D. Retraites Complémentaires


36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations


Pour l'âge de départ en retraite, depuis l'accord de 2003, l'ouverture du droit est alignée sur le régime général. Toutefois, on peut liquider sa pension avant, mais en subissant un abattement sur la pension.

Mises à jour ;
- encadré en fin du point 2 sur la réforme applicable en 2019 avec un texte et une infographie le 16 février 2017 ;
- ajout fin du point 2 du lien vers le site Agirc-Arrco de simulation de la réforme 2019 (30 avril 2018) ;
- de l’encadré en fin de point afin de préciser la date d’application de la cotisation de solidarité (6/12/18) ;
- suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019 (31/12/18) ;
- précisions sur les exonérations de la minoration (13/1/19) ;
- ajout au point 3 de quatre cas d’exonération de la minoration suite avenant n°3 du 13 juin 2019 (7/10/19) ;
- ajout de la deuxième phrase du tableau 2 (14/12/19).

1. Âges d’ouverture du droit à une retraite

L’âge de la retraite dans les régimes Arrco et Agirc et le nouveau régime unique Agirc-Arrco est le même que les régimes sécu, y compris pour une retraite anticipée carrière longue. Le régime Agirc-Arrco prend en charge financièrement cette mesure.

Agirc-Arrco acceptent de liquider par anticipation la pension 10 ans avant l’âge de la retraite, soit à partir de 57 ans (ou moins selon l’année de naissance) (voir tableau 1). Mais ils appliquent un coefficient d’anticipation qui minore fortement le montant de la pension (voir tableau 2).

Avant l’âge de la retraite, les coefficients d’abattement ne s’appliquent pas dans les cas suivants :
-  bénéficier d’une pension du régime général ou du régime agricole au taux plein de 50 %, soit au titre de l’inaptitude, soit au titre d’ancien combattant, de déporté, interné de la Résistance ou politique, des mères de famille ouvrières salariées dans les conditions du régime général, des mineurs de fond (sous certaines conditions) ;
-  en cas de liquidation avant l’âge légal pour les personnes ayant commencé jeunes leur carrière et pour les salariés handicapés bénéficiant d’un départ anticipé dans le régime général ; pour les personnes handicapées, le droit reste ouvert à partir de 55 ans, dans les mêmes conditions que celles retenues dans le régime de base, jusqu’à l’âge légal de la retraite ;
-  aux personnes atteintes d’une incapacité permanente de 20 % résultant d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail.

Tableau 1. Nouveaux âges de départ à la retraite

Les âges sont alignés sur ceux du code de la sécurité sociale (voir fiche 18).

Période de naissance Âge légal (départ possible) Trimestres requis pour l’âge légal Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 60 ans 163 65 ans
De juillet à décembre 1951 60 ans et 4 mois 163 65 ans et 4 mois
1952 60 ans et 9 mois 164 65 ans et 9 mois
1953 61 ans et 2 mois 165 66 ans et 2 mois
1954 61 ans et 7 mois 165 66 ans et 7 mois
1955, 1956, 1957 62 ans 166 67 ans
1958, 1959, 1960 62 ans 167 67 ans
1961, 1962, 1963 62 ans 168 67 ans
1964, 1965, 1966 62 ans 169 67 ans
1967, 1968, 1969 62 ans 170 67 ans
1970, 1971, 1972 62 ans 171 67 ans
1973 et plus 62 ans 172 67 ans

Tableau 2. Coefficients d’abattement

L’âge de la retraite correspond à celui du tableau 1. Si la personne n’a pas droit à une retraite au taux plein au régime général, elle peut liquider sa retraite Agirc-Arrco jusque dix ans avant l’âge du taux plein sans décote (67 ans).
Ainsi, une personne partant 9 ans avant l’âge sans avoir droit à une retraite au taux plein du régime général verra sa pension réduite de moitié (coefficient 0,5).

Avant l’âge de la retraite Coefficient appliqué
Moins 10 ans 0,43
Moins 9 ans 0,5
Moins 8 ans 0,57
Moins 7 ans 0,64
Moins 6 ans 0,71
Moins 5 ans 0,78
Moins 4 ans 0,83
Moins 3 ans 0,88
Moins 2 ans 0,92
Moins 1 an 0,96

Il existe un tableau indiquant les minorations par trimestre manquant.

Bon à savoir

Cessation anticipée des travailleurs de l’amiante

Les bénéficiaires de l’allocation amiante peuvent obtenir une retraite au taux plein sans abattement à partir de 60 ans, s’ils remplissent les conditions de durée d’assurance.

2. Le calcul de la retraite complémentaire

Le montant de la retraite Arrco ou Agirc puis Agirc-Arrco figure sur le récapitulatif de carrière. Il est égal au nombre total des points acquis au cours de la carrière. C’est sur ce montant de la pension normale que s’appliquent les éventuelles minorations pour liquidation avant l’âge requis et les majorations éventuelles.

La liquidation de la pension complémentaire avant l’âge du taux plein, sans rentrer dans les cas énoncés ci-dessus, entraîne l’application d’un coefficient qui minore le montant de la pension pour le reste de l’existence (voir tableau 2). Ainsi, une pension annuelle de 3 500 € affectée d’un coefficient de 0,78 ne sera que de 2 730 €.

3. Le calcul de la retraite à partir de 2019

L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires d’octobre 2015 prévoit des mesures impactant le montant des retraites complémentaires à partir du 1er janvier 2019.

Il crée un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice. La formule de calcul est expliquée dans cette page : Formule de conversion.

Il crée aussi une contribution de solidarité, ou minoration, et une majoration temporaire. Ce dispositif encourage la poursuite d’activité en permettant d’arbitrer entre temps et argent.

Minoration temporaire. Il est mis en place une contribution de solidarité à partir de 2019 pour les salariés nés en 1957 et après. Lors d’une liquidation de la retraite au taux plein dans le régime de base, il est appliqué sur le montant de la retraite complémentaire un coefficient de solidarité de 0,9 pendant une durée de 3 ans, dans la limite de 67 ans.

Attention, les personnes nées à compter du 1er janvier 1957 qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein avant le 1er janvier 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 1er janvier 2019. Pensez à conserver des preuves du droit à la retraite à taux plein en 2018 comme l’attestation carrière longue.

Minoration réduite. Pour tenir compte des revenus, le retraité bénéficiant de la CSG au taux réduit voit le coefficient de solidarité porté à 0,95 pendant trois ans.

Minoration annulée. Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas :
- si exonéré de la CSG en fonction du revenu fiscal de référence de son foyer fiscal (voir 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)) ;
- si la retraite au taux plein dans le régime de base est retardée de 4 trimestres calendaires ;
- si départ en retraite progressive (pas la retraite définitive) ;
- si versement forfaitaire unique.

D’autre part, la minoration est annulée selon l’âge :
- si retraite anticipée au taux plein : pour les travailleurs handicapés et pour les travailleurs de l’amiante ;
- si retraite à l’âge légal au taux plein : travailleur handicapé justifiant d’un taux d’incapacité permanente partielle (IPP) de 50 %, inapte avec un taux d’IPP de 50 % médicalement constaté, mère ouvrière ayant élevé au moins trois enfants, ou anciens déportés ou internés et anciens prisonniers de guerre ou combattants ;
- si retraite à partir de 65 ans au taux plein : pour aide effective à son enfant handicapé, pour salarié né entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955, pour parents d’au moins trois enfants, pour les personnes ayant interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial.

Plusieurs cas d’annulation ont été ajoutés par avenant :
- si bénéficiaire de l’ASS (allocation spécifique de solidarité) ;
- si reconnu en incapacité permanente de 20% ou plus suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ;
- si bénéficiaire d’une pension d’invalidité 2e ou 3e catégorie ;
- si bénéficiaire de l’AAH (allocation adulte handicapé).

