A. En savoir plus


6 Retraite des enseignants du privé sous contrat


Les enseignants du privé sous contrat sont des agents publics payés par l'Éducation nationale ou le ministère de l'Agriculture. Ils relèvent du régime général pour tout ce qui concerne leur retraite : conditions d'âge et durée de cotisations. Mais avec des particularités.

Mise à jour :
- ajout d’en encadré en fin du point 7 sur le délai d’attribution de la retraite additionnelle (4/10/18) ;
- ajout encadré à la fin du point 6 (25/1/19) ;
- ajout encadré point 4 avec circulaire Cnav en téléchargement (19/12/19) ;
- mise à jour point 6 car c’est 17 ans depuis 2016 pour tous (26/2/20).

Le statut d’agents publics des enseignants du privé sous contrat a amené les pouvoirs publics à modifier leur accès à la retraite. Pour pouvoir cesser leurs fonctions dans les mêmes conditions qu’un fonctionnaire, ils peuvent bénéficier de la retraite temporaire (points 1 à 4). Pour améliorer le montant de leur pension, ils perçoivent tous une retraite additionnelle depuis 2005 (points 5 à 7).

1. L’allocation temporaire de retraite (Retrep ou Atca)

Depuis 1980, une allocation temporaire de retraite permet de cesser ses fonctions aux mêmes conditions d’âge que les homologues fonctionnaires du public, selon le principe d’égalisation des situations voulu par la loi Guermeur de 1977. Si, au moment de la cessation d’activité, le nombre de trimestres acquis leur permet de partir dans le cadre du régime général à taux plein, ces enseignants ne sont pas concernés par l’allocation temporaire.
Le régime temporaire de retraite de l’enseignement privé (Retrep), pour les maîtres relevant du ministère de l’Éducation nationale, et l’allocation temporaire de cessation d’activité (Atca), bien qu’entièrement financés par l’État, sont gérés par l’Association pour la prévoyance collective (APC).
Ainsi, sous certaines conditions, un maître peut demander à bénéficier du Retrep ou de l’Atca. Il ne s’agit pas d’un départ dans le cadre de la retraite du régime général, de la MSA ou des régimes complémentaires, mais d’un avantage temporaire. Le régime général ou la MSA et les régimes complémentaires ne peuvent traiter ce dispositif. Cet avantage temporaire de retraite ne prend en compte que les services réalisés dans l’enseignement privé sous contrat.
Dans le cas d’une reprise d’activité, il faut impérativement prévenir l’APC qui sert le Retrep.

APC Retraite

Pour le Retrep & l’ATCA, une seule adresse : APC Retraite – 1, avenue du Général-de-Gaulle - 95140 Garges-lès-Gonesse - tél : 01 39 92 74 08 ou 01 39 92 74 65.

Attention !

Demander ses droits

Tous les éléments qui composent la retraite et qui sont décrits dans cette fiche sont des droits quérables : il faut les demander.

2. Les conditions d’attribution de l’allocation temporaire

La loi de 2010 a prévu l’allongement de la durée minimale de services et de limite d’âge pour les fonctionnaires : ces dispositions s’appliquent au Retrep et à l’Atca.

Pour avoir droit au Retrep ou à l’Atca, il faut :

  • être en activité (sous contrat) lors de la demande ;
  • ne pas avoir droit à la retraite du régime général au taux plein ou bénéficier déjà d’une retraite ou d’une rémunération dépendant directement ou indirectement de l’État ;
  • justifier d’une durée de service passant progressivement de 15 ans à 17 ans, comme contractuel ou agent public dans l’enseignement privé ;
  • avoir une condition d’âge qui passe progressivement de 55 ans à 57 ans pour les maîtres du primaire qui ont bénéficié d’une rémunération dans l’échelle des instituteurs pendant au moins quinze ans ; elle passe progressivement de 60 ans à 62 ans pour les autres en 2012 (voir fiche Fonctions publiques sur l’ouverture du droit) ;
  • le départ anticipé pour les agents parents de 3 enfants est fermé par la loi de 2010 pour les fonctionnaires et s’applique aux agents sous contrat ;
    des dispositions transitoires sont prévues si l’agent réunissait les conditions avant le 1er janvier 2011 et à moins de 5 ans de l’âge d’ouverture des droits, ou s’il réunit les conditions avant le 1er janvier 2012 (voir fiche Fonctions publiques sur les départs anticipés).

3. Le montant de l’allocation temporaire

L’allocation temporaire est constituée des avantages de retraite personnelle et des avantages de réversion. Les montants sont calculés selon les règles du régime général (régime de base et retraites complémentaires), en prenant en compte uniquement les années de contractuel dans l’enseignement privé sous contrat. Une éventuelle décote est appliquée selon les mêmes règles que pour la fonction publique.

Bon à savoir

Consultez le syndicat CFDT Enseignement privé

Si l’enseignant pense pouvoir prétendre au Retrep ou à l’Atca, nous lui conseillons de contacter le syndicat CFDT de l’enseignement privé le plus proche. De même pour le droit au régime additionnel devenu complexe. Il dispose d’une documentation et d’un logiciel de simulation spécialement adapté aux agents publics que sont les enseignants du privé sous contrat.

4. La sortie du régime temporaire

Pour sortir du régime temporaire, deux cas sont possibles :

  • si le maître n’a pas subi de décote, la sortie se fera à l’âge où le régime général, de son côté, n’appliquera plus de décote ;
  • si le maître a subi une décote, la sortie se fera à un nombre de trimestres tel que la décote appliquée par le régime général, en fonction de l’année de naissance, soit « la plus proche » de la décote qui lui était appliquée sur l’allocation temporaire.

À l’issue du régime temporaire (Retrep ou Atca), le bénéficiaire fait valoir ses droits au régime général.
En cas de reprise d’une activité, il faut en informer les services du Retrep, car les nouveaux droits acquis modifient la date de sortie du Retrep.

Contrôler ses droits du Retrep à la retraite

Il arrive que l’assurance retraite (Cnav, Carsat) ne traite pas correctement votre sortie du Retrep. Cette circulaire vous permet de vérifier vos droits et de les faire valoir.

Circulaire Cnav sur Retrep

5. Régime de retraite additionnelle

Depuis septembre 2005, un régime de retraite additionnelle obligatoire est ouvert aux enseignants ou documentalistes sous contrat (Éducation nationale ou ministère de l’Agriculture), à leurs conjoints survivants ainsi qu’à leurs orphelins. La pension servie par le régime additionnel vient compléter celles qui sont déjà perçues par les enseignants : régime général et régimes complémentaires Arrco et Agirc.

C’est un régime par répartition qui est :

  •  financé à parts égales par une cotisation salariale et une cotisation de l’État employeur ;
  •  géré par l’APC (le même organisme que pour le Retrep et l’Atca).

Le régime additionnel n’est pas servi au moment d’un départ en retraite progressive.

Attention !

Validation Agirc Arrco des périodes d’incapacité de travail

Depuis septembre 2005, les périodes d’incapacité de travail (maladie, invalidité) sont validées par l’Agirc et l’Arrco. Les intéressés doivent produire les justificatifs d’incapacité de travail fournis. Pour les périodes antérieures à cette date, les institutions prendront en compte les mêmes justificatifs. Si l’allocataire le demande, les dossiers liquidés pourront faire l’objet d’une révision.

6. Conditions d’attribution de la retraite additionnelle

Pour avoir droit à cette retraite additionnelle, il faut :

  •  avoir 17 ans de service comme contractuel dans des établissements d’enseignement privé sous contrat ;
  •  avoir fait valoir ses droits à la retraite ou être bénéficiaire du Retrep ou de l’Atca.
Bon à savoir

Anciens maîtres du privé

Les personnes qui ne terminent pas leur carrière dans l’enseignement privé sous contrat peuvent bénéficier du régime additionnel, à condition d’y avoir travaillé entre 15 et 17 ans, suivant l’année d’ouverture du droit.

Bon à savoir

Les prélèvements sociaux et fiscaux sur la retraite additionnelle

La CFDT Retraités est intervenue afin que les bénéficiaires de la retraite additionnelle de l’enseignement privé soient informés sur les prélèvements effectués sur cette retraite. Ils vont recevoir une feuille d’information précisant le montant brut de cette retraite, les montants des prélèvements obligatoires et en particulier le montant du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu dont le taux a été communiqué par les Finances publiques.

7. Montant de la retraite additionnelle

Le montant de cette retraite est égal à une fraction des sommes perçues au titre du régime général de la sécurité sociale ou de la MSA et des retraites complémentaires pour les seules périodes sous contrat. Il est fonction d’un taux variable selon la date d’admission à la retraite ou au régime temporaire. Ce taux était de 5 % pour la période d’admission allant du 31 août 2005 au 31 décembre 2006, puis de 7 % jusqu’au 31 août 2010 et, enfin, de 8 % jusqu’au 20 février 2013.

