Notre dossier Europe


Agenda Européen 2015, jour par jour


Vous vous intéressez à l’Europe ? Suivez chaque mois l’actualité européenne mise à jour par son auteur, Jean-Pierre Moussy. Les évènements sont présentés en ordre chronologique inverse. Mise à jour pour novembre 2015 le 5 décembre. Ce document reste une référence permanente aux faits passés que l’on recherche.

Vous pouvez retrouver l’agenda 2014 ici : Agenda européen 2014, jour par jour

Décembre 2015

Date Évènement
31 décembre Fin de la présidence semestrielle luxembourgeoise de l’UE : les Pays Bas prennent le relais le 1er janvier jusqu’au 1er juillet : un programme de travail commun aux Pays-Bas, la Slovaquie et Malte est présenté à cette occasion.
20 décembre Espagne : les élections législatives n’apportent pas de réponse claire à qui va gouverner le pays : le « parti populaire » de M. RAJOY arrive en tête mais perd la majorité absolue : il recueille 123 députés (contre 186 précédemment) sur 350 ; le PSOE (socialiste) obtient 90 sièges (contre 110) ; PODEMOS (« gauche radicale ») recueille 69 sièges et Ciudadomos (centristes) obtient 40 sièges. Avec ces élections le pays est passé du bipartisme au quadripartisme.
18 décembre Selon Eurostat : les ressortissants étrangers représentaient moins de 7% des personnes vivant dans les Etats membres de l’UE en 2014.
17 décembre Le Parlement européen décide (par 354 voix pour – 229 contre et 35 abstentions) de mettre en place une « commission d’enquête » sur la mesure des émissions dans le secteur automobile.

Les États membres de l’UE prolongent de six mois les sanctions contre Moscou pour son implication dans le conflit ukrainien.
16 décembre Le Parlement européen attribue le prix SAKHAROV pour la liberté d’expression à M. Raif BADAWI jeune blogueur saoudien condamné en 2014 à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir créé un forum en ligne de débat public.

Inflation : en novembre 2015 le taux d’inflation est de 0,2% dans la zone euro et de 0,1% dans l’UE (source Eurostat)
15 décembre La Commission Européenne publie un plan pour améliorer substantiellement la gestion des frontières communes.

La présidence luxembourgeoise est parvenue à un accord provisoire avec les représentants du Parlement européen sur la définition de règles communes en matière de protection du secret des affaires.
14 décembre décembre Redémarrage des négociations entre l’UE et la Turquie (ouverture du « chapitre 17 » sur la politique économique et monétaire) : 15 chapitres ont été ouverts jusqu’alors, un seul a été refermé celui concernant la politique scientifique.

Allemagne : congrès de la CDU : A. Merkel y fait un triomphe.
10 décembre Parlement Européen : la Commission des « Libertés civiles » approuve le projet de fichier des données des passagers aériens (PNR) : les données seront conservées pendant six mois ; à l’issue de ce délai elles seront masquées et effacées au bout de cinq ans.

Politique monétaire européenne : le Président de la banque centrale allemande renouvelle ses critiques sur le rachat d’actifs car –selon lui- cela « brouille » les lignes entre politique budgétaire et politique monétaire.
3 décembre BCE : politique monétaire : allongement du rachat des dettes publiques et privées jusqu’à fin mars 2017 ; les rachats de dettes publiques sont étendus aux municipalités et régions de la zone euro ; le taux de dépôt (des banques auprès de la BCE) passe de -0,20% à -0,30%.

Novembre 2015

Date Évènement
29 novembre Réfugiés : accord entre les 28 membres de l’UE et la Turquie qui prévoit pour ce pays une aide de 3 milliards pour faciliter l’accueil des réfugiés et la relance des négociations d’adhésion à l’UE.
24 novembre Union bancaire européenne : la Commission Européenne présente un projet concernant la garantie des dépôts.

Portugal : le président de la République nomme comme 1er Ministre le chef du parti socialiste Antonio COSTA qui a le soutien du « bloc de gauche » et du parti communiste.
23 novembre Entretiens à Paris entre F. Hollande et D. Cameron sur les questions de sécurité.
22 novembre Bruxelles est en état d’alerte maximum après les attentats de Paris.
13 novembre Attentats commis par des djihadistes à Paris qui de façon simultanée dans six lieux différents font 130 morts et 350 blessés.
12 novembre La Suède rétablit provisoirement les contrôles à ses frontières.
10 novembre Réfugiés  : la Slovénie annonce à son tour la construction d’une clôture sur sa frontière commune avec la Croatie.

Décès de l’ancien chancelier allemand (1974 – 1982) Helmut SCHMIDT à l’âge de 96 ans.

Portugal : le gouvernement du 1er Ministre P PASSOS COELHO est renversé par une coalition de gauche.
8 novembre Croatie  : la coalition de droite (emmenée par « l’Union démocratique » HDZ) remporte de peu les élections législatives.
7 novembre Libre circulation des personnes  : tribune de J. Delors et A. Vitorino dans le journal Le Monde sur l’utilité des accords de Schengen.
5 Novembre D’après la Commission Européenne le déficit public de la France atteindrait 3,3% du PIB en 2008 après 3,8% en 2015 et 3,4% en 2016 : ces prévisions sont faites à partir d’une croissance moindre que celle programmée par le gouvernement français.

Réfugiés : dans un document la Commission Européenne estime que les candidats à l’asile pourraient être de plus d’un million en 2015 puis 1,5 million en 2016 et 500.000 en 2017.

La BCE dévoile une liste de 53 banques soumises à des tests de résistance dont 39 dépendent du mécanise de supervision unique.
4 novembre Roumanie : le 1er Ministre Victor PONTA démissionne sur fond de corruption.
2 novembre L’américain Visa Inc reprend en main Visa Europe : les européens ne sont pas parvenus à créer leur propre réseau de cartes tandis que la Chine – depuis 2002 - a créé le sien : Union Pay.
1 novembre Turquie : le parti du président « islamo-conservateur » (AKP) du président ERDOGAN remporte les élections législatives avec 49,3% des suffrages et 316 sièges de députés sur 550.

Octobre 2015

Date Évènement
31 Octobre Grèce. Banques : le bilan santé effectué par la BCE fait apparaître un besoin de financement de 4,4 milliards selon un scénario macro-économique favorable et de 14,4 milliards selon un scénario macro-économique défavorable. La recapitalisation des banques devrait, normalement, être bouclée d’ici la fin de l’année 2015.
30 Octobre Chômage : Eurostat : le taux de chômage est à 10,8% dans la zone euro en septembre (10,9 en août) et à 9,3% dans l’UE à 28 (9,4% en août). Les taux de chômage les plus faibles sont en Allemagne (4,5) en République Tchèque (4,8) à Malte (5,1) ; les plus élevés sont : en Grèce (25% en juillet) et en Espagne (21,6%).
29 Octobre Moldavie : Ce pays qui a signé un accord d’Association avec l’UE en 2014 est miné par des affaires de corruption : son gouvernement « pro-européen » a été destitué par le Parlement.
28 Octobre CESE. Conseil économique social et environnemental : intervention de J-C JUNCKER.
27 Octobre Numérique : conférence franco-allemande à l’Elysée –en présence de Jean-Claude JUNCKER- sur le numérique.
25 Octobre Pologne : le parti « droit et justice » (droite conservatrice –eurosceptique) remporte les élections législatives.