Majoration si report. L’accord prévoit la majoration de la retraite pendant un an, pour tout salarié ayant droit à sa retraite au taux plein dans le régime de base mais qui décale d’au moins de huit trimestres calendaires la liquidation de sa retraite complémentaire, de la façon suivante :
- coefficient de 1,10 pour un report d’au moins huit trimestres ;
- coefficient de 1,20 pour un report d’au moins douze trimestres ;
- coefficient de 1,30 pour un report d’au moins seize trimestres.

Pour en savoir plus  : voir article avec le texte complet de l‘accord à la fin : L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires

En savoir plus : Majoration / minoration : calculer l’impact sur ma retraite Agirc-Arrco

4. Les majorations familiales pour enfant

Avant la création du régime unique Arrco en janvier 1999, les majorations familiales facultatives étaient du ressort de chaque régime. De 1999 et jusqu’à 2011, on obtient certaines majorations à l’Arrco. Les majorations Agirc ont changé en 1995.
À partir de 2012, un nouveau mode de calcul commun s’applique (voir tableau 3).
On distingue deux types de majorations familiales : pour enfant à charge et pour enfant élevé.
Majoration pour enfant à charge. Cette majoration disparaît au fur et à mesure que les enfants cessent d’être à charge. Est considéré comme enfant à charge :
-  l’enfant âgé de moins de 18 ans ;
-  l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ;
-  l’enfant invalide, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant son 21e anniversaire.

Cette majoration est appliquée sur la totalité de la pension.

Majoration pour enfant né ou enfant élevé. Est considéré comme enfant, l’enfant :
-  dont la filiation avec le futur retraité est établie ;
-  adopté ;
-  recueilli par une personne ayant la qualité de tuteur ;
-  recueilli par une personne n’ayant pas la qualité de tuteur, personne qui a pris en charge son éducation pendant neuf ans avant son 16e anniversaire ;

Est considéré comme enfant élevé l’enfant élevé pendant 9 ans avant l’âge de 16 ans au point de départ de la retraite complémentaire.

Autres majorations. Avant la mise en place du régime unique Arrco en janvier 1999, certaines caisses appliquant le règlement de l’Unirs accordaient une majoration de droits en fonction de l’ancienneté acquise dans la même entreprise.

Attention !

Majorations non cumulables

La majoration pour enfant élevé ne peut se cumuler avec la majoration pour enfant à charge.
À noter que les majorations se calculent sur les droits de base, avant majoration ou minoration.

Tableau 3. Majorations familiales Agirc Arrco

> Carrière avant 1999 Carrière entre 1999 et 2011 Carrière à compter de 2012 Plafonnement
Arrco Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
Selon anciens règlements des régimes 5 % si 3 enfants 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018
Agirc Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
8 % pour 3 enfants, 12 % pour 4, 16 % pour 5, 20 % pour 6 et 24 % pour 7 et plus 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018

(1) Plafond par régime jusque 2018. Ne s’applique pas si l’allocataire est né avant juillet 1951.
Le plafond est revalorisé comme le point de retraite.
À compter de janvier 2019, le plafond annuel de tout le régime est de 2 074,66 €.

5. Le cumul de la retraite complémentaire avec un emploi

Une fois à la retraite, un retraité peut reprendre une activité professionnelle. Les règles de cumul ont changé depuis janvier 2009 comme pour le régime sécu de base (26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite).
Le salaire pourra, dans certains cas, se cumuler avec la retraite. Aucun délai n’est prévu pour reprendre une activité professionnelle, salariée ou non.
Pour une reprise d’activité salariée, les retraités doivent prévenir leur caisse de retraite complémentaire au préalable. La caisse pourra indiquer les conséquences de la reprise d’activité salariée sur le versement de la retraite.
Une reprise d’activité non salariée reste autorisée, il n’y a pas de règle à respecter.

Cumul sans conditions. Le cumul d’un salaire avec ses retraites complémentaires est possible sans limite de ressources et sans suspension de pension à condition :

  •  d’avoir obtenu toutes ses retraites personnelles obligatoires ;
  •  d’avoir au moins l’âge du taux plein sans décote ou justifier d’une carrière complète de la sécurité sociale (taux plein) et les retraites complémentaires Agirc et Arrco sans minoration.

Cumul sous conditions. Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, on reprend les anciennes règles.

La somme des revenus (retraites personnelles obligatoires plus salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :

  •  soit un montant égal à 160 % du Smic ;
  •  soit au dernier salaire normal d’activité revalorisé. L’activité est celle qui a donné lieu à un versement de cotisations à une caisse Arrco et éventuellement Agirc ;
  •  soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité, pour lesquelles il y a eu des cotisations versées à une caisse Arrco et éventuellement Agirc.

Cotisations. L’ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire (part patronale et part salariale) sont prélevées sur le salaire de reprise d’activité. Ces cotisations ne permettent pas d’obtenir des points de retraite complémentaire, la retraite étant liquidée.

Poser une question

1020 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 18 janvier à 00:48, par sylvie

    bonsoir
    je suis née en décembre 57 carrière incomplète
    avec une pension invalidité de 2005 à2019 (retraite au 1/01/2020)
    je n ai pas une grosse retraite je n ai pas assez de trimestre
    se qui me surprend c est ma majoration pour enfants
    montant brut 1449,96 an majoration 72,00 an
    j ai 3 enfants nés 76/ 79/ 97 (plus à charge) je n ai que5%
    pouvez vous me renseigner sur cette majoration pour 3 enfants
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 07:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans le tableau 3 cette majoration ne s’applique que pour les parties de carrière concernées. A l’Arrco elle n’existait presque pas et le taux de 10% s’applique aux points acquis depuis 2012.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 15 janvier à 16:00, par michelet

    bonjour,
    J’ai eu 62 ans en décembre 2018 (né en 56) et je suis parti en retraite le 01/01/19
    Je touche une complémentaire qui a été estimée mais non validée encore
    Serait-je soumis à une décôte et laquelle ?
    Merci pour votre contribution
    Cordialement
    alain

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 15 janvier à 13:59, par Philippe

    Bonjour,

    J’’aurais 60 ans en avril 2020 et 159 trimestres. Fin 2019, en accord avec mon employeur, j’ai décidé de prendre une retraite progressive à 50% à effet du 01/05/2020 mais je viens d’apprendre qu’il y aura un abattement sur ma retraite progressive ARRCO-AGIRC, selon la réglementation décidée le 23/12/2019, alors que lors de la négociation avec mon employeur cet abattement n’existait pas !!!
    Pouvez-vous me le confirmer ? si oui à quelle date est-ce applicable ?
    Et quand je passerai en retraite définitive au 01/5/2022, aurais-je en plus la minoration de 10% pendant 3 ans sur la complémentaire ?
    J’ai l’impression de me faire avoir à tous les niveaux...
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 01:20, par Claude (CFDT Retraités)

      Un abattement sur la retraite est définitif. L’abattement sur la retraite progressive relève du même esprit que la décote sur la retraite progressive de base. Cela a toujours existé depuis que la retraite progressive existe (voir fiche 25).
      C’est vous qui décidez quand vous prendrez votre retraite définitive. Tous sera calculé en fonction de votre situation à ce moment là. Si n’êtes pas exonéré de la minoration temporaire, vous la subirez trois ans. Ce dernier point résulte d’un accord de 2015.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 11 janvier à 18:46, par pequignot

    Bonjour
    Depuis le 1 er janvier 2019 je perçois la retraite complémentaire avec une minoration ( née en décembre 1955, manque des trimestres ) Mon dernier versement AG2R AGIRC ARRCO date du 1 er octobre 2019. Je ne connais pas la raison de cette suspension . Les réponses téléphoniques indiquent variablement : " pli non distribué".....ou " contrôle de l ’hébérgement "( ?je suis propriétaire est reside depuis 2006 dans le même village )...ou ..."révision de l’abattement "..... et ce toujours précédé de " il se peut que" "il semblerait que " il est possible que "....
    Concrètement aucun versement en 2 mois et 11 jours .
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 18:51, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, si vous avez pris votre retraite sans avoir une carrière complète vous subissez un abattement définitif. Dans ce cas vous n’avez pas subi la minoration temporaire.
      Il n’y a pas de raison que votre retraite complémentaire soit interrompue sauf si vous résidez à l’étranger. Lisez la fiche 5 sur les voies de recours.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 11 janvier à 18:19, par Dief

    Bonjour,
    Née en 1960 je compte prendre ma retraite en 2022 soit avec un total de 152 trimestres au lieu de 167 requis pour une retraite pleine.
    J’ai demandé mon estimation de retraite mais je n’arrive pas à savoir si l’estimation qui m’est donné pour ma retraite complémentaire pour un départ en retraite à 62 ans est calculé avec la décote suite à mes trimestres manquants ou dois je la déduire du montant indiqué.
    Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 10 janvier à 14:05, par GALTEAU brigitte

    Bonjour,

    Partie en retraite au 1er mars 2018 à 62 ans donc décôte, je vais avoir 64 ans en février et 2 ans de retraite au 1er mars 2020, ma pension va-t-elle revalorisée ?

