D. Retraites Complémentaires


36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations


Pour l'âge de départ en retraite, depuis l'accord de 2003, l'ouverture du droit est alignée sur le régime général. Toutefois, on peut liquider sa pension avant, mais en subissant un abattement sur la pension.

Mises à jour ;
- encadré en fin du point 2 sur la réforme applicable en 2019 avec un texte et une infographie le 16 février 2017 ;
- ajout fin du point 2 du lien vers le site Agirc-Arrco de simulation de la réforme 2019 (30 avril 2018) ;
- de l’encadré en fin de point afin de préciser la date d’application de la cotisation de solidarité (6/12/18) ;
- suite à la création du régime unique Agirc-Arrco en janvier 2019 (31/12/18) ;
- précisions sur les exonérations de la minoration (13/1/19) ;
- ajout au point 3 de quatre cas d’exonération de la minoration suite avenant n°3 du 13 juin 2019 (7/10/19).

1. Âges d’ouverture du droit à une retraite

L’âge de la retraite dans les régimes Arrco et Agirc et le nouveau régime unique Agirc-Arrco est le même que les régimes sécu, y compris pour une retraite anticipée carrière longue. Le régime Agirc-Arrco prend en charge financièrement cette mesure.

Agirc-Arrco acceptent de liquider par anticipation la pension 10 ans avant l’âge de la retraite, soit à partir de 57 ans (ou moins selon l’année de naissance) (voir tableau 1). Mais ils appliquent un coefficient d’anticipation qui minore fortement le montant de la pension (voir tableau 2).

Avant l’âge de la retraite, les coefficients d’abattement ne s’appliquent pas dans les cas suivants :
-  bénéficier d’une pension du régime général ou du régime agricole au taux plein de 50 %, soit au titre de l’inaptitude, soit au titre d’ancien combattant, de déporté, interné de la Résistance ou politique, des mères de famille ouvrières salariées dans les conditions du régime général, des mineurs de fond (sous certaines conditions) ;
-  en cas de liquidation avant l’âge légal pour les personnes ayant commencé jeunes leur carrière et pour les salariés handicapés bénéficiant d’un départ anticipé dans le régime général ; pour les personnes handicapées, le droit reste ouvert à partir de 55 ans, dans les mêmes conditions que celles retenues dans le régime de base, jusqu’à l’âge légal de la retraite ;
-  aux personnes atteintes d’une incapacité permanente de 20 % résultant d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail.

Tableau 1. Nouveaux âges de départ à la retraite

Les âges sont alignés sur ceux du code de la sécurité sociale (voir fiche 18).

Période de naissance Âge légal (départ possible) Trimestres requis pour l’âge légal Âge du taux plein sans décote
Avant juillet 1951 60 ans 163 65 ans
De juillet à décembre 1951 60 ans et 4 mois 163 65 ans et 4 mois
1952 60 ans et 9 mois 164 65 ans et 9 mois
1953 61 ans et 2 mois 165 66 ans et 2 mois
1954 61 ans et 7 mois 165 66 ans et 7 mois
1955, 1956, 1957 62 ans 166 67 ans
1958, 1959, 1960 62 ans 167 67 ans
1961, 1962, 1963 62 ans 168 67 ans
1964, 1965, 1966 62 ans 169 67 ans
1967, 1968, 1969 62 ans 170 67 ans
1970, 1971, 1972 62 ans 171 67 ans
1973 et plus 62 ans 172 67 ans

Tableau 2. Coefficients d’abattement

L’âge de la retraite correspond à celui du tableau 1. Une personne partant 9 ans avant l’âge sans avoir droit à une retraite du régime général verra sa pension réduite de moitié (coefficient 0,5).

Avant l’âge de la retraite Coefficient appliqué
Moins 10 ans 0,43
Moins 9 ans 0,5
Moins 8 ans 0,57
Moins 7 ans 0,64
Moins 6 ans 0,71
Moins 5 ans 0,78
Moins 4 ans 0,83
Moins 3 ans 0,88
Moins 2 ans 0,92
Moins 1 an 0,96

Il existe un tableau indiquant les minorations par trimestre manquant.

Bon à savoir

Cessation anticipée des travailleurs de l’amiante

Les bénéficiaires de l’allocation amiante peuvent obtenir une retraite au taux plein sans abattement à partir de 60 ans, s’ils remplissent les conditions de durée d’assurance.

2. Le calcul de la retraite complémentaire

Le montant de la retraite Arrco ou Agirc puis Agirc-Arrco figure sur le récapitulatif de carrière. Il est égal au nombre total des points acquis au cours de la carrière. C’est sur ce montant de la pension normale que s’appliquent les éventuelles minorations pour liquidation avant l’âge requis et les majorations éventuelles.

La liquidation de la pension complémentaire avant l’âge du taux plein, sans rentrer dans les cas énoncés ci-dessus, entraîne l’application d’un coefficient qui minore le montant de la pension pour le reste de l’existence (voir tableau 2). Ainsi, une pension annuelle de 3 500 € affectée d’un coefficient de 0,78 ne sera que de 2 730 €.

3. Le calcul de la retraite à partir de 2019

L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires d’octobre 2015 prévoit des mesures impactant le montant des retraites complémentaires à partir du 1er janvier 2019.

Il crée un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice. La formule de calcul est expliquée dans cette page : Formule de conversion.

Il crée aussi une contribution de solidarité, ou minoration, et une majoration temporaire. Ce dispositif encourage la poursuite d’activité en permettant d’arbitrer entre temps et argent.

Minoration temporaire. Il est mis en place une contribution de solidarité à partir de 2019 pour les salariés nés en 1957 et après. Lors d’une liquidation de la retraite au taux plein dans le régime de base, il est appliqué sur le montant de la retraite complémentaire un coefficient de solidarité de 0,9 pendant une durée de 3 ans, dans la limite de 67 ans.

Attention, les personnes nées à compter du 1er janvier 1957 qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein avant le 1er janvier 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 1er janvier 2019. Pensez à conserver des preuves du droit à la retraite à taux plein en 2018 comme l’attestation carrière longue.

Minoration réduite. Pour tenir compte des revenus, le retraité bénéficiant de la CSG au taux réduit voit le coefficient de solidarité porté à 0,95 pendant trois ans.

Minoration annulée. Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas :
- si exonéré de la CSG en fonction du revenu fiscal de référence de son foyer fiscal (voir 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)) ;
- si la retraite au taux plein dans le régime de base est retardée de 4 trimestres calendaires ;
- si départ en retraite progressive (pas la retraite définitive) ;
- si versement forfaitaire unique.

D’autre part, la minoration est annulée selon l’âge :
- si retraite anticipée au taux plein : pour les travailleurs handicapés et pour les travailleurs de l’amiante ;
- si retraite à l’âge légal au taux plein : travailleur handicapé justifiant d’un taux d’incapacité permanente partielle (IPP) de 50 %, inapte avec un taux d’IPP de 50 % médicalement constaté, mère ouvrière ayant élevé au moins trois enfants, ou anciens déportés ou internés et anciens prisonniers de guerre ou combattants ;
- si retraite à partir de 65 ans au taux plein : pour aide effective à son enfant handicapé, pour salarié né entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955, pour parents d’au moins trois enfants, pour les personnes ayant interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial.

Plusieurs cas on été ajoutés par avenant :
- si bénéficiaire de l’ASS (allocation spécifique de solidarité) ;
- si reconnu en incapacité permanente de 20% ou plus suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ;
- si bénéficiaire d’une pension d’invalidité 2e ou 3e catégorie ;
- si bénéficiaire de l’AAH (allocation adulte handicapé).

Majoration si report. L’accord prévoit la majoration de la retraite pendant un an, pour tout salarié ayant droit à sa retraite au taux plein dans le régime de base mais qui décale d’au moins de huit trimestres calendaires la liquidation de sa retraite complémentaire, de la façon suivante :
- coefficient de 1,10 pour un report d’au moins huit trimestres ;
- coefficient de 1,20 pour un report d’au moins douze trimestres ;
- coefficient de 1,30 pour un report d’au moins seize trimestres.

Pour en savoir plus  : voir article avec le texte complet de l‘accord à la fin : L’accord pour assurer l’avenir de nos retraites complémentaires

En savoir plus : Majoration / minoration : calculer l’impact sur ma retraite Agirc-Arrco

4. Les majorations familiales pour enfant

Avant la création du régime unique Arrco en janvier 1999, les majorations familiales facultatives étaient du ressort de chaque régime. De 1999 et jusqu’à 2011, on obtient certaines majorations à l’Arrco. Les majorations Agirc ont changé en 1995.
À partir de 2012, un nouveau mode de calcul commun s’applique (voir tableau 3).
On distingue deux types de majorations familiales : pour enfant à charge et pour enfant élevé.
Majoration pour enfant à charge. Cette majoration disparaît au fur et à mesure que les enfants cessent d’être à charge. Est considéré comme enfant à charge :
-  l’enfant âgé de moins de 18 ans ;
-  l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ;
-  l’enfant invalide, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant son 21e anniversaire.

Cette majoration est appliquée sur la totalité de la pension.

