H. Retraites de Réversion


65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion


L'assurance-veuvage a été bousculée ces dernières années. Elle devait être remplacée par la réversion, mais les pouvoirs publics ont changé d'avis et l'ont rétablie en deux temps. Une première loi réintroduit la notion d'âge en 2009. La réforme des retraites de 2010 rétablit l'allocation veuvage à partir de janvier 2011. L'allocation veuvage est une allocation temporaire à montant unique.

1. Principes généraux

L’assurance-veuvage n’est pas une prestation de vieillesse. Au contraire, elle n’est jamais versée après le 55e anniversaire du bénéficiaire et est soumise à conditions de ressources.

L’allocation veuvage vise à assurer un minimum de ressources au conjoint survivant d’un assuré décédé dans l’attente d’une activité, ou du bénéfice de la pension de réversion. Le bénéficiaire type est la femme sans activité professionnelle au jour du décès de son mari. Cela explique le caractère purement temporaire, 2 ans maximum, du versement de l’allocation de veuvage.

Son montant est versé tous les mois tant que les conditions sont remplies, et pendant deux ans après le décès. Si le conjoint survivant a au moins 50 ans au moment du décès, l’allocation veuvage est versée jusqu’à 55 ans. L’allocation peut être réduite en fonction de l’évolution des ressources.

Bon à savoir

Résider en France

L’assurance-veuvage s’étend à tous les travailleurs de l’Espace européen (EEE) et de la Suisse, sous certaines conditions. Le bénéficiaire doit résider en France, en Polynésie française ou en Nouvelle-Calédonie. Et il ne peut pas obtenir une pension de réversion au titre du dernier régime d’affiliation du conjoint décédé.

.

2. Conditions d’ouverture du droit visant l’assuré décédé

Sans qu’il y ait lieu de tenir compte des causes ou conditions du décès, le conjoint décédé doit être dans l’une des situations suivantes :

  • avoir été affilié à l’assurance-vieillesse sécurité sociale (régime général ou agricole) pendant trois mois au cours des 12 mois précédant la date du décès ;
  • être en stage rémunéré ;
  • être détenu et exercer un travail pénal.

Cas particulier. Les assurés qui, au moment de leur décès, étaient affiliés à un régime n’assurant pas le droit à l’assurance-veuvage conservent la qualité d’assuré veuvage dans le cadre du régime auquel ils étaient affiliés antérieurement, dès lors qu’ils l’ont quitté depuis moins de 12 mois. Le conjoint survivant ne peut toutefois alors prétendre à l’allocation de veuvage que s’il n’est pas susceptible d’obtenir une pension de réversion au titre du dernier régime d’affiliation du conjoint décédé.

Certaines situations ouvrent droit à l’assurance-veuvage, sans condition de cotisation :

  • être titulaire d’une pension de vieillesse, d’invalidité ou d’une rente d’accident de travail ;
  • être chômeur indemnisé ;
  • être femme bénéficiaire du complément familial ;
  • être en stage de formation professionnelle non rémunéré.
Attention !

Vivre seul

Les concubins ou les ex-conjoints divorcés sont exclus de tout droit. Le bénéficiaire ne peut être remarié, vivre maritalement ou avoir conclu un Pacs.

3. Conditions d’ouverture du droit visant le conjoint survivant

Seul le conjoint marié avec le défunt au jour du décès, même séparé de corps ou de fait, est considéré comme conjoint survivant.

Pour bénéficier ou continuer à bénéficier de l’allocation, le conjoint survivant doit être âgé de moins de 55 ans. Il doit résider en France, en Polynésie française ou en Nouvelle-Calédonie. À l’exclusion des ressortissants de l’Espace économique européen (Union européenne, Norvège, Lichtenstein et Islande) et de la Suisse, les demandeurs de nationalité étrangère doivent justifier de la régularité de leur séjour en France au point de départ de l’allocation de veuvage.

Cette condition n’est pas exigée si le défunt relevait de l’assurance volontaire et exerçait ou avait exercé une activité professionnelle à l’étranger.

Par ailleurs, il ne faut pas avoir disposé, au cours des trois mois civils précédents, de ressources personnelles, supérieures au plafond fixé par trimestre à 3,75 fois le montant mensuel maximum de l’allocation.

La demande doit être faite dans les deux ans à partir du premier jour du mois au cours duquel l’assuré est décédé.

Les droits à l’allocation veuvage sont étudiés en priorité sur l’allocation de parent isolé, le revenu familial ou l’allocation aux adultes handicapés. Le bénéfice d’une pension de réversion au dernier régime d’affiliation s’oppose à l’attribution de l’allocation veuvage dans un autre régime. En revanche, l’attribution d’une fraction de pension de réversion à un ex-conjoint divorcé non remarié ne s’oppose pas à l’attribution de l’allocation veuvage à une autre épouse.

Bon à savoir

À terme échu

L’allocation veuvage est versée à terme mensuel échu. Elle est exonérée de cotisations pour la protection sociale.

4. Conditions de ressources

Les ressources trimestrielles du demandeur, y compris le montant de l’allocation elle-même, ne doivent pas être supérieures à 3,75 fois le montant normal de l’allocation. Toutes les ressources sont prises en compte comme pour l’Aspa.

