Notre dossier Europe


Agenda européen 2021, jour par jour


Vous vous intéressez à l’Europe ? Suivez chaque mois l’actualité européenne mise à jour par son auteur, Jean-Pierre Moussy. Les évènements sont présentés en ordre chronologique inverse. Ce document reste une référence permanente aux faits passés que l’on recherche.

Vous pouvez retrouver les agendas des années précédentes :

Décembre 2021

DateÉvènement
26 décembre Interview d’Ursula Von der Leyen – Présidente de la Commission européenne- dans le JDD : « la présidence -semestrielle- française de l’UE aura un rôle essentiel pour faire avancer les dossiers » (changement climatique, transition numérique, meilleure coordination en matière de santé, migration et asile).
25 décembre Bulgarie  : interview du nouveau Premier ministre Kirid Petkov dans Le Monde : « lutter contre la corruption permet d’assurer le développement socio-économique, d’attirer les investissements et d’obtenir une meilleure image de marque pour le pays ».
22 décembre Pologne  : la Commission européenne entame une procédure d’infraction contre la Pologne après une décision de son Tribunal constitutionnel contestant la primauté du droit européen sur le droit national.
20 décembre Plan de relance européen baptisé « Facilité pour la reprise et la résilience » (Fondation Schuman) : 22 plans ont été approuvés jusqu’alors par la Commission et les pays ont reçu le préfinancement prévu dont l’Estonie et Malte le 17 décembre. Pour l’instant la Commission n’a pas approuvé les plans hongrois et polonais en raison des atteintes à l’État de droit dans ces deux pays.
Pandémie-vaccins : la Commission européenne donne son feu vert à la commercialisation d’un cinquième vaccin développé par la biotech américaine Novavax qui, n’utilise pas la technologie de l’ARN Messager mais, qui a fait le choix d’une technologie vaccinale plus classique, celle de la protéine recombinante.
18 décembre Politique monétaire de la zone euro : la BCE annonce une réduction progressive du programme de rachat d’actifs.
Royaume-Uni : démission du ministre en charge du Brexit, David Frost, en désaccord avec Boris Johnson.
17 décembre Eurostat  : le taux d’inflation annuel s’est établi à 5,2% dans l’UE et à 4,9% dans la zone Euro en novembre.
15 décembre Pays-Bas : après les élections du 17 mars un accord de coalition est trouvé pour former un gouvernement Rutte 4.
Sommet UE-Partenariat oriental : Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Moldavie et Ukraine.
Climat  : la Commission propose d’adapter les règles de performance énergétique des bâtiments dans le cadre des objectifs du Pacte Vert d’ici 2030.
Parlement Européen : la fille d’Alexeï Navalny a reçu le prix du PE – Prix Sakharov 2021- au nom de son père emprisonné.
14 décembre Royaume-Uni  : B. Johnson connait plusieurs revers successifs : 99 députés conservateurs votent contre une partie de son plan destiné à contrer l’avancée du variant Omicron ; son parti perd par ailleurs l’élection législative partielle dans le Shrosphire du Nord puis son Ministre chargé du Brexit démissionne.
La Commission propose de nouvelles mesures pour gérer l’espace Schengen.
Plan de relance « Next Generation EU » : la Commission annonce qu’elle va émettre, d’ici juin, 2022 50 milliards d’obligations à long terme et de titres de créances court terme afin de financer le plan de relance.
13 décembre Syndicats  : Solidarnosc -syndicat historique de Pologne- est critiqué par l’ensemble des syndicats français pour sa proximité affichée envers l’extrême droite française.
11 décembre Bulgarie  : Kiril Petkov –du parti « nous continuons le changement »- est désigné Premier ministre par le Président bulgare R. Radev.
10 décembre La République Serbe adopte des lois la séparant de l’État central de Bosnie-Herzégovine. Cette région minée par le nationalisme recommence à être dangereuse.
Avenir de l’Europe (10/12) : 200 citoyens se sont réunis à Florence pour finaliser leurs recommandations sur la démocratie, les valeurs, les droits, l’État de droit et la sécurité.
Conseil européen : publication du programme commun des trois présidences semestrielles successives : France – République Tchèque – Suède.
9 décembre Covid-19 : le journal Le Monde fait le tour d’un certain nombre de pays européens – Allemagne, Grèce, Pologne, Pays-Bas/Belgique, Roumanie, Scandinavie, Italie, Espagne/Portugal- concernant l’obligation vaccinale. Il s’avère que les réticences sont de plus en plus nombreuses dans un certain nombre de pays.
Conférence de presse du président de la République française sur les priorités de la présidence française de l’UE pour le premier semestre 2022.
La Commission européenne fait des propositions pour améliorer les conditions de travail des personnes travaillant via une plateforme de travail numérique.
La Commission présente un plan d’action visant à stimuler l’économie sociale.
8 décembre Allemagne  : Olaf Scholz (SPD) est élu neuvième Chancelier de l’après- guerre. Il recueille au Bundestag 395 voix –contre 303 et 6 abstentions.
6 décembre Social  : les ministres européens des Affaires sociales s’accordent, semble-t-il, sur « une position commune » visant à rehausser les bas salaires.
4 décembre Extrêmes-droite européennes : conférence de 13 partis souverainistes et d’extrême-droite en Pologne. Le pouvoir polonais est très accueillant à l’égard de Marine Le Pen doit il souhaite manifestement la victoire à la prochaine élection présidentielle en France.
2 décembre Parlement européen : cérémonie d’hommage à l’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing.
Italie : le journal Le Monde consacre une page à l’Italie et à son chef de gouvernement Mario Draghi : l’équation économique en cette période de pandémie n’est pas simple mais c’est aussi le cas sur le plan politique : en janvier 2022 un nouveau président de la République devra être élu par le Parlement tandis que les élections législatives sont prévues pour le premier trimestre 2023.
1er décembre Union européenne : présentation du projet « Global Gateway » (portail mondial) qui vise à mobiliser jusqu’à 300 milliards d’euros de fonds publics et privés d’ici 2027 dans des projets d’infrastructures en dehors de l’Union Européenne. Ce projet européen est manifestement destiné à contenir l’influence chinoise.
Covid-19 : la Commission européenne réitère ses appels à la vaccination, au déploiement rapide des doses de rappel, à la vigilance et à une réaction prompte au variant Omicron (Communiqué).
Pêche  : à la suite des négociations Guernesey accorde des licences de pêche à 40 navires français.