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 9 janvier à 15:37, par morel

    bonjour
    je voudrais savoir je suis en retraite depuis mai 2018 pour longue carrière
    voila est ce que ma retraite complémentaire a été impacté avec la malus de -10% pendant 3 ans
    Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 7 janvier à 20:49, par Alain

    Bonjour
    En fin d’année je serai en retraite de france ;actuellement en chomage fin droit (ASS=500€) et beneficiant d’une petite retraite du luxembourg de 590€,je souhaiterai savoir si j’echapperai a la minoration temporaire de 10% de 3 ans de l’ARRCO
    Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 21:04, par Claude (CFDT Retraités)

      Les nombreuses conditions pour en être exonéré sont indiquées. Si vos revenus de 2018 sont faibles et vous exonèrent de cotisations sociales, vous serez aussi exonéré de cette minoration. Lisez Exonération de la CSG en 2020 pour les retraités

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 11:06, par Alain

      Bonjour et Merci de votre reponse rapide.
      Mon RFR est de 13332€ pour 2018,sur le tableau la CSG sera de 3,8% donc minoration temporaire 5% au lieu de 10% si j’ai bien compris !.Sur le site de agirc-arrco il est marqué : Il existe des situations pour lesquelles, le coefficient de solidarité ou minoration temporaire ne s’applique pas. Ainsi, sont exonérés de la minoration temporaire sous certaines conditions :
      les retraités qui bénéficiaient de l’allocation de solidarité spécifique à la veille de leur retraite, ce qui est mon cas ! je sais plus trop dans quel cas je me trouverai.Pouvez vous me dire dans quel cas je serai ?
      Merci bien

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 7 janvier à 08:23, par Fouert-Pouret

    Bonjour
    J’ai ben compris dans vos publications qu’à moins de 25 ans dans le privé chaque trimestre "validé" comptent pour le sam.
    Pouvez-vous me dire en terme de calcul quel est le sam dans le cas suivant :
    1983 : 1 trimestre travail été pour 1 000 euros
    1984 : idem 1985 : idem 1986 : idem 1987 : idem 1988 idem 1989
    interruption travail dans le privé jusqu’à début 2009
    2009 à mi 2029 (pour avoir 169 trimestres comptabilisés tous régimes) : 40 000 annuels pour faire simple
    C’est facile pour 2009 et après mais je ne vois pas le calcul en intégrant les travaux saisonniers de jeunesse
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 7 janvier à 16:31, par Gabrielle LINET

    Bonjour et Meilleurs Vœux,
    J’ai bien lu la fiche 36 mais je reste dans le doute :. j’ai une carrière longue , née en 1959 j’avais 167 trimestres au 31/12/2017 avec 15 trimestres avant mes 20 ans et je totalisais 171 trimestres au 31/12/2018.. Mon attestation de carrière longue indique que je peux obtenir ma retraite anticipée le 01/10/2019 date de mes 60 ans.. Bien qu’ayant eu le taux plein avant le 01/01/2019 , je suis tout de même impactée par la minoration de 10% pendant 3 ans sur ma retraite complémentaire, . est ce normal ?
    L’AGIRC ARRCO m’indique que j’aurais du justifier de 5 trimestres avant mes 16 ans ( ce qui n’est pas le cas) pour être exonérée de cette minoration.
    Les conditions du taux plein sont bien le nombre de trimestres acquis avant le 01/01/2019 ? ou bien quelle est la règle du taux plein et l’âge entre-t-il en compte pour determiner le taux plein ?
    En vous remerciant d’avance pour votre réponse, bien à vous.

    Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 21:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous n’aviez pas droit à la retraite avant vos 60 ans, même si votre carrière était complète avant. La retraite au taux plein signifie bien le moment où on a droit à la retraite.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 3 janvier à 15:20, par Nad

    Bonjour
    Mon mari a élevé mon 1er fils pendant 8ans et 10 mois avant ses 16 ans . Pourras-t-il prétendre l’avoir élever 9 ans pour le calcul de la majoration 10 % pour l’éducation de 3 enfants vu qu’il manquera 2 mois ?(à savoir qu’il l’a élevé au-delà de ses 18 ans)
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 29 décembre 2019 à 21:17, par THIERRY

    Bonjour,

    Je suis né en janvier 1960, je suis en CFA routier depuis 2017, soit 57 ans, et ceci jusqu’en 2022
    mon départ en retraite est donc en janvier 2022
    Avec mon CFA j’aurais validé 184 trimestres de cotisations (ayant commencé à 16 ans)
    Concernant la minoration des 10% sur la complémentaire, sera-telle appliquée malgré tous mes trimestres ?

    Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 24 décembre 2019 à 20:22, par Dupré christian

    Bonjour,
    Je suis née en 1959 le 2 août j’ai commencé à travailler le 4 août 1975 c’est à dire a l’âge de 16 ans donc je fait parti des carrières longues j’ai fait a partir de l’âge de 20 ans chez ArcelorMittal les deux continues pendants 40 ans qui m’a permis d’avoir une pénibilité et de partir avant l’ âge mais avec 177 trimestres a lieu des 167 demander pour mon âge de naissance et bien sur malgré tout cela je perd sur ma complémentaire 10 pour cent pendant 3 ans j’ai bien sur pris ma retraite bien méritée le 1 septembre 2019 donc je trouve que ce n’est pas normal de traiter tous les dossiers de la même façon .

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2019 à 10:28, par Gilbert (CFDT Retraités)

      Les systèmes de retraite en France sont ainsi faits qu’ils produisent des injustices. C’est la raison pour laquelle la CFDT souhaite et agit pour une réforme qui tienne compte davantage sur la durée de cotisation.
      Dans votre situation personnelle, vous avez cotisé au régime général un nombre de trimestres supérieur à celui requis pour votre génération sans améliorer votre pension de base mais dans le même temps vous avez acquis des points de retraite complémentaire pendant toute la durée de votre carrière y compris pour les périodes d’inactivité. Ce dernier système dit « à points » est donc plus juste.
      Cependant, contrairement au régime de base, la retraite complémentaire a l’obligation d’équilibrer ses comptes et contrairement au régime général, il ne peut pas être en déficit. C’est la raison pour laquelle, les partenaires sociaux Syndicats de salariés et employeurs qui gèrent les retraites complémentaires) ont décidé des mesures pour éviter la faillite prévisible :
      1) augmentation modérée de la cotisation des employeurs
      2) moindre revalorisation des pensions des retraités
      3) mise en place d’un bonus malus pour les nouveaux retraités à partir de 2019, limité dans le temps.
      Pour en savoir plus : https://www.cfdt-retraités.fr/L-ac...

