Notre dossier Europe


Agenda européen 2021, jour par jour


Vous vous intéressez à l’Europe ? Suivez chaque mois l’actualité européenne mise à jour par son auteur, Jean-Pierre Moussy. Les évènements sont présentés en ordre chronologique inverse. Ce document reste une référence permanente aux faits passés que l’on recherche.

Vous pouvez retrouver les agendas des années précédentes :

Mars 2021

DateÉvènement
26 mars Covid-19  : entrée en vigueur du programme « l’UE pour la santé » (« EU 4 Health ») avec la mise à disposition de 5,1 milliards pour renforcer la résilience des systèmes de santé et promouvoir l’innovation dans ce secteur.
Plan de relance européen : la course d’obstacles continue : en Allemagne alors que le Parlement a ratifié le plan de relance (le Bundestag le 25 – le Bundesrat le 26) un recours est déposé devant la Cour constitutionnelle par 2 200 citoyens lesquels s’opposent à l’endettement des États membres. Ce recours retarde la mise en œuvre du plan européen.
24 mars Sommet social tripartite -par visioconférence- avec comme thème : « Comment parvenir à une reprise équitable et durable ».
21-22 mars Géopolitique  : quatre pages dans « Le Monde » sur les Balkans et « la Serbie : sas d’entrée pour la Chine en Europe ».
L’UE adopte des sanctions contre la Chine, à l’encontre de quatre responsables chinois (gel des avoirs et interdiction de voyages) pour violation des droits humains.
Évidemment la Chine réplique, elle cible dix personnes dont cinq élus du Parlement européen -parmi eux le français Raphaël Glucksman, en pointe contre le sort réservé aux Ouïgours.
19 mars «  Avenir de l’Europe  » : la conférence des présidents au Parlement européen nomme ses représentants au Comité exécutif de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.
18 mars Covid-19 : l’agence européenne du médicament conclut que le vaccin « AstraZeneca » est « sûr et efficace ».
17 mars Pays-Bas : le VVD, parti Libéral du Premier ministre M. Rutte, remporte les élections législatives.
Covid-19 : la Commission européenne présente son projet de certificat vert numérique pour les personnes voyageant dans l’espace Schengen : ce certificat indiquerait si les personnes sont : vaccinées, dépistées ou guéries du virus.
16 mars Covid-19 : l’Allemagne, l’Italie, la France, l’Espagne, la Suède, suspendent, à leur tour, la vaccination de l’AstraZeneca en application du « principe de précaution » : cela tombe mal dans le cadre de la campagne de vaccination en cours d’autant que ce laboratoire a de plus annoncé des retards importants dans les livraisons de vaccins.
Grande-Bretagne : Londres dans son rapport « Global Britain » affiche son positionnement mondial tourné vers un rapprochement vers l’Asie du Sud et affirme son option nucléaire avec la programmation de 180 à 260 ogives nucléaires.
Six pays d’Europe centrale [Autriche, Bulgarie, Croatie, Lettonie, République Tchèque et Slovénie] critiquent le mécanisme européen des vaccins.
Pêche  : accord entre l’UE, la Norvège et le Royaume-Uni pour établir le total admissible des captures et le partage des quotas couvrant plus de 636 000 tonnes de poissons.
15 mars Covid-19 : l’Irlande et les Pays-Bas après la Norvège, l’Islande, le Danemark, la Bulgarie, suspendent les injections du vaccin d’AstraZeneca en raison de la crainte liée à la formation de caillots sanguins.