Majoration pour enfant né ou enfant élevé. Est considéré comme enfant, l’enfant :
-  dont la filiation avec le futur retraité est établie ;
-  adopté ;
-  recueilli par une personne ayant la qualité de tuteur ;
-  recueilli par une personne n’ayant pas la qualité de tuteur, personne qui a pris en charge son éducation pendant neuf ans avant son 16e anniversaire ;

Est considéré comme enfant élevé l’enfant élevé pendant 9 ans avant l’âge de 16 ans au point de départ de la retraite complémentaire.

Autres majorations. Avant la mise en place du régime unique Arrco en janvier 1999, certaines caisses appliquant le règlement de l’Unirs accordaient une majoration de droits en fonction de l’ancienneté acquise dans la même entreprise.

Attention !

Majorations non cumulables

La majoration pour enfant élevé ne peut se cumuler avec la majoration pour enfant à charge.
À noter que les majorations se calculent sur les droits de base, avant majoration ou minoration.

Tableau 3. Majorations familiales Agirc Arrco

> Carrière avant 1999 Carrière entre 1999 et 2011 Carrière à compter de 2012 Plafonnement
Arrco Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
Selon anciens règlements des régimes 5 % si 3 enfants 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018
Agirc Majoration de 5 % par enfant à charge sur les droits de toute la carrière Non
Majoration pour enfant né ou élevé
8 % pour 3 enfants, 12 % pour 4, 16 % pour 5, 20 % pour 6 et 24 % pour 7 et plus 10 % si 3 enfants Plafond annuel revalorisé (1)
soit 1 037,33 € depuis le 1er novembre 2018

(1) Plafond par régime jusque 2018. Ne s’applique pas si l’allocataire est né avant juillet 1951.
Le plafond est revalorisé comme le point de retraite.
À compter de janvier 2019, le plafond annuel de tout le régime est de 2 074,66 €.

5. Le cumul de la retraite complémentaire avec un emploi

Une fois à la retraite, un retraité peut reprendre une activité professionnelle. Les règles de cumul ont changé depuis janvier 2009 comme pour le régime sécu de base (26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite).
Le salaire pourra, dans certains cas, se cumuler avec la retraite. Aucun délai n’est prévu pour reprendre une activité professionnelle, salariée ou non.
Pour une reprise d’activité salariée, les retraités doivent prévenir leur caisse de retraite complémentaire au préalable. La caisse pourra indiquer les conséquences de la reprise d’activité salariée sur le versement de la retraite.
Une reprise d’activité non salariée reste autorisée, il n’y a pas de règle à respecter.

Cumul sans conditions. Le cumul d’un salaire avec ses retraites complémentaires est possible sans limite de ressources et sans suspension de pension à condition :

  •  d’avoir obtenu toutes ses retraites personnelles obligatoires ;
  •  d’avoir au moins l’âge du taux plein sans décote ou justifier d’une carrière complète de la sécurité sociale (taux plein) et les retraites complémentaires Agirc et Arrco sans minoration.

Cumul sous conditions. Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, on reprend les anciennes règles.

La somme des revenus (retraites personnelles obligatoires plus salaire de reprise d’activité) doit être inférieure à :

  •  soit un montant égal à 160 % du Smic ;
  •  soit au dernier salaire normal d’activité revalorisé. L’activité est celle qui a donné lieu à un versement de cotisations à une caisse Arrco et éventuellement Agirc ;
  •  soit au salaire moyen des dix dernières années d’activité, pour lesquelles il y a eu des cotisations versées à une caisse Arrco et éventuellement Agirc.

Cotisations. L’ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire (part patronale et part salariale) sont prélevées sur le salaire de reprise d’activité. Ces cotisations ne permettent pas d’obtenir des points de retraite complémentaire, la retraite étant liquidée.

Poser une question

940 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 11 novembre à 12:49, par Dattiches

    Bonjour
    Étant actuellement salarié à mi temps ,et en invalidité
    Normalement je devrai être en retraite à 62ans via mon invalidité
    J’ai 1601,08 points agirc Arrco
    Et 163 trimestres à ce jour
    A combien s’élèverait ma retraite s’il vous plait
    Cordialement
    Mme Dattiches

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 6 novembre à 13:39, par Gabriel 57

    Je suis né en nov 1957, ayant cotisé 11 trimestres avant mes 20 ans on m’a indiqué que je suis en carrière longue avec 171 trimestres et taux plein au 1er/nov/2017. Actuellement je suis encore actif, et j’ai demandé à partir au 1er janvier 2020 (objectif étant de finir l’année civil et non un départ au 1er nov 2019).

    Question, serais je impacté par une minoration de 10% par l’Arrco/Agirc pendant 3 ans ? ou aurais-je une majoration de 10% sachant que j’ai travaillé 8 trimestres après mon taux plein ?

    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 6 novembre à 21:58, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, il faut produire la preuve que vous aviez droit à la retraite anticipe carrière longue en l’attestation carrière longue.
      Le décompte pour la majoration commence au plus tôt en 2019, date d’application réelle.

      Répondre à ce message

      • Le 7 novembre à 14:06, par Gabriel 57

        Re,

        Donc, si je transmets l’Attestation de la CRAV à l’ARRCO/AGIRC que je suis en carrière depuis 2 années (2017), je ne serais pas impacté par une majoration ni par une minoration d’ailleurs du fait que le point de départ de la minoration étant 2019, c’est bien cela ?

        Merci de votre retour

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 5 novembre à 09:05, par Philippe

    Bonjour,
    Je viens de faire valoir mes droits à la retraite à l’âge de 60 ans pour carrière longue de 1975 à 2019 avec départ le 01/09/2019. Sur le récent décompte final de l’Agirc-Arrco (non cadre) , je me suis rendu compte que la majoration pour 4 enfants élevés (1981, 1984, 1986 et 1987) ne correspond que à 3,15 % et pas aux 10% auxquels je croyais avoir droit, pourcentage que la Carsat m’a bien appliqué. Est-ce normal ou est-ce un mauvais calcul de Klesia ? Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre à 23:02, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué dans le tableau 3 les 10% ne s’appliquent qu’aux points acquis depuis 2012. C’est donc normal que vous ayez moins puisque c’est par période.

      Répondre à ce message

      • Le 6 novembre à 14:48, par Philippe

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse. Et quel est le pourcentage de majoration pour la partie de carrière avant 1999 ?

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre à 14:11, par Desmonet

    Bonjour,
    J’ai eu ma retraite au 1er juillet 2019, à 60 ans dans le cadre des carrières longues. Je suis née le 23 juin 1959.
    Je disposais de 168 trimestres cotisés et 18 validés au 31.12.2018, dont 5 trimestres avant mes 20 ans (donc taux plein)
    L’AGIRC ARRCO me minore ma retraite complémentaire de 10 %, or les textes disent :
    " Les personnes nées à compter du 1er janvier 1957 qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein avant le 01.01.2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 01.01.2019. "
    Merci de votre information car je ne comprends pas que cette minoration me soit appliquée.
    Très cordialement
    S. DESMONET

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre à 15:50, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, c’est exact. Nous avons ajouté ci-dessus : « Pensez à conserver des preuves du droit à la retraite à taux plein en 2018 comme l’attestation carrière longue. » L’institution de retraite complémentaire n’a pas connaissance de votre droit à la retraite anticipée carrière longue en 2018. Il faut lui en apporter la preuve.

      Répondre à ce message

    • Le 6 novembre à 00:37, par P-O

      @ Desmonet

      Bonsoir,

      Je suis née le 23 juin 1959.
      je ne comprends pas que cette minoration me soit appliquée

      Cette minoration vous concerne car vous ne respectiez pas au 31/12/2018 la condition d’âge pour bénéficier à cette date d’une retraite.
      Ce sont uniquement les personnes ayant 60 ou 61 ans au 31/12/2018 avec la durée d’assurance nécessaire pour la retraite anticipée dispositif carrière longue qui ne subissent pas la minoration de leurs retraites complémentaires ainsi que les assurés nés au plus tard le 31/12/1960 et ayant 4 ou 5 trimestres cotisés l’année de leurs 16 ans avec une durée d’assurance d’au moins 175 trimestres au 31/12/2018.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre à 16:53, par Jean-Marie

    Bonjour

    Je viens d’avoir 60 ans début septembre 2019 et au 01/10/2019 j’ai acquis 159 trimestres. Je peux donc prétendre à la retraite progressive vu que celle-ci demande 150 trimestres de cotisation.

    J’ai 2 renseignements à vous demander :

    1) Si je décide de débuter ma retraite progressive au 01/01/2020 (160 trimestres de cotisation), comment va être calculée cette retraite progressive, que ce soit pour le régime général ou celui de l’Arrco. Ce calcul va-t-il se faire sur la base des 160 trimestres réellement cotisés à la date du début de cette retraite progressive ou en comptant aussi les trimestres à venir jusqu’à la prise de ma retraite progressive soit 167 trimestres au 01/10/2021 ? (62 ans).

    Si la prise en compte se fait uniquement sur les trimestres réellement cotisés à la date du début de la retraite progressive (soit 159 trimestres), comment se fera le calcul final quand je déciderai de prendre ma retraite totale ? En recalculant avec les trimestres acquis durant la durée de la retraite progressive (soit du 01/01/2020 au 01/10/2021 ? + 7 trimestres soit un total de 167 trimestres) ?

