Nos droits


Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités


C'est le revenu fiscal de référence obtenu en septembre 2017 qui détermine l'exonération de la CSG, la CRDS et la Casa sur les pensions de retraite versées en 2018. Le barème ci-dessous tient compte des règles officielles en vigueur.

Mise à jour :
- vote du projet de loi de financement de la sécurité (PLFSS) pour 2018 en dernière lecture par l’assemblée nationale le 4 décembre : hausse de la CSG de 1,7% ;
- parution au JO du 31 décembre de la loi 2017-1836.

En savoir plus

Cet article n’est pas complet, lisez aussi notre fiche sur les cotisations prélevées sur les retraites et les taxes d’habitation et foncière : 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)

Les barèmes d’exonération de la taxe d’habitation sont différents : Le nouveau barème d’exonération des retraités de la taxe d’habitation en 2018

Les retraites et pensions de retraite sous soumises à cotisations pour la protection sociale :
- CSG (assurance maladie...) : 8,3 % (soit 6,6% +1,7% en 2018),
- CRDS (dette de la sécu) : 0,5%,
- Casa (solidarité pour l’autonomie) : 0,3%
- assurance maladie : 1% uniquement sur les retraites complémentaires.

La hausse de la CSG en 2018 est de 1,7% : elle s’ajoute aux 6,6% existants sur les retraites. Seuls les retraités exonérés en partie ou totalement de la CSG ne subiront pas cette hausse.

En effet, les retraités dont le revenu fiscal de référence (RFR) pour les revenus de 2016 est inférieur ou égal aux seuils de revenus indiqués dans le tableau ci-dessous seront dispensés du paiement de la CSG et CRDS sur les pensions versées en 2018 quel que soit leur âge. Le revenu fiscal de référence (RFR) est indiqué sur la feuille d’imposition de septembre 2017 et portant sur les revenus de 2016.

Les montants du barème sont revalorisés chaque année en fonction de la hausse moyenne des prix de l’avant dernière année. Le nouveau barème est relevé selon la hausse moyenne de l’indice des prix pour 2016 publié par l’Insee, soit +0,2%.
Claude (CFDT Retraités)

Tableau. Montant du revenu fiscal de référence applicable aux retraites versées en 2018

Le revenu fiscal de référence (RFR) figure sur votre feuille d’impôt reçue en septembre 2017. Regardez-la puis comparez avec le tableau ci-dessous.

Cotisations protection socialeColonne 1. RFR inférieur ou égal à :Colonne 2. RFR supérieur à la colonne 1 et inférieur ou égal à :Colonne 3. RFR supérieur à :
1 part 11 018 € 14 404 € 14 404 €
1,5 part 13 960 € 18 249 € 18 249 €
2 parts 16 902 € 22 095 € 22 095 €
2,5 parts 19 844 € 25 942 € 25 942 €
3 parts 22 786 € 29 788 € 29 788 €
Quart de part en plus 1 471 € 1 923 € 1 923 €
Demi-part en plus 2 942 € 3 846 € 3 846 €
CSG Exonération 3,8 % 8,3% (6,6% + 1,7%)
CRDS Exonération 0,5 % 0,5 %
Casa Exonération Exonération 0,3 %
Assurance-maladie (1) Exonération Exonération 1 %

(1) Sur les retraites complémentaires uniquement.

Date d’effet au premier janvier

Pour l’assurance retraite, le barème 2018 ci-dessus s’applique aux retraites versées à partir du 1er janvier. Par contre, la hausse de la CSG s’applique aux pensions dues à partir du 1er janvier.

La CFDT Retraités agit depuis juin 2017

Si vous êtes mécontent de la hausse de la CSG pour les retraités, sachez que cela fait depuis juin 2017 que nous intervenons sans relâche : voir notre déclaration de juin 2017 : Lettre ouverte au premier ministre sur la hausse de la CSG pour les retraités).
Depuis octobre 2017, nous proposons une carte pétition papier dans toute la France puis dans notre site. Nous vous invitons à lire l’article et à signer la pétition : Non à une hausse de la CSG pas équitable

Poser une question

956 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 20 mars à 14:58, par Montdegez

