Stats et études


Un bassin minier inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco


L’inscription par l’Unesco du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au patrimoine mondial de l’humanité récompense une région ayant connu une reconversion difficile après trois siècles d’exploitation du charbon.

L’Unesco a aussi inscrit les sites miniers belges de Wallonie au patrimoine mondial.

Les 120 000 hectares du site sont constitués de 109 biens individuels qui peuvent être des fosses (la plus vieille date de 1850), des chevalements (supportant les ascenseurs), des terrils (dont certains couvrent 90 hectares et dépassent les 140 mètres de haut), des infrastructures de transport de la houille, des gares ferroviaires, des corons et des villages de mineurs comprenant des écoles, des édifices religieux, des équipements collectifs et de santé, des bureaux de compagnies minières, des logements de cadres et châteaux de dirigeants, des hôtels de ville, etc.

Le site témoigne de la recherche du modèle de la cité ouvrière, du milieu du XIXe siècle aux années 1960, et illustre une période significative de l’histoire de l’Europe industrielle.

Il informe sur les conditions de vie des mineurs et sur la solidarité ouvrière.

Voilà de quoi satisfaire votre curiosité et votre fibre syndicale en pratiquant du tourisme industriel.

En savoir plus :

Unesco : http://whc.unesco.org/fr/list/1360/