    2) Mon employeur accepte les départs en retraite progressive mais refuse de cotiser pour les trimestres correspondant à celle-ci (soit 7 trimestres pour moi).
    Que cela implique-t-il pour le calcul de ma retraite progressive et plus tard pour ma retraite définitive, vu que je ne pourrai pas cotiser ni la part de mon employeur ni ma part pour ces 7 trimestres ?

    3) Je comprends aussi que j’aurai une décote de 10 sur la part de ma complémentaire ARCCO. Mais cette décote de 10% sera-t-elle déjà effective pour le calcul de ma retraite progressive ?

    4) Depuis mars 2019, j’essaie à maintes reprises que mon dossier Arcco soit mis à jour … mais toujours sans effet à ce jour. En effet sur mon relevé de carrière Arcco, l’année 2017 ne m’a pas été comptée. Pour l’année 2018, je n’ai que les 2 premiers mois qui ont été pris en compte. Je dépends d’Apicil pour cette partie complémentaire. J’ai déjà renvoyé mes fiches de paie pour la mise à jour de mon dossier en juillet dernier mais à ce jour … rien !

    Quel moyen « de pression légal » ai-je pour faire avance mon dossier ? Car si je demande ma retraite progressive pour le 01/01/2020, il y aura encore l’année 2019 à mettre à jour et je suppose encore d’énormes retards supplémentaires dans la mise à jour de mon dossier. (Des mois et des mois voire 1 année et donc autant pour recevoir cette partie de pension ! Certains de mes collègues ont dû attendre 10 mois).

    Cordialement et encore merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre à 22:09, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous posez une question sur la fiche 36 à la fiche 25 et ici fiche 36 vous posez une question sur la fiche 25 !
      1. Calculé comme une retraite normale en prenant en compte les trimestres obtenus : décote et abattement si carrière incomplète.
      2. Votre employeur ne peut pas refuser de cotiser sur votre temps partiel, il peut refuser de cotiser comme sur une temps plein.
      3. Non, il n’y a pas de minoration temporaire sur la retraite progressive, seulement sur la retraite définitive, s’il y a lieu.
      4. Ce sera mis à jour lors de votre demande de retraite progressive, ils y seront obligés. Si les retards sont si importants il faut écrire à la fédération Agirc-Arrco, la tutelle (voir fiche 5).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre à 14:40, par TATU Jean Claude

    Bonjour,

    Je suis né le 02/07/1958. Depuis le 01/09/2018 je suis en retraite progressive à 20%. Au 01/09/2019 je suis passé en retraite progressive à 50%. Je compte liquider ma retraite au 31/12/2020. Est-ce que je subirai la décote de 10% pendant 3 ans sur ma retraite ARCO-AGIRC ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement
    JCT

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 novembre à 10:59, par Brigitte

    Bonjour,
    Je suis née en mars 1958, j’ai eu des arrêts dans ma carrière, donc je ne devrais partir en retraite qu’à 67 ans.
    Or, je suis en invalidité donc je partirai en retraite à 62 ans, c’est à dire le 1er avril 2020.
    J’ai reçu un texto de la Carsat me disant que l’étude de mon dossier retraite a débuté le 18/10/2019.
    J’aurais voulu savoir où dois je m’adresser pour demander la retraite complémentaire.
    Je vous remercie par avance.
    Cordialement,
    Brigitte.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 31 octobre à 11:42, par patrice ratel

    bonjour

    je voudrais connaitre les parts de versement de la retraite en tre la carsat, l’agirc-arcco et l’employeur ...en %.
    je viens de recevoir ma notification de la carsat et cela me parait tres peu.
    merci de votre reponse
    P Ratel

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 5 juin à 21:37, par cochet

    Bonjour
    Je suis actuellement en retraite progressive et je vais prendre ma retraite définitive au 1 sept 2019. Pour faire le calcul de ma retraite, j’ai constaté que sur le relevé de situation individuelle le nombre de points de ma retraite complémentaire concernant AGIRC (4907 points au 1/1/17) ne correspond pas du tout au nombre de points sur le site B2V (1863.12 points)
    Pourriez-vous me donner quelques explications. Merci
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 21:40, par Claude (CFDT Retraités)

      Vos points Agirc on tété convertis en points Agirc-Arrco. Cela résulté de la création d’un régime unique Agirc-Arrco avec une seule valeur du point. Ce régime repose sur la valeur du point Arrco, la conversion des points Agirc en points Arrco se fait au millionième de point, donc sans préjudice.
      C’est expliqué dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 29 octobre à 15:24, par Mireille

    Née en août 1959, je suis en retraite du RG depuis le 01/09/2019 au titre de l’incapacité permanente puisque je bénéficie d’une IPP de 25% suite AT (rentrant donc dans le cadre général de la pénibilité). Retraite calculée au taux plein. Durée totale d’assurance 180 trimestres.
    Ma retraite complémentaire auprès de Malakoff Médéric est amputée du coefficient de solidarité de 10%.
    Or l’article 7 de l’accord national interprofessionnel du 10 mai 2019 a ajouté des cas d’exonération dont « les participants justifiant d’une incapacité permanente partielle d’au moins 20% suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle ».
    Je rentre donc bien dans cette catégorie. Mais Malakoff Médéric maintient sa position. La retraite au titre de la pénibilité exclurait le bénéficie de l’application de l’accord ci-dessus. Est-ce normal ?

    Répondre à ce message

    • Le 29 octobre à 22:33, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous êtes dans votre droit. Demandez par écrit et recommandé l’application de l’article 7.2 de l’Accord national
      interprofessionnel sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco du 10 mai 2019. L’"article ajoute que d’autres cas sont exonérés, et alinéa b) précise :
      « b) les participants qui se sont vu reconnaître une incapacité permanente partielle de 20 % ou plus à la suite d’un accident du travail ou de trajet tels que définis aux articles L. 411-1 ou L. 411-2 du code de la Sécurité sociale, ou d’une maladie professionnelle telle que définie à l’article L. 461-1 du code de la Sécurité sociale ; »

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 27 octobre à 10:53, par MULA

    Bonjour je suis née le 09 Oct 1957. Je viens donc d’avoir 62 ans , depuis le 09 Oct 2019 .
    J’ai donc demandé ma liquidation de retraite à partir du 01 Nov 2019

    En Nov 2017, j’avais 173 trimestres cotisés validés .
    Donc , j’avais déjà le nombre de trimestres suffisant ( supérieur à 166 trimestres demandés ) pour obtenir le "Taux Plein" .
    En 2017, j’avais même reçu un courrier de "Info retraite" concernant l’estimation indicative globale qui m’informait que :
    TAUX PLEIN ( date où votre retraite sera calculée sans décote ni surcote ) : 01 /11 /2019

    Aujourd’hui , je reçois un courrier de HUMANIS ( AGIRC ARRCO ) qui m’annonce le montant de ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO avec une minoration de 10% temporaire pendant 3 ans. ( contribution de solidarité )

    Je pensais être dispensée de cette décote , car je suis dans le cas suivant :
    " Les personnes nées à partir du 01 Jan 1957 , qui remplissent les conditions de retraite à taux plein avant le 01 Jan 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité, que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 01 Jan 2019.

    En vous remerciant pour votre aide . Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 27 octobre à 11:11, par Claude (CFDT Retraités)

      Le droit à la retraite de base au taux plein suppose de remplir plusieurs conditions, dont celle de l’âge, soit 62 ans.

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre à 19:53, par Mula

        Merci pour votre réponse. Si je comprends bien ....le fait d’avoir 62 ans au moment où je demande la liquidation de ma retraite implique cette minoration ?
        C’est bien pour cette raison ? Même si j’avais déjà tous mes trimestres bien avant ?

        cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 28 octobre à 11:05, par P-O

      @ MULA

      Bonjour,

      Les personnes nées à partir du 01 Jan 1957 , qui remplissent les conditions de retraite à taux plein avant le 01 Jan 2019 ne sont pas concernées par l’application des coefficients de solidarité, que la liquidation de leur retraite complémentaire intervienne avant ou à compter du 01 Jan 2019.

      Cela concerne uniquement les personnes éligibles à un dispositif de retraite anticipée.(carrières longues,handicap...).

      TAUX PLEIN ( date où votre retraite sera calculée sans décote ni surcote ) : 01 /11 /2019

      Cela suppose que vous avez eu une majoration de durée d’assurance pour enfants qui n’est pas éligible à la retraite anticipée et par conséquent attendre vos 62 ans pour obtenir votre retraite en 2019 ce qui conduit à vous appliquer la minoration sur vos retraites complémentaires.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 28 octobre à 10:36, par Jean-Marc L.

    Bonjour,
    J’ai un contrat de travail forfait Jours.
    Au 1° Juillet 2020, je souhaiterais prendre une retraite progressive (genre 40%travail), car j’aurais acquis mes droits (62ans et les trimestres), Néanmoins, j’ai cru lire que cette possibilité n’était pas offerte au personnes ayant un Contrat Forfait Jour.

