UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010, par le décret de 2012 et enfin par la réforme de 2023. Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal ». Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 selon loi, décrets et circulaire Cnav applicables au 1er septembre 2023 (16/8/23).
Bon à savoir

Les nouveaux paliers de la réforme de 2023

Quatre paliers d’âge (au lieu de deux) :
 année des 16 ans pour un départ à partir de 58 ans ;
 année des 18 ans pour un départ à compter de 60 ans ;
 année des 20 ans pour un départ entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance ;
 année des 21 ans pour un départ à partir de 63 ans.

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16, 18, 20 ou 21 ans, pour partir avant son âge égal (voir tableau 1). Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire. D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non-salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenus les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

La réforme 2023 ajoute les trimestres achetés au titre de l’apprentissage par un versement pour la retraite (VPLR). Ces trimestres sont pris en compte dans les trimestres cotisés pour la retraite anticipée carrière longue ou travailleur handicapé. Le versement pour la retraite pour l’apprentissage est expliqué fiche 16 au point 6.

D’autre part, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement comme indiqué au point 3).

Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir été cotisés et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Sont réputées cotisées, les périodes :

  • du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  • de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  • de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  • de versement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  • de chômage indemnisé et de chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).
  • l’Assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) et la nouvelle assurance vieillesse des aidants (AVA), dans la limite de 4 trimestres.

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Bon à savoir

Clause de sauvegarde

Les assurés nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 ayant 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, ont droit à la retraite anticipée carrière longue sur demande.
Le calcul de leur retraite s’effectue sur la base des trimestres exigés à partir de septembre 2023. S’il a moins de trimestres, il y aura proratisation mais pas de décote.

Tableau 1. Nouvelles conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Naissance Tr jeune (1) Tr cotisés (2) Départ
9à12/1961 (3) 20 ans 169 (6) 60 ans
1962 20 ans 169 (6) 60 ans
1à8/1963 (4) 20 ans 170 (6) 60 ans
9à12/1963 (5) 16 ans 170 (6) 59 ans
18 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 171 58 ans
18 ans 171 60 ans
20 ans 171 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 60 ans et 9 mois
21 ans (7) 172 63 ans
1966 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans
21 ans 172 63 ans
1967 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
21 ans 172 63 ans
1968 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
21 ans 172 63 ans
1969 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
21 ans 172 63 ans
1970 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 62 ans
21 ans 172 63 ans

(1) Règle générale des trimestres jeune ne change pas : 5 avant la fin de l’année civile, 4 avant la fin de l’année civile si né au dernier trimestre.
(2) Trimestres cotisés requis pour son année de naissance.
(3) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961
(4) Né entre le 1er janvier et le 31 août 1963
(5) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963
(6) Droit ouvert si 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant septembre 2023 et trimestres jeune l’année des 20 ans.
(7) Ce palier ouvre droit à une retraite anticipée à 63 ans, donc à partir de la génération 1965, les générations précédentes ayant une retraite légale à 63 ans ou avant.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable avant le dépôt de la demande de pension.
À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  • une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  • une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Périodes de cotisations à l’assurance obligatoire Oui
Périodes reconnues équivalentes Non
Périodes assimilées Oui (dans une certaine limite) :
  4 au titre du service national ;
  4 au titre de la maladie et des accidents du travail en cas d’incapacité temporaire ;
  4 au titre du chômage et de l’activité partielle ;
  2 au titre de l’invalidité ;
 toutes au titre de la maternité et de l’adoption.
AVPF/Ava Oui
dans la limite de 4 trimestres
Achats apprentissage Oui
Majoration de durée d’assurance du CPP (pénibilité) Oui
Majoration de durée d’assurance enfant Non
Assurance volontaire : cotisations à la charge de l’assuré, même prises en charge par un tiers (ex : amiante (ATA), routiers) Oui
Achats « études supérieures », « formation initiale », « assistant maternel » depuis le 13/10/2008 : Non
Congé formation Oui
Stagiaires de la FP et cotisations prises en charge par l’Etat Oui (mais pas assez de trimestres)
Périodes de volontariat associatif Non

Documents utiles

Décret 2023-436

Pour chaque dispositif, il existe des formulaires spécifiques :
Demande unique de retraite personnelle

Poser une question

9895 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er mars à 10:57

    Bonjour .j ai reçu mon relevé de carrière actualisé 170 trimestre pour un départ le 1/4/24 d’osier complet..avec une mention me précisant l envoie d une notification du montant de ma retraite.
    Prochainement...mais j’ai tjs pas ce courier et y me reste a ce jour 4 semaines pour informer officiellement mon employeur et trouver une nouvelle mutuelle santé ..j’ai envoyé 2 mail à la carsat la réponse :nous sommes débordé à cause de la nouvelle réforme veuillez patienter...ma questions est ce normal ?quelqu’un est il dans le même cas car je me dit aurai je ma retraite au 1avril sans revenu cz sera difficile
    Merci Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 12:32

      Votre premier retraite étant versée le 9 mai, cela laisse assez de temps à l’assurance retraite de liquider votre dossier. Puisqu’on vous dit que vous aurez droit à la retraite, pourquoi hésitez vous ? Vous ne remplissez pas les conditions indiquées dans cette fiche ?

      Répondre à ce message

      • Le 1er mars à 13:06

        Bonjour, merci ..autant pour moi la date c le 31mars premier versement à partir d avril. Comme j ai pas de notification de départ et que certains organismes me réclame .je voulais juste s avoir si quelqu’un était dans mon cas
        Cordialement

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er mars à 16:58

    Bonjour

    1 ERE JUILLET 2024 JE SERAIS LA RETRAITE ANTICIPEE

    POURRAIS JE CUMMUN UN EMMPLOI A PARTIR DE 1ERE JUILLET 2024 AVEC LE MEMME EMPLOYEUR

    SVP MERCI

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er mars à 09:39

    Bonjour,
    Je suis née en novembre 1963. J’ai commencée à travailler en juillet 1979 avant mes 16 ans. J’ai 3 enfants et j’ai pris 2 congés parentaux jusqu’au 3 ans de mes 2 derniers enfants. J’ai 175 trimestres dont 128 cotisés. Je voudrais savoir si je peux partir à la retraite avant mes 62 ans et 9 mois.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 février à 10:40

    Bonjour
    Merci par avance pour votre réponse.
    Je suis en carrière longue et cette année il me reste plus 2 trimestres à valider pour arrivée aux 170 trimestres requis pour pouvoir prendre ma retraite.
    Je travaille actuellement en CDD à temps partiel
    .Fin Mars j’aurai suffisamment cotisé pour valider 2 trimestres. Je peux prétendre à ma retraite au 1er Juillet 2024.
    Pouvez-vous me renseigner à partir de quelle date puis je faire ma demande en ligne ?
    Et à partir de quelle date ma retraite et le paiement sont validés ?
    Merci pour le temps que vous consacrez à donner des réponses, des explications et des bons conseils.
    Bonne journée
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 29 février à 00:30

      @Romane

      Bonsoir,

      Vous pouvez dés maintenant faire votre demande de retraite en ligne et aujourd’hui si vous souhaitez une garantie de paiement .(acquise si demande faite au moins 4 mois avant la date de départ). La date limite pour une prise d’effet le 1er juillet 2024 est la réception de la demande de retraite en ligne le 30 juin 2024.

      Votre dernier trimestre sera validé le 30 juin 2024 et vous pourrez partir à compter du 1er juillet 2024 si vous respectez la condition d’âge du dispositif carrière longue applicable à votre génération.

      Une prise d’effet au 1er juillet 2024 engendrera un premier paiement à terme échu aux environs du 9 août 2024 sauf si vous dépendez de la Carsat Alsace-Moselle qui paie les retraites d’avance entre le 1er et le 3 de chaque mois comme l’AGIRC-ARCCO.

      Répondre à ce message

    • Le 29 février à 12:27

      Bonjour,
      Au préalable de votre demande de retraite, je pense qu’il faut que vous ayez votre attestation carrière longue
      Bien cordialement

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 février à 11:12

    Bonjour, je suis née en 1965, j ai validé 5 trimestres avant 18 ans, j ai validé 167 trimestres à la fin 2023, j ai eu trois enfants sachant que j ai pris un congé parental de 5 ans pour les deux dernières, l année de mes 60 ans j aurai 172 trimestre validé, je ne sais pas si les trimestre pour enfants sont compté dans mon relevé de carrière ? A quel âge puis-je prendre ma retraite ?

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 11:19

      Seuls les trimestres cotisés et réputés cotisés indiqués dans cette fiche comptent. Donc pas les trimestres pour enfants ni ceux pour congé parental, sauf si vous aviez droit à l’AVPF en même temps.

      Répondre à ce message

      • Le 29 février à 09:46

        Merci pour votre réponse, mais c est quoi ?AVPL, et comment savoir si je l ai touché pendant mon congé parental ?
        Merci d avance

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 février à 20:00

    Bonjour

    je serai éligible à la retraite pour carrière longue le 01 janvier 2025.
    j ai déjà validé 3 trimestres pour chômage indemnisé et à ce titre il me reste la possibilité d en valider un dernier puisque je serai inscrit à pôle emploi le 01 octobre 2024.
    je suis en rupture conventionnelle avec mon employeur et la sortie de l entreprise est prévue le 30 septembre 2024
    cependant compte tenu de l indemnité supra normale j aurai un délai de carence de 5 mois au chômage
    puis je faire valider par la cnav ce dernier trimestre de ma carrière juste en utilisant ce délai de carence puisque il couvrira entièrement le quatrième 2024 ? Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 27 février à 00:29

      @Lazzari

      Bonsoir,

      OUI,puisque les délais de carence des chômeurs indemnisés sont pris en compte par la CNAV.Par contre vous ne validerez aucun point de retraite complémentaire durant ces délais.

      En tout état de cause ce trimestre ne vous sera pas utile car vous totaliserez au 30 septembre 2024 une rémunération supérieure à 600 heures de smic ce qui vous permettra de valider le dernier trimestre au 31 décembre 2024.

      Vous n’avez donc aucun intérêt à vous inscrire à France Travail sauf si vous comptez partir en retraite à l’âge légal de votre génération.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 février à 13:29

    Bonjour j ai rachètes 5 trimestres d apprentissage vu à cette période le calcul était sur une assiette forfaitaire. 1987 j ai effectué un stage agricole calculé sur assiette forfaitaire donc je n ai validé que 1 trimestre donc j ai rachètes 3 trimestres Achat en 2016 et 2017. Ils ne veulent pas les valides. Comment dois je procéde. Je suis né en 1966 . Merci de votre compréhension. Stephane

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 février à 09:26

    Bonjour Claude,

    un grand merci pour tout les conseils que vous m’avez apporté.
    Avec mon rachat de trois trimestres d’apprentissage mon relevé de carrière a été réactualisé,j’ai demandé ma retraite pour le 1 juillet 2024.
    ce n’était pas gagné avec les fausses infos des agents qui ne maîtrisaient pas les nouveaux décrets c’était très déconcertant.
    Merci encore pour ce que vous faites.
    cordialement.
    Didier LANGIN

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 10:33

      Je suis content de vous avoir été utile. C’est notre objectif : aider les adhérents (et les autres salariés) à préparer leur retraite.

      Les renseignements contenus dans nos messages et ceux donnés par notre site sont permis par le bénévolat des militants et les cotisations des adhérents. Vous appréciez, rejoignez-nous !

      Répondre à ce message

    • Le 19 février à 13:01

      Bonjour Didier
      C’est vraiment rassurant de savoir que le rachat des trimestres d’apprentissages comptent pour la carrière longue. Je fais ma demande demain.
      Merci pour votre témoignage qui rassure un bon nombre d’entre nous ainsi qu’à Claude et P -O pour tous leurs précieux conseils.

      Répondre à ce message

    • Le 22 février à 13:04

      Bonjour Didier,
      Super content pour vous ainsi que tous ceux qui suivent le site avec assiduité et qui sont impliqués dans ce dédale !!!!.
      Maintenant j’ai encore une question avez-vous envoyé votre dossier de rachat numériquement ou par la poste et à quelle date ?
      Avez-vous fait la demande attestation carrière longue avant ?

      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 23 février à 15:34

        Re bonjour Charles,
        Pour tout reprendre,j.ai fait ma demande par écrit début novembre 2023 par écrit à la carsat de Rouen en AR.
        Je les contact trois semaines après via le 3960 pour m’entendre dire par un agent incompétent que les rachats de trimestres ne comptaient pas pour un départ anticipé.
        Du coup très en colère j’ai fait une demande de saisine au service juridique de la carsat, 15 jours après j’ai reçu le dossier à signer pour mon accord avec la somme à payer.
        j’ai renvoyé ce dossier le 15 décembre, fin janvier ils m’ont demandé de payer.
        mi février j’ai reçu la notification de paiement et depuis la semaine dernière mes trimestres ont été ajouté à mon relevé de carrière.
        j’ai fait ma demande de retraite il y a 15 jours, jen’ai toujours pas reçu mon certificat de carrière longue il n’est plus obligatoire pour faire la demande de retraite.
        On m’a dit que je vais le recevoir au mois de mai.

