Notre dossier Europe


Agenda européen 2020, jour par jour


Vous vous intéressez à l’Europe ? Suivez chaque mois l’actualité européenne mise à jour par son auteur, Jean-Pierre Moussy. Les évènements sont présentés en ordre chronologique inverse. Ce document reste une référence permanente aux faits passés que l’on recherche.

Aout 2020

DateEvènement
31 août Histoire  : le 31 août 1980 après d’âpres négociations et deux mois de grève les ouvriers des chantiers navals de Gdansk –sous la conduite de Lech Walesa- concluent un accord –sans précédent dans le monde communiste- avec le gouvernement polonais.
27 août Covid-19 : selon un article du « Monde » les pays nordiques résistent mieux face à la crise : au 2ème trimestre le PIB a reculé de 3,2 en Finlande, de 8,3 en Norvège, de 7,4 en Suède tandis que celui-ci était en recul de 10,1 en Allemagne et de 13,8 en France.
26 août Le Commissaire européen du Commerce : l’irlandais Phil Hogan démissionne pour n’avoir pas respecté les règles sanitaires en participant à un dîner organisé par une société de golf le 19 août réunissant plus de 80 personnes.
22 août Covid-19 : la Suède est désormais le seul pays de l’UE à ne pas recommander le port du masque.
20 août Rencontre Merkel – Macron à Brégançon.
15 août Covid-19 : Londres annonce que les personnes venant de plusieurs pays dont la France devront respecter 14 jours d’isolement en arrivant sur le sol du Royaume- Uni.
12 août Royaume-Uni : au 2ème trimestre la récession est particulièrement sévère : - 20,4%
9/10 août Estonie  : le Journal « Le Monde » consacre à ce pays de 1,3 million d’habitants trois pages : pays qui a connu deux indépendances : Traité de Tartu (2 février 1920) et 1991 (suite à l’effondrement de l’URSS).
3 août Espagne  : l’ancien roi Juan Carlos -père de l’actuel roi Felipe VI- mis en cause dans plusieurs affaires de corruption décide de s’exiler.

Juillet 2020

DateEvènement
31 juillet Conjoncture (Eurostat) : la récession est particulièrement importante, le PIB a reculé de 12,1% dans la zone euro et de 11,9% dans l’UE au cours du 2ème trimestre par rapport au trimestre précédent.
Les pays dont les économies dépendent du tourisme sont particulièrement pénalisées : Espagne -10,9 ; Italie – 11,2 ; Portugal -9,8.
30 juillet Allemagne  : touchée par les restrictions liées au COVID 19 la 1ère économie européenne s’est contractée de 10,1% entre avril et juin.
27 juillet Belgique  : le pays durcit les mesures destinées à prévenir une deuxième vague de la pandémie : les rassemblements privés sont restreints à 10 personnes, les évènements publics sont limités à 100 personnes en intérieur, le télétravail est fortement recommandé.
26 juillet Clément Beaune –jusqu’alors Conseiller Europe à l’Elysée- est nommé Secrétaire d’Etat aux Affaires Européennes : c’est un poste qui aura connu de nombreux titulaires : 26 depuis les débuts de la Vème République –dont 4 sous la présidence Macron.
26 27 juillet Hongrie  : quatre pages dans « Le Monde » ciblées sur les conséquences du Traité du Trianon (4 juin 1920) qui, au sortir de la 1ère guerre mondiale a acté la perte des deux tiers du territoire hongrois au profit de ses nouveaux voisins.
Depuis son accession au pouvoir (2010) V. Orban entretient la flamme nationaliste et a d’ailleurs accordé en 2014 la double nationalité aux minorités hongroises de Roumanie, Serbie, Ukraine qui peuvent voter (par correspondance) aux élections hongroises.
25 juillet Pologne  : le pays –dirigé par les ultras conservateurs du Pis- envisage de se retirer de la Convention (« Convention d’Istanbul ») du Conseil de l’Europe sur « la prévention de la violence faite aux femmes ».
23 juillet Session extraordinaire du Parlement Européen sur les résultats du sommet européen des 17 au 21 juillet en présence du Président du Conseil Européen –Charles Michel- et de la Présidente de la Commission – Ursula Von der Leyen-.
L’accord du PE sur le « cadre financier pluriannuel 2021-2027- ne passe pas très bien : le PE avait fixé celui-ci à hauteur de 1.300 milliards alors que le Conseil Européen l’a arrêté à 1.074.
Le PE a adopté une résolution qui reprend ses exigences et conteste l’accord politique sur le CFP (cadre financier pluriannuel) sous sa forme actuelle dont : les coupes budgétaires, le maintien des rabais, des ressources propres non arrêtées, l’insuffisante prise en compte de la question de l’état de droit, la question négligée du plan de remboursement ; la nécessité d’inclure les questions transversales dont les objectifs de développement durable et l’intégration de la dimension du genre.
