UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

C. Retraites Sécu


25 La retraite progressive


La retraite progressive permet de faire liquider une partie de sa pension de retraite, dans tous les régimes où on a cotisé, tout en continuant une activité à temps partiel. Pour les fonctionnaires les règles sont différentes et sont expliquées fiche 46 de ce guide.

Mises à jour :
(les mises à jour précédentes sont retirées)
 corrections suite à la réforme des retraites 2023 (30/9/23).

Pour les pouvoirs publics, la retraite progressive encourage la prolongation d’activité rémunérée, en facilitant la transition entre emploi et retraite. D’autre part, la retraite progressive est une alternative au cumul emploi retraite à partir de l’ouverture du droit à la retraite.

La réforme de 2023 ouvre le droit à la retraite progressive dans tous les régimes de retraite, avec des modalités particulières pour les non-salariés.

Bon à savoir

Droit à la retraite progressive pour les salariés en forfait jours

Le Conseil Constitutionnel a jugé en février 2021 que la différence de traitement entre les salariés dont la durée du travail est quantifiée en heures et ceux dont l’activité est mesurée en jours est contraire au principe d’égalité. La loi de financement de la sécurité sociale 2022 (LFSS) tire les conséquences de cette décision et élargit le bénéfice de la retraite progressive aux salariés au forfait jours, à compter de janvier 2022.

1. Une liquidation provisoire de la retraite

Le montant de la retraite progressive est provisoire. La pension sera recalculée lors du départ définitif en retraite. L’assuré social continue à acquérir des droits.
Les cotisations versées après le point de départ de la retraite progressive sont retenues pour le calcul de la pension complète. Celle-ci ne peut pas être inférieure à la pension qui a servi de base au calcul de la retraite progressive. Avec l’accord de l’employeur, on peut cotiser comme sur un temps plein pour la retraite.

Bon à savoir

Fonctionnaires non titulaires concernés

Les agents contractuels, non titulaires de l’État, des collectivités territoriales, des établissements hospitaliers et des établissements publics de l’État peuvent bénéficier de la retraite progressive. Rappelons qu’ils cotisent au régime général.

2. Conditions à remplir

La demande à l’employeur passe par un courrier recommandé AR au moins deux mois avant la date d’effet. L’employeur a deux mois pour répondre en recommandé AR.
La réforme des retraites 2023 encadre le refus de l’employeur d’accorder un temps partiel pour une retraite progressive. Si le salarié a atteint l’âge requis pour bénéficier de la retraite progressive, l’employeur ne peut s’opposer à la demande de passage à temps partiel (ou à temps réduit pour les salariés en forfait-jours) que si la durée de travail souhaitée est « incompatible avec l’activité économique de l’entreprise ».
Comme l’employeur doit justifier son refus par écrit, le salarié pourra contester ce refus s’il l’estime non justifié.

Le droit à la retraite progressive est ouvert à condition :
 d’avoir « atteint l’âge légal de départ à la retraite moins deux ans » (l’âge légal passe de 62 à 64 ans comme indiqué fiche 18) ;
 de réunir une durée d’assurance et de périodes équivalentes « à 150 trimestres au régime général et, le cas échéant, dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires », donc y compris les régimes spéciaux de retraite ;
 d’avoir un contrat de travail à temps partiel en heures ou à temps réduit en jours et dont la durée de travail doit être comprise entre 40 et 80% d’un temps plein ; le contrat de travail à temps partiel exigé pourra avoir une durée inférieure à la durée légale de 24h d’un temps plein.

Par exemple, pour une durée légale du travail applicable à l’entreprise de 35 heures hebdomadaires, la durée de travail à temps partiel ouvrant droit à la retraite progressive doit être au moins de 14 heures (40 %) et au plus de 28 heures (80 %).

Pour une durée fixée en jours, la durée annuelle du temps réduit sera comparée à la durée de travail maximale de 218 jours. Soit entre 88 (40%) et 174 jours (80%).

Une activité bénévole, non rémunérée et sans affiliation à un régime obligatoire de sécurité sociale, peut être poursuivie parallèlement à l’activité à temps partiel ouvrant droit à la retraite progressive.

3. Montant de la retraite progressive

Les éléments de calcul de la pension (salaire annuel moyen, le taux et la durée d’assurance) sont déterminés selon les règles habituelles (voir fiches 20 sur le taux de liquidation et 21 sur le calcul de la pension).

Si un seul employeur. La fraction de pension servie est égale à la différence entre 100 % et la quotité de travail à temps partiel par rapport à la durée du travail à temps complet dans l’entreprise. Toutefois, la quotité de travail à temps partiel ne peut être inférieure à 40 % ni supérieure à 80 %. Autrement dit, si le temps partiel est de 50 %, la pension sera de 50 %.

Par exemple, pour 25 heures hebdomadaires et une durée dans l’entreprise de 35 heures hebdomadaires :
 la quotité de travail est de : 25/35 x 100 = 71,4285 arrondi à l’entier le plus proche, soit 71 % ;
 et le pourcentage de fractionnement à appliquer au montant entier de la retraite progressive est de : 100 - 71 = 29 %.

Par exemple, pour un forfait jours à temps réduit de 150 jours :
 la quotité de travail à temps réduit est de : 150/218 x100 = 68,80% arrondi à l’entier le plus proche soit 69% ;
 la fraction de la retraite personnelle à verser sera de 100 - 69 = 31%.

Par dérogation aux dispositions sur la décote, le coefficient de minoration du taux plein ne peut excéder 25 %.
En cas de modification de son temps de travail, l’assuré peut obtenir la modification de cette fraction de pension une seule fois par an.

Si plusieurs employeurs. Pour les assurés salariés de plusieurs employeurs, entreprises ou collectivités publiques, l’appréciation de l’exercice des activités à temps partiel est déterminée par l’addition des rapports entre le nombre d’heures ou de jours de travail et la durée de travail à temps complet applicable à chacun des emplois. (voir exemple ci-dessus).
Le salarié doit être à temps réduit en forfait jours ou à temps partiel en heures, il ne peut pas mélanger les deux.
La quotité de travail à temps partiel ou à temps réduit globale est définie comme la somme des quotités de travail à temps partiel par rapport à la durée du travail à temps complet applicable de chacun des emplois. Cette quotité de travail, exprimée en pourcentage, est arrondie à l’unité la plus proche. La quotité de travail ne peut être inférieure à 40% ni supérieure à 80%. La fraction de pension servie est égale à la différence entre 100 % et cette quotité de travail.

Pour les salariés de particuliers employeurs, la durée de travail à temps complet prise en compte est celle prévue par la convention ou l’accord collectif de travail qui leur est applicable, soit 40 h par semaine.

Pour les assistants maternels salariés auprès de particuliers employeurs, l’exercice d’une activité à temps partiel est apprécié à partir du nombre moyen d’heures d’accueil par contrat de travail. Il est rapporté à la durée hebdomadaire de 45 heures par semaine prévu par la CCN.
La quotité de travail à temps partiel est déterminée à partir du nombre moyen d’heures d’accueil par contrat de travail rapporté au nombre d’heures hebdomadaires, au-delà duquel les heures travaillées donnent lieu à une majoration de rémunération, fixé par la convention ou l’accord collectif de travail qui leur est applicable ou, à défaut, celui fixé par décret. Cette dernière durée est multipliée par quarante- sept douzièmes lorsque la durée de travail est mensuelle, et par quarante-sept lorsque la durée de travail est annuelle.