    Bonjour ! Bénéficiant d’ 1 part et demie et de l’abattement pour personne âgée, mon RFR 2017 sur les revenus de 2016 se situe en dessous des 18249 Euros
    me conférant ainsi un taux réduit CSG. - Revers de la médaille .... ma retraite ainsi calculée, étant forcemment augmentée je vais probablement repasser au
    taux plein l’année du prélèvement à la source dans la mesure où le plafond du RFR pour cette année 2018 ne sera revalorisé que de 1%.
    Pouvez vous me confirmer cela, SVP ! Merci bcq

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 20 mars à 05:57, par GREG

    Bonjour

    Quand paraitra le barème applicable pour l’année prochaine 2019 ? .

    cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars à 11:13, par Claude (CFDT Retraités)

      En l’état actuel de la loi, il sera relevé de 1%, ce qui correspond à la hausse des prix en moyenne annuelle pour 2017. Mais je vais attendre septembre pour le publier dans ce site, tout le monde connaîtra à ce moment son revenu fiscal de référence pour 2017 et les règles ne changeront plus.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 19 mars à 16:40, par curachel

    Bonjour, si je comprends bien votre tableau, ma maman, veuve et en invalidité, est en EHPAD, elle a comme revenu de référence : 14 268 euros. D’après votre tableau, avec 1.5 part (invalide à 100%) elle ne devrait pas payer la CSG en plus ? Alors qu’elle l’a paie ? Avec qui dois-je voir pour une réclamation. Elle a l’aide du Département pour payer l’EHPAD (environ 2100 euros mensuels) donc 90 % de ses ressources partent au Département mais justement les 10 % (soit environ 150 euros) qui restent ne sont plus suffisant pour payer l’assurance maison (33 euros mensuels), sa mutuelle (97.56 euros mensuels), l’entretien de la chaudière, ses produits pour se laver, ses vêtements, sa pédicure (12 euros par mois) et son coiffeur (tous les 3 mois). Avant avec une quarantaine d’euros mensuels en plus, j’arrivais à m’en sortir pour ses besoins mais maintenant c’est plus difficile.
    Une deuxième question : mon mari et moi sommes retraités et nos ressources sont de 2 403 euros par mois. Nous sommes donc assujettis à la nouvelle CSG. Mais je paye pour ma maman en EHPAD 185 euros mensuels. Ne peut-on les déduire de nos ressources ?

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars à 21:44, par Claude (CFDT Retraités)

      1. Effectivement, vous mère bénéficie du taux réduit selon le RFR que vous indiquez.
      Avant de demander aux caisses de retraite de rectifier en leur envoyant une copie de son avis d’impôt, vérifiez si elle n’a pas changer de colonne entre 2017 et 2018 en regardant l’avis d’impôt reçu en 2016.
      2. Le reste à vivre est effectivement insuffisant pour les personnes âgées concernées (certaines on moins). Mais conserver son logement vide n’est pas une bonne décision.
      3. Pour le versement à votre mère, je vous copie ce que nous avons déjà répondu sous la fiche 7 de notre autre guide : Le versement à la maison de retraite au titre de l’obligation alimentaire est déductive de votre revenu. Toutefois, les textes précisent que le montant de la pension déductible du revenu imposable doit être déterminé en fonction des besoins de son bénéficiaire et des ressources de celui qui la verse.
      Le Précis fiscal stipule que pour la personne recevant une pension alimentaire n’a pas à déclarer : « la somme versée directement par vos enfants ou petits-enfants à une maison de retraite ou à un établissement hospitalier, si vous disposez de très faibles ressources ».

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 16 mars à 14:56, par Lepoultier christiane

    Je suis paccee depuis 2015 .mon conjoint perçoit une retraite de 1252,38 e par mois et moi 1177,41e.ce qui donne un revenu fiscal de référence de 24787.0r sur ma retraite de février et de mars (ça continue ) j ai eu 67,51e de prélevés sur la retraite de base et 109,47e de prélevés sur ma complémentaire .et mon conjoint a eu 106,03e de prélevés ce qui nous fait au total 283,01e.cela est aberrant.j attends une réponse.merci

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars à 22:25, par Claude (CFDT Retraités)

      La réponse figure dans cet article qui vous explique votre droit. Regardez si votre revenu fiscal de référence n’a pas augmenté entre l’avis d’impôt de 2016 et celui de 2017.
      Allez sur vos comptes retraite sur internet pour voir vos fiches de pension brutes et les taux de cotisation appliqués. Mais selon votre RFR, vous êtes soumis aux cotisations sociales normales indiquées dans cet article.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 15 mars à 15:10, par Parti henri

