UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

B. Retraites anticipées Sécu


13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune


Cette fiche traite du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue créé en 2003 (retraite à partir de 56 ans), modifié par la réforme de 2010, par le décret de 2012 et enfin par la réforme de 2023. Obtenue par la CFDT lors de la réforme de 2003, il s'agit d'une retraite anticipée au taux plein de 50 % avant l'âge « légal ». Pour cela, il faut avoir commencé à travailler à un certain âge (travail jeune) et avoir travaillé toute sa carrière (carrière longue).

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 selon loi, décrets et circulaire Cnav applicables au 1er septembre 2023 (16/8/23).
Bon à savoir

Les nouveaux paliers de la réforme de 2023

Quatre paliers d’âge (au lieu de deux) :
 année des 16 ans pour un départ à partir de 58 ans ;
 année des 18 ans pour un départ à compter de 60 ans ;
 année des 20 ans pour un départ entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance ;
 année des 21 ans pour un départ à partir de 63 ans.

1. Avoir eu, jeune, une activité

Pour remplir la condition d’activité jeune, il faut avoir validé au moins 5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 16, 18, 20 ou 21 ans, pour partir avant son âge égal (voir tableau 1). Si né au cours du dernier trimestre de l’année, seulement 4 trimestres sont exigés à la fin de l’année civile de son anniversaire. D’autre part, 4 trimestres suffisent si le début d’activité a eu lieu régime des non-salariés agricoles (MSA).

Tous les trimestres jeunes sont pris en compte, y compris les trimestres assimilés (chômage, maladie…).

Attention !

Année civile

En matière de retraite, l’année concernée est l’année civile : elle va du 1er janvier au 31 décembre.

2. Avoir eu une carrière cotisée longue

Les textes exigent une durée cotisée pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue. Toutes les périodes ayant donné lieu à cotisations sont retenues, tous régimes de base confondus, y compris les périodes étrangères indiquées sur le formulaire de liaison. Ne sont pas retenus les versements pour la retraite de périodes non travaillées (études supérieures, années incomplètes…).

Suivant l’âge de départ anticipé, il faut avoir obtenu un certain nombre de trimestres cotisés.

La réforme 2023 ajoute les trimestres achetés au titre de l’apprentissage par un versement pour la retraite (VPLR). Ces trimestres sont pris en compte dans les trimestres cotisés pour la retraite anticipée carrière longue ou travailleur handicapé. Le versement pour la retraite pour l’apprentissage est expliqué fiche 16 au point 6.

D’autre part, sont considérés comme des trimestres cotisés certains trimestres assimilés (attribués gratuitement comme indiqué au point 3).

Ces règles s’appliquent aux assurés relevant du régime général de la sécurité sociale et des régimes alignés (MSA, artisans et commerçants). Toutefois, une adaptation de ces règles est faite dans les régimes de non-salariés.

L’assuré remplissant les conditions pour un départ à un âge donné est considéré comme remplissant les conditions les années suivantes.

Les périodes à l’étranger sont retenues dans le cadre de l’accord applicable à l’intéressé (voir formulaire réglementaire de liaison). Si la nature des périodes (cotisées ou assimilées) n’est pas précisée sur le formulaire, toutes les périodes sont retenues.

3. Des périodes « réputées cotisées » peuvent être ajoutées

Certains trimestres assimilés sont réputés avoir été cotisés et permettent ainsi d’augmenter le nombre de trimestres cotisés.

Sont réputées cotisées, les périodes :

  • du service national dans la limite de 4 trimestres ;
  • de l’incapacité temporaire au titre de l’assurance-maladie, maternité et accident du travail, dans la limite de 4 trimestres ;
  • de la maternité sans limite : attention, la réglementation précise qu’il s’agit du « trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement » et qui a été attribué en raison d’un congé maternité indemnisé par la sécurité sociale ;
  • de versement d’une pension d’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  • de chômage indemnisé et de chômage partiel (voir fiche 19) dans la limite de 4 trimestres ;
  • la majoration de durée d’assurance pour pénibilité (voir fiche 11).
  • l’Assurance vieillesse parents au foyer (AVPF) et la nouvelle assurance vieillesse des aidants (AVA), dans la limite de 4 trimestres.

Attention, le nombre total de trimestres (cotisés et réputés cotisés) ne peut dépasser 4 pour une année civile, seule la majoration pour pénibilité est attribuée hors année.

Bon à savoir

Clause de sauvegarde

Les assurés nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963 ayant 168 trimestres cotisés avant le 1er septembre 2023, ont droit à la retraite anticipée carrière longue sur demande.
Le calcul de leur retraite s’effectue sur la base des trimestres exigés à partir de septembre 2023. S’il a moins de trimestres, il y aura proratisation mais pas de décote.

Tableau 1. Nouvelles conditions à remplir pour un départ anticipé

Le départ devient possible dès que le salarié remplit toutes les conditions. Par exemple, s’il lui manque un trimestre pour partir à un âge indiqué dans le tableau, il pourra partir dès qu’il aura obtenu le trimestre manquant. Autrement dit, le respect du nombre de trimestres nécessaires peut conduire à un départ en retraite au-delà de l’âge indiqué dans le tableau.

Naissance Tr jeune (1) Tr cotisés (2) Départ
9à12/1961 (3) 20 ans 169 (6) 61 ans
1962 20 ans 169 (6) 60 ans
1à8/1963 (4) 20 ans 170 (6) 60 ans
9à12/1963 (5) 16 ans 170 (6) 59 ans
18 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 (6) 60 ans
20 ans 170 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 171 58 ans
18 ans 171 60 ans
20 ans 171 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 60 ans et 9 mois
21 ans (7) 172 63 ans
1966 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans
21 ans 172 63 ans
1967 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
21 ans 172 63 ans
1968 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
21 ans 172 63 ans
1969 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
21 ans 172 63 ans
1970 16 ans 172 58 ans
18 ans 172 60 ans
20 ans 172 62 ans
21 ans 172 63 ans

(1) Règle générale des trimestres jeune ne change pas : 5 avant la fin de l’année civile, 4 avant la fin de l’année civile si né au dernier trimestre.
(2) Trimestres cotisés requis pour son année de naissance.
(3) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1961
(4) Né entre le 1er janvier et le 31 août 1963
(5) Né entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963
(6) Droit ouvert si 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avant septembre 2023 et trimestres jeune l’année des 20 ans.
(7) Ce palier ouvre droit à une retraite anticipée à 63 ans, donc à partir de la génération 1965, les générations précédentes ayant une retraite légale à 63 ans ou avant.

4. Que faire avant de demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire le point sur ses droits avant de déposer la demande de pension de retraite. Si vous n’avez pas encore de reconstitution de carrière, demandez un relevé de carrière, puis complétez le questionnaire pour les périodes manquantes. Si la reconstitution de carrière est réalisée, demandez une étude préalable avant le dépôt de la demande de pension.
À l’issue de cette étude, la caisse remet à l’assuré :

  • une attestation de sa situation vis-à-vis de la retraite anticipée ;
  • une demande de retraite anticipée, si les conditions sont remplies.
Bon à savoir

Plus de cumul des pensions invalidité et d’allocation chômage avec une retraite anticipée

Depuis mars 2010, la pension d’invalidité n’est pas cumulable avec la pension de retraite servie en cas de retraite anticipée. Cette règle ne fait toutefois pas obstacle au maintien des avantages accessoires qui étaient associés à la pension d’invalidité, c’est-à-dire la majoration pour tierce personne (MTP), l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ou l’exonération du ticket modérateur.
Depuis février 2014, l’allocation de retour à l’emploi (ARE) n’est plus cumulable avec une retraite anticipée carrière longue.

Tableau 2. Périodes considérées comme cotisées et autres

Périodes de cotisations à l’assurance obligatoire Oui
Périodes reconnues équivalentes Non
Périodes assimilées Oui (dans une certaine limite) :
  4 au titre du service national ;
  4 au titre de la maladie et des accidents du travail en cas d’incapacité temporaire ;
  4 au titre du chômage et de l’activité partielle ;
  2 au titre de l’invalidité ;
 toutes au titre de la maternité et de l’adoption.
AVPF/Ava Oui
dans la limite de 4 trimestres
Achats apprentissage Oui
Majoration de durée d’assurance du CPP (pénibilité) Oui
Majoration de durée d’assurance enfant Non
Assurance volontaire : cotisations à la charge de l’assuré, même prises en charge par un tiers (ex : amiante (ATA), routiers) Oui
Achats « études supérieures », « formation initiale », « assistant maternel » depuis le 13/10/2008 : Non
Congé formation Oui
Stagiaires de la FP et cotisations prises en charge par l’Etat Oui (mais pas assez de trimestres)
Périodes de volontariat associatif Non

Documents utiles

Décret 2023-436

Pour chaque dispositif, il existe des formulaires spécifiques :
Demande unique de retraite personnelle

Poser une question

9555 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 janvier à 17:13

    BONJOUR
    JE SUIS NEE LE 9 JANVIER 1964 ET J’AI « 167 »TRIMESTRE
    J’AI COMMENCE A TRAVAILLER EN SEPTEMBRE 1981
    MAI JE NE RETROUVE PAS MES BULLETIN DE SALAIRE ET JE NE SAIT PAS SI J,AI ETE DECLARER
    COMMENT RECUPERER MES TRIMESTRE DE 1981 ET A QUE AGE PUIS JE PARTIR A LA RETRAITE
    MERCI

    Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 01:09

      @ DARIO

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir dés l’atteinte de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés puisqu’à cette date vous aurez dépassé l’âge de 60 ans et 6 mois.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 janvier à 19:52

    Bonjour,
    Je suis du 4/10/1968.
    J’ai commencé à travailler apprentis en juillet 1985.
    Validé 0 T en 1985
    Validés 2 T en 1986 année de mes 18 ans
    Validés 4T en 1987
    Validés 4 T en 1988 année de mes 20 ans.
    Je totalise 150 T fin 2023. Il m’en faut 172.
    Je désire partir à la retraite à 60 ans. Palier 18 ans
    Me confirmez vous que le rachat des 2 T de 1986 de mon apprentissage seront suffisant ou faut il que j’en rachète 3 ?
    J’ai le formulaire pour l’évaluation de rachat de trimestres mais il date de 2016. Il n’est pas à jour et les conseillés semblent ne pas être au courant de la circulaire concernant le rachat des trimestres apprentissage pour partir en carrière longue.
    Merci à tous
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 27 janvier à 17:46

      @ Nathalie

      Bonsoir,

      Vous pourrez partir au 1er janvier 2029 avec un rachat de 2 trimestres d’apprentissage et au 1er novembre 2028 avec un rachat de 3 trimestres d’apprentissage puisque le dernier trimestre sera validé au dernier jour du trimestre civil.
      Née au dernier trimestre de l’année vous entrerez dans le palier 16-18 ans du dispositif carrière longue avec un minimum de 2 trimestres rachetés.

      Répondre à ce message

      • Le 27 janvier à 19:14

        Merci beaucoup pour votre réponse rapide et claire.
        J’espère que la CARSAT va tenir compte de la nouvelle circulaire , car hier encore au téléphone la conseillère ne voulait rien entendre.

        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 27 janvier à 23:10

          C’est indiqué dans une circulaire Cnav de juillet dernier.
          Inutile de téléphoner, écrivez pour demander à acheter des trimestres à prix réduit comme expliqué fiche 16.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 27 janvier à 17:07

    Mon age de depart noté 60 ans et 7 mois 1er janvier 24 estimation 60 ans 10 mois 1er avril 24 carriere longue 28 mai 1964 age reel d apres vous ? Merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 janvier à 11:04

    Bjr jai eut un accident de travail en 2021 et mit au chômage en 2022 12 mai et je pouvais partir logiquement le 1 mars 2025 en cela est il vrai et à ton des trimestres en chômage si oui combien de trimestre j’ai commencé à travailler en 1981 j’ai mes 5 trimestres avant mes 18 ans

    Répondre à ce message

    • Le 27 janvier à 07:24

      @ René

      Bonjour,

      Le dispositif carrière longue ne prend en compte que 4 trimestres de chômage indemnisé et 4 trimestres de maladie. ainsi que 4 trimestres de service militaire et tous les trimestres rachetés au titre de l’apprentissage.
      En cas de mise en invalidité vous pourrez ajouter 2 trimestres supplémentaires.

