UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010, par le décret de 2012 et enfin par la réforme de 2023. Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal ». Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 selon loi, décrets et circulaire Cnav applicables au 1er septembre 2023 (16/8/23).
Bon à savoir

Les nouveaux paliers de la réforme de 2023

Quatre paliers d’âge (au lieu de deux) :
 année des 16 ans pour un départ à partir de 58 ans ;
 année des 18 ans pour un départ à compter de 60 ans ;
 année des 20 ans pour un départ entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance ;
 année des 21 ans pour un départ à partir de 63 ans.

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16, 18, 20 ou 21 ans, pour partir avant son âge égal (voir tableau 1). Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire. D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non-salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenus les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

La réforme 2023 ajoute les trimestres achetés au titre de l’apprentissage par un versement pour la retraite (VPLR). Ces trimestres sont pris en compte dans les trimestres cotisés pour la retraite anticipée carrière longue ou travailleur handicapé. Le versement pour la retraite pour l’apprentissage est expliqué fiche 16 au point 6.

D’autre part, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement comme indiqué au point 3).

Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir été cotisés et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Sont réputées cotisées, les périodes :

  • du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  • de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  • de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  • de versement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  • de chômage indemnisé et de chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).
  • l’Assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) et la nouvelle assurance vieillesse des aidants (AVA), dans la limite de 4 trimestres.

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Bon à savoir

Clause de sauvegarde

Les assurés nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 ayant 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, ont droit à la retraite anticipée carrière longue sur demande.
Le calcul de leur retraite s’effectue sur la base des trimestres exigés à partir de septembre 2023. S’il a moins de trimestres, il y aura proratisation mais pas de décote.

Tableau 1. Nouvelles conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Naissance Tr jeune (1) Tr cotisés (2) Départ
9à12/1961 (3) 20 ans 169 (6) 61 ans
1962 20 ans 169 (6) 60 ans
1à8/1963 (4) 20 ans 170 (6) 60 ans
9à12/1963 (5) 16 ans 170 (6) 59 ans
18 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 171 58 ans
18 ans 171 60 ans
20 ans 171 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 60 ans et 9 mois
21 ans (7) 172 63 ans
1966 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans
21 ans 172 63 ans
1967 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
21 ans 172 63 ans
1968 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
21 ans 172 63 ans
1969 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
21 ans 172 63 ans
1970 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 62 ans
21 ans 172 63 ans

(1) Règle générale des trimestres jeune ne change pas : 5 avant la fin de l’année civile, 4 avant la fin de l’année civile si né au dernier trimestre.
(2) Trimestres cotisés requis pour son année de naissance.
(3) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961
(4) Né entre le 1er janvier et le 31 août 1963
(5) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963
(6) Droit ouvert si 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant septembre 2023 et trimestres jeune l’année des 20 ans.
(7) Ce palier ouvre droit à une retraite anticipée à 63 ans, donc à partir de la génération 1965, les générations précédentes ayant une retraite légale à 63 ans ou avant.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable avant le dépôt de la demande de pension.
À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  • une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  • une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Périodes de cotisations à l’assurance obligatoire Oui
Périodes reconnues équivalentes Non
Périodes assimilées Oui (dans une certaine limite) :
  4 au titre du service national ;
  4 au titre de la maladie et des accidents du travail en cas d’incapacité temporaire ;
  4 au titre du chômage et de l’activité partielle ;
  2 au titre de l’invalidité ;
 toutes au titre de la maternité et de l’adoption.
AVPF/Ava Oui
dans la limite de 4 trimestres
Achats apprentissage Oui
Majoration de durée d’assurance du CPP (pénibilité) Oui
Majoration de durée d’assurance enfant Non
Assurance volontaire : cotisations à la charge de l’assuré, même prises en charge par un tiers (ex : amiante (ATA), routiers) Oui
Achats « études supérieures », « formation initiale », « assistant maternel » depuis le 13/10/2008 : Non
Congé formation Oui
Stagiaires de la FP et cotisations prises en charge par l’Etat Oui (mais pas assez de trimestres)
Périodes de volontariat associatif Non

Documents utiles

Décret 2023-436

Pour chaque dispositif, il existe des formulaires spécifiques :
Demande unique de retraite personnelle

Poser une question

9557 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 juillet 2023 à 00:05

    Bonsoir, je suis née en février 64 et j aurais 175 trimestres cotisés au 31 décembre 2023 dont 3 à la fin de l année de mes 16 ans et 11 à la fin de mes 18 ans. Donc puis-je partir le 1 mars 2024. Merci.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 juillet 2023 à 09:09

    Bonjour
    Je suis née en septembre 1963 et carrière longue. J’ai 164 trimestres cotisés en 2022 en ayant travaillé 6 mois et 5 mois au chômage.
    En 2023 j’ai travaillé 4 mois et j’ai perçu plus de 7000E brut.. Je suis donc au chômage depuis le 1 mai.
    Avec la nouvelle réforme des retraites, il est indiqué que je pourrais partir en retraite le 1 juillet 2024. au lieu du 1 janvier avant la réforme.(60 ans et 10 mois)
    J’aimerais savoir si cette date sera maintenue si je suis toujours au chômage le 1 juillet 2024.
    D’avance je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet 2023 à 10:01

      Si vous n’avez pas 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, vous devrez attendre d’en avoir 170 pour avoir droit à la retraite anticipée carrière longue. Si vous avez droit à 4 trimestres cotisés en 2023 (1690,50€ bruts pour obtenir un trimestre), ils ne seront attribués que le 31 décembre (fiche 19). Est-ce que vous avez droit à la clause de sauvegarde expliquée au point 2 de cet article : Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

      Répondre à ce message

    • Le 17 juillet 2023 à 19:45

      @ Murielle

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir à compter du 1er juillet 2024 avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés si vous totalisez au plus dans toute votre carrière 2 trimestres de chômage indemnisé utiles au 31 décembre 2023.

      Les trimestres de chômage indemnisé utiles sont ceux qui vous permettent une année donnée d’atteindre ou de vous rapprocher de 4 trimestres validés. Vos trimestres de chômage indemnisé 2022 et 2023 ne sont pas des trimestres de chômage utiles puisque vous validez 4 trimestres cotisés ces 2 années.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 juillet 2023 à 16:36

    Bonjour à tous
    né en mars1964 début travail en 1978 ( pas assez cotisé) 2 trimestres en 1979 puis 4 tous les ans.total 174 fin 2022.
    Je devais partir le 1 octobre 2023 avec 177 trimestres à 59 ans et demi ancienne loi.
    J ai envoyé ma demande retraite en juin après la parution des 2 premiers décrets pour partir le 1 er septembre 2023 car avec la nouvelle loi je peux partir à partir de 58 ans.
    N ayant pas demandé l attestation carriére longue vais je subir les - 10% sur la retraite complémentaire ou bien vont ils considérer que j ai fait un an de plus pour éviter la décote
    si le personnel de la carsat se base sur le départ possible à partir de 58 ans avec la nouvelle loi ?
    A ce jour j ai juste l info que le système informatique régissant les départs n est pas encore à jour et il y a de grandes chances que je ne profite pas de ce gain que la réforme m apportait.
    J éspere que vous aurez le temps de me répondre et je vous remercie pour tout le travail fait sur ce forum.

    Répondre à ce message

    • Le 15 juillet 2023 à 23:54

      @ lucien1964

      Bonsoir,

      La circulaire CNAV est parue. Tous les assurés nés à compter du 1er septembre 1963 peuvent partir à compter de 58 ans dés l’atteinte de la durée de cotisation de trimestres cotisés ou réputés cotisés de leur génération soit pour vous 171 trimestres.
      La loi s’appliquant à compter du 1er septembre 2023,il n’est pas certain que vous puissiez partir à cette date puisque vous ne totaliserez pas 177 trimestres au 31 août 2023.
      A priori vous ne gagnerez rien avec la réforme et concernant la minoration AGIRC-ARCCO avec un départ au 1er octobre 2023,vous pourrez arguer que vous totaliserez plus de 4 trimestres après acquisition du taux plein fixé à 171 trimestres.

      Répondre à ce message

      • Le 16 juillet 2023 à 16:28

        Bonjour p-o
        Ma demande pour un départ le 1 er septembre a été envoyée début juin.
        Je vais donc attendre patiemment une réponse de la CARSAT car le délai est très court pour l étude de la demande je le reconnais.Je pensais etre tranquille avec 176 trimestres au 1 er septembre pour 171 demandés pour ma situation..
        .Les dossiers doivent s accumuler..Si je peux partir le 1 er octobre comme avec l ancienne réforme je signe et je verrai en temps utile si je subis une minoration ou pas sur la retraite complémentaire et réclamer le cas échéant.
        Merci pour votre réponse et le travail fait.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 juillet 2023 à 12:13

    Bonjour
    date de naissance 05/09/1962
    désole de vous déranger
    sur mon relevé de carrière papier 2021
    169 trimestres retenus il ne me donne pas les trimestres cotisés
    sur le site de la Cnav 158 Tr cotisés
    si sur les 169 tes retenus je retire 4 trimestres de service national 1981, et 4 trimestres de chômage ce qui me donne 161 trimestres
    j’ai bien 8 trimestres avant mes 20 ans pour carrière longue
    ce qui me donne 169 trimestres cotisés cela est bien cela ?
    CORDIALEMENT

    Répondre à ce message

    • Le 14 juillet 2023 à 17:50

      Pour le travail jeune, tous les trimestres retenus comptent.
      Pour les trimestres cotisés et réputés cotisés, vous devez en avoir 169. A vos 158 cotisés, vous pouvez ajouter les réputés cotisés, soit 4 pour le service national et 4 pour le chômage, vous n’arrivez pas à 169.

      Répondre à ce message

    • Le 15 juillet 2023 à 23:37

      @ christian

      Bonsoir,

      sur mon relevé de carrière papier 2021

      Si vous totalisez 158 trimestres cotisés fin 2021,vous totalisez 162 trimestres cotisés au 31 décembre 2022.
      Vous pourrez rajouter à condition de ne pas totaliser ces années là d’autres trimestres, 4 trimestres de chômage indemnisé et 4 trimestres de service national qui sont des trimestres réputés cotisés.

      Vous êtes éligible au dispositif carrière longue si vous totalisez 5 trimestres au 31 décembre 1982.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 juillet 2023 à 13:48

    Bonjour
    Actuellement en retraite progressive et en repos de fin carrière, avec la réforme je dois travailler 2 trimestres en plus, départ qui était prévu le 1 octobre au titre de la RACL ( né en février 1963 et 168 trimestres au 30 septembre 2023), est repoussé au 1 avril 2024. Mon employeur propose de me mettre en congés sans solde et de répartir la prime de départ en retraite mensuellement, cela permet- il de cotiser pour acquérir les trimestres manquants ? Merci de votre réponse . Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 15 juillet 2023 à 19:37

      Oui et non ! Pour 2023, vous aurez 4 trimestres cotisés pour vos cotisations jusque fin septembre comme expliqué fiche 19. Mais vous ne les aurez pas en 2024 car il faut une fiche de paie et des cotisations pour avoir droit à une trimestre.

      Répondre à ce message

      • Le 15 juillet 2023 à 19:46

        Bonsoir Claude
        Pour 2024,je vais demander des fiches de paie pour cotiser pour le dernier trimestre car la prime sera versée mensuellement avec une fiche de paie, merci pour votre réponse. Cordialement

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 juillet 2023 à 21:52

    Bonsoir
    pouvez-vous me dire s il existe un délai pour reprendre un travail après un départ en retraite en carrière longue ?
    merci pour votre réponse
    jm

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 juillet 2023 à 18:28

    Bonjour.
    Je suis né en juillet 1964. Je dispose de 5 trimestres me permettant de prétendre à une carrière longue. Le simulateur officiel le confirme.
    Mon départ sera possible à 61 ans et 8 mois avec 171 trimestres. Mon âge légal sera de 63 ans.
    Cependant j’envisage d’activer le dispositif "retraite progressive".
    Pourrais je partir en retraite progressive à 60 ans (61 ans et 8 mois - 2 ans) ?
    Ou bien devrai je partir en progressive à 61 ans pour une durée de 8 mois ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2023 à 21:32

      La retraite progressive (fiche 25) reste ouverte deux ans avant votre âge légal, soit 63 moins 2 = 61 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2023 à 22:22

        Ha. J’ai cru (ou rêvé) que l’âge de départ (en carrière longue) vaudrait pour âge légal...
        Je vais devoir travailler 1 an de plus en temps plein. Ça fait mal.
        Merci quand même.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 juillet 2023 à 11:32

    Bonjour,

    Je suis née le 21/11/1963, j’ai 6 trimestre avant 18 ans, j’ai eu des périodes de chômage en début de carrière, j’ai 2 enfants et j’ai effectué un TUC de 5 mois 1/2 , et depuis je suis toujours dans la même entreprise jusqu’à aujourd’hui.(34 ans)
    sur mon relevé de carrière j’ai 158 trimestres cotisés, 170 trimestres d’assurance, et un total de 186 trimestres.
    j’ai demandé une attestation pour carrière longue, j’aimerais partir au 1er décembre 2023, et sur la simulation je peux partir au 1er avril 2024 avec 175 trimestres.
    Je viens de recevoir un message de l’assurance retraite me demandant de faire mon dossier de retraite, mais je veux m’assurer que je peux partir au 1er décembre de cette année
    étant donné que j’ai fais ma demande le 6 avril et que je n’ai toujours pas de réponse.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2023 à 00:36

      @Isabelle M.

      Bonsoir,

      Vous êtes éligible à un départ à compter de 60 ans si vous totalisez 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 ou dés l’atteinte de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      j’ai 158 trimestres cotisés, 170 trimestres d’assurance,

      Vous devez regarder sur votre relevé de carrière à quoi correspond cette différence de 12 trimestres.

      Vous pourrez ajouter comme trimestres réputés cotisés 4 trimestres maladie,4 trimestres de chômage indemnisé et 4 trimestres d’AVPF à compter du 1er septembre 2023.

      Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2023 à 11:59

        Bonjour,

        Merci pour la réponse, donc je peux partir à 60 ans avec la clause de sauvegarde étant donné que j’aurai au 30 aout 2023 158 T cotisés au 01/01/2022 + 2,5 T. depuis janvier 2023 + 4 T de chômage + 4 T maladie/maternité
        ce qui donne un total de 168,5 T avant le 1er septembre 2023 ?
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2023 à 00:46

          @Isabelle M.

          Bonsoir,

          158 T cotisés au 01/01/2022 2,5 T. depuis janvier 2023

          Vous ne totalisez aucun trimestre en 2022 ?

          un total de 168,5 T avant le 1er septembre 2023 ?

          OUI 168 trimestres au 30 juin 2023 et 170 trimestres au 31 décembre 2023.

          Vous pourrez donc partir avec la clause de sauvegarde à compter du 1er décembre 2023 avec une retraite proratisée au 169/170éme ou à compter du 1er janvier 2024 avec une retraite complète puisque vous totaliserez au 31 décembre 2023 une durée d’assurance de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 juillet 2023 à 11:32

    Bonjour Claude, p-o et bonjour à tous
    Plusieurs articles indiquent un déblocage des dossiers suite à la publication de la circulaire CNAV sur les carrières longues

    https://www.bfmtv.com/economie/patrimoine/retraite/reforme-des-retraites-l-instruction-des-dossiers-de-depart-debute-ce-mercredi_AV-202307120256.html

    https://www.ouest-france.fr/economie/retraites/info-ouest-france-reforme-des-retraites-30-000-dossiers-de-carrieres-longues-enfin-debloques-8bb79f46-1fe5-11ee-b1e6-ff579647233d

    Qu’en pensez-vous ?
    Merci pour votre travail
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 juillet 2023 à 17:42

    Bonjour,
    Je suis née le 11/08/163 – carrière longue avec 12 TR avant mes 20 ans.
    J’ai un total d’assurance au 31/12/2022 – de 165 TR cotisés.
    J’ai eu 3 enfants et pris un congé parentale d’un an pour le dernier enfant en 1999, donc cette année là je n’ai qu’ 1 TR cotisé au lieu de 4.
    j’ai fais une demande de dossier carrière longue en avril- et aucune réponse
    avec la nouvelle loi, j’aurai le droit a des TRIMESTRES pour l’AVPF. (soit les 3TR manquant) ?
    J’ai eu une personne de la CNAV, la semaine dernière- en visioconférence elle m’a dit –« qu’il fallait que je continue – jusqu’à mes 60 ans et 9 mois.- car je suis de 1963. « j’aurais donc atteint 173TR.!
    Je ne comprends pas, car quand je lis tous vos messages – « il faut 170 TR. - 60 ans et 3 mois. »
    Donc si je résume, 165 TR fin 2022 + 3 TR de l’AVPF + 4 TR au 31/12/2023 avec un total de 172 TRI.
    Je pourrais donc partir soit le 01/01/2024 ou le 01/04/2024 ? si c’est le cas comment faire valoir mes droits ?
    Merci de votre réponse et merci pour tout le travail que vous faites.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2023 à 23:29

      @ Lucie

      Bonsoir,

      Je suis née le 11/08/1963 au 31/12/2022 – de 165 TR cotisés .

      Vous êtes née avant le 1er septembre 1963 et en conséquence votre âge de départ reste fixé à 60 ans.

      j’aurai le droit a des TRIMESTRES pour l’AVPF. (soit les 3TR manquant

      OUI à compter du 1er septembre 2023.