Bon à savoir

Cotiser sur la base d’un temps plein

Il est possible de cotiser sur la base d’une activité à temps plein sur le salaire à temps partiel. Cela améliore la retraite future. Le paiement de cotisations (régime de base et complémentaires Agirc-Arrco uniquement) sur une assiette correspondant à un emploi à temps plein doit faire l’objet d’un accord écrit entre le salarié concerné et l’employeur dans le contrat de travail initial ou dans un avenant. La possibilité de cotiser sur un temps plein s’applique aussi à la retraite complémentaire.

4. Retraite progressive dans plusieurs régimes de retraite

L’attribution d’une retraite progressive au régime général entraîne la liquidation provisoire et le service de la même fraction de retraite auprès des régimes agricoles (salariés et non-salariés de la MSA) et du régime des professions libérales (CNAVPL).

L’attribution de la retraite progressive dans les régimes spéciaux de retraite des fonctionnaires (CNRACL ou SRE) entraine la liquidation provisoire dans les autres régimes (voir fiche 46). Donc un fonctionnaire peut obtenir une fraction de retraite de 10% puisqu’il peut obtenir un temps partiel de 90%.

C’est le régime où on cotise au moment de la demande qui transmet aux autres.

Attention

Suppression des indemnités journalières aux salariés malades en retraite progressive

Un décret de 2021 déroge au principe d’indemnisation de la maladie durant 360 jours : les bénéficiaires d’une pension de retraite voient leur indemnisation réduite à 60 jours. Plusieurs CPAM appliquent cette mesure à la retraite progressive, entrainant parfois des récupérations d’indus.

Un tribunal judiciaire en décide autrement. Les juges considèrent que l’assurée ne bénéficie qu’une « fraction de la pension provisoire » et que « l’interprétation trop large du décret par la CPAM a pour effet de vider de sens le principe des indemnités journalières et l’objectif poursuivi par la retraite progressive, qui n’est résolument pas de dissuader les personnes de poursuivre leur activité professionnelle en fin de carrière ». La CPAM est condamnée à verser les indemnités journalières au-delà des 60 jours.
Nous remercions la personne ayant obtenu satisfaction de nous avoir transmis ce jugement.

Cette mesure est officiellement abrogée depuis le 1er mai 2023.

5. Demande de retraite progressive

Avec la demande de retraite progressive, il faut joindre :
 le ou les contrats de travail à temps partiel ou à temps réduit appliqués à la date d’effet de la retraite progressive et/ou une attestation de la collectivité publique ;
 une déclaration sur l’honneur attestant qu’on n’exerce aucune autre activité professionnelle que celles faisant l’objet du contrat de travail à temps partiel ou à temps réduit et en apporter la preuve par tout moyen ;
 une attestation de chaque employeur concerné indiquant la durée du travail à temps complet ou à temps réduit applicable à l’entreprise, l’établissement ou la profession et faisant apparaître la durée du travail applicable ;
 les bulletins de paie des 12 derniers mois précédents la demande.

L’assuré est tenu de justifier de la durée de son activité à temps partiel ou à temps réduit tous les ans à compter de la date d’effet de la retraite progressive.

L’assuré doit demander la substitution de la fraction de pension en pension complète, lorsqu’il cesse totalement son activité. La pension complète est alors liquidée dans les conditions de droit commun. Elle prend en compte la totalité des trimestres validés, y compris pendant la période de la retraite progressive. En tout état de cause, elle ne peut être inférieure au montant entier ayant servi de base au calcul de la fraction de pension versée au titre de la retraite progressive, le cas échéant revalorisé.

Attention !

Liquidation provisoire

Il est recommandé d’utiliser l’imprimé Cerfa spécial « retraite progressive » ou la demande en ligne.
Il est important de bien préciser dans la demande de liquidation qu’il s’agit de la retraite progressive, donc d’une liquidation provisoire. Dans le cas contraire, la caisse applique une liquidation normale avec versement de pension, mais celle-ci est définitive

Formulaire d’attestation employeur

Un modèle du formulaire « retraite progressive – attestation employeur » est fixé par un arrêté du 10 mars 2016, sous le numéro Cerfa 13362*02.

Cerfa 13362*02

6. Retraite progressive dans les régimes complémentaires

La retraite versée par les régimes complémentaires est fonction de la durée du temps partiel. Elle est réduite dans les mêmes proportions que le régime général :
 voir aussi fiche 36 Agirc-Arrco Calcul de la retraite, décotes, majorations, cumul, deuxième retraite),
 voir aussi 39 Ircantec - Calcul du montant de la pension.

Les coefficients d’abattement dus à l’insuffisance de trimestres et à l’âge sont particuliers au régime Agirc-Arrco (en téléchargement ci-dessous).

Agirc-Arrco 2023
Agirc-Arrco sept2023
Agirc-Arrco 2024

Poser une question

3510 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 25 La retraite progressive Le 11 juillet 2023 à 10:06

    Bonjour,

    Je suis fonctionnaire sédentaire et je suis née le 01/11/1962, j’ai 186 trimestres enregistrés, donc date légale de départ à la retraite 62 ans et demi donc le 01/05/2025.
    J’envisage donc de demander une retraite progressive à 60% puisque j’ai actuellement 60 ans et 8 mois, mais la date de la réforme incluant la fonction publique à la retraite progressive étant au 1er septembre comme chacun le sait, puis je faire une demande anticipée, si oui comment faire ?

    Merci, bonne journée

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 8 juillet 2023 à 09:59

    Je suis née en mars 1962 sachant que avec la nouvelle réforme je dois faire faire 6 mois de + donc je partirai en septembre 30 2024 mais j’ai 2 trimestres de pénibilité donc ce qui me ramène au 30 mars 2024 !! Je voudrais savoir si je peux demander une retraite progressive s’en vaut-il la peine ??? Mon employeur est d’accord n’est-ce pas trop tard pour faire ce genre de demande ? Combien faut il de temps pour ce genre de dossier ?? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 8 juillet 2023 à 12:29

      C’est vous qui décidez si quelques mois de travail à temps partiel sont intéressants.
      En tous cas, pour une retraite progressive à partir du 1er avril 2024, la demande doit parvenir avant la fin mars 2024. Si vous déposez votre demande au moins 4 mois avant, vous aurez votre fraction de retraite à la date prévue, soit le 9 du mois suivant la date d’effet.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 6 juillet 2023 à 22:29

    Bj je viens de voir que les fonctionnaires territoriaux auront droit au 1 septembre 2023 à la retraite progressive il me reste 6 mois à faire depart prévu le 1 février 2024 je suis de juillet 1962 au 1 août j aurais 167T20j est se que je peut demander une retraite progressive pour 6 mois merci bonne soirée

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 20 juin 2023 à 19:46

    Bonjour,
    Je serai en retraite progressive au 1er septembre 2023. Je suis enseignante dans le privé et assurerai 10h de cours par semaine.
    Puis-je cumuler l’année prochaine une vacation en Daeu à la fac de Toulon ? Quel impact sur ma rémunération ?
    Merci pour votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin 2023 à 10:50

      Comme indiqué, vous devez respecter les règles du travail à temps partiel pour conserver ce droit. par exemple, vous pouvez effectuer des heures complémentaires demandée par l’employeur. Si vous travaillez pour une autre employeur vos taux de retraite sera réduit puisque vous augmentez votre durée de travail.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 20 juin 2023 à 16:20

    Je suis en retraite progressive depuis le 1 avril 2022.
    Quand je demanderai ma retraite finale vais je avoir une amputation de mon allocation retraite.