Ces ressources sont celles qui profitaient au demandeur au cours des trois derniers mois civils précédant la demande :

  • revenus professionnels, salariaux ou non ;
  • allocation aux adultes handicapés ;
  • avantages vieillesse ou invalidité ;
  • revenus de biens mobiliers ou immobiliers (y compris ceux dont le demandeur a fait donation moins de 5 ans avant sa demande) ;
  • capitaux décès (autres que ceux de la sécurité sociale) qui sont censés produire, pendant chacune des trois années de bénéfice de l’allocation, un intérêt égal à celui servi au 1er janvier de l’année considérée par le Livret A de la Caisse d’Épargne.

Toutefois, un certain nombre d’allocations ou d’indemnités ne sont pas pris en compte, par exemple :

  • allocation logement ou l’aide personnalisée au logement ;
  • aide des personnes tenues à l’obligation alimentaire ;
  • allocations d’aide sociale ;
  • locaux d’habitation occupés comme résidence principale ;
  • RSA (RMI) ;
  • prestations familiales, d’assurance-maladie ou d’assurance-maternité.

5. Montant de l’allocation veuvage

Le montant mensuel de l’allocation veuvage est revalorisé aux mêmes dates et dans la même proportion que les pensions de retraite.

L’allocation est calculée sur une base différentielle. Si l’addition de l’allocation veuvage et des autres ressources du demandeur conduit à un total de ressources supérieur au maximum autorisé (voir encadré), le montant de l’allocation est réduit dans la proportion voulue, pour que le total des ressources soit ramené au maximum autorisé.

Le niveau des ressources du bénéficiaire est régulièrement vérifié, pour voir s’il y a respect du maximum autorisé.

Le service de l’allocation est suspendu ou supprimé lorsque le bénéficiaire se remarie ou est en situation de vie maritale, ou s’il cesse de remplir l’une des conditions d’attribution : âge, niveau de ressources, lieu de résidence, etc.

Toutefois, le conjoint survivant peut prétendre à son rétablissement, si les conditions exigées sont rétablies.

Bon à savoir

Montant et plafond

Le montant et le plafond sont révisés annuellement comme les pensions de retraite. Les montants sont les suivants :
-  allocation mensuelle : 602,72 € ;
-  plafond de ressources trimestriel (égal à 3,75 allocations) : 2 260 €.

Poser une question

633 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 1er octobre 2016 à 13:28, par Duc

    Bonjour,
    J’aimerai avoir une confirmation concernant une demande pour allocation veuvage de ma mère et son calcul.
    L’allocation veuvage est elle cumulative avec un salaire si inférieur à 750euros brut par moi ou est elle le ratio entre son salaire et 602euros ?

    Merci

    Je sais vous aller dire que tout est écrit en haut mais dans des réponses aux autres mail que j’ai luce point ne semblait pas clair

    Répondre à ce message

    • Le 1er octobre 2016 à 14:28, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est une allocation différentielle.
      Si l’addition de l’allocation veuvage et des autres ressources du demandeur conduit à un total de ressources supérieur au maximum autorisé, le montant de l’allocation est réduit pour que le total des ressources soit ramené au maximum autorisé.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 30 septembre 2016 à 00:14, par Ritz

    Bonjour , mon mari est décédé en 12/2014 il avait 54 ans et moi 40 ans , marié pendant 20 ans . Je suis salariée et touche environ 950 euros/mois avec notre enfant 18 ans encore scolarisé . Je n’avais pas fait de demande d’allocation veuvage car mon salaire dépasse le plafond. Précisé que mon mari était cotisé à RSI , il avait eu un accident de travail et reconnu à 80% invalidité , donc il touchait une rente du accident de travail et une pension d’invalidité environ 1700 euros/mois à son vivant. Depuis son départ je me trouve veuve très jeune en continuant mon travail qui m’apporte même pas 1000 euros/mois avec mon fils étudiant. Pouvez -vous me renseigner si j’ai droit à quelques choses maintenant avec sa rente de son accident de travail ? ou il faut attendre mon âge 55 ans pour demander une réversion de retraite et je vais avoir le droit à combien comme mon mari était en invalidité à 80% d’un accident de travail depuis 1992. Merci pour votre réponse .

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 28 septembre 2016 à 17:16, par alvarez josefa

    Bonjour mon mari est decedé en avril 2016 il touchait sa retraite française et une petite espagnole de ses premieres annees travaillees en espagne. A qui puis-je m’adresser pour faire une demande de reversion pour cette partie de retraite espagnole. merçi par avance de votre reponse.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 10 septembre 2016 à 16:04, par frot

    bonjour,
    mon mari est mort en 2000 avant ses 50 ans, y-a-t-il des formalités à remplir pour éventuellement revoir le montant de sa retraite lorsqu’il aura ses 60ans ?
    avec mes remerciements,
    Mne frot

    Répondre à ce message

    • Le 10 septembre 2016 à 18:56, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez au moins 55 ans, vous avez droit maintenant à la réversion.