      Si vous êtes né en 1963 vous devrez totaliser entre 168 et 170 trimestres cotisés suivant votre mois de naissance pour respecter la durée d’assurance demandée par le dispositif carrière longue.

      Répondre à ce message

      • Le 27 janvier à 15:28

        Bjr je suis née le 26/02/1965

        Répondre à ce message

        • Le 27 janvier à 17:31

          @ René

          Vous devrez donc totaliser 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour un âge de départ à compter de 60 ans soit au mieux le 1er mars 2025.
          Si vous ne totalisez pas la durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée demandée par le dispositif carrière longue avant vos 63 ans et 3 mois vous pourrez partir à cet âge puisque tous les trimestres validés entrent dans la durée d’assurance.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 22 janvier à 22:41

    Bonsoir,
    Ma génération (1965) qui peut partir en carrière longue à 60 ans et 9 mois si les 2 critères obligatoires (5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 20 ans et 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés) sont atteints, quant est-il de la retraite progressive pour une situation comme celle-ci ? A quel age peut-elle être prise ? A 58 ans et 9 mois (soit 2 ans avant l’age légal de la retraite pour ce cas) ?
    J’ai cherché mais je n’ai pas trouvé de réponse claire sur ce type de situation.
    Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier à 10:43

      Nous avons une fiche pour chaque sujet. Fiche 25, vous lirez que c’est deux ans avant votre âge légal (et non l’âge d’une des nombreuses retraites anticipées).
      Comme votre âge légal indiqué fiche 18 est de 63 ans et 3 mois, ce sera deux ans avant cet âge.

      Répondre à ce message

      • Le 23 janvier à 21:58

        Bonsoir Claude,
        Merci pour votre réponse mais, sauf erreur de ma part, 63 ans et 3 mois est l’age légal pour ma génération (1965) qui ne sont pas en carrière longue.
        Moi, qui suis en carrière longue, pour ma génération et selon votre tableau, c’est 60 ans et 9 mois si les 2 critères obligatoires (5 trimestres à la fin de l’année civile de ses 20 ans et 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés) sont atteints.
        D’où ma question, est-il possible de partir en retraite progressive 2 ans avant cet age légal de 60 ans et 9 mois, soit 58 ans et 9 mois ?
        Tout ça n’est pas très clair, à mon sens.
        Merci.

        Répondre à ce message

        • Le 24 janvier à 23:02

          Il n’y a en droit qu’un seul âge légal de départ en retraite, c’est celui où on peut demander une retraite même avec une décote. L’âge de départ en retraite anticipée n’est pas l’âge légal car seuls ceux remplissant certaines conditions y ont droit.

          Répondre à ce message

        • Le 25 janvier à 02:10

          @ Espalolo

          Bonsoir,

          Vous ne pourrez pas bénéficier du dispositif de retraite progressive sauf à poursuivre votre activité au delà de 61 ans et 3 mois. Par contre vous pouvez négocier un temps partiel avec votre employeur.

          Un assuré prenant sa retraite au titre du dispositif carrière longue ne pourra jamais bénéficier d’une retraite progressive.

          Répondre à ce message

          • Le 26 janvier à 23:13

            Bonsoir p-o et Claude,
            Merci pour vos réponses.
            Maintenant, c’est plus clair pour moi.
            En résumé, je n’y ai pas droit.

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 janvier à 17:56

    bonsoir ,
    je suis en retraite depuis le 1er décembre 2023 , j’ai été indemnisé par la complémentaire agirc/arrco ( notification bien reçue ) , mais je n’ai encore rien perçu de la carsat et je n’ai toujours pas reçu la notification ...
    je les ai contacté plusieurs fois et à chaque fois les conseillers me disent que mon dossier est toujours à l’étude , qu’ il ne manque aucune pièce au dossier (envoyé le 05 juillet 2023) et qu’ il n’y a pas de blocage !... ils me disent qu’il faut patienter ..

    je précise que j’ai 2 caisses de retraite à mon actif : Salarié et Indépendant "retraite-Commerçants" pour l’année 2022 uniquement .

    Je voudrais savoir si cette situation est normale ? retard de paiement de 2 mois ....

    ça commence très fort pour ma retraite !...

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 22:56

      Comme indiqué fiche 27, vous pouvez demander la garantie de paiement si vous avez déposer votre dossier complet 4 mois avant la date d’effet. Vous pouvez écrire un recours comme indiqué fiche 5.
      Voyez-vous des infos dans votre compte de l’assurance retraite ?

      Répondre à ce message

      • Le 19 janvier à 09:37

        bonjour ,
        sur le site https://www.lassuranceretraite.fr/portail-services , l’étape de mon parcours de retraite est figée à "Demander ma retraite" Votre relevé de carrière est à jour et vous remplissez toutes les conditions pour partir à la retraite ..
        Dans mes démarches : suivre ma demande en cours : je suis à l’étape "Votre demande est en cours de traitement" Délai moyen : 4 mois ..
        j’ai fait ma demande de retraite le 05 juillet 2023 soit 5 mois avant ma date de départ arrêtée au 01 décembre 2023 ..
        est ce que je dois demander la garantie de paiement ( si oui avez vous un formulaire type ? ) et dois -je écrire un recours avec le formulaire de saisine de la commission de recours amiable ( votre fiche 5 ) sachant que je n’ai pas encore reçu le courrier de notification de la CARSAT ..
        merci pour votre aide

        Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 04:07

      @ Antoine

      Bonsoir,

      En consultant votre notification AGIRC-ARCCO,vous saurez si votre retraite est ou non à taux plein.Une éventuelle minoration est indiquée sur la notification.
      C’est l’application de la LURA à cause de votre activité d’indépendant qui retarde la liquidation de votre dossier.

      Répondre à ce message

      • Le 19 janvier à 19:41

        @p-o ,
        merci pour votre réponse :
        sur la notification de AGIRC ARRCO , il n’est pas mentionné de minoration …mais en objet du 1 er feuillet « votre retraite complémentaire AGIRC ARRCO -Calcul provisoire »
        qui m’informe que la date prenait effet le 1er décembre 2023 !
        et sur un second feuillet en objet « retraite complémentaire AGIRC ARRCO -carrière validée qui comprend toutes les périodes de ma carrière ainsi que les points régime AGIRC arcco
        c’est certainement un soucis de la LURA ….
        Mais que me conseillez vous de faire ?

        Répondre à ce message

        • Le 21 janvier à 03:48

          @Antoine

          Bonsoir,

          Vous pouvez faire comme l’a écrit CLAUDE un recours amiable en demandant l’application de la garantie de paiement puisque votre demande de retraite a été faite au moins 4 mois avant votre date de départ.
          Le souci provient de l’application de la LURA.La CARSAT doit ajouter à vos revenus 2022 de salarié vos revenus d’indépendant 2022 pour savoir si cette année là entre dans vos 25 meilleures années et participe au calcul de votre retraite.

          Vous recevrez une nouvelle notification de l’AGIRC-ARCCO quand votre retraite complémentaire sera calculée de manière définitive.

          Dans les 2 cas vous percevrez un rappel de pension.

          Répondre à ce message

          • Le 21 janvier à 11:54

            merci pour votre réponse @p-o ,
            @claude me suggère d’envoyer une mise en demeure de payer ,
            et vous me dites qu’il faut faire un recours amiable ..
            Laquelle des 2 solutions dois-je privilégier ?

            Vous dites que je recevrez une nouvelle notification de l’AGIRC-ARCCO "quand la retraite complémentaire sera calculée de manière définitive" : mais dans ce cas cela peut donc durer combien de temps ? sachant qu’il y a déjà un retard de près de 3 mois !!!
            c’est franchement lamentable et vraiment injuste d’attendre tout ce temps !...
            Je suis vraiment dégouté de ce système ....vraiment !

            Répondre à ce message

            • Le 21 janvier à 12:04

              Relisez ce que je vous ai écrit le 19 janvier à 19h50 : vous pouvez écrire un recours amiable.
              La réforme de 2023 a été appliquée dans des délais très courts en imposant de nombreux changements aux retraites de base. Les caisses de retraite sont débordées.
              Comme expliqué fiche 36, la retraite Agirc-Arrco prend en compte les conditions d’attribution de votre retraite de base. Pour ne pas vous faire attendre, vous recevez une retraite provisoire.
              La retraite dure en moyenne 26 ans, toute votre vie. Cela vaut la peine de s’en préoccuper.

              Répondre à ce message

            • Le 21 janvier à 19:35

              @Antoine

              Bonsoir,

              cela peut donc durer combien de temps ?

              d’une part que la CARSAT transmette votre durée d’assurance à vos caisses complémentaires (AGIRC-ARCCO et caisse de retraite complémentaire des indépendants) et d’autre part que les points acquis en 2023 au titre de l’AGIRC-ARCCO soient pris en compte pour calculer votre retraite AGIRC-ARCCO ;

              Vous avez reçu de l’AGIRC-ARCCO une notification de retraite provisoire car la retraite AGIRC-ARCCO peut être anticipée avec une minoration variable si vous la demandez avant l’âge légal de la retraite de votre génération excepté pour les assurés bénéficiaires d’une retraite anticipée qui partent à l’âge de départ défini par la nature de celle-ci.

              Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 janvier à 07:04

    Bonjour,
    Je me prénomme Jean,
    Tout d’abord je vous souhaite une très bonne année 2024, je dois dire que j’ai lu beaucoup de questions/réponses et suis épaté par les réponses pertinentes apportées la patience et gentillesse dont vous faites preuve, bravo pour votre dévouement qui aide tous ceux qui sont dans le tracas. (avant de vous sollicité, j’ai passé en revue les sujets mais sauf erreur, je n’ai pas trouvé de cas similaire au miens).
    Je suis de 68, j’aurais 56 ans en juin 2024. Commencé à 16 ans 3/4 sans aucune interruption jusqu’à présent, j’ai la chance d’être dans le cadre de la carrière longue.
    Dans mon entreprise, convention métallurgie cadre (tout premier niveau) dans laquelle j’ai 25 années d’ancienneté.
    Pour des raisons x , il est plus que probable qu’une rupture conventionnelle individuelle me soit proposée dans le courant de l’année. (je dois bien avouer que cela ne me déplais pas car j’arrive au bout du bout de motivation et surtout physiquement)
    A ce titre, théoriquement, si j’ai bien compris, je devrais percevoir les indemnités légales de licenciement majorées de 30% ,être indemnisé mensuellement pendant 36 mois, conserver la mutuelle pendant 12 mois.
    Mais Il me manquerais donc 4 trimestres pour arriver à 60 mon âge de taux plein. (il faudrait donc que je travail par ci par la, étalé durant ces 3 années (ce qui me parait tout à fait faisable) pour enregistrer les 4 trimestres supplémentaires ceci permettant de naviguer ainsi jusqu’à 60 ans.
    Ma question :
    Autour de moi, on m’indique que si j’arrive à tenir 1 an de plus donc jusqu’à 57 ans (ce qui n’est pas gagné), en rupture conventionnelle je serai pris en charge jusqu’au jour de ma retraite à taux plein à 60 ans, mais qu’en revanche, la majoration de l’indemnité ne sera que de 15%
    Je ne suis pas certain que la prise en charge jusqu’au jour de retraite s’applique aux carrières longues car l’âge du taux plein est trop jeune.
    Si vous avez des avis/conseilles à me donner concernant ma situation, je suis très très preneur car j’avoue être un peu perdu et apeuré devant ces échéances et/ou choix à faire.
    Bien cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 25 janvier à 14:35

      @GUILLERME Jean

      Bonjour,

      majorées de 30% ,être indemnisé mensuellement pendant 36 mois,

      Votre indemnité de rupture conventionnelle est à négocier avec votre employeur sachant qu’elle ne peut être inférieure à l’indemnité de licenciement la plus favorable entre l’indemnité légale et l’indemnité prévue par votre convention collective.
      La taxe de 30% est à régler par l’entreprise au fisc.L’indemnisation actuelle des demandeurs d’emplois de + de 55 ans est fixée à 27 mois et serait possiblement revue à la baisse avec la nouvelle convention chômage qui sera en application au plus tard le 1er juillet 2024 pour les fins de contrats de travail postérieures au 30 juin 2024.
      Vous totaliserez donc au minimum 160 trimestres cotisés au 31 décembre 2024 (du 1er janvier 1985 année de vos 17 ans au 31 décembre 2024 année de vos 56 ans soit 160 trimestres) si vous travaillez au minimum 2 mois en 2024 et que votre rémunération est supérieure à 600 heures de smic.( environ 7.000,00 euros).
      Vous pourrez ajouter les éventuels trimestres cotisés l’année de vos 16 ans en 1984 et 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés.Il vous manquera donc entre 4 et 8 trimestres cotisés ou réputés cotisés pour partir au titre du dispositif carrière longue à 60 ans à compter du 1er juillet 2028.