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 17 juin 2023 à 21:23

    Je suis journaliste et je voudrais, à 64 ans et six mois (avec 169 trimestres cotisés), prendre une retraite progressive jusqu’à mes 66 ans. Est-il possible, en décidant de travailler à mi-temps (50 %), de me consacrer à ma tâche un mois sur deux, ou deux fois trois mois dans l’année, plutôt que la moitié de chaque semaine ? Par ailleurs, les trois mois de salaires versés selon la convention collective lors du départ à la retraite peuvent-ils être calculés sur la base d’un plein temps (versés au moment du commencement de la retraite progressive ou au moment du départ complet de l’entreprise) ?
    Avec ma gratitude anticipée.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juin 2023 à 21:56

      Pour avoir droit à la retraite progressive, il faut avoir un contrat de travail à temps partiel conforme au code du travail. C’est donc le droit du travail qui compte.
      L’indemnité de départ en retraite prend partiellement en compte le temps partiel pour la durée réelle comme expliqué fiche 18.
      Le droit au travail est constitutionnel, il n’y donc pas de limite d’âge pour rester dans son emploi (sauf à partir de 70 ans où l’employeur peut vous « licencier » légalement comme expliqué fiche 18.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 17 juin 2023 à 17:52

    Bonjour.
    Né en avril 1963 avec 160 trimestres je souhaite bénéficier au plus tôt de la retraite progressive dans le cadre de la reforme des retraites qui donne accès au
    service public ( Education nationale en ce qui me concerne) .
    Puis-je faire la demande dès maintenant à mon administration pour la rentrée de septembre 2023, j’aurai alors 60 et 5 mois (et le décret n’est pas encore promulgué) ou bien dois-je attendre 60 ans et 9 mois pour y avoir droit.
    Autre question : Est-ce que je peux demander et obtenir la retraite progressive en cours d’année scolaire ou faut-il attendre la fin de l’année scolaire et faire ma demande pour la rentrée de septembre 2024 ?

    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 16 juin 2023 à 13:37

    Bonjour,

    J’enseigne en lycée professionnel. Je serai en retraite progressive à 61% à compter du 1er septembre 2023.

    Mon directeur me propose le pacte à la rentrée avec une mission très enrichissante et qui m’intéresse vraiment.

    Je suis tout à fait d’accord pour prendre le pacte mais en retraite progressive ai-je le droit ?
    Il me dit que oui car tous les enseignants en temps partiel peuvent le prendre sauf ceux qui sont en mi-temps thérapeutique.

    Pouvez-vous me confirmer que je peux accepter ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 15 juin 2023 à 18:42

    bonjour,
    j’ai un contrat de travail à temps partiel en cdi dans le secteur privé depuis mi-mai 2022 (avec un horaire moyen d’un peu plus de 24 h1/2 par semaine) ; la durée de travail hebdomadaire dans mon secteur d’activité est de 35 heures par semaine ; je suis née en 1962 et j’ai eu 61 ans en mai dernier ; j’ai 153 trimestres cotisés fin 2022 + 8 trimestres pour maternité/enfant (dont je pourrais bénéficier s’il n’y a pas de modification des droits familiaux d’ici mon départ à la retraite...). Impactée par la réforme des retraites qui va s’appliquer à compter de septembre 2023 je pourrais prendre ma retraite à taux plein au plus tôt à compter du 1er décembre 2024 soit à 62 ans et 6 mois avec 169 trimestres. Etant déjà à temps partiel puis-je faire une demande de retraite progressive ? Cette dernière aura-telle un impact négatif sur le calcul de ma retraite définitive si je continue à travailler ? Pourrais-je poursuivre mon activité au delà de décembre 2024 en diminuant éventuellement encore mon activité ?
    Merci de m’éclairer sur ces points...
    Cordialement, MCR

    Répondre à ce message

    • Le 16 juin 2023 à 09:30

      La majoration de trimestres pour enfant est prise en compte pour le calcul de la fraction de retraite dite progressive.
      Ce droit est ouvert deux avant avant votre âge légal, y compris à partir du 1er septembre.
      La retraite définitive intervient quand vous la demandez, il n’y a pas de limite d’âge. Mais il faut respecter le minimum de 40% de la durée légale de travail.
      La retraite de base est calculée sur les salaires revalorisés des 25 meilleurs années, donc si vous êtes déjà à temps partiel cela ne changera rien. La retraite complémentaire résulte des cotisations versées, plus longtemps vous cotisez plus la retraite augmente une peu.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 25 avril 2023 à 23:54

    Bonjour,
    née en octobre 1963,j’ai mes 4 trimestres avant mes 20 ans et 159 trimestres cotisés en 2022.je voudrais savoir quand je peux commencer la retraite progressive . Avant la nouvelle réforme, je devais la commencer au 1/11/2023.
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2023 à 11:56

      Votre droit sera ouvert deux ans avant votre âge légal, soit 60 ans et 3 mois pour les 1963.

      Répondre à ce message

      • Le 10 juin 2023 à 00:29

        Bonjour,
        Je suis née le 08/04/1963. J’ai fait une demande de retraite progressive pour le 1 er septembre 2023. Mon âge légal de départ à la retraite est repoussé à 62 ans et 9 mois puis je prétendre à cette retraite progressive des le 1er septembre 2023 soit 60 ans et 4 mois ou faut il attendre février 2024 soit 60 ans et 9 mois ?
        J’ai aussi le droit à une carrière longue car 8 trimestres avant mes 20 ans et 170 trimestres cotisés pour le 1er avril 2025 soit 62 ans.
        Ma carrière longue a t elle une incidence sur la date de retraite progressive ?
        Merci d’avance de répondre à toutes ces questions car c’est le grand flou pour moi d’autant plus que la CARSAT ne me donne jamais les mêmes réponses en foncyydes interlocuteurs.

        Répondre à ce message

        • Le 11 juin 2023 à 21:48

          La réforme s’appliquant à partir du 1er septembre, vous êtes concernée et devrez retarder la date de votre retraite progressive.
          Le fait d’avoir une carrière longue, donc un carrière complète signifie uniquement que le montant de votre retraite progressive sera le maximum pour vous. Il n’y a pas d’autre condition que celles indiquées et vous aurez le droit de prendre votre retraite quand vous le souhaitez.

          Répondre à ce message

      • Le 12 juin 2023 à 10:58

        Bonjour,
        Soit votre réponse est bonne et c’est une bonne nouvelle pour moi qui suis né en août 1963 :-) Soit la réponse est 60 ans + 9 mois comme c’était écrit dans d’autres réponses de cette page.
        A-t-on une réponse fiable du gouvernement : 60 ans + 3 mois ou + 9 mois ???. En bref, fait-on un biseau progressif de + 3 mois par an, ou pour la retraite progressive on se prend 9 mois d’un coup ce qui oblige à décaler ce que l’on avait prévu de faire de 9 mois.
        Et est-on sûr que la loi concernant la retraite progressive décalée sera bien validée sur ce point dès le 1er octobre ? Ce qui, dans le cas contraire, me permettrait encore de prendre la retraite progressive à 60 ans comme je l’avais prévu.