        Répondre à ce message

        • Le 25 février à 19:52

          Bonjour, Didier.
          Un grand merci pour votre retour qui fait grandement avancer ce sujet
          C’est grâce à des gens comme vous, Claude et P O que cette réforme des retraites devient moins opaque ;
          Alors que toutes ces infos devraient ce trouver sur les sites concernés !!!!!
          Bien à vous.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 février à 13:11

    Bonjour
    je suis née en janvier 1964, et j’ai commencé à travailler à l’âge de 18 ans et 3 mois, avec la réforme des retraites mon âge légal est de 63 ans.
    Toutefois, sur mon relevé de carrière il est précisé que : "vous pourriez partir à la retraite dès 60 ans et 8 mois, soit à partir du 01 octobre 2024". en effet je n’ai jamais eu de "trous" dans ma carrière professionnelle. Mon relevé de carrière indique :168 trimestres cotisés et 184 trimestres retenus ;

    Au travail cela se passe très mal et j’ai demandé une rupture conventionnelle dans le cadre d’un dispositif de public spécifique (pour les personnes à qui il reste maxi 36 mois avant leur retraite à taux plein). Dans nos accords, l’indemnité pour rupture est de 20 % du brut mensuel par mois restant à courir avant la date de retraite à taux plein + l’équivalent de la prime correspondant au départ en retraite (3mois).
    j’ai demandé une rupture pour le 01 juillet 2024 ( en tenant compte des CP que je dois solder avant).

    Pour pouvoir m’apporter une réponse, mon employeur me demande de lui fournir : un relevé de carrière précisant ma date présumée de ma retraite.
    Quelles informations et documents est-il en droit de me demander ? Et qu’est ce que je peux légalement lui fournir ou refuser de lui communiquer.

    Je sais qu’il va tout faire pour payer le moins possible, et je présage qu’il va me proposer une indemnité correspondant aux mois restants à courir jusqu’au 01.10.2024....

    Est ce que je peux demander une indemnité allant jusqu’à mes 63 ans, étant donné qu’il n’y a pas d’obligation de liquider sa retraite anticipée ?
    A votre avis et légalement que puis-je faire pour obtenir cette indemnité couvrant jusqu’à mes 63 ans

    A l’issue de cette rupture, j’envisage de m’inscrire à France Travail jusqu’à la fin 2024 et peut-être essayer de rebondir après en créant une microentreprise pour avoir un complément de revenue.
    Je vous remercie d’avance pour votre éclairage et les conseils que vous pourrez m’apporter
    Patricia

    Répondre à ce message

    • Le 24 février à 20:38

      @ Pat

      Avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2023,vous pourrez effectivement partir à la retraite à compter du 1er octobre 2024 puisqu’à cette date vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 6 mois et totaliserez la durée d’assurance requise de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés demandée à la génération 1964 au titre du dispositif carrière longue.
      Votre seule obligation est de totaliser en 2024 une rémunération soumise à cotisations retraite de base d’un minimum de de 450 heures de smic pour valider vos 3 trimestres manquants au 30 septembre 2024 puisque vous avez déjà travaillé + de 45 jours en 2024.

      Au vu de la distance de votre prise de retraite,votre intérêt est de demander si elle est supérieure une rupture conventionnelle classique qui sera au minimum égale à l’indemnité de licenciement fixée par votre convention collective et qui fiscalement ne sera pas imposable contrairement à une indemnité de fin carrière.

      Si votre employeur a signé un accord spécifique concernant les salariés qui sont à moins de 36 mois de leur départ en retraite et que vous voulez bénéficier de cet accord,vous devrez lui fournir une preuve d’entrer dans cette catégorie de salariés.Donc lui fournir un courrier de la CARSAT ou votre relevé de carrière.

      Je présage qu’il va me proposer une indemnité correspondant aux mois restants à courir jusqu’au 01.10.2024....

      OUI ans doute puisqu’à cette date vous pouvez bénéficier d’une retraite complète à taux plein.

      Vous pouvez négocier le montant d’une rupture conventionnelle classique mais je doute que l’accord signé par votre employeur courre jusqu’à l’âge légal de la retraite pour les salariés éligibles au dispositif carrière longue au motif que vous devez indiquer votre date de départ en fournissant un document mentionnant la possibilité d’un départ anticipé pour bénéficier de cet accord.

      Une rupture conventionnelle ouvre droit à une indemnisation chômage qui cesse à la prise de retraite et au plus tard à l’âge légal de la retraite pour les assurés pouvant bénéficier d’une retraite à taux plein.

      Concernant le cumul emploi retraite lisez la fiche 26 du guide.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 février à 14:09

    Bonjour madame monsieur tout d abord merci a l avance de votre réponse .née mars 1968 commencé a travailler dès mes 18 ans 148 trimestres de cotisés a aujourd’hui il est mis sur mon relevé de carrière départ a 61 ans et 6 mois.
    Je suis en incapacite permanente maladies professionnelles taux a 18 % et un taux a 6 % peut on partir avant ces 61 ans ou 6 mois en faisant la demande ou pas merci d avance bonne journée a vous

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 février à 00:40

    Bonsoir,
    Tout d’abord un grand merci à vous bénévoles.
    voici mes questions :
    je suis née le 23 juillet 63 et suis éligible à la carrière longue ayant cumulé 5 trimestres avant les 20 ans et que 170 trimestres sont requis dans mon cas.
    Mon relevé de carrière m’indique 164 trimestres cotisés à fin 2022.
    J’ai travaillé sans interruption en 2023 jusqu’à mon arrêt de travail depuis le 22/11/23 et j’ai été licenciée depuis le 1er décembre 23.
    A l’origine mon relevé de carrière m’indiquait un départ en retraite au 1/7/2024.
    Durant toute ma carrière j’ai totalisé 2 trimestres de chômage (en 1983 et 1984) et 2 trimestres de maladie (en 1996 et 1998) ceci avant ce récent arrêt du 22/11/23.
    Pouvez vous me dire si ma date de départ à la retraite sera toujours maintenue au 1/7/24 car il y a de fortes chances que je soit obligée de rester en arrêt de travail jusqu’au 1/7/2024 ? ( car dans ce cas de figure je rajouterais 2 trimestres et 1mois 1/2 de maladie aux 2 trimestres de 1996 et 1998)
    Ou alors vaut’ il mieux m’inscrire à pôle emploi pendant 1ou 2 trimestres pour me garantir un nombre suffisant de trimestres cotisés sur l’ensemble de ma carrière ?
    Sans pour autant dépasser les 4 trimestres de chômage + 4 trimestres de maladie cumulés qu’on aurait droit sur toute une carrière (si toutefois j’ai bien compris)
    Merci de m’éclairer sur ces points car chaque interlocuteur de la CARSAT me répond autre chose.
    Ensuite sur le relevé agirc-arcco je me suis aperçu qu’en 2021 je cumule moins de points qu’en 2020 et qu’en 2023 alors que mes revenus évoluaient chaque année, sur ce point on m’a répondu que c’est dû au PMSS qui est resté le même l’année du Covid, mais du coup j’aurais quand même dû cumuler au moins le même nombre de points que l’année 2020 ?
    2020 : 267.24 points / 44000€ Brut
    2021 : 213.01 points / 48000€ Brut
    2022 : 324.24 points / 58000€ Brut
    Merci de m’apporter vos éclaircissements également sur ce point.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 20:15

      @PEREZ

      Bonsoir,

      Vous avez l’option de rester en arrêt maladie un minimum de 120 jours en 2024 ce qui vous donnera les 2 trimestres réputés cotisés manquants pour un départ à compter du 1er juillet 2024 avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés dont 2 trimestres de chômage indemnisé et 4 trimestres d’arrêt-maladie dans votre carrière.

      Vous pouvez aussi vous inscrire à France Travail et percevoir une allocation chômage en ne renouvelant pas votre arrêt maladie.Vous validez alors 2 trimestres de chômage indemnisé avec 100 jours d’inscription à France travail.Vous totaliserez dans ce cas 2 trimestres réputés cotisés de maladie et 4 trimestres de chômage indemnisé dans votre carrière qui s’ajouteront à vos 164 trimestres cotisés.
      Par contre vous ne validerez pas de points de retraite complémentaire pendant les délais de carence précédant le début de votre indemnisation France Travail.

      Le choix dépend du différentiel entre le montant de l’allocation chômage et le montant des indemnités journalières.
      Effectivement la durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue permet le cumul de 4 trimestres maladie et de 4 trimestres de chômage indemnisé dans la carrière.

      Il est exact que le PMSS est resté identique au même titre que le prix d’achat du point AGIRC-ARCCO entre le 1er novembre 2019 et le 1er novembre 2021 ce qui n’explique pas la diminution de vos points entre 2020 et 2021 puisque vous cotisiez sur la tranche 2 à l’AGIRC-ARCCO. ( salaires supérieurs à 41.136,00 euros).

      Répondre à ce message

      • Le 21 février à 10:21

        Bonjour
        merci pour vos réponses.
        En sachant que je suis en arrêt de travail depuis 22/11 et que ma prévoyance me versera un complément aux IJSS à compter du 31eme jour de maladie , est-ce que de ce fait je vais valider des points retraite complémentaires ?
        Car j’ai du mal à comprendre votre réponse : « je ne validerais pas de points retraite complémentaire pendant les délais de carence précédant le début de l’indemnisation France Travail » pouvez-vous m’éclaircir sur ce point : est-ce que ça veut dire que durant toute ma période de maladie je ne cumulerais aucun nouveau point auprès d’Agirc Arcco ?
        Ensuite par rapport à la diminution de points Agirc Arcco entre 2020 et 2021 faudra-t-il que je fasse un recours auprès du service et de quelle facon ?
        Par ailleurs, j’aurais une question complémentaire pour le cumul emploi retraite. Mon mari est employé depuis 2019 auprès d’une personne handicapée en cumul emploi retraite.
        Avec la nouvelle réforme il est possible de ce fait de cotiser pour un nouvelle octroi de petite retraite le jour où il décide d’arrêter ce nouvel emploi. Ma question est la suivante : vu que son contrat date de 2019 aura t’il également droit à ce versement complémentaire ? où bien cette nouvelle réforme ne concerne t’elle que les nouveaux contrats de travail souscrits après la réforme ? Devrait’ il faire une démarche spécifique à l’heure actuelle vu qu’il est toujours employé auprès de cette personne afin de pouvoir bénéficier de cet avantage le jour de la cessation définitive de cet emploi ?
        Un grand merci pour vos précieuses informations et disponibilités

        Répondre à ce message

        • Le 21 février à 22:26

          Pour chaque question il y a une fiche d’’explications dans ce guide de 66 fiches !
          Pour les points Agirc-Arrco en maladie, lisez la fiche 35.
          Pour la deuxième retraite, lisez la fiche 26.
          Sommaire Guide des pensions de retraite

          Répondre à ce message

        • Le 22 février à 11:14

          @ PEREZ

          Bonjour,

          ma prévoyance me versera un complément aux IJSS à compter du 31eme jour de maladie

          Donc vous validerez des trimestres cotisés sur le montant brut de votre prévoyance entreprise.à raison d’un trimestre cotisé pour un montant de 150 heures de smic et vous validerez 2 trimestres de maladie réputés cotisés dans la limite de 4 sur toute la carrière avec 120 jours de perception d’indemnités journalières.

          Vous avez l’obligation d’ être inscrite et indemnisée par France Travail ( votre indemnisation sera suspendue en cas d’arrêt maladie) pour percevoir votre prévoyance entreprise et votre ex employeur a dû inscrire le maintien de vos garanties prévoyance sur votre certificat de travail.
          Recherche internet :
          Portabilité prévoyance : comment en bénéficier en 2024

          est-ce que ça veut dire que durant toute ma période de maladie je ne cumulerais aucun nouveau point auprès d’Agirc Arcco ?

          NON cela veut dire que le délai compris entre votre inscription à France Travail et le début de votre indemnisation par celle-ci ne vous validera pas de points de retraite complémentaire.Les délais de carence sont de 7 jours pour le délai légal et un nombre de jours variables correspondant au montant des congés payés.Il existe aussi d’autres délais de carence qui a priori ne vous concerne pas .
          Si vous ne vous inscrivez pas à France travail vous validerez des points de retraite complémentaire depuis le début de votre arrêt maladie si celui-ci est supérieur à 60 jours consécutifs et des trimestres maladie avec 60 jours d’indemnisation consécutifs ou non dans l’année.

          faudra-t-il que je fasse un recours auprès du service

          OUI vous devrez faire un recours en joignant vos fiches de paies auprès de votre caisse de retraite soit en ligne soit par courrier de préférence recommandé.

          où bien cette nouvelle réforme ne concerne t’elle que les nouveaux contrats de travail souscrits après la réforme ?

          C’est l’activité effectuée à compter du 1er septembre 2023 qui est concernée pour l’obtention d’une nouvelle retraite. La demande de retraite sera à faire lors de sa cessation définitive d’activité.

          Répondre à ce message

          • Le 22 février à 22:32

            Un ÉNORME MERCI à tous ces bénévoles pour leurs réponses si précieuses.
            Donc vous me confirmez bien que l’emploi que mon époux occupe depuis 2019 en cumul emploi retraite sera bien pris en compte pour l’octroi de nouveaux droits lors de la cessation définitive et ceci à partir de Septembre 2023 sans devoir faire une déclaration spécifique à ce jour et ceci malgré que son contrat a débuté en 2019 donc bien avant que la réforme de retraite vote ce droit de complément de retraite ?
            MERCI pour votre nouvelle réponse.

            Répondre à ce message

            • Le 23 février à 17:55

              @Perez

              Bonsoir,

              Non je me suis trompé c’est l’activité depuis le 1er janvier 2023 qui sera prise en compte pour le calcul de la 2éme retraite.(voir fiche 26 point 5 du guide).