21 juillet Plan de relance européen : le sommet européen s’accorde –au bout de quatre jours de négociation- sur un plan de relance global de 750 milliards.
Des concessions ont dû être faites aux « frugaux » emmenés par les Pays-Bas (+Autriche, Suède, Danemark et Finlande) qui portent sur le montant des subventions (ramenées de 500 milliards à 390), l’augmentation des rabais accordées aux contributeurs nets (ces rabais ont progressé de 46 à 53 milliards), un contrôle communautaire –cependant assoupli- des plans nationaux, des coupes budgétaires qui portent sur l’agriculture, la recherche, la défense, et paradoxalement sur les crédits consacrés à la santé.
Cependant la capacité d’emprunt inédite de l’Union Européenne, l’action de solidarité ainsi entreprise et les crédits attribués aux pays les plus touchés par le COVID : Italie, Espagne, France (40 milliards sont attendus par le Ministre de l’Economie et des Finances) …apportent la démonstration d’un changement de cap positif de l’Union Européenne tourné vers plus de solidarité.
Cet accord va maintenant être soumis aux Parlements nationaux et régionaux ainsi qu’au Parlement Européen.
16 juillet Royaume-Uni : portrait plutôt sympathique dans « Les Echos » de Keir Starmer le nouveau leader travailliste.
La justice européenne annule l’accord entre l’UE et les USA qui permettait aux entreprises du numérique de transférer les données personnelles des citoyens européens aux Etats-Unis.
15 juillet La Justice européenne annule une importante décision de la Commission qui avait condamné en aout 2016 Apple à payer à l’Irlande 13 milliards d’impôts impayés.
Cette décision de la justice européenne [un appel est encore possible] est surprenante et va conduire la Commission Européenne à prendre de nouvelles initiatives afin de mieux lutter contre le dumping fiscal intra-européen.
Communication de la Commission : « Préparation des systèmes de santé de l’UE à réagir rapidement en cas de nouvelle flambée du Covid-19 ».
12 juillet Pologne : le Président sortant (PiS) A. Duda remporte, de peu, l’élection présidentielle avec 51,03% des voix tandis que R. Traskowski, maire de Varsovie, obtient 48,97% des voix.
Le pays est plus que jamais fracturé entre les électorats des villes et des campagnes.
10 juillet La Bulgarie et la Croatie rejoignent le « Mécanisme de change européen » première étape du processus d’adhésion à l’euro.
Eurostat : la population de l’Union à 27 était de 448 millions d’habitants au 1er janvier 2020 (la baisse est de 12,8% par rapport à 513,5 millions dans l’UE à 28 au 1 janvier 2019).
Cette baisse est principalement due au retrait du Royaume-Uni au 1 février 2020.
Dans l’UE la population a augmenté dans 18 Etats et diminué dans 9.
11 juillet Balkans : « Le Monde » rappelle le 25ème anniversaire des massacres de Sebrinica lors des guerres yougoslaves (1991-2001) : l’armée serbe du général Ratko Mladic a alors assassiné plus de 7.000 bosniaques musulmans ; cet article relève le déni des serbes sur ces évènements tout comme il y a par ailleurs un déni des Croates concernant leur attitude lors de la seconde guerre mondiale.
9 juillet «  Brexit 2 » : la Commission adopte une communication relative à la « préparation » visant à se préparer aux changements inévitables qui surviendront à la fin de la période de transition.
Publication par la Commission du rapport annuel sur « la politique de la concurrence ».
8 juillet Eurogroupe : l’irlandais Paschal Donhoe (Conservateur irlandais) est élu par ses pairs Président de l’Eurogroupe.
Royaume-Uni : un plan de relance de 33 milliards € est présenté au Parlement.
7 juillet Prévisions économiques de l’été 2020 de la Commission Européenne : la zone euro devrait enregistrer une contraction de 8,7% en 2020 et croître de 6,1% en 2021.
L’économie de l’UE devrait se contracter de 8,3% en 2020 et croître de 5,8% en 2021.
5 juillet Croatie  : « L’Union démocratique » (HDZ – « Centre droit ») du 1er Ministre sortant remporte les élections législatives.
2 juillet Eurostat  : le taux de chômage est en mai de 7,4% dans la zone euro et de 6,7% dans l’UE [8,1% en France].
1er juillet La Commission Européenne présente sa « stratégie européenne en matière de compétences en faveur de la compétitivité durable, de l’équité sociale et de la résilience ».
Présentation par la Commission du plan visant à « soutenir l’emploi des jeunes ».
L’Allemagne assure la Présidence de l’UE pour six mois ; son programme s’articule autour des principes suivants : une maîtrise durable de la pandémie et la relance économique -une Europe plus forte et plus innovante – une Europe juste – une Europe durable -une Europe de la sécurité et des valeurs communes – une Europe forte sur la scène internationale.