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 25 décembre 2019 à 17:46, par fleury

    bonjour
    née le 10 04 1957 et ayant pris ma retraite le 01 05 2019 , un coefficient de minoration provisoire (3 ans) m’a été appliquée
    il me semble que le texte de loi prévoyait que la notion de "bonus-malus" ne s’appliquait pas pour les mères ouvriers
    un recours est - il possible ?
    merci de vos précisions

    cordialement
    A++

    Répondre à ce message

    • Le 25 décembre 2019 à 22:58, par Claude (CFDT Retraités)

      Les exonérations sont indiquées dans cette fiche.
      Vous évoquez l’exonération des assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955 parents d’au moins trois enfants, de personnes ayant interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 21 décembre 2019 à 19:49, par Philippe

    Bonjour
    60 ans en mars 2020
    Normalement prise de retraite anticipée carrieres longues courant 2020 , en attente attestation .
    Sans emploi depuis le 01/01/2019 ( fermeture entreprise ) et n ayant pas droit au chomage .Cotisant volontaire vieillesse depuis , en attendant la date validée par la cnav .
    Ma question est ; suis je concerné par la minoration des complementaires auquelles je ne cotise plus depuis le 01/01/2019 , car pour 2019 et 2020 mon RFR sera d environ de 14 000 euros ( pension retraite de ma conjointe )pour 2 parts et donc non imposable .
    merci d avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 17 décembre 2019 à 14:50, par DUPLESSIS bernadette

    Bonjour,
    Ma retraite progressive est sur le point d’être validée par mon employeur, mon activité à temps partiel sera de 50% pendant 14 mois environ avant d’être en retraite définitive.. Est-ce possible de cumuler son activité pendant les 7 premiers mois (temps complet), pour ensuite les récupérer les récupérer (partir 7 mois plus tôt à la retraite ?
    Dans l’attente,
    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 13 décembre 2019 à 14:52, par MLC

    Bonjour,

    Suite à une question sur le calcul de la minoration par l’IRCEM pour départ à 62 ans en septembre 2019 avec 125 trimestres vous m’avez conseillé de regarder cette fiche 36. Désolé de vous dire qu’elle ne donne pas de formule pour vérifier le taux appliqué, elle m’a redirigée vers un simulateur du site de l’Agirc Arrco qui après avoir demandé de rentrer les renseignements (âge, âge de départ, âge du taux plein) ne fait que répéter que je devrais attendre quelques années avant de partir... Mais c’était pas ma question et en plus j’ai pris, enfin j’essaie, de prendre ma retraite pour le 01/09/2019 comme j’en ai, théoriquement, le droit...
    Merci quand même de votre dévouement et de votre patience.

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2019 à 15:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Si je comprend bien bien, vous voulez prendre votre retraite à 62 ans mais avec une décote (régime général fiche 20) et un abattement (cette fiche), les deux pour toujours.
      Comme l’âge du taux plein est à 67 ans pour vous, vous partez cinq ans avant (voir tableau 2).

      Répondre à ce message

      • Le 14 décembre 2019 à 13:15, par MLC

        Bonjour,
        Et merci, j’ai bien trouvé l’info dans tableau 2.

        Si je puis me permettre, peut-être pour aider ceux qui comme moi ne sont pas très doués, dans ce tableau on dit qu’il ne concerne que ceux qui ne touchent pas de retraite du régime général or je touche bien une retraite sécu mais pas à taux plein vu que je n’ai pas tous mes trimestres, voilà pourquoi je pensais qu’il ne me concernait pas...

        Ceci dit, encore grand merci pour tout les renseignements précieux que vous mettez à notre disposition.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 13 décembre 2019 à 02:07, par Peronnet

    Bonjour Claude. Né le 16 décembre 1960, je possède 4 trimestres avant mes 20 ans. La Carsat m’indique que je peux prétendre à ma retraite à compter du 1er Janvier 2021. Je suis au chômage depuis Janvier 2018 et je bénéficie de l’allocation jusqu’au 31 décembre 2020. La Carsat m’invite donc à faire une demande de retraite anticipée dès l’instant car j’aurais acquis au 31 décembre 2020, 168 trimestres. 2 questions : Est ce que je pourrais réellement y prétendre malgré 3 années de chômage ? Es ce qu’une décote sera appliquée jusqu’à mes 62 ans ? Merci pour votre retour et bravo pour la qualité des réponses apportées aux demandes.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 11 décembre 2019 à 17:19, par Gilbert CAER

    Bonsoir, j’ai 3 enfants que j’ai élevé en résidence partagée depuis 2001. Je donne toujours à ma dernière qui a 26 ans une somme mensuelle. Quel est le pourcentage sur ma retraite à venir ?
    Merci de la réponse

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 11 décembre 2019 à 14:44, par Dauthuille

    Bonjour,

    Mon employabilité devenant difficile, j’envisage de partir à la retraite à 62 ans.

    Il me manquera 15 trimestres de cotisations à cette période.

    Le régime général applique une décote de 1,25% par trimestre manquant soit 19%.

    Je n’arrive pas à connaître la minoration qui sera appliquée sur ma retraite complémentaire. On me parle de 0,8425% de minoration sur ARRCO seulement. Mais comment est-ce calculé réellement. Mais nouvelle difficulté les régimes ont été fusionnés.

    On me parle aussi d’une minoration temporaire mise en place récemment. Est-elle cumulable à la première ?

    J’ai donc besoin d’aide pour y voir clair.

    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 11 décembre 2019 à 22:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre coefficient Agirc-Arrco dépend de votre année de naissance selon un barème dont le coefficient de 0,8425 fait partie. Dans ce cas il n’y a pas de minoration temporaire.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 3 décembre 2019 à 16:02, par Michèle

    Bonjour,

    suite à un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) initié par mon entreprise incluant notamment des mesures de licenciements, et ayant aussi des charges de famille assez lourdes, j’ai finalement signé en 2016 une mesure de départ en retraite précédée de dispense d’activité (MFDC) avec réduction de salaire.
    Dans ce cadre je suis obligée de partir en retraite au 1er Avril 2020, date à laquelle j’aurais droit à la retraite sécurité sociale à taux plein, ayant 62ans en mars 2020, 171 trimestres (159 cotisés et 16 assimilés, mais d’après l’accord que vous mentionnez ici je comprend qu’une minoration de 10% me serait appliquée pendant 3 ans sur les retraites AGIRC-ARRCO, ce qui me pose souci étant donné les charges que je dois assumer.
    A l’époque, j’ignorais qu’un tel cet accord avait été pris ni une décision ferme d’application dés 2019 et rien dans les textes du PSE ni lors des entretiens avec les consultants de mon entreprise après consultation de mon relevé de carrière ne m’avait indiqué cette conséquence sur le montant de ma retraite.

    Les dates et formes d’application de cet accord étaient-elles déjà établies en 2016 ?
    S’appliquent-elles pour les personnes qui sont rentrées dans le cadre d’un PSE avant 2019 ?

    En vous remerciant pour votre aide et votre site qui est un véritable support par les précisions qu’il apporte.

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2019 à 21:17, par Claude (CFDT Retraités)

      La minoration temporaire a été décidée en 2015.
      La retraite complémentaire représente en moyenne un tiers de la retraite totale. Cette minoration vous retire en principe un tiers de 10% de votre retraite totale.

      Répondre à ce message

      • Le 4 décembre 2019 à 14:52, par Michèle

        Je vous remercie beaucoup pour votre réponse.