      Répondre à ce message

      • Le 18 septembre 2016 à 13:24, par Marconnet Nathalie

        Bonjour , mon mari est décédé depuis le 06décembre 2015 et nous étions séparés de corps depuis 2002. Mais aux yeux de la loi nous sommes encore mariés. J’ai appris le 07/09/2016 que j’étais veuve. J’ai eue 50 ans en août et je perçois L ’ AAH ai je droit à l’allocation veuvage ? Ou fait -ils le je m ’ adresse pour ça ?

        Répondre à ce message

      • Le 23 septembre 2016 à 12:43, par blondel

        bonjours je percoie l allocation de veuvage pouvez vous me dire si l allocation de septembre correspond a celui du mois d aout

        Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 17 septembre 2016 à 23:31, par desmaretz laurence

    bonsoir j ais 54 ans je voudrais savoir si j ais le droit d avoir la pension de rèversion de mon marie .qu il et deceder en 2009. cordialement madame desmaretz

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 8 septembre 2016 à 20:13, par Mme DOGIMONT

    Bonjour mon époux est décédé le 20 janvier 2015 , j’ai 51 ans je touche l’allocation de veuvage 602.12 par moi si j’ai bien compris je vais toucher cette somme jusqu’à la réversion de mon époux ? merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 3 septembre 2016 à 08:32, par fanfan

    Hélas je n avais pas 50 ans à la date du deces ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 2 septembre 2016 à 15:59, par fanfan

    Alors si j ai bien compris en janvier 2017 il faudra faire une nouvelle demande d allocation veuvage ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 2 septembre 2016 à 11:36, par fanfan

    Bonjour mon mari est décédé en janvier 2015. J’ai 50 ans une fille mineure qui poursuit ses études quels seront mes droits après la fin de l allocation veuvage ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 29 août 2016 à 12:30, par imbault

    Bonjour
    Suite à décès du conjoint et ayant plus de 50 ans au moment du décès, j’ai fait ma demande d’allocation veuvage.
    Cette demande a bien été acceptée et actualisée(décès 08/2014), mais surprise !!!N’ayant que le rsa comme ressource, il m’a été supprimée seule l’APL reste..
    Est ce normal
    Merci de votre réponse : cordialement

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 15 août 2016 à 13:19, par kefkef atika

    bonjour j’ai complété mon dossier d’allocation veuvage alors comment je peut savoir a ce que ils m’ont envoyer mon argent a mon compte car moi je réside a l’étrange et je cherche un moyen de contacter le service de paiement de CNAV.MERCI.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 15 août 2016 à 13:24, par kefkef atika

    bonjour .mon marie à une retraite a la CNAV et la MSA donc monsieur a ce que j’ai le droit a l’allocation veuvage a les deux caisse ou non merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 12 août 2016 à 09:55, par SALELLAS

    bonjour,

    je suis veuve depuis le 14 mars 2016 et je n’aurai 55 ans qu’en décembre prochain. Je viens d’obtenir l’allocation veuvage.
    Sachant que je n’ai personnellement aucun revenu, que mon mari avait une retraite très modeste, qu’il faudra partager la pension réversion entre sa 1ère femme et moi même au prorata des années de mariage (j’aurai seulement 40% de sa réversion soit moins que l’allocation veuvage versée) :
    dois-je demander ma réversion à partir de janvier ou puis-je continuer à percevoir cette allocation veuvage pendant 2 ans, soit jusqu’en février 2018 ?
    cette allocation veuvage est-elle stoppée nette à partir du 55ème anniversaire ou continuera t elle à être versée si je ne demande pas la réversion de suite ?
    sachant que l’allocation veuvage est versée 2 ans maximum après le décès du conjoint.
    Merci de votre réponse
    patricia

    Répondre à ce message

    • Le 12 août 2016 à 10:42, par Claude (CFDT Retraités)

      Selon la réglementation, L’allocation est supprimée le 1er jour du mois qui suit :
      - le décès de l’allocataire ;
      - le remariage ;
      - l’âge du droit à retraite de réversion. 6 mois avant la suppression, la caisse informe l’allocataire des conditions d’attribution de la retraite de réversion. Les 2 prestations peuvent se cumuler pendant 1 mois maximum.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 5 août 2016 à 18:55, par terrasse christiane

    bonjour
    J’ai 58 ans je suis veuve depuis le 11 janvier 2016 je suis salarié je gagne le smic.
    ai je droit a une allocation veuvage.
    merci de me répondre
    madame terrasse christiane

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 3 août 2016 à 11:19, par bonnelle marie

    bonjour je vais avoir 55 ans au mois daout je ne travaille pas est je nest pas dautre ressource que mon allocation de veuvage je vais toujour la complementaire retraitre de mon mari en septembre je voudrai savoir si mon allocation de veuvage va etre maintenu jai une fille etudiante de 18 ans a ma charge si mon allocation veuvage est supprimé a quelle aide ai je droit pour moi vivre merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 28 juillet 2016 à 02:42, par reverdy

    bonjour.