Depuis le 21 février 2013, les nouveaux retraités subissent un double calcul pour leur retraite additionnelle :

  •  un montant de 8 % sur la période cotisée depuis septembre 2005 proratisée sur la durée totale de services ;
  •  un montant de 2 % pour la période de services non cotisée avant septembre 2005 proratisée sur la durée totale de services.

Par dérogation, les maîtres du privé remplissant les conditions pour avoir droit au régime additionnel avant le 21 février 2013 bénéficieront du taux de 8 % sur toute la durée de service.

Bon à savoir

Attribution de la retraite additionnelle après les autres retraites

Les services gérant le régime additionnel ne peuvent instruire les dossiers qu’après le départ en retraite (ou au Retrep). En effet, ils doivent disposer du montant définitif des pensions servies par les caisses de retraite (régime de base et complémentaire) et la validation par l’Académie des services effectués dans l’enseignement sous contrat. Les dossiers ne peuvent être traités de manière anticipée.

8. Ne pas oublier l’Ircantec

Certains enseignants sous contrat ont, au cours de leur carrière, travaillé dans l’enseignement public comme contractuels. Ces années leur ont permis d’acquérir des points auprès de l’Ircantec.
Au moment du départ en retraite, il faut faire la demande de pension. C’est un revenu qui viendra en plus de la retraite du régime général, des régimes complémentaires Arrco et Agirc et du régime additionnel.

Poser une question

1596 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 30 novembre à 10:10

    Bonjour,
    Je suis enseignante en collège dans l’enseignement privé secondaire et je bénéficie des droits au RETREP en tant que mère de 3 enfants ayant les 15 années de service acquis avant le 31/12/2011.
    J’ai récemment fait une demande d’évaluation de mes droits auprès du service RETREP.
    Ma situation s’établit à une décote de 6,25 appliquée à la date 01/09/2020, ce qui correspond, il me semble, à 5 trimestres manquants à cette date et donc à un départ possible au 01/10/2021 sans décote.
    Je me pose plusieurs questions :
    -  Peut-on demander à partir avec le RETREP en cours d’année scolaire ou bien faut-il impérativement que cela se fasse au 1er septembre ?
    -  Cette évaluation a été calculée sur la base d’un horaire complet, or je suis entre-temps passée en temps partiel autorisé à 80%. Cela va-t-il avoir un impact sur le nombre de trimestres validés par an et prolonger la durée de la décote ? et/ou sur la proratisation de mes trimestres d’enseignement ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.
    Anne

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre à 10:54

      Dans votre cas ( enseignement secondaire) vous pourrez partir au 1/10/2021 car j’ai compris qu’à la date
      du 1/09/2021, il ne vous manquerait qu’un trimestre pour avoir le taux plein. Pendant le mois de septembre, vous serez à la disposition de l’établissement.
      Le fait que vous soyez passé à 80% n’aura aucun impact sur le nombre de trimestres validés ni sur le nombre de trimestres d’enseignement pour la proratisation, peut être un très faible impact sur le SAM un peu plus faible qu’en restant à plein temps ?????

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 26 novembre à 09:48

    Bonjour,
    J’ai enseigné dans l’enseignement catholique privé sous contrat de 1980 à 2004.Je serai en retraite au mois d’avril 2021. Ai-je le droit de bénéficier de la retraite additionnelle ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre à 12:11

      Je ne pense que vous puissiez en bénéficier car à la lecture de votre message vous avez arrêté de travailler dans l’enseignement privé sous contrat en 2004. Or la retraite additionnelle a été instituée par la loi Censi de 2005. et il n’ y avait pas d’effet rétroactif . Vous pouvez en avoir confirmation par les autorités académiques.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 25 novembre à 11:39

    Bonjour,
    Dans l’Unité d’enseignement de l’établissement que je dirige, (établissement privé sous contrat,) Une enseignante est maitre agrée depuis 17 ans a 53 ans et est coordonnatrice de l’unité d’enseignement.
    Un poste d’adjoint de direction vient de se libérer et j’aimerai bien l’embaucher sur ce poste. Elle est d’accord. Si je l’embauche elle devient salariée de l’association et sera donc payée par l’association et plus par l’enseignement privé.
    Doit-elle démissionner de son poste ?
    Quels sont les risques pour elle concernant sa retraite et plus particulièrement le RETREP ?

    Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    Philippe FOURNIER

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre à 12:03

      Deux questions :
      Ce poste d’adjoint de direction sera t-il un temps plein ou un mi temps associé à de l’enseignement ?
      Cette personne est-elle susceptible de bénéficier du RETREP ? car les conditions de départ des fonctionnaires (sur lesquelles sont calquées celles des enseignants du privé sous contrat) sont maintenant alignées sur celles du régime Général de la SS. Donc les personnes pouvant bénéficier du RETREP sont les mères de famille 3 enfants ou d’un enfant handicapé à 80% , les instits titulaires pendant 15 ans et les personnes dont l’état de santé les conduit à ne plus pouvoir exercer leur métier.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 24 novembre à 10:57

    Bonjour,
    J’ai pris ma retraite de l’enseignement privé au 01 09 2020 et le montant de ma retraite (SS agirc arco Ircantec )est inférieur bien sûr à mes derniers salaires ;
    Je suis néanmoins soumise au taux de prélèvement de l’impôt de mon dernier salaire ;
    dois-je attendre ou contacter les services de l’impôt sur le revenu afin de revoir ce taux qui, me semble t il, devrait baisser ?
    Dans l’attente de votre réponse ,recevez mes remerciements anticipés.
    Cordialement
    Fabienne

    Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 16 novembre à 16:59

    Bonsoir,
    Je suis enseignante dans le privé sous contrat depuis 1991 avec une activité en entreprise avant. Je suis titulaire du même poste depuis septembre 1997 après l’obtention du concours.
    J’ai 62 et 7 mois et suis titulaire d’une ATI depuis septembre 2017 pour une invalidité de 21% en raison de deux accidents de travail, jusqu’à septembre 2022.

    J’ai cru pouvoir prendre ma retraite à 60 ans mais du fait que la branche maladie soit prise en charge par le régime public, cela n’a pas été possible.

    J’ai téléphoné à la Carsat pour prendre rv (dont je ne sais s’il aura lieu à la fin de ce mois pour cause de Covid) et j’ai reçu un document qui indique 50 % à faire remplir par mon médecin traitant. J’ai retéléphoné pour dire que j’avais 21 % mais l’interlocutrice dit que c’est le bon document... Si les séquelles des accidents se sont nettement aggravées, mon médecin traitant n’attestera pas 50 %. C’est tellement difficile d’avoir un médecin traitant que je ne peux changer. Avec 145 trimestres je ne puis envisager de travailler (surtout en ce moment avec le danger des lycéens imprudents et l’hybride) jusqu’à mes 67 ans... Pourriez-vous me dire si j’ai le droit à une retraite sans décote ou s’il me faudra accepter une retraite inférieure à 1300 euros nets en septembre 2021 ?
    Avec tous mes remerciements anticipés et mes espoirs dans votre réponse, P.RENAUD

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre à 18:09

      Les assurés reconnus inaptes au travail entre 62 et 67 ans bénéficient d’une retraite à taux plein, quelle que soit leur durée d’assurance. Sont reconnus inaptes au travail les assurés atteints d’une incapacité de travail d’au moins 50 % médicalement constatée et dans l’impossibilité de poursuivre l’exercice de leur emploi sans nuire gravement à leur santé.
      L’inaptitude au travail doit être reconnue médicalement par le médecin-conseil de l’organisme qui attribue la pension de vieillesse. (et non pas le médecin traitant)
      À l’appui de votre demande de retraite pour inaptitude au travail, vous devrez fournir (CSS, art. R. 351-22) :
      — un rapport de son médecin traitant suivant un modèle que lui remettra la caisse ;
      — une fiche établie par le médecin du travail pour les assurés qui relèvent de la médecine du travail.

      Répondre à ce message

      • Le 16 novembre à 19:40

        Bonsoir Monsieur Gilbert,
        et merci pour la célérité de votre réponse.
        Si je vous suis bien, mon espoir résidera, au vu de ce qu’écrira mon médecin traitant dûment attesté par diverses résultats d’examens, dans la considération ou non par le médecin conseil que la poursuite de mon activité "nuirait gravement à ma santé". Il faudra donc que ce médecin conseil considère une logique de santé et non une logique économique. Ce qui actuellement par toutes les dépenses engagées risque d’être prioritaire...
        Je vais donc tout de même faire remplir mon imprimé par mon médecin traitant si, en cette période d’activité intense pour cause de Covid, elle accepte de le faire.