      Le maintien des droits à l’assurance chômage ne s’applique qu’à compter de l’âge légal de la retraite actuellement toujours à 62 ans dans la convention UNEDIC en cours depuis 2019 en respectant certaines conditions dont celle de ne pas totaliser une durée d’assurance pourune retraite à taux plein .

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 24 janvier à 09:47

    bonjour,
    je suis née en 1978 janvier
    quand je vais voir mon compte retraite , il me marque une possibilité de partir a 61 et 8 mois pour carrière longue
    mais mon employeur me dit que se n’est pas possible suite a un congé parentale pour élever mes 2 enfants pendant 3 ans.
    ce congé parentale casserai ma longue carrière
    début en 1994 pour apprentissage
    en 2002 congé parentale jusqu’au 31 décembre 2004.travaillant à 80 pourcent
    je suis actuellement a 113 trimestres enregistrés.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 23:06

      Le congé parental sans travail donne droit à des trimestres gratuits, pas à des trimestres cotisés (voir fiche 19). Mais si vous avez travaillé à 80% pendant tout le congé parental, vous aurez 4 trimestres cotisés par votre salaire.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 21 janvier à 07:55

    Bonjour.
    Je suis née en mai 1964 et j’ai 5 trimestres avant 20 ans.
    La caisse de retraite me confirme un départ en avril 2025 soit à l’âge de 60 ans et 11 mois.
    Sur mon CPP, j’ai 35 points. J’aurais souhaité prendre 10 points et bénéficier d’un mi-temps durant 3 mois avant mon départ, mais après un appel au service concerné, on me dit que cela n’est pas possible car je ne peux en bénéficier qu’à compter de 61 ans, idem pour l’achat d’un trimestre .
    Donc pour moi, les points penibilites ne me servent à rien et seront perdus, c’est bien cela ?
    Merci par avance pour votre retour.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 18:30

      A mon sens, la réponse du service concernait l’anticipation du départ à la retraite qui ne peut pas se faire plus de 2 ans avant l’âge légal avec des points pénibilité soit 61 ans pour vous. Le rachat de trimestres n’est pas admis.
      Par contre rien ne s’oppose au temps partiel pour la période qui précèdent votre retraite. Voyez les conditions sur le site dédié.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 janvier à 15:14

    Bonjour,
    Je suis née en 06/63 et en carrière longue.Fin 2023 j’ai cotisé 168 trimestres en tenant compte des 4 trimestres autorisés de chômage sur toute une carrière. Il me manque deux trimestres pour prendre ma retraite en juillet 2024.
    Je viens de signer un contrat de 2 mois en temps que agent contractuel de la fonction publique. Je suis payé au smic
    Ces 2 mois vont-ils bien me valider les 2 trimestres manquants ?
    Le calcul se fait il de la même manière que dans le privée ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    Marie-josé

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 19:05

      Les contractuels sont affiliés à l’assurance retraite. Elle est désignée régime général car elle concerne privé et public. Le calcul des trimestres est donc le même, celui expliqué fiche 19.
      Je suppose que vous travaillerez à plein temps avec plus de 150 heures par mois (fiche 19).

      Répondre à ce message

      • Le 21 janvier à 12:30

        Merci Claude pour vos précieuses informations.
        Il est précisé sur mon contrat un traitement indiciaire brut afférent à l’indice brut 367, indice majoré 366 soit un montant brut de 1801,74€.
        Bon dimanche
        Cordialement
        Marie-josé

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 19 janvier à 17:12

    Bonjour
    Pouvez vous me dire si 7 mois de chômage indemnisés sur toute une carrière comptent comme trimestres cotisés svp ?
    Cdlt
    Eric

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 17:46

      Ce 7 mois répartis ne vous empêchent pas d’avoir 4 trimestres cotisés pour chaque année civile. Lisez la fiche 19 sur l’attribution de trimestres et regardez votre relevé de carrière.

      Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 03:54

      @EricC

      Bonsoir,

      Seul 4 trimestres de chômage indemnisé utiles sont considérés comme des trimestres réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue.Un trimestre de chômage indemnisé utile est un trimestre servant à compléter une année ou vous ne validez pas 4 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 janvier à 00:54

    Une adhérente me demande si (et quand) elle peut partir au titre des carrières longues. Pour lui répondre, j’ai besoin d’une précision sur le point suivant :
    Le départ anticipé pour carrière longue pour les personnes ayant travaillé avant 20 ans est soumis à deux conditions : 5 trimestres travaillés avant la fin de l’année civile des 20 ans et un certain nombre de trimestres cotisés (en fonction de l’année de naissance). Le texte complémentaire qui se trouve sur le site "service-public.fr" ajoute que certains trimestres assimilés peuvent être pris en compte dans ce calcul et donne l’exemple de la maternité. Et j’ai retrouvé des indications similaires sur d’autres sites (sapiendo-retraite par exemple, qui écrit "tous les trimestres de congé maternité"). Les éléments que vous donnez dans le point 3 ci-dessus sont beaucoup plus restricitifs (trimestre civil au cours duquel est survenu l’accouchement).
    Du coup, j’ai un doute : les trimestres assimilés se limitent-ils à la période d’absence pendant laquelle s’est déroulée la maternité (16 semaines actuellement) ou bien s’agit-il de l’ensemble des trimestres accordés à la mère au titre de sa maternité (4 trimestres pour la naissance + éventuellement 4 pour l’éducation, attribuables à la mère ou au père) ?
    Merci pour les précisions que vous pourrez me donner.

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 11:31

      Nous avons précisé que c’était limité car c’est bien un éventuel trimestre pendant le congé maternité qui est évoqué. La femme qui travaille le reste de l’année a déjà ses 4 trimestres cotisés, donc ce trimestre pour congé maternité ne lui apporte rien. Ce trimestre pour maternité est important pour les femmes ne travaillant plus (ou pas) au moment de l’accouchement et après.
      On doit récrire cette ligne car la dernière réforme a changé la formulation mais pas le droit pour le congé maternité.

      Répondre à ce message

      • Le 20 janvier à 18:39

        Bonsoir P-0 et Claude.
        Je reviens vers vous pour une dernière question. Mon relevé de carrière a été enfin remis à jour suite à mon intervention auprès de ma conseillère Carsat. Mon départ a été validé sur le site de l’assurance retraite à la bonne date prévue. Par contre sur le site « info retraite » ce n’est pas le cas.
        En sachant que je dois envoyer ma demande de retraite à partir du 1er février, est-ce que cela se fera automatiquement lors d’une mise à jour du site ou dois-je encore une fois intervenir auprès de la Carsat ?
        Merci par avance pour votre réponse
        fraternellement,

        Répondre à ce message

        • Le 20 janvier à 18:52

          Ne vous faites pas de souci, Info-retraite va cherches ses informations dans le site de l’assurance retraite de temps en temps. Vous pouvez faire votre demande de retraite enligne sur info-retraite afin de toucher tous vos régimes de retraite en même temps.

          Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 03:30

      @ LEFELLE ALAIN

      Bonsoir,

      Il s’agit de tous les trimestres liés à la maternité.(accouchement). La majoration de durée d’assurance pour la naissance d’un enfant,(8 trimestres par enfant) n’est pas éligible au dispositif carrière longue).
      Par contre la réforme a ajouté un maximum de 4 trimestres réputés cotisés pour les assurés ayant perçu l’AVPF .(Assurance Vieillesse des Parents au Foyer).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 18 janvier à 13:56

    Bjr quand je regarde mon relevé de carriere il est écrit 168 validé et 163 cotisé et quand je leurs posent la question par messagerie ils me répondent 168 trimestres retenu et 168 cotisé qui faut il croire

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 22:28

      Ce qui compte pour vous ce sont les trimestres cotisés. Mais votre relevé de carrière sera utilisé quand vous ferez la demande. La personne qui répond par mél est la même qui répond au téléphone. Ils ont embauché 300 CDD pour face face aux demandes de renseignements.

      Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 04:11

      @Patrick

      Bonsoir,

      Cela signifie que vous avez validé 5 trimestres de trimestres réputés cotisés dans la limite de 4 par catégorie qui servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.(service militaire,maladie,chômage indemnisé...).

      Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 17:32

      Bonjour les trimestres cotisés sont ceux avec votre fiche de paye les autres trimestres sont valides mais non cotisés ce sont les périodes de chômage ou de tuc ou d apprentissage...pas assez pour cotiser mais le trimestre est pris en compte pour partir avant

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 janvier à 21:26

    Bjr jai commencé à travailler a 16 ans en 1981 je suis née le 26/02/1965 en 2021 j’ai eut un accident de travail maladie professionnel et en mai 2022 mit au chômage ma question puis-je partir en retraite anticipée carriere longue comme mon espace retraite ma informé le 01 /03 /2025 j’ai 168 trimestre retenu et 168 trimestres cotisé qu’il me dise cela est il possible merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 20 janvier à 14:50

    Bonjour
    Si je comprends bien la réponse faite à Alain, les majorations de trimestres faites aux mères de famille au titre de l’Education (4 trimestres par enfant) et au titre de l’accouchement (4 trimestres également) qui ne sont pas des trimestres "cotisés" ne sont pas comptabilisés dans le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’un départ anticipé pour carrière longue.
    Merci de me confirmer cela.
    Cordialement
    Bernard

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 janvier à 15:08

    Bonjour,
    Je suis né en janvier 1964 j ai travaillée sans interruption de février 1984 à ce jour et j ai donc actuellement 160 trimestres cotisés. Néanmoins j ai eu 1 enfant né handicapé reconnu à plus de 80% ou je n’ ai pris qu un congé maternité normal sans prendre de congés parental ( j ai eu la chance d être aidé pour la garde par ma famille ) . Je devrais donc attendre pour partir en retraite octobre 2026 pour mes 62 ans et 9 mois et avec 171 trimestres.
    Est ce que le fait d avoir eu cet enfant handicapé peut me permettre de partir avant ( retraite anticipée) ou cela me donnera t il droit simplement à une surcote sur ma pension ?
    Bien à vous

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 janvier à 15:35

    Bonjour et merci pour vos réponses ! voilà : car la CARSAT vous affiche 172 trimestres éffectués ,il vous en reste 0 à faire pour toucher une retraite à taux plein ,doit on le prendre pour acquis ? né en avril 1964, 5 trimestres avant 18 ans ,j’aurais 60 ans le 04 avril 2024 , ou faut il regarder le relever de carriere et non pas ma carriere qui affiche 172 trimestres avec zéro anomalies constatées , tandis que le relevé de carrière indique aussi 154 trimestres cotisés et 172 retenues (validés et assimilés ) merci ,surtout pour les carrières longues .merci de vos réponses.

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 23:02

      Pour la retraite à l’âge légal, tous comptent. Pour une retraite anticipée carrière longue, seuls les cotisés comptent, comme expliqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

      • Le 12 janvier à 08:35

        Donc il ne faut pas ce fier à ce qu’il y a d’écrit et d’afficher par la CARSAT sur son propre site : 172 trimestres et Zéro trimestres à éffectués pour partir à la retraite à taux plein , des informations fausses alors qui vous induisent dans l’erreur...on croit pouvoir prendre sa retraite mais non ...merci quand même.