Italie  : le pays est reconfiné dans la moitié du pays comportant des restrictions pouvant aller jusqu’au 6 avril.
Allemagne  : à six mois des élections législatives du 26 septembre, les conservateurs enregistrent des baisses significatives dans les régions du Bade-Wurtemberg et de la Rhénanie.
11 mars Covid-19  : la Commission européenne autorise l’utilisation du vaccin Janssen de « Johnson et Johnson ».
Plan de relance européen : la Hongrie et la Pologne saisissent la Cour de justice européenne (CJUE) pour demander l’annulation du mécanisme de conditionnalité du versement des fonds communautaires au respect des règles de l’État de droit (ces deux États « illibéraux » continuent leur travail de sape d’une Europe intégrée et fondée sur des valeurs).
Politique monétaire : la BCE va amplifier « significativement » le rythme de ses achats de dettes. L’enveloppe de son intervention est actuellement de 1.850 milliards pour le plan pandémie dont 1.000 sont inutilisés (« Le Monde » du 13 mars).
10 mars Avenir de l’Europe  : publication d’une déclaration commune (entre la présidente de la Commission, le président du Parlement européen et la présidente tournante de l’UE) sur : « l’avenir de l’Europe » intitulée : Dialoguer avec les citoyens pour promouvoir la démocratie : construire une Europe résiliente.
Publication par la Commission de son rapport d’activité pour l’année 2020.
5 mars La présidente de la Commission européenne et le président des États-Unis conviennent de suspendre -pour quatre mois- les droits de douane supplémentaires imposés de manière réciproque en raison des disputes commerciales au sujet des aides publiques à Boeing et à Airbus.
4 mars La Commission européenne présente un plan d’action sur le socle des droits sociaux comportant trois grands objectifs à atteindre d’ici 2030 :
1 : au moins 78% des personnes âgées de 20 à 64 ans devraient avoir un emploi ;
2 : au moins 60% des adultes devraient participer à des activités de formation chaque année ;
3 : le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale devraient diminuer d’au moins 15 millions.
3 mars Pacte de stabilité  : la Commission européenne recommande de « continuer à appliquer la clause de sauvegarde en 2022 et de la désactiver en 2023 » (il s’agit ici des fameux critères de 60% et 3%).
Politique : le Premier ministre hongrois annonce que son parti -le Fidesz- quitte le groupe du « parti populaire européen » au Parlement européen : décision qui préfigure très vraisemblablement une recomposition de la droite européenne.
2 mars Covid-19 : l’Allemagne décide de classer (à partir de minuit) le département français de la Moselle en « zone à risque maximal » en raison de la circulation de variants du SARS-CoV-2 : en conséquence un test (PCR ou antigénique) avec prélèvement de moins de 48 h sera nécessaire pour se rendre en Allemagne : ce qui va constituer un sérieux tracas pour les travailleurs frontaliers.
1er mars Entrée en vigueur de l’accord de partenariat global entre l’UE et l’Arménie.
Covid-19 : la Commission européenne envisage une proposition législative visant à créer, pour l’été, un passeport vaccinal (« le passeport numérique vert » commun aux 27.