Réfugiés : Mini- sommet à l’initiative du Président de la Commission consacré à « la route des Balkans »- qu’empruntent les réfugiés syriens, irakiens, afghans –entre 10 États membres de l’UE ainsi que la Serbie, la Macédoine et l’Albanie ; la Slovénie demande officiellement l’aide de Bruxelles après l’arrivée de dizaine de milliers de réfugiés sur son territoire.
24 Octobre Allemagne : syndicats : 23ème congrès de l’IG Metall qui a su se renouveler et progresse en nombre d’adhérents (2,27 millions de membres).
22 Octobre BCE : Mario DRAGHI se déclare prêt à amplifier son action (la prochaine réunion du Comité de politique monétaire est fixée au 3 décembre) : cela pourrait se faire par une amplification du programme de « quantitative easing » (assouplissement quantitatif).

Portugal : le Président de la République reconduit le 1er ministre de « centre droit : Pedro PASSOS COELHO cependant celui-ci n’a pas obtenu la majorité des sièges lors des élections : à suivre.
21 Octobre Commission Européenne/ Fiscalité : elle condamne les « rulings » du Luxembourg (Fiat) et des Pays-Bas (Starbrucks).

UEM  : La Commission européenne publie ses propositions concernant la réforme de l’UEM dans le prolongement du rapport des « cinq présidents » sur le sujet en date du 22 juin 2015.
18 Octobre Suisse : élections dans les deux chambres : la droite conservatrice (UDC – parti xénophobe) remporte ces élections.
Réfugiés : visite d’A. Merkel en Turquie pour discuter d’un plan d’aide visant à inciter la Turquie à endiguer le flux des migrants vers l’Europe.
15 Octobre Social  : Sommet social tripartite : à l’ordre du jour la situation des réfugiés et la situation sociale.

Réfugiés : le Conseil Européen décide d’accélérer les discussions avec la Turquie qui compte plus de 2 millions de réfugiés syriens. L’accord pourrait comporter une aide de 3 milliards et une reprise des discussions se rapportant à l’adhésion de la Turquie à l’UE : à suivre.
12 Octobre Espagne : la Commission Européenne demande à l’Espagne de nouveaux efforts afin de réduire son déficit public (qui pourrait être de 3,5% en 2016).
9 Octobre Belgique : manifestations et grève des cheminots.
8 Octobre Allemagne : selon les instituts économiques qui conseillent le gouvernement : la croissance allemande devrait être cette année de 1,8% et également de 1,8% en 2016. Les économistes misent sur l’arrivée de 900.000 réfugiés cette année et de 1,5 million en 2016. Le coût s’y rapportant devrait être de 4 milliards en 2015 et 11 en 2016.
7 Octobre Parlement européen : Merkel et Hollande s’expriment ensemble sur la situation des réfugiés et sur l’Europe comme « communauté de valeurs ».
6 Octobre Cour de Justice Européenne : elle invalide l’accord entre l’UE et les USA signé en 2000 –appelé « Safe Harbor »- autorisant des entreprises américaines (Facebook, Google, Amazon, Apple ou Microsoft) à exporter aux Etats-Unis les données des européens. Cet arrêt apporte ainsi son soutien aux 28 CNIL. Cet arrêt dit « Schrems » (du nom d’un « activiste » autrichien à l’origine de la plainte auprès de la Cour) est d’une grande portée.
5 Octobre Réfugiés : selon les chiffres publiés par le Haut -Commissariat de l’ONU pour les réfugiés près de 535.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe en passant par la Méditerranée en 2015.
4 Octobre Portugal : aux élections législatives le « parti social-démocrate - parti populaire » recueille 36,83% des suffrages – le parti socialiste : 32,38% - le « bloc de gauche » 10,22% - la « coalition démocratique » 8,27% (alliance du parti communiste et du parti écologiste les Verts). La participation à ces élections n’a été que de 55,23%. Le 1er Ministre conservateur Pedro PASSOS COELHO recueille une majorité des voix mais pas la majorité absolue des sièges.
3 Octobre Allemagne : festivités officielles marquant le 25ème anniversaire de la réunification de l’Allemagne à Francfort sur le Main avec la participation de Jean-Claude JUNCKER.
2 Octobre Ukraine : réunion à l’Elysée entre Merkel, Poutine, Porochenko et Hollande sur la situation en Ukraine et la mise en œuvre des accords de Minsk.

Septembre 2015

Date Évènement
29 septembre Syndicats : ouverture à Paris du congrès de la Confédération Européenne des Syndicats (jusqu’au 2 octobre) : interventions de F. Hollande, JC Juncker, M. Schultz et adoption du « Manifeste de Paris ».
27 septembre Espagne : élections au Parlement régional en Catalogne : les partis nationalistes recueillent une majorité de sièges mais seulement 39,6% des suffrages (le taux de participation à ces élections a été important : 77,4%) : le bras de fer avec le gouvernement espagnol continue.
22 septembre UE / Migrants : les Ministres de l’intérieur parviennent (difficilement) à un accord sur la répartition de 120.000 réfugiés. Pour parvenir à cet accord il aura fallu recourir à un vote à la majorité qualifiée : quatre pays étant opposés : Hongrie – Slovaquie – République Tchèque et Roumanie.
21 septembre Grèce : Alexis TSIPRAS prête serment devant le Président de la République et forme son nouveau gouvernement.
20 septembre Grèce : SYRIZA remporte les élections législatives avec 35,47% des voix (mais 43,5% d’abstentions) ; « la nouvelle démocratie » (droite) obtient 28%. Le parti dissident de SYRIZA « Unité populaire » n’obtient pas les 3% lui permettant d’être représenté au Parlement.
13 septembre Crise des migrants : l’Allemagne opère un revirement et suspend de fait les accords de Schengen car elle rétablit –provisoirement- les contrôles aux frontières avec l’Autriche.Sur cette question des migrants c’est au sein de l’UE « le grand n’importe quoi » : le Danemark suspend son trafic ferroviaire avec l’Allemagne tandis que la Suède accorde l’asile à tous les réfugiés ; les pays du groupe de Visegrad sont plus que réticents à l’accueil des réfugiés (la Hongrie étant particulièrement en pointe dans ce groupe) ; l’Allemagne accueillante il y a quelques jours est maintenant débordée tout comme l’Italie et la Grèce.
12 Septembre Réunion de l’euro-groupe : le dossier grec n’est plus à l’ordre du jour !

Royaume-Uni : Jeremy CORBYN est élu à la tête du parti travailliste. Cette élection suscite des commentaires pas très favorables compte tenu des positions de l’intéressé sur l’Europe, l’OTAN … à suivre.
8 septembre Réfugiés : pour la Commission Européenne la France devrait accueillir 24.031 nouveaux réfugiés et l’Allemagne 31.443.Conjoncture : zone euro : selon Eurostat le PIB est en hausse de 0,4% au 2ème trimestre par rapport au trimestre précédent.
7 septembre Manifestations agricoles à Bruxelles à l’occasion du Conseil européen « agriculture et pêche ».
4 septembre Immigration : réunion à Prague des pays du groupe de Visegrad (Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Hongrie) qui veulent définir une position commune et rejettent toute idée de quotas.
3 septembre Conjoncture : la BCE révise à la baisse ses prévisions de croissance : 1,4% pour 2015 (1,5 précédemment) – 1,7% en 2016 (1,9% auparavant)

Publication par Eurostat du rapport 2015 : « l’UE dans le monde ».