        C’est cette partie d’explication qui me manquait de la part des interlocuteurs de la Carsat et qui rendait tout cela bien obscur.
        Merci de m’avoir ainsi précisément éclairée et bien cordialement à vous,
        P. RENAUD

        Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 20 novembre à 15:44

    ayant travaillé dans une école privé de 2001 a 2007 Suppléante et de 2007 a 2020 Titulaire professeur des écoles j ai 6 enfants 45 ans j ai toujours été payé par l’ EDUCATION NATIONALE pourriez vous SVP me donner les informations afin de constituer un dossier de retraite Je vous remercie par avance Marie

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre à 11:34

      Je comprends que vous avez 45 ans , donc vous ne pourrez pas partir en retraite. Si vous envisagez de partie au RETREP, , il faut avoir fait 15 ans d’enseignement privé sous contrat avant le 1/01/2012, à priori, je doute que vous ayez obtenu cette durée de service avant 2012.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 16 novembre à 13:23

    Merci de tous ces services rendus. Mes questions : QESTION1 ;- Retrep prévu le1-9 2021. (Née en 1965. Mére de 3 enfants. Cert. H cl. éch 6. Fin 2020 :134 TR+ 24 pour enfants sur 169 ). Partir le 1-10 atténuerait la décote de combien ? QESTION 2:Abattement sur complémentaire : même si décote ? Pendant Retrep ou retraite ? QESTION 3:Manques sur elevé de l’Assurance retraite : A-année de naissance de mon second enfant : des congés maladie:27/6 au 6/7 et 28/9 au27/6-puis congé maternité 29/10 au 17/2 de l’année suivante( naissance : 19 novembre). Mais aucune mention de ces congés sur ces 2 années .Demander à les ajouter ? Mais seule preuve restante : les précomptes d’IJ, avec montants sur mes bulletins de paye, sans précision de dates : preuve quand même suffisante ? B-année 1999 : décisions du rectorat :congés de maladie 25 au31/1, puis1/3 au 1/6 dont 1/2 traitement du 24/4 au I/6. Mais aucune mention sur mon relevé. Et pour 1999, je n’ai que 3T (base SS 31262 F, car congé enfant - de 8 ans à c. du 1/9) : Avec mes bulletins de paye portant précomptes des IJ,( leurs montants sont précisés mais pas les dates),est ce que je peux demander à la Carsat.de m’attribuer au titre des congés de maladie le 4 ème trimestre 1999 ? Pris en compte seulement pour la retraite ? QESTION 4. Sur les relevés de M.Humanis, aucun point attribué :ni au titre de chaque congé de maternité , ni au titre de congé de maladie de plus de 50 jours. Pourtant, pour chacune des années concernées, le nombre de points de l’année antérieure était supérieur : je demande les points-période assimilée (à M.H et pas à ARRCO de mon actuel département ?) QESTION 5 ; Ces dernières années, bases CARSAT très inférieures aux bases cumulées de mes bulletins de salaire ( ex:chiffres arrondis* 34600 e soit -1460e, *ou 38000 soit -1800e,*ou 38600 e soit -3450e, ou*39200e soit -3400e *39700e soit :-4500e * 40500 e soit -1000e alors que 4 mois à 80%) : c’est normal ? ou à rectifier ? MERCI BEAUCOUP.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre à 20:20

      Quelle avalanche de questions : je ne peux vous répondre que de façon générale, rapprochez vous d’un syndicat pour avoir une analyse détaillée
      Q1 : la décote sur le taux de 50% est de 0.625% par trimestre manquant (voir la fiche 20 de ce Guide)
      Q2 : Je suppose que vous voulez parler du malus, il ne s’applique qu’en retraite et que lorsque la personne a le taux plein de 50%
      Q3 et 4 : les points pour maladie et maternité ne figurent pas toujours sur les relevés de points, ils seront alors calculés lors de votre départ en retraite ; Contactez le CICAS de votre département.
      Q5 les salaires figurant sur les relevés de carrière ne sont pris en compte qu’à hauteur du Plafond SS.

      Répondre à ce message

      • Le 19 novembre à 14:56

        Merci de m’avoir si vite répondu : je vais donc continuer les démarches.
        Je me permets encore cette question :

        RETREP, calculé sur du temps complet :
        Etat des services du Rectorat :
        *les H S effectuées toute l’année en plus du temps complet doivent -elles être exactement mentionnées ?
        *et ( années à temps complet ou bien partiel) :les H S effectuées une partie de l’année, pour remplacement de congés de maladie ou maternité par ex.?

        MERCI.

        Répondre à ce message

        • Le 20 novembre à 17:58

          Sur l’état de services RETREP, il suffit d’indiquer si vous étiez à temps complet ou partiel, les HS n’ont pas à figurer.

          Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 6 novembre à 18:46

    Je suis née le 19 juillet 1961.
    J’aurai 60 ans en juillet 2021 et 171 trimestres.
    Je suis titulaire dans l’enseignement privé sous contrat depuis septembre 1989 en tant que professeur d’anglais. Je suis certifiée depuis 1997.
    Je suis en lycée depuis 2008 (j’étais en collège avant)
    Je suis mère de deux filles nées en 1988 et 1990.

    Pouvez-vous me dire si je peux bénéficier du Retrep de septembre 2021 à septembre 2023 (date à laquelle je pourrai percevoir ma retraite régime général) ?
    Je vous remercie,
    A.langlois

    Répondre à ce message

    • Le 7 novembre à 12:29

      Le RETREP ne pourra pas vous prendre en charge car pour les enseignants du secondaire (excepté mères de famille 3 enfants, invalidité, inaptitude, enfant handicapé à 80%) l’âge de départ au RETREP est de 62 ans. Par ailleurs, vous remplissez déjà les conditions pour partir en retraite à taux plein à 62 ans ,Or le RETREP ne prend en charge que les personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’une retraite à taux plein.
      Par contre, vous pourriez envisager une retraite progressive pour diminuer la charge de travail (voir fiche 25)

      Répondre à ce message

      • Le 8 novembre à 09:46

        Je complète ma réponse ci dessus ", le RETREP ne prend en charge que les personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’une retraite à taux plein." qui laisse supposer que s’il manque des trimestres -donc avec une décote-, le RETREP prendra en charge les personnes.
        Il faut y ajouter : si la décote applicable par le RETREP est identique à celle du régime général de sécurité sociale ( c’est le cas depuis plusieurs années) , les personnes n’ont pas droit au RETREP.

        Répondre à ce message

      • Le 13 novembre à 11:55

        Bonjour,

        Je vous remercie pour votre réponse. J’attendais votre réponse avant de mettre en route mon dossier de retraite progressive.

        Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 9 novembre à 17:24

    Bonjour,

    Ayant à 21 ans (avant dintégrer une mairie)travaillé un an dans un établissement privé(sous contrat)et devant prochainement prendre ma retraite comme fonctionnaire territorial j’aimerais savoir s’il ne m’est pas possible de racheter un trimestre plûtôt qu’avoir cette période intégrée comme retraite salarié du privéet quelle démarche accomplir.
    merci d’avance
    Ben cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre à 14:05

      Lors du départ en retraite, tous vos trimestres y compris ceux en établissement privé seront pris en compte pour déterminer si vous avez le nombre de requis - compte tenu de votre année de naissance - pour ne pas avoir de décote.
      Le coût de rachat d’un trimestre - s’il est nécessaire- ne peut être fait que pour études supérieures et il peut être assez onéreux selon votre situation reportez vous à la fiche 45 du guide des retraites CFDT

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 7 novembre à 14:10

    Bonjour
    Merci pour cette mine d’informations, quelle efficacité !!
    Je bénéficie de l’ATCA depuis septembre 2020 après avoir été enseignante 35 ans et élevé 3 enfants.

    Comment puis je obtenir le montant de mes prélèvements à la source et connaître donc le montant net de l’ATCA ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 7 novembre à 21:27

      Merci pour vos encouragements.
      Le taux de prélèvement à la source figure sur vos derniers bulletins de salaire . En appliquant ce taux au montant net ATCA (une fois les cotisations sociales enlevées) , vous aurez une bonne approche du montant perçu.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 5 novembre à 12:58

    Bonjour,
    Je suis professeur des écoles dans une école privée sous contrat depuis décembre 1999, bientôt 20 ans !
    J’ai 59 ans et aurais voulu partir à 62 ans, par contre j’ai vu sur "info retraite" que son montant serait de 750 euros !!! catastrophe
    J’ai commencé remplaçante car j’ai eu mon diplôme en Belgique en 1982 et j’ai du repasser le concours, ensuite "institutrice et professeur des écoles.
    J’ai commencé à retravailler en France à 39 ans, j’ai 2 enfants de 37 et31 ans, ai je un avantage ?
    Qui dois je contacter pour le calcul de ma retraite, merci de votre aide et de votre compréhension
    Catherine Labar

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre à 21:58

      Si vous avez travailler et cotiser en Belgique, vous aurez une retraite de ce pays (voir fiche 57).
      La retraite est un droit contributif donc en rapport avec la duré validée Vous aurez 8 trimestres par enfant gratuitement en plus, mais cela résout une interruption de carrière, pas une demi-carrière.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 29 octobre à 10:40