    Bonjour. Je constate que suite aux prélèvement sociaux je viens de perdre plus de 215 euros 80 retraite de base et 125 pro BTP. Je dépasse le barème d’imposition le plafond et une part . Mais tout de même cela fait lourd. Ma retraite était 980 ss. ET 625 BPT. Certains disent qu’ils perdent maxi 8o e. Je comprends pas pourquoi bien p !us dans mon cas. Merci pour une explication ma messagerie sfr ne marche plus avec eux depuis 2 mois Sms possible au o628524404 Merci encore

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars à 12:19, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vos retraites baissent plus que la hausse de la CSG, c’est qu’en plus vous avez changer de colonne dans le barème. Regardez votre RFR sur votre avis d’impôt de 2016 et comparez avec celui de 2017.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 15 mars à 19:05, par France Per

    Je suis retraitée et domiciliée fiscalement hors de France, avec les nouvelles mesures sur la hausse de la CSG, suis-je toujours exonérée de CSG, CRDS et de Casa en 2018 ??

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars à 22:42, par Claude (CFDT Retraités)

      Le yo-yo de la cotisation maladie des retraités à l’étranger
      Pour prendre en compte la hausse de la CSG de 1,7 point, un décret du 30 décembre 2017 a relevé à effet au 1er janvier 2018 les taux particuliers de cotisation d’assurance maladie applicables aux revenus des personnes non-résidentes fiscales mais affiliées à un régime obligatoire d’assurance maladie en France (car non assujetties à la CSG).
      Un décret du 6 mars 2018 revient sur cette augmentation pour les périodes courant à compter du 1er mars 2018 avec comme prétexte de prendre en compte le fait que les retraités fiscalement domiciliés à l’étranger ne bénéficient pas de taux de CSG réduits ou nuls si leurs revenus sont modestes. Le taux de cotisation maladie sur les retraites est ramené de 4,90 % à 3,20 %. Le taux applicable sur les revenus d’activité est également abaissé de 6,45 % à 5,50 %.
      Source : Décret n2018-162 du 6 mars 2018.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 15 mars à 19:57, par BARRE

    Bonjour, ma retraite annuelle est de 14195e je ne paye pas de csg est ce normal Merci de votre reponse

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars à 22:30, par Claude (CFDT Retraités)

      Ce n’est pas la retraite qui compte, mais votre revenu fiscal de référence figurant sur votre dernier avis d’impôt qui bénéficie d’un abattement. Le mode de calcul du RFR est expliqué fiche 28.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 15 mars à 16:59, par PICOU Michèle message 815

    je gagne 1275 euros par mois complémentaire comprise est ce normale que la CSG m’ est été augmentée ? cela me fait 23 euros en moins par mois.
    d’autre part je verse à mes petits enfants étudiants 180 euros par mois, est ce déductible de mes revenus comme les dons ?
    merci à l’avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 15 mars à 22:23, par Claude (CFDT Retraités)

      Regardez votre revenu fiscal de référence sur votre avis d’impôt reçu en 2017 et comparez avec le tableau.
      Le montant en moins correspond à la hausse de la CSG sur vos retraites brutes.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 15 mars à 13:58, par grison

    le montant de la CSG sur la retraite complémentaire est retiré une fois ou tous les mois

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 12 mars à 13:05, par vanryckeghem daniel

    Bonjour
    Je suis résident avec mon épouse en Espagne depuis mai 2016 et y vivons à l’année mes seuls revenus de ma retraite (1480€) par mois . trouvez vous normal que je paie la CSG - crds - casa.
    merci de me renseigner à ce sujet

    Daniel

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 10 mars à 19:31, par ANNIE FAURE

    bonjour

    une question l’année 2017 je ne payait pas de charges rien cette année sur 1136 euros on me prends 48,... c’est quand m^me pas normal en 2017 je touchait 1136 euro et la avec les prélçvement je touche que 1088,.. pouvez vous me dire si c’est normal en vous remerciant

    Répondre à ce message

    • Le 10 mars à 19:54, par Claude (CFDT Retraités)