Août 2015

Date Évènement
21 août Grèce : « la plate-forme de gauche » se dissocie de SYRIZA et, avec 25 députés et l’ancien Ministre de l’Energie Panagiotis LAFAZANIS décident de créer un nouveau parti politique.
20 août Grèce : Alexis TSIPRAS cherche une majorité et présente sa démission, il provoque de nouvelles élections législatives qui pourraient avoir lieu le 20 septembre.
19 août Grèce / Allemagne : le Bundestag se prononce sur le 3ème plan d’aide à la Grèce [56 députés conservateurs ont annoncé qu’ils voteraient contre].
18 août Migrants : selon les données publiées par Frontex (l’agence chargée des frontières de l’espace Schengen) en juillet il y a eu 107.500 arrivées de migrants.
17 août Entreprises : l’avionneur européen Airbus signe la vente de 250 appareils A320 à la compagnie indienne IndiGO Airlines pour un montant estimé à près de 24 milliards d’euros.
14 août Grèce : la « Vouli » (Parlement grec) adopte le 3ème plan d’aide par 222 voix pour (avec les voix de trois partis d’opposition) – 64 contre – 11 abstentions (3 députés n’ayant pas pris part au vote).

Les Ministres des finances de l’euro-groupe approuvent l’accord passé entre la Grèce et ses créanciers.

Intéressante tribune (dans « Le Monde ») de Romano PRODI (ancien président de la Commission Européenne de 1999 à 2004) intitulée : « Ne laissons pas l’Allemagne dénaturer le projet européen »
12 août Espace : l’agence spatiale européenne donne le feu vert pour le coup d’envoi d’Ariane 6.
11 août Grèce : dans le journal « Libération » 7 pages sont consacrées au thème : « Grèce les leçons d’une crise » avec une interview de D. COHN-BENDIT : « tant qu’on ne sortira pas de ce souverainisme démocratique, on n’y arrivera pas » … « la fédéralisation de l’Europe, c’est le seul moyen d’organiser de la solidarité entre les Etats et les peuples »

Selon « Les Echos » : les crédits non performants des banques grecques atteignaient 35 à 40% de leurs portefeuilles au 1er trimestre 2015. Les besoins de recapitalisation sont évalués à +/- 25 milliards d’euros.

Par ailleurs compte tenu que les paiements par carte ne sont pas plafonnés –à partir du moment où la transaction se fait à l’intérieur du pays- on assiste alors à d’importants développements des paiements par cartes.

Les négociateurs grecs et européens s’accordent sur un plan –et ses modalités- de 86 milliards sur 3 ans.
10 août France : décès de Hubert HAENEL : Membre du Conseil Constitutionnel –Ex sénateur RPR – ancien membre actif de la Convention chargée d’élaborer la Charte des droits fondamentaux de l’UE.
5 août L’Inde suspend les négociations commerciales avec l’UE motif : le refus de Bruxelles de lever l’interdiction de vente qui pèse sur 700 produits pharmaceutiques indiens.
3 août Grèce : après cinq semaines de fermeture la Bourse d’Athènes ouvre à nouveau : dès l’ouverture l’indice principal perd 22%. D’après l’association des banques grecques près de 40 milliards d’euros auraient été retirés par les déposants depuis décembre 2014.
1 août Intéressant article de C. DUCOURTIEUX dans « Le Monde » intitulé : « l’euro-groupe, cet embryon de gouvernement européen »

Tribune (dans « Le Monde ») d’Harlem DESIR (Secrétaire d’Etat aux Affaires Européennes) et S. GOZI (Secrétaire d’Etat italien aux affaires européennes) : « la zone euro n’a pas seulement besoin d’amortisseurs, elle a besoin de moteurs » « les sommets de la zone euro doivent cesser d’être des
rencontres de la dernière chance et se réunir régulièrement pour construire et non seulement réparer »

Dans le même journal : tribune d’un historien allemand – membre de la CDU – A RÖDER : papier intéressant au plan de l’analyse qui conclut toutefois par la proposition de « faire un pas en arrière » et « d’envisager le Grexit comme une solution pragmatique » : cette idée popularisée par SCHÄUBLE fait ainsi en Allemagne son chemin !
31 juillet Grèce : dernière journée de la 1ère semaine de négociation entre la Grèce et les créanciers : les discussions portent, à nouveau, sur la fiscalité, les modalités de départ à la retraite, le droit du travail (les licenciements collectifs) : le nombre et la variété des interlocuteurs dans ces négociations donnent l’impression du « jamais fini ».

Juillet 2015

Date Évènement
30 juillet Grèce : le FMI fait savoir que sa participation au prochain plan d’aide à la Grèce est subordonnée à la prise en compte de la restructuration de la dette (le FMI ne peut accorder des prêts que si la dette du pays est jugée « soutenable »). Cet ultimatum du FMI met évidemment l’Allemagne dans l’embarras.

Grèce : le comité central de SYRIZA vote en faveur de la tenue d’un congrès extraordinaire du parti afin de clarifier en, son sein les positions.

Europe : le Ministre allemand des finances – W. SCHÄUBLE- semble avec la crise grecque avoir pris un poids considérable : il propose de restreindre les pouvoirs de la Commission en ce qui concerne la surveillance du marché intérieur et les règles de concurrence.
29 juillet France –Allemagne : une fusion est annoncée entre NEXTER (propriété de l’Etat français dont la participation passera de 100 à 50%) et KMW (propriété de la famille BODE WEGMANN) pour la fabrication en commun de chars. Il s’agit là de la 1ère alliance d’envergure depuis la création d’EADS en 1999.
28 juillet Grèce : interview de Benoît COEURE dans « Le Monde » : « les réformes du programme ne visent pas à imposer un néolibéralisme effréné à Athènes. Elles visent au contraire à créer un cadre fiscal, social et juridique moderne et plus équitable et à construire un Etat efficace »… « Le mécanisme de prise de décision au sein de l’union monétaire fonctionne mal. Il repose sur un principe intergouvernemental qui n’est plus adapté … il est urgent d’abandonner ce processus pour un processus de décision partagée »
26 juillet 26 juillet Grèce : curieuses révélations de la presse (émanant d’un quotidien conservateur grec reprises par « Le Monde » : l’ex Ministre des Finances Y. VAROUFAKIS pour se passer des soutiens financiers de la BCE aurait imaginé –avant son départ du gouvernement le 6 juillet- un système bancaire parallèle et une nouvelle monnaie ( ?)
25 juillet Grèce : interview de C. NOYER – Gouverneur de la Banque de France- sur les banques grecques : la BCE conduira à l’automne des tests afin d’évaluer les besoins des établissements bancaires – « Nous espérons le retour de la confiance et le retour d’une grande partie des 90 milliards d’euros sortis de Grèce depuis 2010 ». « La signature du plan d’aide est attendue pour le 11 août ».
24 juillet Grèce : les représentants des « institutions » (ex troïka) se rendent à Athènes pour entamer les discussions en vue du 3ème plan d’aide.
22 juillet Intéressant article d’analyse dans « Le Monde » (Marie Chanel) qui réfute l’idée du Ministre allemand des finances – W. Schäuble- sur les bienfaits attendus d’un Grexit.
21 juillet Grèce : intéressants articles dans « Le Monde » de R.PRODI et de Michel ROCARD
20 juillet Grèce : article de Ilan BIZBERG (Professeur – Chercheur – Mexico) dans « Libération » intitulé : « Dette et démocratie : les leçons latino-américaines » : il compare les situations du Mexique et du Chili (crise de la dette gérée par des gouvernements autoritaires) et Brésil – Argentine (crise gérée par des gouvernements démocratisés)
19 juillet Tribune de F. HOLLANDE dans « le JDD » sur l’Europe : « l’Union européenne ne peut se réduire à des règles … elle est aujourd’hui la meilleure invention pour protéger les valeurs et les principes qui fondent notre culture commune ». Il relance l’idée d’une gouvernance de la zone euro, d’un budget et d’un Parlement spécifique.