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 février à 13:29

    Bjr je viens de me connecter sur mon espace retraite sur leur application attestation de situation depart anticipé pour carriere longue il est écrit total trimestres cotisés acquis 168 trimestres puis trimestres acquis avant l’âge de 18 ans 12 trimestres puis trimestres restant à acquérir pour remplir les conditions de depart anticipé 4 trimestres et je pourrais obtenir un depart anticipé carriere longue le 01/03/2025 cela est il fiable

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 février à 21:28

    Bonjour, vous m avez précédemment confirmé que je pouvais prétendre aux trimestres AVPF pour ma fille née en 1984, la CARSAT me demande le numéro d allocataire et le nom du payeur alors que mon mari s’était fonctionnaire, et moi ne travaillant pas, c est lui qui a reçu sur son salaire les allocations soumises à conditions de ressources. J ai fourni les salaires ou apparaissent les allocations indiquées et la codification du verso qui confirme les allocations, je n ai donc pas de numéro d allocataires vu que la CAF versait à France telecom par subrogation...
    Quel recours ai je afin que cela soit pris en compte et que l on me valide ces trimestres AVPF, ce qui validerait ma CL 20ans...merci de votre aide cela fait un an que j attends la mise à jour de mon relevé de carrière et pouvoir bénéficier d un TPSH par mon employeur,
    bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 21:58

      Merci de lire la fiche 29 sur l’AVPF.
      C’est auprès de l’employeur de votre pari qu’il faut réclamer car il semble avoir oublié de cotiser pour vous.

      Répondre à ce message

      • Le 6 février à 10:33

        Bonjour, merci de votre retour, mais pourquoi ne peuvent ils pas prendre en compte les bulletins de salaire où tout est écrit,j’avais lu dans un de vos messages que cela pouvait faire foi, car c trés compliqué d’avoir des attestations d’il y a 40 ans, merci pour tout en attendant cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 6 février à 14:18

          Les bulletins de salaire prouvent que vous avez cotisé pour la retraite mais pas pour l’AVPF. Mais ce bulletin de salaire prouve que vous avez perçu une prestation familiale sous conditions de ressources du ménage obligeant l’employeur public de cotiser à l’AVPF pour vous.
          La Carsat ne fait pas d’efforts et pourrait se substituer à vous pour demander des comptes à France Telecom Orange. Écrivez (recommandé AR) à la DRH d’Orange en joignant les preuves de votre droit à l’AVPF et en leur demandant de régulariser auprès de l’assurance retraite. Sans réponse dans les deux mois, vous pourrez aller au tribunal administratif car votre mari était fonctionnaire.

          Répondre à ce message

          • Le 16 février à 16:50

            Merci à nouveau de votre aide, je vais écrire à DRH Orange, quand j aurais trouvé l adresse...j ai une question car actuellement née le 30/03/66, je dois récupérer un trimestre afin d être éligible à CL 20. ans, donc soit un trim TUC 1985 et si validation des AVPF 1984 cela fera le compte. Actuellement j ai 148 trimestre cotisé si je rajoute mes enfants 2, cela me permet il de partir à 61 ans ?car j aurais 172 trimestres juste avec les enfants + 2023, et 3ans et 3 mois encore de travail, donc serais-je retraitable au 01/04/2027 si,le TUC m apporté au moins 1 trim pour CL et que je n arrive pas à récupérer les T AVPF ?

            j espère être claire et merci bien de votre indian

            Répondre à ce message

            • Le 16 février à 22:07

              @ Indian

              Bonsoir,

              Votre majoration de trimestres pour enfants et votre trimestre TUC ne seront pas pris en compte dans la durée d’assurance demandée par le dispositif carrière longue.
              Par contre la validation de votre trimestre TUC vous permettra d’entrer avec un total de 5 trimestres validés au 31 décembre 1986 dans le dispositif carrière longue du palier 18-20 ans avec un départ à compter de 61 ans et 6 mois sous réserve de totaliser 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

              Répondre à ce message

              • Le 23 février à 13:59

                Bonjour, remerciement les plus profonds pour vos réponses...
                donc si je comprend bien je devrais travailler jusqu’a Fin 2027 et surtout avoir les 4 trimestres AVPF de ma fille en 1984 pour avoir 172 T à 61 ans et 9 mois car 148 à fin 2022...slt

                Je me demande à quel âge il faut commencer pour avoir 172 T à 61 ans...il faut avoir commencer dans l année de ces 19 ans sinon en commençant à 20 ans c impossible d avoir 43 ans a 61 ans...

                merci bien cordialement Indian

                Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 février à 13:06

    Bonjour, je suis né en juillet 1964
    J’ai envoyé la demande de rachat trimestres d’apprentissage par internet début octobre et j’ai toujours aucune nouvelle bien qu’ils ont annoncés (5,5 mois de délais) !!!°
    Je suis actuellement au chômage et ne cotisant plus, totalisant 170 trimestres avec les 4 trimestres chômage.
    Je commence à m’inquiéter, que d’ici le 01/08/24 date de mon départ à la retraite anticipée (avec le rachat d’un trimestre) que mon dossier ne soit ficelé à temps
    Avez-vous un avis
    Merci .

    Répondre à ce message

    • Le 23 février à 10:00

      Bonjour Charles,

      N’hesitez pas à les relancer et directement Rouen qui s’occupe des rachats de trimestres.
      Une fois le premier courrier reçu de leur part pour mon cas 15 décembre 2023 deux mois après tout est rentré dans l’ordre.
      trimestres payés et notification reçu.
      cordialement
      Didier

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 février à 20:05

    Merci à Claude et P.O pour l’aide apportée, le temps passé à répondre à toutes nos interrogations. Votre travail est remarquable. En vous souhaitant bonne continuation. Cdlt, un futur retraité.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 février à 16:19

    Bonjour je suis né en 1965 j ai 8 trimestres avant 20 ans avec le service nationale j ai rachètes des trimestres pour années incompletes en 1987.1988 1989. Ils ne figurent pas sur le relevé de carrière de la carsat. J ai effectué un emprunt pour une partie de la somme réglé en 2017 2016 2018. Comment les faire régularises. Suis je carrière longue. Merci de votre compréhension.. . Mes sincères salutations. Stephane

    Répondre à ce message

    • Le 22 février à 11:25

      @Lesouef

      Bonjour,

      En principe les trimestres rachetés sont validés au fur à mesure du paiement complet d’un trimestre.La validation totale intervenant quand le paiement complet est effectif.
      Si vous avez fini votre paiement en 2018 vous devez faire une réclamation auprès de la CARSAT.

      Vous êtes éligible au dispositif carrière longue avec 8 trimestres avant le 31 décembre 1985 sous réserve de totaliser 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant vos 63 ans et 3 mois âge légal de la retraite de la génération 1965.

      Les trimestres rachetés n’entrent pas dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 février à 10:09

    Bonjour
    Je dois signer une rupture conventionnelle demain avec sortie des effectifs au 29 mars.
    Les 15 jours de retractation courent jusqu’au 8 mars. Je suis épuisé et je ne pense pas tenir le coup physiquement et psychologiquement.
    Quel serait l’impact sur la procédure si je serai en arrêt maladie du 11 au 28 mars ?
    Merci
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 février à 07:56

    Bjr étant née en 1965 le 26/02/1965 j’ai commencé à travailler a 16ans j’ai mes 8 trimestres avant mes 18ans ce fait 12 trimestres avant mes 18ans j’ai été mit inapte au cervice militaire en 2021 j’ai eut un accident maladie professionnel donc ensuite licencier et le 12/05/2022 inscrit pole emploie indemnisé actuellement sur mon relevé de carriere j’ai 163 trimestres cotisé et 168 trimestres retenu et j’ai envoyer un mail sur mon espace retraite ils m’ont répondu que fin 2022 j’ai 168 trimestres cotisés et validé et que je peux partir le 01/03/2025 cela paraît il possible sachant que mon chômage payer vas jusqu’à juin 2025 et si je peux partir quand faut il envoyer ma demande de carriere longue merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 février à 17:47

    Bonjour,
    Je suis carrière longue est déjà 4 trimestres assimilés au titre du chômage sur l’ensemble de ma carrière. Je vais être 12 mois en congé de reclassement. Normalement je peux avoir 4 trimestres au titre du reclassement en trimestres cotisés. Ayant déjà mes 4 trimestres au titre du chômage comment seront pris en compte mes trimestres au titre du congé de reclassement ?
    Pour moi ils ne peuvent pas cotisés car j’en ai déjà 4 au titre du chômage et donc avec le congé de reclassement je perds mon départ en carrière longue.
    Merci d’avance pour votre retour.
    Bien cdt

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 21:19

      Le congé de reclassement ne donne pas de trimestres cotisés, c’est exact.
      Vous êtes certain que vous avez déjà une année sans cotisations et donc au chômage.

      Répondre à ce message

    • Le 20 février à 20:18

      @ Luna

      Bonsoir,

      je perds mon départ en carrière longue.

      NON,vous devrez juste prolonger votre activité afin d’obtenir les trimestres cotisés ou réputés cotisés manquants.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 février à 08:17

    Bonjour,

    Née en janvier 1964 et ayant le nombre de trimestres requis à 20 ans, je suis censée partir à 60 ans et demi.
    J’ai 2 années peu (1 trimestre cotisé) ou pas travaillée (chômage).
    En décortiquant mon relevé de carrière au 31/12/2022, je vois 168 trimestres retenus (dont je ne comprends pas le calcul) et 157 trimestres cotisés (seule valeur sûre !).

    Dans la limite permise, j ai ajouté aux 157 trimestres cotisés :
     4 trimestres chômage
     3 trimestres maladie,
     2 trimestres maternité,
     4 trimestres cotisés pour 2023

    soit 170 trimestres retenus au 1er janvier 2024

    Est-ce que les 9 trimestres réputés cotisés peuvent me permettre de compléter les deux années ci-dessus et me permettre de partir à compter du 1er août 2024 ?

    Le simulateur Info Retraite me fait partir à 61.5 ans ! Bref, je n’y comprends absolument rien :)

    Je vous remercie et vous souhaite une belle journée.

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 09:38

      Chaque année, les trimestres cotisés sont prioritaires. Vous pouvez y ajouter les trimestres assimilés (gratuits) pour le chômage et autres dans la limite de 4 dans l’année. Par exemple, le trimestre maternité intervient si vous n’avez pas beaucoup travaillé l’année de l’accouchement.

      Répondre à ce message

      • Le 18 février à 13:57

        Je vous remercie pour votre réponse.

        J’en suis désolée mais je ne suis pas sûre d avoir bien compris.

        Cela veut-il dire que ces fameux trimestres assimilés complètent uniquement les années pendant lesquelles nous avons un peu travaillé ?

        Mon année complète de chômage peut-elle être couverte par les 4 trimestres assimilés autorisés ?

        Je vous remercie.

        Répondre à ce message

        • Le 18 février à 22:04

          Une année au chômage donne droit à 4 trimestres assimilés, pas de problème. J’attirais votre attention sur les années avec plusieurs périodes différentes après vous avoir lue.

          Répondre à ce message

          • Le 19 février à 04:54

            Bonjour Claude,

            Merci pour votre réponse.

            Une dernière question pour que ce soit bien clair dans ma tête :

            Prenons 2018 où il n y a qu’un trimestre cotisé, peut-on utiliser trois trimestres de maladie intervenus en 1999, 2000 et 2015 pour compléter 2018 ?

            Je vous remercie et vous souhaite une belle journée.

            Répondre à ce message

    • Le 18 février à 23:48

      @Licorne

      Bonsoir,

      Vous ne pouvez ajouter les trimestres réputés cotisés que pour compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.

      1 trimestre cotisé peuvent me permettre de compléter les deux années ci-dessus

      Par exemple vous pouvez si vous avez des trimestres réputés cotisés cette année là en ajouter un maximum de 3.Vous ne pouvez pas reporter sur une année ou vous totalisez plus de 4 trimestres sur une année ou vous totalisez moins de 4 trimestres.

      Seul les trimestres de chômage indemnisé dans la limite de 4 sur toute la carrière sont éligibles au dispositif carrière longue,le surplus ou les trimestres de chômage non indemnisé sont uniquement des trimestres pris en compte à l’âge légal de la retraite.

      Vous devez donc regarder sur votre compte sur l’assurance retraite votre relevé de carrière qui indique par année la nature des trimestres validés ce qui vous permettra de connaître votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.
      En cas de cumul supérieur à 4 trimestres une même année de trimestres réputés cotisés c’est la situation la plus favorable à l’assuré qui doit être retenue.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 février à 15:33

    Bonjour
    Je suis née en 1964 et je serais concernée par la carrière longue, je dois donc partir au 1er janvier 2026.
    Je suis actuellement en arrêt de travail.
    Quelles seraient les conséquences sur ma carrière longue si j’étais licenciée pour inaptitude ?
    Merci d’avance et bonne journée.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 20:49

      Si vous ne remplissez plus les conditions, vous n’y aurez pas droit.
      Mais si vous êtes inapte définitif, vous aurez droit à une autre retraite anticipée comme expliqué fiche 9.

      Répondre à ce message

    • Le 18 février à 23:59

      @ Laurenso

      Bonsoir,

      Vous pourrez ajouter à vos trimestres cotisés 4 trimestres de maladie sur toute la carrière ainsi que 4 trimestres de chômage indemnisé si vous êtes licenciée.
      Si votre taux d’incapacité est d’un minimum de 50% vous pourrez partir à 62 ans quelque soit votre durée d’assurance avec une retraite à taux plein mais proratisée à votre durée d’assurance / 171.
      Une mise en invalidité vous permettrait d’ajouter 2 trimestres à votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.
      Vous devez consulter votre relevé de carrière pour connaître la durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.( case trimestres cotisés pour le minimum + trimestres réputés cotisés).Ces trimestres doivent compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 février à 09:14

    Bjr je suis née le 26/02/1965 j’ai commencé à travailler a 16ans année 1981 donc 8 trimestre avant mes 18 ans je pense en 2021 suis à un accident du travail maladie professionnel tassement de vertebre donc je suis inscrit à france travail le 12/05/2022 sur ma carrière professionnelle il est écrit que j’ai 168 trimestres retenu et 163 cotisé et quand je leurs est demandé par mail ils me dit que fin 2022 j’ai 168 trimestre cotisé et 168 trimestre validé et me disent que je peux partir le 1er mars 2025 pourriez vous me renseigner merci

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 00:24

      @ Florent

      Bonsoir,

      En comptant 4 trimestres cotisés de 1982 à 2021 vous totalisez 160 trimestres cotisés.Vous pouvez ajouter 2 trimestres maladie en 2022 et éventuellement si votre employeur possédait une prévoyance entreprise le complément de salaire complétant les indemnités journalières de sécurité sociale.4 trimestres de chômage indemnisé seront aussi pris en compte au titre du dispositif carrière longue.Il pourra s’ajouter les trimestres 1981 si vous avez cotisé suffisamment cette année là.