Février 2021

DateÉvènement
28 février Énergie : trois pages dans « Le Monde » sont consacrées au projet Nord Stream 2 : un gazoduc sous-marin de 1 200 km destiné à relier la Russie à l’Allemagne. Ce projet sème la discorde au sein de l’UE car plusieurs pays européens y sont opposés : Danemark, Italie, Slovaquie, Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie. L’Allemagne y est très favorable quant à la position de la France elle n’est pas bien claire.
Par ailleurs les USA sont une partie prenante extérieure intervenante car le pays est en surproduction de gaz et souhaite l’exporter en Europe et de plus les USA multiplient les sanctions à l’encontre de la Russie pour cause de non-respect des Droits de l’Homme. À suivre !
27 février Migrants  : « Le Monde » publie un article sur la galère des migrants dans l’île grecque Amos dans un camp de 3 500 migrants rassemblés dans des conditions de vie déplorables.
25 février Réunion du Conseil Européen consacré, pour l’essentiel, à la pandémie et à la pénurie de vaccins
23 février Covid-19 : une enquête publiée par « Le Monde » faite en France, Allemagne, Royaume-Uni et Italie montre, à la fois, une « lassitude globale des opinions » et des différences entre ces pays s’agissant de la confiance dans les institutions (notamment en France).
La Commission européenne s’alarme des obstacles à la libre circulation -pour des mesures sanitaires- pour six pays : Allemagne, Belgique, Danemark, Finlande, Suède et Hongrie.
21-22 février Géopolitique  : trois pages dans « Le Monde » sur le vote des diasporas dans les pays d’Europe centrale : Hongrie, Pologne, Kosovo, Roumanie, Bulgarie, Lituanie, Moldavie.
La Commission européenne présente un plan visant à accroître les synergies entre les industries civile, spatiale et de défense.
18 février Hongrie  : une nouvelle fois la Commission européenne lance une procédure en « infraction » pour amener la Hongrie à retirer un texte de loi adopté en 2017 qui vise à décrédibiliser les organisations civiles bénéficiant de fonds internationaux.
Italie  : Mario Draghi obtient la confiance avec une majorité confortable de députés : 535 oui – 56 non – 5 abstentions.
La Commission présente un document intitulé : « Réexamen de la politique commerciale – une politique commerciale, ouverte, durable et ferme ».
17 février Covid-19 : la Commission européenne lance un programme dédié aux mutations de la Covid-19 et veut aider les industriels à développer des capacités de production. Elle signe un nouveau contrat avec la compagnie MODERNA pour 300 millions de doses de vaccins supplémentaires. L’UE a jusqu’alors commandé un total de 2,6 milliards de doses.
La Commission présente une communication sur : « le renforcement de la contribution de l’UE à un multilatéralisme fondé sur des règles ».
Italie  : le gouvernement d’« union nationale » piloté par Mario Draghi obtient une large majorité au Sénat.
14 février Espagne  : Élections en Catalogne : le parti socialiste arrive en tête avec 23 % des suffrages mais il est probable qu’une coalition d’indépendantistes conserve la direction de la Région. À suivre !
Covid-19 : face aux variants britanniques et sud-africains l’Allemagne décide de fermer ses frontières avec la République Tchèque et le Tyrol autrichien.
Kosovo  : dans ce pays des Balkans de 1,9 million d’habitants -indépendant depuis 2008- une coalition anticorruption remporte les élections législatives.
13 février Supplément de dix pages du journal « Le Monde » sur : « le Luxembourg radiographie d’un paradis fiscal »
Italie  : Mario Draghi a prêté serment comme chef d’un gouvernement de 24 membres « d’union nationale ».
12 février Royaume-Uni : le PIB s’est contracté de 9,9 % en 2020.
10 février Covid-19 : la présidente de la Commission européenne s’exprime devant le Parlement européen sur la stratégie vaccinale européenne : trois vaccins sont actuellement à disposition : Pfizer-BioNTech – Moderna et AstraZeneca ; d’autres sont en attente : Sanofi, Johnson et Johnson, et CureVac.
Il reste que l’UE est en retard sur la vaccination au regard des États-Unis, du Royaume-Uni et d’Israël. La Commission veut accélérer les choses et fait pression auprès des laboratoires qui ont annoncé des retards.
L’accent va être mis sur l’industrialisation des vaccins avec une mission confiée à Thierry Breton et la création d’une « Autorité européenne d’intervention en cas d’urgence sanitaire » (HERA pour « Health Emergency Response Autorithy).
Plan de relance : les députés européens puis le Conseil approuvent définitivement « la facilité de relance et de résilience » dotée de 672,5 milliards en subventions et prêts pour aider les États membres à sortir la crise engendrée par la pandémie.
9 février Covid-19 : deux pages dans « Le Monde » (avec des infographies utiles) montrent que le Sud de la zone euro va souffrir plus encore au plan économique et social avec la Covid.
«  Plan de relance européen » : les députés européens adoptent les règles de fonctionnement du « fonds de relance et de résilience » par lequel va transiter l’essentiel des 390 milliards de subventions.
Ce plan doit maintenant être adopté par la quarantaine de parlements nationaux et régionaux : pour l’heure six pays l’ont fait : Croatie, Chypre, Slovénie, Portugal, Bulgarie, France.
Brexit  : la Commission propose de prolonger jusqu’au 30 avril l’application provisoire de « l’accord commerce et de coopération » avec le Royaume-Uni : le Parlement européen n’ayant pu, jusqu’alors, examiner et ratifier le texte.
7 février BCE : Christine Lagarde dans le « JDD » : « nous ne retrouverons pas les niveaux d’activité économique d’avant la pandémie avant mi-2022 » « il est crucial -pour la BCE- de continuer à soutenir le crédit dans l’ensemble du système économique ».
4-6 février Russie – UE  : J. Borrell, haut représentant pour les Affaires étrangères de l’UE, est en déplacement à Moscou.
La Russie, parfaitement cynique, en profite pour expulser trois diplomates : un allemand, un polonais, un suédois, coupables à ses yeux d’avoir participé à des manifestations pro-Navalny.
3 février Covid-19 : la présidente de la Commission européenne défend la stratégie vaccinale européenne dans plusieurs journaux européens – dont « Le Monde »-.
Italie  : le Président Mattarella charge Mario Draghi de dénouer la crise politique.