        Répondre à ce message

        • Le 12 juin 2023 à 11:24

          L’âge légal passe à 60 ans et 3 mois mais la durée cotisée pour une retraite anticipée augmente de deux trimestres, soit 6 mois de plus si on est à la limite.
          La loi a réécrit la retraite progresse dans le code de la sécurité sociale mais la règle de l’âge légal moins deux est conservée.

          Répondre à ce message

          • Le 13 juin 2023 à 08:12

            Merci pour cette réponse.
            Mais étant né en août 1963 avec 150 trimestres en octobre prochain et un âge légal qui semble être repoussé à 62 ans et 9 mois. La retraite progressive ne devrait-elle pas passer, dans mon cas, à 60 ans et 9 mois (2 ans avant) au lieu de 60 ans et 3 mois comme vous l’écrivez ?
            Ou y a-t-il un biseau pour les personnes se trouvant impactées à un mois près par la réforme (ce qui est forcément le cas pour les personnes nées en août 1963).
            Bien cordialement

            Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 23 mars 2023 à 15:42

    Bonjour,

    Je suis née en juin 1963. Au 31.12.2022, j’ai 181 trimestres, y compris 20 en AVPF, 16 pour 2 enfants et 5 avant mes 20 ans.
    Début janvier 2023, j’ai fait une demande de Retraite Progressive à 80% qui m’a été accordée par la CARSAT le 30.01.2023. Au 01.07.2023, à mes 60 ans, je vais donc prendre cette Retraite Progressive.
    J’ai 2 questions :
     Vu que la Retraite Progressive doit durer 2 ans avant la Retraite Définitive, pensez-vous que je pourrais prendre ma Retraite Définitive au 01.07.2025 ?
     J’ai entendu dire que les dossiers acceptés avant le commencement des débats à l’Assemblée Nationale ne seraient pas impactés par la réforme des retraites. Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour votre réponse et votre aide précieuse en ces moments d’incertitude.....

    Répondre à ce message

    • Le 23 mars 2023 à 16:54

      Non, il n’y a pas de durée limite, vous pouvez en bénéficier jusqu’à vos 70 ans, si vous le souhaitez.
      Les départs en retraite, y compris progressive, avant le 1er septembre 2023 ne sont pas concernés par la réforme.

      Répondre à ce message

      • Le 23 mars 2023 à 17:47

        Merci pour votre réponse.
        Ce n’est pas la limite maximum qui me préoccupe...
        Mais j’ai besoin de savoir si je pourrais partir 2 ans plus tard vu que mon dossier a été accepté avant les discussions. Etant née en 1963, est-ce que je dois attendre 62 ans et 9 mois ?

        Répondre à ce message

        • Le 23 mars 2023 à 18:51

          Oui, vous devrez attendre d’avoir l’âge légal.

          Répondre à ce message

          • Le 24 mars 2023 à 12:23

            Sans avoir confirmation de la CARSAT qui est très évasive sur le sujet, je prends bien note de votre réponse.
            Merci pour vos recherches et votre rapidité à répondre à tous ces cas d’école propres à chaque futur retraité !
            Bonne fin de semaine !

            Répondre à ce message

            • Le 12 juin 2023 à 15:01

              Bonjour,

              Je reprends le fil de la discussion pour vous reposer quelques questions :

              Ma Retraite Progressive m’a été accordée le 31.01.2023.
              Je vais donc travailler à 80 % à partir du 01.07.2023 (dans 3 semaines !)
              D’après vous, à quel âge pourrais-je prendre ma Retraite Définitive ? A 62 ans ou à 62 ans et 9 mois ?
              Suis-je concernée par l’Article 8 du décret qui parle de dérogation pour les personnes nées entre le 01.09.1961 et le 31.12.1963 ?
              Quand je pose la question à la CARSAT, le conseiller me dit d’attendre le décret de la CNAV - connaissez-vous son contenu ?

              Ma direction me demande régulièrement à quelle date je serai en Retraite Définitive.....

              Merci pour vos réponses.

              Répondre à ce message

              • Le 12 juin 2023 à 18:46

                L’âge légal de votre année de naissance sera de 62 ans et 9 mois. Mais votre employeur ne peut pas vous obliger à prendre votre retraite, lisez la fiche 18.

                Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 12 juin 2023 à 14:33

    Bonjour

    Je souhaite bénéficier de la retraite progressive dès le mois de septembre (avec accord employeur)...., je suis née en janvier 1962, j’ai plus de 150 trimestres cotisés, fonctionnaire FPT

    A partir de quel moment faudra-t-il faire la demande ? , nous sommes en juin !!!............ vu le nombre de dossier à traiter ????

    Merci pour votre réponse cordialement

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 12 juin 2023 à 11:58

    Bonjour,

    Suite à la récente réforme des retraites, étant en carrière longue, j’aurai mes 170 trimestres le 01/01/2025. Puis je prétendre à une retraite progressive à 50% à partir du 01/01/2024 et cela jusqu’au 01/01/2025 ?
    Pour info : je suis né en juillet 1963 et ai cotisé 6 trimestres à fin 1983
    Merci par avance de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 8 juin 2023 à 09:09

    Bonjour,
    né en mai 1962 et élu communal depuis 3 ans environ, je perçois une indemnité de fonction d’adjoint au Maire (sur mon bulletin de paie, je ne cotise pas à un régime de base mais uniquement à l’ircantec et fonpel plus). Serait-il possible, dans mon cas, de demander une retraite progressive à compter du 01/10/2023 (soit 61 ans et 4 mois) tout en continuant mon activité d’ajoint au Maire ?
    J’aimerai passer d’une activité salarié de 100% à 40% seulement, toutefois j’aimerai m’assurer de la compatibilité d’une retraite progressive avec mon activité d’élu (non assujetti à quelconque durée de travail au passage).
    Merci par avance pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 10 juin 2023 à 18:15

      Comme indiqué fiches 38, le régime des élus est dérogatoire. Comme en plus vous ne relevez pas du régime général pour cette activité, vous aurez droit à une fraction de votre retraite pour votre activité de salarié.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 31 mai 2023 à 11:00

    bonjour,

    je suis salarié du secteur privé et né le 22/11/1962.
    j’ai élevé un enfant handicapé et l’assurance retraite m’a confirmé que je pourrais bénéficier de 4 trimestres.
    Suite à la réforme je dois atteindre 169 trimestres, ce qui sera le cas le 01/06/2025 (grâce à ces 4 trimestres)
    Je souhaite partir en retraite progressive à 50% le 01/07/2024 jusqu’au 01/06/2026.
    Cela me permettra-t-il de gagner 4 trimestres supplémentaires lors de mon départ en retraite définitive et ainsi 5% (4*1,25%) de surcote ? Je ne sais pas si les trimestres acquis pour avoir élevé mon fils handicapé entrent dans ce calcul ?
    Les trimestres supplémentaires sont-ils des trimestres civils ? dans mon cas, 3 ou 4 trimestres ?
    merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 30 mai 2023 à 16:50