    Question 1 : Est-ce Vrai
    Question 2 : Puis-je prétendre à prendre une retraite progressive si mon employeur me fait un contrat ’Heures’ au 1° juillet , ou faut-il justifier d’un contrat heure depuis plusieurs mois auparavant ?

    merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 25 octobre à 21:50, par rebillard

    bjr je suis ne en 1957 et jai comence atravaille a 17 ans
    donc jai le nombre de trimetres pou rpartir a 62 ans
    mais la decote agirc arco me frieine
    a 63 ans est ce que je naurai plus cette decote ?
    ou dois je attendre 64 ans
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 22:26, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme écrit ce n’est pas une décote, définitive, mais une minoration temporaire. Si vous avez commencer à travailler jeune, vous aviez peut être droit à la retraite anticipée carrière longue. Si non, si vous ne remplissez aucune des conditions indiquées pour ne pas subir la minoration temporaire, travaillez 12 mois de plus pour ne pas la subir. Ce qui est écrit n’est pas clair ?

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 25 octobre à 11:56, par pierre

    Bonjour, je viens de recevoir ma notification de retraite. J’ai deux enfants à charge, tous les deux majeurs, l’un inscrit en fac (19 ans), l’autre sans emploi (23 ans) mais non inscrit à Pôle Emploi car il ne veut pas rentrer "dans le système"... Ce dernier ne perçoit aucun revenu, est sur ma déclaration fiscale (avec 0 revenus) et j’ai fourni une attestation sur l’honneur comme quoi il habitait chez moi et qu’il ne travaillait pas. Compte-tenu de la situation, l’Agirc-Arco refuse de le considérer comme enfant à charge. Aije un recoirs possible ? Sur quoi puis-je m’appuyer ?
    Merci pour votre réponse et bien cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 14:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Nous avons indiqué dans cette fiche pratique la réglementation : « l’enfant âgé de 18 à 25 ans, s’il est étudiant, apprenti, demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi et non indemnisé par l’assurance-chômage ». Si ce n’est pas le cas, vous n’avez aucun recours. Votre fils est le seul responsable de cette situation bien qu’il bénéficie du système grâce à vos retraites !

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 22 octobre à 07:00, par Jacques BATTUT

    Bonjour , je suis né en 1957, j’ai pris ma retraite a 60ans pour longue carriere., a 62 ans est ce que je toucherai la totalité de ma retraite complementaire ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 22:52, par Claude (CFDT Retraités)

      La minoration temporaire dure trois ans, comme indiqué.

      Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 13:03, par P-O

      @ Jacques BATTUT

      Bonjour,

      je suis né en 1957, j’ai pris ma retraite a 60ans pour longue carriere

      Donc vous n’avez pas été impacté par la minoration de 10% puisque vous avez pris votre retraite avant le 01/02/2019.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 25 octobre à 01:37, par BOUGHARA

    Bonsoir,
    je voudrai savoir à quoi correspond les 626,17 points que j’ai lu sur mon relevé de carrière
    j’aurai aimé avoir plus de renseignements, j’avoue que je ne comprends pas beaucoup.
    Ensuite vous m’envoyez un tableau ou il fait mention de chiffres je suppose que c’est l’année de départ choisi et en fonction du choix de l’année, je gagne 70 euros par ans
    d’autre part vous faites mention de 10% pour trois enfants , mais j’ai eu 6 enfants ne serait ce pas 20% ???
    pourriez vous m’éclairer, car je suis perdue, afin que je puisse anticipé de manière à préparer ma retraite.
    Merci.
    CORDIALEMENT.
    Mme BOUGHARA

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 10:25, par Claude (CFDT Retraités)

      La CFDT Retraités ne vous a pas écrit mais vous avez reçu une estimation indicative globale de vos caisses de retraite. Vous lirez fiche 34 et 35 le mode d’attribution de points Agirc-Arrco. Le tableau 3 de cette fiche vous indique que la majoration pour 3 enfants et plus ne dépasse pas 10% et porte sur une partie de la carrière.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 24 octobre à 17:00, par alain beluche

    Bonjour,
    J’ai demandé et reçu le 08-10-2018 mon attestation/droits ouverts pour un départ à la retraite carrière longue à compter du 01 janvier 2019.
    Validation des mes trimestres OK - validation de mas trimestres avant 20 ans OK - 60 ans au 29-12-2018 OK
    Donc éligible et confirmé à compter du 01 janvier 2019. je vais partir en retraite à compte du 01 novembre 2019, et j’ai reçu une minoration de 10% pour
    la complémentaire...
    Logiquement, je ne dois pas être visé par la minoration de 10% suite attestation en 2018 et départ possible à partir du 01 janvier 2019, ce qui implique que j’ai remplis les
    conditions pour bénéficier de la retraite à taux plein avant le 01 janvier 2019, même si je la prend au 01 novembre 2019.
    Merci de votre réponse.
    Alain

    Répondre à ce message

    • Le 24 octobre à 22:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, vous avez bien compris. Je suis désolé que votre institution n’applique pas la réglementation. J’ai trouvé dans le site Agirc-Arrco un texte don vous pouvez vous servir :
      Ici : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/calcoef/faq
      Il est écrit : Si vous remplissez les conditions pour bénéficier de votre retraite de base au titre du dispositif de retraite anticipée « carrière longue » au plus tard au 1er janvier 2019, vous n’êtes pas concerné.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 17 octobre à 17:09, par JMarc

    Bonjour,
    Né en 58, ayant 61 ans en mars 2019 , et mes droits à retraite au 1° juillet 2020 (tous mes trimestres).
    Pour ne pas avoir de décote sur la complémentaire , car je lis des choses contradictoires, est-il possible de :
    Prendre un retraite progressive à 40% de travail au 1° juillet, et prendre sa retraite complète à mon anniversaire des 63 ans (Mars 2021)
    (peut-on d’ailleurs prendre sa retraite complète 9 mois après sa progressive ? )

    Ou alors comme dans certains post, il faut absolument avoir 4 trimestres en plus du 1°juillet 2020, soit 1° juillet 2021
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 17 octobre à 21:54, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez droit à la retraite au taux plein en juillet 2020, vous devez prolonger votre carrière de 4 trimestres pour ne pas avoir de minoration temporaire. Vous pouvez prendre une retraite progressive pendant cette période mais cela ne change pas la règle ! Certains on mal interprété les textes. La minoration n’est pas appliquée au moment du calcul de la retraite progressive parce qu’elle s’applique au moment de la retraite définitive.

      Répondre à ce message

      • Le 18 octobre à 15:24, par JMarc

        Merci..

        Je ne l’avais pas vu avant, mais j’ai découverts la calculette sur le site, qui "dit" bien la même chose.

        Merci

        Répondre à ce message

    • Le 18 octobre à 09:56, par P-O

      @ JMarc

      Bonjour,

      Prendre un retraite progressive à 40% de travail au 1° juillet, et prendre sa retraite complète à mon anniversaire des 63 ans (Mars 2021)
      (peut-on d’ailleurs prendre sa retraite complète 9 mois après sa progressive ? )

      Vous pouvez prendre une retraite progressive. Le calcul de celle-ci sera fait avec application de le minoration et un nouveau calcul sera fait lors de la liquidation définitive de votre retraite.

      mes droits à retraite au 1° juillet 2020 (tous mes trimestres).
      l faut absolument avoir 4 trimestres en plus du 1°juillet 2020, soit 1° juillet 2021

      OUI suppression de la minoration à compter d’une liquidation définitive de la retraite au 01/07/2021 sauf cas d’exonération.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 18 octobre à 12:25, par De la Cruz Michel

    Est-ce que la retraite complémentaire peut être rétroactif suite à un oubli de demande complémentaire de puis 2017

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 15 octobre à 22:33, par Daniele Bilski

    Je suis née en septembre 59 avec carrière longue et 168 trimestres - je pouvais prendre ma retraite le 1er/10/2019 mais avec decote de 10% sur la complémentaire.
    Étant en arrêt maladie depuis avril 2018 et une éventuelle rupture de contrat pour inaptitude (chômage), aurais-je la décote à l’âge de 62 ans ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 16 octobre à 19:46, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez demander à l’assurance retraite une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue, vous n’aurez pas de minoration temporaire si vous prenez votre retraite quatre trimestres plus tard.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 15 octobre à 14:41, par Pierre

    Bonjour,

    Né en mars 1959, j’ai acquis 9 trimestres avant la fin de l’année civile de mes 20 ans (1979), je suis donc éligible à la carrière longue. Cependant je n’avais pas les 167 trimestres pour prétendre à la retraite juste à mes 60 ans.
    D’après mon relevé de carrière, j’ai acquis 165 trimestres fin 2018, il me manque donc 2 trimestres à compléter en 2019. Sauf erreur de ma part, ces 2 trimestres je pense les avoir acquis au plus tard depuis le 30 juin 2019. Or, j’ai reçu de la Carsat début septembre une attestation ‘’Retraite anticipée carrière longue’’ dans laquelle il est indiqué que je peux obtenir ma retraite anticipée à la date du 01/09/2019.

    Pour ne pas subir de décote sur ma complémentaire j’ai décidé de faire 12 mois supplémentaires. Dans ce cas, quelle est la date à laquelle je peux prétendre partir sans décote : le 1er juillet 2020 puisque je devrais avoir mes 167 trimestres depuis juin 2019 ou obligatoirement à la date qui est mentionnée sur mon attestation carrière longue (01/09/2019) + 12 mois, soit le 01/09/2020 ?

