

      Les trimestres pour les salariés du privé sont attribués en fonction des salaires perçus ce qui par conséquent peut permettre avec un salaire égal au plafond de sécurité sociale de valider 4 trimestres au 31 décembre de l’année N avec une durée d’activité de 2 mois dans l’année.

      Répondre à ce message

      • Le 10 novembre 2023 à 11:18

        Bonjour p-o,
        c’est très clair, je comprends mieux.
        Merci pour vos explications et votre temps passé à répondre à toutes les questions des internautes.
        En quelques lignes, on a "plus et mieux" que n’importe où ailleurs.
        Surtout dans cette période post réforme

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 novembre 2023 à 17:30

    Bonjour, je suis en carrière longue ne en avril 64,donc normalement je prends 6 mois de plus. Avant la réforme départ au 1 mai 2024, donc après la réforme 1 novembre 2024. Quand je vais sur le site de caisse complémentaire et la c’est 1janvier 2025, je ne comprends pas,.merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2023 à 18:17

      Si vous remplissez les conditions indiquées dans cette fiche, vous aurez droit à la retraite aussi pour la complémentaire. Un simulateur ne sait pas tout sur votre carrière.

      Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2023 à 00:07

      @Brinou

      Bonsoir,

      Avant la réforme départ au 1 mai 2024

      Cela suppose que vous totaliserez 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2023 et 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 mars 2024.

      normalement je prends 6 mois de plus.

      OUI sauf si vous totalisez 5 trimestres au 31 décembre 1982 année de vos 18 ans auquel cas vous pourrez partir à compter de 60 ans avec 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      donc après la réforme 1 novembre 2024.

      OUI puisque avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2023,vous validerez au 30 septembre 2024 3 trimestres supplémentaires ce qui portera votre durée d’assurance cotisée ou réputée à 171 trimestres.

      Répondre à ce message

      • Le 7 novembre 2023 à 06:45

        Bonjour,donc si j’ai bien compris je pourrai prendre ma retraite à partir du 1er octobre 2024.
        Cordialement .

        Répondre à ce message

        • Le 7 novembre 2023 à 20:59

          @ Brinou

          Bonsoir,

          je pourrai prendre ma retraite à partir du 1er octobre 2024.

          Uniquement si vous totalisez 5 trimestres au 31 décembre 1982 ou si vous êtes né le 1er avril 1964. Dans le cas contraire votre départ pourra intervenir à compter du 1er novembre 2024 date à laquelle vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 6 mois.
          Un départ en retraite au titre du dispositif carrière longue suppose de cumuler la condition d’âge et de durée d’assurance demandée à la génération concernée.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 novembre 2023 à 12:18

    Bonjour,
    Je suis née le 11/01/1964 et toujours en activité.
    J’ai 5 trimestres validés l’année de mes 18 ans.
    Je totaliserai au 31/12/2023 170 trimestres.
    Etant éligible à la carrière longue et suivant mon année de naissance, il me faut 171 trimestres et 60 ans et 3 mois
    Mon départ a la retraite est prévu le 1er avril 2024
    Je demande désespérément une attestation pour départ anticipé pour carrière longue malgré mes appels pas de réponse de la CARSAT et mon dossier est toujours en attente de validation depuis février 2023.
    Sachant qu’il faut faire la demande entre 5 et 4 mois avant puis je la faire officiellement sur le site info retraite et prévenir mon employeur malgré la non réception de ce formulaire.
    Merci par avance pour votre réponse,

    Répondre à ce message

    • Le 8 novembre 2023 à 21:08

      @Danièle

      Bonsoir,

      60 ans et 3 mois

      NON puisque vous totalisez 5 trimestres en 1982 l’année de vos 18 ans.Vous pourrez donc partir à compter du 1er avril 2024 au lieu du 1er mai 2024,date à laquelle vous totalisez 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés à 60 ans et 2 mois.

      puis je la faire officiellement sur le site info retraite et prévenir mon employeur malgré la non réception de ce formulaire.

      OUI puisque l’attestation carrière longue n’est en aucun cas obligatoire et un préalable à une demande de retraite.

      Répondre à ce message