    Bonjour,
    En retraite progressive depuis mes 60 ans nov 21, puis-je retravailler à 100% pour ma dernière année, est-ce possible ?
    Si oui Quelle incidence sur ma future retraite ?
    Quelle incidence sur les delais de traitement de mon futur dossier de demande de retraite définitive (allongement, etc..?)
    merci pour votre réponse.
    Bien à vous.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mai 2023 à 22:35

      Oui, vous pouvez interrompre votre retraite progressive à tout moment et reprendre un emploi à temps plein. Pendant un an ou plus, selon votre choix, dès que vous avez droit à une retraite, si possible au taux plein.
      L’incidence sur la retraite est minime : le calcul de la retraite de base est expliqué fiche 21 et celui de la complémentaire fiche 36.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 28 mai 2023 à 15:17

    Bonjour
    je suis née le 01/01/1964 ; Je peux prétendre à la carrière longue et partir au 01/01/2026 à taux plein à 62 ans ( 171 trimestres dont 7 avant 20 ans )

    je serai intéressée par une retraite progressive mais à quel âge pourrais je la demander ? à 61 ans c’est à dire 2 ans avant l’âge légal qui est de 63 ans pour les personnes nées en 1964 ou du fait que je pourrai partir à 62 ans, je pourrai la demander 2 ans avant soit 60 ans ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 23 mai 2023 à 16:11

    Bonjour
    Actuellement en retraite progressive depuis le 01/10/2022, né le 28 mars 1962, suis-je touché par la reforme ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 22 mai 2023 à 11:49

    Bonjour,
    Je suis née en 12/1960, j’ai 161 trimestres retenus, dont 152 trimestres cotisés, rachat de 7 trimestres, j’ai donc les conditions requises pour un passage en retraite progressive à 80 %.

    Puis-je être en retraite progressive, le temps d’atteindre les 167 trimestres requis, puis faire du cumul emploi-retraite intégral (c’est-à-dire sans plafond) à partir de juillet 2024 ?

    Merci pour votre retour.

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 30 avril 2023 à 21:32

    Je suis né le 11 janvier 1963. A quel agz pourrais je prednre la retraite progressive.

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2023 à 21:54

      Le droit sera ouvert eux ans avant votre âge légal, soit 60 ans jusqu’au 1er août. Après e sera 60 ans et 3 mois.

      Répondre à ce message

      • Le 19 mai 2023 à 13:29

        Avant la 1er août, ils partiront dès 60 ans en retraite progressive, mais qu’en sera t il pour ces personnes pour leur départ en retraite définitive ?

        Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 16 mai 2023 à 11:11

    Bonjour Claude,

    Je suis en retraite progressive depuis le 01/01/2021. Dans cette situation, les textes prévoient que la fraction de retraite au titre de la première année de retraite progressive est fixée à titre provisionnel à 50%. S’en suit une révision éventuelle au 1er juillet de la seconde année en fonction de la constatation réelle des revenus.

    La diminution réelle de mes revenus sur la période de référence (01/01/2021 - 30/06/2022) s’établit à 60%. La fraction de retraite perçue sur cette période n’est donc pas le reflet de la diminution réelle de revenus.

    Pour autant, la CARSAT confortée par le "médiateur" estime que peu importe la diminution réelle de revenus au titre de la première année, la fraction de retraite pour pour cette période est arrêtée à 50%. Toutefois, dans l’hypothèse où la diminution de revenus n’aurait été que de 30%, et non de 60%, alors j’aurais dû rembourser le trop perçu.

    Il y aurait donc une inégalité de traitement entre les bénéficiaire du régime de la retraite progressive : d’un côté ceux qui diminuent leur activité de moins de 50%, et de l’autre ceux qui la diminuent de plus de 50%. Est-ce bien normal ?

    Merci pour votre retour
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 16 mai 2023 à 16:14

      Il n’est nulle part écrit que la première année la fraction de retraites est de 50% si vous travaillez à 80% La fraction de retraite est fonction du taux d’activité.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 14 mai 2023 à 11:40

    bonjour
    je suis en retraite progressive 80% au travail et 20 % EN REpos .
    comme convenu ,mes jours de repos sont alleatoires .est ce que le patron a le droit de me mettre en repos 1 jour férié qui n est pas prévu travaillé ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai 2023 à 21:23

      Vous êtes un salarié comme un autre et donc vous bénéficiez de la protection du code du travail et en particulier du contrat de travail à temps partiel. Nous, retraités, renseignons sur les retraites, pas sur le droit du travail.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 12 mai 2023 à 17:18

    Bonjour,
    Je suis contractuelle dans un établissement public.
    J’ai obtenu ma retraite progressive l’année de mes 60 ans en 2022.
    Je travaille 20 pour cent de moins soit un jour par semaine.
    J’ai six jours de congés en moins comme si j’étais à temps partiel sans retraite.
    Est ce légal ?

    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 5 mai 2023 à 15:29

    Bonjour,
    Je suis né en 1963 et dispose d’un contrat de travail au forfait jours.
    Je voudrais passer en retraite progressive en 2024 à 50%, être présent dans l’entreprise les six premiers mois et en retraite partielle les six mois suivants.
    1/ Est ce possible ?
    2/ Comment l’entreprise pourra générer des bulletins de salaire les six derniers mois afin de s’acquitter des cotisations patronales (Retraite, Mutuelle, etc...) ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai 2023 à 22:42

      1. Il faut que ce soit conforme au code du travail pour un emploi à temps partiel.
      2. Vous êtes forcément salarié pendant toute la période et payée à mi-temps.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mai 2023 à 20:24

        Merci pour cette réponse. Est ce à dire que chaque mois la CARSAT et l’entreprise doivent me rémunérer à 50% chacun même si je n’ai pas travaillé (cas des six derniers mois pour l’entreprise) ?

        Répondre à ce message

        • Le 7 mai 2023 à 22:30

          Un contrat de travail sans rémunération n’existe pas, il me semble. La durée du travail peut être annuelle dans certains secteurs, mais le salaire est mensuel. L’employeur vous paiera à mi-temps toute la durée de la retraite progressive. Il doit connaître le code du travail !

          Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 6 mai 2023 à 18:31

    Bonjour
    Je suis née en avril 64. Je suis carriere longue et devrais partir en retraite à 61 ans et 6 mois avec 171 trimestres cotisés si j’ai bien compris. Je travaille en chambre d’agriculture à80%. Puis-je envisager partir en retraite progressive à 60 ans ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2023 à 08:32

      Le droit à la retraite progressive est ouvert deux ans avant son âge légal, soit 61 ans après la réforme pour la génération 1964. Il n’y a pas d’âge limite. L’employeur devra signer le formulaire.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mai 2023 à 16:18

        Merci
        Si je comprends bien, ça veut dire que ce n’est pas 2 ans avant mon âge de départ prévu qui est 61 et 6 mois mais 2 ans par rapport à l’âge de départ des personnes nées en 64 soit 63 ans...?

        Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 4 mai 2023 à 09:12

    bonjour,
    j’ai entendu dire que ce sera 60 ans et 3 mois pour 2023, 60 ans et 6 mois pour 2024 et 60 ans et 9 mois pour 2025, est-ce le cas ? Merci

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 3 mai 2023 à 10:21

    Bonjour

    Je suis née en 1962, j’ai 61 ans 1/2, plus de 150 trimestres, je suis fonctionnaire pas centre de gestion.

    Je souhaite demander une disponibilité du 1er août au 30 novembre 2023, puis du 1er décembre 2023 demander ma retraite progressive (40% - 60%) sans reprendre mon travail est-ce possible ?