        Répondre à ce message

        • Le 12 janvier à 18:00

          Informer sur le droit à la retraite à l’âge légal c’est facile à entrer dans un programme informatique. Mais informer sur le droit à une retraite anticipée est plus complexe car il a beaucoup de paramètres.

          Répondre à ce message

          • Le 13 janvier à 17:12

            Bonjour,

            Il est vrai que le dispositif carrières longues à de nombreux paramètres, mais enfin
            on est en 2024 ! je pense que des informaticiens sont capables d’écrire des programmes sur des choses bien plus complexes quand même.

            En tout état de cause, je trouve anormal , voire limite scandaleux, d’annoncer de façon péremptoire sur des sites officiels que ’" vous pouvez partir â la retraite à la date du ..." , sachant que c’est potentiellement faux .

            Forcément , puisque par exemple le principe des trimestres réputés cotisés, leur plafonnement, n’est pas pris en compte dans les simulateurs.

            Ce genre d’annonces sans réserve induit des personnes mal informées dans l’erreur , et peut les conduire à prendre une mauvaise décision...

            Heureusement que votre site très bien fait existe , mais je doute que le grand public soit informé de son existence....

            Répondre à ce message

            • Le 16 janvier à 11:17

              Bonjour et merci pour vos réponses, effectivement la CARSAT m’affiche que je partirai à l’age légal de 63 ans ET qu’il me faut 171 trimestres que j’ai déja , pourquoi continuer alors ? va falloir prendre un RDV avec un conseiller pour éclaicir tous cela , merci pour les bénévoles de ce site qui nous éclairent bien. c’est pas évident.cordialement.

              Répondre à ce message

              • Le 17 janvier à 02:18

                @ Bruno

                Bonsoir,

                La CARSAT vous informe qu’en continuant ou en stoppant votre activité ce jour vous percevrez à l’âge légal de la retraite de votre génération une pension complète..
                Concernant les retraites anticipées dont le dispositif carrière longue les paramètres sont différents suivant la nature de la retraite anticipée concernée.
                La durée d’assurance éligible pour bénéficier du dispositif carrière longue comprend uniquement les trimestres cotisés et les trimestres réputés cotisés qui servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.L’âge de départ à compter de...est fixé en fonction du palier dont vous dépendez.Ce palier est déterminé en fonction de vos trimestres validés l’année de vos 16 ans 18 ans 20 ans et 21 ans uniquement pour les assurés nés à compter du 1er janvier 1965.

                Vous devez donc consulter votre relevé de carrière pour déterminer la durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.

                Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 janvier à 08:37

    Bjr je suis née le 26/02/1965 j’ai commencé à travailler a 16ans année 1981 j’ai un fils née en 1994 en 2021 j’ai eut un accident de travail maladie professionnel le 08/09/2021puis inscrit à pôle emploi en mai 2022 et quand je demande à mon espace retraite ils me disent que j’ai 168 trimestre retenu et 168 cotisé et que je peux pâtir en carrière longue le 1er mars 2025 cela est il fiable d’après vous merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 02:28

      @ Descarpentries didier

      Bonsoir,

      cela est il fiable d’après vous

      En principe un relevé de carrière est fiable . Si votre relevé de carrière vous indique dans la case trimestres cotisés pour le minimum 168 trimestres cotisés au 31 décembre 2023 vous pourrez bénéficier de 4 trimestres de chômage indemnisé en 2024 ce qui portera à 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés votre durée d’assurance éligible au dispositif carrière longue.Vous pourrez donc partir à compter du 1er mars 2025 date à laquelle vous aurez dépassé l’âge de 60 ans.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 17 janvier à 07:57

    Je suis née en 1965 j’ai commencé en 1981 à travailler je devais partir en carrière longue le 1er mars 2025 mais j’ai eut un accident de travail professionnelle je suis au chômage depuis mai 2022pour mon chômage je cotise pour la complémentaire cela compte til pour ma future retraite merci

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 16 janvier à 19:53

    Bonjour
    Née le 06 Juillet 1965, avec 5 trimestres avant mes 18 ans je suis éligible a la carrière longue.
    J’aurai 172 trimestres cotisés fin 2024, je pensai pouvoir prendre ma retraite le 01 Aout 2025 hors sur mon compte assurance retraite il me donne la date
    de départ au 01 Janvier 2026 a 60 Ans et 5 Mois ?
    Est-ce une erreur ? Ils ne répondent pas a ma demande de Mail et me dise de patienter.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 22:40

      Si vous avez effectivement 172 trimestres cotisés à vos 60 ans, vous y aurez droit.

      Répondre à ce message

      • Le 17 janvier à 08:28

        bonjour, peut être avez vous plus de 4 trimestres cotisés au cours d’une même année.
        dans ce cas, il ne faut en retenir que 4, les autres ne comptent pas.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 12 janvier à 07:58

    {{}}née en mai 64, j’ai mes 4 trimestres l’année de mes 18ans. Je suis carrière longue avec un départ anticipe au 01.12.24.
    Mon employeur ne le sait pas encore et les relations sont difficiles et epuisantes en terre de management. Mon médecin veut me mettre en arrêt. Que se passera t il alors pour ma retraite. Sur mon decompte carrière j’ai eu des trimestres validé maladie mais j’avais suffisament cotisè sur les autres moi donc non revenu.
    Si je dois en arrêt cette année quel sera le calcul et l impact sur ceux retenus pour maladie
    Merci de votre aude

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 14:59

      Pour « conserver » le droit à la retraite anticipée, il faut que fin novembre 2024 vous ayez les trimestres cotisés et réputés cotisés exigés. Si vous êtes en arrêt maladie cette année, les trois trimestres possibles seront pris en compte dans les 4 prévus pour arrêt maladie.

      Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 09:54

      @ Manu

      Bonjour,

      En outre vous validerez des trimestres cotisés par tranche de rémunération de 150 heures de SMIC.(1.747,50 euros).Les trimestres cotisés étant prioritaires, vos trimestres maladie comptabilisés sur votre relevé de carrière seront négligés.
      Si vous souhaitez que l’année 2024 entre dans vos 25 meilleures années,vous devrez différer votre départ en retraite au 1er janvier 2025.

      Répondre à ce message

      • Le 15 janvier à 14:27

        Bonjour
        Un grand merciii Claude pour vos éléments de réponse. C’est super ces messages.
        C’est difficile de prendre en compte tous les paramètres pour la retraite carrière longue pour faire des choix sans se pénaliser. Je suis en arrêt pour 15 jours pour prendre de la distance avec mon responsable hierarchique. J’ai mes 168 trimestres au 311223. Soit je demande une rupture conventionnelle qui je sais par avance sera refusée, soit je suis en arrêt jusqu’au bout en les informant d’un départ retraite 2 mois avant. C’est difficile de terminer son activité ainsi lorqu on a toujours eu une conscience professionnelle.
        Toutes mes meilleures salutations.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 janvier à 19:36

    Bonjour,j’ai eu en decembre 2023 mon attestation provisoire pour 1 retraite anticipée. Départ en juillet 2024.
    Est ce qu’une attestation provisoire est "sur " pour partir le 1 juillet ?
    Ayant une petite santé si je devais avoir 1 ou des arrets durant les 6 mois qui me reste,est ce que ca pourrai decaler ma date de depart ?
    Merci pour vos reponses.

    Répondre à ce message

    • Le 15 janvier à 22:56

      Probablement non, l’attestation précise que c’est une évaluation sans changement d’ici juillet 2024.
      Il vous suffit cette année de cotiser 300 heures sur la base du Smic pour avoir 2 trimestres le 30 juin (voir fiche 19 le mode d’attribution des trimestres).

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 15 janvier à 11:59

    Bonjour ,je suis retraité depuis le 01 janvier 2024,retraite anticipée carrière longue, taux plein a l’âge de 60 ans.
    Je souhaiterais exercer une activité complémentaire,en tant que salarié cdd ou auto entrepreneur,il y a t’il dans chaque cas de figure un plafond de revenu a respecter ou mes activités sont elles déplafonnées ?
    le fait d’être parti en retraite anticipée carrière longue avec tous les trimestres requis et à taux plein à 60 ans permet il d’être considéré comme "âge légal".
    Merci de pouvoir apporter des réponses a ces questions
    Bien cordialement
    Noel
    _

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 janvier à 22:02

    né en décembre 1961, j’ai demandé ma retraite pour carrière longue à compter du 01/10/2022 après confirmation par la CNAV que les conditions étaient remplies pour y prétendre. J’avais à cette date 171 trimestres cotisés ou assimilés dont 10 de 18 à 20 ans. La CNAV a d’abord refusé sans motif mon dossier en décembre 2022 puis après un an d’attente et une saisine de la commission de recours amiable restée sans suite, vient de m’adresser le 09/01/24 ma notification de pension au 01/07/2023. En effet, elle retient l’âge de 61 ans et 6 mois pour valider ma retraite. En 2022, ils m’avaient dit 60 ans (j’ai un écrit). A priori je ne suis pas concerné par la réforme qui a été votée un an après ma demande de retraite. Aucune des décisions n’est motivée et je ne comprends pas cette condition d’âge sortie de nulle part et qui me prive de 9 mois de retraite. Avant de contester cette notification pouvez-vous m’éclairer sur mon cas ? merci d’avance. En cas d’attribution au titre d’une carrière longue, la notification porte-t-elle cette mention ? la mienne ne le mentionne pas.

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 01:24

      @ Gerard

      Bonsoir,

      ma notification de pension au 01/07/2023 né en décembre 1961

      Donc votre prise de retraite a débuté avant la date d’application de la réforme des retraites et vous a été accordée au titre du dispositif carrière longue.

      Vous devez contrôler sur votre relevé de carrière le nombre de trimestres cotisés ( case trimestres cotisés pour le minimum) et ajouter à ce total vos trimestres réputés cotisés qui servent à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.
      Ces trimestres pour les hommes sont dans la limite de 4 par catégorie - les trimestres de chômage indemnisé,les trimestres de maladie,,les trimestres de service militaire.il s’ajoute pour les femmes les trimestres maternité (accouchement) mais il faut soustraire pour celles-ci les trimestres de service militaire.
      C’est la législation avant réforme qui vous concerne puisque la prise d’effet de votre retraite est le 1er juillet 2023.

      Donc si vous avez déposé une demande de retraite à compter du 1er octobre 2022,vous deviez totaliser à cette date dans le cadre de la retraite anticipée carrière longue 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Votre prise de retraite était à compter de 60 ans mais sous réserve de totaliser 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

      En cas d’attribution au titre d’une carrière longue, la notification porte-t-elle cette mention ? la mienne ne le mentionne pas.

      Je ne le sais pas mais la date d’effet de votre retraite étant inférieure à l’âge légal de la retraite de votre génération (62 ans en juillet 2023) vous percevez une retraite anticipée.

      Vous pouvez contester votre notification de retraite à effet du 1er juillet 2023 si vous totalisez avant cette date 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés avec une limite au 1er octobre 2022 date de votre 1ére demande de retraite.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 14 janvier à 12:58

    Bonjour. je vous écrit pour avoir quelques explications.

    Pourquoi les gens des 3 premier trimestres doivent travailler plus (7 trimestres supplémentaires) que ceux du 4e trimestre !!
    Voiçi quelques dates qui prouvent de l’absurdité du système en quelques exemples :

    1 personne née en septembre 1969, 4 trimestres l’année des 18 ans en 1987 : départ 61 ans et 9 mois : 1er juillet 2031.
    1 personne née en septembre 1969, 4 trimestres l’année des 18 ans en 1987 + 1 trimestre l’année des 17 ans départ 60 ans : 1er octobre 2029
    Le 1er devra travailler 7 trimestres de plus alors qu’il n’y a qu’un trimestre d’écart !!!

    1 personne née en septembre 1969, 4 trimestres l’année des 18 ans en 1987 : départ 61 ans et 9 mois : 1er juillet 2031.
    1 personne née en octobre 1969, 4 trimestres l’année des 18 ans en 1987 : départ 60 ans : 1er novembre 2029.
    Les deux personnes sont nés la même année et ont travaillé autant, pourtant le 1er va travailler 7 trimestres de plus !!!