Novembre 2021

DateÉvènement
30 novembre Inflation zone euro : +4,9 % en novembre : l’inflation est donc de retour toutefois sur deux ans en moyenne celle-ci n’est que de 2,3 %. Cette inflation est largement due à l’augmentation du prix de l’énergie.
28 novembre République Tchèque : Petr Fiala, leader du « parti civique démocratique », est nommé 1er Ministre par le Président tchèque Milos Zeman.
Suisse  : les Suisses ont approuvé, lors d’une votation, par 62 % des voix la loi Covid qui prévoit l’instauration d’un passe sanitaire dans les restaurants, cinémas, lieux de culture.
Crise migratoire  : sur fond de divergences de plus en plus marquées entre la France et le Royaume-Uni (pêche, migrants …), se tient à Calais une réunion entre les ministres de l’Intérieur de la France, la Belgique, des Pays Bas et la Commission (sans les britanniques) sur la crise migratoire à la suite du naufrage ayant entraîné la mort de 27 migrants dans la Manche : à suivre dans l’attente de mesures concrètes afin de répondre à ces drames humains répétés.
26 novembre Signature d’un traité bilatéral inédit entre la France et l’Italie.
25 novembre Covid-19  : l’agence européenne du médicament approuve l’utilisation du vaccin ARN messager de Pfizer-BioTech pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.
Roumanie  : le Parlement a investi le nouveau gouvernement dirigé par Nicolae Ciuca du « parti national libéral ».
24 novembre Allemagne  : les trois partis (SPD, Verts et libéraux du FDP) qui avaient commencé à discuter après les élections du 26 septembre présentent un document (de 177 pages) qui scelle leur coalition dite « feu tricolore » (rouge, vert, jaune, chaque couleur identifiant chacun des trois partis).
« Semestre européen ». La Commission lance le nouvel exercice du semestre européen en publiant : l’examen annuel de la croissance durable, ses recommandations politiques pour la zone euro, sa proposition de rapport conjoint sur l’emploi et ses avis sur les projets de budget des États membres de la zone euro pour 2022.
23 novembre Budget de l’UE pour 2022 : le Parlement européen approuve l’accord conclu avec le Conseil pour le budget 2022. La nouvelle PAC est adoptée par le Parlement européen : elle est dotée d’une enveloppe de 50 milliards par an jusqu’en 2027 ; la France est la 1ère bénéficiaire de cette PAC qui représente près d’un tiers du budget global de l’UE.
22 novembre Roumanie  : le général N. CIUCA est nommé à la tête d’un nouveau gouvernement.
21 novembre Roumanie  : accord entre trois partis (parti national libéral, parti social démocrate et parti de la minorité hongroise) pour former un accord de coalition après deux mois de crise.
Pays-Bas : violentes manifestations contre les restrictions sanitaires décidées par le Gouvernement.
18 novembre La Commission présente ses propositions pour actualiser la politique de la concurrence. Elle décide aussi de prolonger jusqu’au 30 juin 2022 l’encadrement temporaire des aides d’État permettant aux États membres d’octroyer des aides à des entreprises touchées par la crise pandémique.
17 novembre Dans le cadre du « Pacte Vert  » la Commission propose un règlement pour enrayer la déforestation.
16 novembre Biélorussie  : l’UE prend de nouvelles sanctions contre la Biélorussie qui a organisé le déplacement de 20 à 30 000 migrants venant de Syrie, d’Irak en vue de les faire passer ensuite dans l’UE à commencer par la Pologne. Ce pays décide de fermer ses frontières, de construire un mur et refuse de faire appel à Frontex (l’agence des gardes- frontières est pourtant située dans la capitale polonaise). 2 à 3 000 migrants sont fixés à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, des incidents se produisent et depuis le début de cette opération il y aurait 11 morts. Les canaux diplomatiques sont utilisés pour cette situation : Merkel a parlé avec le dictateur biélorusse tandis que Macron s’est entretenu avec Poutine.
Gazoduc Nord Stream 2  : l’Agence allemande des réseaux suspend sa procédure de certification de ce pipeline pour des raisons juridiques.
Décarbonation de l’économie : la Commission européenne annonce le financement à hauteur de 1,1 milliard € pour 7 projets visant décarboner l’économie et réduire les émissions de gaz à effet de serre.
15 novembre Pologne  : la Cour de Justice de l’UE considère que le régime polonais permettant au Ministre de la Justice de déléguer des juges dans des juridictions pénales supérieures est contraire au droit de l’Union.
Hongrie  : la Cour de Justice de l’UE condamne la Hongrie pour le non-respect des règles concernant le traitement des demandes d’asile.
L’UE présente sa « boussole stratégique » (J. Berrell) qui propose de tenir compte de la dégradation de l’environnement international et de créer une « capacité autonome de déploiement rapide ».
Pollution de l’air : selon un rapport de l’agence européenne de l’environnement la pollution aux particules fines a provoqué 307.000 décès dans l’UE en 2019.
12 novembre Numérique  : publication par la Commission de « l’indice relatif à l’économie et à la société numérique » (DESI) pour 2021 qui « mesure les progrès accomplis par les États membres en matière de compétitivité numérique, dans les domaines du capital humain, de la connectivité à haut débit, de l’intégration des technologies numériques par les entreprises et les services publics numérique ».
COVID-19 : la pandémie rebondit en Autriche et en Allemagne et frappe toute l’Europe centrale. L’Autriche annonce d’ailleurs que les non-vaccinés ne pourront plus sortir de chez eux à compter du lundi 15 novembre.
11 novembre Conjoncture économique. Dernières prévisions de la Commission économique : 5% en 2021 et 4,3% en 2022 pour l’UE comme pour la zone euro.
Parlement Européen : adoption de la directive sur « la transparence fiscale en Europe » qui oblige les multinationales, dont les revenus annuels dépassent 750 millions d’euros, à publier les impôts qu’elles paient dans chaque pays de l’UE.
Covid-19 : l’agence européenne des médicaments valide deux traitements contre le Covid-19 destinés être utilisés aux premiers stades de l’infection.
10 novembre Numérique  : la Commission lance trois programmes –d’un budget de 1,98 milliard- destinés améliorer l’Europe numérique.
Covid-19 : la Commission approuve un contrat avec une 8ème entreprise pharmaceutique –entreprise Valneva- avec l’objectif de se procurer un nouveau vaccin.
9 novembre Histoire  : le 9 novembre 1989 les allemands de l’Est et de l’Ouest se précipitent à l’assaut du « mur de la honte » qui divise Berlin depuis le 13 août 1961. Sans perdre de temps le Chancelier fédéral -Khol- impose une unification monétaire puis politique. L’unité officielle aura lieu le 3 octobre 1990 : ce jour devient la fête nationale allemande (Hérodote)
Géopolitique  : la Biélorussie instrumentalise le malheur des migrants en orchestrant des charters en provenance de Beyrouth et de Damas à destination de la frontière polonaise. L’UE réagit en suspendant la délivrance de visas à des fonctionnaires, hauts magistrats et délégations biélorusses.
8 novembre L’UE apporte son soutien à la Pologne face à la Biélorussie qui utilise la pression migratoire. En effet l’autocrate Loukachenko a décidé de faire payer à l’UE les sanctions prises contre son régime à la suite des élections frauduleuses d’août 2020.
7 novembre Pologne  : une jeune femme de 30 ans, Izabela, décède d’un choc septique à sa 22ème semaine de grossesse à l’hôpital de Pszczyna. Elle est considérée comme la première victime connue de l’arrêt du tribunal constitutionnel polonais ; en effet le 22 octobre 2020 ce tribunal a jugé inconstitutionnel l’avortement en raison de pathologie constatée chez le fœtus rendant de fait l’IVG quasi illégale. De nombreuses manifestations se déroulent alors dans le pays pour s’élever à nouveau contre cette législation.
5 novembre « Brexit 2 ». Les relations post Brexit sont toujours et encore très difficiles entre l’UE et Londres concernant deux sujets en particulier : la frontière douanière en mer d’Irlande et la pêche. Le Royaume-Uni envisage même maintenant de sortir de l’accord qu’il a pourtant signé !
4 novembre Portugal  : le Président portugais, M. Rebelo de Sousa, annonce la dissolution du Parlement et la convocation d’élections législatives anticipées pour le 30 janvier 2022 afin de surmonter l’impasse provoquée par le rejet du budget 2022.
3 novembre République Tchèque : accord de 5 partis dont 3 conservateurs pour former ensemble un gouvernement à la suite des élections des 8 et 9 octobre.