      Il me semble que vos cotisations sécurité sociale ont augmenté en 2018. Vous devez regarder votre dernier avis d’impôt et le comparer avec le tableau. C’est la seule solution pour comprendre.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 8 mars à 11:03, par kwartnik

    pourquoi les pensions de décembre en invalidité payé en janvier se retrouvent ponctionné de la csg et rds
    mercie pour votre réponse
    Patrice

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 7 mars à 09:35, par Kerroch

    Bonjour
    ma question :
    suis retraite depuis le 1 er décembre 2017 ... Ma retraite supplementaire tarde à finaliser ( agrica ccpma ) il décide enfin à me verser un capital quel sera le taux de csg. ( s il avait fait correctement leur travail j aurais dû le toucher au 1 décembre ou au alentour .
    merci de votre reponse et bonne journée

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:11, par Claude (CFDT Retraités)

      Il vont vous appliquer la CSG actuelle, malheureusement.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mars à 13:20, par Kerroch

        Re bjr
        C est un peu facile comme solution ! Surtout Que je pense que je ne serais pas le seul dans ce cas.
        apres la somme devrait être dans le revenu imposable de 2017( meme perçu en 2018) donc csg réduite .
        merci

        Répondre à ce message

        • Le 7 mars à 13:48, par Claude (CFDT Retraités)

          Beaucoup de retraités se sont plaints comme vous en 2018. Nous (des militants de la CFDT Retraités) avons étudié les textes officiels. Si les règles viennent de changer pour les salariés et les rappels de salaire, elle n’ont pas changer pour les retraites. Nous sommes en train de constituer un dossier revendicatif pour obtenir un changement réglementaire aussi pour les retraites. Le syndicalisme retraité a aussi son utilité, mais dans cet article on se limite à dire le doit existant.

          Répondre à ce message

          • Le 9 mars à 10:04, par Kerroch

            Bonjour
            j ai obtenu à la csg a 4,20 % et non 5,90% pour la partie déductible .
            en totalité j ai payé la csg de 2017 à 6,6% et non 8,3 % comme maintenant en 2018 .
            si cela peut aider les personnes dans mon cas
            merçi
            bonne journée.

            Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 9 janvier à 20:14, par BOUQUET Fabienne

    Bonjour,
    Je touche tous les mois 793.19 €, aujourd’hui j’ai touché 759.10 € je ne comprends pas cette diminution et je n’ai eu aucun avis signalant cette différence. J’ai un revenu de référence de 14 197 € sur ma feuille de 2017 et ne suis pas imposable. Merci d’avance si vous pouvez me répondre. Cordialement. F.B

    Répondre à ce message

    • Le 9 janvier à 22:29, par Claude (CFDT Retraités)

      Vous devriez être partiellement exonérée de cotisations (colonne 2). Allez sur votre compte de l’assurance retraite, téléchargez votre fiche de pension et vérifiez les taux appliqués. Si ce n’est pas exact (voir tableau), vous devrez écrire un courrier expliquant votre situation fiscale et vous joindrez votre dernier avis d’impôt (en recommandé AR).

      Répondre à ce message

    • Le 8 mars à 04:34, par PAUL

      Bonjour,

      Notre RFF ma femme et moi est de 23768 pour 2.
      Pour seul revenu nos retraites
      Nous avons perdu avec toutes ces nouvelles taxes par mois 112,99 euros pour des petites retraites c’est énorme.
      J’ai des amis dont les retraites cram et complémentaires sont de
      2600 et 2800 par couple et ils ne sont amputés que de 50 ou 60 euros......
      Comment est ce calculé. En gagnant moins je suis pénalise du double....
      Je voudrais comprendre !!!!!!!!

      Merci à vous de me répondre.

      Répondre à ce message

      • Le 8 mars à 23:17, par Claude (CFDT Retraités)

        La hausse de la CSG est la même pour tous les retraités, soit 1,7% de plus sur la retraite brute (ou 1,86% de la retraite nette).
        Si votre taux de cotisations est différent, cela est probablement du à un changement dans le barème pour vous lié à vos revenus de 2016 (avis d’impôt 2017). Car en 2018, vous payez le taux normal de cotisations comme ceux que vous citez. Mais vous disent-ils la réalité ?
        Toute fois, une erreur de transmission du fisc aux caisses de retraite est possible, vérifiez votre droit et s’il n’est pas respecter, signalez le.