    Bonjour
    depuis le 16 juillet je suis en invalidité, j’ai un dossier retrep en cours. Impossible de savoir où en est mon dossier. La personne que je suis arrivée à avoir une fois au téléphone me dit d.attendre. Mon état de santé ne me permet pas d’avoir des mois devant moi. Pouvez vous me donner le nom et adresse du service de gestion qui succède à Garches les gonesses ? On m’a parlé de Nantes ?
    dans l’attente de vos commentaires
    sautations
    christine vey

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 15:36

      Le service des Pensions de l’Education Nationale se situe à La Baule adresse trouvée sur internet
      9 route de la Croix-Moriau CS 002 44351 Guérande Cedex Tel 02 40 62 71 00

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 08:59

        Voici une adresse sur Nantes 10, Bd Gaston Doumergue 44964 NANTES Cedex 9 Tél 02.40.08.87.65

        Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 1er novembre à 19:26

    Bonjour, je suis née en octobre 63 et maman de deux enfants.
    Je suis entrée dans l’enseignement et tant que suppléante en sept 82 sur deux mi-temps dans la même école, j’ai eu mon diplôme en 85. Le15 juin 1987, j’ai eu un poste à mi-temps de titulaire (date à laquelle un de mes deux mi-temps en tant que suppléante s’est libéré) et j’ai continué l’autre mi-temps en tant que suppléante. le 1er septembre 90 titulaire à temps complet, puis je suis passée professeur des écoles le 1er septembre 2002.
    J’ai demandé mon évaluation à l’académie et je ne sais plus si je correspond à la carrière longue ?

    Au niveau de toutes mes années de suppléance, l’académie me retire toutes les grandes vacances, alors que j’ai toujours travaillé dans la même école (et j’y suis encore).
    Certaines années, la date de fin de mon remplacement est le 15 juin alors que j’étais présente jusqu’aux vacances (mais je ne peux le prouver par un document comme j’étais suppléante pour l’année sans date butoir), j’ai envoyé toutes mes fiches de paye, mais l’académie refuse de prendre ces documents comme preuve... ces temps vont-ils être déduits pour calculer ma retraite ?

    J’étais titulaire le 15 juin 87, et l’académie me compte bien mon temps de titulaire du 15 juin au 30 juin, puis "un gouffre" du 1er juillet au 1er février... (date à laquelle j’ai reçu l’arrêté attestant de mon premier échelon à compter du 1er février 88 avec une ancienneté générale de service de 1 an et 10 mois et une ancienneté de 10 mois dans l’échelon) car je n’ai pas d’autres preuves que mes fiches de paye...comment puis-je prouver de mes "services accomplis".

    Mon dossier a été envoyé à l’académie. En mai, il "était" complet, puis repris en septembre par d’autresss personnesss, et des pièces me sont constamment réclamées, documents que je n’ai pas...
    le 1er novembre, mon dossier a été envoyé au service des pensions de l’Education nationale à Garges les Gonesses avec "des pièces manquantes et des "trous" dans mes services alors qu’il n’y a jamais eu d’interruption.

    Que puis-je faire ? vers qui puis-je me tourner pour obtenir ces documents et enfin compléter ce dossier.

    Merci pour votre réponse.

    MMe Delabie.

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 15:41

      Vous parlez d’un dossier envoyé au service des pensions : Quel dossier ?
      Le sujet de votre temps de service relève d’un syndicat départemental et non des retraites.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 11 octobre à 12:56

    Bonjour,
    Je suis à la retraite depuis le 1er septembre dernier. J’ai transmis mon dossier de demande de retraite additionnelle au service du rectorat mais je n’ai pas été contactée depuis.Je me suis aussi faite un peu ’rabrouée’ parce que j’ai envoyé un certificat de cessation de paiement alors qu’il était inutile à ce service, ce que je ne savais pas. Je l’ai envoyé pensant qu’il servait pour la retraite additionnelle puisqu’il était stipulé qu’il fallait l’envoyer aux organismes de retraite. J’ai commis une erreur, je le conçois ! Ce qui m’inquiète, c’est de ne pas avoir de nouvelles du tout de l’APC. Et surtout, franchement, c’est le flou absolu ! Lire votre rubrique ’Poser une question’ m’a aidée à comprendre qu’il fallait attendre plus d’un an (le virus COVID étant passé par-là et continuant de nous embêter) ou plus encore. On attend sans être payé, ça, c’est ce que je comprends. Donc, on perd.
    Je vous remercie chaleureusement d’avoir transmis l’adresse courriel de l’APC. Je vais leur téléphoner un de ces matins pour me renseigner. Mais, vous savez quoi ? Ils vont me répondre qu’ils n’ont pas mon dossier.... Quand tu es à la retraite, tu as cotisé toute ta vie pour autrui, et c’est bien. J’aime et j’adhère à l’idée. Quand tu es à la retraite, tu as besoin que l’on reconnaisse ta contribution à l’essor de la société. Attendre un an ou plus d’un an pour voir nos retraites compensées me semble long. Nos cotisations n’ont pas été aussi longues : nous avons cotisé sur nos salaires et directement !
    Un an d’attente ou plus, c’est trop. Et je suppose que ce n’est pas rétroactif, donc nous perdons un an.
    Je sais que la CFDT se mobilise avec toute sa force pour rétablir les choses et niveler les injustices.
    Merci de m’indiquer ce que je dois faire pour être tenue au courant sur ma retraite additionnelle.
    Trés cordialement.
    Régine.

    .

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 09:17

      Comme vous êtes partie en retraite au 1/09, il n’est pas surprenant que vous n’ayez pas de nouvelles de l’APC retraite. Je ne vois pas ce que le " certificat de cessation de paiement" vient faire la dedans.
      Rassurez vous, la retraite additionnelle aura comme point de départ la date du premier septembre 2020, donc "rien de perdu" contrairement à votre message.

      Répondre à ce message

      • Le 27 octobre à 16:18

        Bonjour,
        Merci Norbert pour votre réponse. Le ’certificat de cessation de paiement’ m’a été envoyé avec pour instruction de le faire parvenir aux organismes dont je dépends maintenant. Comme on ne sait strictement rien sur l’APC, j’ai envoyé ce certificat à la personne à qui j’ai fait parvenir mon dossier de retraite additionnelle pensant qu’elle devait transmettre ce document à l’organisme chargé de cette retraite.
        La dernière ligne de votre message me rassure sur la date du point de départ du calcul de la retraite additionnelle : ’rien de perdu’ donc, et c’est une bonne nouvelle.
        L’embêtant, c’est tout de même le manque de nouvelles de la part de l’APC et le fait que nous devions les contacter nous pour être tenus un peu au courant.
        Encore merci, Norbert, et à travers vous, je tiens à remercier la CFDT.
        Cordialement, Régine.

        Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 19 octobre à 09:18

    Bonjour,
    Ancienne enseignante du privé sous contrat, je sais que je peux demander le régime additionnel... mais je ne sais pas comment faire.
    Merci de votre aide.
    Cordialement.
    Isabelle Dupin

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre à 12:10

      Il faut vous adresser aux autorités académiques de votre département ou région pour demander un dossier de retraite additionnelle que vous transmettrez à l’APC retraite dont l’adresse figure dans cette fiche.
      Vous pouvez aussi demander le formulaire à votre ancien établissement.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 19 octobre à 17:10

    Bonjour, je suis à la retraite depuis avril 2020. Or je m’aperçois que des périodes de chomage en tant que maitre auxiliaire de l’enseignement prive sous contrat ne sont pas validées pour le paiement de ma retraite complémentaire. Mes bulletins de paie émanent du Trésor Public. Arrco me répond qu’il n’existe pas de cotisations me concernant chez eux pour ces périodes.
    J’aimerais savoir si et où ces cotisations ont été versées de façon à percevoir une retraite complémentaire en fonction.
    Pouvez vous m’aider ?
    Merci beaucoup

    Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 11 octobre à 11:23

    Bonjour.
    Pouvez vous me dire si un enseignant du privé sous contrat peut bénéficier d’une retraite anticipée au titre de la pénibilité. J’ai été victime d’un accident de travail avec IPP de 20 % en 1986 mais au rectorat on me dit que ce dispositif n existe pas. Pourtant nous relevons du régime général et cette possibilité existe bien au régime général. Merci de vos conseils.