Octobre 2021

DateÉvènement
27 octobre Pologne  : la Cour de Justice de l’UE (CJUE) condamne Varsovie à payer une astreinte quotidienne d’un million d’euros ; en cause le non-respect d’une décision précédente visant à garantir l’indépendance des juges polonais.
25 octobre Plans de relance européen  : la Bulgarie a soumis son plan de relance le 15 octobre – 22 plans ont, jusqu’à présent, été approuvés par la Commission et 19 pays ont déjà reçu les préfinancements prévus.
La Commission n’a, pour l’instant, pas approuvé les plans hongrois et polonais en raison des atteintes à l’État de droit (Source : Fondation Schuman)
Extrême-droite : Victor Orban (1er Ministre de Hongrie) reçoit, « en grandes pompes » Marine Le Pen après avoir reçu Eric Zemour et Marion Maréchal-Le Pen.
22 octobre Conseil Européen : celui-ci ne tranche pas la question migratoire de plus en plus problématique en effet : 10 pays membres (*) ont tenté de faire adopter un texte visant à ce que la Commission finance la construction de murs ou de clôtures de barbelés aux frontières extérieures de l’Union : rien de moins (!!)
(*) Il s’agit des trois Etats baltes, des quatre membres du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République Tchèque et Slovaquie), de la Slovénie, la Bulgarie et de la Grèce – l’Autriche et Chypre ayant par ailleurs apporté leur soutien à cette démarche.
21 octobre La Lituanie prend ses distances avec la Chine et se retire du groupe lancé par Pékin en 2012 dit de « 17+1 » (composé d’États d’Europe centrale et des Balkans).
Parlement Européen : les députés adoptent leur position sur le budget de l’Union pour 2022 pour un total de 171,8 milliards : ils ont augmenté les fonds disponibles pour les programmes de relance post pandémie tels que : Horizon Europe pour la recherche ou encore LIFE pour l’environnement ; ils ont également augmenté le financement des fonds pour la santé, la jeunesse ainsi que l’aide humanitaire.
Pologne  : les députés européens estiment dans une résolution que la Cour Constitutionnelle polonaise est illégitime car elle n’a pas de validité juridique ou d’indépendance.
20 octobre Le prix Sakharov du Parlement Européen est attribué à l’opposant du Kremlin : Alexeï Navalny.
Allemagne  : Jens Weidman : le Président (conservateur) de la Bundesbank annonce qu’il va démissionner à la fin de l’année.
19 octobre Parlement Européen : la Présidente de la Commission tient en langage de fermeté vis-à-vis de la Pologne.
Assouplissement des règles budgétaires dans la zone euro : la Commission lance une consultation à ce sujet sachant qu’un nouveau cadre devrait voir le jour au 1er janvier 2023.
La Commission a publié son programme de travail pour 2022 intitulé : « Ensemble pour une France plus forte ».
Elargissement  : dans le cadre du « paquet élargissement » la Commission définit les priorités en matière de réforme pour les Balkans occidentaux et la Turquie.
17 octobre Hongrie  : en vue des élections législatives prévues au printemps 2022 : 600.000 hongrois désignent un candidat unique – Peter Marki Zay- représentant six partis d’opposition pour contrer Victor Orban.
Avenir de l’Europe (15/17 octobre) : tenue du 4ème et dernier panel citoyen à Strasbourg sur le thème de l’Europe dans le monde et de la migration.
15 octobre Royaume-Uni : le député conservateur Sir David Amess est assassiné à coup de couteaux –dans des circonstances comparables à l’assassinat de la députée travailliste Jo Cox le 16 juin 2016.
Allemagne  : le contrat de coalition (« feu tricolore ») entre le FDP – les Verts et le SPD avance : un premier document est rendu public et fait état d’un certain nombre d’accords en vue de constituer le Gouvernement (la Chancellerie).
14 octobre Norvège  : le travailliste Jonas Gahr Store devient 1er Ministre.
13 octobre « Brexit 2 » : la Commission propose de réduire de moitié les contrôles douaniers de 80% et les contrôles sanitaires sur les produits alimentaires avec l’Irlande du Nord : pas sûr que cela suffise encore à Boris Johnson et aux « partis unionistes » d’Irlande du Nord et, comme l’écrit –fort à propos- l’éditorial daté du 15 du Journal « Le Monde » : « Tout se passe comme si Boris Johnson avait besoin d’entretenir un conflit permanent avec l’UE pour flatter son électorat et faire oublier les conséquences néfastes du Brexit sur l’économie  ».
Norvège  : un attentat terroriste fait cinq morts et 3 blessés à Kangsberg au Sud-Ouest d’Oslo.
La Commission présente ses propositions pour une action européenne dans l’Arctique basée sur la volonté de s’engager, de manière pacifique, durable et prospère dans la région [l’Arctique étant la région la plus gravement touchée par le changement climatique].
12 octobre Sommet Union Européenne-Ukraine (le 24 août l’Ukraine a célébré le 30ème anniversaire de son indépendance).
La Commission a procédé à la première émission de 12 milliards d’obligations verts dans le cadre du plan NextGenerationEu. Elle envisage de lever 250 milliards en obligations vertes d’ici à 2026 afin de financer des investissements durables par le biais des plans de relance des Etats membres.
11 octobre Estonie  : Alar Karis est investi Président de la République après sa victoire à l’élection présidentielle du 31 août.
9 octobre Autriche  : le Chancelier Sébastien Kurz –soupçonné de corruption démissionne.
République Tchèque : l’alliance de « centre-droit » remporte de peu les élections législatives.
Conférence « Avenir de l’Europe » entre 3000 et 4000 jeunes européens se sont retrouvés au Parlement européen et en ligne pour échanger sur l’avenir de l’Europe.
7 octobre Pologne  : une fois de plus ce pays se distingue par son attitude anti-européenne : le Tribunal constitutionnel polonais –aux ordres de la majorité ultra-conservatrice du PiS- rend un arrêt remettant en cause la primauté du droit européen.
6 octobre La Commission adopte des mesures de soutien aux secteurs viticoles et des fruits et légumes.
5 octobre Pêche : le « Brexit » a conduit à une situation inextricable : « partisans de la sortie de l’UE les pêcheurs britanniques se sentent floués et la lutte pour l’accès aux eaux de la Norvège ou des îles Féroé fait planer le risque de la surpêche ».
Réunion des Chefs d’Etat et de l’UE (en Slovénie) : à l’ordre du jour : les relations transatlantiques, les relations avec la Chine et la question des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Monténégro, Macédoine du Nord, Serbie). Ces six pays souhaitent adhérer à l’UE qui, globalement, n’est pas favorable en l’état à ce nouvel élargissement.
Crise politique en Roumanie : le Gouvernement libéral de Florin Citu est renversé par une motion de censure.
La Commission présente « la toute première stratégie européenne de lutte contre l’antisémitisme et de soutien à la vie juive ».
3 octobre Royaume-Uni : ouverture de la conférence annuelle du parti conservateur alors que, dans le même temps, le Gouvernement Johnson fait face aux difficultés consécutives au « Brexit » illustrées par l’accès difficile aux pompes à essence ; il est contraint alors d’accorder 5 000 visas pour des conducteurs européens de poids lourds.
Géopolitique : dans « Le Monde » (des 3 et 4 octobre) trois pages sur l’Irlande intitulées : « Cent ans de divorce ».
1 octobre Le cycle de négociations commerciales prévues en octobre entre l’UE et l’Australie est reporté en novembre suite à la crise diplomatique entre la France et l’Australie –après l’accord AUKUS-.
Le nouveau coordonnateur de l’UE pour la lutte contre le terrorisme le finlandais I. Salmi prend ses fonctions pour un mandat de cinq ans.
Avenir de l’Europe : le 3ème panel citoyen (1-3 octobre) discute du changement climatique, de l’environnement et de la santé.