        Si je peux me permettre une autre question, cette fois sur la majoration pour étudiant entre 18 et 25 ans à charge... :

        quels documents sont demandés pour considérer un enfant majeur étudiant à charge ?
        et plus spécifiquement s’il s’agit de la déclaration de revenus 2019 : est ce qu’un enfant majeur étudiant est bien considéré à charge quand même s’il n’est pas déclaré par une demie-part sur ma déclaration de revenu mais par le versement d’une pension alimentaire, lui-même n’ayant aucun revenu propre pour le moment et que nos pensions déclarées ?
        (N’étant pas mariée, leur père et moi déclarons nos revenus individuellement et depuis cette année avec chacun une pension alimentaire déclarée pour notre fils étudiant qui loue un petit logement pour être proche de son lieu d’études en semaine mais qui revient à la maison tous les we et les vacances)

        En vous remerciant encore pleinement pour votre aide

        Répondre à ce message

        • Le 4 décembre 2019 à 17:00, par Claude (CFDT Retraités)

          La notion d’enfant à charge est indépendante de la position retenue en matière fiscale. Pour un étudiant, la preuve sera le certificat de scolarité.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 2 décembre 2019 à 23:00, par lucie

    le 2/12/ 22h30 bonsoir merci Claude pour la reponse excusez moi si ma question n’etait pas bien precise je ne parle pas du montant de la rente de l accident de travail je parle du montant annuel de l annee1965 inscrit sur la notification de la rente de l’accident de travail qui est 5630 mais sur le relevé de carriere le montant annuel est de 3520 voudriez vous m’expliquer pourquoi cette difference entre ces 2 montants merci encore une fois cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 2 décembre 2019 à 17:54, par ESCOFFIER

    Bonjour, Je suis née en novembre 1957, je viens de recevoir la notification d’un calcul provisoire, qui j’espère est provisoire car j’ai eu 3 enfants nés et élevés, donc une majoration de 10 %, le calcul reçu correspond à 4,5 %, quand j’appelle on me dit que ce calcul est fait par des automates !!! par contre j’ai la minoration de 0,9 pendant 3 ans, et qui a été calculée sur le montant de base plus la majoration enfants qui aujourd’hui est à 4,5 %
    J’essaie d’avoir l’information que je ne trouve pas.
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2019 à 12:06, par Claude (CFDT Retraités)

      Le tableau 3 vous indique clairement que la majoration pour enfants ne concerne qu’une petite partie de la carrière, c’est donc normal que vous n’ayez pas 10% puisque ce taux n’existe que depuis 2012.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 2 décembre 2019 à 18:56, par mohammed aouani

    Bonjour,
    y’à un mois et demi je vous y’es écris pour le non réponse du service Agirc Arrco pour une révision, vous m ’aviez orienter vers le médiateur du service par lettre avec accusée de réception . aujourd’hui sans réponse j’ai adressé un courrier et tout le dossier, du mandataire juridique du tribunal de grande instance de Lyon ainsi le dossier de la carsat qui eux ont statué sur mon dossier, je vous demande par la présente c’est quoi le dernier recours que je dois faire.??
    Je vous remercie infiniment.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 2 décembre 2019 à 12:33, par LEAUSTIC

    Bonjour,
    Salariée de 1977 a 1990 du commerce de détail ,ayant cotisé pour la complémentaire à isica retraite .En 1985 ,3 enfants sont nés , en 1989 ,1 enfant aussi .
    Majoration pour enfants nes aggir arcco pour ma demande de retraite en 07 2019 est egal à 1,80 euros sur 12 mois. ce qui fait 0,15 c euros par mois ,je ne comprends pas .isica a fusionné avec ag2r la mondiale en 1999,mais avant qu en etait il du regime isica pour la. complémentaire ,pouvez vous me renseigner .Merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 2 décembre 2019 à 08:39, par lucie

    le 2/12 8h 30 : bonjour en 1965 mon mari a eu un accident de travail sur la notification de la rente de l’accident de travail le montant annuel est 5630 mais sur son relevé de carriere le montant est de 3520 voudriez m’expliquer pourquoi le montant n’est pas le meme ou parce que c’est une retraite de reversion c’est pour cela qu’il a changé . merci beaucoup pour votre reponse cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2019 à 21:49, par Claude (CFDT Retraités)

      La rente accident du travail n’est pas une retraite mais une compensation d’un préjudice. Elle a des règles particulières que je ne connais pas. Je lis dans le site Ameli.fr qu’en cas de réversion, la rente est diminuée dans des proportions qui varient suivant les âges respectifs de l’assuré bénéficiaire et de son conjoint. La diminution sera d’autant plus forte que l’âge de l’assuré est élevé et son conjoint, jeune.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 26 novembre 2019 à 12:52, par MARQUES CLAIRE

    Je suis enseignante en primaire dans l’enseignement catholique ;
    Je viens de recevoir l’estimation de mes montants bruts retraite.
    peut-on savoir le montant approximatif des charges afin d’avoir une idée sur le revenu net que l’on percevra ?
    La minoration de la pension retraite avant l’ age de la retraite est -elle permanente tout le restant de la vie ou bien temporaire ?

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2019 à 22:29, par Claude (CFDT Retraités)

      1. Le droit à l’assurance maladie de la sécurité sociale n’est pas une charge mais un cotisation pour la protection sociale : lisez la fiche 28.
      2. La décote du régime général et l’abattement Agirc-Arrco sont définitifs. La minoration temporaire obéit à d’autres règles.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 23 novembre 2019 à 21:39, par jak13

    Bonsoir,
    Je suis né le 28/10/57.
    En mars 2018, après régularisation auprès la Cnav de périodes lacunaires, il m’a été envoyé un document me conformant que j’étais éligible à la retraite pour Carrière Longue( 9 trimestres avant mes 20 ans) au total, Privé /Public, je totalise 166 trimestres. Je n’ai pas donné suite...En juin 2019, je fais mes demandes de retraites, Public/Privé avec effet au 01/01/2020.
    Je totaliserai 173 trimestres.Tout se passe assez bien. Après rendez-vous avec un conseiller Agirc-arrco pour finaliser mon dossier de complémentaire, je lui demande si j’aurai une minoration en lui précisant que je pouvais prétendre à la retraite un an plus tôt pour carrière longue. Il me répond que je n’aurai pas de minoration. Ce qu’il me confirme en sortant de son bureau.
    Quelques jours plus tard, je reçois un courrier de AG2R, le gestionnaire-payeur gérant mon dossier agir-arrco. J’ai alors été surpris d’y
    voir un coefficient de minoration de 0,9 pendant 3 ans...J’ appelle à un agent, qui me répond qu’il n’y a plus le critère de carrière longue.
    Que c’est la Loi...
    Après recherche et lecture de l’article36 du chapitre XI de l’accord Interprofessionnel de novembre 2017, je n’ai pas trouvé de trace d’exonération de minoration relatif aux carrières longues et ne peut m’opposer á ce fait.Néanmoins, j’ai lu dans certaines de vos réponses sur le sujet, que vous incitiez les personnes a produire une attestation de la CNAV. Ce que j’ai fait. Sans résultat.
    Je ne mets pas votre parole en doute, mais par expérience, seul les textes font foi. De ce fait pourriez-vous me donner les textes afférents à mon cas, afin que je puisse me défendre.
    Je vous en serait très reconnaissant. Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre 2019 à 21:50, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce n’est pas la carrière longue en soi qui exonère. Comme indiqué dans la fiche, la minoration ne s’applique pas si la retraite au taux plein dans le régime de base est retardée de 4 trimestres calendaires. La retraite anticipée carrière longue donne droit à la retraite au taux plein, c’est cela qu’il faut argumenter.
      Je reste surpris que votre interlocuteur AG2R ne le sache pas !
      Faites lui un courrier en ce sens. Si le liquidateur refuse, écrivez à la direction de l’institution de retraite complémentaire et faites une deuxième courrier contenant la copie et adressez là à l’administrateur désigné par la CFDT.

      Répondre à ce message

      • Le 24 novembre 2019 à 11:29, par jak13

        Bonjour,
        Je vous remercie pour la réponse rapide.
        Je vais leur envoyer un courrier en argumentant sur ce que vous écrivez.
        Pourriez-vous, SVP, m’envoyer (en courriel privé) les coordonnées de l’administrateur désigné par la CFDT.
        Je vous tiendrai informé de la suite donnée.
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 24 novembre 2019 à 11:35, par Claude (CFDT Retraités)

          Comme militant de la CFDT Retraités, je n’ai pas les coordonnées des représentants de la CFDT désignés par la Confédération CFDT. Mais pour vous ce n’est pas important.

          Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2019 à 17:27, par P-O

      @ jak13

      Bonsoir,

      Il faut vous référer à l’article 100 de l’accord du 17/11/2017.

      Circulaire 2018-09-DC - Agirc-Arrco disponible sur internet.