    Mon mari est décédé en aout 2015. J’ai fais une 1 ere demande mais pas eu droit car nous vaoins une maions et je touchais des loyers. Mais maintenant la maison est en vente donc plus de loyers. Sur ma feuille d ’impôts 2015 sur les revenus 2014 on n’avait jamais inscrit notre 2 ème fille dessus. Donc cette année j’ai eu de déclarations à faire et là j’ai rajouté la 2 ème fille dessus . Est ce que je peux faire une 2 ème demande d’allocation veuvage car en plus je suis en invalidité. Est ce coup ci j’aurais droit étant tous ces changements ?
    Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Le 28 juillet 2016 à 14:32, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous n’avez plus de loyers comme revenus, vous avez un capital résultant de cette vente. La caisse estimera qu’il rapporte 3% par an et l’ajoutera à vos revenus.
      Le fait d’ajouter un deuxième enfant à votre déclaration pour les impôts ne change rien à vos revenus. Comme indiqué, ce sont tous vos revenus qui sont pris en compte.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 11 juillet 2016 à 16:35, par Drouin

    Bonjour je suis veuf depuis le 4mai 2016 j’ai 42ans j’aperçois que les assedic d un montant de 530€ plus 111€ par mois
    Je peux prétendre cette allocation et combien de temp ?
    Merci.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 30 juin 2016 à 07:39, par bonnelle

    bonjour je suis veuve depuis 3 ans et je touche la pension de veuve de 602.12e part mois depuis le décé de mon mari je vais avoir 55 ans au mois daout et jai fait la demande de la complementaire retraitre de mon mari elle mest accorder jai reçu confirmation je voulais savoir si elle est calculer de façon a avoir un minimun de revenu pour moi vivre car jai elevé 4 enfants donc une de 18 ans qui vie avec moi et fait des etudes car si je touche juste 200 ou 300 e de complementaire je narriverait pas a joindre les deux bout je travaille plus depuis la naissance de mon deuxieme enfant et a mon age le travail court pas les rues car des amis mon dit que cest tout se que je toucherai ma question est aurai je droit a une autre allocation venant se rajouter a cette complementaire retraitre ? MERCI

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin 2016 à 09:38, par Claude (CFDT Retraités)

      L’allocation veuvage est remplacée par les pensions de réversion. Il faut les demander toutes les deux. Lisez la fiche 61.
      La pension de réversion est une part de la retraite de vos ex-mari. Vous n’aurez pas plus.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 8 juin 2016 à 18:35, par HARDY Céline

    Bonjour. Mes parents ont divorcés en 2008. Mon papa es décédé le 11 janvier 2016. Par conséquent, ma maman veut percevoir une allocation veuvage vu qu ’elle a :
    - 52 ans
    - vit en concubinage depuis 4 ans
    - a été virée le mois dernier, avant elle percevait 900 euros par mois depuis 2 ans
    - est de nationalité française et à la garde permanente de ma petite soeur de 13 ans.

    A-t-elle le droit de percevoir cette allocation
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 8 juin 2016 à 15:19, par Ruby

    bjr mon mari est décédé en 2000 aucune organise m a dit que j avais droit à l allocation veuvage serait-il trop tard pour déposer une demande sachant que je ss au chômage élevant seule mes enfants merci de votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 8 juin 2016 à 17:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Je regrette que vous n’ayez pas été informée il y a 16 ans. Comme indiqué, la demande doit être faite dans les deux ans à partir du premier jour du mois au cours duquel l’assuré est décédé.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 8 juin 2016 à 13:55, par sarr

    J ai 43 ans mon mari est decede il y a un an.Je beneficie d une pension de reversion a cause de mes enfants mineurs Puis beneficier de l allocation veuvage car je n ai pas l age pour beneficier d un pension de reversion de la cnav merci de mieux m informer CLAUDE CFDT

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 8 février 2016 à 12:21, par valerie

    bonjour, j’ai 51 ans, mon ex mari est décédé en juin 2009 puis-je bénéficier de l’allocation veuvage ou de la réversion sachant que je bénéficie du rsa activité

    Répondre à ce message

    • Le 8 février 2016 à 19:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Comme indiqué, pour l’allocation veuvage c’est trop tard.

      Répondre à ce message

      • Le 26 février 2016 à 12:08, par irene

        quand vous dites que c’est trop tard, voulez vous dire que l’allocation veuvage est versée uniquement pendant 2 ans après le décès ? si quelqu’un est décédé en 2013 il est trop tard pour demander l’allocation veuvage en 2016...

        Répondre à ce message

        • Le 26 février 2016 à 22:02, par Claude (CFDT Retraités)

          Il est écrit dans cette fiche : La demande doit être faite dans les deux ans à partir du premier jour du mois au cours duquel l’assuré est décédé.