      Vous devez donc regarder votre relevé de carrière sur l’assurance retraite qui indique par année la nature des trimestres validés et le nombre de trimestres cotisés en 1981 et en 2021 sachant que vous validez 156 trimestres cotisés de 1982 à 2020 le total devant correspondre au nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum. Vous pourrez ajouter entre 2 et 4 trimestres maladie suivant le nombre de trimestres cotisés en 2021 ainsi que 4 trimestres de chômage indemnisé

      Vous pourrez partir à compter de 60 ans dés l’atteinte de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 février à 11:40

    j’aimerai savoir, je pourrai prendre ma retraite carriere longue anticipee avec trois trimestres pénibilite, que se passe t’il si je decide d’aller jusqu’au & janvier 2025 ? est ce que je reste en carrière longue ou autre ?

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 février à 21:29

    Bonsoir
    Merci par avance pour votre réponse.
    J’ai travaillé 39 ans à temps complet, j’ai eu une année complète de maladie et une de chômage dans ma carrière. J’ai 8 trimestres l’année de mes 20 ans. Selon la carsat je peux prendre ma retraite en CL dès que mes 2 trimestres manquants sont cotisés.( soit 170 T année 1963)
    Je travaille actuellement en CDD à temps partiel.
    Si je gagne en trois mois d’affilés ( Cp et prime de précarité y compris) 300 x le smic brut , est-ce que deux trimestres sont validés si je ne travaille plus le reste de l’année et que je demande ma retraite au 1er juillet 2024 ?
    Encore merci pour votre réponse et le temps que vous consacrez à ce site. Cldt.

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 21:53

      @ Isabelle

      Bonsoir,

      Si vous totalisez en 2024 une rémunération de 300 heures de smic soumises à cotisations retraite régime de base et une durée d’activité d’un minimum d’un mois vous validerez 2 trimestres cotisés .
      Vous pourrez cesser votre activité dés l’atteinte de ces 2 conditions sachant que les trimestres ne seront validés qu’au dernier jour du trimestre civil.

      Dans l’exemple cité vous pourrez partir à compter du 1er juillet 2024.

      Répondre à ce message

      • Le 17 février à 00:15

        Re bonsoir
        Merci pour votre réponse.
        Si j’ai bien compris, ce n’est pas le nombre d’heures qui comptent mais le montant brut soumis à cotisation.
        Soit L’équivalent de 300 x le smic et au moins un mois de travail pour valider deux trimestres.
        Donc dans mon cas je valide mes 2 trimestres manquants.
        Puis je faire ma demande de retraite à compter du mois d’Avril pour l’obtenir au 1 er juillet ( en joignant les justificatifs) ou dois-je attente le 1er Juillet pour faire ma demande ?
        Encore merci beaucoup. Cldt

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 février à 11:33

    Bonjour,
    Je suis à fin 2022 à 167 trimestres cotisés. L’année 2023 m’apporte 4 trimestres supplémentaires soi 171 trimestres. Je peux prétendre à un départ pour carrière longue mais l’année 2023 n’est pas encore enregistrée.
    Dois je attendre que cette année 2023 soit validée pour faire la demande d’attestation carrière longue ou je peux déjà la faire maintenant ?

    Sinon je voudrais saluer votre aide et disponibilité, ce n’est pas facile d’avoir de bons conseils et renseignements. Encore grand merci !

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 21:57

      @ jp

      Bonsoir,

      Vous pouvez dés maintenant demander une attestation carrière longue qui n’est pas obligatoire ou faire votre demande de retraite en joignant vos fiches de paies 2023.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 février à 17:32

    Bonjour je suis en août 1964 j ai 11 avant mes vingt. Mais pour mon troisième enfant. J ai prit un congés de 1 an de février 1993 à fin février 1994. Mais AVPF sur mon relevé de carrière sont en 1994 et 1995. Donc mes 3 trimestres de 1993 ne sont pas validé. La carsat me dit qu il n est pas possible de les validés. J ai fait une demande à la Caf. Je suis en attente. Si mon congés parentale est validé j aurais 171 trimestres au 31 decembre. Qu en pensez vous. Merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 février à 20:20

    bonjour je suis né le 16/11/1963 j ai 4 trimestres avant mes 20 ans,j ai travaillé du 01 MARS 1982 au 31 AOUT 1982 ;je suis parti au service militaire le 01/10/82 jusqu’à a 01/10 /1983. Mon relevé de carrière sans l année 2023 (j attend la mise a jour) indique 161 trimestres retenus et 152 cotisés ,puis je bénéficier d une retraite anticipée
    Pouvez vous m indiquer une date de retraite sachant que je suis au chômage depuis MARS 2022 .

    Répondre à ce message

    • Le 14 février à 12:37

      @ DURAND

      Bonjour,

      Votre activité en 1982 a dû vous valider 4 trimestres cotisés et votre service militaire 4 trimestres réputés cotisés en 1983 ce qui porte votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue à 156 trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Il faudrait connaître la nature de vos 5 autres trimestres non cotisés afin de savoir si ce sont des trimestres réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue.(trimestres de chômage indemnisé ,trimestres de maladie limités à 4 par catégorie sur toute la carrière et qui servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés).

      Vous êtes éligible au dispositif carrière longue avec vos 4 trimestres validés au 31 décembre 1981 mais vous ne pourrez pas en bénéficier si vous ne retrouvez pas un emploi puisque vous ne remplirez pas la condition de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés demandée à la génération 1963.

      Répondre à ce message

      • Le 15 février à 11:44

        Je suis perdu. Logiquement sans retraite anticipée je dois partir a 62 ans et 9 mois d après la reforme. Mes colonnes indiquent 161 trimestres retenus et 152 cotisés sans l année 2023 .
        Pour une retraite anticipée ,d après le site assurance retraite .fr,je pourrais partir a 60 ans et 3 mois avec 170 trimestres ,pour l âge c est bon. je l ai mais pour les trimestres il m en manque et c est la ou je ne pige plus, puisque on me parle de trimestres repûtes , trimestres similaires etc.
        Moi j ai une colonne R1 et une colonne TR3 et l je suis perdu

        Répondre à ce message

        • Le 16 février à 07:06

          @ durand

          Bonjour,

          Vous devez ajouter au nombre figurant dans la case trimestres cotisés pour le minimum les trimestres réputés cotisés pour connaître votre durée d’assurance validée au titre du dispositif carrière longue.
          Ces trimestres qui servent uniquement à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés sont dans la limite de 4 par catégorie sur toute la carrière les trimestres de chômage indemnisé,de maladie, de service militaire,et d’avpf .Le total de ces trimestres réputés cotisés ajoutés à vos trimestres cotisés fixera votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

          Si vous souhaitez connaître la nature des trimestres validés par année sachant qu’on n’en retient qu’un maximum de 4 par an et que les trimestres cotisés sont prioritaires vous devez vous rendre sur votre compte de l’assurance retraite et cliquez sur relevé régime général.

          Tous les trimestres validés seront pris en compte à vos 62 ans et 9 mois,âge légal de la retraite de votre génération pour une retraite complète si vous ne totalisez pas 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés vous permettant de bénéficier du dispositif carrière longue avant cet âge.

          Répondre à ce message

          • Le 16 février à 11:42

            merci pour votre aide , c est plus clair maintenant
            cordialement

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 février à 11:24

    Bonjour,
    j’ai une question concernant mon relevé de carrière. Exemple sur une année j’ai 4 trimestres de chômage et 2 trimestres pour activité au régime général à savoir qu’il est retenu 4 trimestre maximum par an.
    Donc ma question quel trimestre sont pris en compte.
    Les 2 trimestre chômage et les 2 trimestres activité régime générale ?
    cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 20:19

      @ UNO

      Bonsoir,

      Les 2 trimestre chômage et les 2 trimestres activité régime générale ?

      OUI.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 février à 20:31

    Bonjour ma femme est adjoint technique territorial titulaire échelon 10 né en 1967 elle as travaillé avant 20 ans et à eu 3 enfants et elle en catégorie active ? si oui elle ( active
    ) pourrait partir à l’âge de 57 ans et 6 mois merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 février à 16:29

    Bonjour
    Née en mai 1964, je suis en carrière longue avec un départ anticipe prévu au 1/12/2024. J’ai 168 trimestres au 311223. Cela se passe mal avec mon employeur (souffrance au travail). J’ai demandé une rupture conventionnelle pour laquelle je n’ai pas de réponse a ce jour. Si elle est refusée je pense voir avec la médecine du travail pour une inaptitude. Tout cela genère beaucoup de stress et d inquietude pour ma retraite, la validation des 3 trimestres restants. Sachant que je vais me retrouver au chomâge d’ici à fin juin. Car même si j’aurai le total brut pour valider ces 3 trimestres. Je suis bien obligée d’être en activité jusqu’au 30/09/24 c’est ça ? De penser qu’il me faudra chercher du travail à quelques mois de la retraite.. il n’y a pas de dispense dans ces cas là ?
    Merci d’avance
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 07:11

      @Leboeuf

      Bonjour,

      Je suis bien obligée d’être en activité jusqu’au 30/09/24 c’est ça ?

      Non, vos 3 trimestres seront acquis avec 450 heures de SMIC (5.300,76 €) et un minimum de 45 jours d’activité en 2024.Par contre ils ne seront validés qu’au 30 septembre 2024 ce qui n’est pas un souci si vous souhaitez partir au 1er décembre 2024.

      Sachant que je vais me retrouver au chômage d’ici à fin juin

      Cela vous permettra d’être indemnisée jusqu’à votre départ en retraite à votre choix à compter du 1er décembre 2024 ou ultérieurement jusqu’à votre fin d’indemnisation ARE mais surtout de percevoir une indemnité de licenciement ou de rupture conventionnelle supérieure et plus favorable fiscalement qu’une indemnité de départ à la retraite.

      Pour information 4 trimestres de maladie et 4 trimestres de chômage indemnisé dans la carrière sont réputés cotisés et éligibles au dispositif carrière longue.
      En outre,il n’y a pas de contrôle de la recherche d’emploi pour les demandeurs d’emplois qui sont à 6 mois ou moins de leur prise de retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 13 février à 18:47

        Bonjour

        Merciii beaucoup ! Vous m’enlevez une partie de mon stress.
        Meilleures salutations

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 février à 11:52

    Bonjour, Jai une période de chômage pour l’année 1983 au mois de janvier ou j’ai cotise pour 5000 francs.
    Ensuite j’ai fait mon service militaire du 01.02.1983 au 31.01.1984
    Pour l’année 1983 on ne me compte que trois trimestre.
    Est-ce normal ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 22:01

      Vous ne cotisiez pas pour la retraite de base sur votre allocation chômage (lisez la fiche 19).

      Répondre à ce message

    • Le 13 février à 15:52

      @ jean Francois

      Bonjour,

      Pour l’année 1983 on ne me compte que trois trimestre

      Cela suppose qu’en 1984 vous n’avez pas validé plus de 2 trimestres et qu’en conséquence le 5éme trimestre de service militaire ait été inscrit sur cette année là.
      Pour rappel le 5éme trimestre de service militaire est reporté l’année la plus favorable à l’assuré.

      Vous ne pouviez pas valider un trimestre au titre du chômage indemnisé car vous avez été indemnisé moins de 50 jours en 1983.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 février à 23:46

    Madame , Monsieur , bonjour je souhaite reprendre une activité après la liquidation de ma retraite pour carrière longue. Je ne peux donc bénéficier du cumul intégral puisque je vais partir avant l’âge légal, je serais donc en cumul partiel. Quels sont les revenus pris en compte pour le calcul de mon cumul emploi retraite partiel. Est-ce que les congés payés, les indemnités de départ volontaire à la retraite ma prime de fin d’année et mon dernier salaire peuvent être comptabilisés pour ma moyenne de mes 3 derniers mois pour la retraite générale et agirc arrco. Avec mes remerciements pour votre réponse.Cdt

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 février à 19:55

    Bonjour, né le 04/04/64 , j’ai commencé à 16 ans ,sur mon compte CARSAT il est affiché : départ age légal à 63 ans ,il me faut 171 trimestres pour partir à la retraite à taux plein , j’en ai 171 fin 2023 ,il se passe quoi ? merci ,les 171 trimestres affichés sont t’ils tous réputés cotisés ? merci de vos réponses ! et de votre travail.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février à 01:13

      @ Christian

      Bonsoir,

      Vous devez regarder sur votre relevé de carrière le nombre mentionné dans la case trimestres cotisés pour le minimum et le comparer au nombre de trimestres retenus.Si ce nombre est inférieur vous pouvez ajouter comme trimestres réputés cotisés servant à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés dans la limite de 4 par catégorie des trimestres de chômage indemnisé,maladie et service militaire).