Juin 2020

DateEvènement
28 29 juin Interview d’Angela Merkel dans plusieurs journaux européens dont « Le Monde » en effet l’Allemagne prend la présidence de l’Union Européenne pour six mois. Extraits : « Nous devons tout faire pour ne pas tomber dans le protectionnisme » « Il est dans l’intérêt de l’Allemagne que nous ayons un marché unique fort, que l’UE devienne plus unie et qu’elle ne s’effondre pas » « je vois ma mission dans le but d’œuvrer en faveur d’une Europe indépendante, libérale et caractérisée par les droits individuels fondamentaux ».
28 juin Pologne  : élection présidentielle : deux candidats : Andrey DUDA (PiS – Président sortant) et Rafal Traskowski (« Plate-forme civique » maire de Varsovie) : le 1er obtient 43,67% des voix – le second : 30,34 % des voix. Le second tour aura lieu le 12 juillet.
24 juin USA  : le toupet sans limite de TRUMP : ostensiblement il reçoit à la Maison Blanche A. Duda : candidat du Pis à un deuxième mandat pour l’élection présidentielle en Pologne.
23 juin Coronavirus  : Allemagne : après la découverte d’un foyer de contamination dans l’abattoir de RHEDA – WIEDENBRÜCK deux cantons dans le Nord-Ouest de Rhénanie-du Nord de WESTPHALIE sont confinés
22 juin Sommet UE-Chine : beaucoup de choses restent encore à élucider entre les deux blocs (investissements, brevets, …).
Allemagne : le scandale WIRECARD -société spécialisée en paiements électroniques- met en cause la crédibilité du DAX : cette société est incapable de justifier un trou de 1,9 milliard dans ses comptes.
21 juin Serbie  : le « parti serbe du progrès » (SNS) du président A. VUCIC remporte les élections législatives avec 63% des voix.
19 juin Les 27 ouvrent les négociations concernant les modalités du fonds de relance de 750 milliards proposé par la Commission.
Rapport de la Commission sur « les élections au Parlement Européen de 2019 ».
17 juin La Commission Européenne propose de mieux armer l’Europe contre les entreprises étrangères et veut renforcer son arsenal de lutte contre les géants du numérique. Elle publie un « livre blanc » intitulé : « l’établissement de conditions de concurrence égales pour tous en ce qui concerne les subventions étrangères »
Publication par la Commission d’un rapport sur : « les conséquences de l’évolution démographique.
15 juin La réouverture des frontières en Europe pourrait se faire ce jour avec cependant des différences entre pays : l’Espagne rouvrirait ses frontières le 1er juillet tandis que d’autres pays ont prévu des restrictions comme : la République Tchèque, l’Estonie, la Lettonie, le Danemark.
13 juin « Brexit 2 » : le Parlement Européen soutient sans réserve le négociateur de l’UE – Michel Barnier- et rejette l’approche britannique du choix à la carte.
12 juin « Brexit 2 » : B. Johnson refuse l’extension de la période de transition au-delà du 31 décembre : dans ces conditions on s’oriente très probablement vers un « no deal ».
10 juin Euro  : publication du « rapport de convergence » qui évalue les progrès accomplis par les Etats membres hors zone euro sur la voie de l’adhésion celle-ci.
9 juin Les députés européens approuvent un plan allégeant temporairement les contraintes réglementaires pour les banques afin de les aider à soutenir la relance de l’économie.
BCE : dans son rapport sur le rôle international de l’euro la BCE note que l’usage de la monnaie européenne est resté stable en 2019 (derrière le $ - l’euro est la première monnaie de libellé pour les émissions d’obligations vertes)
8 juin La Commission décide d’octroyer près de 166 millions d’euros par l’intermédiaire du « projet pilote d’accélérateur du Conseil européen de l’innovation » à 36 entreprises en vue d’endiguer la pandémie du Coronavirus.
7 8 juin Article dans plusieurs journaux européens dont « Le Monde » de Marc van der Woude : Président du Tribunal de l’Union Européenne : il explique les règles de droit de l’Union Européenne (le principe dit d’attrition et ceux de subsidiarité et de proportionnalité) puis, il s’alarme des conséquences de l’arrêt du 5 mai rendu par la Cour Constitutionnelle allemande ainsi que du démantèlement de l’état de droit dans certains Etats membres : sont visés – sans être nommés la Hongrie et la Pologne-.
5 juin « Brexit 2 » : 4ème réunion de négociations : en principe la dernière avant la conclusion des négociations prévues le 30 juin.
4 juin La BCE annonce un nouveau plan de soutien de 600 milliards qui s’ajoute au programme de 750 milliards d’achats de dettes annoncé en mars : au total ce sont 1600 milliards qui sont mis à disposition par la BCE : 600 + 750 + 300 annoncés précédemment.
En achetant la dette des Etats la BCE fait baisser les taux d’emprunts : cela permet aux gouvernements de se financer à bas prix.
3 juin Allemagne  : présentation d’un « plan de relance de 130 milliards pour les années 2020 et 2021 comportant une baisse temporaire de la TVA : pour le taux normal de 19 à 16% et de 7 à 5% pour le taux réduit.
Pologne  : le 1er tour de l’élection présidentielle est finalement fixé au 28 juin.
Chômage (Eurostat) : en avril le taux de chômage s’est établi à 6,6% dans l’UE et à 7,3% dans la zone euro.
2 juin Eurostat publie un portrait de l’UE en comparaison avec les pays du G20. Cette publication comprend 14 chapitres et couvre trois thèmes : « Personnes et société » (population, société, éducation et formation, marché du travail, conditions de vie et société, numérique) – « Economie et entreprises » (économie et finances, commerce international, commerce international, R-D) ; « Environnement et ressources naturelles » (transport, énergie, environnement, agriculture, sylviculture et pêche).
En 2018 l’UE comptait 450 millions d’habitants représentant ,9% de la population mondiale (7,6 milliards).