          Répondre à ce message

          • Le 7 juin 2016 à 18:28, par CHAUVIER

            Bonjour, je viens de découvrir votre site très intéressant en cherchant les revenus pris en compte par la CNAV pour les pensions de réversion, étant veuve depuis 2 ans et 4 mois et n’ayant pas encore 55 ans, c’était juste pour me renseigner.
            Mais, du coup, je découvre que j’aurai pu avoir droit à l’allocation veuvage des caisses de retraites complémentaires !!!!
            Est-il normal que les caisses complémentaires ne se manifestent pas auprès des veufs ou veuves, dès lors qu’elles ont connaissance du décès de leur "cotisant" ? Ne serait-ce que pour les informer de leurs droits. Personnellement je n’ai reçu aucun courrier de leur part pour m’informer de mes droits et j’attendais patiemment d’avoir 55 ans pour faire une demande.
            En plus si j’ai bien compris, c’est trop tard pour l’allocation veuvage car les 2 ans sont échus.
            Merci pour votre réponse.

            Répondre à ce message

            • Le 7 juin 2016 à 18:48, par Claude (CFDT Retraités)

              L’allocation veuvage est une allocation de solidarité et non une retraite d’une caisse complémentaire traitées fiche 62. Je suppose que vous aviez deux enfants à charge au moment du décès.

              Répondre à ce message

      • Le 7 mai 2016 à 19:12, par Montacir rabia

        Bonjour je n’ai pas bien compris votre réponse mon époux est un defunt retraite deregime général il a été en polygamie et je suis la 2eme epouse j ai deux enfants à charge de lui je n ai pas de ressource pas de travail mon dossier est encours de traitement j ai reçu l attestation d existance pour l à remplir est ce qu il y a une espoir d avoir l allocation de veuvage ? Et merci beaucoup

        {{}}

        Répondre à ce message

        • Le 14 mai 2016 à 17:28, par Montacir Rabia

          Je suis une veuve dun retraite décédé de régime général qui était en polygamie la 1ere veuve a pris sa retraite elle a 68ans moi je suis la deuxième avec trois efants le plus grand a 25 ans les deux autres de 20 ans et 13ans en scolarites j ai la demande apres le décès mon dossier est en cours de traitement plus de 17 mois le mois 11/2015 ils ont m envoyer une lettre d attendre le moi 4/2016 ils m’ont envoyer l attestation d exestance pour la remplir je vis seul avec mes enfants sans ressources Sans travail sauf 337Ede l arrco j ai pas refait ma vie je respect les exceptions d allocation de veuvage je vis au Maroc et aussi la 1ère veuve s il vous plaît aider moi d avoir mon droit et merci infiniment

          Répondre à ce message

          • Le 16 mai 2016 à 10:34, par Claude (CFDT Retraités)

            En application de la convention entre la France et le Maroc, votre demande doit être déposée auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale, Direction de la Stratégie, Division des conventions internationales, B.P. 2326, Casa Gare, Casablanca

            Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 21 mai 2016 à 15:21, par Annie

    Bonjour, j’ai bien lu les droits mais je ne comprends absolument rien. En effet, mon époux est décédé l’année dernière à l’âge de 57 ans presque 58. Il avait cotisé 160 trimestres voire plus en corrigeant le relevé de carrière.
    J’ai 57 ans, en invalidité. Après plusieurs relances, je viens de recevoir un courrier de la caisse de retraite m’informant que je toucherai une pension de réversion réduite en raison des ressources. Je me suis donc rendue auprès de la CARSAT des personnes très désagréables qui m’ont confirmé qu’il n’y avait aucune erreur. Ils se sont basés sur mes ressources c’est à dire invalidité et complémentaire ce qui fait que je dépasse légèrement le plafond.
    Mais je pensais toucher tout au moins une partie de mon époux, à quoi ça sert qu’il ait travaillé durant des années, avait commencé à l’âge de 17 ans. Je ne comprends pas je touche plus de la complémentaire. A savoir dépend de 3 caisses, ARGIC ARRCO, MSA.
    On m’a répondu aussi que peut-être que j’aurais des nouvelles de la MSA mais c’était un emploi saisonnier je ne pense pas avoir gain de cause. C’est une assistante sociale qui s’est occupée de mon dossier en me disant que je toucherai plus de la CARSAT, en leur disant ça on me répond "les assistantes sociales ne savent pas".
    J’aimerais comprendre si je peux faire recours, quels sont mes droits, je touche très peu...
    Merci d’avance
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai 2016 à 00:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Les règles sont expliquées fiche 61.

      Répondre à ce message

      • Le 23 mai 2016 à 10:16, par Annie

        Bonjour merci pour votre réponse mais je ne comprends pas ce texte
        Liquidation fictive
        Lorsque l’assuré décède avant la liquidation de sa pension, il est procédé au calcul de sa pension fictive comme suit : salaire annuel moyen x 50 % x nombre trimestres validés / durée de référence.
        Pour le calcul du salaire annuel moyen, on retient le nombre des meilleures années correspondant à son année de naissance. Si l’assuré a cotisé un nombre d’années inférieur à celles requises, le salaire annuel moyen sera calculé sur les années réellement cotisées, à l’exception de l’année du décès et des années n’ayant pas donné droit à l’attribution de trimestres.
        Est-ce que l’on parle du décès du conjoint il a quand même travaillé je pensais comme je l’ai dit touché une partie enfin petite. Et si mes revenus baissent puis-je faire un recours ?
        Est-ce que l’abattement pour invalidité ou handicapé à 80% est compté pour la retraite de réversion.
        Merci pour votre réponse

        Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 11 mai 2016 à 23:41, par chantal.mathieu88@wanadoo.fr

    bonjour,

    j’ai perdu mon mari le 25 février dernier, il était cadre a, directeur général des services, cotisant à la cnracl, il avait 59 ans, moi j’en ai 65.

    ai-je droit à combien de pension de reversion à partir de quand et combien.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 28 avril 2016 à 10:52, par joelle

    bonjour, mon mari a travaille en france de1977 à 1985 puis au luxembourg jusqu à son deces en 2005 a l age de 44 ans .J ai 54 ans je travaille au luxembourg depuis 34 ans ,ai je droit à quelque chose de la part de la france ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 14 avril 2016 à 20:55, par myriam

    mon mari est décéder en 2009 aout a l Age de 47.and il étais salarier je n ai rien toucher par l employeur aucune allocation Dèce je touche 194e de pension de réversion et encore il a fallu que je me batte pour faire connaître mes droits ma question est la suivante a partir de quand pourrais je pretrende a sa retraite je n ai que 53ans cordialement

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 8 mars 2016 à 22:46, par Mounad

    Bonsoir,

    Mon mari est décédé le 30/03/2015 et j’avais 54 ans lors du décès, n’étant pas au courant de l’allocation veuvage je n’en ai pas fait la demande. J’ai eu 55ans en janvier 2016 et je peux donc maintenant prétendre à la pension de réversion, mais puis je faire une demande de rappel concernant les 10 mois passés pour l’allocation veuvage ?

    Bien à vous

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 12 novembre 2015 à 21:15, par ferreira de moura

    Mon mari est décédé le 26 juillet 2015 j ai donner mon dossier a la carsat le 14 août 2015 et je n ai toujours aucune réponse est normal ? J ai toucher la complémentaire Agirc j ai 60 ans et toujours en activité pouvez vous me dire a quoi ai je le droit ? Je suis un peu perdue avec mes remerciements ( mon mari était en invalidité et avait 61 ans le 31 juillet 2015 )

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2015 à 21:30, par Claude (CFDT Retraités)

      La réponse dépend de votre âge.
      Avez vous lu la fiche 61 ?

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2016 à 19:21, par ferreira de moura

        J ai 60 ans née en 1955 je suis fonctionnaire territorriale je suis veuve et je n ai pas tous mes trimestre mais je compte prendre ma retraite a 62 ans puis je demander une revalorisation de la réversion de mon mari car je n aurai pas une grosse retraite ?

        Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 12 avril 2016 à 08:34, par rainereau francine

    bonjour
    j ai plus de 55ans mon mari vient de deceder etant plus jeune il etait pas encore retraite moi j ai petite retraite je voudrais s avoir si j ai droit a quelque chose merci

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril 2016 à 21:47, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous avez droit à sa pension de réversion. C’est expliqué dans notre autres fiches.

      Les renseignements contenus dans ce message et ceux donnés par notre site sont permis par le bénévolat des militants et les cotisations des adhérents. Vous appréciez, rejoignez-nous !

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 31 mars 2016 à 13:52, par hellrigel

    bonjour, je suis actuellement dans les deux sèvres , et je vais déménager dans le loir et cher,
    je voudrais savoir ci je vais toujours bénéficier de mon allocation veuvage

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 28 mars 2016 à 19:18, par ray

    bjr voila mon mari decede en janvier 2015 jai eu 55ans en decembre 2015 licencier et pas encore inscrit a pole emploi puis je beneficier de l allocation veuvage

    et pendant combien de temp

    vous remercie de votre reponse

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 24 mars 2016 à 17:16, par HASSANIA

    Bonjour,

    Mon mari vient de décéder, j’ai 50 ans sans emploi et 2 enfants (16 ans et 13ans) tous deux scolarisés. Nous sommes Français mais nous habitons au Maroc, mon mari a cotisé pour sa retraite en France et percevait une pension de la part des organismes suivants ( Malakoff pour l’Agirc et l’Arcco, la CArsat (CPAM) et RSI )
    Je vais normalement percevoir une pension de réversion uniquement de la part de Malakoff de 900e (aucun capital décès selon ces organismes).
    Est ce que je pourrai prétendre quand même à l’allocation veuvage ?
    Quelle organisme puis je contacter pour connaitre mes droits ?
    Dans mon cas est ce qu’il n’y a pas d’aide pour les orphelins ?
    Comment cela se fait qu’il n’y ait meme pas de capital décès ou capital orphelin dans mon cas (Même pas la CPAM ?

    En vous remerciant d’avance pour votre aide.
    Cordialement,
    Hassania.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mars 2016 à 22:33, par Claude (CFDT Retraités)

      Nos fiches vous indiquent le droit en la matière. Les régimes de retraite de votre mari ne prévoient pas de pension pour les orphelins ou de capital décès (c’est uniquement pour les salariés en activité).
      Seule retraite complémentaire du régime Arrco (Malakoff-Médéric) prévoit une réversion en cas d’enfants à charge.