      Vous pourrez donc partir à compter du 1er octobre 2023 avec 168 trimestres cotisés + 3 trimestres d’AVPF soit une durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée de 171 trimestres pour 170 demandés à la génération 1963 après réforme.

      Répondre à ce message

      • Le 7 juillet 2023 à 16:45

        Bonjour,
        Je suis née le 21/11/1963, au 1er janvier 2023 j’ai 170 trimestres requis pour partir à taux plein et j’ai enregistré 186 trimestres, je suis toujours en activité et j’ai demandé à partir en carrière longue au 1er décembre 2023, lorsque je fais la simulation ils me disent que je peux partir au 1er avril 2024 avec 175 trimestres ? je suis comme beaucoup de personne dans l’attente d’une réponse ayant fait la demande début avril, je suis pommée je ne sais pas si je pars fin d’année ou l’année prochaine, merci pour votre réponse.
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 7 juillet 2023 à 23:46

          @ Isabelle M.

          Bonsoir,

          que je peux partir au 1er avril 2024 Je suis née le 21/11/1963 ,

          La date de départ est erronée puisque vous entrez dans le palier 16-18 ans du dispositif carrière longue dont l’âge de départ reste fixé à compter de 60 ans avec 4 trimestres validés au 31 décembre 1981.4 trimestres suffisent pour les natifs du dernier trimestre de l’année.

          ayant fait la demande début avril,

          Vous pouvez si vous le désirez annuler votre demande de retraite et en faire une nouvelle en demandant l’application de la clause de sauvegarde.

          Dans les 2 cas votre retraite sera complète puisque vous totaliserez lors de votre départ un minimum de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          Répondre à ce message

          • Le 10 juillet 2023 à 11:47

            Bonjour,

            Merci d’avoir répondu, c’est l’attestation de carrière longue que j’ai demandé et non la retraite, je voudrais m’assurer si je peux partir au 1er décembre 2023, car j’ai 158 trimestres cotisés, 170 trimestres requis et un total de 186 trimestres.
            Merci

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 juillet 2023 à 19:27

    Bonsoir à vous, j’ai deux questions pour vous :
    1. avec 171 trimestres retenus pour la durée totale d’assurance concernant la fin 2022 : 3 trimestres avant 17 ans, 15 avant 20 ans, seuls 125 sont retenus pour le minimum ; ça sous-entend que je n’aurais pas grand chose ?
    2. j’ai fait une demande de retraite pour le 1er novembre 2023 (né en octobre 1963) dois-je attendre la réponse de la Caisse d’Assurance avant de demander la complémentaire à l’Agirc-Arrco ?
    Merci pour vos éclaircissements et votre activité.
    Cath.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2023 à 23:03

      Les trimestres retenus pour le minimum sont les trimestres cotisés. Il vous en maque trop pour espérer une retraite anticipée avant l’âge légal indiqué au tableau 1 de cet article : Comprendre la réforme des retraites pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…

      Répondre à ce message

      • Le 7 juillet 2023 à 20:09

        Donc même si j’ai commencé à travailler avant 17 ans et avec 171 trimestres en 2022, pour le taux plein, je ne pourrais pas partir en retraite anticipée ? Même si j’ai travaillé de nuit avant la loi ? Si je dois partir à 62 ans et 9 mois à la retraite tous les trimestres engrangés me feront-ils bénéficier d’une surcote ?
        Merci pour vos réponses et bonne soirée.
        Cath.

        Répondre à ce message

        • Le 7 juillet 2023 à 23:55

          @ cath

          Bonsoir,

          je ne pourrais pas partir en retraite anticipée ?

          C’est exact puisque vous ne totaliserez pas la durée cotisée ou réputée cotisée demandée par le dispositif carrière longue.Par contre vous pouvez dés maintenant si vous le souhaitez cesser votre activité professionnelle sachant que vous ne percevrez votre retraite qu’à compter de vos 62 ans et 9 mois.

          les trimestres engrangés me feront-ils bénéficier d’une surcote ?

          Non puisque la surcote ne prend en compte que les trimestres travaillés au delà de l’âge légal de la retraite avec une retraite à taux plein soit pour vous à compter de 62 ans et 9 mois.

          Répondre à ce message

          • Le 9 juillet 2023 à 19:06

            Vous ne trouvez pas ça injuste ? mis à part les trimestres cotisés ou pas…
            En ayant commencé à travailler avant 17 ans ?
            Et vous me conseiller d’arrêter de travailler ?

            Répondre à ce message

            • Le 10 juillet 2023 à 01:47

              @cath

              Bonsoir,

              Et vous me conseiller d’arrêter de travailler ?

              NON je vous indique que votre retraite complète ( à taux plein et non proratisée) est déjà acquise à ce jour mais que vous ne pourrez pas la percevoir avant l’âge légal de la retraite de votre génération soit à compter de vos 62 ans et 9 mois.

              En ayant commencé à travailler avant 17 ans ?

              Cela vous permet d’entrer dans le dispositif carrière longue mais une carrière longue suppose une longue activité professionnelle et élever ses enfants avec de l’AVPF ou un congé parental n’est pas reconnu comme telle ce qui pénalise les femmes ayant eu beaucoup d’enfants et en conséquence interrompu leur activité professionnelle.

              Vous ne trouvez pas ça injuste ?

              La retraite est un droit différé que l’on acquiert avec des cotisations , je trouve donc logique que les retraites anticipes autres que celles liées au handicap ou à la pénibilité soient attribuées en fonction des trimestres cotisés ou réputées cotisés.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 juillet 2023 à 10:47

    Bonjour,
    Mon dernier RIS stipulait départ pour carrière longue à 61 ans et 4 mois soit le 01/10/2023 (né le 19/05/1962) - 7 trimestre avant 20 ans.
    Depuis février 2023, j’essaie de faire valider ma carrière longue, pas de réponse, j’ai relancé début juillet, pas de nouvelle et je me fais même "envoyer promener" par la CNAV au téléphone quand j’ai l’outrecuidance de demander des informations. Il est clair que pour un départ au 01/10/23, il est déjà trop tard, avec mes congés à prendre + traitement de mon dossier retraite que je ne peux donc faire, c’est mort. Ce qui m’inspire une remarque, nous sommes environ 10 000 dans ce cas qui vont recevoir une carrière longue validée mais qui ne pourront pas la prendre à la date prévue du fait d’une réponse trop tardive. Joli tour de passe passe qui permettra d’engranger qq millions..

    Bref savez vous quand la CNAV se remettra à envoyer l’attestation carrière longue pour les gens qui devaient partir.. demain (ou presque).
    Merci infiniment.
    CD

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2023 à 22:12

      Ce n’est pas un problème d’argent car il y a 15 millions de retraités à l’assurance retraite. Ces 10.000 ne son pas même pas l’épaisseur du trait. Je vous refait la même réponse pour vous expliquer ce que je sais de la situation.
      L’assurance retraite doit modifier son logiciel puis écrire des instructions pour tous les employés chargés de liquider les retraites. Nous répétons depuis des mois que les délais sont trop courts. En 2010, décret en décembre pour une application en juillet suivant, soit six mois.
      Les employés de l’assurance retraite attendent les instructions de leur direction. Ils ne peuvent rien faire tant que le logiciel de calcul des retraites ne sera pas prêt, que la circulaire d’application n’est pas parue et que les employés qualifiés dans les liquidations soient formés.
      Inutile d’appeler tant que vous ne lirez pas ici que la circulaire est parue. Et quand elle le sera, il y a aura des milliers de demandes en attente !
      Vous avez le droit de demander votre retraite, surtout si vous êtes certain de remplir les conditions, attestation n’est pas obligatoire.

      Répondre à ce message

      • Le 7 juillet 2023 à 23:45

        Bonsoir Claude
        Pour ma part je n ai pas attendu mon attestation carrière longue puisque je rentre dans les conditions de la nouvelle loi et que je peux prétendre à
        une retraite au 01/10/23.
        Mon soucis est de savoir si je serai payé avec 1 mois de décalage pour la CNAV et pour la complémentaire le mois de départ.
        Quid de l indemnité de départ volontaire à la retraite faut il presenter un document pour que l employeur la paye lors du solde de tout compte ou peut il nous la payer plus tard bien que parti ?

        Répondre à ce message

        • Le 8 juillet 2023 à 07:35

          L’assurance retraite verse le 9 du mois suivant. En cas de retard dans le traitement de votre dossier, vous aurez droit à un rappel depuis la date d’effet de la retraite. Pour les départs en retraite à venir il est parfois utile d’avoir de l’épargne.

          Répondre à ce message

          • Le 8 juillet 2023 à 09:25

            Merci Claude pour votre réponse mais pour l indemnite de depart retraite que l employeur doit me verser je suppose qu’il faut un document officiel de la CNAV ?
            L employeur peut il me verser l indemnité après mon départ lorsque j aurai obtenu le document ?
            Merci d avance pour votre aide

            Répondre à ce message

            • Le 8 juillet 2023 à 12:18

              Vous prévenez votre employeur de votre départ en retraite, départ qui vous donne droit à votre indemnité de départ en retraite (expliquée fiche 18). Il ne demande pas de justificatif en règle général. de plus l’attestation ne dit pas que vous prenez votre retraite mais uniquement que vous pouvez la demander.

              Répondre à ce message

          • Le 9 juillet 2023 à 09:39

            Tout à fait d’accord ayant discuté avec une comptable lqui .onte des dossiers retraites pour ses clients es dossiers retraite pour les départs cet automne seront bien traités mais surtout avec pension provisoire dans beaucoup de cas pour régularisation ultérieure donc effectivement il vaut mieux avoir de l’épargne !

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 juillet 2023 à 13:52

    bonjour
    je suis né le 31/01/1964 et suis polyactif ( régime général et Enim)
    Coté Carsat :
     j’ai commencé ma carrière à 17 ans
     J’ai cumulé 8 trimestres cotisés avant la fin de mes 18 ans.
     j’ai cotisé au 30/06/2023 170 T et en aurai 171 au 30/09/23.

    Sauf erreur de ma part, je dispose d’une retraite anticipée pour carrière longue à 60 ans... donc à compter du 01/02/204.
    c’est d’ailleurs ce que m’indique le simulteur de l’assurance retraite.
    Par contre au téléphone, la CARSAT m’annonce 60 et 6 mois , voir 175 trimestres à cotiser. Notez que ces réponses ont été faites après la parution des décrets...
    J’envisage de stopper mes 2 activités au 30/09/2023 puisqu’à cette date j’aurai réuni, côté CARSAT, toutes les conditions pour ne pas sortir du dispositif de la retraite anticipée à 60 ans. Dans ce cas je pourrai disposer d’une première retraite au 01/10/2023 (ENIM) et je percevrai en complément une pension de la Carsat versée à partir du 01/02/2024. Pour cela je dois déposer mon dossier de demande de pension à l’Enim au plus tard fin Juillet. Par prudence j’attends une réponse de la carsat.
    En effet, depuis la parution des premiers décrets concernant les carrières longues, j’interroge la CARSAT (pour qu’ils me confirment -ou m’infirment- la justesse de mon plan de retraite), par tous les moyens.Par mails, par messagerie personnelle sur mon espace personnel de lassurateretraite.fr, par courrier en RARR.. AUCUNE REPONSE si ce n’est des courriers "bateau" qui ne répondent pas à ma question
    et nous sommes déjà le 06/07/2023 !
    Mon but étant de ne pas m’exclure du dispositif de retraite anticipée à 60 ans côté Carsat , croyez-vous que mon "plan de retraite" est correct ? ou suis-je dans l’erreur ?
    Merci beaucoup pour votre réponse.
    Jean Pierre

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2023 à 23:47

      @JEAN PIERRE

      Bonsoir,

      je dispose d’une retraite anticipée pour carrière longue à 60 ans... donc à compter du 01/02/204.

      OUI.

      J’envisage de stopper mes 2 activités au 30/09/2023

      Si vous souhaitez que l’année 2023 entre dans vos 25 meilleures années pour le calcul de votre retraite CARSAT il faudrait poursuivre votre activité jusqu’au 31 décembre 2023 afin d’obtenir un total de salaires sur 12 mois ce qui ne vous empêchera pas de cesser votre activité ENIM si vous le souhaitez.

      Les conseillers répondent en fonction de l’argumentaire qu’on leur a fourni.Vous n’aurez pas de réponse tant que la circulaire d’application CNAV ne sera pas parue.

      suis-je dans l’erreur ?

      NON puisque vous totaliserez la durée d’assurance requise tous régimes de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés à vos 60 ans et que vous totalisez l’année de vos 18 ans en 1982 au moins 5 trimestres validés.

      Répondre à ce message

      • Le 7 juillet 2023 à 13:16

        Bonjour
        Suite à votre reponse apportée à Jean_pierre quand pensez vous que le le circulaire va paraître car cela devient beaucoup trop long pour ceux qui souhaitent partir le 01/09/2023.
        Je lis ici ou là que les agents CNAV donnent des réponses contradictoires par rapport à la nouvelle loi des réformes d avril et aux 2 decrets publiés debut juin.
        Pensez vous que nous puissons faire la demande en ligne sans avoir de problème par la suite ?
        D avance merci.

        Répondre à ce message

        • Le 7 juillet 2023 à 23:32

          @ MOREAU

          Bonsoir,

          Faire votre demande de retraite n’engage à rien surtout si vous êtes sûr de totaliser la durée d’assurance demandée.Au pire la CARSAT vous notifiera un refus si vous ne respectez pas la condition d’âge ou de durée d’assurance.

          N’étant qu’un particulier je n’ai aucune information sur la date de parution de la CIRCULAIRE CNAV ; A priori le souci vient de la modification des systèmes d’information qui prend du temps.

          Répondre à ce message

          • Le 9 juillet 2023 à 09:26

            Bonjour
            Suite à votre réponse sur la demande de retraite en ligne et du risque au pire d’être refusée par la CNAV cela peut s s’avérer un vrai problème puisque dans ce cas là le courrier de préavis aura été fait à l employeur.
            Donc on peut se retrouver sans travail et sans retraite.
            C est une situation compliquée.

            Répondre à ce message

      • Le 9 juillet 2023 à 01:48

        Merci Claude pour votre réponse claire et précise.
        A force de réponses erronées de la CARSAT, j’en étais venu à douter de la justesse de mon plan de retraite et je craignais de me sortir du dispositif d’une retraite à 60 ans.
        Je ne souhaite pas poursuivre mon activité au régime général car :
         l’année 2023 ne fera pas partie de mes 25 meilleures années
        ET
         en faisant valoir mes droits à la retraite auprès de L’ ENIM au 01/10/2023, mes cotisations retraites sur mes salaires d’Octobre à Décembre 2023 ne seraient plus prises en compte pour valider de nouveaux droits à retraite pour mon activité au régime général.
        Donc je préfère stopper mes 2 activités au 30/09/2023 avec les 171 trimestres requis et mes 8 T , cotisés avant fin 1982, en poche.
        Cordialement
        JP

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 juillet 2023 à 09:47

    Bonjour
    Suite à ma demande de retraite faite en ligne le 4 juin pour un départ carriere longue au 01/10/2023 voici ce qui m a été repondu.
    "La reforme n est pas actée " alors que les 2 decrets carrière longues ont été publiés le 3 juin, auss je ne comprends pas la reponse qui m a été donnée.
    Qu est ce que cela veut dire au juste et comment vont faire les assurés qui doivent partir au 01/09/2023 ?
    Merci d avance

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2023 à 12:12

      L’assurance retraite doit modifier son logiciel puis écrire des instructions pour tous les employés chargés de liquider les retraites. Nous répétons depuis des mois que les délais sont trop courts. En 2010, décret en décembre pour une application en juillet suivant, soit six mois.
      Les employés de l’assurance retraite attendent les instructions de leur direction. Ils ne peuvent rien faire tant que le logiciel de calcul des retraites ne sera pas prêt, que la circulaire d’application n’est pas parue et que les employés qualifiés dans les liquidations soient formés.
      Inutile d’appeler tant que vous ne lirez pas ici que la circulaire est parue. Et quand elle le sera, il y a aura des milliers de demandes en attente !

      Répondre à ce message

      • Le 7 juillet 2023 à 14:39

        bonjour,

        A votre avis qu’est ce qui bloque ? pourquoi cette circulaire d’application tant attendue n’est pas encore parue ? ils sont tous en congés ?! cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 7 juillet 2023 à 22:11

          Les congés des juristes doivent être retardés, à mon avis Environ 30 décrets sont prévus et seuls deux sont parus. Le délai imposé pour la réforme est trop court. L"obstination du président à imposer ce délai impossible est inadmissible.
          Quand on lit les décrets on se rend compte de la complexité du changement des logiciels, comme de l’écriture de la circulaire internet et de la formation des spécialistes en liquidation.