Septembre 2021

DateÉvènement
30 septembre Pologne  : le Tribunal constitutionnel polonais reporte, pour la 4ème fois consécutive, sa délibération devant trancher la question d savoir si le droit européen prévaut ou non sur le droit polonais. La bataille entre les institutions européennes et le gouvernement polonais ultra-conservateur dure.
La Serbie et le Kosovo sont parvenus –avec la médiation de l’Union- à un accord pour réduire les tensions à leur frontière.
Pologne  : un rapport de la « Haute cour de contrôle polonaise » met en cause le Ministère de la Justice – Zbigniew Ziobro- pour « détournements massifs de fonds publics ».
29 septembre La Commission a lancé aujourd’hui cinq nouvelles missions de l’UE –dans le cadre « d’Horizon Europe »- qui visent à relever les grands défis en matière de santé, de climat et d’environnement ; elles portent sur : l’adaptation au changement climatique, la lutte contre le cancer, restaurer notre océan et notre milieu aquatique d’ici à 2030, 100 villes neutres pour le climat et intelligentes d’ici à 2030, un pacte pour des sols sains en Europe.
26 septembre Élections législatives en Allemagne : le résultat de ces élections laisse présager de longues négociations pour constituer une majorité et désigner le successeur d’Angela Merkel.
Le SPD est en tête avec 25,7% des voix (+5,2 par rapport à 2017) ; la CDU/CSU obtient 24,1% des suffrages (-8,9% par rapport à 2017) ; les Verts : 14,8% (+5,8%) ; les Libéraux du FDP 11,5% (+07%). La participation à ces élections est de 76,6% (76,2% en 2017).
25 septembre Islande  : victoire aux élections législatives de la coalition sortante : le « mouvement de l’indépendance » (conservateur) arrive en tête avec 24,4% des voix.
24-26 septembre Conférence sur « l’avenir de l’Europe »  : 2ème panel citoyen : à l’ordre du jour : la démocratie européenne, les valeurs, l’Etat de droit.
23 septembre Pologne  : la Commission Européenne saisit la Cour de Justice de l’Union concernant la violation par la Pologne du droit de l’Union garantissant l’indépendance de l’autorité de régulation nationale des télécommunications.
Selon une enquête de l’Eurobaromètre : les Européens font preuve d’un fort intérêt vis-à-vis de la science et de la technologie : 9 sur 10 pensent que la science et la technologie peuvent améliorer notre mode de vie.
22 septembre La Commission propose une révision des règles de l’UE en matière d’assurance (règles connues sous le nom de « Solvabilité II ») afin de permettre aux entreprises d’assurance d’accroître leurs investissements à long terme.
20 septembre Pologne  : la Cour de Justice Européenne, saisie par la République Tchèque, condamne la Pologne à une amende quotidienne de 500 000 € : en cause la poursuite de l’exploitation de la mine de charbon de Turow à la frontière Tchèque. Malgré cette décision Varsovie décide de maintenir l’activité du site !
19 septembre Allemagne  : nouveau débat télévisé entre les trois principaux candidats à la Chancellerie.
17 septembre Santé  : la Commission instaure « l’Autorité européenne de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire » (Hera) afin de prévenir, détecter, réagir rapidement aux urgences sanitaires.
« Avenir de l’Europe » : le premier des quatre panels citoyens s’est tenu à Strasbourg : les participants ont pu discuter des sujets liés à l’économie, la justice sociale, l’emploi et la transformation numérique.
Les pays du sud de l’UE : Chypre – Croatie- Espagne – France – Grèce – Italie- Malte – Portugal – Slovénie adoptent une déclaration commune sur la crise climatique et la biodiversité.
16 septembre Pologne  : les députés européens condamnent une nouvelle fois les violations systémiques de l’Etat de droit en Pologne.
Communication de la Commission sur : « la stratégie de l’UE pour la coopération dans la région indopacifique ».
15 septembre Discours (bilan – résultats) de la Présidente de la Commission devant le Parlement Européen sur « l’Etat de l’Union »
Interview dans « Le Monde » de Joseph Borrell – Haut- Représentant pour les Affaires Etrangères de l’UE »- ; « Nous avons privilégié l’idée d’un monde apaisé par le commerce et l’intégration économique, sous le parapluie américain mais, de nouvelles menaces ont émergé, notamment après le 11 septembre 2001 ». L’autonomie stratégique –de l’UE- n’est pas une alternative à l’Otan ».
Numérique  : la Commission Européenne propose « une voie à suivre pour la décennie numérique afin de réaliser la transformation numérique de l’UE à l’horizon 2030 ».
13 septembre Le Pape François est en visite en Hongrie puis en Slovaquie.
6 septembre Brexit suite  : une 3ème fois le gouvernement britannique demande une prolongation de la période de grâce pour la mise en place de contrôles douaniers entre la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord : un feuilleton sans fin !
3 septembre Covid-19 : la Commission Européenne a trouvé un accord avec le laboratoire Astra Zeneca pour la livraison de 135 millions de doses de vaccins d’ici la fin de l’année plus 65 millions de doses d’ici mars 2022.

Août 2021

DateÉvènement
31 août Histoire  : il y a 40 ans, le 31 août 1980, après deux mois de grève, les grévistes des chantiers navals de Gdansk –entraînés par Lech Walesa- concluent un accord sans précédent dans le monde communiste, avec le gouvernement polonais. A cette occasion, les grévistes obtiennent la création d’un syndicat libre et indépendant : « Solidarnosc  ».
29 août Allemagne  : 1er débat télévisé entre les trois prétendants à la succession d’Angela Merkel (après les élections législatives du 26/9) à savoir : Armina Laschet (CDU) – Annaleta Baerbolk (Verts) et Olaf Scholtz (SPD).
28 août Ecosse  : la Parti Vert (indépendantiste) et le SNP (majoritaire et indépendantiste) sont d’accord sur un programme et un gouvernement.
19 août Plan de relance européen : 8 pays ont, à ce jour, bénéficié du versement de l’acompte -qui, correspond à 13 % de l’enveloppe attribuée à chaque pays soit : l’Italie (25 milliards) ; l’Espagne (9) ; la France (5,1) – la Grèce (4) – le Portugal (2,2) – la Belgique (0,8) – la Lituanie (0,3) – le Luxembourg (0,01).
11 août Pologne  : le Parlement adopte une loi sur l’audiovisuel qui vise en fait à éliminer du paysage la chaîne privée TVN (propriété du groupe américain Discovery) : chaîne jugée trop critique par le PiS au pouvoir.
10 août Pologne  : crise politique : exclusion du gouvernement de Jaroslaw Gowin, vice-premier ministre- et président du parti « Pozozumienie » (« aile modérée » de l’alliance formée avec le PiS).
Allemagne  : grève des cheminots sur des revendications salariales.
5 août Réfugiés Afghans  : dans une lettre à la Commission 6 Ministres – Autriche, Danemark, Grèce, Allemagne, Pays-Bas, Belgique soulignent « le besoin urgent » de procéder à des retours volontaires et forcés vers l’Afghanistan.

Juillet 2021

DateÉvènement
22 juillet Eurostat  : dans la zone euro la dette publique explose et au 1er trimestre a atteint 100,5% du PIB.
21 juillet Post Brexit : le Royaume-Uni réclame à Bruxelles la renégociation du protocole nord-irlandais qu’elle a, pourtant précédemment approuvé, le 30 décembre 2020 ( ?).
Hongrie  : Victor Orban continue ses manœuvres politiciennes et envisage maintenant l’organisation d’un référendum anti LGTB.
20 juillet La Commission Européenne publie son 2ème rapport sur l’Etat de droit en Europe.
15 juillet La Commission Européenne lance des procédures d’infraction contre la Hongrie et la Pologne contre les dispositions anti LGTB.
14 juillet Pacte vert Européen : la Commission propose 12 textes législatifs pour limiter le réchauffement climatique.
Pologne  : le Tribunal constitutionnel de ce pays conteste les ordonnances de référé rendues par la Cour de Justice Européenne dans les affaires concernant l’indépendance de la justice.
11 juillet Bulgarie  : l’ex-présentateur de télévision Stanislas Trifonov dit « Slavi » remporte les élections législatives.
10 juillet Espagne  : Pedro Sanchez – 1er ministre- remanie, en profondeur, son gouvernement.
7 juillet Conjoncture  : la Commission revoit à la hausse ses prévisions : le PIB serait de 4,8% en 2021 et de 4,5% en 2022 dans la zone euro.
Sénat : publication d’un rapport d’information intitulé : « Quelle boussole stratégique pour l’UE ? ».
5 juillet La Cour des Comptes Européenne revient dans un rapport sur le principe pollueur- payeur qui est appliqué, selon elle, de manière « inégale- incohérente et incomplète ».
3 juillet Pologne  : D. Tusk (Ex Président du Conseil Européen) reprend du service au plan politique dans son pays et est nommé président par intérim de la « plate-forme civique ».
Finlande : interview dans « Le Monde » de Sanna Marin -1ère Ministre finlandaise- qui se dit très inquiète de la situation en Hongrie et déclare par ailleurs que la Finlande ne soutiendra pas un -éventuel- second plan de relance.
2 juillet Extrême-droite européenne : une quinzaine de partis de ce courant d’idées publient une déclaration commune : parmi ses signataires Le Pen, Salvini, Orban et le PiS polonais.
1er Juillet Présidente tournante semestrielle de l’UE : la Slovénie assure cette présidence avec son 1er ministre Janez Jansa : personnage soutien déclaré de Donald Trump.