      Répondre à ce message

      • Le 25 mars 2016 à 13:41, par Hassania

        Bonjour,

        Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
        L’allocation veuvage est soumise à des conditions (age inférieur à 55 ans et revenu : 2 260,27 € par trimestre, soit 753,42 € par mois)
        Etant donné que la réversion que j’aurais avec Malakoff est approximativement de 900 pour mes 2 enfants et moi-même, ce revenu dépasse l’allocation veuvage. Est ce que puisque j’ai 2 enfants à charge la réversion est ramenée au nombre de personne au foyer (3 dans mon cas)

        Merci d’avance pour vos éclaircissements.
        Cordialement,
        Hassania

        Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 24 mars 2016 à 13:59, par chrys

    Bonjour, mon compagnon est décédé dans un accident de la circulation en se rendant à son travail en mars 2004. Ma fille et moi recevons une rente. Cette rente sera t’elle supprimé si je décide de revivre avec un autre homme ? Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 18 mars 2016 à 20:52, par mohtarim khadija

    je suis veuve, je vis au Maroc, je n’ai pas encore l’âge de la retraite, j’ai trois orphelins. mon mari travaillât en France .
    je reçois seulement une allocation trimestrielle équivalente a 800 euros.
    s v p que dois- je faire

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 12 mars 2016 à 20:57, par Coeurdoux caroline

    bonsoir, mon mari est decédé en juin 2014 , j’avais 48 ans et au chomage , mes ressources me donnent droit a l’allocation veuvage , jai donc monter un dossier en juillet 2015, pour recevoir la reponse en mars 2016, et ils m’ont refusée cette allocation car mon conjoint etait depyis un an indemnisé au RSA, et quand on touche le rsa , on ne cotise pas a la securité sociale !! Donc refus, mais en vous lisant il y a des conditions particulieres , comme le fait que le conjoint decedé touchait une rente pour accident de travail.
    aPres ce refus, est ce que je peux faire appel de leur decision par rapport au fait qu’il percevait la rente pour accident du travail ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 mars 2016 à 21:52, par Claude (CFDT Retraités)

      En effet, si votre mari bénéficiait d’une rente accident du travail, signalez le et joignez une déclaration sur l’honneur certifiant que l’assuré n’était pas affilié à un régime autre que le régime général ou le régime des salariés ou des exploitants agricoles.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 5 mars 2016 à 20:18, par jaboui

    mon mari est décédé le 19/02/2016 et il touchait une pension de retraite , je réside en tunisie et je n’ai aucun reveu , ou dois-je déposer ma demande d’allocation de veuvage ? en Tunisie ou à la CNAV.

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2016 à 22:11, par Claude (CFDT Retraités)

      En application de la convention de sécurité sociale entre nos pays, la demande passe par la sécurité sociale tunisienne (vous pouvez la lire sur le site du Cleiss).

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 3 mars 2016 à 22:11, par Marie

    Bonsoir mon mari et décédé le mois de novembre 2015 j ai fait la demande la réponse était un refus alors que je perçois un salaire de 685 euro par mois je sait pas si calcul le brut ou le net et ils ont prie en compte les trois dernier salaire de mon mari pouvez vous me renseigné si je doit faire une autre demande et si j aurais le droit après trois mois du décès de mon mari je vous en remercie.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 3 mars 2016 à 20:17, par Nadine

    Bonjour, mon ex mari est décédé en mars 2015. Je suis invalide type 2_et ai un petit travail à côté. Puis je prétendre à une allocation veuvage
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 25 février 2016 à 11:25, par peggy

    bonjour mon papa est decede en juin dernier ma mereage de 50 ans a eu le droita la pension de veuvage mais voila qu ils ont demande a ma mere les montants de capital deces qu elle a percu et la ce mois ci elle a pas encore touche es ce normal. bien cordialement

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 24 février 2016 à 11:13, par DEHAIS Béatrice

    bonjour,
    mon mari est décédé le 16/02/16 à 54 ans. Je travaille et gagne environ 1730 euros par mois, j’ai deux enfants à charge de 17 ans et 20 ans
    Est-il utile que je fasse un dossier d’allocation veuvage ou mes revenus sont-ils trop élevés ?

    Merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 17 février 2016 à 11:09, par GEOFFRAY PHILIPPE

    Bonjour, j’ai 53 ans au chômage revenu unique le RSA , j’ai perdu ma femme en 2006, elle avait 58 ans. A l’époque j’avais fait une demande de réversion, les services m’ont dit que je devais attendre d’avoir 55 ans avant de percevoir quelque chose. Pouvez vous m’éclairer ? Merci

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 11 février 2016 à 05:31, par Steph

    Bonjour, je suis handicaper a 80% en AAH ,j’ai perdu mon epoux alors que j’avais 49 ans le 29 nov 2015,il etait lui meme en AAH.Puis pretendre a recevoir une allocation veuvage, j’ai eu 50 ans fin janvier 2016 ? Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 7 février 2016 à 01:43, par Severine

    J’ai effectué une demande d’allocation veuvage qui m’a été refusé car j’ai perçu 46 euros en trop durant les 3 mois avant le décès. Est il possible de représenter une demande plus tard étant donné que je touche moins maintenant car je suis désormais au chômage ?