          Répondre à ce message

          • Le 8 juillet 2023 à 09:52

            Merci pour votre retour etj’ai bien peur que tout ceci engendre des erreurs ! Il faudra être vigilant d’autant qu’ il y aura embouteillage des traitements des dossiers pour information j ai réussi à avoir la carsat qui m’a donné un conseil Sachant que je souhaite partir au 01 janvier surtout n’informez pas votre employeur ! Attendez notre notification ! Cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 8 juillet 2023 à 13:07

              Bonjour
              Suite au conseil de la CNAV de ne pas prévenir l employeur tant que l on a pas reçu une notification, je ne vois pas comment on peut faire si l on veut partir et respecter le delai de preavis (2 mois).
              En l’etat tout est bloqué et si je dois attendre un document qui arrivera certainement après la date de debut de retraite prévue pour le 1/10 mon départ serait décalé.
              Aussi il me semble que ce n est pas un super conseil pour ceux sûrs de pouvoir bénéficier d un départ dans le cadre de la nouvelle loi et qui ne souhaite pas faire du temps en plus.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 juin 2023 à 13:34

    Bonjour à vous et merci pour votre implication,
    Je suis né le 05/09/1962
    Début de carrière en 1979 sur mon relevé de carrière ,chômage et assimilés régime général (dans les colonnes (R1 1trimestre ,TR 3 1Trimestre) sur la colonne année revenue inférieure pour valider 1 trimestre

    Anne 1980 : chômage et assimilés régime général ( R1 4 trimestres) activité régime général (R1 4 trimestres ) TR3 ,4 trimestres ,sur la colonne année revenue nous retenons que 4 années par années civiles

    1981 :chômage et assimilés régime général (R1 1trimestre alors que j’ai qu’un seul mois de chômage ) service militaire guerre régime général (R1 ,3 trimestres ) TR3 4 trimestres,alors que j’ai fais mon service national de février 1981 à février 1982 ,sur la colonne année revenue inférieure pour valider 1 trimestre

    1982 :Salarié ( R1 4 trimestres) , chômage et assimilés régime général (R1 3 trimestres) service militaire guerre régime général (R1 2 trimestres ) (TR3 4 trimestre) sur la colonne année revenue nous retenons que 4 années par années civiles .
    Pourquoi mon année de service militaire est sur deux années ?
    Au total 173 trimestres retenus, et seulement 158 trimestres cotisés décembre 2022 , sachant que la commission de recours amiable me valide 13 trimestres au 31 décembre 1982, et 161 trimestres cotisés au 31/12/2021 ,3 trimestres réputés au titre de chômage indemnisé en 1981 ( alors que j’étais au service national) ,et un trimestre au titre de chômage indemnisé pour l année 2021. Sois 165 trimestres au 31/12/2021 .
    Je ne peux plus mettre à jour mon relevé de carrière sur le site de la caisse de renaitre , alors j’ai demandé mon relevé de carrière par courrier que j’ai reçus en mai 2023 ,le problème qu’il s’arrête en 2021 ,aussi qu’il y a pas les trimestre retenus ,et les trimestres cotisés , juste une ligne en première page récapitulatif de trimestres français (trimestre à confirmer inclus 1)total tous régimes base français pour le taux ) 169 trimestres . j’ai refais une demande de retraite pour carrière longue il me redemande l’attestation à remplir pour un départ en carrière longue pour 01/10/2023 . Je dois m’inquiéter pour ma demande ? Sachant que je suis demandeur d’emplois depuis le février 2020 .CORDIALMENT

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin 2023 à 00:00

      @ jalladeau

      Bonsoir,

      Il faut que vous demandiez la validation de votre service militaire en 1981 pour 4 trimestres 3 trimestres réels + le 5éme trimestre correspondant au reliquat de 5 jours qui est attribué l’année la plus favorable à l’assuré ce qui vous donnera 4 trimestres réputés cotisés cette année là.Vous pourrez alors reporter 3 trimestres de chômage indemnisé sur 1982 et un trimestre de service militaire non éligible au dispositif carrière longue.

      Donc effectivement 13 trimestres au 31 décembre 1982 dont 12 éligibles au dispositif carrière longue 4 cotisés 1980 4 service militaire 1981 et 3 de chômage indemnisé 1982.Vous pourrez ajouter 1 trimestre de chômage indemnisé en 2021 comme trimestres réputé cotisé.
      En ajoutant tous vos autres trimestres cotisés vous obtiendrez votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

      Autrement dit vous ajoutez aux trimestres inscrits dans la case trimestres cotisés pour le minimum 8 trimestres ( 4 de service militaire 1981 + 3 trimestres de chômage indemnisé en 1982 + 1 trimestre de chômage indemnisé en 2021.

      Pourquoi mon année de service militaire est sur deux années ?

      Par ce que votre début et votre fin d’incorporation sont sur 2 années et qu’un trimestre est attribué à la fin de 90 jours de service.

      Si vous n’avez aucun trimestre maladie ou travaillé depuis le 1er janvier 2021,votre durée d’assurance est insuffisante pour partir en retraite avec 168 ou 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Vous ne pourrez alors partir qu’à compter du 1er mars 2025 à l’âge légal de la retraite de votre génération fixé à 62 ans et 6 mois avec une retraite complète et une durée de cotisation de 169 trimestres validés.

      Répondre à ce message

      • Le 1er juillet 2023 à 08:40

        Bonjour,
        et merci pour votre réponse , je ne comprend plus rien j’ai déjà fait une demande de retraite pour carrière longue le 07/02/2022 pour partir à 60 ans qui ma était refusée ,j’ai donc fait appel à la commission de recours amiable en date du 13 janvier 2023 qui ma refusé aussi et voici la décision .
        En l’espèce Mr réunit 13 trimestres au 31 décembre 1982 fin de l’année civile de son vingtième anniversaire .
        La condition de début d’activité est remplie .
        161 trimestres cotisés
        3 trimestres réputés cotisés au titre du chômage indemnisés pour l’année 1981
        1 trimestre réputé cotisé au titre du chômage indemnisés pour l’année .
        soit 165 trimestres cotisés et réputés cotisés au 31 décembre 2021 .
        Mais il ne me marque pas mon service national .
        ce qui me ferait 4 trimestres de plus et 169 trimestres
        Sachant que je suis demandeur d’emploi indemnisé depuis le 07/02/2020
        sur mon relevé de carrière cela marque 173 trimestre retenus et 158 trimestres cotisés .
        Votre simulateur me donne un départ des maintenant avec 161 trimestres cotisés .(est t’il à jour ?)
        Aider moi à comprendre merci .
        CORDIALEMENT

        Répondre à ce message

      • Le 1er juillet 2023 à 18:51

        re bonjour ,
        date de naissance 05/09/1962
        Début de carrière septembre 1979
        je ne comprends plus rien à vos réponses ,en date du du 25/05/2023
        Je vous expliquais ma situation en résumé que j’ai demandé ma retraite pour carrière longue au 15/06/2022 qui ma était refusé par manque de trimestres (165 Trimestre cotisés et réputés cotisés au 31/12/201 d’après la commission de recours amiable)
        13 trimestres cotisés ou réputés cotisé au 31 /12/1982
        161 trimestres cotisés au 31/12/2021
        Plus 3 trimestres réputés au titre du chômages pour l année 1981
        Plus 1 trimestre réputés au titre du chômages pour l année 2021
        Soit 165 trimestres cotisés et réputés cotisés au 31/12/2021
        Mon service national (4 trimestres )non mentionné sur le rapport de la commission de recours amiable
        A ce jour 173 trimestres retenus et 158 trimestres cotisés
        Vous m’avez répondu qu’il y a un souci que je devrais avoir 161 trimestres retenus et non 158 trimestres
        Donc 165 plus 4 trimestres pour mon service national =169 trimestres
        Aussi que je pouvais demander ma retraite pour carrière longue
        Je vous avez bien expliqué que je suis au ASS depuis le 06/02/2023
        Vous m’avez bien dit que je pouvais prendre ma retraite pour carrière longue ,même votre simulateur
        me le dit alors qui croire ?

        Répondre à ce message

        • Le 1er juillet 2023 à 21:53

          @ jalladeau

          Bonsoir,

          13 trimestres cotisés ou réputés cotisé au 31 /12/1982

          NON 11 trimestres puisqu’on ne retiens que 4 trimestres de service militaire dans le cadre du dispositif carrière longue et que vous n’avez aucun trimestre cotisé en 1982. J’ajoute 1 trimestre de chômage indemnisé en 2021 ce qui porte à 4 vos trimestres de chômage indemnisé maximum éligible à la retraite anticipée dispositif carrière longue ce qui porte à 12 vos trimestres cotisés ou réputés cotisés.
          Vous avez travaillé de 1983 à 2019 inclus soit 37 ans et 148 trimestres auquel j’ajoute 1 trimestre en 2020 pour votre activité en janvier.
          A vous lire votre total de durée cotisée ou réputée cotisée éligible au dispositif carrière longue est donc bien de 161 trimestres cotisés ou réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue se décomposant comme suit :
          1980 4 trimestres cotisés.
          1981 4 trimestres service militaire.
          1982 3 trimestres de chômage indemnisé + 1 trimestre de service militaire non éligible au dispositif carrière longue .
          1983 à 2019 148 trimestres cotisés.
          2020 1 trimestre cotisé par votre travail.
          2021 1 trimestre de chômage indemnisé.

          Vous pourrez donc partir en retraite à compter de 62 ans et 6 mois âge légal de la génération 1962 avec une retraite complète puisque que vous validerez une durée d’assurance supérieure à 169 trimestres validés.

          Vous m’avez bien dit que je pouvais prendre ma retraite pour carrière longue

          NON je vous ai écrit l’inverse.

          Vous ne pourrez alors partir qu’à compter du 1er mars 2025 à l’âge légal de la retraite de votre génération fixé à 62 ans et 6 mois avec une retraite complète et une durée de cotisation de 169 trimestres validés.

          Répondre à ce message

          • Le 2 juillet 2023 à 10:32

            Bonjour,
            Non monsieur je vous ai résumé ce que la commissions de recourt amiable ma fait parvenir ,
            13 trimestres réunit au 31/12/1982 la condition de début d’activité est remplie
            161 trimestre cotisés
            +3 trimestres réputés cotisés au titre du chômage pour l’année 1981
            + 1 trimestres réputés cotisés au titre du chômage pour l’année 2021
            = 165 trimestres cotisés et réputés cotisés au 31 /12/2021
            ce qu’ils ne compte pas ce sont mes 4 trimestre service de national
            D’après le courrier du 13 janvier 2023 .
            je voulez aussi vous informé que j’ai des trimestres cotisé en 1982 ( 25 263 Francs) (3851,32 euros)
            Et en 1981 j’ai 1 trimestre de chômage et 3 trimestres de service national sur mon relevé de carrière
            Nous nous comprenons pas

            Répondre à ce message

            • Le 2 juillet 2023 à 19:25

              @ jalladeau

              Bonsoir,

              j’ai des trimestres cotisé en 1982 ( 25 263 Francs) (3851,32 euros)

              Vous ne l’aviez pas indiqué dans vos précédents messages ce qui change effectivement votre durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée.

              Et en 1981 j’ai 1 trimestre de chômage et 3 trimestres de service national sur mon relevé de carrière

              C’est un souci.Vous devez demander à la CARSAT qu’elle vous attribue 4 trimestres de service militaire en 1981 car le 5éme trimestre doit être attribué l’année la plus favorable à l’assuré et fournir la preuve de votre activité en 1982 pour valider 4 trimestres cotisés si la CARSAT ne vous a pas attribué de trimestres cotisés cette année là.

              Donc 8 trimestres cotisés 1980-1982 + 4 trimestres réputés cotisés de service militaire 1981+ 1 trimestre de chômage involontaire constaté 1979 éligible au dispositif carrière longue puisque antérieur au 1er janvier 1980.
              Total 13 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 1982.
              Total 148 trimestres cotisés ou réputés cotisés de 1983 à 2019.
              Total 2 trimestres cotisés en 2020
              Total 3 trimestres de chômage indemnisé en 2020 ou 2021.
              Total général de durée cotisée ou réputée cotisée au titre du dispositif carrière longue 166 trimestres.

              (158 trimestres cotisés comme indiqué sur votre relevé de carrière + 4 trimestres de chômage indemnisé + 4 trimestres de service militaire.).

              ce qu’ils ne compte pas ce sont mes 4 trimestre service de national

              Ils sont pris en compte dans vos 13 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 1982.

              Vous devrez donc soit travailler pour 450 heures de smic soit obtenir un arrêt de travail de 180 jours pour partir en retraite avec 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés au titre du dispositif carrière longue ou attendre votre âge légal de départ en retraite fixé pour votre génération à 62 ans et 6 mois.

              Répondre à ce message

              • Le 5 juillet 2023 à 12:01

                Bonjour, merci pour votre réponse .
                il y vraiment un souci avec mon relevé de carrière .j’ai bien reçus celui si sur papier et j’ai bien vérifier les sommes qu’il me valide mon activité salariés .
                En 1980 4 trimestres cotisées avec (12.621 Francs )
                DE 1982 à 2019 ,38 années x 4 = 152 trimestres cotisés ,
                mais je ne comprends pas qu’il valide pour l’année 1982 des trimestres de chômage(3) alors que j’ai 4 trimestres validé activité salariée (25.263 FR)
                En 2020 2 trimestres cotisés avec (3.206 euros)
                Total : 158 trimestres cotisés
                Chômage indemnisé
                2021 : 1 trimestre
                1979 : 1 trimestre de chômage involontaire constaté 1979 éligible au dispositif carrière longue puisque antérieur au 1er janvier 1980.
                CORDIALMENT

                Répondre à ce message

                • Le 6 juillet 2023 à 01:49

                  @ jalladeau

                  Bonsoir,

                  Vous devez demander une rectification de votre relevé de carrière en joignant par sécurité votre état de service militaire indiquant votre début et fin d’incorporation pour obtenir la validation en 1981 de 4 trimestres réputés cotisés de service militaire et vos fiches de paies 1982 pour confirmation de votre activité salariée ce qui reportera la validation de 3 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés.( 2 en 2020 et 1 en 2021).

                  Votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue devrait correspondre à celle que je vous ai indiqué dans mon message précédent.

                  Répondre à ce message

                • Le 6 juillet 2023 à 02:08

                  @ jalladeau

                  Bonsoir,

                  Complément d’information

                  Il est normal que vous ayez obtenu la validation d’un trimestre de chômage indemnisé en 1981 et de 3 trimestres de chômage indemnisé en 1982 mais comme on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an et que les trimestres cotisés ou de service militaire sont prioritaires par rapport aux trimestres de chômage indemnisé ils n’auraient pas dus être retenus dans votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

                  1981 5 Trimestres validés (1 chômage + 4 de service militaire) retenus 4 (service militaire) le 5éme trimestre doit être attribué l’année la plus favorable à l’assuré.
                  1982 8 Trimestres validés ( 4 cotisés + 1 de service militaire + 3 de chômage indemnisé ) retenus 4 (cotisés).

                  Répondre à ce message

                  • Le 6 juillet 2023 à 17:24

                    Bonjour ,
                    Merci pour l’info j’ai demander la rectification de mon relevé de carrière en joignant mon état de service militaire indiquant mon début et fin d’incorporation pour obtenir la validation en 1981 de 4 trimestres réputés cotisés de service militaire ,et mes fiches de paies 1982 pour confirmation de mon activité salariée ,at j’ai demandé de reporter la validation de 3 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés. en( 2020 et 2021).

                    Répondre à ce message

                  • Le 7 juillet 2023 à 19:15

                    Bonsoir ,
                    en complement d’information ,
                    je vais suivre la décision de la commission de recours amiable qui est un document officiel du 13 janvier 2023.
                    13 trimestres réunit au 31 décembre 1982
                    161 trimestre cotisés au 31 décembre 2021
                    +3 trimestres réputés cotisés au titre de chômage indemnisés pour l’année 1981
                    +1 trimestre réputés cotisés au titre de chômage indemnisés pour l année 2021
                    Soit 165 trimestres cotisés au 31 décembre 2021.
                    Ce qu’il me manque ce sont les 4 trimestres pour mon service national ,soit 165 trimestres + 4 années de service national =169 trimestres .
                    Cordialement

                    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 février 2018 à 17:29

    Bonjour, quels trimestres sont pris en compte pour la carrière longue ?
    voici mon total au 31/12/2017
    Trimestres retenus (154)
    Trimestres cotisés( 155) pour le calcul du minimum

    cordialement et merci pour toutes les réponses

    Répondre à ce message

    • Le 14 février 2018 à 00:19

      @ regis

      Bonsoir,

      Vous êtes sûr que ce n’est pas l’inverse ? ( cotisés 154 - retenus 155).

      Répondre à ce message

      • Le 14 février 2018 à 11:33

        voici ce qui est noté sur mon relevé
        155 Trimestres cotisés pour le calcul du minimum
        Trimestres retenus 90 64 154

        le tableau

        Total Récapitulatif Trimestres Trimestres Trimestres
        durée régimes* autres régimes tous régimes
        d’assurance*
        90 Trimestres retenus 90 64 154
         
        Trimestres cotisés 90 65 155
        pour le calcul du minimum 

        Répondre à ce message

        • Le 14 février 2018 à 16:08

          @ regis

          Bonjour,

          l’explication entre les 2 chiffres doit correspondre à un trimestre additionnel du régime spécial qui entrera en compte pour le montant de la retraite donc pour le minimum .
          Pour la carrière longue les trimestres non affectés à une année donnée ne sont pas comptabilisés.
          Le total à prendre en compte est donc de 154.
          A ce jour vous avez acquis une retraite proratisée de 90 trimestres /durée requise au Régime général et une retraite autres régimes (fonctionnaires) de 16 annuités * taux de l’annuité.
          Le taux appliqué sur votre retraite RG sera déterminé lors de votre prise de retraite ainsi que les éventuelles décotes ou surcotes en fonction de votre durée d’assurance totale lors de votre passage à la retraite.