    Pire :

    1 personne née en septembre 1969, 4 trimestres l’année des 18 ans en 1987 : départ 61 ans et 9 mois : 1er juillet 2031.
    1 personne née en octobre 1988, 4 trimestre l’année des 18 ans en 1988 : départ 60 ans : 1er novembre 2030
    Soit 3 trimestres avant la personne qui a travaillée autant qu’elle et qui a 1 an de plus !!!

    1 personne née en septembre 1969, 4 trimestres l’année des 18 ans en 1987 : départ 61 ans et 9 mois : 1er juillet 2031.
    1 personne née en octobre 1971, 4 trimestres l’année des 18 ans en 1989 : départ 60 ans e : 1er novembre 2031.
    Soit seulement 1 trimestre après la personne qui a 2 ans de plus et travaillé autant !!

    Merci pour vos retours

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 15:09

      Au départ, cela a été ajouté pour ne pas pénaliser ceux nés au dernier trimestre car leur scolarité se termine plus tard. En effet, si on est né au dernier trimestre on entre à l’école l’année suivante. Et donc on commence à travailler plus tard. C’est pourquoi personne n’a réclamé la suppression des 4 trimestres.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 13 janvier à 11:10

    Bonjour,

    Je vous souhaite tout d’abord un bonne année 2024 et vous remercie pour votre aide.
    Je suis enseignant titulaire, je suis né le 26 avril 1965, travaillant sans m’être arrêté depuis mes 18 ans, je bénéficie de la carrière longue et le simulateur me fait partir le 1 juillet 2026 ( j’ai 6 trimestres avant 20 ans).
    Soigné pour un syndrome dépressif important, le médecin me propose une longue maladie ( pour l’instant je suis toujours en activité) peut-être à partir de septembre 2024.
    Si je suis arrêté le 1 septembre 2024, est-que je perds mon bénéfice de retraite anticipée pour carrière longue ?
    Je vous remercie infiniment pour votre réponse.
    Cordialement,
    Jean-Michel

    Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 19:30

      Pour un fonctionnaire, les règles sont indiquées fiche 52.
      Lisez aussi la fiche 40 sur la retraite pour invalidité suite à inaptitude définitive.
      Posez vos questions sous les fiches correspondant au sujet.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 9 janvier à 11:55

    Bonjour,
    Je suis d octobre 1963 et au 31 décembre 2022 je dispose de 164 trimestres (cotisés)... au chomage indemnisé toute l’année 2023 je peux pretendre à 4 trimestres reputés cotisés en complement ce qui m’améne à 168 trimestres. je suis eligible au départ anticipé pour carrière longue à compter du 01/07/2024 avec 8 trimestres avant l’age de 20 ans.
    Sachant que le chomage valide 1 trimestre tous les 50 jours puis je considérer qu’il seront acquis avant le 1er septembre 2023 ou va t il me manquer 2 trimestres ?
    Merci par avance de votre réponse
    Bien cordialement
    MG

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 00:11

      @ MG

      Bonsoir,

      il me manquer 2 trimestres ?

      OUI sous réserve de n’avoir aucun trimestre de chômage indemnisé utile avant 2023.
      Vous pouvez obtenir les 2 trimestres manquants avec le service militaire ou avec des trimestres d’AVPF.Si vous n’êtes pas éligible à ces validations,il vous reste la solution de retravailler un minimum d’un mois avec une rémunération minimale de 300 heures de smic ou de poser des congés maladie consécutifs ou non d’un minimum de 120 jours qui vous valideront les 2 trimestres manquants en 2024.

      Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 09:54

      Pouvez vous m’aider ?
      bien à vous

      Répondre à ce message

      • Le 11 janvier à 23:44

        @MG

        Bonsoir,

        Si votre durée d’assurance de 164 trimestres (trimestres retenus) correspond à vos trimestres cotisés (trimestres cotisés pour le minimum ) vous ne pouvez ajouter que 4 trimestres de chômage indemnisé réputés cotisés ce qui portera votre durée d’assurance à 168 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2023.
        Il vous faut 170 trimestres pour partir en retraite avant l’âge légal de la retraite fixé à 62 ans et 9 mois pour la génération 1963.A cet âge vos 2 trimestres manquants seront acquis avec vos 2 trimestres de chômage indemnisé validés au 1er juillet 2024.

        Si vous souhaitez partir avant vos 62 ans et 9 mois vous devez valider au choix des trimestres réputés cotisés servant à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés.
         Dans la limite de 4 -trimestres de service militaire,,trimestres Assurance vieillesse parents au foyer (avpf) ainsi que tous les trimestres d’apprentissage rachetés et les trimestres maternité(liés à l’accouchement).
         Si vous n’avez validé aucun trimestre de maladie utile avant 2023,vous pouvez acquérir 2 trimestres maladie réputés cotisés avec un ou des arrêts maladie consécutifs ou non d’un minimum de 120 jours dans l’année civile ce qui porterait votre durée d’assurance au dispositif carrière longue à 170 trimestres ce qui vous permettrait de partir en retraite avant vos 62 ans et 9 mois.

        La derniére option est de retrouver un emploi ou des emplois d’une durée minimale d’un mois et atteindre une rémunération de 300 heures de smic ce qui vous validera 2 trimestres cotisés.

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 avril 2023 à 12:03

    Bonjour,
    Tout d’abord merci à l’équipe pour tout ce que vous faites pour ce groupe qui est vraiment très bien renseigné et compréhensible de tout le monde.
    Je voudrais savoir si je rachète mes trimestres d’apprentissage de 1981 à 1983 ( Avant mes 18 ans ) soit 4 trimestres Maxi , est-ce que cela compte pour un départ anticipé à 60 ans , je suis né en Août 1965 et j’ai déjà 6 trimestres avant mes 20 ans. Dans le cas actuel (Nouvelle réforme ) je pourrais partir à 60 ans et 9 mois , j’ai à ce jour 172 trimestres , j’aurais 183 trimestres en 2025.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2023 à 01:28

      @Mandrake83

      Bonsoir,

      je suis né en Août 1965 et j’ai déjà 6 trimestres avant mes 20 ans. j’ai à ce jour 172 trimestres

      Donc 6 trimestres en 1985 l’année de vos 20 ans totalisent 169 trimestres au 1er octobre 2026.(61 ans 1 mois) aux conditions actuelles.
      Les trimestres enfants ne rentrent pas dans la durée cotisée du dispositif carrière longue.

      Le palier 18-20 ans du dispositif carrière longue demande à la génération 1965 une durée de cotisation de 172 trimestres et un âge de départ à compter de 60 ans et 9 mois.
      Vous pourriez donc partir au titre de l’âge au 1er juin 2026 et à compter du 1er juillet 2027 au titre de la durée d’assurance soit à compter de cette dernière date.

      est-ce que cela compte pour un départ anticipé à 60 ans , si je rachète mes trimestres d’apprentissage de 1981 à 1983

      OUI,vous entreriez alors dans le palier 16-18 ans qui prévoit un départ à compter de 60 ans soit pour vous 1 départ avancé d’un an au 1er juillet 2026.

      La réforme rend éligibles tous les trimestres d’apprentissage rachetés et la CARSAT vous offre un tarif préférentiel pour les 4 premiers rachetés.Le montant du rachat est déductible fiscalement.Un trimestre est validé pour 90 jours d’apprentissage dans l’année civile et le nombre total de trimestres validés ne peut excéder 4 par année civile.
      La seule condition pour la validation des trimestres d’apprentissage est la production du contrat d’apprentissage à la CARSAT.

      Répondre à ce message

      • Le 13 septembre 2023 à 15:33

        Bonjour j ai une carrière longue né en janvier 1969 et j ai obtenu 10 trimestres avant mes 20ans aurai je droit de partir avant 61ans et 9mois j ai aussi fais mon service militaire mais j’ ai travaillé avant mon incorporation cela ne m a fait gagné qu un trimestre au lieu de 4 trimestres j espère pourvoir changer mon âge de départ a la retraite pour carriere longue même très longues merci

        Répondre à ce message

        • Le 14 septembre 2023 à 03:54

          @ Ade

          Bonsoir,

          Vous pourrez partir à compter de 60 ans si vous totalisez au 31 décembre 1987 l’année de vos 18 ans au moins 5 trimestres validés et une durée de cotisation de 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés.

          Les 5 trimestres de service militaire dont 4 sont retenus comme trimestres réputés cotisés servent à compléter l’année ou les 2 années durant lesquelles vous avez été incorporé pour atteindre une durée de cotisation de 4 trimestres par année. Ils peuvent par conséquent être inutiles si vous totalisez ces 2 années là 4 trimestres cotisés par exemple avec une date d’incorporation au 1er juillet année N et une fin d’incorporation au 30 juin de l’année N+1 si vous avez travaillé avant votre incorporation année N et repris votre travail juste après votre fin d’incorporation année N+1.

          Répondre à ce message

      • Le 19 octobre 2023 à 08:41

        Bonjour je travaille dans le privé j’ai une invalidité de 30% avec une perte d’acuité visuelle suite à un accident de travail
        J’aurais 60ans en décembre 2025 donc je peux partir le 1 janvier 2026 mais je n’aurai que 160 trimestres
        Aurais je une décote au niveau des trimestres et si oui est elle définitive ou je récupère à l’âge légal ?
        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 19 octobre 2023 à 10:15

          Votre question relève de la fiche 12.
          Une retraite liquidée est définitive et ne change pas avec l’âge.

          Répondre à ce message

        • Le 16 novembre 2023 à 00:34

          @Daniel

          Bonsoir,

          Votre retraite sera calculée au taux plein de 50% sans décote mais elle sera proratisée à votre durée d’assurance validée soit à 160/172éme puisque vous êtes né en 1965.Cette proratisation sera définitive.

          Répondre à ce message

      • Le 15 novembre 2023 à 18:48

        Né en novembre 1964. Je travaille depuis septembre 1982. Donc carrière longue. Mon décompte me valide 162 trimestres au 1 janvier 2023, donc j’aurais 171 trimestres au 1 mars 2025. Pourquoi me dit on que je ne peux partir pas avant 1 juin 2025 soit 172 trimestres au lieu de 171 pour les personnes nées en 1964.
        Merci de votre réponse.

        Répondre à ce message

        • Le 16 novembre 2023 à 16:33

          @Launey Christian

          Bonsoir,

          Né en novembre 1964 Je travaille depuis septembre 1982

          Si vous totalisez 4 trimestres validés au 31 décembre 1982 votre âge de départ est fixé à compter de 60 ans avec une durée de cotisation de 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.(palier 16-18 ans du dispositif carrière longue).
          Dans le cas contraire votre âge de départ après réforme est fixé à 60 ans et 6 mois.(palier 18-20 ans du dispositif carrière longue).

          j’aurais 171 trimestres au 1 mars 2025

          NON au 31 mars 2025 puisque la CARSAT ne valide les trimestres qu’au dernier jour du trimestre civil.

          je ne peux partir pas avant 1 juin 2025

          Cela suppose que vous n’avez pas validé 4 trimestres au 31 décembre 1982.Vous devez donc respecter la condition d’âge de votre génération qui sera acquise courant mai 2025 après la validation de vos 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés intervenue le 31 mars 2025.

          Vous pourrez donc partir à compter du 1er juin 2025 au lieu du 1er avril 2025 avant réforme.( palier 20 ans).

          Répondre à ce message

      • Le 19 novembre 2023 à 13:00

        Bonjour. Je suis professeur des écoles née en 1958. Je suis en train de constituer mon dossier pour prendre ma retraite à la rentrée prochaine . Je n’aurai pas une carrière complète mais j’ai choisi cette date car je dois avoir une promotion le 1er mars qui serai donc prise en compte pour un départ le 1er septembre.
        Sur mon récapitulatif de carrière j’ai eu la mauvaise surprise de constater qu’un trimestre n’est pas retenu en 2005 car j’ai une journée décomptée (une demie en fait puisqu’il s’agissait d’un samedi.) Je crois me rappeler qu’à l’époque j’avais demandé ce samedi matin pour accompagner mon enfant à un examen et que l’IA me l’avait accordée mais sans traitement.
        Y a-t-il moyen de faire corriger cela ? Puis-je racheter ou rendre la journée non travaillée ? Cela aura-t-il une incidence sur le montant de ma retraite ?
        D’avance merci.