    Répondre à ce message

    • Le 7 février 2016 à 14:49, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, c’est possible.

      Répondre à ce message

      • Le 7 février 2016 à 17:12, par severine

        Tout d’abord merci pour votre réponse.je me permets d’insister :mon époux est décédé le 14 décembre 2015 et depuis novembre je touche 706 euros net de chomage.Si je redépose une demande en février est ce que ça va etre 3 fois 706 euros (ce qui correspond à mon chomage de novembre, de décembre et de janvier)qui seront pris en compte ?ou faut il le convertir en brut ?
        D’autre part j’ai lu sur certains sites que c’était les trois mois avant le décès qui comptaient et quand j’ai rempli la demande le 12 Janvier on m’a demandé le mois de septembre, octobre et novembre donc les mois qui précèdent le décès.Sont ils donc pris en comptent aussi ?
        Autre question :si je fais une moyenne des trois mois qui m’ont été demandé (septembre, octobre et novembre)je ne trouve pas le meme résultat de ressources que sur l’avis de refus.Comment est il calculé ?

        Répondre à ce message

        • Le 7 février 2016 à 21:39, par Claude (CFDT Retraités)

          Selon la réglementation, les ressources sont examinées sur les 3 mois civils avant le décès si le point de départ de l’allocation est fixé au 1er jour du mois du décès. Sinon, les ressources sont examinées sur les 3 mois précédant la demande d’allocation.

          Répondre à ce message

          • Le 7 février 2016 à 22:05, par Severine

            Et donc dans mon cas quand est ce que je dois représenter une demande pour que soit pris en compte les mois avant la demande et non les mois précédents le décès sachant que je touche le chômage comme seul ressources depuis novembre et que mon mari est décédé le 14 décembre ?

            Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 7 février 2016 à 02:06, par Severine

    Bonsoir. J’ai 33 ans.est ce que les ressources prises en compte sont les 3 mois avant le deces et ou les 3 moins avant la demande ? Ou est une moyenne des 2 ?

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 6 février 2016 à 15:13, par Emma

    Bonjour, j’ai 40 ans et je suis veuve depuis janvier 2016 ; j’ai un enfant de 8 ans ; je touche actuellement le RSA.
    J’ai eu une réponse favorable pour l’allocation veuvage que je devrais toucher dans 1 mois environ ; que dois je déclarer à la CAF, allocation veuvage et RSA lequel est prioritaire ? D’après mes calculs mon RSA est superieur à ce que sera mon allocation veuvage (environ 130 euros de plus) ?? Le RSA va t-il compléter l’allocation veuvage ?? Merci pour vos réponses.

    Répondre à ce message

    • Le 6 février 2016 à 19:02, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour le calcul de l’allocation veuvage, le RSA n’est pas pris en compte. Utilisez le simulateur de la Caf pour savoir si l’allocation est prise en compte.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 4 février 2016 à 02:26, par guidetti

    bonjour une fois que les enfants sont majeurs es-ce-que ma retraite est diminué ;je perds une part de 10 pour-cent ;merci de me renseigner ;je suis un homme qui est retraité ;j’ai 66ans

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 2 février 2016 à 22:37, par Vienne

    Mon mari vient de décéder il touchait une pension d’invalidité de 475 euros plus un complément d’aah pour arriver à un peu plus de 800 euros moi de mon côté je touche l aah soit un peu plus de 800 euros
    Puis je bénéficier de l allocation de veuvage ou demander la pension de réversion de mon mari ,pour information je vais avoir 53 ans
    D’avance merci pour le réponse

    Répondre à ce message

    • Le 2 février 2016 à 22:42, par Claude (CFDT Retraités)

      Pour l’allocation veuvage, comme indiqué vos revenus sont supérieurs au plafond.
      Pour la réversion, cela dépend du régime de retraite où il cotisait. Lisez les autres fiches de ce chapitre.

      Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 1er février 2016 à 16:40, par Huetz

    Bonjour
    je perçois la reversion de retraite complémentaire de mon mari décédé en 2003 j’ai bientot 56 ans et je voudrais jusqu’a quand je peux pretendre a cette allocation si je vais percevoir sa retraite et je crois n’avoir jamais reçu d’allocation veuvage sauf erreur.
    merci de me renseigner

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 24 janvier 2016 à 17:23, par bernard

    Nous sommes un couple d’enseignants retraités. Au déces de l’un d’entre nous la pension de reversion serait elle de 50 ou 65 % ? Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • 65 L’allocation veuvage avant la retraite de réversion Le 20 janvier 2016 à 11:38, par jamila

    J AI45 ANS je travaille pas mon mari est decede avant sa retraite je touche sa reversion et les aides par apport a deux enfants un de 16 ET UN DE 12le grand a eu 19ans vais je avoir droit au « « « « rsa » » »

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier 2016 à 11:16, par Claude (CFDT Retraités)

      L’allocation veuvage (et non la réversion versé à partir de 55 ans voir fiche 61) est une aide temporaire en attendant que vous retrouviez un emploi. Inscrivez vous à Pôle Emploi. Si vous ne trouvez pas d’emploi, vous pourrez avoir droit au RSA.

      Répondre à ce message