Mai 2020

DateEvènement
27 mai Plan de relance européen : la Présidente de la Commission présente devant le Parlement Européen le plan de relance économique de la Commission de 750 milliards (« Next Generation EU ») : ces fonds seraient répartis entre prêts et subventions, intégrés au budget européen. Ce plan comprend également un nouveau programme pour la santé.
23 mai Plan de relance européen : les « frugaux » (Autriche – Danemark – Suède – Pays-Bas) proposent un plan différent de celui présenté le 18 mai par la France et l’Allemagne avec des prêts (non chiffrés) conditionnés pour les pays les plus durement touchés via un « fonds d’urgence » : on reste là dans un habillage traditionnel qui se refuse toujours à une mutualisation : pas sûr que ces pays aient pris l’exacte mesure de l’ampleur de la crise !
22 mai Covid-19 : le Royaume-Uni instaure isolement strict de 14 jours à partir du 8 juin de tous les voyageurs arrivant dans le pays quelles que soit leur nationalité.
21 mai Allemagne  : l’État allemand prévoit un plan de sauvetage de 9 milliards pour LUFTHANSA et deviendrait avec 20% du capital le principal actionnaire de cette entreprise.
20 mai La Commission Européenne adopte « les stratégies biodiversité et de la ferme à la fourchette » (F2F) : l’objectif est de protéger au moins 30% des terres et des mers au sein de l’UE en 2030 et de parvenir à cette date à planter 3 milliards d’arbres. « Semestre européen » : publication des recommandations par pays par la Commission.
18 mai Croatie  : dissolution du Parlement et élections législatives d’ici le 12 juillet.
La France et l’Allemagne présentent un plan de relance européen de 500 milliards : la création d’une Europe de la santé (vaccins, tests, masques etc.) – l’accélération de la transition écologique permettant d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 ; une plus grande souveraineté économique (avec la promotion de « champions européens » - le contrôle des investissements etc.).
15 mai Covid-19 : le Conseil Européen parvient à un accord sur un instrument de soutien temporaire à l’atténuation des risques de chômage en situation d’urgence (SURE) pouvant fournir 100 milliards de prêts à des conditions favorables aux Etats membres.
14 mai Italie  : le Président du Conseil italien annonce un nouveau plan de soutien à l’économie de 55 milliards.
L’Italie passe le 18 mai à une nouvelle étape de déconfinement avec notamment la réouverture des musées, des salons de coiffure, bars et restaurants sous condition de respect des gestes barrières.
13 mai L’Union Européenne appelle ses membres à rouvrir leurs frontières intérieures pour relancer le tourisme : ce secteur représente 10 % du PIB et 12 % des emplois dans l’UE.
10 mai Pologne  : l’élection présidentielle –par correspondance- est finalement reportée.
La Présidente de la Commission Européenne n’exclut pas d’enclencher une procédure d’infraction à l’encontre de l’Allemagne suite au jugement de la Cour constitutionnelle allemande [de son côté la Cour de Justice Européenne a, exceptionnellement réagi dans un communiqué du 8 mai).
9 mai 70 ans de la déclaration de Robert Schuman dans laquelle il a lancé l’appel fondateur de la construction européenne et la création de la Communauté Européenne du Charbon et de l’acier (CECA).
6 mai Publication des prévisions économiques du printemps 2020 : l’économie de la zone euro devait enregistrer une contraction record de 7 % en 2020 et croître de 6 % en 2021 ; pour l’ensemble de l’UE elle devait se contracter de 7 % en 2020 et enregistrer une progression de 6 % en 2021. Le taux de chômage devrait passer de 7,5 % en 2019 à 9 % en 2020 dans la zone euro. Le ratio dette publique/PIB devrait passer dans la zone euro de 86 % en 2019 à 102 % en 2020.
5 mai Allemagne  : la Cour Constitutionnelle allemande à Karlsruhe considère que le rachat de titres obligataires par la BCE est, en partie, contraire à la loi fondamentale du pays. La Cour donne trois mois à la BCE pour s’expliquer : la Cour de Justice Européenne saisie sur la validité de cette politique de rachat avait alors donné raison à la BCE dans un arrêt de décembre 2018.
30 avril Brexit 2  : l’UE et le Royaume-Uni entament les discussions autour du « protocole irlandais » dont les enjeux concernent la gestion de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord (Ulster) afin de garantir la paix et la continuité du marché unique.
Conjoncture (Eurostat) pour le 1er trimestre le PIB enregistrerait une baisse de 3,5 % dans l’UE et de 3,8 % dans la zone euro.
29 avril La Commission lance une procédure pour préserver l’indépendance des juges en Pologne.
La Commission mobilise 3,3 milliards pour les Balkans occidentaux.
28 avril L’UE et le Mexique ont conclu un nouvel accord commercial global.