        Répondre à ce message

        • Le 9 mars à 10:13, par LAGADEC Jean Yves

          Le soucis de pédagogie à l’endroit de nos adhérents est notre rôle social. En ce sens j’apprécie la réponse qui incite, dans un premier temps, à effectuer des vérifications puis analyser calmement les données, mais aussi de se méfier des affirmations à la volée.

          Une remarque importante cependant en terme d’expression : l’augmentation de la CSG est de 1.7 point et non de 1.7%.
          Ainsi le taux qui était de 6.6% en 2017 est passé à 8.3% depuis le 1er Janvier 2018. Ce taux s’appliquant bien sûr au montant brut de la retraite.
          Si la croissance avait été de 1.7% la répercussion eut été de 0.11 point (6.6 x 1.7%=0.11) soit 6.71%.

          Répondre à ce message

          • Le 9 mars à 11:30, par Claude (CFDT Retraités)

            Merci pour l’appréciation des réponses.
            Il est exact que 1,7% n’est pas la même chose que 1,7 point. Mais dans le cas présent on ne peut confondre. L’erreur des retraités porte toujours sur un calcul sur le net au lieu du brut.
            La fiche 28 apporte plus de précisions, en particulier sur le calcul du RFR.

            Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 2 mars à 16:11, par Garcia

    Bonjour,
    Sur 2017 ( avis d’imposition 2016, revenus 2015), mon revenu fiscal se référence pour deux parts était de 13000€ environ, et non imposable, donc je n’avais aucun prélèvements sociaux pour 2017.A ma grande surprise, ma pension du mois de décembre 2017, au régime général, a fait l’objet de tous les prélèvements sociaux ( CSG : 6,60%, CRDS : 0,50%, CASA : 0,30%), soit un total de 7,40%, alors que pour la première fois, le changement de ma situation fiscale n’est intervenue qu’en 2018 ( avis d’imposition 2017 : toujours pas imposable, revenus 2016, seuil RFR dépassé), sachant d’autant plus,
    d’une part, que le changement de ma situation fiscale au cours de l’année (n, soit avis d’imposition 2017, revenus 2016), devrait produire son effet sur le prélèvement ou l’exonération de la CSG à compter de l’année suivante (n+1, soit janvier 2018), et d’autre part, sachant encore, que les retraités, à priori, dont le revenu fiscal de référence pour les revenus de l’année N est inférieur ou égal aux seuils de revenus indiqués dans le tableau seront dispensés du paiement de la CSG, CRDS, et CASA, sur les pensions en N+2 (et à priori, non en N+1 ). Avez vous des articles de la sécurité sociales, vous précisant que j’ai dépassé uniquement le RFR qu’en 2018 ? Merci de vos réponses.

    Répondre à ce message

    • Le 2 mars à 23:37, par Claude (CFDT Retraités)

      J’ai du mal à vous comprendre.
      Le RFR figurant sur votre avis d’impôt 2017 s’applique aux retraites versées à partir de janvier 2018, dont celle de décembre versée le 9 janvier.

      Répondre à ce message

      • Le 4 mars à 18:54, par Garcia

        Bonsoir,
        Je reviens auprès de vous,et vous remercie pour votre réponse, sachant que je persiste à ne pas comprendre pourquoi je dois avoir des prélèvements sociaux sur le mois de décembre 2017, puisque mon revenu fiscal de référence de 2015 est de 13000€, pour deux parts,ouvrant droit à une exonération sur l’ensemble de l’année 2017 ! Le fait d’un premier changement de ma situation fiscale en 2018, n’a , à priori, rien à voir avec 2017, et justifier des prélèvements sociaux sur 12/2017. Merci de m’indiquer les articles du code de la sécurité sociale qui pourraient justifier d’une rétroactivité
        pour le mois de 12/2017.

        Répondre à ce message

        • Le 4 mars à 19:53, par Claude (CFDT Retraités)

          Je ne peux que vous renvoyer sur l’encadré ci-dessus sur la date d’application du nouveau barème aux pensions versées en 2018. Il a été appliqué à tous les retraités.

