UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Notre activité


Agevillage, un partenaire des aînés et de la perte d’autonomie


Le site Agevillage.com a 20 ans d’existence. Ce partenaire de la CFDT Retraités est un outil de qualité pour le Bien vieillir des personnes âgées et de leurs aidants.

En 2000, quand Annie de Vivie imagine deux magazines, entièrement en ligne, devançant de quelques années Slate et Mediapart, non seulement elle proposait une nouvelle façon d’accéder à l’information, mais elle choisissait un sujet fort peu médiatique, celui du grand âge.

Une intuition et un travail d’équipe

Force est de constater que cette idée un peu folle a fait son chemin. Les questions liées au grand âge font la une des quotidiens généralistes, l’objet de reportages et d’enquêtes télévisées. Les personnes âgées et leurs aidants commencent à être reconnus comme parties intégrantes de notre société.

L’équipe d’Agevillage et d’Agevillagepro(1) cherche, vérifie et met en ligne chaque semaine toutes les actualités utiles aux seniors et aux aidants sur www.agevillage.com et aux professionnels de la gérontologie sur www.agevillagepro.com, épaulée par un réseau d’experts (médecins, juristes, directeurs d’établissements…). Annie de Vivie, la fondatrice, a de quoi être fière avec son équipe des informations et des formations « Humanitude » menées depuis deux décennies. Elle qui a grandi dans une maison de retraite garde un grand respect pour les aînés et la conviction que le bien vieillir, debout, est aujourd’hui possible, y compris lorsque son proche est atteint de troubles cognitifs.

Accompagner un parent âgé avec la philosophie de l’Humanitude

La maladie d’Alzheimer (et les maladies apparentées), qui se caractérise par la perte progressive de la mémoire et des fonctions cognitives et par des troubles du comportement, est l’une des principales causes de diminution de l’autonomie.
Lorsque cette maladie est vécue dans un cadre familial et que les comportements n’apparaissent plus rationnels, la démarche « Humanitude » donne des repères. Elle permet à l’aidant d’analyser la situation, lui propose des solutions, des attitudes ajustées et adaptées. En facilitant le décryptage des situations difficiles, « Humanitude » permet d’apaiser le tête à tête avec la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Les proches aidants trouvent une aide et un soulagement précieux. Les établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes (Ehpad) peuvent s’engager et engager leurs salariés dans la démarche « Humanitude ». Une formation continue engagée sur plusieurs années leur permet d’acquérir le label Humanitude. Vingt-huit structures sont labellisées et une centaine sont en cours de labellisation.
Le regard, la parole, le toucher, la verticalité sont les quatre piliers les plus importants de la mise en « Humanitude ». L’Humanitude, c’est un ensemble de techniques qui permettent aux humains de se rencontrer, quel que soit leur état, leur statut. On passe ainsi de la maltraitance à la bientraitance.

Agevillage, un site, des formations, un colloque annuel avec des apports et des recherches sont des outils de plus en plus connus pour tous les acteurs investis sur la perte d’autonomie.

Jacques Rastoul

(1) Agevillagepro est un site réservé aux professionnels de la gérontologie

Le site d’Agevillage, un menu bien fourni

- Bien vieillir : Alimentation, Sommeil, Sport et équilibre, Vie sociale, Sexualité et intimité, Cinq sens, Mémoire, Vieillir en bonne santé.
- Comprendre les maladies et les fragilités : Perte d’autonomie (démographie, grilles d’évaluation…), Alzheimer, Parkinson, Autres maladies, Fin de vie, Situations d’urgence.
- Vivre chez soi, Connaître les aides et les droits, Être aidant, être aidé, Où vivre en cas de perte d’autonomie ?

Pour en savoir plus :

J’aide mon parent à vieillir debout, Annie de Vivie, Chronique Sociale, 2017, 180 pages, 12,50 euros.

Le toucher est un des piliers de la méthode Humanitude.