Juin 2021

DateÉvènement
27-28 juin Monténégro : Interview de Albin Kurti, 1er Ministre du Kosovo, dans le journal Le Monde : « la Serbie doit rompre avec l’héritage de Milosevic et reconnaître l’indépendance du Kosovo ».
Blanchiment des capitaux : un rapport de la Cour des Comptes Européenne détaille une liste de manquements –au niveau des États comme au niveau de l’UE- dans l’action contre le blanchiment des capitaux.
25 juin Politique agricole commune : un accord a été négocié entre les eurodéputés et les Etats membres : l’enveloppe pour la PAC est de 386 milliards sur 7 ans dont 270 d’aides directes aux agriculteurs [Pour la France la quote-part s’élève à 62 milliards].
Un nouvel outil de cette PAC est mis en place baptisé « l’éco-régime » qui vise à promouvoir un modèle plus respectueux de l’environnement activé dans le cadre des aides directes aux agriculteurs.
23 juin Histoire  : le 23 juin 2016 le Royaume-Uni décidait lors du référendum de quitter l’Union Européenne.
22 juin La République Tchèque a saisi la justice européenne pour obtenir la fin de l’exploitation de la mine de charbon de Turow en Pologne responsable de la dégradation de l’eau (Le Monde)
Catalogne  : le 1er ministre Pedro Sanchez gracie neuf leaders indépendantistes condamnés en 2019 à des peines allant de 9 à 13 ans de prison pour « sédition ».
21 juin Suède  : le Parlement adopte une motion de censure contre le 1er Ministre Stefan Lofven.
L’UE s’accorde sur de lourdes sanctions à l’encontre de la Biélorussie à la suite de l’acte de piraterie qu’elle a commis le 23 mai.
La Cour des Comptes européenne critique la politique agricole commune peu soucieuse de la mise en œuvre de la priorité climatique.
20 juin Journée mondiale des réfugiés : le Conseil de l’Europe et l’Agence des droits fondamentaux de l’Union annoncent vouloir intensifier leur coopération sur la protection des droits de l’Homme aux frontières européennes.
18 juin Sommet des Balkans occidentaux : Serbie- Kosovo- Monténégro – Bosnie-Herzégovine et Macédoine du Nord à Vienne pour discuter de la perspective d’adhésion à l’UE.
17 juin Zone euro  : les Ministres des Finances de l’Eurogroupe discutent de la surveillance post-programme d’aide financière concernant : Chypre, l’Espagne, l’Irlande et le Portugal ainsi que le 10ème rapport de « surveillance renforcée » sur la Grèce.
16 juin La Commission approuve le programme de travail « Horizon Europe » pour 2021-2022. Ce programme de recherche et d’innovation bénéficie d’une enveloppe de 14,7 milliards.
UE-Russie : le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité présente une communication sur les relations de l’UE avec la Russie.
16 juin Plan de relance européen : la Présidente de la Commission Européenne Ursula Von der LEYEN fait un tour des capitales européennes pour accompagner la mise en œuvre des plans de relance.
Pour l’instant 23 pays ont présenté leur plan à la Commission, il manque encore ceux de Malte, de la Bulgarie, des Pays-Bas et de l’Estonie.
15 juin USA-UE : une trêve de 5 ans est annoncée par les deux parties dans le long conflit commercial -vieux de plus de 17 ans- qui les oppose au sujet des subventions perçues par Boeing et Airbus.
Accord de libre-échange post-Brexit  : le Royaume-Uni signe un accord de libre -échange avec l’Australie.
Plan de relance Européen  : la Commission Européenne emprune20 milliards sur les marchés à un taux très bas de 0,086%.
Hongrie : le gouvernement adopte une loi particulièrement restrictive à l’encontre des personnes LGTB.
13-14 juin Pologne  : interview critique du défenseur des droits polonais Adam Bodnar dans Le Monde obligé par le Gouvernement de quitter son poste. Il est fort inquiet de la régression des droits humains dans son pays.
8 juin Europe sociale  : deux pages dans le journal Le Monde sont consacrées à ce sujet controversé.
4 juin Interview dans le journal Le Monde de Paolo Gentiloni -Commissaire à l’Économie- : il met les points sur les i : « le temps n’est pas venu de restaurer nos finances publiques, […] nous ne vivons plus dans le même monde que celui qui existait lors de la signature du Traité de Maastricht en 1992, […] nous avons besoin d’énormes investissements publics pour assurer la double transition verte et numérique de nos économies ».
3 juin Cour de Justice européenne  : elle rejette le recours de la Hongrie contre la Résolution du Parlement européen votée en 2018 déclenchant la procédure de l’article 7 relatif à l’Etat de droit.
2 juin Espace Schengen : la Commission présente « une nouvelle stratégie visant à renforcer le plus grand espace de circulation au monde et à le rendre plus résilient.
Pêche  : la Commission et le gouvernement britannique s’accordent sur les limites de capture pour 2021 pour les stocks de poissons gérés en commun.
La Commission publie ses recommandations aux Etats membres et propose que le « pacte de stabilité et de croissance  » ne soit pas rétabli avant 2023.
1er juin Plan de relance : dans le cadre de ce plan la Commission va émettre près de 80 milliards d’obligations à long terme.