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 18:37

      Vous faites état d’un accident de travail, donc la pénibilité ne s’applique pas à vous ( voir les critères fiche 11 du Guide des retraites CFDT). Suite à un accident de travail, ce qui pourrait s’appliquer , c’est la retraite pour incapacité permanente (voir fiche 12).
      Je vérifie pour savoir si ce dispositif s’applique aux enseignants du privé

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 20 août à 12:41

    Je vais avoir 56 ans en décembre 2020.
    J’ai eu 3 enfants et je travaille dans l’enseignement sous contrat depuis 1986.Si j’ai bien compris, je pourrai demander le RETREP à partir de mes 57 ans.
    L’allocation que je percevrait est-elle basée sur l’ensemble de ma carrière (25 meilleures années) ou seulement sur la base des 17 ans de services nécessaires pour obtenir le retrep ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 22 août à 14:20

      Voici les conditions pour partir au RETREP en qualité de mère de famille 3 enfants
      - être en activité au moment du départ
      - avoir 15 ans de service avant le 1/01/2012, les temps incomplets sont comptabilisés au prorata
      - avoir 3 enfants vivants (ou décédés après avoir été élevés pendant 9 ans) nés avant le 1/01/2012
      Il n’est pas nécessaire d’avoir plus de 57 ans
      Le calcul se fait selon les règles de droit commun , donc sur les 25 meilleures années dans l’enseignement privé sous contrat
      Les 17 années de service sont nécessaires pour bénéficier de la retraite additionnelle

      Répondre à ce message

      • Le 13 octobre à 18:23

        Merci de votre réponse
        J’ai une question complémentaire, j’ai commencé ma carrière en 1986 comme institutrice et je suis passée professeure des écoles en 2003. Mon dernier des mes enfants est né en 1995.
        Je suis toujours en activité comme professeure des écoles, cela remet-il en cause mon départ en RETREP ?

        Vous dites qu’il n’est pas nécessaire d’avoir plus de 57 ans pour partir en Retrep. J’aurai fin 2020 146 trimestres cotisés + 24 trimestres pour les enfants, soit 170 trimestres (je devrai en faire 169).
        Dans ce cas, je pourrai faire ma demande. A qui dois-je la faire ?

        Merci de votre retour

        Répondre à ce message

        • Le 15 octobre à 12:20

          Pour partir au RETREP, il faut obligatoirement être en activité , donc le fait d’être prof des écoles vous permet de partir avec ce dispositif.
          Il me semble que vous faites une assimilation entre 2 possibilités de partir au RETREP
          1 - mère de 3 enfants ou plus qui remplit les conditions citées précédemment : le départ est possible à n’importe quel âge
          2 - instit titulaire pendant au moins 15 ans : le départ n’est possible qu’à partir de 57 ans
          Dans le primaire, le départ ne peut se faire qu’à la fin de l’année scolaire
          Comme vous avez plus de trimestres qu’exigés, vous n’aurez pas de décote
          Il vous faut demander un dossier RETREP près de l’académie dont vous dépendez

          Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 14 octobre à 10:48

    Bonjour,
    Enseignante dans un établissement privé sous contrat, j’ai terminé ma carrière avec 2 ans de retraite progressive (de septembre 2018 au 31 août 2020). À présent, j’ai demandé à la caisse de retraite le paiement intégral de ma pension.
    Je voulais savoir si le versement de la retraite additionnelle se fera automatiquement ou si je dois fournir à nouveau un document (j’ai déjà complété un dossier durant ma dernière année de retraite progressive) ?
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    F Méchet

    Répondre à ce message

    • Le 14 octobre à 22:54

      Je comprends que vous avez déjà fait un dossier de retraite additionnelle, donc il n’est pas nécessaire d’en faire un autre.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 5 octobre à 23:07

    Bonjour,
    Un ex-instit, ayant l’ancienneté requise pour bénéficier du RETREP, envisage de partir à 60 ans au 1er septembre 2024, avec 167 trimestres validés (dont 2 trimestres pris en compte pour 2024) pour 168 trimestres dus. Il aura donc 1 trimestre de décote.
    A 62 ans, en 2026, peut-il bénéficier d’une retraite à taux plein sachant que le montant gagné en 2024 lui vaudra 4 trimestres pour la CARSAT, ou restera-t-il au RETREP jusqu’à 66 ans et 9 mois ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 12:14

      Dans votre message , les premiers mots posent question "Un ex instit" Quelle est votre situation actuelle ?

      Répondre à ce message

      • Le 6 octobre à 15:13

        Bonjour,
        Situation actuelle de "l’ex-instit" : professeur des écoles en 2003 et 17 ans comme instituteur titulaire auparavant.
        Merci, Norbert.

        Répondre à ce message

        • Le 7 octobre à 10:17

          Comme vous avez été instit titulaire pendant 17 ans (à vérifier avec un état de services actifs), vous aviez la possibilité de partir au RETREP à partir de 57 ans.
          Pour ne pas avoir de décote, étant né en 1964, il vous faut 169 trimestres et non 168
          A 62 ans lors du passage à la CARSAT, vous aurez atteint ce nombre de trimestres puisque la CARSAT déterminera le nombre de trimestres de 2024 à partir des cotisations vieillesse payées.
          Lorsque vous aurez la notification du RETREP, vérifiez la date de fin de prise en charge

          Répondre à ce message

          • Le 7 octobre à 19:32

            Un grand merci pour l’info.
            Si sur la notification du RETREP , la fin de prise en charge n’est pas 62 ans, quel recours possible ?
            Cordialement

            Répondre à ce message

            • Le 12 octobre à 14:01

              Le RETREP tient compte du fait que vous aurez tous vos trimestres lors du passage au RGSS à 62 ans.
              En cas de problème , les contacter pour expliquer votre situation.

              Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 11 octobre à 18:29

    Bonjour,

    Je suis un enseignant du privé sous contrat qui a bénéficié d’une retraite additionnelle depuis mars 2018, mais maintenant je ne la perçois plus.
    Est ce que c’est normal ?
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 12 octobre à 17:24

      Ce n’est pas normal, téléphonez à l’APC retraite qui gère la retraite additionnelle le matin.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 9 octobre à 19:13

    Bonjour,
    Je suis au Retrep depuis septembre et je voudrais savoir si je vais recevoir un justificatif des versements que je perçois.
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre à 11:46

      Il n’y a pas de justificatifs mensuels. Vous recevrez l’année prochaine (mars avril) un décompte des sommes perçues pour la déclaration de revenus

      Répondre à ce message

      • Le 10 octobre à 19:51

        Merci de votre réponse, s’il n’y a pas de justificatif des versements du Retrep, comment faire si je dois demander un crédit ?
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 11 octobre à 14:06

          Demandez au RETREP en téléphonant le matin pour expliquer votre situation. Sinon votre notification de RETREP avec les décomptes joints et les versements effectués sur votre compte bancaire suffiront peut être.

          Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 10 octobre à 10:08

    Bonjour

    J’envisage de prendre ma retraite en sept 2022. J’aurai alors 60 ans et assez de trimestres. Je peux partir avec le retrep (je remplis les conditions) ou faire valoir une carrière longue . Quel est le plus avantageux à tout point de vue.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    cordialement
    corinne

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre à 12:01

      Vous n’aurez pas le choix : si vous demandez le RETREP et que l’APC retraite qui gère le dispositif constate que vous remplissez les conditions pour partir en carrière longue , vous ne pourrez pas être pris en charge par le RETREP.
      Je vous signale que pour partir en carrière longue , outre les 5 trimestres avant la fin de l’année civile des 20 ans, il vous faudra avoir 168 trimestres COTISES, les majorations de trimestres pour enfants ainsi que les trimestres obtenus au titre de l’Assurance Vieillesse des Parents au Foyer ne sont pas des trimestres cotisés
      Regardez la fiche 13 du Guide Retraites CFDT

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 7 octobre à 16:08

    Bonjour , J’étais au Retrep depuis Octobre 2018 bien que je n ’avais pas toutes mes années . Au mois de Juillet 2019 je bascule au régime CARSAT ,
    Par contre je n ’ai pas touché l indemnité de départ . A qui puis - je m ’adresser .? j ’avais exercé pendant 30 ans dans l enseignement catholique .
    Merci pour votre aide .

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre à 08:55

      L’indemnité de départ en retraite (IDR) n’existe plus depuis 2010. Elle a été "remplacée" par la retraite additionnelle

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 5 octobre à 16:21

    Bonjour,

    je touche actuellement une retraite pour invalidité versée par le RETREP. Je voudrais avoir des précisions sur le passage du RETREP à la CARSAT et à la retraite complémentaire des cadres...
    Est-ce que je dois simplement faire ma demande en ligne sans avoir à justifier ma situation puisque le RETREP aura, 4 mois environ avant la fin de mes droits chez eux, averti la CARSAT et les caisses ARRCO/AGIRC ?
    Ou bien,devrai-je engager des démarches pour leur prouver ma situation, leur fournir des justificatifs ?

    Je vous remercie par avance pour l’aide que vous pourrez m’apporter.

    Avec mes cordiales salutations,
    Henri

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 21:32

      Le RETREP vous préviendra 4 mois avant la fin de prise en charge que vous devez entreprendre les démarches près des caisses de retraite : CARSAT et complémentaires. Il vous faudra donc faire les dossiers de liquidation de retraite soit en ligne ( un seule demande à faire) ou sous forme papier (un dossier par caisse)comme n’importe quel assuré.
      L’APC retraite continuera à vous verser la retraite additionnelle sans que vous ayez à faire de démarches.

      Répondre à ce message

      • Le 7 octobre à 06:01

        Merci pour votre réponse.