          Répondre à ce message

          • Le 14 février 2018 à 18:04

            Bonsoir, merci pour votre réponse trés clair
            je suis toujours dans l’attente d’une réponse de la CARSAT SUD EST concernant une période de chômage (du 01/07/1979 au 31/12/1979) pour la faire valider (j’ai perdu tous mes papiers de cette année) par contre j’ai travaillé pendant cette période mais pas assez pour faire valider un trimestre
            pensez vous que je puisse récupérer un trimestre "chômage" pour la carrière longue ?

            un utilisateur de votre site "perdu "comme beaucoup d’autres malheureusement

            Répondre à ce message

            • Le 15 février 2018 à 17:02

              @ regis

              Bonsoir,

              par contre j’ai travaillé pendant cette période
              Vous ne pouvez pas valider au titre du chômage une période pendant laquelle vous avez travaillé.
              Par contre si vous avez travaillé antérieurement avec ou non une validation de trimestre et avez été inscrit ensuite à l’anpe avant une nouvelle période d’emploi,( 07/79 à 12/79) les choses sont différentes.
              Dans ce cas une validation par présomption ( vous avez perdu vos cartes de pointage anpe) est possible et vous donnera des trimestres cotisés. 50 jours de chômage vous valident un trimestre cotisé sous réserve que les périodes concernées soient antérieures au 31/12/1979.

              Répondre à ce message

              • Le 17 février 2018 à 08:11

                Bonjour,
                auparavant j’ai validé 1 trimestre en 1977 puis un autre en 1978 (pendant les vacances scolaires MSA)
                j’ai terminé mes études le 30/06/79 ensuite inscription à l’ANPE et je n’ai travaillé que 3 semaines entre le 01/07 et le 31/12

                puis je espéré récuperer 1 ou 2 trimestres de chomage pour pouvoir partir à 60 ans ?

                cordialement

                Répondre à ce message

                • Le 17 février 2018 à 14:13

                  @ regis

                  Bonjour,

                  Une inscription à l’ANPE tout en poursuivant vos études est possible dés l’instant ou elle intervient après 16 ans.(fin de l’obligation scolaire)
                  Vous avez acquis après la fin de votre premier emploi en 1977 la qualité d’assuré social.
                  Vous pouvez donc demander une validation de trimestres par présomption entre la fin de votre emploi en 1977 et votre reprise d’emploi en 1978 pour un maximum de :
                  1977 - 2 ou 3 trimestres suivant qu’il se soit écoulé + de 100 jours ou plus de 150 jours entre la fin de votre emploi et le 31/12/1977.
                  1978 - 3 trimestres si votre période d’emploi cette année là est intervenue à compter du 01/06/1978.(inscription ANPE entre la fin d’emploi 1977 et la reprise d’emploi 1978).
                  Soit un total de 5 ou 6 trimestres.
                  Ces trimestres peuvent être validés directement par les services administratifs de la Carsat puisqu’ils ne sont pas supérieurs à 8.

                  1979 - 4 trimestres se décomposant comme suit :
                  1) période comprise entre la fin de votre emploi en 1978 (0 trimestres pour 1978 puisque déjà pris en compte) et votre reprise d’emploi en 1979.
                  2) période comprise entre la fin de votre période d’emploi de 1979 et le 31/12/1979.vous devrez indiquer la date de votre reprise d’emploi.(1980)

                  Si vous demandez une validation par présomption de la totalité des trimestres (9 ou 10) ,vous devrez vous adresser à la commission de recours amiable de la Carsat.

                  Les références réglementaires sont consultables sur internet.
                  Lettre CNAV du 09/06/2005 et circulaire CNAV 35/82 du 05/04/1982.

                  La validation par présomption est à demander au régime ( RG ou MSA ) auquel vous avez cotisé avec validation ou non de trimestres avant votre période de chômage.(inscription ANPE).

                  Répondre à ce message

                  • Le 19 février 2018 à 15:09

                    C’est encore moi quelques précisions
                    en 1977 j’ai travaillé 2 mois (juillet + aout) ensuite études
                    en 1978 j’ai travaillé 2 mois (juillet + aout) ensuite études
                    en 1979 je termine mes études et m’inscris à l’ANPE

                    Suis je dans les clous ?
                    Cordialement et un grand merci pour le temps que vous nous consacrez

                    Répondre à ce message

                    • Le 19 février 2018 à 22:55

                      @ régis

                      Bonsoir,

                      Suis je dans les clous ?
                      Vous le serez en indiquant que vous étiez inscrit à l’ANPE de septembre 1977 à 07/1978.
                      vous demandez juste la validation de ces périodes de chômage afin de compléter votre durée d’assurance car vous n’avez pas besoin de validation pour les années 1979/1980.
                      Sans mention d’inscription à l’ANPE ,vous n’obtiendrez pas de validation par présomption puisque vous ne pourrez pas indiquer avoir perdu vos cartes de pointages ANPE qui permettent cette validation par présomption.

                      Pour votre demande qui n’a pas à ce jour reçu une réponse de la CARSAT,il ne devrait pas avoir de souci puisque vous aviez déjà cotisé antérieurement au 01/07/1979.

                      Pour rappel une inscription à l’ANPE (pole emploi) est possible tout en poursuivant ses études sous réserve d’avoir dépassé l’âge de fin d’obligation scolaire.’16 ans)nombre d’étudiants travaillent pendant leurs études.

                      Répondre à ce message

                  • Le 7 juillet 2023 à 09:17

                    commission de recours
                    j ai lu une note interne de la CARSAT qui indique que

                    1 très peu de gens font des demandes de régularisation de trimestres présomption et autres
                    2 les caisses de retraite ne distribuer pas l intégralité de ce qui devrait l être , c est a dire que les retraites touchent moins par défaut de reconstitution de carrière
                    3 que la commission de recours en grande majorité rejette les recours

                    pour ces motifs, la CARSAT préconise a ses employés de ne pas envoyer les dossiers a la commission en dessous de 20 trimestres a regulariser et que se sont aux gestionnaire des dossiers d en faire la régularisation ,

                    il doit probablement exister des validations interne et un minimum de recherches par la CARSAT mais il est explique qu il faut éviter la commission de recours.

                    Répondre à ce message

                    • Le 7 juillet 2023 à 10:19

                      Merci de partager cette lecture.
                      La Cour des comptes considère que cela fait partie des erreurs de calcul de la retraite alors que c’est en grande partie du aux déclarations des employeurs.
                      Le problème de la régularisation réside dans les preuves à apporter, souvent manquantes par le salarié et que la loi durcit chaque année les reconstitution de carrière au nom de la lutte contre la fraude.
                      L’autre problème est du à la priorité donnée aux liquidation et non aux reconstitutions de carrière, qui ne sont effectuées qu’au moment du départ en retraite. Ce qui entraine des appels à la commission de recours.
                      La commission de recours statue en droit : le droit est-il respecté ou pas ! Ses membres, s’ils sont consultés sur un problème de carrière, vont interpeller la direction de la caisse sur ces demandes. Il faut écrire deux fois pour qu’une demande soit soumise à la commission.

                      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 juillet 2023 à 06:48

    Ne le 8 septembre 1963/7 trimestres validés avant mes 20 ans a ce jour 169 trimestres de validés. J aimerai savoir si les conditions sont remplies pour un départ le 1 octobre 2023 avec 170 trimestres. Merci pour votre implication et le temps que vous prenez pour répondre à toutes nos demandes.

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2023 à 08:19

      Ce sont les trimestres cotisés et réputés cotisés que vous devez compter. Les cotisés figurent sur votre relevé de carrière Ajoutez les réputés cotisés signalés dans cette fiche.
      Vous devez en avoir 168 avant septembre ou 170 après pour partir en retraite anticipe à partir de 60 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 juillet 2023 à 13:41

    bonjour claude et po et merci pour votre travail.
    je suis né octobre 1963 ,commencé travail à 16 ans, 8 trimestres à 18 ans,simulation info retraite 170 trimestres en janvier 2023,on m’annonce 1 er janvier 2024 ,j’ai cru comprendre que je rentre dans la clause de sauvegarde et devrait partir 1 novembre 2023 comme c’était le cas avant la nouvelle réforme.
    merci de m’éclairer.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2023 à 23:57

      @ yves

      Bonsoir,

      8 trimestres à 18 ans

      Votre âge légal de départ reste fixé à compter de 60 ans.

      170 trimestres en janvier 2023,

      Si vous totalisez 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2022 vous pourrez partir avec une retraite complète à compter du 1er novembre 2023.
      Vous n’êtes pas obligé de demander la clause de sauvegarde puisque vous totalisez au moins 5 trimes l’année de vos 18 ans en 1981 et une durée de cotisation d’au moins 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 octobre 2023.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 juillet 2023 à 08:11

    Bonjour
    Je suis né en novembre 1963
    Je suis éligible carrière longue et mon départ sera le 1er juillet 2024 à 60 ans et 7 mois avec 171 trimestres selon le site de la carsat
    Serait il possible de faire une retraite progressive et à quelle date ?
    Merci infiniment pour votre réponse
    Jean Michel

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2023 à 20:22

      Comme expliqué fiche 25, la retraite possible est possible deux ans avant votre âge légal. Regardez le tableau 1 : Sommaire Guide des pensions de retraite

      Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2023 à 00:02

      @ Jean Michel Poix

      Bonsoir,

      Né en novembre 1963 vous n’avez besoin de totaliser que 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés et dépasser l’âge de 60 ans et 3 mois.

      Serait il possible de faire une retraite progressive

      NON puisqu’elle ne pourrait commencer qu’à compter de vos 60 ans et 9 mois après votre départ en retraite.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 juillet 2023 à 20:14

    Bonsoir
    Je suis né en septembre 1963
    Et à ce jour le site info retraite m’indique 172 trimestres cotisés etque je peux partir à 60 ans en carrière longue au 1er octobre 2023 en espérant que ce soit juste
    J’ai donc fais ma demande de retraite en ligne sans avoir reçu mon attestation carrière longue
    J’ai juste présenté à la RH ce que le site info retraite minformait soit 172 trimestres
    Ma question est la suivante
    Mon employeur peut il refuser de me laisser partir sans que je lui fournisse l’attestation carrière longue.
    Je vous remercie pour vos réponses
    Qui nous sont bien utiles

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2023 à 22:57

      Attention, une erreur dans votre carrière peut être rectifiée à tout moment. Vérifiez si vous avez 178 trimestres cotisés !
      Votre employeur privé accepte sans problème votre départ de l’entreprise. Ce n’est pas son problème de savoir si vous avez droit à la retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 6 juillet 2023 à 17:50

        Bonjour
        Je vous remercie pour votre réponse mais vous me notez 178 trimestres pourquoi ? En cotisés j’aurais 172 trimestres au 30 septembre
        Car j’ai bien 5 trimestres avant la fin de l’année de mes 18 ans et si j comptabilise les trimestres pour enfants cela fera 188 trimestres
        Merci pour votre réponse et bonne soirée

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 juin 2023 à 13:56

    Bonjour,
    Je suis née le 28/11/1962.
    J’ai 3 trimestres fin 1980, 4 en 1981 et 4 l’année 1982, année de mes 20 ans. Je pense donc être éligible à la carrière longue.
    J’ai un total d’assurance au 31/12/2022 de 175 trimestres et 159 trimestres cotisés.
    J’ai 4 trimestres de chômage
    et j’ai 4 trimestres cotisés à l’AVPF
    précision, je n’ai pas travaillé l’année 1984 (aucune ressource)
    J’ai fait ma demande de retraite au titre de la carrière longue.
    J’ai reçu une garantie de paiement de ma retraite pour le 1er octobre 2023.
    Le 15/05/2023, j’ai eu un rendez-vous téléphonique avec une conseillère retraite qui m’a dit que ma retraite au 1er septembre ça ne serait pas possible pas avant avril 2024, j’ai répondu que çà c’était sur la base de l’ancienne réforme. Je lui ai rappelé que j’avais reçu un document s’appelant "garantie de paiement de votre retraite au 01/09/2023" elle m’a répondu que ça voulait dire que mon dossier est complet. Je suis étonnée maintenant de devoir interpréter les documents émmanant de la CARSAT !
    La semaine dernière j’ai à nouveau eu une autre conseillère qui m’a répondu qu’elle ne pouvait pas se prononcer qu’il fallait que je sois patiente.Mais le 1er septembre 2023 c’est dans 2 mois ! et que compte tenu du docment reçu j’ai déjà donner ma démission à mon employeur et là elle ne sait pas quoi me répondre mais me dit que je risque de me retrouver sans ressources ! C’est et dépitant de ne pas avoir de réponse. A t-on à faire à des incapables ?
    Pouvez-vous me confirmer que je pourrais bien partir le 01/09/2023 SVP,
    Cordialement et merci pour tout le travail que vous faites.
    Laurence

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin 2023 à 04:59

      @Laurence

      Bonsoir,

      Pouvez-vous me confirmer que je pourrais bien partir le 01/09/2023

      NON puisque les 4 trimestres AVPF n’entreront dans la durée réputée cotisée du dispositif carrière longue que le 1er septembre 2023.

      Je suis née le 28/11/1962. 159 trimestres cotisés.
      J’ai 4 trimestres de chômage j’ai 4 trimestres cotisés à l’AVPF

      Avec 159 trimestres cotisés au 31 décembre 2022 auquel j’ajoute 4 trimestres de chômage indemnisé vous totaliserez au 31 août 2023 une durée d’assurance de 165 trimestres cotisés ou réputés cotisés.Vous n’êtes donc pas éligible à la clause de sauvegarde.

      Par contre la réforme vous ajoutera comme trimestres réputés cotisés 4 trimestres d’AVPF le 1er septembre 2023 et un trimestre cotisé supplémentaire sera ajouté le 30 septembre 2023.

      Vous pourrez donc partir à compter du 1er octobre 2023 avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés si vos trimestres de chômage sont des trimestres de chômage indemnisé.

      Répondre à ce message

      • Le 20 juin 2023 à 11:51

        Bonjour Monsieur,
        Je vous remercie pour votre réponse mais je ne la comprends pas.

        Les 169 trimestres sont acquis par le biais de cette réforme au 30/06/2023, mais applicable au 01/09/2023, donc pourquoi serais-je obligé de travailler un mois de plus et avoir 170 trimestres ?

        Merci de votre réponse.

        Laurence

        Répondre à ce message

        • Le 21 juin 2023 à 13:42

          @ Laurence

          Bonjour,

          je ne la comprends pas par le biais de cette réforme au 30/06/2023

          NON les trimestres AVPF ne seront acquis et validés qu’à compter du 1er septembre 2023 date de mise en application de la loi.

          mais applicable au 01/09/2023

          C’est la raison pour laquelle vous ne pourrez pas partir en retraite le 1er septembre 2023 puisque vous ne totaliserez pas 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 pour un départ à compter du 1er septembre 2023.

          donc pourquoi serais-je obligé de travailler un mois de plus et avoir 170 trimestres ?

          Vous pouvez cesser votre activité dés le 1er juillet 2023 et restez sans revenu mais votre prise de retraite n’interviendra qu’à compter du 1er octobre 2023.Le fait d’obtenir un trimestre de plus n’est qu’un effet de calendrier causé par la date d’application de la réforme.

          Un départ en retraite se fait toujours le 1er d’un mois et en l’occurrence vos droits à retraite seront ouverts le 1er septembre pour un départ au 1er octobre puisque qu’un départ à compter du 2 septembre est hélas impossible. Les départs le 1er septembre supposent une ouverture de droits au plus tard le 31 août.

          Répondre à ce message

    • Le 20 juin 2023 à 08:50

      Bonjour Laurence, bonjour Claude et p.o
      Nous sommes nombreux, comme Laurence à être en attente d’information de la Carsat suite à une demande de retraite pour le 01.09 ou 01.10.23.
      2 options soit prévenir son employeur, démissionner avec le risque comme Laurence de se retrouver sans ressources plusieurs mois, soit attendre la publication des décrets et devoir décaler sa demande de plusieurs mois si la Carsat nous informe fin aout que tout est ok pour un départ le 1er septembre ou 1er octobre car il y a un délai de prévenance vis à vis de son employeur. Je sais que c’est la première fois que ça arrive mais est-ce légal et n’y a t-il pas des recours juridiques, car je ne vois pas pourquoi on ferait les frais de l’incompétence de nos décideurs.

      Répondre à ce message

      • Le 21 juin 2023 à 10:24

        C’est ce que nous appelons une réforme brutale. La loi de réforme d’octobre 2010 a eu ses décrets d’application fin 2010 pour une application en juillet 2011. Il faut laisser au moins six mois pour se retourner. Cette réforme manque de respect envers les travailleurs. Quand Laurent Berger de la CFDT parle du mépris du président, vous savez pourquoi il le dit.
        Vous pouvez écrire une courrier conditionnel à votre employeur en lui disant que vous pensez avoir droit mais que vous n’avez pas de réponse officielle. Il ne faut pas hésiter à écrire aux élus favorables à cette réforme pour leur rappeler les problèmes que cela pose tant pour vous que pour votre employeur.
        Excusez-moi pour ces commentaires, en principe on se limite ici au droit.

        Répondre à ce message

      • Le 21 juin 2023 à 14:26

        @alain

        Bonjour,

        Les informations sont maintenant connues.

        1) Vous êtes nés avant le 1er septembre 1963 et totalisez 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023,vous partez à la date de votre convenance avec une retraite complète puisque vous remplissez avant réforme les conditions demandées aux générations 9/1961 à 8/1963 inclus.

        2) Vous êtes nés entre le 1er septembre 1963 et le 31 décembre 1963 et totalisez 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023.

        a) Vous entrez dans le nouveau palier 16-18-ans du dispositif carrière longue et totalisez 170 trimestres lors de votre départ à 60 ans. Vous percevrez une retraite complète comme avant réforme.

        b) Vous êtes dans le nouveau palier 18-20 ans du dispositif carrière longue et totalisez 170 trimestres lors de votre départ à 60 ans. Vous devez demander l’application de la clause de sauvegarde pour éviter d’attendre vos 60 ans et 3 mois et vous percevrez une retraite complète.

        c) Vous êtes dans le palier 18-20 ans et totalisez moins de 170 trimestres lors de votre départ à 60 ans vous devez demander l’application de la clause de sauvegarde et vous percevrez une retraite à taux plein mais proratisée au 168 ou 169/170éme.