      Vous pourrez partir à compter de vos 60 ans si vous avez validé 5 trimestres au 31 décembre 1982 et que vous totalisez une durée d’assurance de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

      • Le 9 février à 19:44

        Bonjour, j’ai 9 trimestres avant décembre 1982 en effet sur mon relevé de carrière il y a 149 trimestres cotisés et 173 trimestres retenues , la différence est elle les trimestres réputés cotisés ? chômage, service militaire,formation ,divers, j’ai élévé mes enfants seul (11 ans et 8 ans) suite au décès de leur mère,cela a t’il une incidence. merci de vos réponses et votre travail qui aide beaucoup ,puis-je prétendre à carrière longue , merci.

        Répondre à ce message

        • Le 10 février à 03:33

          @Christian

          Bonsoir,

          Vous devez regarder année par année sur votre relevé de carrière si les trimestres validés une année N sont des trimestres cotisés ou des trimestres assimilés.
          Vous pourrez voir en allant sur le site de l’assurance retraite et en cliquant sur relevé régime général la nature des trimestres validés une année N sachant que seul 4 trimestres sont retenus pour la durée d’assurance et que les trimestres cotisés sont prioritaires sur les autres trimestres validés.

          La majoration enfants dont vous bénéficiez en tant que père élevant seul ses enfants n’est pas éligible au dispositif carrière longue.

          Vous pourrez ajouter à vos 149 trimestres cotisés un maximum dans la carrière de 4 trimestres de maladie,4 trimestres de chômage indemnisé,4 trimestres de service militaire,4 trimestres d’AVPF et tous les éventuels rachats de trimestres d’apprentissage qui seront réputés cotisés et éligibles au dispositif carrière longue sous réserve qu’ils complètent une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 février à 07:58

    Bjr je suis née le 26/02/1965 j’ai commencé à travailler a 16ans en 1981 j’ai un garçon née le 06/01/1994 en 2021 accident de travail professionnelle tassement de vertebre mit en inaptitude inscrit à pôle emploi le 12/05/2022 indemnisé par France travail sur mon espace retraite il est écrit 168 trimestre validé et 168 trimestres cotise et que mon départ est prévu en carrière longue le 01/03/2025 cela est til excacte d’après vous merci

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 20:59

      @ René

      Bonsoir,

      Si vous totalisez 168 trimestres cotisés nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum ou réputés cotisés 164 trimestres cotisés + 4 trimestres de service militaire réputés cotisés au 31 décembre 2022 ,vous pourrez ajouter 4 trimestres de chômage indemnisé en 2023 ce qui portera votre durée d’assurance à 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés ce qui vous permettra de partir à 60 ans à compter du 1er mars 2025.

      Répondre à ce message

      • Le 9 février à 08:33

        168 trimestres cotisé sais ce qu’il m’ont répondu par mail mais sur mon relevé de carriere 163 trimestres cotiser et 168 trimestres retenu donc comme je suis inscrit au chômage indemniser depuis le 12 /05/2022 puije partir en carrière longue le 01/03/2025 comme ils m’ont dit car ils m’ont écrit que le chômage indemniser donne 4 trimestres par ans donc cela me donnera 173 trimestres

        Répondre à ce message

        • Le 9 février à 09:15

          Comme indiqué fiche 19, le chômage indemnisé vous donne droit à 4 trimestres gratuits par année. Ce ne sont pas des trimestres cotisés mais 4 d’entre eux sur la carrière seront réputés cotisés.

          Répondre à ce message

        • Le 9 février à 14:13

          @René

          Bonjour,

          Il faudrait savoir :
          A quoi correspond vos 5 trimestres non cotisés ?( maladie,service militaire chômage indemnisé ou non indemnisé....).
          A quelle année votre relevé de carrière se termine et si vous totalisez bien 4 trimestres cotisés en 2022 ? ( un total minimal de salaires de 6 ;800,00 euros soumis à cotisation retraite de base pour la période du 1er janvier 2022 au 11 mai 2022)

          Vous pouvez déjà ajouter 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés à vos 163 trimestres cotisés si vous n’avez pas validé de trimestres de chômage indemnisé avant le 12/05/2022.

          Vous totalisez donc un minimum de 167 trimestres éligibles au dispositif carrière longue pour 172 trimestres demandés à votre génération.

          Votre date de départ sera fonction de la date de la dernière année reportée sur votre relevé de carrière et de la nature des 5 trimestres non cotisés si vous n’avez pas de trimestres de chômage indemnisé utiles avant 2022.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 février à 17:25

    Bonjour
    Ma retraite est prévue pour le 1 janvier 2026
    Avec 172 trimestres de fait à 60anset9mois
    J’ai transformé 3 trimestres de points de penibilite pour partir plus tôt dû coup je me retrouverai avec 175 trimestres grâce a ça est ce que je pourrais partir le 1 avril 2025 grâce à ces trois trimestres merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 6 février à 19:05

      Les points de pénibilité ne pourront pas vous permettre de partir plus de deux ans avant l’âge légal de votre génération.

      Répondre à ce message

      • Le 6 février à 19:46

        Mais 9 mois avant c’est possible

        Répondre à ce message

        • Le 7 février à 03:05

          @ Titi

          Bonsoir,

          A vous lire vous êtes né en 1965 ce qui par conséquence correspond à un départ au mieux :

          1) Avec vos trimestres de pénibilité à compter de l’âge de 61 ans et 3 mois,âge inférieur de 2 ans à l’âge légal de départ de la génération 1965 avec 172 trimestres éligibles au dispositif carrière longue.

          2) Sans vos trimestres de pénibilité à compter de l’âge de 60 ans et 9 mois âge de départ à compter de .. du dispositif carrière longue pour la génération 1965 du palier 18-20 ans avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          Si vous totalisez un total de 5 trimestres validés au 31 décembre 1983,vous pourrez partir au titre du dispositif carrière longue à compter de 60 ans.

          Vos trimestres de pénibilité ne vous seront d’aucune utilité si vous totalisez à 60 ans et 9 mois la durée d’assurance demandée par le dispositif carrière longue.
          Par contre ils seraient utiles dans le cadre d’un travail à temps partiel rémunéré à 100% de votre rémunération à temps plein.(voir fiche11).

          Répondre à ce message

          • Le 8 février à 16:25

            Merci pour votre réponse dû coup aillant transformé mes points de penibilite avant la nouvelle lois.. je pensais que la loi n’avait pas changé du coup il ne servent plus à rien en plus comme ont peut plus les récupérer après les avoir transformé pour partir plutôt à la retraite une belle arnaque Merci la nouvelle lois

            Répondre à ce message

            • Le 9 février à 01:24

              @Titi

              Bonsoir,

              La loi n’a pas changé le dispositif des points de pénibilité.Par contre l’âge légal de la retraite ayant augmenté l’accès à la retraite avec des points de pénibilité a augmenté d’autant et pour les assurés carrière longue nés à compter du 1er janvier 1968 ne sera d’aucune utilité puisque égal à l’âge de départ du dispositif carrière longue.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 février à 18:57

    Bonsoir et merci de nous donner des renseignements juste.Ma femme est fonctionnaire et envisage de prendre sa retraite progressive.Or il me semble que la retraite des fonctionnaires est calculée sur les 6 derniers mois..Ma question est ,va t’elle perdre sur sa pension en terminant sa dernière année en prenant sa retraite progressive.Elle est actuellement à 80% et peut travailler à 50% avec la retraite progressive.Merci Philippe (adhérent CFDT et retraité depuis Septembre).

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 22:48

      Cher adhérent, vous n’êtes pas sous la bonne fiche.
      La retraite progressive des fonctionnaires est expliquée fiche 46.
      Le calcul de la retraite du fonctionnaire repose sur l’échelon détenu, qui est le même quelque soit la durée de travail. Mais le temps partiel réduit le nombre de trimestres pris en compte pour calculer le taux de la retraite (voir fiches 46 puis 49).
      Si vous avez une autre question posez la sous la bonne fiche, merci d’avance.
      Sommaire Guide des pensions de retraite

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 février à 08:00

    J’ai oublié j’ai mes 8 trimestres avant mes 18 ans

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 février à 10:02

    Bonjour
    Je suis né le 22/09/1968
    j’ai commencé mon TUC le 01/09/1986 jusqu’au 31/08/1988
    Ensuite je suis parti à l’armée le 01/02/1989 jusqu’au 31/01/1990
    Ensuite une période de chômage du 01/03/1990 jusqu’au 31/08/1990
    et depuis j’ ai toujours travaillé à ce jour.
    j’espère au moins partir à 63 ans (5 trimestre avant 21 ans(, mais comme je suis parti à l’armée en février, je me pose beaucoup de questions.
    Qu’en dites vous ?
    Merci a vous pour tout le temps que vous consacrez a nous aider
    GES

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 17:21

      @ GES

      Bonjour,

      Je suis né le 22/09/1968

      Si vous validez vos trimestres TUC vous entrerez dans le palier 18-20 ans du dispositif carrière longue avec un départ à compter de 62 ans. Par contre ces trimestres n’entreront pas dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue.Vous n’aurez pas accès au dispositif carrière longue sans cette validation car vous ne totaliserez pas l’année de vos 21 ans un total de 5 trimestres validés au 31 décembre 1989 avec vos trimestres de service militaire.
      Vous validerez 4 trimestres de service militaire réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue en 1989.
      Si vous validez 4 trimestres cotisés en 1990 les autres trimestres seront négligés. Dans le cas contraire vous validerez le 5éme trimestre de service militaire qui ne sera pas éligible au dispositif carrière longue ainsi que 3 trimestres de chômage qui seront éligibles au dispositif carrière longue uniquement si ce sont des trimestres de chômage indemnisé.
      Vous totalisez donc 132 trimestres cotisés de 1991 à 2023 inclus et 4 trimestres réputés cotisés de service militaire soit un minimum de 136 trimestres cotisés ou réputés cotisés et au maximum 140 trimestres cotisés ou réputés cotisés si l’année 1990 vous valide 4 trimestres éligibles au dispositif carrière longue.

      Vous ne pourrez partir au mieux qu’à compter du 1er janvier 2032.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 4 février à 22:27

    Né en décembre 1964, j’ai 7 trimestres cotisés avant 18 ans et je suis en attente de validation de l’année 2023 (4 trimestres) pour atteindre les 171 trimestres requis pour un départ le 1 janvier 2025. Hors en consultant le site la retraite.fr (arrêté à l’année 2022), je suis à 167 trimestres retenus et 166 cotisés soi un trimestre de différence alors que ma carrière n’a connu aucune incidence chômage ou maladie. Lors d’une correspondance avec la messagerie du site et d’une rencontre avec une conseillère de la CARSAT ; on me confirme bien 167 (et non 166) trimestres cotisés. J’avais même envoyé l’an dernier mes états de service national et on m’avait confirmé en retour 167 trimestres cotisés (et non 166). J’ai fait ma demande d’attestation de carrière longue, j’espère qu’elle ne sera pas recalée (elle a été validé lors de ma demande sur le site). Y aura t’il une correction apportée lors de l’étude de mon dossier ?
    Merci pour votre retour.

    Répondre à ce message

    • Le 6 février à 03:05

      @ jp

      Bonsoir,

      La seule explication possible serait que vos 5 trimestres validés de service militaire complètent tous une année ou vous ne totalisiez pas 4 trimestres cotisés. Le dispositif carrière longue ne prenant en compte que 4 trimestres de service militaire réputés cotisés,cela expliquerait la différence d’un trimestre entre les trimestres retenus et les trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Le nombre de trimestres inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum doit être inférieur à celui des trimestres retenus car il ne prend pas en compte vos trimestres de service militaire dont 4 sont éligibles au dispositif carrière longue en tant que trimestres réputés cotisés sauf si vous avez cotisé suffisamment pour acquérir 4 trimestres cotisés les années ou vous avez accompli votre service militaire.
      Dans ce cas aucun trimestre de service militaire ne sera comptabilisé dans votre durée d’assurance puisque ces trimestres servent uniquement à compléter une année ou vous ne totalisiez pas 4 trimestres cotisés.

      Répondre à ce message

      • Le 6 février à 19:48

        Merci pour votre retour. Effectivement j’ai fait mon service national du 1/10/83 au 30/09/84. En année 1983, on me valide mes 4 trimestres d’activité professionnelle. Pour l’année 1984, les 3 mois d’activité (du 1/10 au 31/12) ont permis de valider 3 trimestres. C’est à cette année qu’il manque le trimestre mais qui sera validé par 1 trimestre de service national non comptabilisé pour l’instant dans la case des trimestres cotisés pour le minimum.

        Répondre à ce message

        • Le 7 février à 02:41

          @ jp

          Bonsoir,

          Tout à fait ce trimestre sera pris en compte dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue mais il ne figurera jamais dans la case trimestres cotisés pour le minimum car il entre dans la catégorie des trimestres assimilés réputés cotisés.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 février à 10:43

    Bonjour,
    Je suis né en mai 1964. Suite à la dernière réforme des retraites je dois pouvoir justifier de 171 trimestres. Je suis également en carrière longue. Mon âge possible de départ est fixé au 1er octobre 2025. A ce jour j’ai 156 trimestres cotisés mais 164 trimestres retenus.
     1ère question : Ces 164 trimestres retenus correspondent ils au 4 trimestres pour le service militaire et les 4 trimestres possibles issus de mes périodes de chômage, les 156 autres étant issus de périodes travaillés ?
     2ème question : Cela veut il dire qu’il me manque à ce jour encore 15 trimestres cotisés (travaillés) ou 7 trimestres cotisés (travaillés) jusqu’à cette date du 1er octobre 2025 pour avoir le taux plein et pouvoir partir ?
    Merci d’avance pour votre retour et investissement dans cette rubrique.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 3 février à 02:12

      @SOSNOWSKI

      Bonsoir,

      1) OUI les trimestres inscrits dans la case trimestres cotisés pour le minimum sont uniquement les trimestres cotisés donc travaillés.Les autres trimestres retenus sont des trimestres assimilés pouvant être des trimestres réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue.
      Si vos 4 trimestres de chômage sont des trimestres de chômage indemnisé et vos 4 trimestres de service militaire complètent une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés,ils seront réputés cotisés et éligibles à la durée d’assurance du dispositif carrière longue.