    Merci pour votre aide
    Bien cordialement
    Pierre

    Répondre à ce message

    • Le 16 octobre à 14:02, par Claude (CFDT Retraités)

      La minoration est annulée si vous prolongez votre activité de 4 trimestres calendaires, ce qui est différent des trimestres civils, après votre ouverture du droit à la carrière longue. Soit septembre 2020. Gardez votre attestation qui apportera la preuve de vos droits.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 14 octobre à 17:17, par Francis

    Bonjour,
    J’aurai 62 ans le 31 mars 2020 et 176 trimestres
    Aurais-je une décote sur la complémentaire alors que j’aurai 9 trimestres en plus ?

    Merci de votre réponse
    FM

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 15 octobre à 17:42, par Augustine Giroux

    Née en 1957, ayant cotisé 175 trimestres dont 87 en reconnaissance handicap 80%, serais-je exonérée de la décote de la retraite complémentaire cicas ? Je compte prendre ma retraite à 62 ,5 ans début 2020 (retraite normale à taux plein avec une surcote de 2 trimestres). Je n’ai pas fait de demande de carrière longue ni de carrière anticipée pour handicap (à 60 ans uniquement).
    Merci de me confirmer si ne touchant pas d’allocation, je serai exonérée de décote à l’âge de 62,5 ans en tant qu’handicapée 80% ?

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 8 octobre à 16:16, par HEBERT

    Je suis une carrière longue. j’ai eu 60 ans en juillet 2019 et je pouvais prétendre à la retraite au 1er aout 2019 car j’ai tous mes trimestres.
    Néanmoins, je continue à travailler et je souhaite m’arreter au 31 aout 2020 (donc trimestre civil non partiel).
    L’AGIRC me dit que lorsque je demanderai la liquidation de ma retraite à la sécurité sociale, il faudra également que je précise à l’AGIRC que je ne veux pas qu’on me verse ma complémentaire avant le 1er OCTOBRE 2020 (trimestre entier) afin de ne pas subir les -10% jusqu’à mes 63 ans.
    Si je ne prends pas cette précaution ma retraite et ma complémentaire me seront payés à partir du 1er septembre 2020 mais je subirai les -10% jusqu’à mes 63 ans.

    Pouvez vous me confirmer que si je fais bien cette démarche de demander le versement à partir d’ocotbre 2020, aucune baisse ne sera appliquée sur ma complémentaire, s’il vous plait ?

    Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 00:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour ne pas subir la minoration temporaire il faut retarder sa retraite de quatre trimestres calendaires. Dans votre cas demande une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue valable depuis le 1er août 2019.
      La personne qui vous a renseigné à l’Agirc-Arrco semble ne pas avoir décompté en trimestres calendaires (donc retarder le départ de 12 mois) mais en trimestres civils (donc fin septembre pour trois trimestres en 2019).

      Répondre à ce message

    • Le 9 octobre à 03:24, par P-O

      @HEBERT

      Bonsoir,

      Comme l’a écrit Claude il est impératif que vous demandiez une attestation d’éligibilité à la retraite anticipée dispositif carrière longue qui n’est pas une demande de retraite et ce afin de figer la première date possible de départ en retraite au taux plein.(01/08/2019). La minoration temporaire ne sera plus applicable à compter du 01/08/2020 sous réserve de fournir à l’AGIRC-ARCCO copie de l’attestation d’éligibilité à la retraite anticipée établie par la CARSAT.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 22 septembre à 11:15, par vergereau freddy

    bonjour, je suis de 1962, je suis en carrière longue, j’ai commencé a travailler à 17 ans sans interruption , si j’ai bien compris je peu partir a 60 ans au régime général mais je n’arrive pas a savoir si la complémentaire me payera a cet age et combien
    par avance merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 22 septembre à 15:24, par remy

    Bonjour,

    je souhaite demander une retraite progressive sur 20%, travail 80% à partir de 2020.

    Ma question concerne l’intérêt d’une surcotisation égale à un temps plein durant les 3 années qui restent.
    Est ce pertinent pour avoir une retraite un peu plus importante sachant que je souhaite partir à 63 ans pour éviter la decôte ?
    Sachant également que mon employeur refuse de prendre en charge cette surcotisation.

    Je vous remercie.

    Remy

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 19 septembre à 20:51, par Francette

    Bonsoir

    Je peux prétendre à la retraite carrière longue le 1er mars 2021. Je suis née en 1961
    J’aurai alors 60 ans et 172 trimestre cotisés + 16 trimestres validés ( 2 enfants).
    J’ai acquis mes 168 trimestres cotisés fin février 2019.

    Est ce que j’aurai à mes 60 ans une minoration de ma retraite complémentaire AGIRC ARRCO pendant 3 ans ?

    Cordialement

    Francette

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 19 septembre à 19:29, par JANIN

    Bonsoir,

    Récemment à la retraite, je viens de recevoir le montant annuel de ma retraite AGIRC-ARCCO avec application de la minoration de 10%. A ma grande surprise, cette minoration s’applique également sur la majoration pour enfant à charge. Est-ce normal ?

    Merci d’avance,

    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 18 septembre à 08:52, par Jacqueline Massieux

    Bonjour,
    Je liquide mes pensions au 01/01/2020, à 62 ans. J’ai acquis le nbre de trimestres nécessaires pour une retraire à taux plein, et donc conformément à l’accord du 30/10/2015 je vais avoir une decote de 10% pendant 3 ans sur mes retraites Arrco-Agirc.
    Question sur mes points Agirc tr C : ils ont été acquis avant 2016. J’ai compris qu’ils subiraient donc "l’ancien" coefficient d’anticipation (0.78 à 62 ans, viagerement), mais PAS la decote de 10% pendant 3 ans.
    Est-ce que vous pouvez me confimer svp ?
    Avec tous mes remerciements, bien cordialement Jacqueline Massieux

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 9 septembre à 19:10, par SOPHIE CAMUT

    Bonjour,
    Je suis née en mai 1957, je viens de prendre ma retraite au 1er septembre 2019 après 172 trimestres cotisés. l’AGIRC ARCO lors d’un RDV en mai 2019 m’avait confirmé que je n’aurai pas de décote ayant 5 trimestres de plus (j’aurai pu de plus prendre ma retraite en carrière longue à 60 ans), ce qui m’a décidée à prendre ma retraite ? Or la semaine dernière l’AGIRC ARCO m’envoi un courrier n’annonçant une décote de 10 pendant 3 ans. Qu’en pensez vous ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre à 22:55, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous produisez la preuve d’avoir retarder votre retraite avec l’attestation carrière longue valable en 2018, vous ne devrez pas subir cette minoration.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 8 septembre à 10:49, par jean-luc HEINRICH

    Bonjour, je suis de la classe 1961 et je voudrais vous demander si je peut prendre ma retraite complément vu que je ne cotisse plus dans l’agir et l’arrco. ( Travaillé a la Mine )
    Vu que je suis en invalidite en et en 3 émé catégorie a la CPAM vu cela normalement je n’ai pas de décote ? Merci de votre réponse.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 28 août à 14:43, par nicole

    Bonjour,

    J’ai décidé de prendre ma retraite à 62 ans soit juin 2020. (je suis née en avril 1958)

    Je vais donc subir une décote de 10% jusqu’à l’age de 67 ans .

    En juin 2020 j’aurais cotisé 186 trimestres.

    les personnes qui partiront à 67 ans avec un minimum de 167 trimestres à 62 ans n’auront pas cotisé plus que moi finalement.

    Je ne comprend pas la logique du système ou je n’ai pas compris le mode de calcul.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 28 août à 19:12, par Claude (CFDT Retraités)

      Attention aux mots ! Si vous prenez votre retraite à 62 ans avec une carrière complète, vous subirez une minoration temporaire pendant trois ans seulement (la retraite dure 26 ans en moyenne). Si vous repoussez votre retraite d’un an vous ne subirez pas cette minoration.

      Répondre à ce message

    • Le 5 septembre à 10:23, par Tregarec

      Bonjour,

      Quelques chose m’interpelle, si vous avez cotisé 186 trimestres, cela correspond à une carrière de 46 ans et 2 trimestres. Et nous n’étiez pas éligible a une carrière longue ?

      Répondre à ce message

      • Le 6 septembre à 05:52, par P-O

        @ Tregarec

        Bonjour,

        Et nous n’étiez pas éligible a une carrière longue ?