Avril 2020

DateEvènement
29 avril Allemagne  : selon le Ministre de l’Economie le PIB devrait chuter de 6,3% en 2020.
24 avril Brexit 2 : Michel Barnier –le négociateur européen- énumère les points de clivage avec le Royaume-Uni (« Le Monde ») : l’harmonisation réglementaire (l’acceptation des normes européennes en matière de droit du travail, de fiscalité, d’environnement pour accéder au marché intérieur) ; le refus des britanniques d’adhérer à la Convention européenne des droits de l’homme et de reconnaître la Cour européenne de justice ; les garanties concernant la coopération judiciaire et pénale ainsi que la libre circulation des personnes ; la pêche : A suivre !
23 avril Conseil Européen : celui-ci n’est toujours pas parvenu à un accord sur l’ampleur et les conditions d’un plan de relance [les débats étant toujours vifs entre d’une part l’Allemagne et les Pays-Bas et d’autre part : l’Espagne, l’Italie, la France].
22 avril Le ratio de la dette publique par rapport au PIB est actuellement de 77,8% dans l’Union Européenne et de 84,1% dans la zone euro (source : Eurostat).
20 avril Cour Européenne des Droits de l’Homme : les 47 juges ont élu le juge islandais : Robert Spano à la présidence de l’institution pour une prise de fonction le 18 mai pour une durée de trois ans.
17 avril L’UE mobilise 3,08 milliards d’euros supplémentaires pour soutenir les systèmes de santé nationaux dans la lutte contre la pandémie et la fourniture de services médicaux aux patients dans le besoin.
Allemagne  : le Ministère de la Santé déclare que l’épidémie du COVID-19 est « sous-contrôle » : le taux de reproduction du virus est de 0,7 ce qui signifie qu’un porteur du virus infecte désormais moins d’une personne ; 10.000 lits de soins intensifs sont inoccupés sur les 40.000 actuellement disponibles ;
Publication par la Commission d’une feuille de route commune pour la levée des mesures visant à contenir la propagation du COVID-19.
L’UE reste le principal donateur mondial d’aide publique au développement avec 75,2 milliards en 2019.
16 avril Interview dans « Le Monde » de Mario Centeno – Ministre des Finances portugais et Président de l’Euro-groupe- : « j’attends de la réunion du 23 avril des Chefs d’Etat et de gouvernement qu’ils donnent mandat à la Commission et à l’Euro-groupe de réfléchir à un plan de relance à mesure que les 27 sortiront du confinement ».
15 avril Brexit 2 : les discussions sur la relation future entre le Royaume-Uni et l’UE vont reprendre le 20/4 annoncent les négociateurs.
Allemagne : le déconfinement progressif est en cours : sont concernés dans un premier temps : les commerces d’une surface inférieure à 800 mètres carrés (ils pourront rouvrir à partir du 20/4) – les concessionnaires automobiles, les magasins de vélos et les librairies ; les salons de coiffure pourront ouvrir à partir du 4 mai ainsi que les établissements scolaires. Les grands rassemblements resteront interdits au moins jusqu’au 31 août.
Danemark  : le déconfinement progressif est en cours d’abord pour les crèches et les écoles.
La Commission Européenne publie des lignes directrices concernant les tests.
14 avril L’Autriche déconfine partiellement -1er pays de l’UE à le faire- avec, dans un premier temps, la réouverture des commerces. [Ce pays de 8,8 millions d’habitants a eu à déplorer 384 victimes du COVID-19].
11 avril Intéressante interview dans « Le Monde » du philosophe allemand Jürgen Habermas.
9 avril Union Européenne : les 27 se sont mis d’accord sur une réponse commune face à la crise économique brutale qui accompagne la pandémie :
- 240 milliards de prêts du « Mécanisme européen de stabilité »
- 200 milliards d’un « fonds de garantie pour les entreprises »
- 100 milliards pour soutenir le chômage partiel (programme « SURE » : support mitigate unemployement risks in an Emergency).
La brulante question des « coronabonds » réclamé en particulier par l’Italie, la France, l’Espagne pour soutenir l’économie à plus long terme après la crise n’a pas été tranchée.
7 avril Pologne  : le pouvoir en place réussit son tour de force : réaliser l’élection présidentielle prévue en mai par un vote par correspondance.
Les Ministres des Finances des 27 pays de l’UE (après 16 heures de discussions) ne parviennent toujours pas à trouver une réponse économique à la crise sans précédent du coronavirus : les Pays-Bas et l’Italie sont, semble-t-il, sur des positions inconciliables.
6 avril Tribune dans plusieurs journaux européens de Klaus Regling – Directeur Général du MES : mécanisme européen de stabilité-. Il revient sur les mesures budgétaires prises par les Etats, celles prises par la BCE ; il insiste sur la solidarité européenne à partir des instruments existants : la Commission Européenne – la BEI – le MES. S’agissant du MES : « sa puissance de feu de 410 milliards peut lui permettre d’accorder des crédits à des taux bas.
Autriche  : après avoir enregistré une nouvelle baisse de COVID 19 ce pays est le 1er pays européen a annoncé des mesures détaillées de sortie de confinement.
Coronavirus  : la 1ère Ministre danoise annonce la levée progressive des mesures de semi-confinement ; la Suède et la Norvège ont des démarches voisines.
5 avril Royaume-Uni : Boris Johnson est admis à l’hôpital pour de nouveaux examens liés au Coronavirus.
De façon exceptionnelle la Reine s’adresse au pays pour appeler les britanniques au courage, à l’unité et au respect des mesures de confinement.
4 avril Royaume-Uni : l’opposition travailliste a un nouveau chef : Keir Starmer élu à la tête du parti travailliste au 1er tour avec 56,2% des voix par les 550.000 militants.
2 avril La Cour de Justice Européenne rend un arrêt à l’encontre de trois pays : Pologne, Hongrie, République Tchèque : ces pays avaient refusé la décision du Conseil Européen de 2015 prévoyant la relocalisation des demandeurs d’asile. Ces 3 Etats estime la CJE ont manqué à leurs obligations à l’égard du droit de l’Union.
La Commission Européenne propose un instrument de soutien concernant le chômage partiel (dénommé SURE).
1er avril Coronavirus  : publication par décision du Conseil Européen de deux actes législatifs permettant de libérer rapidement les fonds provenant du budget de l’UE (37 milliards) et modification du champ d’application du « fonds de solidarité de l’UE » afin d’y inclure outre les catastrophes naturelles, les urgences de santé publique.
Italie : le confinement est prolongé jusqu’au 13 avril.
Les Pays-Bas –comme l’Allemagne- rejettent la proposition (avancée par l’Italie) de « coronabonds » (synonyme pour ces deux pays de mutualisation des dettes. La Hollande propose de mettre en place plutôt un « fonds de solidarité » pour les deux pays les plus touchés : Italie et Espagne.
30 mars Coronavirus  : le bilan est de 11.000 morts en Italie.
Hongrie : le 1er Ministre Victor Orban obtient le feu vert du Parlement pour légiférer par ordonnances dans le cadre d’un état d’urgence de durée indéterminée.
27 mars L’UE et 15 autres états membres de l’OMC mettent en place une procédure d’appel d’urgence pour les différends commerciaux.
25 mars La Commission publie un « plan d’action de l’UE en faveur des droits de l’Homme et de la démocratie 2020-2024 ».