Comme 10 autres personnalités dans ce journal il rend hommage à l’action passée de Jacques Delors (90 ans le 20 juillet) à la tête de la Commission européenne..
18 juillet Interview de Donald TUSK (« libéral conservateur » Président du Conseil Européen) dans « Le Monde » : « Il est trop tôt pour évoquer une conférence sur la dette » « Nous avons suffisamment d’instruments pour surmonter les crises »
17 juillet Publication du rapport de la Commission sur le marché du travail dans l’UE (168 pages – en anglais) : l’UE compte au 1er trimestre 2015 : 23,6 millions de chômeurs.
16 juillet Le Royaume-Uni annonce qu’il apportera une contribution à hauteur de 8,5 milliards au « Fonds européen pour les investissements stratégiques ».

Grèce : la BCE a décidé de relever de 900 millions d’euros le plafond des prêts d’urgence (ELA) accordé aux banques grecques (plafonné depuis fin juin à 89 milliards)

Grèce : remaniement ministériel : TSIPRAS écarte du gouvernement les « anti plan d’aide ».
Un accord pour un prêt d’urgence de 7,16 milliard à Athènes est décidé.

Inflation : selon Eurostat le taux d’inflation de la zone euro s’est établi à 0,2% en juin (0,3% en mai)
15 juillet Grèce : la Commission européenne adopte un « plan pour l’emploi et la croissance » destiné à soutenir une reprise de la croissance économique en Grèce. Ce plan mobilisera 35 milliards via une utilisation optimale des fonds et programmes européens.

Le Parlement grec approuve le projet d’accord avec les créanciers : 39 députés de Syriza ont voté contre ou se sont abstenus.

Royaume-Uni : le gouvernement conservateur présente un projet de loi qui limite l’intervention des syndicats
14 juillet Grèce : le gouvernement grec a remboursé 146 millions d’obligations dites « samouraï » souscrites il y a 20 ans auprès de créanciers privés au Japon.
13 juillet Roumanie : le 1er Ministre Victor PONTA est poursuivi pour corruption.

10ème round de négociations sur l’accord commercial transatlantique

Zone euro le néerlandais J. DIJSSELBLOEM est réélu à la tête de l’euro-groupe.
10 juillet Selon « Eurostat » la population de l’UE est passée de 506,9 millions de résidents au 1er janvier 2014 à 508,2 au 1 janvier 2015
6 au 11 juillet Dans le Journal « Les Echos » : « le Grexit en 10 questions » !

Grèce : le gouvernement présente à ses créanciers un programme de réformes : un taux de TVA à 23% notamment dans la restauration ; 13% pour les produits de base, l’électricité et les hôtels ; 6% pour les médicaments, les livres et le théâtre ; concernant les retraites : les départs anticipés seraient réduits et l’âge de la retraite porté à 67 ans en 2022 ; les avantages fiscaux seront supprimés sur les îles ; le budget de la défense devrait subir des coupes de 300 millions d’euros d’ici deux ans ; les privatisations d’entreprises publiques seront relancées.

Grèce : TSIPRAS rallie la plupart des partis politiques dans une déclaration commune.
Démission du Ministre des Finances Y. VAROUFAKIS ; il est remplacé par Euclide TSAKALATOS.

Hongrie : le Parlement a voté les lois nécessaires à la construction d’un mur sur les 175 Km de frontières entre la Hongrie et la Serbie afin d’endiguer les réfugiés qui tentent de rejoindre l’Europe via ces deux pays.

Le Parlement européen publie une étude exploratoire sur les grandes évolutions de l’opinion publique européenne à l’égard de l’UE.
5 juillet Grèce : le référendum sur l’acceptation ou non concernant la proposition des « institutions » (groupe de Bruxelles) est rejeté par 61,3% des suffrages exprimés (la participation à ce vote est de 62,5%)
3 juillet Grèce : le FMI semble cette fois apporter son soutien à la Grèce en considérant –dans une étude- que la dette grecque est insoutenable.
1er juillet Grèce : Tribune dans le Journal « Le Monde » d’E. SOTIROPOULOS (romancière grecque) : une vision du pays qui ne se cantonne pas aux seuls examens par les chiffres de la situation du pays.

Début –pour six mois- de la présidence de l’UE par le Luxembourg.

Juin 2015

Date Évènement
30 juin Grèce : le journal « Le Monde » tente un exercice délicat : « dans la tête d’Alexis Tsipras ».
Après l’annonce du référendum pour le 5 juillet : les banques grecques sont fermées jusqu’au 6 juillet et les retraits sont limités (hors les touristes) à 60 € par jour et par personne.
Interview de Benoit Coeure (membre du Directoire de la BCE) dans « Les Échos » : « la sortie de la Grèce dans la zone euro qui était un objet théorique ne peut malheureusement plus être exclue ».
29 juin Dans une tribune pour « Les Échos » Dominique Moïsi (IFRI) fait un parallèle dans la mécanique des relations internationales entre : la Grèce et l’euro d’une part et l’Iran et le nucléaire d’autre part.
27 juin Grèce : Alexis Tsipras rompt les négociations avec les créanciers et décide d’appeler à un référendum le 5 juillet.
25 juin Intéressante tribune de Jürgen Habermas (philosophe allemand) dans « Le Monde » : très critique sur les politiques d’austérité et sur le rôle de l’Allemagne.
23 juin Grèce : intéressant entretien dans « Le Monde » de Bruce Ackerman (professeur de droit et de sciences politiques à l’université de Yale) : « La Grèce masque la vraie crise de l’Europe : une crise de légitimité politique ».
22 juin UEM : les « 5 présidents » (Commission, Conseil, Euro-groupe, BCE, Parlement européen) rendent public leur rapport intitulé : « Compléter l’UEM ». Ils préconisent d’avancer prudemment en 3 étapes :
- dans le cadre des traités (juillet 2015-juin 2017) afin d’améliorer la compétitivité par une convergence structurelle ;
- des critères de convergence définis sur une base légale comprenant un Trésor Public de la zone euro ;
- d’achever l’UEM au plus tard en 2025.
19 juin Grèce : la BCE relève de 1,1 milliard le plafond de l’aide d’urgence (ELA) aux banques grecques.
18 juin Danemark : la coalition de droite remporte les élections législatives – les « populistes » deviennent le 1er parti de droite dans ce pays-. La Première ministre « Social-démocrate » Helle Thorning-Schmidt démissionne aussitôt.

Grèce : nouvelle réunion sans succès de « l’euro-groupe ».
17 juin La Commission européenne publie son plan d’action pour la fiscalité des entreprises dans l’UE.