      Article 100. Modalités d’application
      1. Les dispositions de l’article 98 ne s’appliquent pas aux participants, nés à compter du 1erjanvier 1957, qui remplissent les conditions pour bénéficier d’une pension de vieillesse de base à taux plein avant le 1erjanvier 2019 mais liquident leur pension après le 31 décembre 2018.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 22 novembre 2019 à 17:33, par Barotte

    Bonjour je viens de recevoir ma notification du montant de ma retraite - il semblerait que le % de bonus ne correspond pas à ce que j’avais espéré - je suis née en Octobre 1952 j’ai commencé ma carrière en 1965 eh oui très jeune - je viens de demander ma retraite au 1er Novembre 2019 soit à l’âge de 67 ans - quel est le % de bonus auquel j’ai le droit ? Sachant qu’à un moment je pouvais prendre ma retraite à 60 ans et 9 mois - j’ai eu 3 enfants

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2019 à 19:05, par Claude (CFDT Retraités)

      Que bonus ? Chaque année cotisé vous permet d’obtenir des points pour la retraite. La majoration pour enfants est limitée dans le temps, comme indiqué dans le tableau 3.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 19 novembre 2019 à 15:28, par Line LEAUSTIC

    Bonjour ,
    J ai eu 3 enfants en 1985 ,un décédé , salariée du secteur privé boulangerie et retraite complementaire ag2r isica avant 1999, quelle majoration pour enfant ,retraite complementaire arcco me sera accordée pour ma retraite en 12 2019 , commencée a travaillé en 1976 et arcco jusque 1990.merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 15 novembre 2019 à 21:22, par lanfrey-Laperrière Roland

    Bonsoir , ayant travaillé depuis 1994 dans une école privée , j’ai eu de gros problèmes de santé et j’ai été en maladie une très grande partie de l’année 2011 avant d’etre licencié et de me retrouver en invalidité 2 en 2012 jusqu’à fin 2019 ou on me mets à la retraite d’office à 62 ans d’ou ma question en 2011 j’ai eu 39,49 points ARRCO , à votre avis je pourrai en avoir combien pour les années d’invalidité 2 de 2012 à fin 2019 ? Je vous remercie par avance de me répondre . Cordialement . L L Roland .

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre 2019 à 22:19, par Claude (CFDT Retraités)

      La règle est indiquée fiche 35.

      Répondre à ce message

      • Le 16 novembre 2019 à 15:27, par lanfrey-Laperrière Roland

        Bonjour , je vous remercie j’ai bien lu : les points sont calculés sur l’année N-1 précédent l’arret de travail : sur mon relevé de carrière en 2010 je travaillais et j’ai eu 18 898€ en 2011 j’ai eu 8000€ et arret maladie ,en 2012 j’ai travaillé pour 2877 € , j’ai été en arret maladie et en Novembre 2012 en invalidité .L’année N-1 d’accord mais ça correspond à quelle année s’il vous plait pour le calcul des points et quel pourcentage ? Merçi de me répondre . Cordialement . L L Roland .

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 13 novembre 2019 à 20:43, par CHASSANY

    Bonsoir,

    La minoration de solidarité de 10% s’applique t’elle aux pensions des personnes précédemment sans emploi et bénéficiaires de l’ARE alors que l’objet de cette minoration est le maintien dans l’emploi !?
    Si les droits ARE ne sont pas épuisés, l’indemnisation pôle-emploi peut-elle être prolongée de 4 trimestres au delà de la date du taux plein ?

    Merci

    Cordialement
    JM.Chassany

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2019 à 22:01, par Claude (CFDT Retraités)

      Les bénéficiaires de l’ARE ne sont pas exonérés.

      Répondre à ce message

      • Le 15 novembre 2019 à 13:42, par chassany

        Il s’agit d’une anomalie et d’une réelle injustice, à renégocier !
        Comment imposer une mesure visant à rester dans l’emploi à des personnes qui en sont privées et que pôle emploi radié dès la date du taux plein !

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 14 novembre 2019 à 18:28, par pascal

    Bonjour, je peux bénéficier du dispositif carrière longue au 31/12/2020, j’aurai alors 60 ans et 5 mois. Quelle est la meilleure solution pour éviter la minoration des -10% : faire une année de plus, est ce que je peux la faire en retraite progressive ? Et si je peux faire cette année supplémentaire en retraite progressive, à quel moment faire la demande. Et est ce que ça va modifier le montant de ma future retraite.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre 2019 à 18:12, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, vous pouvez la faire en retraite progressive, ce qui équivaut pour la retraite à un emploi à temps partiel.
      Il faut faire la demande de retraite progressive avant la date d’effet, lisez la fiche 25 sur ce dispositif.
      Votre future retraite de base ne changera pas, et votre future retraite complémentaire augmentera un peu, à hauteur des points obtenus.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 13 novembre 2019 à 13:47, par Vasseur

    Bonjour,
    Je souhaiterai prendre ma retraite pour carrière longue le 01/02/2022 alors que l’âge de ma retraite normale à taux plein sera le 01/02/2022. j’aurai 62 ans dans le mois de janvier 2022.
    Ceci afin de ne pas être impactée par la minoration de la caisse de retraite complémentaire. Est-ce possible svp ? ou comme l’âge de la retraite à été atteinte je basculerai automatiquement sur une retraite normale et serai obligée de faire une année supplémentaire pour ne pas avoir de malus ?

    D’avance merci.

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre 2019 à 14:17, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez du vous tromper sur les dates. Mais ce n’est pas grave. Si vous avez droit à la retraite anticipée carrière longue avant votre âge légal, demandez à l’assurance retraite une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue. Si vous prolongez votre activité quatre trimestres après la date indiquée sur l’attestation, vous ne subirez pas la minoration temporaire.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 11 novembre 2019 à 12:49, par Dattiches

    Bonjour
    Étant actuellement salarié à mi temps ,et en invalidité
    Normalement je devrai être en retraite à 62ans via mon invalidité
    J’ai 1601,08 points agirc Arrco
    Et 163 trimestres à ce jour
    A combien s’élèverait ma retraite s’il vous plait
    Cordialement
    Mme Dattiches

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 6 novembre 2019 à 13:39, par Gabriel 57

    Je suis né en nov 1957, ayant cotisé 11 trimestres avant mes 20 ans on m’a indiqué que je suis en carrière longue avec 171 trimestres et taux plein au 1er/nov/2017. Actuellement je suis encore actif, et j’ai demandé à partir au 1er janvier 2020 (objectif étant de finir l’année civil et non un départ au 1er nov 2019).

    Question, serais je impacté par une minoration de 10% par l’Arrco/Agirc pendant 3 ans ? ou aurais-je une majoration de 10% sachant que j’ai travaillé 8 trimestres après mon taux plein ?

    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2019 à 21:58, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, il faut produire la preuve que vous aviez droit à la retraite anticipe carrière longue en l’attestation carrière longue.
      Le décompte pour la majoration commence au plus tôt en 2019, date d’application réelle.

      Répondre à ce message

      • Le 7 novembre 2019 à 14:06, par Gabriel 57

        Re,

        Donc, si je transmets l’Attestation de la CRAV à l’ARRCO/AGIRC que je suis en carrière depuis 2 années (2017), je ne serais pas impacté par une majoration ni par une minoration d’ailleurs du fait que le point de départ de la minoration étant 2019, c’est bien cela ?

        Merci de votre retour

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 5 novembre 2019 à 09:05, par Philippe

    Bonjour,
    Je viens de faire valoir mes droits à la retraite à l’âge de 60 ans pour carrière longue de 1975 à 2019 avec départ le 01/09/2019. Sur le récent décompte final de l’Agirc-Arrco (non cadre) , je me suis rendu compte que la majoration pour 4 enfants élevés (1981, 1984, 1986 et 1987) ne correspond que à 3,15 % et pas aux 10% auxquels je croyais avoir droit, pourcentage que la Carsat m’a bien appliqué. Est-ce normal ou est-ce un mauvais calcul de Klesia ? Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre 2019 à 23:02, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans le tableau 3 les 10% ne s’appliquent qu’aux points acquis depuis 2012. C’est donc normal que vous ayez moins puisque c’est par période.