        Ce que je voudrais savoir précisément c’est si j’ai juste à faire ma demande en ligne sans avoir à expliquer et à justifier ma situation, le RETREP ayant en amont transmis aux caisses les justificatifs nécessaires, ou bien si c’est à moi de fournir tous les justificatifs nécessaires. En effet, si je consulte mon relevé de points ou ma situation CARSAT, ça s’arrête avant ma prise en charge par le RETREP, si je fais une simulation, je n’ai pas la retraite à taux plein à laquelle j’aurai droit, ce n’est pas actualisé.
        J’ai peur d’avoir à batailler car la notion-même de RETREP semble inconnue de certaines employées qui travaillent pour les caisses de retraite complémentaire !

        Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 24 septembre à 14:46

    Bonjour,
    Âgée de 63 ans,je suis à la retraite de l’enseignement privé depuis le 1/10/2019,après y avoir enseigné pendant 25 ans.
    J’ai envoyé le dossier complet,afin de percevoir le regime additionnel, aux services de Garges les Gonesses le 6/01/2020.
    Depuis, je n’ai reçu aucun signe de leur part.
    Il est impossible de les joindre par telephone ou par mail.
    Que faire ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 25 septembre à 09:16

      Vous êtes dans le délai normal de traitement d’un dossier retraite additionnelle mais le confinement a allongé les délais de traitement. Patientez.

      Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 21:02

      Je ne suis pas du tout un "bénévole de la CFDT", mais je me permets d’apporter un élément de réponse à votre question...

      S’il est exact que l’on ne peut contacter l’APC-RETREP par mail, on peut par contre les joindre par téléphone ; il faut souvent insister.
      Voici les numéros : 01 39 92 74 08
      01 39 92 74 65

      J’espère vous avoir aidée.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 4 octobre à 12:24

    Bonjour,
    Je suis à la retraite progressive depuis septembre 2020 et j’aurai 63 ans en juillet 2021. Dans la mesure où le montant de la retraite définitive est calculé sur les 25 meilleures années de salaire, est-il possible d’augmenter ce montant en travaillant au-delà de 63 ans en retraite progressive ou est-ce inutile ?
    Merci par avance,
    Cordialement,
    Isabelle

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre à 11:05

      Tout dépend de votre situation ;
      Le fait de travailler une année de plus peut (à calculer) vous permettre de remplacer une mauvaise année de début de carrière par une bonne année de fin de carrière et ainsi améliorer durablement le SAM.
      Le fait de valider de nouveaux trimestres peut engendrer une surcote sur la retraite de base
      Par ailleurs, si vous aviez déjà les 167 trimestres requis en juillet 2020 , le fait de prolonger jusqu’en 2021 vous permet d’éviter le malus de 10% sur les retraites complémentaires, aller jusqu’à 64 ans vous permettrait d’obtenir un bonus de 10% pendant 1 an

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 29 septembre à 19:58

    Bonjour,
    Je suis très interessée par une demande de RETREP et je remplie les conditions (3 enfants, contrat depuis 1992...) mais je me pose beaucoup de questions :
    1- qui peut nous faire une estimation rapide fiable ?
    2-concernant le calcul pour le retrep, vous dites qu’il se fait à partir de la date du contrat définitif dans l’enseignement privé,
    -quid des cotisations versées les années antérieures au contrat définitif ,dans d’autres contrats (vacations dans le public par exemple ) ?
    -on percevra seulement ces retraites à la date de la retraite définitive ? Ce qui supposerait qu’on ne les "liquide" pas.?
    3- Peut-on travailler en auto entreprise par exemple en percevant le RETREP ?Quelles conditions ?

    Un grand merci pour vos réponses, j’avoue que c’est un peu complexe...

    Répondre à ce message

    • Le 1er octobre à 11:25

      Les syndicats départementaux CFDT enseignement privé disposent d’un logiciel permettant de faire une estimation des pensions RETREP. Les modalités de calcul sont décrites dans les fiches 20 et 21 du Guide des retraites CFDT

      Pour calculer la décote du RETREP , l’APC retraite prend en compte tous les trimestres validés (enseignement et hors enseignement) ; Par contre, la proratisation ( durée d’assurance dans le régime) de la pension ne prend en compte que les trimestres d’enseignement+ les majorations de trimestres pour enfants
      Seuls les points ARRCO AGIRC correspondant aux périodes d’enseignement sont pris en compte
      Lors du départ en retraite définitif, toute votre carrière sera intégrée

      Oui , il est possible de travailler en auto entreprise mais il faudra obligatoirement prévenir le RETREP de cette nouvelle activité

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 28 septembre à 17:36

    Bonjour,
    je suis enseignant en collège privé, je vais avoir 60 ans en mai 2021, j’ai été victime d’un accident de travail en 1986 et il m’a été attribué une IPP de 20%. Est ce que je peux faire une demande de retraite anticipée pour pénibilité ? Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 29 septembre à 23:06

      Reportez vous à la fiche 11 du Guide des retraites CFDT Retraite anticipée avec des points pour pénibilité

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 27 septembre à 16:20

    Monsieur,
    Je suis à la retraite depuis 2001.
    Je viens d’apprendre l’existence de la retraite additionnelle depuis septembre 2005.
    J’aimerais savoir si j’y ai droit.
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre à 20:45

      Vous ne pouvez pas avoir droit à quelque chose qui n’existait pas lors de votre départ en 2001, la Retraite Additionnelle ayant été créée en 2005.
      A l’époque , vous avez dû bénéficier de l’IDR (indemnité de départ en retraite)

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 23 septembre à 13:20

    Bonjour,

    Je suis à la retraite depuis 2 ans,je reçois de la Carsat et de ma complémentaire agirc-arrco mais rien de la retraite additionnelle alors que j’avais fait ma demande.

    Comment savoir si j’y ai droit ,j’ai fait toute ma carriere d’institutrice dans le privé) et que dois-je faire ?

    Je vous remercie.

    CATHERINE MERSCHARDT

    Répondre à ce message

    • Le 25 septembre à 09:07

      Si vous avez 17 ans de service dans l’enseignement privé sous contrat, vous avez droit à la retraite additionnelle.
      Les services de l’APC Retraite qui gèrent le RETREP et la retraite additionnelle donnent la priorité aux dossiers RETREP des personnes parties le 1/09/2020 afin que celles-ci disposent de ressources financières au mois de septembre. Ensuite, ils traitent les dossiers retraite additionnelle des personnes parties en retraite CARSAT, ce qui demande un délai d’environ un an. Compte tenu de la période de confinement, les délais ont été allongés.

      Essayez de joindre l’APC au téléphone le matin. Une adresse électronique a été mise en place apc-enseignement@malakoffhumanis.com.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 22 septembre à 14:27

    Bonjour,
    Je vais avoir 60 ans en avril 2021, je suis professeur des écoles en école privée sous contrat à temps plein depuis 2002 et j’ai travaillé avant en tant qu’ingénieur en entreprise.
    J’ai eu 2 enfants et j’ai actuellement 156 trimestres à fin 2019.
    Pour cette année scolaire 2020/2021 je travaille en TPA à 50%. Et je n’ai pas pu bénéficier d’une retraite progressive.

    Je souhaiterais savoir si je peux bénéficier du retrep à partir de juillet 2021, quel serait le pourcentage de mon salaire actuel, et si mes années en entreprise comptent.

    Bien cordialement
    Isabelle

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 11:57

      Compte tenu de ce que vous écrivez, vous ne remplissez pas les conditions pour partir au RETREP car il vous faudrait avoir été instit titulaire pendant 15 ans.
      Vous n’avez pas pu bénéficier de la retraite progressive car vous n’aviez pas 60 ans. Par contre , vous pourrez en bénéficier à partir de septembre 2021. Faites les démarches près des services académiques puis des caisses de retraite.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 19 septembre à 13:10

    Bonjour, âgé de 52 ans et enseignant depuis 1990, je suis en arrêt de travail (Parkinson) depuis décembre 2019.J’attends d’être mis en congé longue maladie, j’ai vu un neurologue expert qui a donné un avis favorable au CLM mais le comité médical ne s’est pas encore réuni à ce jour.
    Après le congé longue maladie qui dure 3 ans, et donc je toucherais le retrep. si je suis mis en invalidité

    L’invalidité concerne-t-elle seulement le métier d’enseignant ?
    Cotise-t-on pendant le retrep ?
    A quel âge vais-je basculer du retrep à la retraite ?
    Comment est alors calculée la retraite ?
    Pendant un congé longue maladie, est-il possible de se former pour envisager une reconversion ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 septembre à 18:29

      L’invalidité concerne tous les métiers. Cependant les enseignants du privé ont droit au RETREP pour invalidité.