        3) Vous êtes nés entre le 1er septembre 1963 et le 31 décembre 1963 et ne totalisez pas 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023.

        a) Vous êtes dans le palier 16-18 ans.Vous devrez attendre de totaliser 170 trimestres pour partir en retraite.

        b) Vous êtes dans le palier 18-20 ans. Vous devrez à la fois attendre de totaliser 170 trimestres et l’âge de 60 ans et 3 mois pour partir en retraite.

        4) Les ajouts de trimestres réputés cotisés ( AVPF,AIDANTS) ou les rachats de trimestres d’apprentissage validés au plus tôt le 1er septembre 2023 ne permettront un départ qu’à compter du 1er octobre 2023 puisque les départs au 1er septembre 2023 supposent une ouverture de droits acquise au plus tard le 31 août 2023.

        Répondre à ce message

        • Le 22 juin 2023 à 03:44

          @alain

          Bonsoir,

          Refonte du paragraphe 3 prenant en compte toutes les générations nées entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963

          3) Vous êtes nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 et ne totalisez pas 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023.

          a) Vous êtes dans le palier 16-18 ans.Vous devrez attendre de totaliser 170 trimestres pour ceux nés en 1963 et 169 trimestres pour ceux nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1962 pour partir en retraite.

          b) Vous êtes dans le palier 18-20 ans. Vous devrez à la fois attendre de totaliser 170 trimestres et l’âge de 60 ans et 3 mois pour les assurés nés entre le 1er septembre 1963 et le 31 décembre 1963 et uniquement 169 trimestres pour ceux nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1962 et 170 trimestres pour ceux nés entre le 1er janvier 1963 et le 31 août 1963 pour partir en retraite.

          Répondre à ce message

        • Le 22 juin 2023 à 14:48

          Bonjour PO,

          Je viens de lire votre réponse à Alain et je constate que sur le site de Moneyvox ce n’est pas ce qui est indiqué pour les salariés nés après septembre 1963, il faut avoir 168 trimestres au 31/08/023 et être nés avant le 1er septembre 1963 pour pouvoir partir dans le cadre de la clause de sauvegarde à 60 ans, si nés à compter du 1er septembre 1963 avec 168 trimestres il faudra attendre 60 ans et 3 mois.
          S’agit il d’une mauvaise interprétation de leur part ? C’est clairement indiqué dans le tableau de cet article
          Carrière longue : si vous avez assez cotisé avant 20 ans.

          Du coup je m’interroge. Pouvez vous vérifier et me confirmer que c’est bien 60 ans si l’on respecte uniqument les trimestres au 31/08/2023.

          Merci d’avance

          Répondre à ce message

          • Le 24 juin 2023 à 01:14

            @ barges

            Bonsoir,

            Le décret est très clair,ceux demandant l’application de la clause de sauvegarde peuvent partir à compter de 60 ans.

            Répondre à ce message

        • Le 5 juillet 2023 à 12:43

          bonjour
          je suis née le 9 fevrier 1963 , j’ai commencé a travaillé en septembre 1981 , j’ai eu 9 trimestres avant mes 20 ans , j’ai demandé a la carsat une retraite anticipé pour longue carriere en mars 2023 , il sont sur mon dossier , cependant je demande des explications car sur l’assurance retraite il me faut 168 trimestres j’ai fait mes 168 trimestres validés et 158 cotisés et sur info retraite c’est noté il vous faut 165 trimestres j’en ai 168 validés mais 154 cotisés , on me dit de ne pas en tenir compte car mon dossier est en cours de traitement , mais je leur dit vu mon année de naissance c’est 168 trimestres , depuis je suis a pole emploi je touche le are qui s’arrete en novembre 2023 , de plus une personne de la carsat ma joint par telephonne fin mai pour me dire que je pourrais partir en retraite le 1 octobre 2023 ou le 1 janvier 2024 je ne comprend rien , de plus personne ne me dit si je partirais a taux pleins et combien vais je touché , merci d’avance pour votre reponse

          Répondre à ce message

          • Le 6 juillet 2023 à 01:31

            @lecoq

            Bonsoir,

            je suis née le 9 février 1963 j’ai eu 9 trimestres avant mes 20 ans

            Donc vous êtes éligible au dispositif carrière longue avec un départ à compter de 60 ans et une durée de cotisation de 168 ou 170 trimestres cotisés suivant que vous totalisez ou non 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023.

            Avec un total de 9 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 1983 l’année de vos 20 ans vous ne pouvez pas totaliser 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023, uniquement au mieux 167 trimestres et 2 mois.

            mes 168 trimestres validés et 158 cotisés

            Si vous êtes salariée du privé vous pourrez ajouter à vos trimestres cotisés 4 trimestres de chômage indemnisé + 4 trimestres de maladie + 4 trimestres de service militaire pour les hommes + 4 trimestres d’AVPF à compter du 1er septembre 2023 comme trimestres réputés cotisés.

            Vous devez donc regarder sur votre relevé de carrière le nombre de trimestres inscrits dans la case trimestres cotisés pour le minimum et ajouter les trimestres réputés cotisés sachant qu’on ne valide qu’un maximum de 4 trimestres par an ce qui fixera votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

            si je partirais a taux plein

            Une retraite prise au titre du dispositif carrière longue est toujours à taux plein.

            Répondre à ce message

      • Le 25 juin 2023 à 15:03

        Bonjour Alain et Laurence,
        Bonjour Claude et p.o.

        Je suis né le 08/08/1963. Carrière longue, je totalise 170 trimestres. J’ai fait ma demande de départ à la retraite au 1er septembre.
        Comme vous, pas de réponse, bloqué sur "en cours". Et il va être temps d’envoyer le préavis à l’employeur.
        J’ai donc téléphoné au ministère du travail, on m’a passé le médiateur qui m’a gentiment écouté, puis m’a demandé d’exposer ce problème par mail, ce que j’ai fait. J’attends une réponse... J’ai aussi essayé de contacter France- Info, puis Libération, en vain. Il ne semblent plus intéressés par le sujet des retraites, ils sont passés à autre chose...
        Je pense pourtant qu’il serait nécessaire que ce problème soit diffusé par les médias, c’est ce qui pourrait nous sauver.
        Bon courage à tous !

        Répondre à ce message

        • Le 26 juin 2023 à 10:19

          Bonjour
          Comme vous Philippe, Alain et d autres mon dossier est toujours en cours, je viens d avoir au telephone l assurance retraite qui continue à dire être en attente des décrets pour traiter les dossiers.
          Je ne comprends pas leurs réponses puisque les 2 decrets concernant les carrières longues ont été publiés au JO le 3 juin 2023.
          Effectivement les médias n en parlent plus et c est regrettable .
          Ce gouvernement ne respecte pas les assurés particulièrement ceux qui peuvent partir d ici la fin de l année et qui risquent de retarder leurs départs faute de réponse de la CNAV.
          Le gouvernement oublie que les salariés ont un préavis à faire et doivent prévenir l employeur.
          Quel mepris et quelle incompétence de leur part.
          Aussi en cas de non réception d un document officiel pouvons nous prendre le risque de partir quand même ?
          Pour mon cas personnel je suis né en septembre 1963 j aurai 171 trimestres cotisés le 31/08/23 et mes 5 trimestres l année de mes 18 ans.
          D avance merci

          Répondre à ce message

      • Le 27 juin 2023 à 17:41

        Bonjour
        Complètement d accord avec vous Alain, ce n est pas à nous les premiers concernés par la réforme d en faire les frais.
        Les 2 premiers decrets ont été publiés le 3 juin 2023 mais les caisses continuent à nous dire qu’il faut attendre mais attendre quoi !
        Je viens d ecrire à un senateur pour lui demander de remonter l information.
        Les médias télévisuels n en parlent pas et la presse écrite dit tout et son contraire.
        En attendant nous sommes coincés pour officialiser notre départ puisque nous n avons aucun retour des caisses CNAV.
        Cette réforme est vraiment brutale et pas préparée.

        Répondre à ce message

        • Le 28 juin 2023 à 10:32

          Bonjour.
          Après un nouvel appel hier à la CARSAT, et comprenant que rien n’avance, j’ai pour ma part écrit à Madame la Première Ministre et au député de ma circonscription. Je leur ai expliqué que même si tout sera prêt le 01/09, il faudrait trouver une solution avant la fin de la semaine pour que nos puissions envoyer nos préavis à nos employeurs pour pouvoir partir le 1er septembre.
          Courage ...

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 juillet 2023 à 21:47

    bonjour, je suis née en octobre 1963 j’ai 4 trimestre cotise avant mes 20 ans j’ai 3 enfants et j’ai pris un congés parentale de 1 ans pour le dernier enfant, serais-je imputée de ces 4 trimestre pour ma retraite merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2023 à 22:52

      Seul le congé parental ayant donné droit à des trimestres AVPF (fiche 29) donnera droit à 4 trimestres réputés cotisés en plus. Lisez notre article : Sommaire Guide des pensions de retraite

      Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2023 à 00:46

      @Gautier

      Bonsoir,

      Cela dépend d’une part si vous avez perçu de l’AVPF et d’autre part si vous validez des trimestres cotisés sur les 2 années concernées donc de la date de début et de fin de votre congé parental.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 juillet 2023 à 19:00

    Bonjour fonctionnaire départ au 1er septembre. Est ce que l’augmentation du point d’indice du 1 juillet sera effective sur ma future pension svp ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2023 à 22:46

      Oui, votre question relève de la fiche 51.

      Répondre à ce message

      • Le 6 juillet 2023 à 06:28

        Bonjour Claude et merci mais j’ai beau relire la fiche 51, je ne vois pas la réponse !!!

        Répondre à ce message

        • Le 6 juillet 2023 à 06:58

          Cette fiche ne concerne pas les fonctionnaires. J,ai répondu oui à votre question.
          La fiche 51 vous indique que les retraites sont revalorisées chaque année. J’aurais dû ajouter que votre sera calculée comme indiqué fiche 49, selon votre indice.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 juillet 2023 à 09:58

    bonjour, née 09/1962, salariée du privé, 9 trimestres l’année de mes 20 ans, 3 enfants, 1 congé parental j’ai 172 trimestres cotisés et ou réputés cotisés acquis au 01012023, sur mon compte retraite je suis éligible à un départ au 01092023. J’ai déposé ma demande d’attestation pour départ anticipé le 9 juin, délai d’instruction indiqué : 4 mois , à quel moment dois je demander à bénéficier de la clause de sauvegarde pour un départ souhaité au 01012024 ? dois je attendre la validation de ma carrière ? merci

    Répondre à ce message

    • Le 4 juillet 2023 à 02:06

      @armelle

      Bonsoir,

      née 09/1962, j’ai 172 trimestres cotisés et ou réputés cotisés acquis au 01012023 ,

      Vous n’êtes pas concernée par la clause de sauvegarde puisque vous êtes né&e en 1962 et totalisez au moins 168 trimestres au 31 août 2023.

      Répondre à ce message

      • Le 4 juillet 2023 à 10:06

        merci PO, suis je obligée d’attendre le traitement de mon dossier "carrière longue" et cette fameuse attestation ? cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 4 juillet 2023 à 20:04

          @armelle

          Bonsoir,

          NON vous pouvez déposer directement une demande de retraite à la date de votre convenance pour un départ avant réforme au 1er août ou après réforme à compter du 1er septembre puisque vous totalisez plus de 168 ou 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 30 juin 2023.
          L’attestation d’éligibilité au dispositif carrière longue n’est en aucun obligatoire et n’est un préalable à une demande de retraite.Elle est utile pour ceux voulant prolonger leur activité pour éviter la minoration temporaire AGIRC-ARCCO et dans ce cas doit être demandée avant l’atteinte de la durée de cotisation que demande le dispositif carrière longue.

          Répondre à ce message

          • Le 5 juillet 2023 à 22:14

            Bonsoir
            Suite à la reponse donnée à Armelle l ARCCO dit avoir besoin de l attestation carriere longue pour etudier le dossier.
            Pour ma part j ai fait ma demande en ligne dès la parution des 2 decrets le 3 juin et rien n avance les dossiers sont toujours bloqués .On nous dit qu’ils sont en attente mais en attente de quoi au juste puisque les 2 decrets concernant les carrières longues ont été publidepuis 1 mois maintenant.
            Pour un départ au 01/09 le preavis doit etre donné à son employeur au 1er juillet ce qui pose problème pour les assurés concernés.
            J ai écrit à ma députée mais pas de réponse et à un senateur qui a dit remonté l information mais pas de nouvelles.
            Vraiment trop précipitée cette reforme puisque les delais ne seront pas respectés du moins pour les premiers concernés .
            C edt insupportable cette attente.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 juin 2023 à 10:46

    Bonjour... née en janvier 1962 ...étant à temps partiel à 50 p cent et ayant plus de 150 trimestres , je veux faire une demande de retraite progressive à 50 p cent à partir du 01 08 2023...par contre je suis correspondante pour un journal quotidien local...je ne suis pas salariée mais je bénéficie de modestes indemnités liées aux articles que je réalise ...pensez-vous que cela a une incidence sur l’éligibilité à la retraite progressive ? Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin 2023 à 19:50

      Cette question est traitée fiche 25.

      Répondre à ce message

      • Le 4 juillet 2023 à 07:54

        Bonjour ,je suis désolée de revenir vers vous mais je ne retrouve pas précisément la réponse à ma question en fiche 25 .pourriez-vous m apporter votre point de vue ?
        Encore merci encore de votre collaboration

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 juin 2023 à 09:03

    Bonjour,
    Ma question concerne les carrières longues et la clause de sauvegarde.
    Je suis née fin Janvier 1962 et j ai mes 5 trim avant 20 ans.
    Au 1er Février 2022, j avais demandé un relevé de mes trimestres.
    J avais en :
    Durée assurance 172 trim et 5j
    Duree assurance pour calcul coefficient de majoration 172 trim et 5j
    Duree assurance cotisée 164 trim et 5j
    Duree assurance cotisée plafonnée 159 trim et 74 j.
    Est-ce que je rentre dans la clause de sauvegarde et à partir de quand pourrais je faire valoir mes droits à la retraite ?
    Par avance, merci
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 1er juillet 2023 à 23:05

      @ Myriam

      Bonjour,

      Vous êtes fonctionnaire.

      Calcul coefficient de majoration 172 trim et 5j

      Cela correspond à quoi ? ( enfants,majoration pour service..).

      Durée assurance cotisée 164 trim et 5j Durée assurance cotisée plafonnée 159 trim et 74 j.

      A quoi correspond cette différence ?

      Est-ce que je rentre dans la clause de sauvegarde

      NON puisque vous ne totaliserez pas au 31 août 2023 une durée de cotisation de 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      à partir de quand pourrais je faire valoir mes droits à la retraite ?

      Dés l’atteinte d’une durée de cotisation de 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés ou à compter de vos 62 ans et 6 mois.

      Répondre à ce message

      • Le 2 juillet 2023 à 10:11

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse
        Oui je suis fonctionnaire. J ai 2 enfants.
        On m avait dit que les trimestres cotises plafonnés correspondaient à ce qui étaient pris en compte pour carriere longue.
        C est à dire qu on retirait les 8 trimestres pour enfants et prenait en compte 4 trimestres pour maladie et chômage.
        Avec les nouveaux textes je ne vois rien en terme de "plafonnés"
        J ai du mal à comprendre Si je me base sur les 164 trimestres cotisés au 1er Février 2022 j aurai bien 168 trimtres avant l31 Août 2023.Non ?

        Répondre à ce message

        • Le 2 juillet 2023 à 18:15

          @ Myriam

          Bonsoir,

          Donc effectivement 164 trimestres et 5 jours hors majoration 8 trimestres pour 2 enfants.

          prenait en compte 4 trimestres pour maladie et chômage.

          OUI on prend en compte pour le dispositif carrière longue 4 trimestres maladie et pour les salariés du privé on ajoute 4 trimestres de chômage indemnisé ce qui ne changera pas avec la réforme.

          Durée assurance cotisée plafonnée 159 trim et 74 j. au 1er février 2022.

          Vous devez donc regarder à quoi correspond ces 4 trimestres et 16 jours pour savoir si vous pouvez partir avec 168 trimestres avant le 1er septembre 2023. Si ce sont des trimestres maladie FP vous devrez travailler 11 jours supplémentaires car on ne retient que 365 jours de maladie dans la carrière.

          Si ce sont des trimestres cotisés ou réputés cotisés de salariée du privé,vos retraites seront proratisées à la durée travaillée dans chaque régime et vous totalisez déjà à ce jour la durée de cotisation de 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés tous régimes nécessaire pour un départ à la date de votre convenance.

          Au pire vous pourrez partir avec 169 trimestres à compter du 1er mai 2024 à l’âge légal de la retraite de votre génération date à laquelle vos 8 trimestres enfants seront pris en compte avec une retraite FP complète.

          La clause de sauvegarde ne vous concerne pas puisque née en 1962 vous pouvez partir aux conditions actuelles si vous totalisez 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés tous régimes au 31 août 2023.