      2) Votre nombre de trimestres restant à acquérir sera compris entre 7 et 15 suivant le nombre de trimestres réputés cotisés pris en compte sachant qu’on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.

      En tout état de cause vous ne pourrez partir au titre du dispositif carrière longue qu’avec une durée d’assurance de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

      • Le 3 février à 15:08

        Bonjour,
        Tout d’abord merci pour votre retour et vos explications.
        A vous lire c’est bien ce que j’imaginais, mais mon souci c’est que pour les 8 trimestres assimilés qui me permettent de totaliser 164 trimestres à ce jour, je ne peux pas savoir d’où ils proviennent. Rien n’est détaillé quelque part pour savoir d’où ils sont issus.
        J’ai eu des périodes de chômages qui ont toujours été indemnisées, donc j’en déduis que 4 trimestres proviennent de ce chômage mais sans en être totalement sûr.
        Pour les 4 trimestres que j’imagine provenir du service militaire, il faut savoir que je suis parti en milieu d’année et revenu en milieu d’année. Je m’explique. J’ai travaillé en 1985 jusqu’en juillet et j’ai eu 4 trimestres COTISES. Puis je suis parti au service militaire. En 1986 je suis revenu du service pour reprendre le travail en août et j’ai travaillé jusqu’en fin d’année me permettant de COTISER 4 trimestres. Sur ces années, 85 et 86 j’ai donc 8 trimestres COTISES. Pensez vous que mon service militaire soit comptabilisé en 4 trimestres ASSIMILES me permettant ainsi avec 4 trimestres de chômage d’arriver à ce chiffre de 164 trimestres. Car à la lecture de votre message vous parlez pour le service militaire de trimestres en complément d ’année travaillée mais ne totalisant pas 4 trimestres cotisés.
        J’espère avoir été clair car pas facile à expliquer.
        Dans l’attente de vous lire.
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 4 février à 01:08

          @ SOSNOWSKI

          Bonsoir,

          Votre relevé de carrière mentionne pour chaque année la nature des trimestres validés qui sont limités à 4 pour le calcul de la durée d’assurance..Par contre pour connaître le détail par catégorie des trimestres validés une année N vous devez aller sur le site de l’assurance retraite et cliquez sur relevé régime général ce qui vous permettra par exemple de voir qu’en 1985 et 1986 vous avez pour ces deux années des trimestres cotisés et des trimestres réputés cotisés de service militaire.Les trimestres cotisés étant prioritaires,vos trimestres de service militaire seront négligés.

          Vos trimestres de service militaire n’entrent pas dans dans la durée d’assurance retenue puisque vous totalisez 4 trimestres cotisés les années ou vous l’avez accompli.

          Par contre il est possible que ces 8 trimestres non cotisés correspondent à du chômage indemnisé pour des années ou vous ne validiez pas 4 trimestres cotisés.
          Le dispositif carrière longue ne prenant en compte que 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés votre durée d’assurance éligible à ce dispositif sera majorée de 4 trimestres pour atteindre 160 trimestres cotisés.
          Vous pourrez ajouter à ce total d’éventuels trimestres maladie (maximum 4) et/ou de rachat de trimestres d’apprentissage si vous avez été apprenti sachant que la limite de 4 trimestres validés par année s’applique.

          La consultation de votre relevé de carrière sur le site de l’assurance retraite vous permettra de connaître votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

          Répondre à ce message

          • Le 5 février à 15:25

            Bonjour,
            Merci pour votre réponse.
             OK pour l’histoire du service militaire. J’ai compris votre réponse et j’en déduis donc que celui-ci ne m’apportera pas de trimestres supplémentaires..... (bien dommage).
             Pour l’histoire du chômage indemnisé, j’ai bien compris également votre réponse et on est bien d’accord que c’est 4 trimestres maximum sur TOUTE la carrière. Je n’ai pas eu d’arrêt maladie, pas de période d’apprentissage non plus. Donc à ce jour :
             J’ai 156 trimestres cotisés
             J’ai 164 trimestres retenus (dont 4 issus du chômage, ça c’est sûr et certain), il m’est indiqué qu’il me reste 7 trimestres à obtenir pour bénéficier d’une retrait à taux plein, (164+7=171) mais ce que je ne comprends toujours pas, c’est d’où viennent les 4 autres trimestres retenus (4 du chômage + 4 ?????) pour arriver à 164.
            Avez vous une idée ou bien est ce qu’il y a quelque chose dans votre explication que je n’ai pas compris.
            Merci pour votre retour.
            Cordialement.

            Répondre à ce message

          • Le 5 février à 15:38

            Bonjour,
            Merci pour votre réponse.
             OK pour l’histoire du service militaire. J’ai compris votre réponse et j’en déduis donc que celui-ci ne m’apportera pas de trimestres supplémentaires..... (bien dommage).
             Pour l’histoire du chômage indemnisé, j’ai bien compris également votre réponse et on est bien d’accord que c’est 4 trimestres maximum sur TOUTE la carrière. Je n’ai pas eu d’arrêt maladie, pas de période d’apprentissage non plus. Donc à ce jour :
             J’ai 156 trimestres cotisés
             J’ai 164 trimestres retenus (dont 4 issus du chômage, ça c’est sûr et certain), il m’est indiqué qu’il me reste 7 trimestres à obtenir pour bénéficier d’une retrait à taux plein, (164+7=171) mais ce que je ne comprends toujours pas, c’est d’où viennent les 4 autres trimestres retenus (4 du chômage + 4 ?????) pour arriver à 164.
            Avez vous une idée ou bien est ce qu’il y a quelque chose dans votre explication que je n’ai pas compris.
            Merci pour votre retour.
            Cordialement.

            Répondre à ce message

            • Le 5 février à 16:00

              @ SOSNOWSKI

              Bonjour,

              Les 164 trimestres retenus et les 7 trimestres restant à acquérir pour une retraite à taux plein sont indiqués pour un départ à l’âge légal de la retraite de votre génération soit 63 ans.

              Vous pouvez avoir validé plus de 4 trimestres de chômage indemnisé ou non indemnisé ce qui pourrait expliquer ces 4 trimestres.Comme je vous l’ai indiqué dans mon message précédent seul la consultation de votre relevé de carrière sur le site de l’assurance retraite vous donnera la réponse à votre interrogation.

              Répondre à ce message

              • Le 5 février à 17:54

                OK merci pour votre éclaircissement, ça colle avec mon relevé de carrière, je comprends mieux.
                Une dernière question. Comme je vous l’ai indiqué au début, je suis en carrière longue et je peux donc partir d’après la caisse de retraite le 01 octobre 2025. Si à cette date j’ai 171 trimestres retenus (cotisé et assimilés) je pourrais donc partir avec une retraite à taux plein ? Je n’ai pas besoin d’attendre mes 63 ans ?

                Répondre à ce message

                • Le 6 février à 02:38

                  @SOSNOWSKI

                  Bonsoir,

                  Si vous totalisez au 31 décembre 2023 160 trimestres éligibles au dispositif carrière longue dont 156 trimestres cotisés et 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés,vous pourrez partir dés l’atteinte de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés soit à compter du 1er octobre 2026.
                  Si ces 160 trimestres sont totalisés au 31 décembre 2022,vous pourrez partir à compter du 1er octobre 2025.

                  Une retraite prise au titre du dispositif carrière longue est toujours à taux plein.

                  Répondre à ce message

                  • Le 6 février à 14:40

                    Bonjour,
                    Merci pour toutes vos explications et votre investissement à essayer de nous éclaircir dans ce dédale administratif que je trouve bien compliqué.
                    Cordialement.

                    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 janvier à 16:05

    Bonjour,
    Un grand merci pour l’aide que vous apportez aux salariés en fin de carrière qui ont le sentiment d’être délaissés.
    Je suis né en novembre 1963 j’ai commencé à travailler en janvier 1982, j’ai effectué mon service militaire d’une durée de 12 mois en octobre 1983.
    Ensuite j’ai repris mon travail pour la partie privée jusqu’en mai 1990.
    Ensuite j’ai commencé ma carrière dans la fonction publique d’état en tant que Ouvrier des Parcs et Ateliers ( FSPOEIE)
    Puis transféré au 1er janvier 2017 en collectivité territoriale (CNRACL)
    Je peux donc prétendre à une carrière anticipé pour carrière longue au 1er juillet 2024 ayant 8 trimestres cotisés avant mes 20 ans et 170 trimestres au 1er juillet 2024.
    Hors à ce jour c’est-à-dire moins de 6 mois avant la date de départ je n’ai toujours pas obtenu d’attestation de carrière longue. Mon employeur n’a toujours pas d’accord préalable des différentes caisses pour lesquelles j’ai cotisé.
    De plus en novembre 2023 lorsque je faisais une simulation de départ sur mon espace retraite j’obtenais un départ en juillet 2024, en janvier lorsque je fais la même simulation j’obtiens un départ en octobre 2024…
    J’avoue ne plus rien comprendre….
    Au regard de ma carrière pouvez-vous me confirmer que je puisse obtenir un départ anticipé au 1/07/2024 ? Et dans ce cas, est-ce normal de n’avoir aucun document précisant ce départ.
    Je vous remercie pour les réponses que vous voudrez bien m’apporté
    Bien Cordialement
    Stéphane

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier à 03:17

      @Stéphane

      Bonsoir,

      Donc à raison de 4 trimestres par an y compris votre service militaire vous totalisez de 1982 à 1990 inclus 36 trimestres cotisés ou réputés cotisés et de 1991 à 2023 inclus 132 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Votre départ pourra intervenir à compter du 1er juillet 2024 avec une durée d’assurance de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisqu’à cette date vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 3 mois.

      Pour rappel on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an.Par contre vos retraites seront calculées au prorata de tous les trimestres validés dans chaque régime.Cela concerne l’année 1990 ou vous totalisez plus de 4 trimestres tous régimes. ( 3 ou 4 au régime général et 2 au SRE + un reliquat de jours).

      Répondre à ce message

      • Le 5 février à 11:48

        Un grand merci pour ce retour, Je ne comprends toujours pas pourquoi on m’annonce un départ au 1/10/2024...
        J’ai un RDV CARSAT le 14/02 j’en saurai peut être un peu plus.

        Bien cordialement

        Stéphane

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 4 février à 12:43

    Bonjour,
    Je vous écris car je suis désespérée et la Caisse de retraite est injoignable.
    Je suis née en décembre 1962 et ait travaillé 10 trimestres avant mes 20 ans.
    J’ai pris un congé parental à temps plein pendant 30 mois et suis toujours en activité.
    Je dois avoir 169 trimestres pour accéder à un départ anticipée pour carrière longue.
    Au 01/04/2024, je devrais être à 169 trimestres avec les 4 trimestres d’AVPF nouvelle réforme.
    J’ai fait l’erreur de me précipiter et faire ma demande de départ anticipée.
    À la suite, une notification pour situation provisoire avec un départ au 01/04/2024 m’avait été envoyée mais il fallait les appeler en février pour confirmation de mes droits à la retraite anticipée.
    La complémentaire Agirrc-Arrco m’a quant à elle envoyée son accord et va déclencher le paiement.
    La complémentaire me réclamant la notification de mise retraite de la cnav, je fais une demande par mail à la cnav car impossible de les joindre et là ils me répondent que mon départ pour carrière longue est possible au 01/04/2025 au lieu de 01/04/2024.
    En effet, ils ont 164 trimestres au 31/12/2023… les 4 trimestres pour AVPF nouvelle réforme ne sont pas intégrés.
    Je ne sais que penser… il y a peut-être une condition pour que ces 4 trimestres ne soient pas comptabilisés ???
    Je suis prête à tout entendre mais je ne voudrais pas passer à côté d’une erreur de leur part.
    Le pire de tout c’est que je dois vite appeler la complémentaire parce que le paiement va se déclencher… rien ne va plus dans nos administrations…
    Je me tourne vers vous pour le cas où vous auriez une explication ce dont je vous remercie vivement car là je suis paumee d’autant que j’avais aussi fait ma demande auprès de mon employeur.
    Merci pour votre retour.a
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 00:15

      @ Toïgo

      Bonsoir,

      Si la CARSAT vous indique que vous totalisez 164 trimestres cotisés ou réputés cotisés sans prise en compte des 4 trimestres d’AVPF, vous totaliserez si vous êtes encore en activité 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 mars 2024. Vous pourrez donc partir au titre du dispositif carrière longue à compter du 1er avril 2024.
      La seule condition pour que des trimestres d’AVPF ne soient pas pris en compte ne vous concerne pas.Elle concerne uniquement les assurées ayant pris un congé parental d’un an avec un chevauchement qui totalisent pour les 2 années concernées un total de 8 trimestres cotisés.

      Vous devez saisir dés maintenant le président de la commission de recours amiable de la CARSAT afin que vos droits soient rétablis en contrôlant au préalable que les 164 trimestres acquis au 31 décembre 2022 soient bien des trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 février à 17:42

    bonjour,
    née en décembre 1963 ,je suis à la retraite pour carrière longue à la date du 1/02/24 .j’ai bien compris que si je retravaille ,n’ayant pas l’âge légal (62et 9 mois ) je ne dois pas dépassé un certain plafond (moyenne des 3 derniers salaires ) sinon ma retraite sera diminuée .
    1) pour les salaires je dois compter la prime de retraite dedans ?
    2) si je me mets auto entrepreneur ai-je le même plafond ?
    en attente de votre réponse
    merci pour tout

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er février à 12:43

    Bonjour,

    J’aurais 2 petites questions par rapport au service militaire.

