Notre activité


6 mois de plus, 6 mois de trop


Une fois encore, la mise en oeuvre de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement est reportée.

Lors de l’inauguration d’un EHPAD à Courcouronnes dans l’Essonne, le Premier ministre annonce un nouveau report de la mise en application de la loi sur l’adaptation de la société française au vieillissement : « La loi sera pleinement et totalement en vigueur le 1er janvier 2016 ! ». Une échéance confirmée par le cabinet de Laurence Rossignol, selon la presse.

Pour la CFDT Retraités, ce nouveau retard est inadmissible. Une fois de plus les besoins des personnes âgées passent à la trappe.

Nous avons salué le versement intégral en 2015 de la Contribution Additionnelle de Solidarité à l’Autonomie (CASA) à la CNSA. Une première depuis sa création en 2013 ! Même si une partie de cette contribution est d’ores et déjà distribuée, il n’en demeure pas moins qu’à ce jour les personnes âgées en perte d’autonomie n’en voient pas vraiment les bénéfices depuis 21 mois qu’elle est prélevée !

Nous vous demandons d’écrire à votre député afin de contester ce nouveau report et de demander le maintien de la mise en oeuvre en juillet 2015.

L’UCR CFDT, pour sa part a écrit à la secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées, chargée de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement.

Copie du courrier adressé

Madame la Secrétaire d’Etat,

Lors de la rencontre du 24 novembre dernier, au ministère, vous nous avez confirmé que le projet de loi, sur l’adaptation de la société au vieillissement, serait prêt pour le 1er juillet 2015.

Nous apprenons par divers articles de presse que la loi serait mise en œuvre au 1er janvier 2016 seulement.

Nous vous faisons part de notre opposition à ce nouveau report.

La CFDT Retraités s’est engagée de longue date dans l’accompagnement de la perte d’autonomie des personnes âgées . Ce projet de loi, porté par votre gouvernement, est une première avancée. Les personnes âgées, les plus fragiles, méritent une mise en œuvre rapide de cette loi.

Nous demandons le respect de l’engagement d’une loi prévue en juillet 2015. (...)

Michel Devacht, secrétaire général