        Avec 186 trimestres cotisés,il n’y a pas de souci pour l’éligibilité au dispositif carrière longue si la condition d’activité de 4 ou 5 trimestres avant 16 ou 20 ans est remplie.
        Par contre 186 trimestres validés n’octroient pas nécessairement l’éligibilité au dispositif car par exemple les trimestres de chômage indemnisé sont limités à 4 et les majorations de durée d’enfants (enfants) en sont exclues.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 3 septembre à 22:59, par ANTONY 83

    Bonjour
    Je suis né le 2/11/57, il me faut 166 trimestres pour avoir un taux plein
    je compte partir en retraite le 30/6/2020 avec 162 trimestres avec une décote, ou avec un rachat de 4 trimestres d’études supérieures
    je devrais subir la décote ARRCO de 10% pendant 3 ans si je rachète les 4 trimestres pour avoir le taux plein, mais si je ne les rachète pas je ne devrais pas avoir de décote ARRCO car j’ai déjà une décote en raison du manque des 4 T. Est ce exact ?
    Et comment est ce appliqué ?
    Ai je intérêt par exemple à racheter 3 trimestres pour améliorer ma retraite et ne pas atteindre le taux plein pour éviter la décote de 10% ARRCO ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 septembre à 10:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Effectivement, si vous demandez votre retraite sans avoir droit au taux plein, vous subirez une décote sur votre retraite de base et un abattement sur votre retraite complémentaire, les deux pour toute votre vie. De son côté, la minoration temporaire sur la retraite Agirc-Arrco de 10% dure trois ans.
      Vous pouvez acheter 3 des trimestres d’études supérieures pour ne subir qu’un trimestre de réduction de vos droits. Quand on sait que la durée moyenne de retraite est de 26 ans, je vous laisse faire le calcul.

      Répondre à ce message

    • Le 4 septembre à 14:20, par P-O

      @ ANTONY 83

      Bonjour,

      Est ce exact ?

      Cela correspond au tableau des carrières courtes.

      Ai je intérêt par exemple à racheter 3 trimestres pour améliorer ma retraite et ne pas atteindre le taux plein pour éviter la décote de 10% ARRCO ?

      Dans cette hypothèse,vous aurez une minoration viagère de 0,675% sur votre retraite de base (49,35%*165/166) et de 1% sur votre retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 4 septembre à 21:36, par ANTONY 83

        merci pour votre réponse
        je comprends donc que la décote de 10% de l’ARRCO ne me sera pas appliqué
        est ce exact ?

        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 6 septembre à 05:45, par P-O

          @ANTONY 83

          Bonjour,

          est ce exact ?

          OUI une minoration viagère de 1% se substituera à la minoration temporaire de 10% pendant 3 ans sur votre retraite complémentaire car votre retraite de base ne sera pas à taux plein.

          Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 1er septembre à 15:24, par de muynck

    je suis ne le 18 08 1957
    retraite le 1 09 2019 avec 169 trimestres
    cotisation de 166 trimestres le 31 12 2018
    minoration retraite complementaire sera t elle applique ?

    Répondre à ce message

    • Le 1er septembre à 18:47, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, puisque vous prenez votre retraite à l’âge légal et que vous remplissez les conditions du taux plein. Mais certains cas sont exonérés de la minoration temporaire.

      Répondre à ce message

    • Le 1er septembre à 23:59, par P-O

      @de muynck

      je suis ne le 18 08 1957
      retraite le 1 09 2019 avec 169 trimestres
      cotisation de 166 trimestres le 31 12 2018
      minoration retraite complementaire sera t elle applique ?

      Cela dépend de votre éligibilité ou non à la retraite anticipée au 31/12/2018.
      Autrement dit si vous aviez 166 trimestres cotisés ou réputés cotisés au 31/12/2018,vous ne devriez pas subir de minoration même si votre prise de retraite intervient plus tardivement.
      Dans le cas contraire la minoration doit s’appliquer sauf cas d’exonération.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 1er septembre à 14:42, par Catherine Fiedler

    Bonjour ,
    Ma carrière en France ( 60 trimestres ) à pris fin au 31mai 86 , donc avant 1999 , puis suis partie en Allemagne
    Je suis née en 53 et ai attendu l ´âge du taux plein. J´ai une retraite complémentaire provisoire brute Agirc Arrco de 355,56 E. . De 76 à fin mai 86, j´ai obtenu comme points ancien, régime Arrco 2664, 76 Points . et comme points ancien Régime Agirc:2084 Pts
    Total Agirc Arrco : 3389,55 pts soit montant brut annuel :4266,77 E. J´ai eu 2 enfants 86 et 91 . Pour ma retraite Agirc- Arrco , puis je avoir une majoration de 5 % par enfant donc de 10 % dans mon cas., si j´ai bien compris ?. Soit 355, 56 +35,56 = 391, 12 E ? ou c´est juste à partir de 3 enfants ? Combien de pourcentage d´augmentation pour mes 2 enfants pour Arrco ? et pour Agirc ? Ces 2 assurances étant réunies , dans mon cas que se passe- t- il ? Les droits de toute la carrière ? cela concerne juste la retraite complémentaire ?
    Je vous remercie de m´éclairer
    Catherine

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 26 août à 15:36, par coco

    bonjour
    Mon mari est décédé en janvier 2019 à l’age de 74 ans
    il a travailé et cotisé a la cnro en étant salarie pendant 13 ans et a été artisan pendant 26 ans
    Comment savoir s’il a été tenu compte des cotisations à cette caisse de retraite dans le calcul de sa retraite complémentaire en tant que salarié
    merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 26 août à 16:33, par Claude (CFDT Retraités)

      La retraite CNRO est une retraite du régime Agirc-Arrco. Vous pouvez la demander au Cicas le plus proche.
      Pour la réversion d’artisan (retraite de base et complémentaire) adressez vous au SSI (Sécurité sociale pour les indépendants).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 22 août à 17:36, par Alain 34

    Bonjour,

    Je suis né le 20/01/1960 et vais prendre ma retraite pour carrière longue avec accord CARSAT le 01/02/2020 à 60 ans . J’aurais alors cotisé 172 trimestres (167 demandés dans mon cas pour le taux plein).
    Ayant cotisé 5 trimestres de plus que le minimum requis avant mon départ à 60 ans, suis-je soumis à la décote de 10% x 3 ans ? J’avoue confondre taux plein, age du taux plein, taux plein + age légal,.....

    Merci beaucoup, très cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 22 août à 18:39, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, il faut faire 4 trimestres de plus après votre droit à la retraite au taux plein. Comme expliqué fiche 13, pour vous c’est 60 ans. Demandez l’attestation de droit à la retraite anticipée pour la montrer le moment venu.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 21 août à 09:38, par Céline

    Bonjour,

    Je m’occupe du dossier de retraite de mon papa qui a 63 ans, il a travaillé dans le secteur privé de 1972 à 1989 avant de se mettre à son compte et donc de cotiser auprès du régime des indépendants.
    A ce jour, il n’a pas tous ces trimestres 132 au lieu de 166 pour avoir la retraite à taux plein
    Je pensais cependant qu’il aurait droit à quelque chose de la retraite complémentaire du privé ( probtp) mais on m’a répondu qu’il n’aurait droit à rien car il n’a pas cotisé 166 trimestres et qu’il avait donc une minoration de 100 %, je me doutais qu’il aurait une minoration mais quand même pas au point de ne rien toucher
    Qu’en pensez vous ? y a t’il pu avoir une erreur ?

    D’avance merci de votre réponse

    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 août à 10:01, par Claude (CFDT Retraités)

      La réponse n’est pas correcte, comme expliqué dans cette fiche (tableau 2) et pour la retraite de base fiche 20.
      Tout le monde a droit aux taux plein à 67 ans, donc une retraite sans décote ou abattement. Avant cet âge, si la carrière n’est pas complète on subit une décote (retraite de base) et un abattement (retraite complémentaire), tant sur la retraite du salarié que sur la retraite d’artisan (SSI). Et ces réductions des droits sont définitifs. J’ajoute que en plus de la décote que sa retraite sera proportionnelle à sa durée validée, soit pour les retraites de base 132/166e du revenu moyen (fiche 21).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 17 août à 22:04, par SPADAFORA CHRISTIAN

    Bjr,
    Je pense prendre ma retraite à 62 ans, je ne serai pas touché par le nouveau systeme. Je voulais savoir si le point ARCCO sera toujours calculé comme aujourd’hui ? Par exemple le prix d’un point ARCCO est environ 1, 25 euros, sera t il calculé comme cela ou il sera comme prevu à 0,43 euros ?
    Je comprend rien au systeme retraite, c’est d’un compliqué....
    J’attend vos reponses
    merci
    Cordialement
    Christian

    Répondre à ce message

    • Le 17 août à 22:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Dans combien d’années aurez-vous 62 ? Dans dix ans ?
      Quand on ne connait pas, on trouve toujours que c’est compliqué. Le régime par points est le plus simple.
      Il n’est pas prévu de réduire la valeur du point Arrco, ni maintenant, ni à l’avenir. Sa valeur n’a jamais baissé ! Vous avez du mal comprendre.

      Répondre à ce message

    • Le 20 août à 03:12, par P-O

      @SPADAFORA CHRISTIAN

      Bonsoir,

      le prix d’un point ARCCO est environ 1, 25 euros, il sera comme prevu à 0,43 euros ?

      Les points AGIRC d’une valeur de 0,43...€ ont été transformés en points ARCCO-AGIRC au 01/01/2019 ;leur valeur correspondant à la valeur du point ARCCO 1,25....€.

      A ce jour rien n’est acté ni voté concernant la modification du système des retraites.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 11 août à 10:21, par dominique

    bonjour,
    lorsque l’on a cotisés dans sa carrière à des caisses différentes :
    toutes les retraites de bases doivent être demandées en même temps, en est il de même pour les retraites complémentaires ?
    MERCI

    Répondre à ce message

    • Le 11 août à 23:57, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous pouvez demander votre retraite complémentaire avant d’avoir droit à la retraite de base et donc aussi après.