    Mon relevé de carrière mentionne 1 trimestre cotisé l’année de mes 19 ans , et uniquement 4 trimestres de service militaire l’année de mes 20 ans.
    Par la suite et jusqu’à aujourd’hui je n’ai que des trimestres cotisés.

    Etant né en avril 1964, j’ai bien compris que j’étais éligible au dispositif carriere longue en entrée.

    Toutefois j’ai un doute pour la sortie, est ce que ces 4 trimestres seront bien comptabilisés dans la durée d’assurance des 171 trimestres requis pour ma génération ?

    Dans l’affirmative, je voulais savoir s’ils seront d’ores et déjà pris en compte dans la date de départ en retraite qui sera estimée sur l’attestation provisoire carrières longues que j’ai demandé, ou s’ils ne seront réellement validés que lors de la liquidation de mes droits.

    D’avance merci.

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 05:18

      @Julien

      Bonsoir,

      Vos 5 trimestres de service militaire dont 4 éligibles au dispositif carrière doivent figurer sur votre relevé de carrière Si ce n’est pas le cas,il vous suffira de produire à la CARSAT votre état de service signalétique à demander à la branche de l’armée ou vous avez effectué votre service militaire.( Terre-Air-Marine-Gendarmerie).

      Répondre à ce message

      • Le 2 février à 10:35

        @ p-o

        Bonjour,

        Oui mes 5 trimestres de service militaire figurent bien sur mon relevé de carrière.

        Désolé je n’avais pas mentionné le 5ème, car il figure l’année de mes 21 ans , année ou j’ai déjà 4 trimestres cotisés.

        Mon relevé au 31/12/2022 comptabilise 157 trimestres retenus dont 153 cotisés pour le minimum.

        Dans ces conditions, puis je considérer ma date de départ en retraite au 01/07/2026 comme acquise avec certitude , date qui devrait être mentionnée sur l’attestation carrières longues que je vais recevoir ?

        Merci beaucoup de votre aide.
        .

        Répondre à ce message

        • Le 3 février à 02:22

          @ Julien

          Bonsoir,

          Votre relevé de carrière 2022 est à jour, vous pourrez donc partir à compter du 1er juillet 2026 si vous continuez à travailler jusqu’à cette (300 heures de smic en 2026) ou si vous cessez votre activité avant sans dépasser la limite de 4 trimestres de maladie et 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er février à 20:46

    Bonjour
    Partir au titre de carrière longues ou à l’âge légal ! ?
    Etant né le 03 04 1962 je remplis toutes les conditions d’un depart carrière longue . Droit acquis avant 04/2023 date de la réforme ! La classe de sauvegarde étant acquise dans ce cas !
    Cependant j’envisage de continuer à travailler qq temps et de bénéficier du cumul emploi retraite ce qui peut poser problème en cas de cumul empli retraite plafonné !
    J’aurai donc tendance à ne pas prendre mes droits au titre des carrières longues et choisir l’âge légal pour avoir un cumul emploi libéralisé !
    Mais sur quel âge légal dois je baser mon raisonnement !
    La réforme ayant porté l’âge légal à 62 ans et 6 mois dans mon cas soit le 01 11 2024 il semblerait que cette date s’impose pour mon projet !
    Je m’interroge sur la mise en place de mes droits au 01 05 2024 soit à 62 ans âge légal en vigueur avant réforme !
    Mon dossier permettrait - il de sauvegarder également l’ancien âge légal ???
    Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 03:45

      @ MIKEL JC

      Bonsoir,

      La classe de sauvegarde étant acquise dans ce cas !

      NON, la clause de sauvegarde n’est effective que sur votre demande expresse.

      Mais sur quel âge légal dois je baser mon raisonnement !

      Ce sera forcément un cumul emploi retraite sans limite à compter de vos 62 et 6 mois puisque vous n’aviez pas 60 ans pour partir avant le 1er septembre 2023.
      Par contre vous pouvez en invoquant expressément l’application de la clause de sauvegarde partir à compter du 1er mai 2024.Dans ce cas votre cumul emploi retraite sera plafonné du 1er mai 2024 au 31 octobre 2024 date à laquelle vous aurez dépassé l’âge légal de la retraite de votre génération.
      (voir fiche 26 du guide).

      Répondre à ce message

      • Le 3 février à 02:32

        @MIKEL JC

        Bonsoir,

        vous n’aviez pas 60 ans pour partir avant le 1er septembre 2023.
        Lire 62 ans au lieu de 60 ans.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 février à 14:30

    Bonjour née en 1965 avec 172 trimestres qui seront acquis le 1er janvier 2026
    Mon départ en retraite pour longue carrière et prévu pour mes 60 et 9mois
    Possédant des points de penibilite j’ai transformé 3 trimestres qui me permettra d’avoir 175 trimestres pour pouvoir partir le 1er avril 2025 à mes 60 ans
    Mais quand je vais sur le simulateur les 3 trimestres apparaissent en plus mais pas en déduction.. il paraît que les simulateur pour les points de penibilite ne sont pas encore à jour
    Merci de votre réponse cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 17:27

      Oui, les simulateurs ne sont à jour. Lisez la fiche 11 sur l’utilisation des points de pénibilité.

      Répondre à ce message

      • Le 2 février à 17:39

        Merci pour votre réponse savez vous quand il seront mis à jour depuis septembre ça devient long sinon avec les renseignements que je vous ai fourni pouvez vous me dire si je peux normalement partir le 1er avril 2025
        Merci

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 janvier à 15:25

    bonjour claude et p-o,

    Je devrais être en carrière longue car j ai 11 trimestres avant mes 20 ans . j ai travaillé toute ma carrière sauf quand
    j avais pris un congé parental du 21/05/2000 au 20/05/2001 soit 1 an pile.
    j ai sur mon relevé de carriere mes trimestres AVPF enregistrés sur l année 2000 et 2001 .
    or j ai travaillé et etais en conges maternite du 01/01/2000 au 20/05/2000 et j ai repris mon travail le 21/05/2001 jusqu à ce jour.
    je suis fonctionnaire d etat actuellement et etais dans le privé et fonctionnaire territoriale pendant mon congé parental.
    ma question :
    il a ete calculé pour le SRE trimestres cotisés pendant mon activité :
    année 2000 1 trimestre + 50 j
    année 2001 2 trimestres et 40 j
    soit 1+2+1 trimestre (90 j = 1 trimestre)= 4 trimestres au total pour les années 2000 et 2001.

    il sera calculé sauf erreur de ma part pour la CARSAT :
    année 2000 1 trimestre sans les jours travaillés (50j) car ce ne sont pas des trimestres entiers civils (j aurai du donc prendre mon conge parental le 1/06 au lieu du 21/05/2000)
    année 2001 : 2 trimestres sans les 40j travaillés .
    soit 3 trimestres au total cotisés pour les 2 années 2000 et 2001 et non pas 4 trimestres cotisés comme le calcul du SRE.
    Meme en comptabilisant mes trimestres AVPF 4 au maximum je perds 1 trimestre soit mes 90 jours travaillés et cotisés pour la CARSAT.
    Pouvez vous me confirmer mon raisonnement ?
    et me dire quel organisme va trancher sur ce calcul ? LE SRE ou la CARSAT afin de connaitre exactement la date de depart en retraite ?
    Je vous remercie d avance.
    Bien cordialement.
    mary

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 03:05

      @ mary

      Bonsoir,

      Pouvez vous me confirmer mon raisonnement ?

      NON car en tant qu’ assurée au régime général ce sont les salaires soumis à cotisations qui attribuent les trimestres soit 1 trimestre pour 200 heures de smic en 2000 et 2001.

      Votre durée d’assurance dans chaque régime servira uniquement pour le calcul de votre retraite dans ceux-ci.
      Votre durée d’assurance servant à déterminer la date de votre départ en retraite prendra en compte dans la limite de 4 trimestres par an le cumul des trimestres cotisés ou réputés cotisés dans chaque régime.( durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée pour l’éligibilité au dispositif carrière longue).

      En outre vous devez bénéficier d’un trimestre réputé cotisé de maternité en fonction de la date de votre accouchement.

      Vous totalisez donc déjà au minimum 4 trimestres cotisés ou réputés cotisés en 2000 et 2001.( 1 SRE + 1 CARSAT + 2 AVPF en 2000 et 2 SRE + 2 CARSAT en 2001).

      Votre reliquat de 90 jours SRE ne vous sera utile que si vous validez au moins 1 trimestre supplémentaire cotisé ou réputé cotisé CARSAT en 2000 ou 2001 afin de pouvoir prendre votre retraite à la même date pour la CARSAT et le SRE..

      Répondre à ce message

      • Le 26 janvier à 16:31

        Bonjour p-o,
        Je vous remercie pour votre reponse .
        Pour etre plus precise :
        en 2000 :
        j ai travaillé du 01/01/2000 au 29/01/2000 1 MOIS .
        j etais en conge maternite du 30/01/2000 au 20/05/2000 ,accouchée le 02/03/2000 (SRE) 1 trimestre .
        Puis, en conges parental du 21/05/2000 au 31/12/2000 (avpf) .
        en 2001 :
        du 01/01/2001 au 20/05/2001 conges parental (avpf) + 2 trimestres reprise du travail SRE(du 21/05/2001 au 31/12/2001).

        lorsque j ai consulte mon releve de carriere sur lassuranceretraite.fr , il y a le trimestre congés maternite qui est inscrit sur le relevé en colonne AR2 "conges maladie, maternite, accident de travail fonctionnaire" mais qui n est pas cumule dans le total des trimestres cotises pour le minimum" .
        Faudra t il justifier à la carsat mon congé maternité afin qu il soit considere comme cotisé ? et quels papiers devrais je leur fournir ? j etais titulaire .
        Je vous remercie d avance.
        Bien cordialement.
        .mary

        Répondre à ce message

        • Le 27 janvier à 06:58

          @ mary

          Bonjour,

          La validation par la CARSAT d’un trimestre cotisé en 2000 suppose un total de rémunérations brutes soumises à cotisations d’au mois 8.144,00 Francs. et de 8.404,00 Francs en 2001 au 31 décembre de l’année civile concernée.

          La CARSAT ne reprendra pas votre reliquat de jours SRE puisque la validation des trimestres Carsat se calcule en fonction des cotisations versées ou par périodes de 90 jours pour les trimestres maternité.
          Vous obtiendrez 2 trimestres AVPF en 2000 + 1 trimestre maternité + 1 trimestre reliquat de services et 2 trimestres AVPF + 2 trimestres cotisés en 2001.

          Les trimestres inscrits dans la case trimestres cotisés pour le minimum sont uniquement les trimestres travaillés.(cotisés).
          Vous n’aurez pas à justifier votre trimestre maternité puisqu’il est déjà reporté sur votre relevé de carrière.
          Ce trimestre est un trimestre réputé cotisé éligible au dispositif carrière longue.

          je perds 1 trimestre soit mes 90 jours travaillés et cotisés pour la CARSAT.

          Non puisque vous êtes fonctionnaire et que le SRE a validé la totalité de votre congé maternité ce qui vous a donné 1 trimestre + 40 jours de reliquat alors que la CARSAT vous aurait validé uniquement 1 trimestre.

          année 2001 2 trimestres et 40 j

          Cela suppose que vous étiez à votre reprise d’emploi fonctionnaire (SRE-CNRACL) pour bénéficier d’un reliquat de 50 jours de services.

          Pour le reste si vous avez travaillé en parallèle dans le privé ou comme contractuelle régime général + IRCANTEC ce sont les rémunérations perçues qui vous attribueront ou non des trimestres CARSAT.

          Répondre à ce message

          • Le 29 janvier à 12:00

            bonjour p-o,
            Je vous remercie beaucoup pour votre retour tres rapide concernant ma demande au sujet du calcul de la validation de trimestres cotisés par la carsat.

            si j ai bien compris et sauf erreur de ma part :
             en 2000 : le SRE valide donc mon trimestre maternite (du 30/01/2000 au 20/05/2000 ) = 1 TRIMESTRE réputé cotisé et prend en compte le reliquat de service ( 40j +50 j années 2000 et 2001) 1 TRIMESTRE COTISE RELIQUAT DE SERVICES (car j etais fonctionnaire titulaire avant et apres mon conge maternite et conge parental).+ 2 AVPF = 4 TRIMESTRES AU TOTAL COTISES ET REPUTES COTISES.

            Par contre pour la carsat :
             en 2000 : conge maternite 90 jours enregistres => du 20/02/2000 au 20/03/2000 30 jours+ du 21/03/2000 au 20/04/2000 30 jours + du 21/04/2000 au 20/05/2000 30 jours = 90 jours maternite = 1 trimestres repute cotise
            cotisations versees en 2000 :
            mois de janvier 2000 : 3480 francs brut + fevrier 2000 :10173 francs /30 jours x 19 jours travailles (du 1/02 au 19/02/2000 avant conges maternite) = 9923 francs /8144 francs bareme carsat =1.22 trimestre reliquat de service avant conge maternite + 2 trimestres avpf.= 4 trimestres
            est ce le bon calcul pour la carsat ?
            Je vous remercie d avance.
            bien cordialement.

            Répondre à ce message

            • Le 29 janvier à 19:54

              @ mary

              Bonsoir,

              A vous lire :

              Vous avez cotisé simultanément du 1er janvier 2000 au 19 février 2000 à la CARSAT et au SRE.