Janvier 2021

DateÉvènement
29 janvier Covid-19 : l’Agence européenne du médicament et la Commission européenne autorisent la mise sur le marché du vaccin développé par AstraZeneca et Oxford.
Pologne  : nouvelles manifestations contre l’entrée en vigueur de la quasi-interdiction de l’IVG.
Portugal  : les députés approuvent par 136 voix contre 78 et 4 abstentions un texte qui rend l’euthanasie ou le suicide assisté possibles en cas de « souffrance extrême » ou de « maladie incurable ».
27 janvier Pologne  : la Commission européenne envoie un avis motivé complémentaire à la Pologne jugeant insuffisantes ses réponses à la procédure d’infraction ouverte en avril 2020 contre l’une des réformes de la justice.
18 États membres de la zone euro signent la réforme du traité sur le « Mécanisme européen de stabilité » (MES) et l’accord sur le fonds de résolution unique (le 19e membre de la zone euro l’Estonie vient de changer de gouvernement et devrait signer « dès que possible »).
La Commission européenne publie un livre vert sur : « Le vieillissement - promouvoir la solidarité et la responsabilité entre générations ».
26 janvier Estonie  : Kaja Kallas -du parti de la réforme- prête serment et devient la première femme Première ministre du pays.
Commission européenne : « Aides d’État » : la Commission européenne autorise une aide publique de 2,9 milliards accordée par 12 États pour un deuxième projet européen de recherche et d’innovation portant sur l’ensemble de la chaîne de valeur des batteries.
25 janvier Italie  : Mateo Renzi (ancien Premier ministre) provoque, en pleine pandémie, la démission du Gouvernement Conte.
Grèce  : le gouvernement et Dassault Aviation signent un contrat pour l’achat par la Grèce de 18 « avions de combat « Rafale ».
24 janvier Portugal  : élection présidentielle : le Président Marcelo Rebelo de Sousa est réélu pour un deuxième mandat avec 61,6% des voix dès le premier tour.
19 janvier Brexit  : la « task force » de la Commission européenne sur les relations avec le Royaume-Uni cessera d’exister le 1er mars. Michel Barnier va être nommé conseiller spécial de la présidente de la Commission à partir du 1er février : il conseillera la présidente sur la mise en œuvre de l’accord de retrait UE-Royaume-Uni.
18 janvier Brexit  : la Commission prévoit une « réserve d’ajustement » de 5 milliards pour soutenir les secteurs les plus touchés par le Brexit.
La Commission publie un document (en anglais) qui explique le contenu de l’accord conclu en décembre.
16 janvier Allemagne  : Armin Laschet est élu président de la CDU ce qui en fait le successeur potentiel d’Angela Merkel.
15 janvier Pays-Bas : le Premier ministre Mark Rutte démissionne suite à un scandale dit des « allocations » des familles s’étant vu supprimer des droits auxquels elles avaient droit suite à un acharnement non-fondé de l’administration.
13 janvier Italie  : Mateo Renzi (ex-Premier ministre -désormais à la tête d’un parti centriste « Italia Viva ») provoque une crise gouvernementale et annonce le départ du gouvernement de trois membres de son parti.
Le Gouvernement Conte présente un plan de relance de 222,9 milliards axé sur trois grandes priorités : la numérisation et l’innovation, la transition écologique, l’inclusion sociale.
12 janvier Les 10 enjeux de l’Union européenne pour l’année 2021 selon « Toute l’Europe » :
1 : Covid-19 : renouer avec la sécurité et la souveraineté sanitaire
2 : Garantir la libre circulation des personnes
3 : Réussir la relance économique
4 : Accélérer la transition verte
5 : Contrôler les flux migratoires et construire la solidarité entre États membres pour l’accueil des réfugiés
6 : Réaffirmer « l’Europe puissance » et construire une Commission européenne « géopolitique »
7 : Renforcer les relations commerciales de l’Europe
8 : Renouveler la relation transatlantique
9 : Vie institutionnelle et politique : maintenir la dynamique
10 : Autres sujets : Europe numérique, Europe sociale, Transports.
8 janvier La Commission publie son rapport sur la mobilité intra-UE des travailleurs pour l’année 2019 soit 4,2% de la population (en excluant le Royaume-Uni ce taux est de 3,7%). La majorité (58%) de ces travailleurs est originaire de cinq pays : Roumanie, Bulgarie, Pologne, Portugal et Italie.
7 janvier Eurostat  : l’inflation dans la zone euro a augmenté de 0,3% en décembre par rapport à novembre.
Le taux de chômage est de 7,5% dans l’UE et de 8,3% dans la zone euro en novembre.
4 janvier Tunnel  : début des travaux du tunnel de Femern - long de 18 km - qui doit relier l’Allemagne et le Danemark par la route et le chemin de fer à partir de 2029.