      Répondre à ce message

      • Le 6 novembre 2019 à 14:48, par Philippe

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse. Et quel est le pourcentage de majoration pour la partie de carrière avant 1999 ?

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre 2019 à 14:11, par Desmonet

    Bonjour,
    J’ai eu ma retraite au 1er juillet 2019, à 60 ans dans le cadre des carrières longues. Je suis née le 23 juin 1959.
    Je disposais de 168 trimestres cotisés et 18 validés au 31.12.2018, dont 5 trimestres avant mes 20 ans (donc taux plein)
    L’AGIRC ARRCO me minore ma retraite complémentaire de 10 %, or les textes disent :
    " Les personnes nées à compter du 1er janvier 1957 qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein avant le 01.01.2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 01.01.2019. "
    Merci de votre information car je ne comprends pas que cette minoration me soit appliquée.
    Très cordialement
    S. DESMONET

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2019 à 15:50, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, c’est exact. Nous avons ajouté ci-dessus : « Pensez à conserver des preuves du droit à la retraite à taux plein en 2018 comme l’attestation carrière longue. » L’institution de retraite complémentaire n’a pas connaissance de votre droit à la retraite anticipée carrière longue en 2018. Il faut lui en apporter la preuve.

      Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2019 à 00:37, par P-O

      @ Desmonet

      Bonsoir,

      Je suis née le 23 juin 1959.
      je ne comprends pas que cette minoration me soit appliquée

      Cette minoration vous concerne car vous ne respectiez pas au 31/12/2018 la condition d’âge pour bénéficier à cette date d’une retraite.
      Ce sont uniquement les personnes ayant 60 ou 61 ans au 31/12/2018 avec la durée d’assurance nécessaire pour la retraite anticipée dispositif carrière longue qui ne subissent pas la minoration de leurs retraites complémentaires ainsi que les assurés nés au plus tard le 31/12/1960 et ayant 4 ou 5 trimestres cotisés l’année de leurs 16 ans avec une durée d’assurance d’au moins 175 trimestres au 31/12/2018.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre 2019 à 16:53, par Jean-Marie

    Bonjour

    Je viens d’avoir 60 ans début septembre 2019 et au 01/10/2019 j’ai acquis 159 trimestres. Je peux donc prétendre à la retraite progressive vu que celle-ci demande 150 trimestres de cotisation.

    J’ai 2 renseignements à vous demander :

    1) Si je décide de débuter ma retraite progressive au 01/01/2020 (160 trimestres de cotisation), comment va être calculée cette retraite progressive, que ce soit pour le régime général ou celui de l’Arrco. Ce calcul va-t-il se faire sur la base des 160 trimestres réellement cotisés à la date du début de cette retraite progressive ou en comptant aussi les trimestres à venir jusqu’à la prise de ma retraite progressive soit 167 trimestres au 01/10/2021 ? (62 ans).

    Si la prise en compte se fait uniquement sur les trimestres réellement cotisés à la date du début de la retraite progressive (soit 159 trimestres), comment se fera le calcul final quand je déciderai de prendre ma retraite totale ? En recalculant avec les trimestres acquis durant la durée de la retraite progressive (soit du 01/01/2020 au 01/10/2021 ? + 7 trimestres soit un total de 167 trimestres) ?

    2) Mon employeur accepte les départs en retraite progressive mais refuse de cotiser pour les trimestres correspondant à celle-ci (soit 7 trimestres pour moi).
    Que cela implique-t-il pour le calcul de ma retraite progressive et plus tard pour ma retraite définitive, vu que je ne pourrai pas cotiser ni la part de mon employeur ni ma part pour ces 7 trimestres ?

    3) Je comprends aussi que j’aurai une décote de 10 sur la part de ma complémentaire ARCCO. Mais cette décote de 10% sera-t-elle déjà effective pour le calcul de ma retraite progressive ?

    4) Depuis mars 2019, j’essaie à maintes reprises que mon dossier Arcco soit mis à jour … mais toujours sans effet à ce jour. En effet sur mon relevé de carrière Arcco, l’année 2017 ne m’a pas été comptée. Pour l’année 2018, je n’ai que les 2 premiers mois qui ont été pris en compte. Je dépends d’Apicil pour cette partie complémentaire. J’ai déjà renvoyé mes fiches de paie pour la mise à jour de mon dossier en juillet dernier mais à ce jour … rien !

    Quel moyen « de pression légal » ai-je pour faire avance mon dossier ? Car si je demande ma retraite progressive pour le 01/01/2020, il y aura encore l’année 2019 à mettre à jour et je suppose encore d’énormes retards supplémentaires dans la mise à jour de mon dossier. (Des mois et des mois voire 1 année et donc autant pour recevoir cette partie de pension ! Certains de mes collègues ont dû attendre 10 mois).

    Cordialement et encore merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2019 à 22:09, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous posez une question sur la fiche 36 à la fiche 25 et ici fiche 36 vous posez une question sur la fiche 25 !
      1. Calculé comme une retraite normale en prenant en compte les trimestres obtenus : décote et abattement si carrière incomplète.
      2. Votre employeur ne peut pas refuser de cotiser sur votre temps partiel, il peut refuser de cotiser comme sur une temps plein.
      3. Non, il n’y a pas de minoration temporaire sur la retraite progressive, seulement sur la retraite définitive, s’il y a lieu.
      4. Ce sera mis à jour lors de votre demande de retraite progressive, ils y seront obligés. Si les retards sont si importants il faut écrire à la fédération Agirc-Arrco, la tutelle (voir fiche 5).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre 2019 à 14:40, par TATU Jean Claude

    Bonjour,

    Je suis né le 02/07/1958. Depuis le 01/09/2018 je suis en retraite progressive à 20%. Au 01/09/2019 je suis passé en retraite progressive à 50%. Je compte liquider ma retraite au 31/12/2020. Est-ce que je subirai la décote de 10% pendant 3 ans sur ma retraite ARCO-AGIRC ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement
    JCT

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre 2019 à 10:59, par Brigitte

    Bonjour,
    Je suis née en mars 1958, j’ai eu des arrêts dans ma carrière, donc je ne devrais partir en retraite qu’à 67 ans.
    Or, je suis en invalidité donc je partirai en retraite à 62 ans, c’est à dire le 1er avril 2020.
    J’ai reçu un texto de la Carsat me disant que l’étude de mon dossier retraite a débuté le 18/10/2019.
    J’aurais voulu savoir où dois je m’adresser pour demander la retraite complémentaire.
    Je vous remercie par avance.
    Cordialement,
    Brigitte.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 31 octobre 2019 à 11:42, par patrice ratel

    bonjour

    je voudrais connaitre les parts de versement de la retraite en tre la carsat, l’agirc-arcco et l’employeur ...en %.
    je viens de recevoir ma notification de la carsat et cela me parait tres peu.
    merci de votre reponse
    P Ratel

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 5 juin 2019 à 21:37, par cochet

    Bonjour
    Je suis actuellement en retraite progressive et je vais prendre ma retraite définitive au 1 sept 2019. Pour faire le calcul de ma retraite, j’ai constaté que sur le relevé de situation individuelle le nombre de points de ma retraite complémentaire concernant AGIRC (4907 points au 1/1/17) ne correspond pas du tout au nombre de points sur le site B2V (1863.12 points)
    Pourriez-vous me donner quelques explications. Merci
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2019 à 21:40, par Claude (CFDT Retraités)

      Vos points Agirc on tété convertis en points Agirc-Arrco. Cela résulté de la création d’un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice.
      C’est expliqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 29 octobre 2019 à 15:24, par Mireille

    Née en août 1959, je suis en retraite du RG depuis le 01/09/2019 au titre de l’incapacité permanente puisque je bénéficie d’une IPP de 25% suite AT (rentrant donc dans le cadre général de la pénibilité). Retraite calculée au taux plein. Durée totale d’assurance 180 trimestres.
    Ma retraite complémentaire auprès de Malakoff Médéric est amputée du coefficient de solidarité de 10%.
    Or l’article 7 de l’accord national interprofessionnel du 10 mai 2019 a ajouté des cas d’exonération dont « les participants justifiant d’une incapacité permanente partielle d’au moins 20% suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ».
    Je rentre donc bien dans cette catégorie. Mais Malakoff Médéric maintient sa position. La retraite au titre de la pénibilité exclurait le bénéficie de l’application de l’accord ci-dessus. Est-ce normal ?