      Répondre à ce message

    • Le 19 août à 15:28, par lapierre

      j’ai du mal poser ma question, donc je recommence avec plus de précision :
      Dans le cadre d’une carrière longue j’ai demandé mes retraites de bases de plusieurs régimes et toutes à la même date d’effet car on m’a expliqué que c’était obligatoire.
      A partir de 62 ans je pourrai demander mes retraites complémentaires mais si pour Arrco que je la prenne à 62 ou 65 ans le montant est identique par contre pour Cavamac entre 62 et 65 ans il y a 35% de différence !! donc puis je demander ma retraite arcco à 62 ans et demander ma retraite cavamac à 65 ans ? ou est il aussi obligatoire de toutes les demander à la même date
      merci par avance de votre réponse

      Répondre à ce message

      • Le 19 août à 16:07, par Claude (CFDT Retraités)

        Si vous avez droit à la retraite de base au titre de la carrière longue, donc sans décote. Il en est de même pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco : vous y avez droit sans abattement (voir point 1) en même temps que la retraite de base.
        La Cavamac est une section de la CnavPL et elle a ses propres règles.
        Il n’est pas obligatoire de demander toutes ses retraites en même temps, mais il faut cesser toute activité (qui à en prendre une après) et tous les droits à la retraite sont figés (voir fiche 18 et 26).

        Répondre à ce message

      • Le 20 août à 02:58, par P-O

        @lapierre

        Bonsoir,

        pour Arrco que je la prenne à 62 ou 65 ans le montant est identique

        OUI si vous prenez votre retraite de base à 61 ans ou avant et que la valeur du point n’augmente pas ce qui n’est pas possible puisque revalorisé sur l’inflation.

        est il aussi obligatoire de toutes les demander à la même date

        NON. la seule conséquence est qu’en poursuivant votre activité vous n’acquérez plus de droits et que vous dépendez des régles du cumul emploi retraite.

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 18 août à 23:12, par Cathy

    Bonjour,
    J’ai commencé à travailler à 17 ans. Née en 1960. Licenciée pour inaptitude suite a maladie professionnelle en 2010 puis pension d’invalidité catégorie 2 depuis 2013. A quel âge suis-je prendre ma retraite ? Merci

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 9 août à 14:16, par Françoise

    Bonjour,
    je suis née en mars 57 et en retraite depuis le 1er juin 2019.
    j’ai une attestation carrière longue à partir du 1er Mai 2017.
    Puis je prétendre à la majoration de 10% ?
    J’ai testé la calculatrice sur le site arco argirc, qui confirme que oui, mais je n’arrive pas à avoir de réponse précise du service AUDIENS qui s’occupe de la ma retraite complémentaire
    merci d’avance pour votre réponse
    Françoise

    Répondre à ce message

    • Le 9 août à 15:07, par Claude (CFDT Retraités)

      Il n’y a pas de raison de mettre en doute le simulateur ! Mais il est certain qu’on doit pas vous appliquer la minoration temporaire puisque vous aviez droit à la retraite avant le 1er février 2019.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 7 août à 12:43, par Alain

    Bonjour,

    Je vois qu’il existe une décote. Cette décote s’applique aux personnes qui partent en retraite avant l’age de 67 ans (age taux plein sans décote). Faut-il comprendre que cette décote est définitive ou bien qu’elle est appliquée uniquement durant les années qui couvrent l’anticipation ? Pour moi de 62 à 67, départ prévu en 2021...

    Par exemple, si je pars en retraite à 62 j’aurai une décote de 0.78 ou 0.71. Cela sera-t-il définitif ou bien à l’age de 67 ans retrouverais-je une pension sans décote. C’est à dire telle que je l’aurais perçue si j’étais parti à 67 ans.

    Merci de votre éclairage.

    Cordialement,
    Alain

    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 21 juillet à 22:09, par Robert

    Bonjour. Je suis né en mars 1958. J’’ai obtenu mon attestation carrière longue avec mes "droits ouverts" à la date du 01/01/2019 avec 167 trimestres (à l’age de 60 ans et 9 mois). J’avais envoyé cette attestation à l’Agirc/Arrco lors de la constitution de mon dossier.
    Je suis parti en retraite le 01/07/2019.
    Je viens de recevoir ma notification de retraite Agirc/Arrco. Le coefficient de solidarité de 10% a été appliqué.
    J’ai envoyé un mail indiquant qu’à mon avis il y a une erreur, et que ce coefficient ne s’applique pas. Pouvez-vous me confirmer si je suis dans le vrai.
    J’ai envoyé le mail aujourd’hui. Je vous tiendrai informé de la réponse ... quand elle arrivera !
    Bravo pour tout votre travail sur le forum, qui m’a été extrêmement utile au niveau professionnel et personnel au cours de ces ces dernières années.
    Merci encore, Cordialement
    Robert

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet à 22:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous remplissiez les conditions au 31 décembre 2018, donc vous n’êtes pas soumis à la minoration.
      Merci pour cet encouragement à continuer.

      Répondre à ce message

      • Le 22 juillet à 19:54, par Robert

        Bonjour Claude
        Merci pour votre réponse, qui confirme ce que je pensais ... grâce à ma fréquentation du forum !
        Peut-on correspondre en message privé (le lien associé à votre nom sur vos réponses ne fonctionne pas).
        Bonne soirée. Cordialement
        Robert

        Répondre à ce message

    • Le 31 juillet à 15:43, par stephane

      bonjour robert,je suis dans le même cas né en avril 1958 j’ai obtenu mon attestions de départ carrière longue avec droit ouvert a partir du 01/05/2018 j’ai fait ma demande de départ pour le 01/06/2019 et je me suis retrouvez avec la minoration de 10 % pendant 3 ans au titre de la solidarité, des mon premier paiement provisoire du 03/06/2019 j’ai contesté par lettre LR-AR le calcul et depuis aucune réponse pourtant je les ai de nouveaux relancés toujours par lettre LR-AR et fait dans la foulée un courrier idem aux centre de réclamation a SARAN,a ce jour toujours rien, soit les réponses sont longues soit ils font la sourde oreille dans l’espoir qu’ont laisse tomber en tout les cas le service HUMANIS et en dessous de tout aucune correction et politesse pour répondre, il y a beaucoup de personnes comme nous qui rencontrons le même souci des 10% mais je ne me laisserais pas spolié d’une partie de ma complémentaire alors que je ne rentre pas dans le dispositif du 01/01 2019 si il le faut je contacterais un média et je lui expliquerais comment est détourné le dispositif parce que 1 personne je veux bien mais en cherchant nos cas sont loin d’être isolé et comme je vous le dis cela touche beaucoup de monde,bonne journée robert heureusement qu’il y a des sites comme celui -ci pour nous épaulés

      Répondre à ce message

      • Le 31 juillet à 17:46, par Claude (CFDT Retraités)

        Si la réglementation n’est pas respectée et que vous avez déjà écrit à Humanis, écrivez à la médiation Agirc-Arrco comme expliqué fiche 5. Faites un double de votre courrier à l’Agirc-Arrco pour l’administrateur CFDT Agirc-Arrco à la même adresse postale.

        Répondre à ce message

        • Le 6 août à 18:20, par stephane

          bonjour Claude,merci de me dire d’écrire a l’administrateur CFDT Agirc-Arcco mais Est-ce que c’est celui du site principal agirc-arcco qui se situe a ESVRES ou celui Humanis,cordialement

          Répondre à ce message

          • Le 6 août à 18:30, par Claude (CFDT Retraités)

            Selon le site Agirc-Arrco, l’adresse de HUMANIS RETRAITE AGIRC-ARRCO est 21, rue Laffitte 75317 PARIS Cedex 09.

            Répondre à ce message

            • Le 7 août à 07:36, par stephane

              bonjour, merci Claude pour le renseignement je vous tiens au courant de la suite, je vais quand même attendre fin aout car je pense qu’en pleine période de congé il est inutile d’entreprendre des démarches et peut être que d’ici la j’aurais une réponse en tout les cas ils disent vous répondent entre dix et 15 jours alors que c’est totalement faux

              Répondre à ce message

              • Le 7 août à 11:32, par stephane

                re-bonjour Claude j’ai une nouvelle qui pourras servir a beaucoup de personnes, aujourd’hui l’Arcco ma téléphoner et ma dis que les dossiers reçus et traités en paiement provisoire était traités par automate et de ce fait les 10% était appliquer d’office ce n’est que lorsque le dossier est terminer et qu’il traite le paiement définitif et qu’il s enlèvent les 10% de minoration a ceux qui était dans leur droit de retraite a taux plein carrière longue avant le 01/01/2019,j’espère que cette info pourras rassurer de nombreuses personnes, bonne journée et merci pour votre disponibilités pour répondre, très bon site, une mine de renseignements

                Répondre à ce message

                • Le 7 août à 12:07, par Claude (CFDT Retraités)

                  J’avais lu que le traitement par automate se développait dans le logiciel commun mais comme il faut une intervention humaine, autant la faire avant.
                  Merci pour cette info utile pour tous. Quelle institution vous a appelé ?