Mai 2021

DateÉvènement
30 mai Extrême-droite européenne : Matteo Salvini (« Ligue » Italie) propose de créer un nouveau groupe au Parlement Européen qui pourrait rassembler outre la Ligue, le parti au pouvoir en Pologne (PiS) et le parti du 1er Ministre Hongrois (Fidesz) : à suivre.
27 mai Plan de relance européen : les deux derniers Parlements qui manquaient encore à l’appel, ceux de Pologne et d’Autriche, ont donné leur feu vert au principe d’un endettement commun des 27 (la Hongrie et la Roumanie ont donné leur accord la veille). Il aura fallu 10 mois -après l’accord de principe des chefs d’État et de gouvernement le 21 juillet 2020- pour que cette étape cruciale soit franchie.
Sommet UE-Japon avec plusieurs sujets à l’ordre du jour : la lutte contre la Covid-19 -la transition numérique – les relations économiques et commerciales – la coopération industrielle dans la recherche, l’innovation et le spatial – la politique étrangère et de sécurité.
26 mai La Suisse rond les négociations en cours avec l’UE.
La Commission européenne confirme que le « Parquet Européen » pourra commencer ses activités à compter du 1er juin : l’objectif du Parquet est de mener des enquêtes et des poursuites pénales afin de protéger le budget de l’Union et de prévenir la fraude et la corruption.
25 mai Climat  : au Conseil européen l’engagement pris le 11 décembre 2020 de réduire notablement les émissions de CO2 est discuté, dans sa mise en œuvre et doit être encore précisé entre les 27.
20 mai Covid-19 : les députés européens et les États membres parviennent à un accord sur « le pass-sanitaire européen » qui devrait entrer en vigueur le 1er juillet prochain.
19 mai Plan de relance européen : le Parlement de Finlande ratifie en fin ce plan.
18 mai Politique monétaire : la Banque centrale d’Angleterre (BoE) décide le maintien de son taux directeur à 0,1%. La taille cible de son programme d’achats de titres d’Etats est laissée inchangée à 875 milliards de £ (Source : « Etudes Economiques du Crédit Agricole »).
17 mai La Commission Européenne et l’administration américaine ouvrent des négociations sur l’acier et l’aluminium afin de mettre un terme à leur différend commercial sur la question.
13-14 mai Histoire  : deux pages dans le Journal « Le Monde » consacrées à la rafle dite du « billet vert » de 3 700 juifs arrêtés par la police française (16 mois avant la rafle du Vel d’Hiv 16 et 17 juillet 1942).
12 mai Conjoncture  : publication des prévisions économiques révisées par la Commission européenne. Cette année 2021, le PIB devrait rebondir à 4,3%.
11 mai Conjoncture  : interview du « Chef économiste de la BCE » dans « Le Monde » : « la zone euro ne retrouvera son niveau de PIB 2019 qu’au printemps 2022 ».
Le Conseil de l’Europe publie un rapport sur la situation de la démocratie, des droits de l’Homme et de l’État de droit qui fait état d’un recul préoccupant de la démocratie dans les 47 États membres.
9 mai Lancement de la Conférence sur « l’avenir de l’Europe  » à Strasbourg.
7-8 mai UE : Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement à Porto.
6 mai Royaume-Uni : scrutins locaux (Londres – Midlands de l’Ouest - Grand Manchester) – Parlements d’Ecosse et Pays de Galle.
En Écosse le « parti national écossais » (SNP) remporte les élections avec 64 sièges sur un total de 129. Avec les « Verts » écossais les partis favorables à l’indépendance sont majoritaires.
4 mai L’UE suspend l’accord sur les investissements entre la Chine et l’UE conclu précipitamment le 30 décembre 2020.
3 mai Covid-19  : la Commission propose de permettre l’entrée dans l’UE aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19 avec un vaccin autorisé par l’UE.
UE - Russie : l’ambassadeur de Russie auprès de l’UE est convoqué à Bruxelles suite à la décision prise par Moscou d’interdire l’accès sur le territoire russe à huit de ses responsables dont le Président du Parlement européen : David Sassoli.
1er mai « Brexit » : l’accord de « commerce et de coopération » avec le Royaume-Uni après son approbation par le Parlement européen le 27 avril, par 660 voix contre 5, entre en application effective.
Dans une résolution annexe les députés ont condamné les mesures unilatérales prises par le Royaume-Uni relatives à l’île d’Irlande en violation de l’accord de retrait et ont demandé au gouvernement britannique d’appliquer l’accord de « bonne foi ».
Le Conseil a approuvé le 29 avril le « fonds de réserve d’ajustement pour le Brexit » de 5 milliards destiné à aider les régions, les zones et secteurs les plus touchés par le Brexit.

Avril 2021

DateÉvènement
28 avril Plan de relance européen : après le Portugal, la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne présentent à la Commission leur plan national de relance.
Huit pays n’ont toujours pas ratifié le plan européen : Finlande, Pologne, Hongrie, Autriche, Estonie, Irlande, Pays-Bas et Roumanie.
Irlande du Nord : démission annoncée de la 1ère Ministre A. Foster : les « unionistes » sont en crise, insatisfaits des conditions de sortie de l’UE.
26 avril Covid-19 : la Commission Européenne décide de lancer une plainte contre Astra Zeneca pour n’avoir pas respecté ses délais de livraison, à plusieurs reprises.
25 avril Italie : le Gouvernement transmet au Parlement son projet de « plan national de relance et de résilience » d’un montant total de 222,1 milliards.
22 avril Le Portugal est le premier pays de l’UE à présenter son plan de relance à la Commission.
Politique monétaire : la BCE décide de maintenir inchangé les taux d’intérêt et de poursuivre son programme d’achat d’actifs en fonction des conditions économiques pour un montant de 1.850 milliards d’ici mars 2022.
21 avril La Commission propose des mesures visant à mieux orienter les flux de capitaux vers des activités durables dans l’Union avec une taxonomie visant à promouvoir des investissements durables.
Allemagne : la Cour Constitutionnelle rejette un recours en référé qui visait à bloquer la ratification du plan de relance européen. Elle va, par contre, poursuivre son examen sur le fond.
20 avril Covid-19 : l’Agence Européenne des médicaments (EMA) rend des avis positifs sur les vaccins Janssen et Astra Zeneca.
19 avril Avenir de l’Europe : lancement de la plateforme numérique sur l’avenir de l’Europe : future.europa.eu. Les thèmes suivants sont proposés : changement climatique et environnement ; santé ; une économie plus forte, justice sociale et emploi ; l’UE dans le monde ; valeurs et droits, état de droit, sécurité ; transformation numérique ; démocratie européenne ; migration ; éducation, culture, jeunesse et sport ; autres.
17 avril République Tchèque : expulsion de 18 diplomates russes accusés d’espionnage.
14 avril Plan de relance européen : la Commission présente sa stratégie pour lever 806 milliards (prix courants -somme initiale de 750 milliards réévaluée).
Actuellement 10 pays n’ont toujours pas ratifié ce plan : Autriche – Allemagne – Estonie – Finlande- Hongrie- Irlande – Lituanie- Pays-Bas – Pologne et Roumanie.
9 avril Covid-19 : le Conseil approuve un financement supplémentaire, provenant du budget de l’UE, d’un montant de 121,5 millions afin de répondre aux besoins urgents liés à la pandémie.
8 avril Incidents à Belfast : des échauffourées et violences ont lieu depuis le 29 mars entre les "unionistes" (favorables au Brexit) et les "républicains". Il s’agit d’un effet malheureux du Brexit. En effet, depuis le 1er janvier, il existe une frontière commerciale entre l’Irlande et l’Irlande du nord.
6 avril Rencontre entre le Président turc Erdogan, le président du Conseil Européen et la Présidente de la Commission Ursula von der Leyen. Cette rencontre avait pour but de faire le point sur les relations entre l’UE et la Turquie. Elle fut aussi marquée par la muflerie d’Erdogan à l’encontre de la Présidente de la Commission.
4 avril La Commission Européenne autorise la contribution de l’État français à hauteur de 4 milliards à la recapitalisation d’Air France à la condition toutefois de la cession par Air France de créneaux horaires à l’aéroport de Paris Orly.
1er avril Covid-19 : le Journal « Le Monde » propose, une enquête sur « l’Europe en quête de l’autonomie vaccinale ». Les États membres se sont accordés sur la répartition d’un stock de 10 millions de doses du vaccin BioTech-Pfizer.