    En retraite progressive 40%- 60%, je souhaite pouvoir poser tous mes congés (la seulement 40%) ce qui me permettrait de ne plus travailler jusqu’à ma retraite définitive.

    Le but est clair arrêter de travailler le 1er août 2023 en utilisant dispo + RP

    Sur le papier cela semble simple , mais au niveau juridique.....

    Merci pour votre réponse

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2023 à 10:27

      La disponibilité est possible maintenant, mais elle sera sans droit à la retraite. La reprise de l’emploi après une disponibilité n’est pas garantie puisqu’il faut vous retrouver une post disponible.
      La retraite progressive des fonctionnaires sera définie par une décret particulier et figurera dans un fiche de la partie fonctionnaires de ce guide, probablement fiche 46 actuelle.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 2 mai 2023 à 21:43

    bonjours nee le 13 aout 1963 retraite progressive septembre 2023 a 60 ans ou 60 ans et 9 mois
    carrirere longue nee le 13 aout 1963 168 cotise 1 janvier 2025 depart retraite avec decret ou 170 trimestres soit 07 2025

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 2 mai 2023 à 11:15

    Bonjour Claude,

    né 07.05.1962.
    168 Tri au 01.10.2023 donc 1 Tri de plus à faire avec la réforme...
    actuellement en retraite progressive (70 % sur 3.50 jours/semaine, du lundi au jeudi midi) avec 1 CET de plus de 50 jours.

    Question : je dois planifier avec mon employeur les jours de CET avant la retraite au 31.12.
    A la différence des CP, les jours de CET sont-ils bien décomptés uniquement sur les jours travaillés soit 3.50 jours par semaine ?

    Merci beaucoup !

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 27 avril 2023 à 10:29

    Bonjour
    Je me pose la question du calcul des indemnités chomage lorsque l’on est licencié (dans le cadre d’un PSE par exemple) et que l’on bénéficie d’une retraite progressive à 50%.
    Si j’ai bien compris la retraite progressive va donc obligatoirement s’arrêter. Par contre pour le calcul de notre indennisation au chomage quel sera le salaire retenu ; les 50% versés par l’employeur, ou alors les 50% de l’employeur + la retraite progressive, ou encore autre chose ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 26 avril 2023 à 16:24

    Bonjour
    je suis né en février 1964
    d’apres mes calculs, je peux prétendre à la carrièrre longue et partir début avril 2026 à taux plein à 62 ans et 2 mois ( 171 trim dont 6 avant 20 ans )
    Puis je demander une retraite progressive 2 avant ( avril 2024) donc à 60 ans et 2 mois ou devrais- je attendre 2 ans avant l’age légal pour la génération 1964 ( c’est a dire 63 ans - 2 ans , donc à 61 ans) ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2023 à 22:42

      Oui, vous pourrez demandez une retraite progressive deux ans avant votre âge légal.

      Répondre à ce message

      • Le 27 avril 2023 à 15:41

        Merci de votre réponse ,
        cependant j’ai une question quand vous dites "mon" age légal.
        Vous voulez dire que le calcul des 2 ans avant , ne sont pas par rapport à l’age légal de 63 ans (pour la génération 1964), mais pas rapport à l’age de départ carrière longue ( dans mon cas 62 ans)
        Je pourrais donc prétendre à prendre une retraite progressive à partir de 60 ans ?
        Paul

        Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 27 avril 2023 à 19:14

    Bonjour.
    Je suis née en Octobre 1964 et devrais donc , je pense, pouvoir prendre une retraite progressive à 61 ans en 2025.
    Etant enseignante, est-il possible de partir en cours d’année, ( c’est-à-dire dès mes 61 ans, en novembre 2025) ou devrais-je attendre la fin de l’année scolaire ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 25 avril 2023 à 11:15

    bonjour

    en retraite progressive depuis le 01.11.2021 (née le 03.10.1961) je voudrai savoir si je suis impactée par la réforme des retraites et concrètement si je peux demander la liquidation de ma retraite le 1er novembre 2023 ou bien si je dois décaler au 1er février 2024 (62 ans + 3 mois)
    d’avance merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 17 avril 2023 à 15:27

    Bonjour

    Je suis d août 1964, employé FPTerritoriale
    La retraite progressive sera t elle possible pour mes 60 ans ? À 50% jaurais cotisé 169 trimestre je n entre pas dans le dispositif carrières longues du à des arrêts maladie.

    Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2023 à 15:41

      C’est prévu dans la loi mais il faut attendre le décret d’application dans quelques mois.

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2023 à 16:41

        Merci de votre réponse,
        Juste j aimererais savoir si le employeur dans mon cas une Mairie sera t elle en droit de me refuser une retraite progressive ?

        Merci

        Répondre à ce message

        • Le 17 avril 2023 à 16:43

          Probablement, mais ce sera écrit dans le décret.

          Répondre à ce message

          • Le 17 avril 2023 à 18:17

            Je avais cru comprendre au moment de la réforme que le refus devais être motivé pour des raisons économique ?.
            Sans quoi c est le refus systématique.....?
            Drôle de réforme !!!. Je espère bien que cette réforme des retraites sera combattu encore pour des mois par la intersyndicale !!.
            Merci
            Cordialement !

            Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 15 avril 2023 à 19:38

    Bonsoir,

    Je suis née le 7/5/63 et j aurai 60 ans le 7/5/23. A ce jour, j ai 152 trimestres cotisés dans le privé.
    Je souhaite prendre ma retraite progressive au 1/6/23 (150 trim nécessaires).

    Est-ce que la réforme modifie la date de début de ma retraite progressive ?
    Merci à vous
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 15 avril 2023 à 13:38

    Bonjour
    Dans le cadre d une retraite progressive, est ce possible de prendre des congés dans solde sur la partie partiel travaill3e ?

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 15 avril 2023 à 13:50

    bonjour,
    Nee en août 62 En retraite progressive depuis octobre 2022, suis je concernee par la nouvelle reforme ?
    Merci de votre aide.
    Cordialement
    V J

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 15 avril 2023 à 14:11

    « Bonjour,
    Je suis née le 25 septembre 1962. Je souhaitais prendre une retraite progressive, puisque je coche toutes les cases : temps partiel déjà comme salarié du particulier employeur : ; nombre de trimestres cotisés.
    1. Puis-je encore prétendre à disposer de ce dispositif avec la réforme ?
    2. Compte tenu du délai du traitement des dossiers, si oui, à partir de quelle date je peux solliciter la date de retraite progressive ?
    3. Jusque-là mon employeur qui est en fait tutrice puisque je suis auxiliaire de vie d’une majeure protégée n’a toujours pas voulu signer le formulaire. A-t-elle le droit ou son refus est-il abusif ?
    Merci beaucoup

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril 2023 à 14:17

      1. Oui, pas de changement.
      2. En droit, la demande doit être déposée avant la date d’effet. Mais comme vous êtes déjà à temps partiel, fixe le premier jour du mois suivant la demande comme date d’effet. Même si vous attendez quelques mois vous aurez un rappel.
      3. L’employeur peut refuser. La nouvelle loi applicable en septembre prévoit que le refus doit être motivé par écrit. Et dans ce cas seul une modification de l’organisation du travail sera acceptable. Expliquez à l’employeur que cette retraite progressive ne changera rien pour elle (vos revenus seront un peu plus élevés).