                  Répondre à ce message

                  • Le 7 août à 16:50, par stephane

                    l’institution qui ma appelez est Humanis Toulouse, Humanis est le groupe qui traite le dossier pourquoi Toulouse ? ont ne sait pas, tout ce que sais c’est que la personne que j’ai eu a était professionnelle, a répondu a mon courrier du 24 juillet que j’ai adressez au service réclamation et ma expliqué ce que je vous ai dis, par contre le courrier adressez a Humanis Garges les Gonesse mon centre de traitement est restez sans réponse, alors faut t’il adressez une réclamation pour que ça bouge je ne sais pas, j’espère que cette information seras utile et rassureras les personnes qui ont subi les 10 % minoration malgré leur droit obtenu en 2018,bonne journée cordialement, je vous tiendrais au courant quand tout seras régler

                    Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 17 avril à 00:16, par denise T

    Bonsoir , pouvez-vous me dire si -pour les trimestres validés avant 1999 - l’ARRCO prévoyait une majoration pour 3 enfants élevés ?
    Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 10:09, par Claude (CFDT Retraités)

      Avant 1999, i y avait 39 régimes dans l’Arcco différents. Peu pratiquaient cette majoration.

      Répondre à ce message

      • Le 6 août à 15:54, par Mortier

        Bonjour,

        Je suis retraitée depuis le 01-03-2029. J’ai travaillé à Air France de 1986 à 2016 et ai cotisé à plusieurs régimes de retraite ( La Caisse de Retraite Air France puis UPS puis Humanis )
        J’ai élevé 4 enfants .
        Je souhaite savoir si dans le règlement de la caisse de retraite complémentaire à laquelle je cotisais de 1994 a 1998 , l’Union de Prévoyance des Salariés UPS ( devenu URS puis Groupe Novalis Taibout ) une majoration était prévue pour avoir élevé 4 enfants ?
        Merci par avance de votre reponse

        Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 août à 17:52, par Bruno Fouchard

    Bonjour , je suis né le 31/07/59 et je pars en retraite longue carrière au 01/08/19 avec 5 trimestres avant 20 ans et 175 trimestres . j ai élevé trois enfants .Quel sera mon impact

    Répondre à ce message

    • Le 4 août à 19:23, par Claude (CFDT Retraités)

      Qu’est ce qui n’est pas clair pour vous dans cette fiche ?

      Répondre à ce message

    • Le 6 août à 00:39, par P-O

      @Bruno Fouchard

      Bonsoir,

      Quel sera mon impact

      Vous serez redevable du coefficient de solidarité de 10% pendant 3 ans puisque vous ne remplissiez pas au 31/12/2018 la condition d’âge pour la retraite anticipée dispositif carrière longue.
      Vous bénéficierez d’une majoration pour l’éducation de vos 3 enfants.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 4 août à 18:37, par MARY

    Bonjour
    Je suis en retraite depuis le 1er aout 2019
    Je suis née en 1957, j’avais demandé à la CNAV une attestation de retraite anticipée. J’ai reçu ce document qui indiquait que je pouvais prétendre partir le 1er décembre 2018 en ayant 169 trimestres. Pour mon année 1957, j’avais besoin de 166 trimestres

    Lors de la constitution de mon dossier auprés de l’AGIRC ARRCO, je n’avais pas encore reçu l’attestation de la CNAV
    A ce jour, l’AGIRC ARRCO m’a adressé des documents pour un paiement provisoire m’indiquant les 10% de minoration.

    Pourriez vous me confirmer que je ne devrais pas être minorée des 10%

    Merci de votre retour
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 4 août à 19:21, par Claude (CFDT Retraités)

      Je maintiens ce qui est écrit dans cette fiche.
      je vous copie ce qui est écrit dans leur site : Si vous remplissez les conditions pour bénéficier de votre retraite de base au taux plein au plus tard le 1er janvier 2019, la minoration temporaire ne s’applique pas sur votre retraite Agirc-Arrco quelle que soit la date de votre départ.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 2 août à 16:29, par Jose RICHARD

    Bonjour, Je souhaite prendre ma retraite progressive, je travaille à 80% , comment calculer le montant auquel j’aurai droit au niveau de la retraite de base et également de la complémentaire ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 3 août à 18:25, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre retraite provisoire sera calculée comme si vous aviez droit à la retraite maintenant. Donc si la carrière n’est pas complète vous subirez un abattement (voir fin de la fiche 25) et une décote (voir fiche 20).

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 30 juillet à 11:00, par Joel

    Bonjour, Je ne suis pas sur de bien interpréter la fiche 36 sur l’annulation de la décote de 10% pendant 3 ans :
    Minoration annulée. Les coefficients de solidarité ne s’appliquent pas :
    - si exonéré de la CSG en fonction du revenu fiscal de référence de son foyer fiscal ;
    - si la retraite au taux plein dans le régime de base est retardée de 4 trimestres calendaires ;
    - si départ en retraite progressive (pas la retraite définitive) ;
    - si versement forfaitaire unique.
    Je suis né en mars 1957 et actuellement en retraite progressive.Si je demande ma retraite avant mais 63 ans, est-ce que je vais subir la décote ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 30 juillet à 22:22, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre retraite progressive n’a pas subi votre décote mais votre retraite définitive oui, sauf si vous cotisez un an de plus avoir après eu droit à la retraite au taux plein. Donc si votre carrière est complète à 62 ans et que vous demandez votre retraite à 63 ans, pas de minoration temporaire.

      Répondre à ce message

      • Le 1er août à 09:52, par Joel

        Merci pour cet éclairage qui lève l’ambiguïté que j’avais en lisant la fiche 25 et l’article de CFDT MAGAZINE No ?455 - Juillet ?| ?Août 2019
        "RETRAITE PROGRESSIVE S’arrêter en douceur Marie-Nadine Eltchaninof
        QUELS SONT LES AVANTAGES ?? La retraite progressive permet d’échapper à la décote (ou coefficient de solidarité) de 10 ?% sur la retraite complémentaire entrée en vigueur le 1er janvier 2019, et à laquelle sont assujetties pendant trois ans des personnes partant en retraite à 62 ans"

        Répondre à ce message

        • Le 1er août à 19:38, par Claude (CFDT Retraités)

          Oui, je l’ai vu aussi cet article et j’ai regretté que l’auteur de l’article ne conseille pas de lire la fiche 25 de notre Guide en ligne. Vous pouvez leur écrire pour leur dire.

          Répondre à ce message

    • Le 2 août à 03:07, par P-O

      @ Joel

      Bonsoir,

      Je suis né en mars 1957 et actuellement en retraite progressive

      Donc votre retraite progressive a été calculée avec décote viagére sauf si vous aviez déjà la durée d’assurance pour votre génération et une éligibilité au dispositif carrière longue au plus tard au 31/12/2018 ce qui vous fera échapper à la minoration lors de votre prise de retraite définitive.
      Cette décote sera supprimée lors de votre prise de retraite définitive puisque vous aurez dépassé l’âge légal de la retraite.

      Lors de votre prise de retraite définitive avant 67 ans votre retraite sera recalculée et plusieurs possibilités existent.

      1) Vous aurez validé moins de 166 trimestres à la prise de retraite.
      Vous subirez une décote viagère correspondant le cas le plus favorable étant retenu.
      a) distance entre l’âge de prise de retraite et l’atteinte de vos 67 ans.
      b) distance entre le nombre de trimestres validés et 166 trimestres.
      Dans ces 2 cas ,la minoration de 10% pendant 3 ans ne s’appliquera pas.

      2) Vous aurez validé un minimum de 166 trimestres à la prise de retraite.
      a) Une durée inférieure à 1 an entre l’atteinte des 166 trimestres et la prise de retraite aura comme conséquence l’application de la minoration de 10% pendant 3 ans de votre retraite complémentaire.
      b) Vous attendez un an après l’atteinte des 166 trimestres ce qui vous dispensera de subir la minoration de 10% pendant 3 ans.

      Si vous prenez votre retraite à 67 ans aucune pénalité ne sera appliquée sur le montant de votre retraite complémentaire.

      Répondre à ce message

  • 36 Agirc-Arrco Calcul du montant de la retraite complémentaire, minorations, majorations Le 30 juillet à 16:11, par Legger yves

    Bonjour , je suis à la retraite depuis le1 janvier 2019 , j ai reçu en 1999 un courrier d arcco me signifiant que les salaries ayant travaille 20 ans dans la meme entreprise pouvaient bénéficier d une majoration de 5%, j en ai fait la demande qui m ai refuse quart j ai été employé dans cette boite du 1 mars 1979 au 31 décembre 1998
    Le calcul prit en compte est il 20 années complètes ou 80 trimestres ,ou alors les 20 ans de mars 1979 à décembre 1998,(il me manque 2 mois de fait) peut il y avoir une dérogation dans ce cas ?
    Il semblerait que cette majoration est disparue en 1999 car j ai continuer dans la meme entreprise
    Dans l attente cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 30 juillet à 22:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, cette majoration dans certaines anciens régimes d’avant 1999 n’a pas été reconduite dans le nouveau régime unique Arrco de 1999.
      Je crois me souvenir que c’était 20 années complètes.

      Répondre à ce message