              Vous étiez fonctionnaire au 1er janvier 2000 et en conséquence vous validez au titre du SRE 3 trimestres éligibles au dispositif carrière longue en 2000 ( 1 trimestre réputé cotisé + 2 trimestres d’AVPF) et 4 trimestres éligibles au dispositif carrière longue comptant pour votre retraite ( 2 trimestres cotisés + 2 trimestres d’AVPF) en 2001.
              Votre reliquat de jours sera augmenté de 90 jours qui vous validera un trimestre l’année de votre départ à la retraite.Ce trimestre n’est pas attribué sur une année donnée.

              Vous avez cotisé à la CARSAT pour une rémunération supérieure à 8.144,00 francs et inférieure à 16.288,00 francs ce qui vous valide un trimestre cotisé + 1 trimestre réputé cotisé de congé maternité + 2 trimestres d’AVPF ce qui vous validera 4 trimestres éligibles au dispositif carrière longue en 2000.

              Votre durée d’assurance tous régimes éligible au dispositif carrière longue est donc de 4 trimestres en 2000 et 4 trimestres en 2001.

              Répondre à ce message

              • Le 30 janvier à 17:37

                bonjour p-0,

                Je vous remercie beaucoup pour ce retour des calculs SRE et carsat .
                j ai recherché tous mes bulletins de salaires de janvier 2000 à mai 2000 ( cumul total brut 35816 francs) ==> bulletins de paye fonctionnaire SRE janvier, fevrier, mars, avril et mai 2000 (travail jusqu au 30/01/2000 puis congés maternite payés jusqu au 20/05/2000) .
                la carsat comptabilisera du coup plafond 16288 francs /8144 = 2 trimestres cotises +1 reputé cotisé (maternite)+ 1 trimestre AVPF si j ai bien compris pour l annee 2000 soit 4 trimestres annee 2000.
                et pour 2001 2 trimestres avpf et 2 trimestres cotisés.
                merci beaucoup pour tous vos retours et explications tres claires malgre le fait que je ne donne pas toutes les indications completes en meme temps.
                bien cordialement.
                mary

                Répondre à ce message

                • Le 31 janvier à 04:18

                  @ mary

                  Bonsoir,

                  La CARSAT ne comptabilisera pas vos traitements de fonctionnaire.Elle comptabilisera uniquement vos salaires soumis à cotisations CARSAT régime de base et vous attribuera un ou des trimestres cotisés pour la période du 1er janvier 2000 au 19 février 2000 si votre rémunération est au moins égale à 8.144,00 Francs.
                  Vous validerez un trimestre carsat par palier de 8.144,00 Francs de salaire soumis à cotisation dans la limite de 3 si vous avez travaillé comme salariée du privé ou contractuelle d’une fonction publique moins de 2 mois dans l’année.

                  Donc vous validerez en 2000 3 trimestres SRE + un reliquat de 50 jours et 3 trimestres CARSAT 1 trimestre maternité + 2 trimestres AVPF et 4 trimestres SEULEMENT si vous avez cotisé au régime général un minimum de 8.144,00 francs.
                  En 2021 la CARSAT vous attribuera 2 trimestres AVPF puisque vous avez UNIQUEMENT cotisé au SRE et celui-ci vous validera 2 trimestres et 40 jours + 2 trimestres AVPF.

                  Lors de votre demande de retraite au SRE celui-ci vous ajoutera un trimestre mais la CARSAT ne le prendra en compte qu’au dernier jour du trimestre civil.

                  Donc :
                  1) Vous avez un trimestre cotisé CARSAT en 2000 et un reliquat de 90 jours. Vous partirez à la même date.
                  2) Vous n’avez pas de trimestre cotisé CARSAT en 2000 alors vous devrez attendre ou prolonger votre activité de 3 mois puisque la CARSAT ne prendra pas en compte votre reliquat de jours SRE et validera le dernier trimestre au dernier jour du trimestre civil.

                  Répondre à ce message

                  • Le 1er février à 11:37

                    bonjour p-o,
                    merci pour votre reponse tres precise .
                    je n ai malheureusement pas validé en 2000 un trimestre sousmis à cotisation CARSAT : j etais titulaire fonctionnaire SRE.
                    Je devrais donc prolonger mon activité de 3 mois en plus donc : depart au 01/07/2026 pour la carsat au lieu du 01/04/2026 pour le SRE car le reliquat de service de mes 90 jours travaillés et cotisés n est pas pris en compte par la CARSAT.
                    merci encore pour tout car grace à vous, j ai pu avoir des precisions tres precieuses avant la demande de depart en retraite carriere longue et ne pas avoir de mauvaises surprises concernant le nombre total de trimestres cotisés ou reputes cotisés.
                    bonne journée à vous .
                    bien cordialement.

                    Répondre à ce message

                    • Le 2 février à 05:35

                      @mary

                      Bonsoir,

                      Votre reliquat de jours n’est pas perdu puisqu’il entrera dans votre durée d’assurance SRE pour le calcul de votre retraite.Vous pouvez même valider pour votre retraite SRE un trimestre supplémentaire si votre reliquat de jours lors de votre entrée dans la fonction publique est égal ou supérieur à 45 jours.Ce reliquat n’entrera pas dans la durée d’assurance mais sera comptabilisé dans la durée de liquidation de la retraite.

                      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er février à 13:51

    Bonjour,

    Je me permets de vous renvoyer mon mail car je souhaiterais savoir si je peux partir en Décembre 2025 (cela me fera mes 171 trimestres) pour carrière longue où d’après vous à quel âge je serai à la retraite

    ci-dessous mon parcours :

    Je suis née en septembre 1964. J’ai eu 2 enfants J’ai 5 trimestres avant mes 20 ans et je suis toujours en activité. 2 trimestres vont m’être rajoutés avant mes 20 ans car il ont été oubliés.

    J’ai toujours travaillé mes seuls arrêts sont maternité et maladie courante.

    Fin 2022 mon nombre de trimestres était de 157 dont 147 cotisés (la différence est due je pense à mes arrêts maladie et congés maternité ce qui fait des trimestres assimilés).

    Fin 2023, cela monte mon nombre de trimestres à 161 plus 2 trimestres qui m’ont été oubliés donc 163 fin 2023.

    2024 : + 4
    2025 + 4

    Je serai à 171 trimestres fin 2025 (161 cotisés et 10 assimilés) Pensez-vous que je puisse partir en carrière longue décembre 2025.

    En ce qui concerne les avpf comment sont elles comptabilisées pour les retraites carrière longue. Passent-elles dans les cotisés ?

    Merci surtout de me donner une date d’un éventuel départ en retraite carrière longue.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 05:11

      @LECLERCQ

      Bonsoir,

      Je vous ai déjà répondu.

      Vous devez regarder sur votre relevé de carrière la nature et les années ou sont reportés vos 10 trimestres assimilés.
      Vous pourrez ajouter 4 trimestres maladie et 4 trimestres AVPF + 1 trimestre par congé maternité à condition qu’ils servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.

      une date d’un éventuel départ en retraite carrière longue.

      NON car on ne connait pas ni la nature ni le nombre de trimestres validés les années ou vous totalisez un ou plusieurs trimestres assimilés

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er janvier à 15:48

    Bonjour et meilleurs vœux. mon mari est artisan et il est né en 1962. Il fait partie des carrières longues donc 169 trimestres. Ça lui a était confirmé par la caisse de retraite. Il doit être à la retraite à partir d’aujourd’hui et à ce jour malgré les appels incessants on lui répond que le dossier est en cours de validation mais toujours rien on ne sait rien. Y a t’il un recours pour faire avancer les choses ? Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 1er janvier à 15:52

      La réforme a provoqué des retards dans les liquidations des retraites. S’il a effectué sa demande au moins 4 mois avant, il a droit à la garantie de versement. Comme sa première retraite de base lui sera versée le 9 février, la caisse vous dira ne pas encore être en retard. Lisez la fiche 27 de ce guide.

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier à 17:26

        Bonjour,
        je suis né le 5/12/1963, je totalise a ce jour 169 trimestres, ma demande de retraite pour carrières longues a été refusée, j’ai été licencié pour une inaptitude en janvier 2023, je totalisais en 2022 167 trimestres, lors de mon rendez-vous a la carsat, selon la personne qui a contrôlé ma carrières un trimestre de chômage devait être validé sur les 4 auxquelles ont a droit concernant les carrières longues, 3 ayant été déjà utilisés, ce qui devait donc porté a 168 trimestres, je n’ai pas réussi a voir une réponse sur mon nombre exact de trimestres avant le 1 septembre 2023 date de la réforme, a votre avis pensez vous que la clause de sauvegarde doit s’appliquer sur ce dossier.
        D’autre part le rachat d’un trimestre d’apprentissage permet ’il la validation en trimestre cotisé pour carrière longue, car sur le dossier carsat il est indiqué au chapitre 5 que (les trimestres validés a la suite d’un rachat ne sont pas pris en compte pou l’examen du droit a une retraite anticipée) votre texte disant le contraire ?

        Bien cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 31 janvier à 02:54

          @ fabrice

          Bonsoir,

          j’ai été licencié pour une inaptitude en janvier 2023,

          Avant le 15 ou après ? quelle a été votre rémunération soumise à cotisation retraite ce mois là ?

          pensez vous que la clause de sauvegarde doit s’appliquer sur ce dossier.

          Si vous totalisiez 164 trimestres cotisés ou réputés cotisés hors trimestres de chômage indemnisé au 31 décembre 2022 + 3 trimestres de chômage indemnisé utiles avant le 31 décembre 2022 et un trimestre de chômage indemnisé utile au 31 mars 2023 ,la clause de sauvegarde aurait dû s’appliquer sur votre demande expresse.

          à ce jour 169 trimestres, en 2022 167 trimestres

          Il y a un souci sauf si vos trimestres de chômage indemnisé 2023 n’ont pas été reportés sur votre relevé de carrière.

          le rachat d’un trimestre d’apprentissage permet ’il la validation d’un trimestre cotisé pour carrière longue,

          Tous les trimestres rachetés au titre de l’apprentissage sont des trimestres cotisés.La validation s’obtient en produisant son contrat d’apprentissage ou à défaut ses fiches de paies à la CARSAT.

          Répondre à ce message

          • Le 1er février à 14:56

            Bonjour,
            pour répondre a votre question la date de mon licenciement a été le 9/janvier/2023 et le montant retenu est de 1064 euros et 3 trimestres retenu dans la colonne R1 en chômage et assimilés régime général puis colonne TR3 pour 2023 mon indemnisation par pole emploi date du 19/06/2023 du a ma prime et au mois de carence.
            Le document CERFA 15395 02 indique au chapitre 5 que les trimestres validés a la suite d’un rachat ne sont pas pris en compte pour l’examen du droit a une retraite anticipée ?.
            J’avais lors de ma demande de retraite pour carrières longues, joint un courrier en demandant que mon dossier soit étudier en fonction de la clause dérogatoire, j’ai un double de ce même courrier.

            Bien cordialement et merci.

            Répondre à ce message

            • Le 2 février à 04:59

              @ fabrice

              Bonjour,

              le 9/janvier/2023

              Donc aucun trimestre cotisé à valider.

              mon indemnisation par pole emploi date du 19/06/2023

              Donc la CARSAT vous a validé 3 trimestres pour 196 jours d’indemnisation et les délais de carence n’ont pas été pris en compte ce qui par conséquent vous valide le trimestre au 30 septembre 2023 donc après réforme puisqu’au 30 juin vous ne totalisiez pas 50 jours d’indemnisation.

              Vous avez plusieurs options : (167 trimestres cotisés ou réputés cotisés dont 3 de chômage indemnisé au 31 décembre 2022).

              1 ) Si votre inscription à pole emploi aujourd’hui France travail est antérieure au 11 mai 2023 ce qui vous donnerait 50 jours d’inscription à celui-ci,vous devez fournir à la CARSAT votre notification d’inscription à pole emploi sur laquelle sont mentionnés les dates d’inscription et de début d’indemnisation et lui demander de vous valider un trimestre au 30 juin 2023 puisque les délais de carence sont assimilés à du chômage indemnisé.Par contre aucun point de retraite complémentaire n’est attribué pendant les délais de carence.
              Cela vous permettrait de partir au titre du dispositif carrière longue avec la clause de sauvegarde et 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 avec une retraite proratisée au 168/170éme.

              2) Dans le cas contraire vous ne pourrez partir au titre du dispositif carrière longue qu’avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés à compter de vos 60 ans et 3 mois soit à compter du 1er avril 2024. Vous devriez donc racheter 2 trimestres d’apprentissage qui seront des trimestres cotisés auquel s’ajoutera un trimestre de chômage indemnisé.Vous n’invoquerez pas la clause de sauvegarde.
              Le coût d’un unitaire d’un rachat de trimestres d’apprentissage est légèrement inférieur à 1.500,00 euros.

              La fiche 16 du guide et les messages postés sur celle-ci vous indiqueront les modalités de rachat des trimestres d’apprentissage.

              Pour information les trimestres rachetés au titre de l’apprentissage ne sont pas éligibles à la clause de sauvegarde au motif qu’ils sont pris en compte à compter du 1er septembre 2023 alors que la clause de sauvegarde s’applique pour les trimestres cotisés ou réputés cotisés au plus tard validés le 31 août 2023.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er février à 10:05

    Bjr vous ayant déjà contacté vous m’avez dit que je pouvais partir le 1er mars 2025 d’après les informations que je vous est donner et j’ai été au bus bleu pour me renseigner ils me disent l’inverse de vous que je pourrais pas partir a cette date là que la simulation sur mon espace retraite n’est pas fiable qui croire merci d’avance

    Répondre à ce message