        Répondre à ce message

        • Le 19 novembre 2023 à 18:24

          Cette fiche ne vous concerne pas.
          Comme indiqué fiche 48, un fonctionnaire obtient un trimestre par période de 90 jours, et le SRE n’y déroge pas.
          L’influence de ce trimestre est limitée. Si vous avez une carrière complète, vu votre âge, cela ne change rien à votre taux de 75% comme expliqué fiche 49. La surcote ne concerne que les trimestres obtenus après l’age légal et la carrière complète (fiche 49).
          Sommaire Guide des pensions de retraite

          Répondre à ce message

      • Le 3 janvier à 18:38

        Commencé a travaillé en 1982 censée sur 2023 retraite 1er janvier 25 aujourd’hui janvier 2024 avril 2025 3 mois de plus au lieu 60 ans 1 mois reforme ok carriere longue 60 ans 7 mois maintenant 60 ans 10 mois née 28mai 1964 merci

        Répondre à ce message

      • Le 3 janvier à 20:42

        Faut que je l ai a ppel en janvier 23 j avais 163 trimestres + 1AN 4 TRIMESTRES EGAL 167 TRIMESTRES IL ME MET 166 TRIMESTRES EN JANVIER 24 171 DEMANDÉ RESTE 1AN NORMALEMENT MERCI

        Répondre à ce message

        • Le 4 janvier à 11:21

          Rassure mis a jour toujours 171 trimestres pour l année 1964 vous remercie

          Répondre à ce message

      • Le 12 janvier à 17:38

        Bonjour,
        Dans la nouvelle réforme des retraites 2023 24 trimestres avpf sont comptés pour le mico,j’en ai eu 20 seront ils rajoutés avec mes 127 cotisés actuellement ?
        Pour une retraite à taux plein en 2027,
        En vous remerciant pour votre réponse,
        Cdt

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 11 janvier à 07:26

    Bjr jai commence à l’âge de 16ans à travailler je suis née le 26/02/1965 j’ai un garçon née le 6/01/1994 declarer a argic arco je suis inscrit à pôle emploi depuis le 12/05/2022 dut a un accident de travail professionnelle le 08/10/2021 j’ai une ipp de 10% d’un premier accident plus 6%de mon accident récent et 2%de en maladie professionnel j’ai commencé à travailler en 1981 question puije partir en carrière longue comme mon espace retraite m’ont dit mercie d’avance

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 10 janvier à 08:29

    Bjr je suis née en 1965 j’ai commencé en 1981 et 5 trimestre avant mes 18ans mais le 8septembre 2021 j’ai eut un accident du travail maladie professionnel et licencier inaptitude professionel et inscrit à pôle emploi le 5mai 2022 j’ai 168 trimestre retenu et 163 cotisé j’ai eut un garçon le 06/01/1994 logiquement je peux partir en carrière longue d’après mon espace retraite qui me l’ont dit cela peut il être vrai et fiable leurs informations et j’ai 2ipp une de 10%une de 6 accident de travail et 2%en maladie professionnel merci

    Répondre à ce message

    • Le 10 janvier à 10:20

      Votre période de chômage ne vous suffira pas pour obtenir les 172 trimestres cotisés et réputés cotisés exigés pour la retraite anticipée expliquée dans cette fiche 13.
      Mais vous pouvez demander une retraite anticipée pour incapacité permanente avec votre taux d’IPP compris en 10 et 20% comme expliqué fiche 12.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 6 janvier à 00:36

    bonjour

    né en mai 1964, mon relevé de carrière du site" info retraite" indique 160 trimestres enregistrés au 1.1.2023 (dont 7 avant la fin d’année civile de mes 20 ans).
    Il précise qu’il me reste 11 trimestres à effectuer avant de pouvoir prétendre à une retraite pleine avec 171 trimestres
    Etant toujours en situation d’emploi, au 1.1.2024, j’ai par conséquent 164 trimestres enregistrés et 7 trimestres restant à cotiser.

    Je pensais par conséquent pouvoir prétendre à un départ anticipé au titre d’une carrière longue au 1.10.2025 remplissant les conditions d’éligibilité ( soit à 61 ans et 6 mois + un total 171 trimestres) , or le simulateur du site me propose dans l’onglet " à l’âge de carrière longue" un départ au 1.10.2026 avec un nombre de 175 trimestres d’enregistrés.

    Comment interpréter ce calcul ? Je suppose que cela est du au fait que dans mon cas de figure, 8 trimestres ont été enregistrés au titre d’une formation en " Allocation Formation Reclassement " réalisée en 1990/1991 (durant lesquels j’ai cotisé à la retraite), et que seuls 4 d’entre eux sont considérés comme étant cotisés ( seuls 4 trimestres de "chomage indemnisés" sont réputés être cotisés).
    pourriez vous me préciser la manière dont les formations en AFR sont comptabilisées et reconnues ?
    Par ailleurs et dans le cas de figure où mon interprétation est juste, ne peut on pas considérer les 4 trimestres restants comme entrant dans le champ des "congés formation" et , à ce titre, dans celui des trimestres cotisés ?
    Pourriez vous me donner votre analyse ? merci

    Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 11:35

      L’allocation formation reclassement est assimilée à une période de chômage car financée par l’assurance chômage.

      Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 18:42

      @ JC

      Bonsoir,

      seuls 4 trimestres de "chômage indemnisés" sont réputés être cotisés.

      C’est exact et l’A-F-R est une allocation chômage servie à l’époque par l’ASSEDIC.

      les 4 trimestres restants comme entrant dans le champ des "congés formation"

      OUI à condition que des cotisations retraite de base soient payées par l’employeur et soient suffisantes pour valider un ou des trimestres de retraite.Un salarié en formation payé par son employeur valide des trimestres cotisés comme si il travaillait dans son entreprise.
      Une allocation chômage ne donne et n’a jamais donné droit à un report de cotisation par la CNAV.

      durant lesquels j’ai cotisé à la retraite

      OUI à la retraite complémentaire AGIRC-ARCCO.

      Sur les allocations de formation-reclassement, qui constituent des revenus de remplacement, est précomptée une participation affectée au financement des retraites complémentaires des chômeurs indemnisés

      Réf. : Cass. civ. 2, 09 juillet 2009, n° 08-15.076, F-P+B (N° Lexbase : A7322EIZ)

      Répondre à ce message

      • Le 8 janvier à 12:35

        bonjour
        donc si je comprend bien cette réponse, étant dans un cas similaire, les AFR sont donc comprises dans les 4 trimestres assimilés, auquel nous avons droit pour carrière longue ?
        cordialement

        une bonne année 2024 aux participants

        Répondre à ce message

        • Le 8 janvier à 23:38

          Bonsoir,

          OUI puisque leurs versements interviennent durant votre période de chômage indemnisé.

          Répondre à ce message

      • Le 10 janvier à 12:30

        bonjour

        je vous remercie pour votre réponse ; cordialement

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 janvier à 13:58

    Bjr je suis née en 1965 j’ai commencé en 1981 à travailler mais le 8 septembre 2021 j’ai eut un accident de travail maladie professionnel tassement de vertebre j’ai été mit en inaptitude professionel et licencier le 09/05/2022 et depuis le 12mai 2022 inscrit à pôle emploi m’a question puis-je partir en carrière longue logiquement 2025 mars sachant que sur mon relevé espace retraite j’ai 168 trimestres retenu et 163 trimestres cotisé merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 16:28

      Vous n’aurez pas droit à la retraite anticipée carrière longue car il vous faut 172 trimestres cotisés et vous en avez 168. Sauf si vous avez des trimestres réputés cotisés à ajouter, comme expliqué dans cette fiche.
      Mais vous pourrez avoir droit à une retraite anticipée pour inaptitude comme expliqué fiche 9.

      Répondre à ce message

      • Le 9 janvier à 15:20

        Bjr oui je sais que j’ai 168 trimestre mais le 1er trimestre 2024 j’en aurai 172 donc je pourrais partir en carrière longue commence mon espace retraite ma indiqué merci d’avance

        Répondre à ce message

        • Le 9 janvier à 18:14

          @ Descarpentries

          Bonsoir,

          NON car vous ne totaliserez pas 172 trimestres cotisés ou réputés cotisés. Si vous totalisez 163 trimestres cotisés au 31 décembre 2022 vous pourrez ajouter au mieux 4 trimestres de chômage indemnisé soit 167 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31 décembre 2023.

          Si vous avez fait votre service militaire vous pourrez ajouter 4 trimestres réputés cotisés sous réserve de ne pas totaliser plus de 4 trimestres validés durant ces années là ;
          Vous pourrez ajouter par arrêt maladie de 60 jours dans l’année civile 1 trimestre maladie pour compléter votre durée d’assurance cotisée ou réputée cotisée.

          Bien évidemment les trimestres maladie et les trimestres de chômage indemnisé sont limités à 4 pour l’éligibilité au dispositif carrière longue.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 janvier à 15:02

    Bonjour, Je suis né en novembre 1964, je peux bénéficier du dispositif de départ anticipé pour carrière longue car j’ai côtisé les 4 trimestres requis avant 20 ans. La Carsat annonce un départ à mes 60 ans et 10 mois avec 171 trimestres (octobre 2025) à taux plein. Je suis OK avec cela mais j’ai élevé ma fille handicapée et j’ai fourni tous les justificatifs de perception de l’allocation enfant handicapé et complément (10 ans) puis PCH désormais. Ce qui fait que je pourrais bénéficier d’une majoration de 8 trimestres pour avoir élevé ma fille handicapée. Je ne comprends pas ce que va m’apporter cette majoration ni comment elle peut être prise en compte, le fait d’avoir élevé ma fille handicapée, va t’il me permettre de partir avant octobre 2025, ou s’agira t’il que d’une majoration du montant de pension ? Dans ce cas ces 8 trimestres peuvent ils me permettre de partir à 60 ans ?
    Je résume j’ai une carrière longue né en 1964, au 1er janvier 2024 j’ai cumulé 164 trimestres cotisés. La carsat annonce dans ma situation 171 trimestres requis pour partir à taux plein en octobre 2025 (60 ans et 10 mois) que va m’apporter l’enregistrement des justificatifs pour les 8 trimestres pour ma fille handicapée. Je précise que je suis un homme et comme ma fille est née avant 2010, c’est ma conjointe qui bénéficiera des trimestres maternité. La Carsat tarde à me répondre et si ces trimestres sont validés et se rajoutent à mes 164 déjà côtisés, je pourrais peut-être partir plus tôt que prévu ?
    Je vous remercie car je ne trouve l’information nulle part.
    Bien cordialement.
    André

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 22:07

      La majoration de trimestres pour votre fille n’est pas prise en compte pour une retraite anticipée carrière longue. Nous l’aurions indiqué.
      Seules les trimestres cotisés et réputés cotisés indiqués dans cette fiche comptent pour une retraite anticipée.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 janvier à 17:32

    Bonjour, ayant commencé à 16 ans en école militaire,j’ai enregistré 8 ans dans l’armée pour la CNCRAL , puis j’ai continué dans le civil pou intégrer la FPT en 2013, quelques périodes de chomâge indemnisées entre ces 2 périodes , actuellement au 01/01/2024 la CARSAT m’affiche que j’ai 171 trimestres pour partir à la retraite à taux plein ,et que je n’ai plus de trimestres à éffectué, j’aurais 60 ans le 04 avril , puis-je prétendre à une carrière longue ? si non ,quand pourrais-je faire une demande de retraite progressive et travailler à mi-temps pour avoir l’age légal, soit 63 ans ,etant toujours dans la fonction publique territorial , merci de votre réponse..cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 22:03

      Vos droit à la retraite de l’État obtenus comme militaire ont été transférés à la caisse de retraite de la FPT, la CNRACL. Pour savoir si vous avez droit à la retraite anticipée, lisez la fiche 42.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 8 janvier à 20:13