          Répondre à ce message

          • Le 3 juillet 2023 à 07:07

            Re bonjour,
            Merci à vous pour le temps consacré à me répondre.
            Pour compléter nos échanges, voici les derniers éléments que je peux vous fournir.
            D’après un RIS du 1/03/2023, j’avais à cette date 167 trim et 65 jours.
            Concernant le privé cela représente 31 trimestres. Le reste dans la FP
            Pour le maladie, j’ai 741 jours (en raison d’opérations).
            D’après ce que je comprends, j’aurai donc la possibilité de partir à la date de ma convenance ?

            Cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 3 juillet 2023 à 13:01

              @Myriam

              Bonsoir,

              167 trim et 65 jours cela représente 31 trimestres. Pour le maladie, j’ai 741 jours

              Vos opérations ont eu lieu lorsque vous étiez fonctionnaire ce qui explique la différence entre vos 164 trimestres 5 jours et votre durée cotisée retenue de 159 trimestres et 74 jours.
              Vous devez regarder l’année de votre entrée dans la fonction publique le total de trimestres attribués entre les trimestres fonction publique avec le reliquat de jours et les trimestres attribués par le régime général.Tous les trimestres cotisés cette année là entreront dans le calcul de vos retraites mais seul 4 seront retenus pour la durée d’assurance car on ne valide pas plus de 4 trimestres par an.

              Au 1er Février 2022, Durée assurance cotisée plafonnée 159 trim et 74 j.au 31 janvier 2022

              Donc vous totaliserez au 31 août 2023 166 trimestres et 15 jours dont 31 trimestres au régime général.( 159 trimestres + 6 trimestres pour la période de février 2022 à juillet 2023 inclus et un reliquat de 105 jours ( 74 jours + 31 jours en août 2023) soit 1 trimestre et 15 jours).Chaque trimestre n’est validé qu’après 90 jours de service.
              C’est votre surplus de jours de maladie (741 pour 365 retenus) qui vous empêche de bénéficier de la claude de sauvegarde et de partir avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

              Vous ne pourrez donc pas bénéficier de la clause de sauvegarde et devrez attendre d’atteindre une durée de cotisation de 169 trimestres tous régimes pour partir en retraite à compter du 1er juillet 2024 car la CARSAT vous validera le dernier trimestre au dernier jour du trimestre civil.
              Vos retraites seront proratisées à la durée travaillée dans chaque régime sans décote et votre départ pourra intervenir 1 mois avant votre âge légal de départ en retraite.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 juillet 2023 à 09:51

    Bonjour,
    Merci du temps que vous consacrez aux autres.
    Je suis né le 29/04/1962, et ai élevé 3 enfants.
    J’ai acquis 8 trimestres cotisés avant la fin de l’année civile correspondant à mes 21 ans.Depuis 1982 (inclus), j’ai acquis 4 trimestres par année, donc aucun "trou" dans ma carrière. Merci de me confirmer que j’interprète bien la clause de sauvegarde relative aux carrières longues et que je ne peux pas en bénéficier ( départ à 63 ans au lieu de 63 ans et 6 mois), car je n’aurais mes 168 trimestres qu’au 01/01/2024 et non "avant le 01/09/2023".
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 juin 2023 à 22:56

    Bonjour
    J’ai une question sur les TUC seront ils pris en compte pour les carrières longues ? Merci Mme Follezou

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2023 à 01:03

      @Follezou

      Bonsoir,

      les TUC seront ils pris en compte pour les carrières longues ?

      OUI pour l’entrée dans le dispositif carrière longue.
      NON pour la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée du dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

      • Le 28 juin 2023 à 09:14

        pouvez vous m’expliquer un peu plus en détail.
        MERCI

        Répondre à ce message

        • Le 28 juin 2023 à 14:06

          @ cousin

          Bonjour,

          pouvez vous m’expliquer un peu plus en détail.

          Ils sont retenus comme trimestres validés dans les 4 ou 5 trimestres demandés à compter de 16 ans-18 ans -20 ans- 21 ans pour l’éligibilité au dispositif carrière longue puisque tous les trimestres validés au 31 décembre de l’année civile des ....comptent.

          Par contre ils ne rentrent pas dans la durée cotisée ou réputée cotisée du dispositif carrière longue.

          Autrement dit vous devrez continuer votre activité pendant 2 trimestres si vous avez validé 2 trimestres TUC avant de pouvoir partir en retraite.

          Répondre à ce message

          • Le 1er juillet 2023 à 11:28

            Bonjour
            Un ami a fait un tableau excel avec un exemple et 3 options ,en fonction de votre reponse :
            né en Mai 1965 (2eme trimestre 1965) 58 ans
            départ possible 60 ans et 9 mois
            nb trimestres nécessaires 172
            5 trimestres avant 20 ans TUC (1 en 1984 et 4 en 1985)
            option 1 : carriére basique en commencant à 21 ans ->148 T cotisés au 31/12/2022- depart 63 et 6 mois ?
            option 2 : carriére longue debutée en 84 et 85 par le TUC -> trimestres assimilés : 148 T cotisés au 31/12/2022 (et en enchainant comme option1)-> depart 63 ans et 6 mois
            option 3 : carriére longue avec Trimestres TUC cotisés en 84 et 85 -> depart à 62 ans et 3 mois (pour avoir les 172)
            Est ce bien cela ? Si c’est le cas ..TUC ou pas TUC ça ne change rien ds le cadre de l’option 2 ou ai-je mal compris ?
            Merci a vous !

            Répondre à ce message

            • Le 1er juillet 2023 à 22:38

              @MarieS

              Bonsoir,

              né en Mai 1965 148 T cotisés au 31/12/2022

              Donc 160 trimestres cotisés l’année des 60 ans et 172 trimestres au 31 décembre de l’année de vos 63 ans. Vous pourrez donc partir à compter du 1er janvier 2029.

              carrière basique en commençant à 21 ans

              OUI option 1 Départ à compter de l’âge légal de la retraite de votre génération fixé à compter de vos 63 ans et 3 mois à compter du 1er juin 2028 avec une décote de 3,75% ou avec 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.pour une retraite complète ce qui reportera votre départ au 1er janvier 2029.

              carrière longue débutée en 84 et 85 par le TUC

              NON option 2 Départ à compter de 60 ans et 9 mois avec un maximum de 144 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisque vous totalisez un minimum de 5 trimestres validés au 31 décembre 1985 et une durée validée de 149 trimestres . Vous pourrez partir à compter du 1er octobre 2028 avec une retraite complète puisque vous aurez dépassé l’âge de 63 ans et 3 mois ou dés le 1er septembre si vous totalisez 6 trimestres TUC. Vous pourrez aussi partir à compter du 1er juin 2028 avec une décote de 2,5%.

              Trimestres TUC cotisés

              L’option 3 ne peut pas être retenue puisque les trimestres TUC ne seront pas éligibles au dispositif carrière longue pour la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée.

              Dans votre exemple les trimestres TUC vous permettent d’avancer votre départ car vous atteignez l’âge légal de votre génération fixé à 63 ans et 3 mois avant la durée de cotisation de 172 trimestres demandée à votre génération.

              Répondre à ce message

              • Le 2 juillet 2023 à 12:08

                Merci pour tout ca p-o même si je pense qu il y a un couac ds votre comptage. Selon moi l option 2 c’est 148T ou 153 T mais pas 149...
                et si la CL est validée par d autres emplois et que le TUC est effectué aprés ? Ca donne quoi ? pour notre ex en 86 ?.
                Tout ca est si complexe ! merci a vous d etre là

                Répondre à ce message

                • Le 2 juillet 2023 à 18:27

                  @MarieS

                  Bonsoir,

                  c’est 148T ou 153 T

                  OUI 153 trimestres car j’ai pris 1985 ou lieu de 1986 pour début d’activité professionnelle carrière normale.

                  Les trimestres TUC seront validés pour compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres que vous ayez ou non des trimestres cotisés ou validés avant ceux-ci.

                  Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 1er juillet 2023 à 16:24

    Bonjour

    Né en novembre 63.
    Commencer à travailler à 17 ans avec 4 trimestres à 18 ans.
    J’ai 172 trimestres cotisés fin 2022.
    J’aurais 175 trimestres à mes 60 ans en novembre 2023.
    Ai je droit à la retraite anticipée pour carrière longue ?
    Quand seront délivrées les attestations retraite anticipée pour carrière longue ?
    Merci pour votre dévouement et réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juillet 2023 à 22:52

      @ Aj

      Bonsoir,

      OUI vous entrerez dans le palier 16-18 ans du dispositif carrière longue avec 4 trimestres cotisés au 31 décembre 1981 puisque vous êtes né au dernier trimestre.

      Vous pourrez partir à compter du 1er décembre 2023 ou reporter votre départ au 1er janvier 2024 si vous souhaitez que l’année 2023 entre dans vos 25 meilleures années pour le calcul de votre retraite.

      Vous avez l’option de demander la clause de sauvegarde puisque né après le 1er septembre 1963 sachant que votre âge de départ restera fixé à compter de 60 ans et que vous totaliserez à cet âge plus de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés ce qui aura pour conséquence que votre date départ à compter du 1er décembre 2023 restera inchangée quelque soit votre choix.

      Vous pouvez faire directement votre demande de retraite car l’attestation d’éligibilité au dispositif carrière longue n’est en aucun cas obligatoire avant de demander sa retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 2 juillet 2023 à 16:02

        Merci de votre réponse, je souhaite faire ma demande de retraite en ligne et si j’ai bien compris ce que m’avez dit je peux la faire sans l’attestation anticipée de carrière longue de ma CARSAT ? Pourtant j’ai lu qu’il fallait attendre leur accord pour la date de départ en retraite. C’est compliqué.
        Merci de votre dévouement et réponse.
        aj

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 juillet 2023 à 21:33

    Bonsoir, quand saura t on réellement notre âge de départ en retraite. On nous avait dit en juin .merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 mars 2023 à 13:03

    Bonjour,

    Je suis né le 14:08:1963. J’ai 5 trimestres avant 20 ans et je devais partir avant la réforme le premier octobre 2023.(168 trimestres)

    Suite à l’amendement 4576 et à ma date de naissance, dois-je faire 2 trimestres de plus.

    Encore un grand merci pour votre réponse.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2023 à 03:41

      @PRADE

      Bonsoir,

      dois-je faire 2 trimestres de plus.

      OUI car au 31 août 2023, vous n’avez pas les 168 trimestres demandés à la génération 1963.

      Répondre à ce message

    • Le 30 juin 2023 à 15:11

      Ne en novembre 1963 commencé à travailler à 18ans à quel âge ma retraite

      Répondre à ce message

      • Le 1er juillet 2023 à 01:34

        @Durand

        Bonsoir,

        Vous devez regarder sur votre relevé de carrière votre nombre total de trimestres validés en 1981-1983 ainsi que le nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum auquel vous pourrez ajouter dans la limite de 4 par catégorie sur toute la carrière pour compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres,les trimestres de service militaire de maladie et de chômage indemnisé. Ce total vous donnera votre durée de cotisation éligible à la retraite anticipée carrière longue. Votre âge de départ et votre durée de cotisation seront différents en fonction du nombre de trimestres cotisés ou réputés cotisés au 30 juin 2023.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 30 juin 2023 à 17:06

    Bonjour
    Je suis né le 24 août 1962 je suis actuellement en ald j’ai 165 trimestres en 2022 est-ce que je peux prétendre à un départ anticipé
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 1er juillet 2023 à 01:42

      @Carlier

      Bonsoir,

      j’ai 165 trimestres en 2022 est-ce que je peux prétendre à un départ anticipé

      Oui puisque vous totalisez 5 trimestres validés au 31 décembre 1982 année de vos 20 ans.

      Vous pourrez partir à compter du 1er janvier 2024 si vous totalisez une durée de cotisation de 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés.( 4 chômage indemnisé + 4 maladie + 4 service militaire dans toute la carrière).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 juin 2023 à 13:47

    Bonjour
    Merci pour votre aide à tous ceux qui se posent des questions sur leur retraite !

    Il me semble que je suis éligible à un départ en retraite anticipée pour carrière longue :
     5 trimestres travaillés avant la fin de ma 18e année
     situation fin 2022 : 163 trimestres cotisés + 4 trimestres validés au titre du chômage=donc 167
     3600 euros cotisés en janvier 2023 : donc 2 trimestres en plus- (depuis je suis au chômage)
    Si je compte bien, cela donne 169 trimestres au 1 juillet. D’autre part j’ai eu 60 ans en octobre dernier

    D’où mes deux questions :
     Pouvez-vous me confirmer que mon calcul est exact ?
     j’ai déposé une demande d’attestation de carrière longue en avril et n’ai toujours pas eu de réponse. Est-il judicieux de demander ma retraite sans attendre l’attestation de carrière longue ?
    Merci par avance pour votre aide !
    Catrina

    Répondre à ce message

    • Le 26 juin 2023 à 23:25

      @ Catrina

      Bonsoir,

      Pouvez-vous me confirmer que mon calcul est exact ?

      OUI vous pouviez partir en retraite à compter du 1er avril 2023 avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés.( 4 trimestres de chômage indemnisé).

      Est-il judicieux de demander ma retraite sans attendre l’attestation de carrière longue ?

      Vous pouvez demander directement votre retraite puisque l’attestation d’éligibilité au dispositif carrière longue n’est en aucun cas obligatoire.

      depuis je suis au chômage

      Si vos allocations chômage sont supérieures au montant de votre retraite prévisible vous pouvez rester indemnisée par pole emploi jusqu’à l’âge légal de la retraite de votre génération soit 62 ans et 6 mois pour la génération 1962.

      Répondre à ce message

      • Le 29 juin 2023 à 21:08

        Bonjour PO
        J ai eu une conseillère de ma caisse complémentaire ARCCO qui m a dit qu il leur fallait impérativement l attestation d ouverture de droits arriere longue pour traiter mon dossier.
        Je leur ai pourtant dit que je je souhaite pas faire 1 an de plus .

        Répondre à ce message

        • Le 1er juillet 2023 à 00:14

          Agirc-Arrco vous ouvre droit à la retraite sans abattement si l’assurance retraite le fait aussi.

          Répondre à ce message

          • Le 1er juillet 2023 à 01:48

            @ Claude (CFDT Retraités)

            Bonsoir,

            Agirc-Arrco vous ouvre droit à la retraite sans abattement si l’assurance retraite le fait aussi.

            Vous voulez dire que la minoration de 10% est supprimée ?

            Répondre à ce message

            • Le 1er juillet 2023 à 09:16

              L’abattement concerne la retraite sans une carrière complète. J’ai répondu à la dernière question, pas aux échanges précédents que je n’ai pas lus.

              Répondre à ce message

        • Le 1er juillet 2023 à 01:45

          @Penelope

          Bonsoir,

          OUI,c’est simplement pour déterminer si on vous applique ou non la minoration de votre retraite complémentaire AGIRC-ARCCO pendant 3 ans.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 juin 2023 à 12:20

    Bonjour

    Connaissez-vous la date de publication des décrets de cette réforme. Les 2 premiers décrets concernant les carrières longues ont été publiés mais les CARSAT se bornent à ne pas donner de réponse alors que le 1er septembre c’est dans 2 mois et que nous avons besoin d’informer nos employeurs. J’ai eu un rendez-vous physique la semaine dernière mais toujours pas de réponse concrète, on m’a répondu que les directeurs de CARSAT devaient d’abrd se mettre d’accord. Je ne comprends plus car une loi et un décret ne s’interprètent pas, ils s’appliquent tels qu’ils ont été publiés !
    Merci de votre réponse

    Laurence

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2023 à 10:47

      Les employés de l’assurance retraite attendent les instructions écrites de leur direction et la modification des logiciels de liquidation des retraites. Il y aura une circulaire d’application de la Cnav, ce qui retarde encore la réponse. Je rappelle que les Carsat sont sous l’autorité de la Cnav (caisse nationale).

      Répondre à ce message

      • Le 28 juin 2023 à 15:31

        Bonjour Claude
        Merci pour votre information, est ce que toutes les caisses vont s aligner et tenir le même langage. La loi et les décrets doivent avoir la même interpretation et le même traitement pour toutes les caisses.
        Je suis comme tant d autres en attente du traitement de mon dossier, ma demande a été faite en ligne dès la parution des 2 decrets le 3 juin mais rien n avance toujours la même réponse "on attend les décrets " ça devient top long car nous devons prevenir nos employeurs et nous sommes bloqués.
        Les médias sont devenus muets sur le sujet et nous génération 1963 nous subissons de plein fouet toutes les conséquences d une réforme non préparée, injuste et brutale.

        Répondre à ce message

        • Le 28 juin 2023 à 23:51

          A quelles caisses vous pensez ?

          Répondre à ce message

          • Le 29 juin 2023 à 20:57

            Je pense aux carsats en régions et la CNAV en region parisienne.
            Ma question concerne la loi et les décrets qui ont été publiés est ce que l application sera identique partout.

            Répondre à ce message

            • Le 1er juillet 2023 à 00:11

              Oui, tous sont sous l’autorité de la Cnav (caisse nationale d’assurance retraite) et appliquent ses circulaires. Elles reposent sur le code de la sécurité sociale (partie retraites).

              Répondre à ce message

        • Le 29 juin 2023 à 09:32

          Bonjour Laurence, Peneople...

          Je suis dans le même cas que vous, j’ai envoyé ma demande de retraite en ligne le 27 mai (né le 08/08/1963, 7 trimestres avant 20 ans, 170 trimestres). Mon dossier est bloqué sur "en cours", j’appelle CARSAT deux fois par semaine, j’ai écrit au député, au ministre du travail, à la première ministre (évidemment pas de réponses).