Mars 2020

Date Évènement
27 mars France  : le 1er Ministre annonce la prolongation du confinement « jusqu’au 15 avril au moins ».
Le bilan du Covid-19 en France est de 1696 décès en milieu hospitalier dont 365 entre mercredi et jeudi.
Italie  : le pays annonce la mort de près de 1.000 personnes en 24 heures.
26 mars UE : les 27 ont chargé le Président du Conseil Européen et la Commission de préparer « un plan européen de relance économique » et une « stratégie de sortie de crise ».
25 mars Allemagne  : des mesures de grande ampleur sont prises pour faire face à la crise du Coronavirus : emprunt de 156 milliards d’euros et mise en place d’un « fonds de stabilisation de l’économie » de 600 milliards.
Exemples de solidarité inter-régionale : le Land du Bade-Wurtemberg en Allemagne va accueillir des malades du grand Est ; la Sarre et la Rhénanie, Palatinat vont faire de même. La Suisse et le Luxembourg ont également proposé de faire la même chose. La Saxe accueillera de son côté des malades d’Italie et idem concernant la Rhénanie du Nord-Westphalie et la Bavière.
Espagne  : ce pays est désormais plus touché que la Chine par le virus avec 3 434 décès.
24 mars Elargissement de l’UE : les Ministres des Affaires Européennes donnent leur accord pour entamer des pourparlers en vue des négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie.
23 mars Les Ministres des Finances de l’UE approuvent la décision inédite de suspendre les règles budgétaires européennes.
22 mars Coronavirus : Espagne : 28.500 cas confirmés et 1.720 morts. L’état d’alerte est prolongé jusqu’au 11 avril.
Allemagne  : les autorités interdisent les rassemblements de plus de deux personnes.
20 mars L’UE active la clause dérogatoire au Traité et suspend (provisoirement) le « pacte de stabilité et de croissance » pour 2020.
19 mars Coronavirus : l’Italie avec 3405 décès a désormais un bilan plus lourd que la Chine.
La Chine vient de livrer 17 tonnes de matériel médical à l’Italie.
La Banque d’Angleterre décide d’un plan de soutien à l’économie et abaisse son taux directeur de 0,25% à 0,1% avec un programme de rachat de titres de 200 milliards de £.
Espagne  : 17.000 cas diagnostiqués et 767 décès.
18 mars Coronavirus et politique monétaire de la BCE : face au risque d’une crise économique dans la zone euro la BCE décide de mener des rachats de titres pour 750 milliards d’euros d’ici la fin 2020.
Ce programme s’ajoute aux 120 milliards annoncé la semaine dernière ainsi qu’aux 20 milliards par mois lancés à l’automne soit un total de 1.050 milliards pour les neuf prochains mois.
« Brexit 2 » : la Commission publie son projet d’accord pour le futur partenariat avec le Royaume-Uni.
17 mars Coronavirus : l’Espagne est le deuxième pays le plus touché dans l’UE – après l’Italie- le pays ferme ses frontières avec la France et le Portugal.
16 mars Belgique  : la 1ère Ministre belge Sophie WILMES est chargée par le Roi Philippe de former un gouvernement.
La veille les principaux partis politiques belges avaient trouvé un accord pour confier des pouvoirs spéciaux au « gouvernement d’affaires courantes » afin de faire face à la pandémie du COVID-19.
15 mars Coronavirus : l’Allemagne annonce la quasi-fermeture de ses frontières avec la France, le Luxembourg, la Suisse, l’Autriche et le Danemark.
14 mars Coronavirus : plusieurs pays optent pour la fermeture ou le contrôle des frontières : Autriche, Slovaquie, République Tchèque, Slovénie, Hongrie.
Bilan (provisoire) : dans l’espace UE-EEE- Royaume-Uni on dénombre à ce jour : 34.790 cas et 1500 décès.
Pour l’Italie  : 17.660 et 1268 décès ; Espagne : 4.231 et 121 décès ; France : 3.661 et 79 décès ; Allemagne : 3.062 et 5 décès.
12 mars La Commission annonce du fait de la crise du Coronavirus une très probable récession en 2020 de l’ordre de -1% contre +1,4% de croissance précédemment.
Par ailleurs la Commission prévoit maintenant une enveloppe de 37 milliards (et non plus de 25) pour la lutte contre les conséquences de l’épidémie.
Coronavirus et politique monétaire : la BCE décide de dépenser 120 milliards d’ici la fin de l’année par des « rachats d’actifs » afin de soutenir l’économie face à la pandémie du Covid-19.
11 mars Politique monétaire : la banque d’Angleterre abaisse son taux directeur d’un demi-point de 0,75 à 0,25%.
Coronavirus : Italie : le 1er Ministre annonce une enveloppe de 25 milliards pour lutter contre l’épidémie.
Publication du rapport annuel sur les activités de l’Union publié par la Commission pour 2019.
8-9 mars Interview de J. Borrel – Chef de la diplomatie européenne- dans « Le Monde » sur les relations de l’Europe avec l’Afrique : « je suis convaincu que l’UE doit se projeter vers le continent africain et y construire un partenariat » « Notre avenir se joue en Afrique, la frontière de l’Europe n’est pas en Méditerranée mais au sud du Sahel ».
Italie  : Coronavirus : le bilan est lourd dans ce pays : 7356 cas comptabilisés – 366 morts. L’ensemble de la région de Lombardie, 14 provinces situées en Emilie-Romagne, au Piémont et dans les Marches soit 16,7 millions de personnes sont placées en quarantaine.
Relations UE-Afrique : l’UE ouvre « la voie à un partenariat plus fort et plus ambitieux avec l’Afrique ».
Rencontre à Bruxelles entre Erdogan – Charles Michel et Ursula Von der Leyen sur la refonte de l’accord migratoire de 2015
Coronavirus : l’Italie décide d’étendre à l’ensemble du territoire les mesures de confinement.
Coronavirus : la Pologne établit des contrôles sanitaires à quatre points de passage frontaliers avec l’Allemagne et avec la République Tchèque.
4 mars La Commission présente sa proposition de loi sur le climat.
3 mars Les dirigeants européens se rendent à la frontière entre la Grèce et la Turquie : 13.000 migrants –selon les Nations Unies- se trouvent à cette frontière : ceci est le résultat de la politique chaotique d’ERDOGAN en Syrie.
2 mars Corinavirus : la Commission Européenne met en place une équipe chargée d’évaluer les besoins et la mise en place de mesures à prendre à l’échelle européenne.
Elargissement : la Commission présente des rapports actualisés sur les progrès accomplis par l’Albanie et la Macédoine du Nord s’agissant des réformes relatives à l’état de droit.

Février 2020

Date Évènement
25 février « Brexit - phase 2 » : les 27 finalisent leur mandat de négociation avec les britanniques.
23/24 février Le Journal « Le Monde » consacre quatre pages au non -respect des minorités sexuelles (LGTB) dans les pays de l’Europe de l’Est : Hongrie-Pologne – Roumanie – Estonie.

Tribune dans « Le Monde » de plusieurs personnalités – P. Lamy- E. Letta- A. Lamassoure – C. Lalumière sur la nécessité de faire entrer l’Union Européenne à la télévision.

Allemagne : élections régionales à Hambourg : le SPD en tête (39% des voix)- les Verts (24%) – la CDU (11,2%).
22 février Coronavirus : le gouvernement italien décide de limiter l’accès à toutes les communes où se trouve au moins une personne infectée de source inconnue : sont concernées, pour l’instant, 11 communes de Lombardie.
21 février Budget de l’UE : il n’y a toujours pas d’accord entre les 27 sur le budget de l’UE : chaque pays ou « club de pays » « défend son bout de gras » sans se préoccuper de l’intérêt général européen.
20 février Allemagne  : un terroriste raciste d’extrême-droite tue 9 personnes – dont 5 turcs, un bosniaque, un bulgare – dans deux bars à chicha dans la ville Hanau : il sera ensuite retrouvé mort ainsi que sa mère à son domicile.