      Pendant le RETREP, la personne ne cotise pas mais les trimestres à échoir jusqu’à 62 ans sont intégrés à sa carrière et des points gratuits ARRCO-AGIRC seront rajoutés lors du passage au RGSS. La pension RETREP ne prend en compte que les trimestres et les points acquis pendant des périodes d’enseignement
      La personne perçoit la pension du RETREP complétée par la Prévoyance à hauteur de 95% du salaire net.

      La retraite est calculée selon les règles du régime général pour la retraite de base et de l’ARRCO-AGIRC pour les complémentaires

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 19 septembre à 11:50

    Bonjour
    A quel organisme doit on s’adresser pour la demande de retraite additionnelle ?
    merci
    G Maout

    Répondre à ce message

    • Le 20 septembre à 09:58

      Il vous faut faire une demande de retraite additionnelle que vous pouvez vous procurer près des instances académiques dont vous dépendez. Ce dossier sera ensuite transmis à l’APC retraite dont les coordonnées figurent dans cette fiche.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 14 septembre à 20:04

    bonjour ;
    J’ai eu mon contrat définitif en juin 984,j’ai enseign"=é non stop depuis,aurai je toute la retraite additionnelle à 8 % OU NON ET les 8% EN FAIT OU 2 % SE CALCULE T’il sur la
    retraite de la sécurité sociale seulement ou la retraite complémentaire seulement ou sur les deux ;merci de la réponse.
    Cordialement ;dc

    Répondre à ce message

    • Le 15 septembre à 09:05

      C’est 2% et 8% sauf si vous êtes mère de famille 3 enfants (ou instit titulaire) ayant eu la possibilité de partir au RETREP avant le 20/02/2013. Ce pourcentage s’applique aux 2 retraites (base et complémentaire) calculées uniquement sur les périodes d’enseignement.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 15 septembre à 15:46

    en cas de décès du conjoint ex enseignantes d’une école privée(professeur des école)quelle pension de reversion svp, merci.

    Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 14 septembre à 13:21

    Bonjour, je suis enseignante et j’ai 54 ans. J’ai trois enfants. J’ai enseigné plus de 15 ans avant 2012 et me suis arrêtée pour les congés maternité.
    j’ai au 31 décembre 2019, 132 trimestres cotisés soit 156 trimestres retenus.
    Me sera-t-il possible de partir à l’âge de 56 ans ? 57 ans ? et à taux plein ?
    merci !

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 16:18

      Comme vous êtes née en 1966, il vous faut avoir validé 169 trimestres pour ne pas avoir de décote.
      Vous n’aurez le taux plein de 50% que lorsque vous aurez acquis ces 169 trimestres.
      Pour partir avec le RETREP, en qualité de mère de famille 3 enfants, il faut les 15 ans de services d’enseignement (à vérifier). Pour calculer la décote que vous aurez , rapprochez vous de votre syndicat CFDT.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 13 septembre à 11:45

    Bonjour,
    Je bénéficie dans 9 mois, à 60 ans d’un départ à la retraite pour carrière longue (168 trimestres cotisés).
    Chacun sait qu’une décote de 10% s’applique pendant 3 ans si je ne travaille pas jusque 61 ans.
    Puis je bénéficier du retrep dans mon cas pour faire cette année de plus alors que j’ai suffisamment cotisé ?
    Merci d’avance.
    RD

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 15:00

      Le Retrep compare avec les fonctionnaires.
      Cette minoration temporaire ne concerne que la retraite Agirc-Arrco comme expliqué fiche 36. Des exonérations sot possibles.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 19:12

      Merci Claude pour votre réponse.
      Je ne suis pas sûr de mettre fait comprendre dans ma question.
      Si à 60 ans je peux prendre ma retraite, un coefficient de minoration s’applique pendant 3 ans depuis 2019.
      Je vais devoir faire un an de plus pour ne pas être impacté. Puis je alors bénéficier du retrep alors que j’aurais 60 ans ( condition requise) mais sachant que le retrep est réservé aux personnes à qui il manque des trimestres. Ce qui ne sera pas mon cas.
      Merci d’avance.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 12 octobre 2019 à 16:54

    bonjour, j’ ai 53 ans et je suis enseignante au collège depuis 32 ans et j’ai 3 enfants. j’aimerais savoir si je partir en retraite anticipée dès mes 57 ans grâce au Retrep ?
    j’aurai alors tous mes trimestres.

    Répondre à ce message

    • Le 13 octobre 2019 à 14:20

      Dès lors que vous remplissez les 3 conditions de départ en qualité de mère de 3 enfants
      - avoir 3 enfants vivants nés avant le 1/01/2012
      - s’être arrêté au moins 2 mois à la naissance de chaque enfant (congé de maternité) ou avoir réduit son activité
      - avoir 15 ans de service tous services confondus au 1/01/2012
      Vous pouvez partir au RETREP n’importe quand donc à 57 ans et même avant . Mais si vous n’avez pas
      les trimestres requis, vous subirez une décote.
      L’âge de 57 ans permet aux instits titulaires qui n’ont pas 3 enfants de partir dès cet âge

      Répondre à ce message

      • Le 11 septembre à 21:21

        Merci de votre réponse. Quand vous dîtes un départ avant 57ans, est ce a taux plein ?

        Répondre à ce message

        • Le 12 septembre à 15:57

          Si vous n’avez pas le nombre de trimestres requis (fonction de votre année de naissance) , vous subirez une décote , donc vous n’aurez pas le taux plein de 50%.

          Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 9 septembre à 15:51

    EN CAS DE CHANGEMENT D’IDENTITE BANCAIRE ? A QUI DOIS-JE FAIRE PARVENIR UN RIB, ? assurance retraite, via mon espace personnel ? je bénéficie d’un versement de : - la retraite additionnelle
    - agirc - arcco
    - carsat
    les 3 organismes seront-ils informés de ce changement si je fais parvenir le document à l’assurance retraite ?

    MERCI

    Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 7 septembre à 16:15

    Bonjour,
    J’ai reçu l’acceptation de la prise en charge du Retrep au 1/09/2020. Toutefois, je n’ai pas reçu le montant exact de ma pension. En mars 2020, j’ai reçu uniquement une estimation.
    Comme je n’arrive pas à les joindre au téléphone et que je n’ai pas d’adresse mail, des questions subsistent.
    Recevrais je ma pension fin septembre, à terme échu ? L’estimation correspondra t-elle au montant versé ?
    Le retrep informe t-il les caisses de retraite quand ce régime s’arrête ? Serais-je informée ? Dois je réaliser d’autres démarches ?

    Merci de me renseigner.
    Bien cordialement,
    MC Maurille

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 18:07

      Comme vous avez reçu l’estimation du montant de votre pension,et l’acceptation de prise en charge, vous devriez recevoir fin septembre un peu plus que le montant prévu. Les services du RETREP ont du retard, est ce que celà concernera les paiements ??
      Le RETREP vous informera de la date à laquelle vous cesserez d’être prise en charge et des formalités à réaliser 6 mois environ avant cette date.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 7 septembre à 16:28

    Bonjour,
    Je suis à la retraite depuis 2006. Je voudrais changer mes coordonnées bancaires. Quelle est la procédure à suivre ?
    Merci de me répondre rapidement car le versement été refusé par mon ancienne banque.

    Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 3 septembre à 10:32

    Suite a votre réponse :.
    Sur le bulletin de salaire est précisé dans le libellé " lycée privé" il n ’a plus de doute, et payée par le trésor public J ’avais le titre du bulletin de salaire est indiqué de " maitre auxiliaire échelon 4 " ..Dans le récapitulatif annuel des retenues dans la colonne "régime complémentaire" est indiqué un montant ... ,
    Je n’ai pas de colonne 504 mais il y a il y a une colonne URCREP avec un montant et non RETREP, le mieux serait de vous adresser le scan VDE CETTE PARTIE d un bulletin de salaire ; je souhaite avoir une réponse car je tourne en rond vu que l’établissement ne répondait pas clairement ou se fait mal comprendre. ;
    Merci par avance pour votre réponse pour me permettre d’avancer
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre à 18:09

      Au vu des documents fournis, vous étiez dans un établissement privé sous contrat , vous avez cotisé à l’ARRCO et n’aviez pas à cotiser à l’IRCANTEC.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 2 septembre à 14:46

    Bonjour
    Je suis à la retraite depuis le 1er janvier 2020. J’étais enseignant dans le privé sous contrat de puis 39 ans.
    Je suis parti à 60 et 1 mois ans pour carrière longue.
    J’ai la totalité de mes trimestres et à l’aide du secrétariat de mon établissement j’ai complété le dossier et fournit toutes les pièces pour la retraite complémentaire APC de Garges Les Gonesse.
    Savez-vous au bout de combien de temps on peut espérer avoir des nouvelles de cette caisse de retraite ? Je trouve que 8 mois c’est déjà pas mal pour instruire un dossier.
    Merci d’avance pour votre réponse
    PG

    Répondre à ce message

    • Le 3 septembre à 10:42

      Comme vous êtes parti de façon anticipée pour carrière longue, l’APC retraite ne vous versera la retraite additionnelle ( indiquée complémentaire dans votre message) qu’à partir de l’âge légal de 62 ans.