    Bonjour,
    Je suis d octobre 1963 et au 31 décembre 2023 je dispose de 170 trimestres mais suis au chomage depuis septembre 2019. A quand pourrais je prétendre à la retraite ? sur le site ma retraite il est marqué que je peux la prendre au 1° janvier 2025 mais j ai des doutes avec la longue période de chomage (indemnisé depuis 2019 et jusqu en fin 2024)
    Merci par avance de votre réponse
    Bien cordialement
    DI

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 21:34

      Si vous n’avez pas assez de trimestres cotisés, votre période de chômage vous donnant droit à des trimestres gratuits (voir fiche 19), vous aurez droit à la retraite à votre âge légal, soit 62 ans et 9 mois.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 janvier à 18:19

    Bonjour,
    Je suis professeur certifié dans le second degré dans le public. Je suis censée pouvoir partir en retraite anticipée pour carrière longue à partir du 01/02/2025. Cependant, suite à des difficultés à mon travail, le médecin de prévention du rectorat m’a suggéré de demander un mi-temps thérapeutique. Si je le prends, cela aura-t-il un impact sur la date prévue de mon départ ?
    Dans l’attente de votre réponse,
    Merci à vous,
    IVoisin

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 18:46

      Comme fonctionnaire (il n’y a pas différence pour la retraite selon vos diplômes), les règles sont indiquées fiche 42. Le temps partiel thérapeutique comme à 100% dans la durée cotisée.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 7 janvier à 13:34

    Bonjour j ai fais 15 ans d armé combien de trimestre cela me rapporte t, je me suis engagé à 18 ans suis carrière longue après l armé je suis toujours dans la même entreprise.
    Dans l’ attente de votre réponse cordialement

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 janvier à 06:59

    Bonjour,

    je suis née en janvier 1963, et bénéficie d’une carrière longue.
    Je suis en retraite progressive depuis le 1/4/2023.temps partiel 70%).
    j’ai bénéficié d’un aménagement de fin de carrière en utilisant mon cet, et mon indemnité de départ à la retraite qui était prévu avant la réforme au 1/10/2024. Ce qui m’a permis de quitter physiquement mon entreprise.

    Depuis la réforme la date a été reportée au 1/4/2025, que puis je faire ? Car je ne peux réintégrer mon emploi qui a été pourvu à mon départ.

    Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 09:46

      Vous bénéficiez d’un contrat de travail, donc vous restez salariée de l’entreprise jusqu’à votre droit à la retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 6 janvier à 18:48

        Merci Claude,
        mon employeur me signale que j’aurai donc 2 trimestres de congés sans solde, mais du coup cela impactera mes trimestres cotisés ainsi que le montant de ma retraite.
        est ce bien le cas et si oui est ce que quelqu’un a déjà eu ce cas de figure ?

        en vous remerciant par avance pour aide

        Répondre à ce message

        • Le 6 janvier à 21:30

          Votre employeur sait donc que vous restez salariée de l’entreprise. Il ne peut pas vous imposer 6 mois de congés sans solde. Si vous n’êtes pas syndiquée, contactez l’inspection du travail.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 janvier à 16:41

    Bonjour,
    Je suis née en 1964, j’ai eu 2 enfants. J’ai mes 5 trimestres avant 20 ans. Je suis toujours en activité.
    J’ai un total actuellement de 157 trimestres. 147 trimestres cotisés, 173 trimestres retenus. On doit m’en redonner 2 qui ont été oubliés et j’ai sur mon relevé de carrière de l’avpf. Pensez-vous que je peux bénéficier d’une carrière longue et à quel âge je peux partir ?

    Merci pour votre retour,

    Corinne

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 12:39

      @ leclercq

      Bonjour,

      Vous êtes éligible au dispositif carrière avec un âge de départ à compter de 60 ans et 6 mois avec 171 trimestres cotisés ou réputés cotisés.
      Vos 16 trimestres enfants n’entrent pas dans la durée d’assurance du dispositif carrière longue.

      Si vos 157 trimestres acquis au 31 décembre 2023 sont des trimestres cotisés ou réputés cotisés vous pourrez partir au plus tôt le 1er juillet 2027.Vous devez donc regarder sur votre relevé de carrière si les 10 trimestres non cotisés sont dans la limite de 4 par catégorie des trimestres de maladie,de chômage indemnisé ou d’AVPF et servent à compléter une année ou vous ne validez pas 4 trimestres cotisés.

      Dans le cas contraire vous pourrez partir le 1er du mois suivant l’atteinte de vos 63 ans en 2027 avant ou après le 1er juillet 2027.Votre retraite sera complète puisqu’à cette date vos 16 trimestres enfants seront comptabilisés dans votre durée d’assurance.

      Vous pouvez si vous le désirez stopper votre activité à tout moment puisque vous totalisez à ce jour + de 171 trimestres validés sachant que votre prise de retraite n’interviendra au plus tôt que le 1er du mois suivant votre 63éme anniversaire.

      Répondre à ce message

      • Le 4 janvier à 14:01

        Bonjour,
        Je me suis mal exprimée mais les 157 trimestres sont fin 2022 car l’année 2023 n’est pas encore remontée.

        Du coup je vais avoir début janvier 2023 4 trimestres de plus cotisés (mon année 2022) et on en ajoute 2 oubliés cotisés soit 163 trimestres de base avec 153 cotisés. l’Avpf n’est, elle non plus, pas remontée dans le calcul, je pense, puisque les trimestres ont été réputés cotisés suite à la réforme.

        Pour info : les 10 trimestres réputés cotisés sont 4 pour le chômage, 4 pour la maladie et 2 pour la maternité.

        Sachant que je suis née en septembre, si je fais le calcul de tout cela :

        fin 2023 :163 trimestres cotisés et réputés cotisés
        fin 2024 : 167 trimestres cotisés et réputés cotisés
        fin 2025 : 171 trimestres cotisés et réputés cotisés

        Faites-vous la même déduction que moi, je pourrais partir fin 2025 car je coche toutes les cases : 171 trimestres, plus de 60 ans et 6 mois et 5 trimestres avant 20 ans.
        Les cotisations AVPF n’étant pas encore comptabilisées dans mon dossier cela pourrait me faire encore 4 trimestres ce qui me ferait partir à l’âge de 60 ans et 6 mois soit avril 2025.

        Avez-vous le même raisonnement que moi, merci pour votre réponse et votre investissement à apporter des réponses à tous nos dossiers très complexes.

        Cordialement

        Corinne

        Répondre à ce message

        • Le 6 janvier à 18:55

          @ leclercq

          Bonsoir,

          Faites-vous la même déduction que moi,

          OUI sous la double réserve que vos trimestres de chômage soient des trimestres de chômage indemnisé et que toutes catégories confondues vous ne totalisiez pas plus de 4 trimestres validés par an.

          Vous pourrez effectivement ajouter 4 trimestres AVPF à votre durée d’assurance réputée cotisée à condition de ne pas dépasser 4 trimestres validés par an les années ou vous avez perçu de l’AVPF.

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 janvier à 19:20

    Bonjour ,
    Peut on partir dès l ’obtention des trimestres demandés, c ’est à dire 170 trimestres année 1963 ou attendre l’âge légal c ’est à dire 62 ans et 9 mois .( qui pour mon cas si je pars à 62 ans et 9 mois j ’aurai 172 TRIMESTRES )
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 21:09

      Oui, puisqu’il faut remplir les trois conditions, dont celle de l’âge de la retraite anticipée. Donc si vous avez déjà 60 ans et 3 mois vous devez attendre d’avoir 170 trimestres pour partir en retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 4 janvier à 18:43

        Bonjour ,
        Je vous signale que dans les 172 trimestres il y a les trimestres pour enfant !
        est ce possible de partir avant 62 ans 9 mois( génération 1963 ) .
        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 6 janvier à 19:08

          @ GN

          Bonsoir,

          est ce possible de partir avant 62 ans 9 mois( génération 1963

          OUI si vous êtes éligible au dispositif carrière longue ( 170 trimestres cotisés ou réputés cotisés et 4 ou 5 trimestres validés au 31 décembre 1983).

          Les trimestres enfants ne sont validés qu’à l’âge légal de la retraite.(pour vous 62 ans et 9 mois).

          Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 5 janvier à 22:56

    Bonjour,
    Je suis né en janvier 1963. Actuellement sur mon relevé de carrière, au 01/01/2024 il est noté que j’ai 165 trimestres et 89 jours cotisés. Si j’ai bien compris, dans ma situation, il me faudra 170 trimestres pour partir à taux plein.
    Sur mon relevé de carrière il est indiqué : Trimestres retenus y compris majorations retenues : 175 trimestres.
    Au 01/01/2024 j’ai bien 165 trimestres et 89 jours cotisés.
    J’ai 15 trimestres cotisés en 1983 (âgé de 20 ans)
    En faisant mes calculs je devrais théoriquement partir au 1er avril 2025 (carrière longue) car 170 trimestres cotisés ?
    * Un document de la CARSAT stipule : vous pourriez obtenir votre retraite à 62 ans et 9 mois soit à partir du 01 octobre 2025. Vous avez actuellement 165 trimestres, Il vous faudrait 170 trimestres
    Je vais devoir cotiser 2 trimestres en plus sans surcote ? La Carsat ne tient donc pas compte de ma carrière longue ?
    Pouvez-vous m’éclairer sur ma date de départ car il y a comme une incohérence ?
    En vous remerciant
    Bien cordialement
    Christian VAL

    Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 11:29

      A vous lire, avec 89 jours de service (il vous manque un jour pour avoir un trimestre), vous êtes fonctionnaire. Cette fiche 13 ne concerne que votre période dans le privé ou comme contractuel, pour la période comme titulaire lisez la fiche 42 de ce guide.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 4 janvier à 10:44

    Bonjour,

    Je réitère ma demande, si quelqu’un pouvait m’apporter une réponse. Avec mes remerciements.

    Je suis née en 1964, j’ai eu 2 enfants. J’ai mes 5 trimestres avant 20 ans. Je suis toujours en activité.
    J’ai un total actuellement de 157 trimestres. 147 trimestres cotisés, 173 trimestres retenus. On doit m’en redonner 2 qui ont été oubliés et j’ai sur mon relevé de carrière de l’avpf. Pensez-vous que je peux bénéficier d’une carrière longue et à quel âge je peux partir ?

    Merci pour votre retour,

    Corinne

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 19:21

      Il vous faut 171 trimestres cotisés et réputés cotisés et vous en avez 147 plus 2 à 4 d’AVPF ! Il ne manque trop.
      Lisez la fiche 18.

      Répondre à ce message

      • Le 5 janvier à 08:30

        Bonjour,

        Oui en effet, il m’en manque trop pour l’instant, c’est certain. Je voulais savoir à quel âge je pouvais partir Sachant que je suis toujours en activité et si je bénéficie de la carrière longue cela ne serait qu’à partir de mes 60 ans et 6 mois vu que je suis née en 1964.

        Je n’ai pas 147 trimestres mais 157 (fin 2022) puisse que la différence ce sont des trimestres réputés cotisés (maternité, chômage et maladie) + 2 oubliés et 4 AVPF qui ne sont pas encore remontés.

        De ce fait actuellement au jour d’aujourd’hui :

        année 2023 : 4
        oubliés : 2
        avpf : 4
        147 cotisés + 10 réputés cotisés + 10 = 167

        Etes-vous sur le même raisonnement que moi. Merci pour votre retour.

        Chaque cas est bien complexe.

        Merci de votre investissement.

        CORINNE

        Répondre à ce message

        • Le 5 janvier à 09:52

          Nos fiches sont écrites pour aider nos adhérents à connaître leurs droits. Je suis content de vous voir calculer vous même le nombre de trimestres cotisés et réputés cotisés. Votre raisonnement est bon.
          Vous avez droit à la retraite anticipée dès que vous remplissez les conditions, donc pour vous dès que vous avez vos 171 trimestres puisque vous remplissez les deux autres conditions avant.