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 5 avril 2023 à 20:42

    Bonjour

    Je démarre ma retraite progressive le 2 Mai 2023
    a 50% de mon activité c est a dire une semaine de 2 jours et une semaine de 3
    Jours. Ayant beaucoup de jours de congés a prendre j ai demandé que pour la semaine de 3 jours travaillés ils me prennent 1 jour de congé . Cela ferait
    Qu ils me prennent 2 jours de congés par mois Voici
    Mes 2 questions ont il le droit de me refuser voir que
    Ce sont des congés acquis
    Et vais je garder au passage a la retraite progressive tous mes jours de congés acquis .
    Merci pour votre reponse
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2023 à 21:35

      Votre question relève du droit du travail pas de celui des retraites. Les congés payés sont au même nombre à temps plein et à temps partiel. Sachant qu’en droit, le temps partiel s’étale sur la semaine de travail et les congés aussi.Si vous prenez congés un semaine, on vous retire cinq jours.
      Mais les congés payés à temps plein n’ont pas la même valeur qu’à temps partiel. En principe votre employeur saura faire la différence.

      Répondre à ce message

      • Le 9 avril 2023 à 19:31

        Bonjour Claude

        Concernant ma question sur les congés payés pendant la retraite progressive excusez moi mais je n ai pas tout compris.
        Si par exemple je prend le Lundi en congés au lieu de travailler ont m enleve l équivalent d une semaine de congés ou non.??
        Qui choisit qui doit prendre les jours de congés l employeur ou le salarié Merci a vous pour vôtre aide bien précieuse

        Répondre à ce message

        • Le 9 avril 2023 à 22:11

          C’est l’employeur qui fixe les jours de congés mais avec des conditions.
          Je ne souhaite pas répondre à cette question relevant du code du travail par crainte de me tromper car je suis retraité.

          Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2023 à 15:30

        Bonjour Claude
        Excusez moi mais je ne comprend pas la fin de votre question que un jour de congé a temps plein n as pas la même valeur qu un jour de congé a temps partiel et que l employeur saura faire la différence
        Par exemple si je prend un jour de
        Congé pendant ma retraite progressive ont m enlèvera un jour de congé ou Non Merci pour votre
        Reponse
        Bien cordialement

        Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 14 avril 2023 à 19:30

    Bonjour

    J’ai un cdd depuis le 1 novembre 2022 a temps partiel de 26h hebdomadaires , cdd qui se terminera le 31mai 2023. J’ ai plus de 60 ans. J’ ai demandé ma retraite progressive sur la base de 24% a compter de janvier 2023. J’attends toujours l’instruction de ma demande. Je souhaiterais savoir si je continuerai ou pas à percevoir ma retraite progressive si je me retrouve au chômage après le 31 mai 2023
    Et autre question prealable :
    Ai je droit au chômage avec les nouvelles règles ? Merci pour votre engagement

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 10 avril 2023 à 22:37

    Bonjour,
    Qui peut prétendre prendre une retraite progressive dans le public.
    Dés 60 ans ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 4 avril 2023 à 11:01

    Bonjour, Je suis en retraite progressive depuis Août 2021, en 4/5éme, or en Septembre j’ai été reconnue en Affectation Longue Durée (tumeur), donc 1 an plus tard ! Même employeur depuis 20 ans, j’aurais 62 ans courant Avril 2023, et tout mes trimestres en Août prochain. Je rencontre un problème majeur avec la CPAM qui n’a indemnisé mon arrêt maladie que jusqu’en Octobre 2022.
    Une grande confusion entre CUMUL EMPLOI/RETRAITE et RETRAITE PROGRESSIVE persiste depuis début 2021, au sein des CPAM, et de nombreuses personnes se retrouvent quasiment sans revenus, ainsi obligées d’activer leur retraite avec perte conséquente.
    Je n’ai été informé de l’arrêt des indemnités journalières que le 9 Février 2023, mon employeur étant en subrogation lui, n’avait pas jugé utile de m’en informer. Il a depuis fait contestation de la décision, et reçu une réponse négative, dont il m’a fait copie.
    A ce jour, j’ai contesté la décision de la CPAM dont je dépends (toutes n’appliquent pas le même décret semble-t-il), d’autant que je n’avais pas atteint l’âge légal de la retraite jusqu’à maintenant. Or, pour l’instant, toutes les réponses, orales bien sûr, sont négatives !
    La suite voudrait que je saisisse le Tribunal Judiciaire ce qui, sur la durée de traitement, est inenvisageable, jusqu’à 2 années de délai !!!
    A l’aube de l’application de la réforme des retraites à 64 ans, il m’apparaît indispensable d’informer le plus largement possible de ce scandale qui, même si la maladie est imprévisible, les risques s’amplifient avec l’âge.
    Par ce post j’espère prévenir certains d’entre vous, et espère que quelqu’un ici aura une information, voir même un cas similaire solutionné afin que je poursuive ce second combat. Merci de votre attention

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2023 à 23:10

      Ce décret injuste date de 2021 et nous avons beaucoup écrit dans ce forum sur ce sujet.
      Des CPAM et nous aussi attendions que le ministère corrige cette erreur de considérer que le versement d’une fraction de retraite soir une cumul emploi retraite. Malheureusement, malgré de nombreuse interventions syndicales dont la CFDT, il a répondu par écrit à des questions de députés ou de sénateurs que c’était volontaire et que c’était légal que les CPAM n’indemnisent plus après 60 jours d’arrêt maladie. Il complétait sa réponse en écrivant que la réforme des retraites changerait cette règle par un nouveau décret. Donc à partir du 1er septembre, on peut espérer que ceux qui seraient maladies en retraite progressive après cette date ne seraient plus injustement lésés. Mais ceux qui ont été lésés depuis janvier 2021 n’auront rien.
      Les procès en cours y compris ceux engagés par la CFDT pour soutenir nos adhérents, n’aboutiront probablement pas car le juge respectera le droit écrit. Pour le moment, je n’ai pas connaissance d’une décision de justice sur ce point.

      Répondre à ce message

      • Le 6 avril 2023 à 11:10

        Merci pour cette réponse, ce qui me semble incohérent en particulier, c’est que dans ce décret concernant le CUMUL EMPLOI/RETRAITE, il y a 3 critères afin qu’il soit applicable dont 1 spécifique il faut avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans actuellement, or je n’atteindrais cet âge qu’en fin d’Avril !!!
        J’assimile ce blocage à un ABUS DE FAIBLESSE, dans de nombreuses situations les personnes concernées n’ont même pas les moyens, la force, la santé ou le temps pour défendre leurs droits.
        Entendu avec ma DRH je m’apprête à annuler ma retraite progressive et reprendre le travail en temps plein dés Juillet... Quelqu’un a-t-il (elle) tenté cette démarche, et quel résultat avec la sécu ??
        Cela a-t-il modifié le statut de "Retraité" sur le site maretraite.com en statut "salarié" ???
        Merci de votre aide

        Répondre à ce message

        • Le 7 avril 2023 à 07:29

          En effet vous avez raison la mesure ne peut pas être applicable aux assurés ayant pas atteint l’âge légal de la retraite. Faites un recours amiable à la commission pour contester. Ça agissant d’action en cours on avons pas connaissance de cas.