      Donc vous n’aurez pas de nouvelles avant cette date , d’autant plus que, suite au confinement, l’APC a pris du retard dans le traitement des dossiers et traite en priorité les dossiers RETREP/ATCA par rapport aux dossiers ne comportant que la retraite additionnelle pour les personnes parties en retraite.

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 29 août à 19:52

    Bonjour
    Je suis à la retraite ayant constitué mon dossier AGIC ARCO. J’ai travaillé dans le prive en tant que cadre et j’ai enseigné durant 10 ans des BTS, et payée par l’ éducation nationale ( trésor public) sous la gestion du lycée privé qui éditait les bulletins de salaires. ( le mot établissement privé et le mot gestion sont clairement indiqués sur les bulletins de salaire)
    J’ai découvert dernièrement qu’aucune retraite complémentaire n’a été cotisée à l’ IRCANTEC..
    - De ce que je sais les cotisations par l ’employeur à la retraite complémentaire est obligatoire depuis 1973. J’ai contacté l’ établissement privé qui m’a expliqué qu il n’a pas cotisé parce que cela faisait double emploi s’agissant de 2 établissements publics et qu il n’avait aucune obligation de cotiser ..
    Or le lycée privé gérait l" édition des bulletins de salaires et l’éducation nationale versait les salaires.
    C’est le lycée privé qui gérait pour le compte de l’éducation nationale .
    - Sauf erreur de ma part l n’y a donc pas double emploi ni de similitude entre les 2 organismes que la CADENELLE dit public ; l’ un est privé et l’autre est l’éducation nationale.
    Or personne n’a cotisé à la complémentaire IRCANTEC où aucune cotisation n’ apparaît ni même mon nom.
    J’ai contacté l’AGIRC qui m’a confirmé qu’à cette période j’étais cadre ( et en dessous du plafond SS), que je devais contacter l’IRCANTEC pour faire des recherches car l employeur avait obligation de cotiser .
    .Ce que j’ai fait mais l’ IRCANTEi n’a aucune trace de cotisation sur mes 10 ans d’enseignement et ne me connait pas. ;
    - J’en déduis que personne n’a cotisé à la caisse complémentaire IRCANTEC ( ?)
    - Que dois faire pour faire valoir mes droits ? Etait ce à l éducation nationale de cotiser ou au lycée privé ?
    - Existe il une autre caisse ou l "éducation nationale aurait pu cotiser sans que je le sache puisque j’ai la confirmation du lycée que lui n’a pas cotisé ?
    - Ou alors existe il un texte de loi ( avant 1990) qui exonère le lycée de cette obligation en tant que gestionnaire pour le compte de l’éducation nationale ?
    Qui devait payer les cotisations de la complémentaire ??
    Colette

    Répondre à ce message

    • Le 31 août à 19:50

      Je ne comprends pas bien votre questionnement, merci d’éclaircir votre situation car je ne sais pas si vous avez travaillé dans un établissement public (statut fonctionnaire ou vacataire) et/ou dans un établissement privé
      Voici mon analyse
      Vous avez enseigné dans un établissement privé sous contrat et vos bulletins de salaire avaient pour entête
      le Ministère de l’Education Nationale. De ce fait, vous avez cotisé aux complémentaires ARRCO-AGIRC et non à l’IRCANTEC. Vérifiez sur vos bulletins de salaire si vous avez des lignes de cotisations commençant par les 3 chiffres 504 avec comme intitulé cotisations URCREP et donnez moi la réponse.

      Vous citez La Cadenelle : une recherche sur internet me permet de dire qu’il s’agit d’un établissement privé sous
      contrat

      Répondre à ce message

      • Le 1er septembre à 18:41

        Merci pour la rapidité de votre réponse , c’est précieux.
        Sur le bulletin de salaire est précisé dans le libellé " lycée privé" il n ’a plus de doute, j’avais fait des recherches auparavant. J ’avais le titre de " maitre auxiliaire échelon 4 " ..Dans le récapitulatif annuel des retenues dans la colonne "régime complémentaire" est indiqué un montant ... ,
        Je n’ai pas de colonne 504 mais il y a il y a une colonne URCREP avec un montant , le mieux serait de vous adresser (en privé ) le scan d un bulletin de salaire ; je souhaite avoir une réponse depuis le temps que je tourne en rond vu que l’établissement ne répondait pas clairement ou se fait mal comprendre. ;
        Bien cordialement

        Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 4 juin à 17:09

    Bonjour, je sortirai du RETREP au premier sept 2020. Je viens de recevoir la notification du régime général avec la somme qui me sera allouée.
    Qu’ en est il de la somme que je reçois actuellement du régime additionnel ? Sera t elle calculée automatiquement ou faut il en faire la demande et auprès de qui ?
    Avec mes remerciements

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 19:05

      La pension que vous recevez au titre du régime additionnel va continuer à vous être servie automatiquement.

      Répondre à ce message

      • Le 31 août à 14:27

        Un grand Merci pour votre réponse qui me rassure sur ce versement du régime additionnel. Vos fiches nous sont très utiles , soyez en vivement remercié.

        Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 30 août à 16:26

    bonjour
    j’apporte une précision sur les bulletins de salaire la vieillesse est prélevée mais non reversée
    bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 26 août à 14:56

    Bonjour,
    Afin de continuer à bénéficier de ma complémentaire AGRICA, il m’est demandé de fournir un justificatif du dernier versement de mon régime de base.
    Je souhaite donc contacter les bureaux du RETREP ( je suis en invalidité ) mais il est impossible de les joindre : aucun des numéros communiqués ne
    répond . Pouvez-vous m’aider ? Je n’arrive pas à m’en sortir et ne sais plus quoi faire.
    Par avance je vous en remercie
    Chantal BREBION

    Répondre à ce message

    • Le 27 août à 15:56

      Lorsque vous demandez à bénéficier de la complémentaire AGRICA, je suppose qu’il s’agit de la complémentaire santé. Vous êtes au RETREP pour invalidité, le versement sur votre compte bancaire comprend l’avantage de base et l’avantage complémentaire et un montant beaucoup plus petit : la retraite additionnelle. Ces versements que vous recevez tous les mois ne peuvent-ils pas servir de justificatifs avec la notification de pension que vous avez reçu au début de votre prise en charge par le RETREP ??

      Le RETREP nous a informé de retards dans les traitements des dossiers ,retards liés au confinement .
      L’APC retraite consacre tous ses efforts sur le traitement des dossiers RETREP/ATCA en mettant de côté les dossiers retraite additionnelle. Une adresse électronique a été mise en place et communiquée aux académies (apc-enseignement@malakoffhumanis.com).

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 7 août à 00:27

    Bonjour,
    Je suis enseignant ( certifié) sous contrat.
    Je vais commencer ma 3me année de CLM ;

    J’aurais quelques questions à vous poser.Je vous remercie d’avance.
    Si je venais ( après ces trois années de CLM) à passer en disponibilité d’office pour raisons de santé en attendant l’invalidité , je crois que ma prévoyance compléterait ce qui me serait versé par l’assurance maladie ( j’ai plus de 20 ans d’ancienneté). Qu’est-ce qui serait pris en compte pour la calcul de ma retraite ? ( ce que l’assurance maladie me verse ? La part prévoyance ? ).

    Ensuite si je passe en invalidité, je crois que ce que me versera la prévoyance sera retenu comme des points pour la retraite ? Il y aura la part prévoyance + la part assurance maladie : quelle partie comptera pour la retraite et si c’est le cas, est-ce que ce sont des trimestres validés et cotisés ? Ce qui est différent.
    Un grand merci.
    François.

    Répondre à ce message

    • Le 10 août à 18:36

      Seuls les salaires versés pendant le CLM sont pris en compte pour le calcul de la retraite de base , les versements de la Prévoyance ne le sont pas .
      En étant en invalidité , les caisses de retraite complémentaire pourront vous attribuer des points "gratuits" basés sur votre salaire de l’année précédant votre CLM.
      Les trimestres cotisés ne sont utiles que pour un départ en carrière longue à partir de 60 ans , pendant la période d’invalidité , vous allez valider des trimestres , seuls 2 de ces trimestres sur toute la carrière seront des trimestres "réputés cotisés" . Reportez vous à la fiche 13 du Guide des retraites
      Vous pourriez peut être partir au RETREP pour invalidité, voir avec votre syndicat départemental

      Répondre à ce message

  • 6 Retraite des enseignants du privé sous contrat Le 7 août à 14:25

    Bonjour,
    J’aurai 62 ans en novembre prochain et bénéficie actuellement du retrep. Puis-je attendre 65 ans pour basculer en retraite ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 8 août à 10:32

      La date de fin de prise en charge par le RETREP figure sur les relevés que vous avez reçu. A cette date, le RETREP cessera ses versements donc vous n’aurez plus cette ressource financière

      Répondre à ce message