Hongrie : le pays annonce vouloir construire une clôture de 175 kms et de 4 m de haut le long de la frontière avec la Serbie pour bloquer le passage des migrants ; à l’évidence pour en être là l’Europe va mal !
16 juin La Cour de Justice européenne juge que le mécanisme mis en place par la BCE pour sauvegarder la stabilité de la zone euro (le programme OMT - opérations monétaires sur titres) est compatible avec les traités.

Politique : Marine Le Pen affirme – un an après les élections européennes - pouvoir constituer un groupe au Parlement européen nommé « Europe des nations et des libertés ».

Emploi : il est –selon « Eurostat » - en hausse de 0,1% au 1er trimestre 2015 par rapport au 4e trimestre 2014 dans la zone euro.
14 juin L’Europe fête les 30 ans de l’accord de Schengen (signé le 14 juin 1985) : cet accord réunit désormais 26 pays dont 22 qui sont membres de l’UE.
10 juin Pologne : le scandale des écoutes de personnalités proches du parti au pouvoir (Plate- forme civique/ Centre droit) provoque la démission de six ministres ou secrétaires d’État.

Sommet UE-CELAC (communauté d’États latino-américains et Caraïbes) à Bruxelles : les deux parties décident de renforcer leur coopération.
7 juin Turquie : AKP, le parti du président turc Recep Tayyip Erdo ?an, perd la majorité absolue au Parlement.

Luxembourg : le Premier ministre Xavier Bettel perd les trois référendums. Sur le droit de vote aux législatives pour les résidents étrangers vivant depuis plus de 10 ans dans le Grand-Duché ; sur le droit de vote de 18 à 16 ans et sur la limitation à 10 ans maximum d’un mandat ministériel.

Royaume-Uni : à la Chambre des Communes il se constitue un groupe de « Conservateurs pour la Grande Bretagne ». Ils sont une cinquantaine favorable à une sortie de l’UE.
6 juin Le pape François est à Sarajevo : il rend un hommage aux victimes de la guerre qu’a connues le pays (1992-1995).
4 juin Grèce : le pays n’accepte pas les propositions des créanciers qui visent à une diminution des retraites (demande du FMI) et une augmentation de la TVA. En conséquence il repousse à fin juin ses remboursements au FMI : les négociations continuent !
3 juin Lettonie : le président du parti vert (LZP) et président de l’Union des Verts et des Paysans (ZZS) Raimond Vejonis – ministre de la Défense- est élu Président de la République.

Ukraine : les rebelles pro-russes lancent une offensive dans le Donbass.

Chômage : selon Eurostat le taux de chômage est en très légère baisse en avril dans la zone euro : 11,1% (11,2% en mars).
2/3 juin Visite d’État du Roi d’Espagne – Felipe VI - en France : le 2 à l’Elysée, le 3 à l’Assemblée nationale.
2 juin Grèce : dans une interview au « Monde » le chef du gouvernement grec revient sur les négociations en cours et réfute l’idée que la Grèce soit intransigeante dans les négociations.

Un rapport de la FRA (Agence des droits fondamentaux de l’UE) souligne que les travailleurs migrants provenant de pays de l’UE et des pays hors UE risquent de devenir des victimes compte tenu de conditions de travail particulièrement abusives

Ecosse : la Première ministre d’Écosse : Nicola Sturgeon fait campagne à Bruxelles pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Europe : elle indique que si le Royaume-Uni se retirait de l’UE, l’Écosse exigerait alors de quitter le Royaume-Uni.

Mai 2015

Date Évènement
29 mai Grèce : le FMI et sa directrice générale jouent un jeu dangereux concernant la situation de la Grèce en exigeant une réforme des retraites, tandis que Christine Lagarde dans une interview donnée à un journal allemand déclare qu’une sortie de la Grèce de l’euro (Grexit) était une possibilité et ne signifierait probablement pas la fin de l’euro. Le FMI joue les « pyromanes ».

« Le Monde » revient dans un dossier de trois pages sur « les 10 ans du non au référendum » (le rejet le 29 mai 2005 du projet de constitution européenne) s’appuyant à cette occasion sur la tournée européenne de David Cameron.

23e sommet UE-Japon à Tokyo.
28 mai Interview dans « Le Monde » de Jonathan Hill, commissaire (britannique) européen chargé des marchés financiers : « l’Europe doit se montrer constructive avec D. Cameron ».

Royaume-Uni : David Cameron rencontre François Hollande : le Premier ministre britannique poursuit ses rencontres avec ses homologues d’Allemagne, des Pays-Bas, de la Pologne dans le cadre de son projet de référendum sur le maintien ou non de son pays dans l’UE.

La Commission lance une consultation publique visant à recueillir les avis de la société civile concernant « l’économie circulaire ».

Institutions européennes : un accord est trouvé entre le Conseil et le Parlement européen sur la création et les modalités de financement du « fonds d’investissement européen ».

Publication par la BCE du rapport semestriel sur la stabilité financière.

Finlande : le nouveau Premier ministre est Juha Sipila.
27 mai La Commission européenne présente le projet de budget de l’UE pour 2016 : il atteint 143,5 milliards € en crédits de paiements.

La Commission européenne adopte ses premières propositions visant à améliorer la gestion des migrations.

La Commission européenne souhaite adopter une stratégie nouvelle en matière de fiscalité des entreprises afin d’engager une lutte efficace contre les pratiques fiscales abusives.

Royaume-Uni : la reine Elisabeth II s’adresse au nouveau Parlement (issu des élections du 7 mai) et annonce les grandes orientations du gouvernement Cameron dont la réforme souhaitée de l’UE.

Signature d’un accord entre l’UE et la Suisse sur la transparence fiscale.
26 mai France : la présidente du parti « d’extrême droite » Marine Le Pen est reçue chaleureusement à Moscou par le président de la Douma Sergueï Narychkine.
24 mai Pologne : le parti « ultra-conservateur » Droit et Justice mené par Andrzej Duda remporte le second tour de l’élection présidentielle.

Espagne - élections régionales : le parti « anti-austérité » Podemos remporte la mairie de Barcelone et probablement celle de Madrid. Le « parti populaire » (droite) au pouvoir s’effondre suite à la politique d’austérité et à divers scandales de corruption.
21/ 22 mai Sommet du Partenariat oriental (à Riga en Lettonie) entre l’UE et l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine : ce sommet devrait calmer le jeu dans les relations avec la Russie.

Irlande (22 mai) : consultée par référendum la population approuve à 62% des voix le mariage homosexuel.
18 mai Adoption par le Conseil européen d’un document sur la PSDC (politique de sécurité et de défense commune).
15 mai Chypre : des négociations délicates reprennent entre les parties en vue de réunifier l’île. Celle-ci a connu un coup d’État des nationalistes chypriotes grecs visant à rattacher l’île à la Grèce des colonels ; 5 jours plus tard l’armée turque débarque au Nord de l’île puis en 1983 est proclamée « la République turque de Chypre Nord » reconnue par la seule Turquie : voici pour le rappel du contexte historique.
14 mai Le 57e prix Charlemagne est remis à Martin Schulz, président du Parlement européen, pour son action visant à renforcer le rôle du Parlement européen et la légitimation démocratique de l’UE.
13 mai La Commission européenne propose, dans le cadre de « l’agenda européen sur la migration », une répartition selon des quotas des réfugiés par États. Cette proposition est contestée par plusieurs pays européens : la France, le Royaume-Uni, la Hongrie.