          En lisant ce blog, je comprends que nous sommes très nombreux dans ce cas. Pourtant les médias n’en parlent pas, la réforme des retraite ne fait plus le scoop.
          Il est peut-être tard pour lancer une pétition en ligne, et personnellement, ce n’est pas dans mes compétences.
          Claude et P.o., vous faites un travail formidable pour nous renseigner sur nos droits, et vos réponses rapides nous permettent de garder le moral.
          Mais au vu de tous ces témoignages, j’aurais espéré une action des partenaires sociaux pour dénoncer ce problème. Ils ont sans doute plus de poids que nous pour agir face aux blocages de l’administration.

          Bien cordialement,
          Philippe M

          Répondre à ce message

          • Le 29 juin 2023 à 18:36

            Ce guide et ses forums ne sont pas des lieux de débats mais un endroit pour connaitre ses droits.
            Une organisation syndicale est organisée pour prendre en compte et remonter les problèmes rencontrés. Mais il faut être militant le le savoir.
            Pour appuyer nos interventions, chacun peut écrire à son député, voire à ses élus de proximité, pour expliquer son problème et ses difficultés face à cette réforme aux délais trop courts, donc brutale. Vous pouvez aussi écrire au ministre et au président. Même si vous n’avez pas de réponse les courriers sont analysés et un résumé quotidien est effectué.
            En résumé chacun a du poids s’il agit.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 juin 2023 à 10:08

    Bonjour,
    je suis née en mai 1963, j’ai eu 3 enfants. J’ai pris un congé parental de 2 ans pour mon 2eme enfant, et j ai travaillé à partir de 19 ans. J’ai donc 5 trimestres de cotisés jusqu’à la fin de l’année de mes 20 ans. A quel âge pourrais je partir à la retraite. Merci. Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2023 à 23:07

      @ Mosnie

      Bonsoir,

      A compter de 60 ans avec une durée de cotisation de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés.( hors 24 trimestres enfants).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 juin 2023 à 16:12

    Bonjour,
    Née en février 1964, j’ai 5 trimestres validés avant mes 20 ans. Je suis donc en carrière longue.
    A fin 2022, j’ai 160 trimestres validés.
    L’Assurance Retraite n’a pas pour l’instant intégré les 8 trimestres pour mon fils. Y ai-je droit ?
    J’ai travaillé jusqu’au 31 mai 2023 : ai-je donc validé 2 trimestres supplémentaires (revenus sur 5 mois d’environ 8000 Euros) ?
    Je suis au chômage depuis le 1er juin 2023 après une rupture conventionnelle.
    Si je comprends bien votre site, j’ai droit de partir en retraite à 60 ans et 6 mois.
    Sur la base de ces éléments, est-ce que ce sera le cas ?

    MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE AIDE ET LE TEMPS ACCORDE A CES REPONSES.

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin 2023 à 01:51

      @Nadia

      Bonsoir,

      Née en février 1964 A fin 2022, j’ai 160 trimestres validés.

      SI ces trimestres sont des trimestres cotisés ou réputés cotisés,vous atteindrez la durée de cotisation de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés le 1er octobre 2025.

      les 8 trimestres pour mon fils. Y ai-je droit ?

      OUI à l’âge légal de la retraite votre génération qui est fixé à 63 ans soit pour vous à compter du 1er mars 2027 car ils ne sont pas éligibles à la durée d’assurance du dispositif carrière longue.

      revenus sur 5 mois d’environ 8000 Euros

      Vous validerez 4 trimestres cotisés en 2023 ce qui portera votre durée d’assurance cotisée ou réputée courtisée à 164 trimestres au 31 décembre 2023.

      Je suis au chômage depuis le 1er juin 2023

      Vous pourrez valider en 2024,4 trimestres réputés cotisés de chômage indemnisé si vous ne totalisez aucun trimestre de chômage indemnisé dans votre carrière ce qui amènera votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue à 168 trimestres pour 171 trimestres demandés.Vous n’obtiendrez pas de prolongation de votre allocation chômage jusqu’à l’âge légal de la retraite puisque vous n’aurez pas atteint l’âge de 62 ans à la fin de votre période d’indemnisation de 27 mois.

      Il vous restera 3 trimestres cotisés ou réputés cotisés à acquérir soit en reprenant une activité d’un mois et demi minimum avec une rémunération de l’ordre de 3.500,00 euros brut mensuel,soit d’attendre que votre total de salaires soit supérieur à 450 heures de SMIC.(environ 5.150,00 euros).
      Vous pourrez aussi acquérir ces 3 trimestres avec un cumul sur l’année de 180 jours d’arrêt-maladie.Il faut savoir qu’un trimestre maladie est accordé pour 60 jours d’arrêt et que votre indemnité chômage est reportée d’autant de jours que compte votre arrêt maladie.

      j’ai droit de partir en retraite à 60 ans et 6 mois Sur la base de ces éléments, est-ce que ce sera le cas ?

      NON Ce droit est ouvert à compter de....à condition de totaliser la durée d’assurance demandée par le dispositif carrière longue.171 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour la génération 1964.

      En tout état de cause au mieux vous ne pourrez partir en retraite au titre du dispositif carrière longue qu’à compter de l’âge de 61 ans et 7 mois avec 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 juin 2023 à 10:49

    jusqu’à 4 trimestres de chômage indemnisé peuvent être comptabilisés pour remplir la condition de durée de cotisation pour pouvoir bénéficier de la retraite anticipée pour carrière longue. Je m’explique, j’alterne depuis plus de 12 ans un complement ASS (allocation spécifique de solidarité) car mes revenus d’artiste auteur est faible. Je suis né en juin 1963, j’ai commencé en apprentissage à l’age de 15 ans. Les 4 trimestres indemnisé sont ils compabilisés sur toute ma carrière ou sur j’obtiens (4 trimestres par année) ?. Un grand merci pour votre aide et votre travail.

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2023 à 10:55

      C’est 4 trimestres réputés cotisés sur toute la carrière.

      Répondre à ce message

      • Le 28 juin 2023 à 11:02

        Merci pour votre réponse et votre aide. donc si j’ai bien compris avec mes 149 Trimestres retenus et trimestres cotisés 102 , je ne suis pas élligible pour la carrière longue ?.

        Répondre à ce message

      • Le 28 juin 2023 à 12:04

        Si j’ai bien suivi je ne peux pas prétendre à un retraite anticipée pour carrière longue. A ce jour sur mon relevé : Total retenus 149, Trimestres cotisés 102 en 2022 ; Je suis né le 17.juin 1963. à quel age pourrais je partir ?
        Merci pour votre aide.

        Répondre à ce message

        • Le 29 juin 2023 à 01:59

          @GUILLOU toile JEAN-DANIE

          Bonsoir,

          Vous pourrez partir à compter de vos 62 ans et 9 mois soit à partir du 1er avril 2026 quelque soit votre durée d’assurance et avec décote si vous ne totaliserez pas 170 trimestres validés à cette date.
          Une retraite à taux plein sera acquise si vous partez à compter de vos 67 ans ou si totalisez 170 trimestres avant cette date.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 juin 2023 à 20:31

    Anne
    Bonsoir
    Né en septembre 1963 et jaurais 172 trimestres le 30 septembre 2023
    Jai donc fais ma demande de carrière lo ngue en mars 2023 pour partir au 1 er octobre 2023 suite au simulateur info retraite qui me donne 3 dates de départ dont le 1er octobre 2023
    Jai donc fais ma demande de retraite sans avoir reçu lattestation carrière longue car je ne l’ai toujous pas reçu
    Ma question cest de savoir si il vont traiter les dossiers
    Je suppose que de nombreuses personnes sont dans le meme cas
    Merci de nous rassurer car cest tres long

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 juin 2023 à 14:23

    Bonjour
    Merci pour votre réponse ,car je suis un peu perdu avec cette nouvelle reforme des retraites .

    Né en mai 1963 avec 7 trimestres cotisés avant mes 20 ans .
    je devais partir en retraite anticipé carrière longue le 01/01/2024 mais à ce jour la CARSAT est pas capable de me donner une date de départ concrète,

     Ai-je le droit de partir le 1re janvier 2024 avec la clause de sauvegarde avec mes 168 Trimestres ?.
     Est- ce que le calcul sera fait avec 168 T ou 170 T ce qui ferait un abaissement de pension retraite ?.
     Si je suis impacté par la réforme ,combien de trimestres supplémentaires devrai-je faire ? .
     Combien de temps avant mon départ je dois faire ma demande de retraite a la CARSAT ?.

    MERCI beaucoup de votre aide
    Marc

    Répondre à ce message

    • Le 26 juin 2023 à 23:41

      @ Marc

      Bonsoir,

      Né en mai 1963 Ai-je le droit de partir le 1re janvier 2024 avec la clause de sauvegarde avec mes 168 Trimestres ?.

      Vous pouvez partir à compter du 1er juillet 2023 si vous totalisez 168 trimestres au 30 juin 2023.Vous ne pourrez pas bénéficier de la clause de sauvegarde si vous ne totaliserez pas 168 trimestres cotisés au 31 août 2023.

      Est- ce que le calcul sera fait avec 168 T ou 170 T ce qui ferait un abaissement de pension retraite ?

      Vous êtes né en Mai 1963 donc soit vous pouvez partir avant le 1er septembre avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés ou après à la date de votre choix , soit vous ne totaliserez pas 168 trimestres au 31 août 2023 et dans ce cas vous êtes concerné par la réforme et ne pourrez partir qu’avec une durée de cotisation de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      L’éventuelle proratisation ne peut concerner que des assurés nés entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963

      La CARSAT doit recevoir votre demande de retraite au moins un jour avant sa prise d’effet.Vous pouvez faire votre demande de retraite 4 mois avant votre départ si vous souhaitez une garantie de paiement.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 juin 2023 à 09:26

    Bonjour,
    Je suis née le 01.06.1964
    A fin 1984, année de mes 20 ans j’ai 6 trimestres.
    Au régime général 141 trimestres cotisés + 6 chômage + 8 enfant = 155 retenus
    En 85 j’ai déjà 1T cotisé si le TUC donne 4 T qui comptent cela m’en ferait 158 à fin 2022.
    Quand pourrais-je partir ?
    Merci pour tout ce que vous faites pour nous !

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin 2023 à 00:07

      @ MarieS

      Bonsoir,

      Je suis née le 01.06.1964 141 trimestres cotisés + 6 chômage

      Vous ne totaliserez pas 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés à l’âge légal de la retraite de votre génération fixé à 63 ans (145 trimestres au 31 décembre 2022 + 17 trimestres au 31 mai 2027 soit 162 trimestres).
      Vos 8 trimestres enfants + vos 2 trimestres chômage non pris en compte au titre du dispositif carrière longue + vos 3 trimestres TUC assimilables à du chômage non indemnisé seront pris en compte à l’âge légal de votre génération soit le 1er juin 2027 date de vos 63 ans.

      Vous pourrez partir à compter du 1er juin 2027 car vous êtes née le 1er d’un mois avec une durée de cotisation de 171 trimestres validés à 63 ans avec une retraite complète.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 juin 2023 à 20:21

    Bonsoir
    merci pour tout ce que vous faites
    L employeur est il obligé de verser la prime de licenciement même en cas de départ en carrière longue qui n est pas à l age légal ?
    Merci
    jm

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 juin 2023 à 18:51

    Bonjour Madame,
    Je suis fonctionnaire et ai demandé un départ anticipé à 60 ans au 1er octobre 2023.
    En effet, je bénéficie de l avantage "3 enfants et au moins 15 ans d ancienneté dans la fonction publique avant 2012".
    En cumulant le solde de mes congés légaux et de mes 35 jours de congé retraite (1 jour par année travaillée) mon départ est prévu le 13 juillet prochain.
    Or, à ce jour, mon employeur est dans l incapacité de me confirmer si je pourrai réellement partir à cette date.
    La Cnarcl a accepté en février ce départ anticipé mais mon dossier est toujours en cours.
    Si mon dossier est toujours en cours après le 13 juillet que dois-je faire ?

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 juin 2023 à 16:23

    Bonjour, je suis née le 20 novembre 1963. Je peux prétendre à ma retraite carrière longue au 1er juillet 2024, si je valide 170 trimestres.
    J’ai 164 trimestres validés au 31 décembre 2022.
    Je suis en arrêt de travail depuis mars 2023, et une demande d’invalidité catégorie 2 est envisagée pour moi avant la fin d’année 2023.

    Je devrais pouvoir percevoir l’équivalent de 600h de SMIC en 2023, entre les salaires perçus au 1er trimestre 2023 et mon 13eme mois en décembre 2023.

    Mes questions sont les suivantes :
    Pour valider 4 trimestres "cotisés" en 2023, faut il le faire par trimestre ou peut on cumuler ? Autrement dit si je perçois l’équivalent de 600h sur l’année mais que je ne perçois rien au 2eme et 3eme trimestre, ces trimestres là seront-ils quand même des trimestres cotisés ? Ou seulement assimilés cotisés ?

    Si je passe en invalidité catégorie 2 courant 2023, et que mes 4 trimestres 2023 sont cotisés, mes deux trimestres d’invalidité pourront ils alors compter pour 2024, et est ce que je pourrai bien partir en carrière longue au 1er juillet 2024 ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin 2023 à 12:30

      @Martine

      Bonjour,

      J’ai 164 trimestres validés au 31 décembre 2022. je suis née le 20 novembre 1963

      164 trimestres cotisés ou réputés cotisés et validés ou 164 trimestres validés.
      Ce n’est pas la même chose,il faut que vous regardiez sur votre relevé de carrière le nombre inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum et ajouter si besoin dans la limite de 4 par catégorie les trimestres de chômage indemnisé,de maladie et à compter du 1er septembre 2023 d’AVPF.

      si je perçois l’équivalent de 600h sur l’année

      Vous validerez 4 trimestres cotisés.Dans le cas contraire vous validerez 1 ou plusieurs trimestres maladie réputés cotisés.

      une demande d’invalidité catégorie 2 est envisagée pour moi avant la fin d’année 2023.

      Vous resterez salariée de l’entreprise car la mise en invalidité par le médecin de la CPAM ne rompt pas votre contrat de travail.

      mes deux trimestres d’invalidité pourront ils alors compter pour 2024,

      OUI mais la bonne question à vous poser est la suivante.

      Mon salaire actuel IJSS + éventuellement ma complémentaire employeur sont ’ils plus importants qu’une pension d’invalidité calculée sur la moyenne de mes salaires des dix dernières années / 2.

      Ma prime de licenciement pour inaptitude suite à l’avis du médecin du travail est ’elle plus intéressante que mon indemnité de fin de carrière si je reste dans les effectifs de l’entreprise après ma mise en invalidité.

      En cas de licenciement mon allocation chômage sera t’elle supérieure à ma pension d’invalidité.

      La bonne réponse dépend du nombre de trimestres cotisés inscrit dans la case trimestres cotisés pour le minimum.

      Mon conseil,attendez une convocation du médecin de la CPAM et si celui-ci vous mets en invalidité attendez que votre employeur sollicite l’avis du médecin du travail pour savoir si il vous déclare inapte à votre poste et si votre employeur ne peut vous reclasser il vous licenciera pour inaptitude.
      La mise en invalidité vous fait rester dans les effectifs de l’entreprise car seul le médecin du travail peut vous déclarer inapte à votre emploi et votre employeur vous licencier car il ne peut vous reclasser à un autre poste.
      Vous avez aussi le choix de négocier à compter du 1er janvier 2024 et en tout état de cause après votre mise en invalidité une rupture conventionnelle avec votre employeur et ensuite percevoir des indemnités chômage qui seront fonction du montant de votre pension d’invalidité et qui vous donneront aussi des trimestres réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

      • Le 21 juin 2023 à 13:15

        Précisions :
         Sur la visite médical de reprise, Martine doit manifester son intention de reprendre le travail, l’employeur ne peut pas solliciter l’avis du médecin du travail si le contrat de travail est toujours suspendu par des arrêts maladie obligatoire pour le maintien dans l’effectif mais sans versement d’IJ. Je conseille de prendre un RDV directement auprès du médecin du travail pour une visite de pré-reprise.
         Si Martine est couvert par un contrat prévoyance, le complément de salaire continue à être versé après rupture du contrat de travail.
         Le cumul d’une pension d’invalidité et d’allocations de chômage est possible sous conditions de ressources.

        Répondre à ce message

        • Le 21 juin 2023 à 15:54

          Merci pour toutes ces précisions. J’ai répondu au message de p-o...si vous voulez bien en prendre connaissance.
          Encore une petite précision : vous me dites de prendre RV avec le médecin du travail, mais faut il attendre tout d’abord la réponse du médecin conseil sur le statut d’invalidité 2 ?
          Merci

          Répondre à ce message

      • Le 21 juin 2023 à 15:48

        Bonjour, et merci pour la rapidité et la précision de vos réponses .
        J’ai bien 164 trimestres cotisés au 31 12 2022.
        Je suis depuis quelques années déjà à mi temps et en invalidité catégorie 1( suite à une convocation du médecin conseil). Est ce pour cette raison que mon médecin généraliste souhaite cette fois faire un dossier de demande d’invalidité catégorie 2 ( il ne souhaite à priori pas attendre la convocation du médecin conseil et me dit que mon arrêt maladie actuel ne peut dépasser 6 mois).
        Je ne suis pas contre le passage en invalidité catégorie 2, car je n’arriverai pas à reprendre mon activité à mi temps .
        Ce dont je voulais m’assurer, c’est de ne pas perdre mes droits à la retraite anticipée carrière longue, au 1er juillet 2024, et vous me rassurez à ce sujet.
        Il n’y a selon vous plus d’amendement de la réforme en attente qui pourraient annuler la possibilité d’obtenir 2 trimestres pour invalidité ?
        Ma prime de licenciement pour inaptitude est plus intéressante que mon indemnité de fin de contrat, mais est ce moi qui décide ?
        Si j’ai bien compris, c’est le médecin du travail qui décide de mon inaptitude, et si oui, mon employeur peut me proposer un autre poste. Ai je le droit de le refuser ?