    Répondre à ce message

    • Le 29 octobre 2019 à 22:33, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous êtes dans votre droit. Demandez par écrit et recommandé l’application de l’article 7.2 de l’Accord national
      interprofessionnel sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco du 10 mai 2019. L’"article ajoute que d’autres cas sont exonérés, et alinéa b) précise :
      « b) les participants qui se sont vu reconnaître une incapacité permanente partielle de 20 % ou plus à la suite d’un accident du travail ou de trajet tels que définis aux articles L. 411-1 ou L. 411-2 du code de la Sécurité sociale, ou d’une maladie professionnelle telle que définie à l’article L. 461-1 du code de la Sécurité sociale ; »

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 27 octobre 2019 à 10:53, par MULA

    Bonjour je suis née le 09 Oct 1957. Je viens donc d’avoir 62 ans , depuis le 09 Oct 2019 .
    J’ai donc demandé ma liquidation de retraite à partir du 01 Nov 2019

    En Nov 2017, j’avais 173 trimestres cotisés validés .
    Donc , j’avais déjà le nombre de trimestres suffisant ( supérieur à 166 trimestres demandés ) pour obtenir le "Taux Plein" .
    En 2017, j’avais même reçu un courrier de "Info retraite" concernant l’estimation indicative globale qui m’informait que :
    TAUX PLEIN ( date où votre retraite sera calculée sans décote ni surcote ) : 01 /11 /2019

    Aujourd’hui , je reçois un courrier de HUMANIS ( AGIRC ARRCO ) qui m’annonce le montant de ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO avec une minoration de 10% temporaire pendant 3 ans. ( contribution de solidarité )

    Je pensais être dispensée de cette décote , car je suis dans le cas suivant :
    " Les personnes nées à partir du 01 Jan 1957 , qui remplissent les conditions de retraite à taux plein avant le 01 Jan 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité, que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 01 Jan 2019.

    En vous remerciant pour votre aide . Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre 2019 à 11:11, par Claude (CFDT Retraités)

      Le droit à la retraite de base au taux plein suppose de remplir plusieurs conditions, dont celle de l’âge, soit 62 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre 2019 à 19:53, par Mula

        Merci pour votre réponse. Si je comprends bien ....le fait d’avoir 62 ans au moment où je demande la liquidation de ma retraite implique cette minoration ?
        C’est bien pour cette raison ? Même si j’avais déjà tous mes trimestres bien avant ?

        cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 28 octobre 2019 à 11:05, par P-O

      @ MULA

      Bonjour,

      Les personnes nées à partir du 01 Jan 1957 , qui remplissent les conditions de retraite à taux plein avant le 01 Jan 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité, que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 01 Jan 2019.

      Cela concerne uniquement les personnes éligibles à un dispositif de retraite anticipée.(carrières longues,handicap...).

      TAUX PLEIN ( date où votre retraite sera calculée sans décote ni surcote ) : 01 /11 /2019

      Cela suppose que vous avez eu une majoration de durée d’assurance pour enfants qui n’est pas éligible à la retraite anticipée et par conséquent attendre vos 62 ans pour obtenir votre retraite en 2019 ce qui conduit à vous appliquer la minoration sur vos retraites complémentaires.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 28 octobre 2019 à 10:36, par Jean-Marc L.

    Bonjour,
    J’ai un contrat de travail forfait Jours.
    Au 1° Juillet 2020, je souhaiterais prendre une retraite progressive (genre 40%travail), car j’aurais acquis mes droits (62ans et les trimestres), Néanmoins, j’ai cru lire que cette possibilité n’était pas offerte au personnes ayant un Contrat Forfait Jour.

    Question 1 : Est-ce Vrai
    Question 2 : Puis-je prétendre à prendre une retraite progressive si mon employeur me fait un contrat ’Heures’ au 1° juillet , ou faut-il justifier d’un contrat heure depuis plusieurs mois auparavant ?

    merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 25 octobre 2019 à 21:50, par rebillard

    bjr je suis ne en 1957 et jai comence atravaille a 17 ans
    donc jai le nombre de trimetres pou rpartir a 62 ans
    mais la decote agirc arco me frieine
    a 63 ans est ce que je naurai plus cette decote ?
    ou dois je attendre 64 ans
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2019 à 22:26, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme écrit ce n’est pas une décote, définitive, mais une minoration temporaire. Si vous avez commencer à travailler jeune, vous aviez peut être droit à la retraite anticipée carrière longue. Si non, si vous ne remplissez aucune des conditions indiquées pour ne pas subir la minoration temporaire, travaillez 12 mois de plus pour ne pas la subir. Ce qui est écrit n’est pas clair ?

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 25 octobre 2019 à 11:56, par pierre

    Bonjour, je viens de recevoir ma notification de retraite. J’ai deux enfants à charge, tous les deux majeurs, l’un inscrit en fac (19 ans), l’autre sans emploi (23 ans) mais non inscrit à Pôle Emploi car il ne veut pas rentrer "dans le système"... Ce dernier ne perçoit aucun revenu, est sur ma déclaration fiscale (avec 0 revenus) et j’ai fourni une attestation sur l’honneur comme quoi il habitait chez moi et qu’il ne travaillait pas. Compte-tenu de la situation, l’Agirc-Arco refuse de le considérer comme enfant à charge. Aije un recoirs possible ? Sur quoi puis-je m’appuyer ?
    Merci pour votre réponse et bien cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2019 à 14:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Nous avons indiqué dans cette fiche pratique la réglementation : « l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ». Si ce n’est pas le cas, vous n’avez aucun recours. Votre fils est le seul responsable de cette situation bien qu’il bénéficie du système grâce à vos retraites !

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 22 octobre 2019 à 07:00, par Jacques BATTUT

    Bonjour , je suis né en 1957, j’ai pris ma retraite a 60ans pour longue carriere., a 62 ans est ce que je toucherai la totalité de ma retraite complementaire ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre 2019 à 22:52, par Claude (CFDT Retraités)

      La minoration temporaire dure trois ans, comme indiqué.

      Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2019 à 13:03, par P-O

      @ Jacques BATTUT

      Bonjour,

      je suis né en 1957, j’ai pris ma retraite a 60ans pour longue carriere

      Donc vous n’avez pas été impacté par la minoration de 10% puisque vous avez pris votre retraite avant le 01/02/2019.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 25 octobre 2019 à 01:37, par BOUGHARA

    Bonsoir,
    je voudrai savoir à quoi correspond les 626,17 points que j’ai lu sur mon relevé de carrière
    j’aurai aimé avoir plus de renseignements, j’avoue que je ne comprends pas beaucoup.
    Ensuite vous m’envoyez un tableau ou il fait mention de chiffres je suppose que c’est l’année de départ choisi et en fonction du choix de l’année, je gagne 70 euros par ans
    d’autre part vous faites mention de 10% pour trois enfants , mais j’ai eu 6 enfants ne serait ce pas 20% ???
    pourriez vous m’éclairer, car je suis perdue, afin que je puisse anticipé de manière à préparer ma retraite.
    Merci.
    CORDIALEMENT.
    Mme BOUGHARA

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre 2019 à 10:25, par Claude (CFDT Retraités)

      La CFDT Retraités ne vous a pas écrit mais vous avez reçu une estimation indicative globale de vos caisses de retraite. Vous lirez fiche 34 et 35 le mode d’attribution de points Agirc-Arrco. Le tableau 3 de cette fiche vous indique que la majoration pour 3 enfants et plus ne dépasse pas 10% et porte sur une partie de la carrière.

      Répondre à ce message