Mais ces pays ne disent pas comment accueillir ces migrants ou/et comment alléger les problèmes spécifiques de l’Italie et de la Grèce.

Semestre européen : la Commission a adopté ses recommandations par pays pour 26 États membres de l’UE (hors la Grèce et Chypre). La Commission recommande au Conseil de mettre fin à la procédure de déficit excessif pour Malte et la Pologne et d’accorder un délai de 2 ans au Royaume-Uni afin de ramener son déficit en dessous de 3% du PIB. La France, actuellement sous procédure de déficit excessif a jusqu’au 10 juin pour prendre des mesures d’après les recommandations du Conseil de mars.
La Finlande est susceptible d’être soumise à la procédure de déficit excessif : elle ne respecte pas le critère de la dette ni celui du déficit.
11 mai Euro-groupe : des progrès sont signalés dans la négociation avec la Grèce mais les négociations ne sont pas encore arrivées à leur terme.
10 mai Rencontre Merkel-Poutine à Moscou : expressions de divergentes évidentes concernant l’Ukraine.
9 mai Décès d’Alexandre Lamfalussy, économiste belge- ancien directeur général de la BRI et président de l’Institut monétaire européen en 1994.

Célébration dans toute l’Europe de la déclaration Schuman du 9 mai 1950.
7 mai Royaume-Uni : le Premier ministre « conservateur » David Cameron remporte largement les élections législatives avec 37% des voix et 331 sièges sur les 650 de la Chambre des communes ; le parti « travailliste » perd 26 sièges et passe de 258 sièges à 232 ; les « libéraux démocrates » de 57 à 8 sièges ; le parti « pour l’indépendance du Royaume-Uni » (UKIP – xénophobe et anti-européen) avec 13% des suffrages se hisse au 3e rang mais n’obtient que un ou deux sièges ; le « parti national écossais » (SNP) remporte en Ecosse 56 des 59 sièges.
Ces élections ouvrent la voie à un référendum promis par D. Cameron sur le maintien – ou non - du Royaume-Uni dans l’UE.
6 mai Allemagne : le ministre de l’Intérieur, Thomas de Maiziere est auditionné au Parlement sur l’affaire de l’espionnage d’industriels, de responsables politiques européens et français pour le compte de la NASA.
Cette affaire est de plus en plus préoccupante et jette le trouble sur les agissements des services secrets américains et allemands.
5 mai La Commission européenne publie ses prévisions économiques de printemps : elles sont plus optimistes que les précédentes. Bruxelles prévoit désormais 1,5% pour l’euro-zone en 2015 (contre 1,3% il y a 3 mois) et 1,9% pour 2016. Pour l’UE à 28 : la hausse prévue du PIB est de 1,8% pour 2015 et 2,1% pour 2016.
2 mai Grèce / Allemagne : pour la première fois le président allemand J. Gauck se prononce en faveur de l’indemnisation pour les crimes commis par les nazis en Grèce.

Intéressante interview dans « Le Monde » de Joseph H. Weiler, président de l’Institut universitaire européen de Florence : « la crise de la citoyenneté est plus grave que celle de l’euro ».

5 800 nouveaux migrants sont secourus (2/3 mai) en Méditerranée.

Avril 2015

Date Évènement
30 avril Interview du président de la Commission européenne dans plusieurs journaux européens : il se dit « déçu » par les conclusions du dernier sommet européen consacré à l’immigration.
28 avril Grèce : interview dans Le Monde de Valdis DOMBROVSKIS (Commission européenne) : un accord lors de l’euro-groupe du 11 mai dépend de la Grèce.
Allemagne : l’Office fédéral de la statistique confirme le déclin démographique du pays. La population du pays pourrait passer de 81 millions actuellement à entre 68 et 73 millions en 2060.
24 avril Grèce : un accord n’a toujours pas été trouvé avec l’Euro-groupe : les négociations continuent. La BCE a relevé le plafond de l’ELA (= financement d’urgence) de 1,5 Md € (il est porté à 75,5 Md€).

Négociations commerciales transatlantiques UE/USA : ouverture du 9ème round à New York.

Commémoration du 100ème anniversaire du génocide arménien perpétré par les turcs Ottoman en 1915. Cette cérémonie se déroule à Erevan en présence des Chefs d’État allemand, français et russe. La reconnaissance du génocide arménien n’est toujours pas admise par les autorités turques.
23 avril Réunion extraordinaire du Conseil européen sur la situation tragique des migrants en Méditerranée. Il est décidé de renforcer la présence en mer afin de lutter contre les trafiquants ; de renforcer les opérations Triton et Poséidon menées par l’UE en doublant les ressources financières attribuées pour 2015 et 2016 ; de renforcer les possibilités de recherche et de sauvetage dans le cadre du mandat de Frontex ; d’accroître le soutien accordé notamment à la Tunisie, l’Egypte, le Soudan, le Mali en vue d’assurer la surveillance et le contrôle des frontières ; de renforcer la coopération politique avec les partenaires africains à tous les niveaux afin de s’attaquer à la cause de la migration illégale et de lutter contre le trafic des migrants et la traite des êtres humains.
22 avril Concurrence : envoi imminent d’une « notification de griefs » au géant énergétique russe Gazprom.
21 avril L’avenir de la monnaie unique fait toujours débat : le journal Le Monde y consacre une double page révélatrice des inquiétudes du moment avec le titre : « Peut-on encore sauver l’euro ? ». Le tout agrémenté de trois scénarios peu optimistes : « l’explosion » ; « la sortie amicale » ; « la lente déliquescence ».
19 avril Élections législatives en Finlande : le parti du centre (KESK) dirigé par J. SIPILA remporte les élections législatives avec 21,1% des suffrages tandis que les « Vrais Finlandais » parti populiste se place en 2e place avec 17,6% des suffrages. .
17 avril Visite en France du président Islandais Olafur GRIMSSON.
16 avril France : au sujet du « programme de stabilité » transmis à la Commission européenne, le ministre des Finances indique dans Le Monde que le déficit public sera de 2,7% en 2017. Il y détaille la répartition de 4 milliards d’économies supplémentaires pour 2015.

Allemagne : le pays table sur une croissance de 2,1% en 2015 et 1,8% en 2016.
15 avril La Commission européenne attaque Google : dans une « communication de griefs » il est coupable d’avoir enfreint la loi antitrust.

La balance commerciale est selon Eurostat excédentaire de 20,3 milliards dans la zone euro en février 2015.

Visite officielle du président français en Suisse (les 15 et 16 avril) : visite concentrée sur l’investissement, la croissance verte et la formation professionnelle.
13 avril Mort du grand écrivain allemand Günter GRASS (prix Nobel de littérature 1999) (né le 16 octobre 1927) : auteur du « Tambour » (1959) ; « Les années de chien » (1963) ; « Toute une histoire » (1995) ; « Les mots de Grimm : une déclaration d’amour » (2010).
12 avril Le pape François condamne le génocide arménien de 1915 par la Turquie.

Nouveau naufrage mortel en Méditerranée : partie de Lybie dans une embarcation de fortune avec 550 passagers, 400 auraient péri lors de ce naufrage. Pendant ce week-end les gardes côtes de la Péninsule auraient porté secours à 42 bateaux chargés au total de plus de 6.500 migrants.