          Répondre à ce message

          • Le 5 mars à 09:38, par Garcia

            Merci pour votre réponse, mais je persiste car ce n’est pas clair du tout et quel article du code de la sécurité sociale autorise
            l’interprétation entre versé et dû ( une pension due en 12/2017 n’est pas due en 01/2018, le versement en 01/2018 n’a rien à voir, la pension de décembre est due en 12/2017, peu importe quand le versement est intervient ! d’autant plus quand on dépasse le seuil pour la première fois ). Il en est de même pour les retraités non imposable, normalement ils devraient bénéficier d’un allègement des prélèvements sociaux s’ils dépassent le seuil d’exonération .

            Répondre à ce message

            • Le 5 mars à 18:15, par Claude (CFDT Retraités)

              J’ai bien compris que vous faisiez partie des rares perdants à cette pratique. La plupart du temps, les nouveaux retraités ayant vu les revenus baisser, attendent avec impatience de voir leurs cotisations baisser aussi.
              A la fin de l’Article L136-8 il est écrit : « Conformément au II de l’article 20 de la loi n° 2016-1827 du 23 décembre 2016, ces dispositions sont applicables aux contributions dues au titre des revenus versés à compter du 1er janvier 2017. »

              Répondre à ce message

              • Le 7 mars à 09:22, par Garcia

                Encore merci pour votre réponse. En regard du code civil cette interprétation ne tient pas, entre "dû et versé" !. Par contre vous ne me répondez pas sur le fait que je ne suis pas imposable en 2018 ( avis d’imposition 2017, revenus 2016 ) : aurais-je droit à un allègement des prélèvements sociaux , du fait que je ne suis pas imposable en 2018, comme c’était le cas auparavant ? Merci pour votre réponse.

                Répondre à ce message

                • Le 7 mars à 10:14, par Claude (CFDT Retraités)

                  Votre RFR sert à déterminer vos cotisations sociales mais avec un décalage important puisque les textes prévoient N-1 de l’avis d’impôt.

                  Répondre à ce message

                  • Le 8 mars à 08:49, par Garcia

                    Merci pour votre réponse épistolaire, mais vous ne répondez toujours pas à ma question. Les retraités non imposables, pour les revenus 2016, avis d’imposition 2017, sur les pensions versées en 2018, devraient bénéficier du taux à 3,8%+ le CRDS
                    0,50% . Cette règle s’applique t-elle toujours ?

                    Répondre à ce message

                  • Le 8 mars à 09:50, par Garcia

                    Bonjour,
                    Je reviens auprès de vous avec plus d’informations spécifiques concernant les retraités assujettis, entre autres à la CSG, mais non imposable, et vous remercie de m’indiquer si ces règles s’appliquent toujours :
                    " Comme vous le savez, les pensions de retraite constituent des revenus de remplacement et sont, à ce titre, susceptibles d’être assujetties à la CSG, au CRDS, et la CASA, suivant les règles fixées par la loi de financement de la sécurité sociale. Pour les faibles revenus, les règles de réduction ou d’exonération sont les mêmes pour les pensions servies par le régime général et celles des régimes complémentaires ( plus le 1% maladie). On est donc exonéré de prélèvements si notre revenu fiscal de référence est inférieur au seuil fixé par la loi sus-visée, mais encore, on pouvait bénéficier
                    d’allègements si on ne dépassait pas le seuil au titre de la taxe d’habitation, voire des seuils qui à ce titre bénéficient d’allègements, uniquement pour les retraités non imposables . Ainsi, lorsque les revenus excèdent cette limite sus-indiquée, mais que le retraité n’est pas imposable, la CSG serait dû au taux réduit de 3,8%, et au CRDS au taux normal de 0,50%. "
                    Merci pour votre réponse.

                    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 7 mars à 14:11, par QUINTIN

    Bonjour,
    Retraité ma retraite est de 925 euros et on me prélève 18.17 euros de CSG ça me excessif
    veuillez m éclairer
    merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 7 mars à 12:03, par GUEDOUANI

    bonjour et merci aux bénévoles

    en 2016 j’au reçu un rappel de 5 ans de la MSA retraite qui avait été "oubliée" lors du calcul de ma retraite en 2000 pour un montant de 2400 euros

    de ce fait je dépasse donc le plafond et suis assujétie à la CSG

    je perds donc chaque mois
    30 euros de la CNRACL
    30 euros de la CARSAT
    20 euros ARCO

    Je pers également mes droits à l’ACS et mon allocation de logement

    puis-je contester cette situation était du fait de la carsat

    je vous remercie

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 6 mars à 12:41, par BENISSE