          Répondre à ce message

          • Le 7 avril 2023 à 18:31

            Merci pour votre réponse, contestation est faite... en attente d’une réponse positive, sous deux mois, sans réponse équivaut à rejet de révision !

            Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 18 janvier 2023 à 09:40

    Bonjour. La retraite progressive prévoit une durée de travail comprise entre 40 et 80 %. Hors, légalement, le temps de travail à temps partiel (sauf dérogation) est au minimum de 24 heure par semaine (soit 68.6 % = 24/35). Dans le contexte de la préretraite progressive , si je souhaite un 40%, faut il justifier être dans une des conditions de dérogation au mini du temps de travail légal ? Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier 2023 à 21:46

      Dans les faits, cela se pratique s’il n’y a pas de litige.
      Mais un texte de l’avant projet de loi sur la réforme des retraites prévoit de levez cette contrainte des 24 heurs pas semaine. Ces 24 h sont issues d’un accord patronat syndicats obtenu par la CFDT car de nombreux employeurs abusaient des contrats à temps partiels et en particulier dans la grande distribution.

      Répondre à ce message

      • Le 25 janvier 2023 à 14:44

        Bonjour Claude et merci pour votre réponse. La contrainte des 24 heures sera t elle levée uniquement pour la retraite progressive ou pour toutes les situations de travail à temps partiel ? Je serait intéressé par un passage à 40% des 60 ans mais avec la réforme qui prévoit la retraite progressive 2 ans avant l’age légal, je ne pourrai être en retraite progressive qu’à 61 ans !!! Nb : Je prévois de couvrir ces 40% avec des CET pour ne plus travailler du tout des 60 ans.

        Répondre à ce message

        • Le 25 janvier 2023 à 15:59

          Que pour la retraite progressive. Le minimum de 24 heures est le résultat de l’action syndicale et d’un accord avec le patronat face aux abus des employeurs imposant des temps partiels trop bas avec des horaires ne permettant pas d’aller travailler dans les temps morts (surtout dans la grande distribution).

          Répondre à ce message

    • Le 6 avril 2023 à 09:22

      Bonjour et mille merci pour la qualité de vos éclairages. J’ai lu quelque part que dans la réforme des retraites le % pour la durée de travail ne serait plus limité entre 40% et 80%. Avez vous la nouvelle règle concernant le pourcentage autorisé de travail à temps partiel en retraite progressive ? Merci d’avance.

      Répondre à ce message

      • Le 6 avril 2023 à 12:19

        Je n’ai pas lu cela dans le rapport officiel. Il évoque uniquement l’introduction dans le code du travail le droit à travailler moins de 24 h par semaine. C’est déjà la cas à l’heure actuelle car 40% c’est mois de 24h. Nous l’avons écrit dans notre article.

        Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 5 avril 2023 à 00:24

    Bonjour, je suis en retraite progressive, pension 700€ maxi.
    Je vais bientôt prendre ma retraite unique donc ajouter le dernier moi au 700€ le paiement de mes congés.
    Est ce que le montant des congés va faire baisser ma pension (vais je être redevable ?)

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 31 mars 2023 à 19:11

    Bonjour

    Né en oct 64 en carrière longue , la simulation intégrant les derniers ajustements sur les carrières longue de la réforme , me donne un départ possible à 61 ans et 6 mois

    Avec la réforme ,pourrais je encore bénéficier de la retraite progressive à partir de 60 ans ou pas du tout car butée à 62 ans mini ?

    Merci pour votre éclairage
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 31 mars 2023 à 14:48

    Bonjour,
    je bénéficie de la retraite progressive qui se concrétise par un jour par semaine non travaillé.
    Quand je prends 1 semaine de CPs mon employeur doit-il me décompter 4 ou 5 jours ?
    D’avance merci.
    cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 31 mars 2023 à 15:04

      Vous avez un contrat de travail à temps partiel réparti sur toute la semaine selon le code du travail. Vous avez droit à autant de jours de congés payés qu’un temps plein. Donc une semaine de congés vous retire 5 jours et un jour de congé peut vous retirer deux jours.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 21 mars 2023 à 14:18

    Bonjour
    Je suis en retraite progressive depuis le 1 et septembre 2022 et je suis né en 1962 en Août
    J’avais 159 Trimestres à fin 2021
    Donc j’ai 163 trimestres à fin 2022
    Et j’aurai 167 trimestres à fin 2023
    Pourrais je prendre ma retraite le 1er septembre 2024 comme prévu lors, du debut de ma retraite progressive en 2022
    Impossible d’aller sur le site
    En vous remerciant

    Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 7 février 2022 à 11:02

    Bonjour,

    J’envisage de prendre ma retraite progressive au 01/01/2023 à 40% de mon activité, je suis actuellement à temps plein 35h/ semaine. Ma date de départ à la retraite et prévu le 01/12/2022 à 62 ans j’aurai à ce moment là 182 Trimestre. Est-ce que lors de la retraite progressive mon droit aux congés payés sera le même que lorsque j’étais à temps plein soit 5 semaines/an . En supposant que mon employeur continue à cotiser sur un temps plein.

    Vous en remerciant par avance

    Cdt

    Répondre à ce message

    • Le 7 février 2022 à 11:18

      la retraite progressive est un complément de revenu. Pour vous, l’essentiel est de retenir que vous serez en contrat de travail à temps partiels et bénéficierez des règles du code du travail.
      Un temps partiel repose sur la semaine de travail normal et les congés payés aussi. Donc vous avez le même nombre de jours à prendre comme pour un temps plein.

      Répondre à ce message

      • Le 28 mars 2023 à 19:48

        Bonjour,
        Pourtant mon employeur me retire plus de jours que je n’en pose. Je travaille à 60%, les mardis, mercredis et jeudis. Si je pose un mardi, il m’enlève le mardi mais aussi le lundi. Est ce normal ? Merci

        Répondre à ce message

        • Le 29 mars 2023 à 13:01

          Vous avez un contrat de travail à temps partiel. Il repose sur une durée hebdomadaire et non un nombre de jours. Vous avez autant de jours de congés payés qu’un temps plein et non 60%. Donc l’employeur applique une proportionnalité de jours, comme pour tout temps partiel.

          Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 28 mars 2023 à 15:46

    Bonjour
    Je suis sur ma 61eme année
    Je peux prétendre à une carrière longue J’ai 174 trimestres et ai commencé à 17 ans
    Mais afin d’améliorer ma retraite je voudrais continuer sur une retraite progressive
    Pendant 1 an
    Comment se passe le passage à la retraite
    Pourrais je passer en retraite à 62 ans
    malgré cette nouvelle réforme
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars 2023 à 10:57

      L’ouverture du droit à la retraite progressive et celle de la retraite définitive suivent l’évolution du droit des retraites. Votre retraite définitive sera obtenue selon les règles en vigueur au moment du départ.

      Répondre à ce message

  • 25 La retraite progressive Le 28 mars 2023 à 09:48

    Je souhaite partir en retraite progressive à 50%
    Combien puis je demander à mon employeur de prime de départ à la retraite 50%ou 0%.?

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2023 à 19:43

      La retraite progressive n’est pas une retraite définitive vous restez salarié dans votre entreprise, vous ne la quittez pas, donc vous n’avez pas droit à une indemnité de départ en retraite maintenant. Lise l’affiche 18.

      Répondre à ce message