Sommet européen sur le budget européen : il compte 1 095 milliards pour la période 2021-2027 et représente 1,074% du revenu national brut des 27 : l’accord n’a pu être réalisé lors de ce sommet européen des 20 et 21.
19 février La Commission Européenne présente un « livre blanc » sur l’intelligence artificielle et une communication sur «  l’avenir du numérique en Europe ».

Royaume-Uni : le 1er Ministre présente un plan qui durcit la politique migratoire.

Belgique  : le Roi des Belges demande à deux nouvelles personnalités politiques, les Présidents de la Chambre des députés et du Sénat, de tenter de débloquer l’impasse politique qui empêche la formation d’un gouvernement depuis les élections du 26 mai 2019.
18 février Le Conseil Européen fixe ses priorités pour le budget 2021 de l’UE. Par ailleurs il publie ses recommandations dans le cadre de la procédure du « semestre européen ».
15 février Relations franco-allemandes  : le journal « Le Monde » recense les sujets de tension entre les deux pays : déclaration de Macron sur « l’état de mort cérébrale de l’OTAN » ; l’initiative française d’ouverture à l’égard de la Russie ; la question de l’élargissement (Albanie-Macédoine) ; le budget de l’euro-zone ; le Sahel, etc. : « Il semble bien que la volonté du président français à vouloir exercer un leadership au plan européen se heurte à une culture allemande bien différente basée beaucoup plus sur la coopération que sur la disruption systématique ou l’usage du rapport de force : à suivre ».

Pologne  : interview dans « Le Monde » du Président du Sénat Tomasz Grodzki (« Plate-forme civique » -« centre droit ») très critique sur la politique menée par le PiS (« ultra-conservateur ») au pouvoir particulièrement en ce qui concerne les libertés et l’Etat de droit.
12 février Le Parlement européen adopte une proposition de mandat de négociation en vue d’un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord.

Grèce  : le Gouverneur de la banque centrale en Grèce Apostolos Tzitzikostas est élu Président du Comité Européen des Régions pour un mandat de deux ans et demi.
11 février Conjoncture économique : selon les « prévisions économiques d’hiver » de la Commission Européenne : la croissance serait pour 2021 pour la zone euro de 1,2%.

Le Parlement de Macédoine du Nord ratifie le protocole d’adhésion à l’OTAN.
9/10 février Belgique :dans une interview accordée au Journal « Le Monde » le politiste Vincent de Coorebyter analyse la crise du système politique en Belgique et le fait qu’il n’y ait toujours pas de gouvernement depuis les élections du 26 mai : il note qu’il y a dans le pays 12 partis et que le scrutin proportionnel en vigueur ne facilite pas les alliances.

Allemagne  : le 10 février la dauphine d’Angela MERKEL : AKK – Annegret Kramp-Karrenbauer- renonce à la présidence de la CDU et de ce fait à remplacer éventuellement Merkel comme Chancelière.
8 février Irlande  : le SINN FEIN (parti de gauche – favorable à la réunification de l’île) arrive en tête aux élections législatives et recueille 24,5% des suffrages.
7 février Francophonie  : Tribune dans « Le Monde » de Louise MUSIHIKIWABO – Secrétaire générale de l’organisation internationale de la francophonie - intitulée : « après le Brexit quel avenir pour l’anglais en Europe ? »
« je crois nécessaire de procéder à un rééquilibrage entre les langues » … « je propose deux mesures : exiger des fonctionnaires européens, au moment de leur recrutement qu’ils maîtrisent outre leur langue maternelle deux autres langues parmi les plus utilisées de l’UE – que l’on se mette d’accord sur un pourcentage de textes officiels qui seront rédigés dans des langues autres que la langue majoritaire ».
6 février Allemagne  : En Thuringe l’alliance entre la CDU et le parti d’extrême-droite AfD crée des remous : le président élu de cette région finit par démissionner tandis qu’un Ministre CDU de la coalition gouvernementale est contraint de démissionner par la Chancelière Merkel.

Portugal  : le gouvernement revient sur les exonérations fiscales attribuées aux non-résidents ainsi qu’en partie sur les avantages liés aux « golden visas ».
3 février Interview dans « Les Echos » de Frans Timmermans – Vice-président de la Commission- sur le « Green Deal » : fin février une première loi sur le climat sera présentée.

Visite de Macron en Pologne : les points de crispation entre les deux pays ne manquent pas.

« Brexit 2 » : l’UE adopte les lignes directrices pour un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord.
2 février Terrorisme à Londres : un individu radicalisé blesse au couteau deux personnes.

« Brexit » : le journal « Le Monde » (daté des 2 et 3 février) consacre huit pages à la sortie du Royaume-Uni de l’UE.
1 février Lettre du Président Macron aux britanniques : « La nuit dernière ce ne fut qu’un au revoir ».

Post-Brexit : les pêcheurs français n’ont plus de droit de pêche autour des îles anglo-normandes de Guernesey, Sercq et Aurigny : les pêcheurs bretons et normands sont particulièrement concernés et les négociations sur la pêche s’avèrent difficiles.
30 janvier La France est, une nouvelle fois, condamnée par la CEDH pour sa surpopulation carcérale.

Taux de chômage (Eurostat) à décembre 2019 : 7,4% dans la zone euro – 6,2% dans l’UE à 28.
29 janvier La Commission Européenne adopte son programme de travail pour 2020.