          Répondre à ce message

          • Le 5 janvier à 13:29

            Bonjour

            Merci pour votre retour

            Bonne continuation

            Corinne

            Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 3 janvier à 15:06

    Bjr je suis née le 26/02/1965 j’ai commencé à travailler a 16 ans année 1981 mais en 2021 j’ai eut un accident du travail maladie professionnel en inaptitude et licencier puis je suis inscrit à pôle emploi depuis mai 2022 j’y suis indemnisé bien sur ma question puije partir en carrière longue en le 1er mars 2025 comme il est écrit dans mon espace retraite cela est il fiable l’espace retraite et j’ai aussi 18%ipp et un garçon née le 06/01/1994 cela compte til pour ma retraite et actuellement j’ai 168 trimestre enregistrer merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 19:23

      Non, ce n’est toujours fiable. Servez vous des infos de cette fiche pour faire votre propre évaluation.
      Les trimestres pour enfants ne sont pas mentionnés dans les trimestres cotisés dans cette fiche, donc ils ne comptent pas.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 2 janvier à 16:24

    Bonjour,
    d’abord merci pour votre retour et pour tout le travail accompli.
    ma question est :
    je dois partir en retraite carrière longue le 1er avril 2024 est ce que quand j’ai validé mon trimestre cette année je peux m’arrêter de travailler et attendre le 1er avril pour toucher ma retraite ?
    En sachant que pendant 2 mois je n’aurais pas de salaire.
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 décembre 2023 à 16:39

    Bonjour à tous et meilleurs vœux à toutes les personnes ressources pour leur patience et leur compétence.., dans ce dédale administratif !!!
    Je suis actuellement actif et je peux prendre ma retraite en carrière longue au 1er janvier 2025
    J’aurais souhaité faire valoir mes droits à la retraite à cette date (natif de mai 1963 avec 170 trimestres), et cumuler un mi temps de 20 heures semaine chez mon employeur actuel.
    La dernière information que j’aie, m’indique que ce n’est possible chez mon employeur actuel car il faut 6 mois de délais entre le début de ma retraite et ce mi temps ?
    On m’a indiqué que c’était par contre possible chez un nouvel employeur.
    Est ce vrai ? Et pourquoi n’est ce pas possible chez mon employeur actuel ?
    Merci pour votre retour.
    Bien cordialement
    Bruno

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2023 à 18:59

      Tout est possible car on a toujours le droit de travailler. Mais si vous cumulez votre retraite sera suspendue. C’est expliqué fiche 26.
      Comme votre employeur peut vous embaucher avec un nouveau contrat de travail, il peut en profiter.

      Répondre à ce message

      • Le 30 décembre 2023 à 09:05

        bonjour, c’est possible de rester chez le même en intérim, vu que ce ne sera pas le même employeur, donc pas besoin d’attendre 6 mois.

        Répondre à ce message

      • Le 30 décembre 2023 à 09:50

        Merci Claude pour votre retour,
        a priori je réunis les conditions du point 2 de la fiche 26, donc pour moi je peux cumuler un emploi - retraite mais dois je attendre 6 mois ou pas ? Et s’il y’a un nouveau contrat de 20 heures chez mon employeur actuel ?

        Répondre à ce message

        • Le 30 décembre 2023 à 10:09

          Attention, il s’agit du point 2 de la fiche 26 qui prévoit qu’il faut avoir l’age légal de sa génération. Vous êtes donc soumis aux règles du point 3 de la fiche 26 pour conserver votre retraite.

          Répondre à ce message

    • Le 30 décembre 2023 à 00:50

      @ Bruno

      Bonsoir,

      Vous pouvez passer en accord avec votre employeur actuel par une agence d’intérim dont vous serez le salarié pour éviter cette règle des 6 mois de délai pour retravailler chez votre employeur actuel.

      Répondre à ce message

      • Le 30 décembre 2023 à 16:11

        Merci à vous pour vos nombreux éclairages… et belle et heureuse année à toutes et à tous

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 29 décembre 2023 à 12:05

    Bonjour,

    je souhaiterai connaitre le calcul employé par la CNAV pour les trimestres TUC. Je sais que c’est "forfaitaire" mais je souhaiterai verifier avec le detail des données utilisées .
    Est-ce possible de me le communiquer ?
    Si la somme est suffisante je peux peut-être avoir 1 trimestre cotisé et les autres assimilés d’aprés ce que j’ai compris.
    merci a vous et trés bonnes fêtes
    Michel

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2023 à 13:46

      La cotisation forfaitaire est si faible que parfois une année civile entière ne donne pas droit à une trimestre si le salaire est bas.
      Recherchez sur internet la réponse à la question écrite n°21900 - 15e législature titrée « Prise en compte des travaux d’utilité collective dans le calcul des droits à la retraite ».

      Répondre à ce message

      • Le 29 décembre 2023 à 20:19

        Merci mais helas pas trés clair... disons plutôt que pour un TUC en 1987 , j’ai effectué 80h/mois sur 1 an je me retrouve avec un total de 960 heures donc faut-il multiplier 960*4,85frs (assiette forfaitaire en 87) et donc obtenir 4656frs ? insuffisant pour valider un trimestre cotisé - vu qu’en 87 il faut 5384frs pour avoir un trimestre cotisé ?
        on est d’accord ? Mais c’est quand même cette somme-là qui doit apparaître sur le relevé de carriére ?
        Grand merci à vous et belles fêtes de fin d’année.
        Michel

        Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 28 décembre 2023 à 17:43

    Bonjour,
    Je suis en retraite carrière longue à compter du 1 janvier 2024. Ma question est au sujet de la dernière année travaillée, donc 2023. Normalement elle devrait etre prise en compte par la CARSAT et l’AGIRC ARRCO, car avec la prime de départ en retraite elle fait parti des 25 meilleurs années. Savez vous quand a lieu le recalcul de la pension par le régime général et de la complémentaire ? Y-a-t-il une démarche particulière à effectuer ? Je ne trouve aucunes infos à ce sujet.
    Merci d’avance.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 28 décembre 2023 à 17:48

      Tout sera effectué en 2024 avec un rappel. Si au mois de mars, ce n’est recalculé écrivez un courrier de réclamation.
      Notez à chaque fois le montant brut de votre retraite.

      Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 26 décembre 2023 à 11:40

    Bonjour,
    Je n’arrive pas à retrouver sur mes documents persos des différents sites officiels mon nombre de trimestres déjà acquis pour carrière longue (sur les 172 nécessaires), sachant que je suis un futur poly pensionnés (privé + public). En effet, impossible sans cette information de connaitre la date précise de mon départ à la retraite anticipée. Qui peut me donner l’info svp, CARSAT, AGIRC ARCCO, SRE ? Merci de votre retour. Cordialement.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 25 décembre 2023 à 12:37

    Bonjour. S’il me manque 2 trimestres (170T atteints) à l’âge légal de départ de ma carrière longue, devrais je attendre 2 trimestres pour partir en retraite ou alors devoir attendre l’âge de départ légal pour les personnes de mon âge, soit 2 ans de plus dans mon cas environ ? Merci de votre retour.

    Répondre à ce message

  • 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune Le 23 décembre 2023 à 11:29

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand bravo pour votre travail de grande qualité, et pour les réponses apportées. En parcourant votre guide et les questions/réponses, j’ai obtenu bien plus d’informations spécifiques que sur les sites dits "officiels" (lassuranceretraite, info-retraite, agirc-arcco...).

    Bref, voici ma question concernant le calcul du montant de ma future retraite "régime général" en carrière longue, en utilisant votre simulateur excel (d’ailleurs très bien fait). Je suis un futur polypensionné, avec 2/3 de ma carrière dans le privé (début), et 1/3 de ma carrière en qualité de fonctionnaire (fin).

    Une fois calculé mon SAM (salaire annuel moyen) que je divise par 2 (car 172 trimestres à l’âge légal de ma carrière longue), quel est le nombre de trimestres "régime général" que j’intègre dans le calcul du quotient (?/172) ? Uniquement ceux réellement cotisés (cotisation vieillesse), ou en y ajoutant la totalité des trimestres assimilés (pour ma part, 4T de service militaire et 10T de chômage indemnisé sans dépassement de 4T/AN).

    Merci de votre retour, car je n’ai pas réussi à trouver cette info sur vos fiches (très instructives d’ailleurs).

    Bien à vous,

    ALAIN34

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2023 à 11:45

      Le calcul au prorata repose sur le nombre de trimestres requis, soit pour vous tous les trimestres obtenus dans le seul régime général par rapport aux trimestres requis pour votre génération.

      Merci pour les encouragements à continuer.

      Répondre à ce message

      • Le 23 décembre 2023 à 16:24

        Merci Monsieur.

        Quand vous indiquez "pour vous, tous les trimestres obtenus dans le seul régime général", est ce que tous mes trimestres assimilés (4 serv mil & 10 chômage indemnisé) sont comptabilisés ?

        Bien à vous,

        Alain34

        Répondre à ce message

        • Le 23 décembre 2023 à 16:32

          Le régime spécial des fonctionnaires ne prend jamais en compte le chômage ! Ce sera donc le régime général. Mais il prend en compte le service militaire comme indiqué fiche 48.

          Répondre à ce message

          • Le 23 décembre 2023 à 17:33

            Merci Claude. Passez de belles fêtes de fin d’année. Cordialement. Alain34.

            Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2023 à 16:39

      @ALAIN34

      Bonsoir,

      le calcul du montant de ma future retraite "régime général" en carrière longue,

      Vous ne pourrez au titre du dispositif carrière longue ajouter que 4 trimestres de chômage indemnisé à vos trimestres cotisés au régime général.
      Concernant les 4 trimestres de service militaire réputés cotisés éligibles au dispositif carrière longue, ils seront ajoutés à votre carrière FP sauf avis contraire de votre part en vous référant à la décision du conseil d’état dont Claude (cfdt retraités) pourra si besoin vous fournir les références.

      Le calcul de vos retraites se fera de la manière suivante :

      Régime général : SAM des 25 meilleures années effectuées au régime général /2 * durée d’assurance au régime général / durée requise ( 172 trimestres ).Si vous avez travaillé moins de 25 ans au régime général toutes les années ou vous avez cotisé au moins 1 trimesttre seront prises en compte pour le calcul du SAM.
      FP : traitement indiciaire des derniers mois * 0,75 * durée d’assurance FP / durée requise ( 172 trimestres)..

      Il n’y aura pas de décote puisque vous totaliserez 172 trimestres tous régimes confondus.

      Répondre à ce message

      • Le 23 décembre 2023 à 17:09

        Merci p-o.

        Dans la formule de calcul du montant de ma retraite du régime général, est-ce que le décompte de mes trimestres en régime général inclus les trimestres cotisés + les trimestres assimilés (14 ou 10 dans mon cas) ?

        Merci de votre retour.

        Cordialement,

        Alain.

        Répondre à ce message

        • Le 23 décembre 2023 à 17:16

          Si vous partez en retraite anticipée carrière longue, vous avez déjà une carrière complète. Le nombre de trimestres requis est celui pris en compte pour le calcul de la retraite.

          Répondre à ce message

        • Le 23 décembre 2023 à 19:57

          @ALAIN34

          Bonsoir,

          inclus les trimestres cotisés + les trimestres assimilés (14 ou 10 dans mon cas) ?

          NON. Dans le cadre du dispositif carrière longue seul les trimestres cotisés et les trimestres réputés cotisés entrent dans la durée d’assurance. Les trimestres réputés cotisés servant à compléter une année ou vous ne totalisez pas 4 trimestres cotisés sont : - Tous les trimestres d’apprentissage rachetés et tous les trimestres liés à la maternité pour les femmes (accouchement). - Les trimestres de chômage indemnisé + les trimestres de maladie + les trimestres de service militaire + les trimestres d’AVPF dans la limite de 4 par catégorie.Enfin 2 trimestres d’invalidité sont considérés comme trimestres réputés cotisés.

          Les autres trimestres assimilés tout comme les majorations de durée d’assurance ( trimestres pour enfants...) sont ajoutés à votre durée d’assurance à l’âge légal de la retraite de votre génération.

          Répondre à ce message