Il est grand temps que l’Europe se réveille sur ces questions et ne laisse pas à un seul pays – l’Italie - la charge humaine et financière de cette situation.
10 avril Visite de Manuel Valls au Portugal.
8/9 avril Le premier ministre Grec est en déplacement à Moscou : il souhaite lever l’embargo qui frappe les produits de son pays suite aux mesures prises par l’UE en réponse à l’invasion de la Crimée par la Russie.
1er avril Grèce : la BCE relève le plafond de son financement d’urgence des banques grecques de 700 millions : cela amène ce plafond à 71,8 milliards.

Mars 2015

Date Evènement
31 mars Portrait énigmatique dans Le Monde de Wolfgang Schäuble, ministre allemand des Finances.

17e réunion des Conseils des ministres franco-allemands à Berlin.

Climat : interview dans Le Monde du commissaire européen en charge du climat et de l’énergie : Miguel Arias Canete : il revient sur les propositions de la Commission publiées le 6 mars proposant pour l’UE de réduire de 40% ses gaz à effet de serre d’ici 2030.

Chômage dans la zone euro : selon « Eurostat » le taux de chômage est de 11,3% en février (11,4% en janvier). Aux extrêmes il est de 4,8% en Allemagne et de 5,3% en Autriche mais de 26% en Grèce (pour décembre) et de 23,2% en Espagne. L’hétérogénéité de la zone euro est de plus en plus flagrante.
30 mars Royaume-Uni : le Premier ministre britannique présente à la Reine la démission de son gouvernement ce qui ouvre la voie à la campagne électorale en vue des élections législatives du 7 mai.
28 mars L’agence spatiale européenne réussit le lancement de deux nouveaux satellites Galileo.
27 mars Grèce : le gouvernement grec présente ses propositions de réformes qui pourraient permettre d’augmenter les recettes de l’État de 3 milliards en 2015 en évitant de réduire salaires et retraites.

L’agence de notation Fitch abaisse la note de la Grèce passant de « B » à « CCC ».
26 mars Décès du poète suédois, prix Nobel de littérature 2011, Tomas Tranströmer.
25 mars La Commission européenne précise sa stratégie concernant le marché unique numérique.
24 mars Dialogue à Berlin entre la Chancelière allemande et le Premier ministre grec.
20 mars La Commission européenne met à disposition de la Grèce 2 milliards – pour l’année 2015 - provenant de fonds européens non utilisés.

Décès de Michel Albert : européen convaincu, inspecteur des Finances (1971), commissaire général au Plan (1978-1981), président des AGF (1982-1994), secrétaire perpétuel de l’Académie française (2005-2010), auteur de plusieurs ouvrages sur l’Europe.
19 mars La Commission européenne passe un accord avec la Suisse sur la transparence fiscale.

Tenue du Sommet social tripartite.
18 mars Rencontre du Premier ministre français avec le collège des commissaires. À l’ordre du jour : la situation budgétaire de la France, la lutte contre le terrorisme, la préparation de la conférence sur le climat.

Manifestation des « altermondialistes » à Francfort lors de l’inauguration des nouveaux locaux de la BCE.

La Commission européenne présente des mesures sur la transparence fiscale et la concurrence fiscale au sein de l’UE.
17 mars Selon Eurostat : le taux d’inflation dans la zone euro est en février de -0,3% (-0,6% en janvier).
12 mars L’Islande, pays de 320 000 habitants, dirigée par un gouvernement de « centre-droit » choisit de retirer la candidature du pays à l’UE.

Irlande : le pays retrouve la croissance : +4,8% en 2014.
10 mars Parlement européen : vote du rapport de M. Tarabella qui identifie les différends domaines dans lesquels des progrès restent à faire en matière d’égalité femmes / hommes.

La maison de Robert Schuman (deux fois président du Conseil français et président de l’Assemblée parlementaire européenne de 1958 à 1960) entre au patrimoine européen sur une décision de la Commission européenne : c’est dans cette maison que fut écrite une première version de la déclaration du 9 mai 1950 préconisant l’intégration européenne. Seize autres lieux européens ont reçu la même distinction.
8 mars Le président de la Commission européenne relance l’idée de la création d’une armée européenne.
5 mars Politique monétaire de la BCE : le programme de rachat massif d’actifs débutera le 9 mars. Il vise à contrer les pressions déflationnistes en relançant le crédit et l’activité. La BCE a révisé à la hausse ses prévisions de croissance : 1,5% (1% précédemment) en 2015 et 1,9% l’année suivante (1,5% auparavant).
3 mars Monnaie unique : Wolfgang Streek (sociologue de l’économie) publie une longue tribune dans Le Monde hostile à la monnaie unique.
1er mars Estonie : le Premier ministre T. Roivas (libéral-centre droit) remporte les élections législatives.

Février 2015

Date Évènement
29 février Réunion des sociaux-démocrates européens à Madrid visant à soutenir le PS espagnol face à la montée du parti Podemos.
25 février La Commission européenne accorde un nouveau délai de deux ans à la France pour rentrer dans « les clous » en ce qui concerne le niveau de déficit public. Ce nouveau délai est assorti de contreparties concernant notamment « l’effort structurel » de 0,5% du PIB à réaliser en 2015.
20 février Grèce : un accord est réalisé entre l’euro-groupe et la Grèce. Celle-ci obtient une extension de quatre mois du programme d’assistance financière dont elle bénéficiait et qui venait à échéance le 28 février. La nature des contreparties à cette prolongation n’est actuellement pas publiquement connue. Les parlements néerlandais, finlandais, estoniens et allemands devront explicitement se prononcer avant son approbation définitive.
18 février Grèce : P. Pavlopoulos est élu président de la République.

Politique monétaire : la BCE décide reconduire pour deux semaines le mécanisme de prêts d’urgence accordé aux banques grecques et de relever le plafond à 68,3 milliards.
17 février Hongrie : le Premier ministre V. Orban reçoit le président russe et critique à cette occasion la politique énergétique de la Commission européenne et se dit prêt à soutenir le projet « Turkishstream » qui vise à acheminer du gaz russe vers le sud de l’Europe en contournant l’Ukraine et la Bulgarie.

Les 28 ministres de l’Économie et des Finances examinent la proposition de la Commission visant à créer un « fonds européen pour les investissements » qui devrait permettre de mobiliser 315 milliards sur trois ans.
14 février Terrorisme : le Danemark est, à son tour, touché par deux attentats terroristes. L’un contre un centre culturel, l’autre contre une synagogue. Deux personnes sont tuées, plus le djihadiste danois Omar El-Hussein abattu par la police.