Mars 2021

DateÉvènement
26 mars Covid-19  : entrée en vigueur du programme « l’UE pour la santé » (« EU 4 Health ») avec la mise à disposition de 5,1 milliards pour renforcer la résilience des systèmes de santé et promouvoir l’innovation dans ce secteur.
Plan de relance européen : la course d’obstacles continue : en Allemagne alors que le Parlement a ratifié le plan de relance (le Bundestag le 25 – le Bundesrat le 26) un recours est déposé devant la Cour constitutionnelle par 2 200 citoyens lesquels s’opposent à l’endettement des États membres. Ce recours retarde la mise en œuvre du plan européen.
24 mars Sommet social tripartite -par visioconférence- avec comme thème : « Comment parvenir à une reprise équitable et durable ».
21-22 mars Géopolitique  : quatre pages dans « Le Monde » sur les Balkans et « la Serbie : sas d’entrée pour la Chine en Europe ».
L’UE adopte des sanctions contre la Chine, à l’encontre de quatre responsables chinois (gel des avoirs et interdiction de voyages) pour violation des droits humains.
Évidemment la Chine réplique, elle cible dix personnes dont cinq élus du Parlement européen -parmi eux le français Raphaël Glucksman, en pointe contre le sort réservé aux Ouïgours.
19 mars «  Avenir de l’Europe  » : la conférence des présidents au Parlement européen nomme ses représentants au Comité exécutif de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.
18 mars Covid-19 : l’agence européenne du médicament conclut que le vaccin « AstraZeneca » est « sûr et efficace ».
17 mars Pays-Bas : le VVD, parti Libéral du Premier ministre M. Rutte, remporte les élections législatives.
Covid-19 : la Commission européenne présente son projet de certificat vert numérique pour les personnes voyageant dans l’espace Schengen : ce certificat indiquerait si les personnes sont : vaccinées, dépistées ou guéries du virus.
16 mars Covid-19 : l’Allemagne, l’Italie, la France, l’Espagne, la Suède, suspendent, à leur tour, la vaccination de l’AstraZeneca en application du « principe de précaution » : cela tombe mal dans le cadre de la campagne de vaccination en cours d’autant que ce laboratoire a de plus annoncé des retards importants dans les livraisons de vaccins.
Grande-Bretagne : Londres dans son rapport « Global Britain » affiche son positionnement mondial tourné vers un rapprochement vers l’Asie du Sud et affirme son option nucléaire avec la programmation de 180 à 260 ogives nucléaires.
Six pays d’Europe centrale [Autriche, Bulgarie, Croatie, Lettonie, République Tchèque et Slovénie] critiquent le mécanisme européen des vaccins.
Pêche  : accord entre l’UE, la Norvège et le Royaume-Uni pour établir le total admissible des captures et le partage des quotas couvrant plus de 636 000 tonnes de poissons.
15 mars Covid-19 : l’Irlande et les Pays-Bas après la Norvège, l’Islande, le Danemark, la Bulgarie, suspendent les injections du vaccin d’AstraZeneca en raison de la crainte liée à la formation de caillots sanguins.
Italie  : le pays est reconfiné dans la moitié du pays comportant des restrictions pouvant aller jusqu’au 6 avril.
Allemagne  : à six mois des élections législatives du 26 septembre, les conservateurs enregistrent des baisses significatives dans les régions du Bade-Wurtemberg et de la Rhénanie.
11 mars Covid-19  : la Commission européenne autorise l’utilisation du vaccin Janssen de « Johnson et Johnson ».
Plan de relance européen : la Hongrie et la Pologne saisissent la Cour de justice européenne (CJUE) pour demander l’annulation du mécanisme de conditionnalité du versement des fonds communautaires au respect des règles de l’État de droit (ces deux États « illibéraux » continuent leur travail de sape d’une Europe intégrée et fondée sur des valeurs).
Politique monétaire : la BCE va amplifier « significativement » le rythme de ses achats de dettes. L’enveloppe de son intervention est actuellement de 1.850 milliards pour le plan pandémie dont 1.000 sont inutilisés (« Le Monde » du 13 mars).
10 mars Avenir de l’Europe  : publication d’une déclaration commune (entre la présidente de la Commission, le président du Parlement européen et la présidente tournante de l’UE) sur : « l’avenir de l’Europe » intitulée : Dialoguer avec les citoyens pour promouvoir la démocratie : construire une Europe résiliente.
Publication par la Commission de son rapport d’activité pour l’année 2020.
5 mars La présidente de la Commission européenne et le président des États-Unis conviennent de suspendre -pour quatre mois- les droits de douane supplémentaires imposés de manière réciproque en raison des disputes commerciales au sujet des aides publiques à Boeing et à Airbus.
4 mars La Commission européenne présente un plan d’action sur le socle des droits sociaux comportant trois grands objectifs à atteindre d’ici 2030 :
1 : au moins 78% des personnes âgées de 20 à 64 ans devraient avoir un emploi ;
2 : au moins 60% des adultes devraient participer à des activités de formation chaque année ;
3 : le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale devraient diminuer d’au moins 15 millions.
3 mars Pacte de stabilité  : la Commission européenne recommande de « continuer à appliquer la clause de sauvegarde en 2022 et de la désactiver en 2023 » (il s’agit ici des fameux critères de 60% et 3%).
Politique : le Premier ministre hongrois annonce que son parti -le Fidesz- quitte le groupe du « parti populaire européen » au Parlement européen : décision qui préfigure très vraisemblablement une recomposition de la droite européenne.
2 mars Covid-19 : l’Allemagne décide de classer (à partir de minuit) le département français de la Moselle en « zone à risque maximal » en raison de la circulation de variants du SARS-CoV-2 : en conséquence un test (PCR ou antigénique) avec prélèvement de moins de 48 h sera nécessaire pour se rendre en Allemagne : ce qui va constituer un sérieux tracas pour les travailleurs frontaliers.
1er mars Entrée en vigueur de l’accord de partenariat global entre l’UE et l’Arménie.
Covid-19 : la Commission européenne envisage une proposition législative visant à créer, pour l’été, un passeport vaccinal (« le passeport numérique vert » commun aux 27.