Janvier 2020

Date Évènement
30 janvier Numérique  : interview dans « Le Monde » de Thierry Breton –Commissaire européen au marché intérieur : il insiste sur les questions de sécurité liées à la 5G.
29 janvier « Brexit  » : le Parlement Européen vote sur l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’UE par 621 voix pour, 49 contre et 13 abstentions. La sortie officielle du Royaume-Uni sera le 31 janvier mais elle sera effective le 31 décembre 2020. Ces 11 mois devront permettre, en principe, d’établir le cadre de relations futures entre l’UE et le Royaume-Uni.
26/ 27 janvier Brexit  : à l’approche des municipales des 15 et 22 mars, deux articles de presse dans « Le Monde » et « le JDD » soulèvent la question des 766 élus locaux de nationalité britannique qui avec le Brexit (et avec la perte de la citoyenneté européenne) ne pourront ni voter ni se porter candidat aux élections municipales françaises.

Interview de Michel Barnier –négociateur européen pour le Brexit- dans le « JDD » : extraits : « L’ouverture de notre marché sera proportionnelle à la volonté des britanniques de respecter une règle du jeu » ; « le dénominateur commun –aux 27- c’est l’intégrité du marché unique » ; « nous allons ouvrir une dizaine de tables de négociations » ; « en quittant l’UE les britanniques sortent automatiquement de 600 accords internationaux passés par l’Europe au nom de ses États membres ».

Italie  : dans la région « Italie-Romagne » la gauche remporte l’élection ; l’extrême-droite est battue ; en Calabre la droite soutenue par Salvini remporte l’élection.
23 janvier Brexit  : le projet de loi est définitivement adopté par le Parlement britannique, il est promulgué par la Reine Élisabeth II.

Parlement européen : la Commission des affaires constitutionnelles recommande par 23 pour, 3 contre et 0 abstention lors de la plénière du 29/1 d’approuver l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’UE.
22 janvier Brexit  : la Chambre des Communes reprend la main sur le projet de loi de sortie de l’UE.

Grèce  : le Parlement grec élit Mme Ekaterini Sakellaropoulou la Présidence de la République par 261 voix sur 300 au 1er tour de scrutin.

Avenir de l’Europe : la Commission présente ses propositions sur l’organisation de cette conférence dont le lancement est prévu le 9 mai prochain.
21 janvier « Brexit  » : la Chambre des Lords bataille sur le regroupement des enfants réfugiés et la consultation de l’Écosse et du Pays de Galle afin qu’ils aient leur mot à dire dans les négociations post brexit.
15 janvier Portugal  : la Commission européenne estime que le projet de budget 2020 présente un risque de non-conformité avec le pacte de stabilité et de croissance.

« Brexit  » : adoption par Parlement européen d’une résolution sur : « la mise en œuvre et le suivi des dispositions relatives aux droits des citoyens figurant dans l’accord de retrait ».
14 janvier Présentation d’une communication de la Commission Européenne sur : « Une Europe sociale pour des transitions justes ».

Salaire minimum : Par ailleurs, la Commission lance une consultation sur la question du salaire minimum en Europe : actuellement six pays n’en ont pas : Suède –Danemark – Finlande – Italie – Autriche – Chypre.
Les pays nordiques sont particulièrement opposés à un salaire minimum car, ils craignent que la réforme envisagée remette en question leur système de négociation collective.

Plan climat  : la Commission Européenne présente son plan de financement du plan climat appelé « mécanisme de transition équitable ».
12-13 janvier « Les passeports en or » : un article du « Monde » insiste sur le scandale que représente l’achat de la citoyenneté contre investissement dans certains pays européens : Chypre, Malte, Bulgarie.
Cette acquisition permet alors aux intéressés d’avoir accès à tous les pays européens et, éventuellement, de recycler de l’argent pas très propre.

Malte  : Robert Abel est élu à la tête du parti travailliste en remplacement de Joseph Musca et devient ainsi Premier ministre.

Les Commissaires européens prêtent serment devant la Cour de Justice Européenne et s’engagent à respecter les valeurs européennes.
11 janvier Royaume-Uni / Irlande du Nord : après trois ans de blocage dans cette partie du Royaume-Uni la Cheffe du parti unioniste Arlène Foster est désignée Première ministre et Michelle O’Neil –membre du parti républicain SINN FEIN- Vice- Première ministre.
9 janvier Brexit  : les députés britanniques ont enfin ratifié l’accord de sortie de l’UE par 330 voix pour et 231 voix contre.
Le texte doit maintenant aller à la Chambre des Lords puis être validé par la Reine et accepté –courant janvier- par le Parlement Européen.

Taux de chômage (Eurostat – Novembre 2019) : dans la zone euro : 7,5% (7,9% en novembre 2018) et 6,3% dans l’UE à 28 (6,6% en novembre 2018).

Espagne  : la Cour suprême espagnole refuse de reconnaître comme député européen Oriol JUNQUERAS condamné à la prison en octobre et ce malgré un arrêt de la Cour de Justice Européenne qui avait donné raison à l’indépendantiste catalan.
8 janvier « Brexit  » : rencontre Ursula Von der LEYEN – Boris JOHNSON pour discuter du cadre des discussions concernant la future relation UE- Royaume-Uni.
7 janvier Espagne  : le 1er Ministre –Pedro SANCHEZ- est reconduit de justesse (167 P – 165 C) comme 1er Ministre à la tête d’une coalition avec PODEMOS.

Taux d’inflation (Eurostat – décembre 2019) : 1,3% dans la zone euro.
5 janvier Croatie : Zoran MILANOVIC (SDP – « social-démocrate) remporte l’élection présidentielle au 2ème tour avec 52,73% des voix.
1er janvier La Croatie prend –pour six mois- la présidence tournante de l’UE.

Autriche  : accord de gouvernement entre les « conservateurs » (Sébastien KURZ) et les « écologistes » (Werner KOGLER) dans le prolongement des élections législatives du 29 09 2019.
La politique est décidément l’art de savoir s’adapter ( !) puisque auparavant les conservateurs étaient alliés avec l’extrême- droite (du FPÖ).