Grèce : intéressante interview – sous l’angle historique - d’Olivier Delorme dans Le Monde.
13 février Conjoncture : le PIB a progressé seulement de 0,4% dans l’UE au quatrième trimestre 2014.
12 février Parlement européen : les députés approuvent la création d’une commission spéciale sur « les rescrits fiscaux ».
10 février Négociations commerciales transatlantiques : la Commission publie sa proposition de texte juridique sur la coopération réglementaire.
9 février Grèce : l’agence de notation Moody’s abaisse le rating de cinq banques grecques.
5 février Conjoncture économique : prévisions économiques de la Commission pour 2015 : 1,7% pour l’UE ; 1,3% pour la zone euro (19 pays). Ces prévisions sont en ligne avec celles du gouvernement français.
4 février Grèce : la BCE suspend un des canaux de financement aux banques grecques celui « ordinaire » qui est conditionné au programme international d’aide que la Grèce souhaite justement remettre en cause. La BCE – membre de la troïka - s’invite ainsi dans la gestion de ce dossier et exerce une pression politique sur le nouveau gouvernement.
3 février Grèce : interview de M. Varoufakis, ministre des Finances, dans Le Monde : « Tout ce que nous demandons c’est un espace budgétaire pour proposer nos réformes ».

Commission européenne : Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, lance une enquête sur un système de « tax rulings » (accords fiscaux passés avec les entreprises) à l’encontre de l’État Belge.

Janvier 2015

Date Évènement
31 janvier Espagne : grande manifestation organisée par Podemos à Madrid contre l’austérité.

Italie : Sergio Mattarella est élu, au 4e tour, le 12e président de la République.

Allemagne : décès de Richard Von Weizsäcker : président de la République de 1984 à 1994.
30 janvier Les prix ont diminué de 0,6% en janvier dans la zone euro selon Eurostat : ceci est principalement dû à la chute des prix du pétrole.
29 janvier Réunion des ministres de l’Intérieur des 28 afin de préparer le sommet des chefs d’État du 12 février sur la lutte antiterroriste (meilleure coopération entre les services de renseignements – contrôle d’internet et des réseaux sociaux – PNR européen / nationaux : fichier comprenant des données sur les passagers aériens).
Rencontre franco-polonaise à l’Elysée : Ewa Kopacz (Première ministre polonaise) et François Hollande, ce dans le cadre du programme de coopération franco-polonais adopté le 29 novembre 2013.
28 janvier Grèce : interview de Pierre Moscovici – commissaire européen aux affaires économiques et financières- dans Le Parisien : « l’UE va discuter spécifiquement de la situation grecque avec le gouvernement grec ». « La Commission aide et veut continuer à aider la Grèce ».

La Commission européenne lance les travaux sur la création d’une Union des marchés de capitaux (UMC).

Selon l’OIT : « une stratégie d’investissement orientée vers l’emploi pour l’Europe » pourrait amener 2,1 millions de nouveaux emplois d’ici la fin 2018 dans le cadre du « plan d’investissement Juncker ».
27 janvier 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz par les soviétiques : plus d’un million de juifs sont morts dans ce camp d’extermination nazi.
26 janvier Le Conseil européen nomme les 353 membres du Comité des régions pour une période de 5 ans (du 26 janvier 2015 au 25 janvier 2020).
25 janvier Grèce : Syriza – hostile à l’austérité imposée par la « troïka » - remporte les élections législatives avec plus de 36% des voix. Ce regroupement de partis situés à l’extrême gauche met en émoi ses partenaires européens.
22 janvier La BCE annonce un programme étendu d’achats d’actifs : ils s’élèveront à 60 milliards par an et devraient être effectués au moins jusqu’en septembre 2016.
16 janvier Le taux d’inflation de la zone euro en décembre est de -0,2% et de -0,1% pour l’UE.
15 janvier La Commission publie son rapport annuel sur l’évolution de l’emploi.
14 janvier Cour de justice européenne : selon l’avocat général, le programme des « opérations monétaires sur titres » de la BCE est, en principe, compatible avec le TFUE.
13 janvier Italie : départ de la scène politique du président de la République – estimé de tous - Giorgio Napolitano.

La Commission publie des orientations visant à favoriser les réformes structurelles et les investissements et assouplit donc « le pacte de stabilité et de croissance ».

Commission européenne : plan d’investissement de 315 milliards : présentation de l’acte établissant le « fonds européen pour les investissements stratégiques ».
11 janvier Croatie : l’ancienne ministre des Affaires étrangères de l’Union démocratique croate (HDZ) remporte le 2e tour de l’élection présidentielle.

France : mobilisation exceptionnelle à Paris et en province (4,5 millions de personnes ?) pour la liberté d’expression, la résistance face au terrorisme. Plus de 50 chefs d’État et de gouvernement européens mais aussi du Mali, d’Ukraine, d’Israël, de Palestine participent à cette manifestation d’union nationale contre le terrorisme.
9 janvier En trois jours les actes de terrorisme ont fait 17 morts – plus les trois terroristes tués lors de deux assauts menés simultanément par les forces de l’ordre à la Porte de Vincennes et à Dammartin en Goële.
8 janvier Grèce : interview dans Le Monde du commissaire à l’économie : Pierre Moscovici : « la Commission souhaite que la Grèce reste dans la zone euro ». « Je n’ai pas à interférer dans le vote des électeurs grecs ».
7 janvier La Commission européenne publie une série de documents présentant les propositions de l’UE pour l’élaboration du texte juridique concernant le partenariat transatlantique.

Le taux de chômage est à 11,5% dans la zone euro et à 10% dans l’UE à 28 en novembre. Par rapport à octobre 2014 le nombre de chômeurs a diminué de 19 000 dans l’UE à 28 et a augmenté de 34 000 dans la zone euro.
6 janvier Attentats à Paris : un commando de deux hommes, deux djihadistes – les frères Chérif et Saïd Kouachi -, pénètre dans la réunion du comité de rédaction du journal « Charlie Hebdo » et tue douze personnes dont plusieurs dessinateurs connus : Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, Honoré et l’économiste chroniqueur Bernard Maris (alias « oncle Bernard ») ainsi que Michel Renaud (voyageur – invité au comité de rédaction), Elsa Cayat (médecin psychiatre et psychanalyste qui deux fois par mois tenait dans le journal une rubrique intitulée « Divan »), Mustapha Ourrad (correcteur), Frédéric Boisseau (agent d’entretien), Frank Brinsolaro (brigadier chargé de la sécurité de Charb), Ahmed Merabet (gardien de la paix).

Cet attentat suscite une immense émotion partout dans le pays. Les autorités du pays (président de la République, Premier ministre, ministre de l’Intérieur) appellent à l’unité du pays. Le Président a des entretiens avec les représentants des cultes et de tous les partis politiques.

Une prise d’otages se déroule le lendemain dans une épicerie casher à la Porte de Vincennes effectuée par Amedy Coulibaly (qui connaissait Cherif Kouachi), qui avait déjà abattu froidement une policière municipale à Montrouge, tue quatre personnes parce que juives et blesse gravement quatre personnes.
1er janvier La Lettonie préside pour six mois l’UE.

La Lituanie (19e pays) fait son entrée dans la zone euro.

Allemagne : le Smic entre en vigueur. Il est fixé à 8,50 € l’heure. Il devrait concerner 4 millions de salariés.

Troisième bateau en perdition surchargé de 450 migrants venant notamment de Syrie. L’Italie fait à cet égard un remarquable effort d’accueil et de secours. En 2014 : 3 419 personnes ont officiellement péri en tentant de gagner l’Europe par la mer. Les passeurs exploitent sans aucune vergogne les populations en les abandonnant dans des bateaux en mauvais état en pleine mer.

Mort du sociologue, philosophe, europhile allemand : Ulrick Beck, auteur notamment de « La société du risque » paru en France en 2002.
Vous pouvez retrouver l’agenda 2014 ici : Agenda européen 2014, jour par jour