Février 2021

DateÉvènement
28 février Énergie : trois pages dans « Le Monde » sont consacrées au projet Nord Stream 2 : un gazoduc sous-marin de 1 200 km destiné à relier la Russie à l’Allemagne. Ce projet sème la discorde au sein de l’UE car plusieurs pays européens y sont opposés : Danemark, Italie, Slovaquie, Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie. L’Allemagne y est très favorable quant à la position de la France elle n’est pas bien claire.
Par ailleurs les USA sont une partie prenante extérieure intervenante car le pays est en surproduction de gaz et souhaite l’exporter en Europe et de plus les USA multiplient les sanctions à l’encontre de la Russie pour cause de non-respect des Droits de l’Homme. À suivre !
27 février Migrants  : « Le Monde » publie un article sur la galère des migrants dans l’île grecque Amos dans un camp de 3 500 migrants rassemblés dans des conditions de vie déplorables.
25 février Réunion du Conseil Européen consacré, pour l’essentiel, à la pandémie et à la pénurie de vaccins
23 février Covid-19 : une enquête publiée par « Le Monde » faite en France, Allemagne, Royaume-Uni et Italie montre, à la fois, une « lassitude globale des opinions » et des différences entre ces pays s’agissant de la confiance dans les institutions (notamment en France).
La Commission européenne s’alarme des obstacles à la libre circulation -pour des mesures sanitaires- pour six pays : Allemagne, Belgique, Danemark, Finlande, Suède et Hongrie.
21-22 février Géopolitique  : trois pages dans « Le Monde » sur le vote des diasporas dans les pays d’Europe centrale : Hongrie, Pologne, Kosovo, Roumanie, Bulgarie, Lituanie, Moldavie.
La Commission européenne présente un plan visant à accroître les synergies entre les industries civile, spatiale et de défense.
18 février Hongrie  : une nouvelle fois la Commission européenne lance une procédure en « infraction » pour amener la Hongrie à retirer un texte de loi adopté en 2017 qui vise à décrédibiliser les organisations civiles bénéficiant de fonds internationaux.
Italie  : Mario Draghi obtient la confiance avec une majorité confortable de députés : 535 oui – 56 non – 5 abstentions.
La Commission présente un document intitulé : « Réexamen de la politique commerciale – une politique commerciale, ouverte, durable et ferme ».
17 février Covid-19 : la Commission européenne lance un programme dédié aux mutations de la Covid-19 et veut aider les industriels à développer des capacités de production. Elle signe un nouveau contrat avec la compagnie MODERNA pour 300 millions de doses de vaccins supplémentaires. L’UE a jusqu’alors commandé un total de 2,6 milliards de doses.
La Commission présente une communication sur : « le renforcement de la contribution de l’UE à un multilatéralisme fondé sur des règles ».
Italie  : le gouvernement d’« union nationale » piloté par Mario Draghi obtient une large majorité au Sénat.
14 février Espagne  : Élections en Catalogne : le parti socialiste arrive en tête avec 23 % des suffrages mais il est probable qu’une coalition d’indépendantistes conserve la direction de la Région. À suivre !
Covid-19 : face aux variants britanniques et sud-africains l’Allemagne décide de fermer ses frontières avec la République Tchèque et le Tyrol autrichien.
Kosovo  : dans ce pays des Balkans de 1,9 million d’habitants -indépendant depuis 2008- une coalition anticorruption remporte les élections législatives.
13 février Supplément de dix pages du journal « Le Monde » sur : « le Luxembourg radiographie d’un paradis fiscal »
Italie  : Mario Draghi a prêté serment comme chef d’un gouvernement de 24 membres « d’union nationale ».
12 février Royaume-Uni : le PIB s’est contracté de 9,9 % en 2020.
10 février Covid-19 : la présidente de la Commission européenne s’exprime devant le Parlement européen sur la stratégie vaccinale européenne : trois vaccins sont actuellement à disposition : Pfizer-BioNTech – Moderna et AstraZeneca ; d’autres sont en attente : Sanofi, Johnson et Johnson, et CureVac.
Il reste que l’UE est en retard sur la vaccination au regard des États-Unis, du Royaume-Uni et d’Israël. La Commission veut accélérer les choses et fait pression auprès des laboratoires qui ont annoncé des retards.
L’accent va être mis sur l’industrialisation des vaccins avec une mission confiée à Thierry Breton et la création d’une « Autorité européenne d’intervention en cas d’urgence sanitaire » (HERA pour « Health Emergency Response Autorithy).
Plan de relance : les députés européens puis le Conseil approuvent définitivement « la facilité de relance et de résilience » dotée de 672,5 milliards en subventions et prêts pour aider les États membres à sortir la crise engendrée par la pandémie.
9 février Covid-19 : deux pages dans « Le Monde » (avec des infographies utiles) montrent que le Sud de la zone euro va souffrir plus encore au plan économique et social avec la Covid.
«  Plan de relance européen » : les députés européens adoptent les règles de fonctionnement du « fonds de relance et de résilience » par lequel va transiter l’essentiel des 390 milliards de subventions.
Ce plan doit maintenant être adopté par la quarantaine de parlements nationaux et régionaux : pour l’heure six pays l’ont fait : Croatie, Chypre, Slovénie, Portugal, Bulgarie, France.
Brexit  : la Commission propose de prolonger jusqu’au 30 avril l’application provisoire de « l’accord commerce et de coopération » avec le Royaume-Uni : le Parlement européen n’ayant pu, jusqu’alors, examiner et ratifier le texte.
7 février BCE : Christine Lagarde dans le « JDD » : « nous ne retrouverons pas les niveaux d’activité économique d’avant la pandémie avant mi-2022 » « il est crucial -pour la BCE- de continuer à soutenir le crédit dans l’ensemble du système économique ».
4-6 février Russie – UE  : J. Borrell, haut représentant pour les Affaires étrangères de l’UE, est en déplacement à Moscou.
La Russie, parfaitement cynique, en profite pour expulser trois diplomates : un allemand, un polonais, un suédois, coupables à ses yeux d’avoir participé à des manifestations pro-Navalny.
3 février Covid-19 : la présidente de la Commission européenne défend la stratégie vaccinale européenne dans plusieurs journaux européens – dont « Le Monde »-.
Italie  : le Président Mattarella charge Mario Draghi de dénouer la crise politique.

Janvier 2021

DateÉvènement
29 janvier Covid-19 : l’Agence européenne du médicament et la Commission européenne autorisent la mise sur le marché du vaccin développé par AstraZeneca et Oxford.
Pologne  : nouvelles manifestations contre l’entrée en vigueur de la quasi-interdiction de l’IVG.
Portugal  : les députés approuvent par 136 voix contre 78 et 4 abstentions un texte qui rend l’euthanasie ou le suicide assisté possibles en cas de « souffrance extrême » ou de « maladie incurable ».
27 janvier Pologne  : la Commission européenne envoie un avis motivé complémentaire à la Pologne jugeant insuffisantes ses réponses à la procédure d’infraction ouverte en avril 2020 contre l’une des réformes de la justice.
18 États membres de la zone euro signent la réforme du traité sur le « Mécanisme européen de stabilité » (MES) et l’accord sur le fonds de résolution unique (le 19e membre de la zone euro l’Estonie vient de changer de gouvernement et devrait signer « dès que possible »).
La Commission européenne publie un livre vert sur : « Le vieillissement - promouvoir la solidarité et la responsabilité entre générations ».
26 janvier Estonie  : Kaja Kallas -du parti de la réforme- prête serment et devient la première femme Première ministre du pays.
Commission européenne : « Aides d’État » : la Commission européenne autorise une aide publique de 2,9 milliards accordée par 12 États pour un deuxième projet européen de recherche et d’innovation portant sur l’ensemble de la chaîne de valeur des batteries.
25 janvier Italie  : Mateo Renzi (ancien Premier ministre) provoque, en pleine pandémie, la démission du Gouvernement Conte.
Grèce  : le gouvernement et Dassault Aviation signent un contrat pour l’achat par la Grèce de 18 « avions de combat « Rafale ».
24 janvier Portugal  : élection présidentielle : le Président Marcelo Rebelo de Sousa est réélu pour un deuxième mandat avec 61,6% des voix dès le premier tour.
19 janvier Brexit  : la « task force » de la Commission européenne sur les relations avec le Royaume-Uni cessera d’exister le 1er mars. Michel Barnier va être nommé conseiller spécial de la présidente de la Commission à partir du 1er février : il conseillera la présidente sur la mise en œuvre de l’accord de retrait UE-Royaume-Uni.
18 janvier Brexit  : la Commission prévoit une « réserve d’ajustement » de 5 milliards pour soutenir les secteurs les plus touchés par le Brexit.
La Commission publie un document (en anglais) qui explique le contenu de l’accord conclu en décembre.
16 janvier Allemagne  : Armin Laschet est élu président de la CDU ce qui en fait le successeur potentiel d’Angela Merkel.
15 janvier Pays-Bas : le Premier ministre Mark Rutte démissionne suite à un scandale dit des « allocations » des familles s’étant vu supprimer des droits auxquels elles avaient droit suite à un acharnement non-fondé de l’administration.
13 janvier Italie  : Mateo Renzi (ex-Premier ministre -désormais à la tête d’un parti centriste « Italia Viva ») provoque une crise gouvernementale et annonce le départ du gouvernement de trois membres de son parti.
Le Gouvernement Conte présente un plan de relance de 222,9 milliards axé sur trois grandes priorités : la numérisation et l’innovation, la transition écologique, l’inclusion sociale.
12 janvier Les 10 enjeux de l’Union européenne pour l’année 2021 selon « Toute l’Europe » :
1 : Covid-19 : renouer avec la sécurité et la souveraineté sanitaire
2 : Garantir la libre circulation des personnes
3 : Réussir la relance économique
4 : Accélérer la transition verte
5 : Contrôler les flux migratoires et construire la solidarité entre États membres pour l’accueil des réfugiés
6 : Réaffirmer « l’Europe puissance » et construire une Commission européenne « géopolitique »
7 : Renforcer les relations commerciales de l’Europe
8 : Renouveler la relation transatlantique
9 : Vie institutionnelle et politique : maintenir la dynamique
10 : Autres sujets : Europe numérique, Europe sociale, Transports.
8 janvier La Commission publie son rapport sur la mobilité intra-UE des travailleurs pour l’année 2019 soit 4,2% de la population (en excluant le Royaume-Uni ce taux est de 3,7%). La majorité (58%) de ces travailleurs est originaire de cinq pays : Roumanie, Bulgarie, Pologne, Portugal et Italie.
7 janvier Eurostat  : l’inflation dans la zone euro a augmenté de 0,3% en décembre par rapport à novembre.
Le taux de chômage est de 7,5% dans l’UE et de 8,3% dans la zone euro en novembre.
4 janvier Tunnel  : début des travaux du tunnel de Femern - long de 18 km - qui doit relier l’Allemagne et le Danemark par la route et le chemin de fer à partir de 2029.