        Répondre à ce message

        • Le 21 juin 2023 à 18:49

          Oui, la date de départ à la retraite vous appartient. Vous avez le droit de refuser une proposition de reclassement sans remise cause de vos i démunîtes de rupture.
          Pour les trimestres réputés cotisés voyez l’article

          Répondre à ce message

        • Le 22 juin 2023 à 01:54

          @ Martine

          Bonsoir,

          J’ai bien 164 trimestres cotisés au 31 12 2022.

          Donc toutes les options vous sont ouvertes pour un départ au 1er juillet 2024 au titre du dispositif carrière longue puisqu’en 2023 vous cumulerez soit 4 trimestres cotisés ,soit un mix de trimestres cotisés et de trimestres maladie réputés cotisés suivant que le total de vos rémunérations sera inférieur ou supérieur à environ 6.850,00 euros.En 2024 si vous êtes mise en invalidité vous validez 2 trimestres cotisés ou 2 trimestres de chômage indemnisé avec 100 jours d’inscription à pole emploi si vous êtes licenciée soit au titre de l’inaptitude ou si vous signez une rupture conventionnelle avec votre employeur après votre mise en invalidité.

          me dit que mon arrêt maladie actuel ne peut dépasser 6 mois)

          Il faut expliquer à votre médecin traitant que vous souhaitez que la demande soit faite en fin d’année pour une mise en invalidité au 1er janvier 2024 sachant que vous partez en retraite au 1er juillet 2024 et que votre 13éme mois ne vous sera versé que si vous êtes dans l’effectif de votre entreprise au 31 décembre 2023.Il serait utile de connaître le montant de vos salaires 2023 et éventuellement de la complémentaire prévoyance de votre employeur si celui-ci en a souscrit une pour déterminer le nombre de trimestres acquis avant votre arrêt de travail.

          c’est le médecin du travail qui décide de mon inaptitude

          OUI et ce sera à vous de le solliciter pour une visite de pré reprise .

          si oui, mon employeur peut me proposer un autre poste. Ai je le droit de le refuser ?

          OUI et vous pourrez lui proposer de signer une rupture conventionnelle qui aura les mêmes effets qu’un licenciement pour inaptitude.

          Ma prime de licenciement pour inaptitude est plus intéressante que mon indemnité de fin de contrat, mais est ce moi qui décide ?

          Quel intérêt pour votre employeur de vous garder dans les effectifs de l’entreprise si le médecin du travail vous déclare inapte à votre poste et que vous refusez le reclassement proposé par celui-ci et d’autant plus que vous n’avez aucune obligation de partir en retraite avant 62 ans et 9 mois puisque c’est à cette date que votre pension d’invalidité s’arrêtera si vous n’avez pas demandé votre retraite avant..

          La réforme ne supprime aucune catégorie de trimestres réputés cotisés.

          Répondre à ce message

          • Le 22 juin 2023 à 18:05

            Un grand merci pour vos éclaircissements.
            Mon salaire brut mensuel est de 1600€, mais depuis mon passage à temps partiel suite à un accident de santé, j’ai demandé à maintenir mes cotisations retraite sur un temps plein. Mes bases de cotisations retraite de janvier et février font 5840€, et j’ai eu ensuite quelques régul( pour maintien de salaire j’imagine). Je totalise un brut de 6900€ au 31 mai.
            Je touche également un complément prévoyance de 340€ mensuel.
            Je pense que si mon médecin ne peut prolonger mon arrêt maladie jusqu’au 31 décembre, je toucherai quand même une partie de mon 13eme mois, qui est un élément de rémunération prévu dans mon contrat de travail. Vous me confirmez ?

            J’avais éventuellement envisagé de demander à baisser encore mon temps de travail mais j’ai l’impression que ce n’est pas du tout intéressant !

            Répondre à ce message

            • Le 23 juin 2023 à 20:58

              @ Martine

              Bonsoir,

              Vous totalisez donc au 31 mai 2023 un total de salaires suffisant pour valider 4 trimestres cotisés au 31 décembre 2023.En outre vous cotisez également sur votre prévoyance entreprise de 340 euros mensuels qui vous validera 1 trimestre cotisé au 30 juin 2024.

              qui est un élément de rémunération prévu dans mon contrat de travail.

              Cela dépend si il est nécessaire ou non d’être présent dans l’entreprise au 31 décembre 2023.

              Vous devez savoir que votre prévoyance entreprise peut vous être versée jusqu’à l’âge légal de la retraite fixé à 62 ans et 9 mois pour votre génération tout comme votre pension d’invalidité complétée d’allocations chômage suivant le montant de votre pension d’invalidité.Vous pourriez donc percevoir toutes ces sommes jusqu’au 1er septembre 2026.En outre vous obtiendrez des points gratuits de retraite complémentaire jusqu’à votre prise de retraite.
              Dans ces conditions sauf à ce que le montant de votre retraite soit supérieur au total de ces sommes votre intérêt est de partir à la retraite à l’âge légal de votre génération au 1er septembre 2026.

              Vous pouvez donc :
              1) Demander une mise en invalidité à la date de votre choix ou attendre une convocation du médecin de la CPAM.
              2) Après votre mise en invalidité,solliciter un rendez vous auprès du médecin du travail pour une visite de pré-reprise ce qui conduira en principe à une décision d’inaptitude à votre poste de travail.
              3) Votre employeur devra vous proposer un reclassement que vous pouvez refuser ou indiquer qu’il ne peut vous reclasser dans un poste de travail ce qui conduira à ce qu’il vous licencie pour inaptitude.
              4) Vous vous inscrirez à pole emploi et vous percevrez un différentiel d’allocation chômage.( montant de votre allocation chômage diminuée du montant de votre pension d’invalidité).
              5) Vous demanderez votre retraite à la date de votre choix et au plus tard le 1er septembre 2026.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 juin 2023 à 17:27

    Pour supprimer le doute par rapport au tableau de l’article 4681 de ce site, applicable sauf pour certains comme indiqué dans le décret 2023-436 que je vous recopie ici :
    « Art. 8. – Par dérogation aux dispositions de l’article 3 du présent décret, les assurés nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 et qui justifient, avant le 1er septembre 2023, d’une durée d’assurance mentionnée aux articles D. 16-1 et D. 16-2 du code des pensions civiles et militaires de retraite, D. 732-40 du code rural et de la pêche maritime et L. 16-17-3, D. 351-1-1 et D. 351-1-2 du code de la sécurité sociale, dans leur rédaction antérieure à l’entrée en vigueur du présent décret, peuvent demander à bénéficier, pour une pension prenant effet à compter du 1er septembre 2023, d’un âge d’ouverture du droit à pension abaissé dans les conditions prévues aux articles D. 16-1 du code des pensions civiles et militaires de retraite, D. 732-40 du code rural et de la pêche maritime et D. 351-1-1 du code de la sécurité sociale dans leur rédaction antérieure à l’entrée en vigueur du présent décret. »

    Conclusion : ceux ayant 168 trimestres cotisés (rédaction antérieure) bénéficient d’un âge abaissé (rédaction antérieure), soit 60 ans.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2023 à 00:29

      Bonsoir Claude
      Votre réponse est clair, par contre et sauf erreur de ma part le tableau des carrieres longues sur le site n a pas été mis à jour.
      Il est indiqué jusqu’à aout 1963 pour 5 trimestres avant 20 ans un âge de départ à 60 ans et 3 mois.

      Répondre à ce message

      • Le 23 juin 2023 à 09:08

        Le tableau de l’article sur la réforme correspond à la règle générale. Je ne peux pas le changer car ce qui est appelé « clause de sauvegarde » est une dérogation à la règle générale. Ces cas particuliers sont écrits en gras au-dessus dans le texte.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 juin 2023 à 18:39

    Bonsoir et merci pour le temps que vous passez à répondre à nos questions.

    Je suis né le 13/09/1963.
    J’ai fait ma demande d’attestation de départ anticipé pour carrière longue, sans réponse à ce jour.
    Au 01/01/2023, j’ai 168 trimestres retenus et 167 pour la carrère longue (-1 car 5 trimestres pour service national), 5 trimestres avant la fin de l’année 1981 et 12 trimestres avant la fin de l’année 1983.
    Avant la réforme, la Carsat m’avait signalé un départ possible à partir du 01/10/2023.
    Maintenant, sans réponse de la Carsat concernant ma demande d’attestation, que dois-je faire pour prendre ma retraite.

    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin 2023 à 12:54

      @François

      Bonjour,

      Je suis né le 13/09/1963. 167 pour la carrière longue 5 trimestres avant la fin de l’année 1981

      Donc vous aurez 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 août 2023 et 170 trimestres au 30 septembre 2023.
      Vous entrez dans le nouveau palier 16-18 ans avec 5 trimestres validés au 31 décembre 1981 dont l’âge de départ reste fixé à compter de 60 ans.Vous totaliserez au 30 septembre 2023 une durée de cotisation de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés nouvelle durée de cotisation demandée à la génération 1963.

      Donc votre date de départ restera inchangée puisque vous pouvez à votre choix demander l’application de la clause de sauvegarde ou vous en dispenser puisque vous êtes dans le palier 16-18 ans du dispositif carrière longue qui prévoit un âge de départ à compter de 60 ans et totaliserez une durée de cotisation de 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 30 septembre 2023.

      dois-je faire pour prendre ma retraite.

      Faites directement votre demande de retraite en joignant vos fiches de paies 2023 pour la validation des 3 trimestres 2023.
      Si vous choisissez le bénéfice de la clause de sauvegarde,envoyer en plus en recommandé un courrier à la CARSAT le spécifiant accompagné de votre récapitulatif de demande de retraite faite en ligne et de vos fiches de paies 2023 si vous n’avez pas pu les joindre à votre demande de retraite en ligne.

      Répondre à ce message

      • Le 22 juin 2023 à 06:47

        Bonjour p-o,

        Tous mes remerciements pour votre réponse et encore félicitations pour votre action.

        Cordialement
        François

        Répondre à ce message

      • Le 22 juin 2023 à 14:34

        Bonjour PO,

        Dernier rebondissement je viens de lire dans moneyvox.fr un article sur les salaries en carrières longues nés à partir de septembre 1963 ayant 168 trimestres au 31/08/2023 que l’âge de départ est non pas 60 ans mais 60 ans et 3 mois, ce n’est pas ce que j’ai lu à présent sur votre site, aussi pouvez vous me confirmer cette information. Donc la clause de sauvegarde pour partir à 60 ans ne serait valable que pour ceux nés avant le 1er septembre 1963
        D’avance merci pour votre réponse

        Répondre à ce message

        • Le 22 juin 2023 à 22:06

          @PEDRO

          Bonsoir,

          J’ai vu cet article mais le décret paru au J-O est très clair. Les assurés nés entre le 1er septembre 1963 et le 31 décembre 1963 du palier 20 ans éligibles à la clause de sauvegarde et la demandant expressément voient leur âge de départ maintenu à 60 ans.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 juin 2023 à 15:08

    bonjour , j"ai travaillé avant 18 ans , décembre 1981 j’ai eu 5 trimestres , j’ai 169 trimestres avec l’année 2022 , je voudrais partir le 1er octobre 2023 , donnez moi une réponse s’il vous plaît . cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin 2023 à 10:32

    • Le 21 juin 2023 à 13:07

      @ dierick

      Bonjour,

      j"ai travaillé avant 18 ans , décembre 1981 j’ai eu 5 trimestres j’ai 169 trimestres avec l’année 2022

      A vous lire vous êtes né en 1963 avec 5 trimestres au 31 décembre 1981 et 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2022.

      Vous pourrez partir à compter du 1er du mois qui suivra votre soixantième anniversaire avec 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés si vous êtes né avant le 1er septembre 1963 ou avec 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés si vous êtes né à compter du 1er septembre 1963 puisque vous totalisez 5 trimestres au 31 décembre 1981 l’année de vos 18 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 juin 2023 à 18:52

    Bonjour ,ayant bien regardé mon relevé de carrière je me suis aperçu que j avais travailler pendant 2 ans et aucun trimestre cotisé
    Pourtant ayant travaillé près de 4 années pour eux j ai cotisé la 1ere et la 4eme année
    Que puis faire
    Merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 juin 2023 à 22:24

    Bonsoir,
    je suis fonctionnaire (fonction publique d’état) né le 6 septembre 1962 et j’ai commencé à travailler en octobre 1981. Je peux donc bénéficier de la carrière longue puisque j’ai bien travaillé 5 trimestre avant mes 20 ans. Les derniers contacts avec le service des retraites de l’état me laissaient entendre que je devrais cotiser 169 trimestre et donc partir au . 01/01/24.Mais j’ai lu avec attention la possibilité d’une clause de sauvegarde pour les personnes nées entre 1961 et 1963 éligibles au dispositif carrière longue, qui leur ouvre le départ en retraite si elles disposent de 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre.
    il me semble que je peux bénéficier de cette clause de sauvegarde, puisque - né en 1962- , je réunirai les 168 trimestres à cette date du 1er septembre en considérant que le dernier trimestre cotisé de fonctionnaire peut être validé à partir de 45 jours. Au 1er septembre, je réunirai 60 jours. Pouvez-vous me confirmer cela s’il vous plait ?
    En bénéficiant de cette clause, il semblerait possible de fixer la date de son départ postérieurement au 1er septembre en gardant le bénéfice d’un départ avec 168 trimestres sans décote. Pourrais-je ainsi fixer la date de départ au 1er octobre 2023 ?
    Je vous remercie de vos éclaircissements.
    très cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 19 juin 2023 à 01:04

      @ pierre

      j’ai commencé à travailler en octobre 1981.

      puisque j’ai bien travaillé 5 trimestre avant mes 20 ans.

      Ou 4 trimestres + un reliquat de jours si vous ne totalisez pas 90 jours de service en 1981.

      je réunirai les 168 trimestres à cette date du 1er septembre

      NON au mieux 167 trimestres + 2 mois.

      en considérant que le dernier trimestre cotisé de fonctionnaire peut être validé à partir de 45 jours.

      NON il est uniquement validé pour la liquidation de la retraite,pas pour la durée cotisée.

      Pourrais-je ainsi fixer la date de départ au 1er octobre 2023 ?

      NON vous devrez repousser votre départ au 1er janvier 2024 date à laquelle vous totaliserez 169 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Par contre vous pourrez si vous le désirez stopper vote activité à compter du 2 novembre 2023 puisque vous avez un reliquat de 60 jours.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 juin 2023 à 16:43

    Bonjour,
    Avec la réforme je suis obligée de faire 2 trimestres de plus 170 T au lieu de 168 avant.
    Je suis en carrières longues j’ai commencé à travailler à 18 ans cotisé 8 trimestres avant 20 ans j’aurai 60 ans en dec 2023.
    Ma question est : au lieu de partir au 1er juillet 2024 avec 170 T est ce que je pourrais éventuellement partir le 1er avril avec 169 T et donc avec une décote de 0,625 % sur la CNAV et 1% sur l’agirc arrco ?
    Merci par avance pour votre réponse très précieuse

    Répondre à ce message

    • Le 13 juin 2023 à 23:46

      Partir avec une décote n’est possible qu’à l’âge légal, pas avant.

      Répondre à ce message

      • Le 16 juin 2023 à 15:23

        Merci bcp pour votre réponse
        Je comprends donc que c’est possible car mon âge légal sera de 60 ans et 3 mois au 1er avril.
        Mais comme il me manquera un trimestre il faut que j’aille jusqu’à 60 ans et 6 mois.
        D’où ma question (tournée autrement) pourrais-je partir à l’âge légal avec une décote puisqu’il me manquera juste 1 trimestre
        Ai je bien compris ??
        Merci Claude :-)

        Répondre à ce message

        • Le 17 juin 2023 à 18:29

          L’âge légal de ceux nés en 1963 va être de 62 ans et 9 mois.
          La retraite anticipée n’est pas l’âge légal.

          Répondre à ce message

          • Le 18 juin 2023 à 10:14

            Merci beaucoup Claude c’est très clair pour moi dorénavant

            Répondre à ce message

        • Le 18 juin 2023 à 05:18

          @ Vale63

          Bonsoir,

          Un départ au titre du dispositif carrière longue suppose de réunir à la fois les conditions d’âge et de durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée contrairement à une prise de retraite à compter de l’âge légal de la retraite de la génération concernée ou tous les trimestres comptent et ou la condition de durée d’assurance n’est pas exigée.

          Répondre à ce message

          • Le 18 juin 2023 à 10:17

            Merci bcp p-o pour votre réponse également c’est très clair pour moi :-) Je partirai donc bien au 1er juillet 2024 !

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 juin 2023 à 21:22

    Bonjour,
    Née le 27 décembre 1961, je comptabilise 4 trimestres avant mes 20 ans et 166 trimestres au 31 /12/2022.
    Pourrais je prétendre à prendre ma retraite au 1er janvier 2024 ? ou devrais je poursuivre jusqu’au 1er avril 2024 ,
    Merci pour vos indications précieuses, il est difficile de s’y retrouver dans cette réforme
    Cordialement
    FA

    Répondre à ce message