    JE CROYAIS QUE POUR L AUGMENTATION DE LA CSG POUR LES PLUS DE 65 ANS, PAS D AUGMENTATION JUSQU A 1394€ MENSUEL
    LU DANS LA PRESSE

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 12:18, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est ce que le ministère a communiqué à la presse pour faire simple. Mais c’est plus complexe comme vous pouvez le ire dans cet article et dans la fiche 28 de notre guide qui donne plus de détails sur le calcul du RFR.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 7 mars à 11:54, par LACAZE REGINE

    Bonjour,

    Je suis retraité depuis 2 ans, retraite de misère - de 500e. Par contre je perçois heureusement des revenus locatifs pour compléter un peu. Sur ces revenus locatifs je paye de la C.S.G. Je viens d’apprendre que les retraités ne dépassant pas un certain seuil, basé sur le "revenu fiscal" et non pas que sur les retraites, pouvaient etre exonérés de cet impot. Le revenu fiscal peut donc contenir plusieurs types de revenus Pour ma part donc, meme avec ces revenus je n’atteins pas le seuil. mais je paye quand meme de la csg ! Pensez vous que je puisse faire une demande d’exonération et où m’adresser car les impots m’ont dit de voir cela avec ma caisse de retraite ! Qu’en pensez vous ?
    Merci si vous pouvez me guider

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 12:03, par Claude (CFDT Retraités)

      Oui, la CSG sur les retraites dépend bien de votre revenus fiscal de référence indiqué sur le dernier avis d’impôt. Et la caisse de retraite applique ce que le fisc lui communique mais une erreur lors de la transmission numérique est possible. Si le barème vous exonère, écrivez à votre caisse de retraite en lui joignant l’avis d’impôt prouvant votre situation.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 6 mars à 19:33, par ALAIN DELMONTE

    Bonjour,
    Je suis très en colère..je perçois 3 pensions.. MSA , CARSAT et Complémentaire. pour un total de 1 930€ mensuels

    Revenu fiscal de référence 20 850 €.. montant déclaré 23 167€ nombre de parts 1,5

    Détails des montants que je percevais en 2017 : MSA : 691,25€ - CARSAT 537,21 € - Complémentaire : 686,98€
    Détails des montants que je perçois en 2018 : MSA ; 656,58€ - CARSAT 527,34€ - Complémentaire : 645,76€

    soit en moins.. 34,67€ 9.87€ 41,22€
    Total en moins mensuel : 85,76€ !! total en moins annuel ; 1 029 € !!!

    Est ce normal ?? j’ai écrit aux caisses qui ne font que me répondre que c’est du au nouveau taux de prélèvement annuel !!!!

    Merci par avance de m’éclairer.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 11:14, par Claude (CFDT Retraités)

      Avec un revenu fiscal de référence de 20.850 pour une part, vous êtes largement au-dessus du barème, donc vous avez subi la hausse de 1,7% de la CSG sur vos retraites brutes, ce qui a réduit d’autant vos retraites.
      La CFDT Retraités agit depuis juin 2017, comme indiqué à la fin de l’article.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 6 mars à 22:17, par mr et mme dizdarevic ramo 15 rue du berry morieux 22400

    nous avons mon mari et moi 2000 euro de retraite avec la complaimentaire nous sommes locataire avec tout les redevances sur la retraite nous voila a a168euro par mois alors que nous n avons pas les moyen de mettre 20 euro de cote a ce jour je ne sais pas a qui m adressé j ai pris ma retraite au 1er septembre 2015 j ai eu un rappel de retraite seulement en fevrier 2016 et on me penalise d avoir percus ma retraite mon mari a fait un avc on la mis en retraite d office a 62ans svp donner moi une reponse merci

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:46, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faut regarder votre revenu fiscal de référence sur votre avis d’impôt reçu en 2017. Et le comparer avec le tableau, ligne deux parts. Une erreur est toujours possible et c’est bien de vérifier si vos droits sont respectés.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 7 mars à 05:29, par LEGAZ

    Ma retraite s’élève à 838,48 euros. Régime général:515 euros + ma complémentaire : 238,48 euros,+ MSA 90 euros. On me prélève 47 e sur mes 515 e régime général,72e sur la complémentaire,8e sur msa. Total 127 euros est ce normal ? Mon revenu fiscal de référence est de 37000euros parce que je suis marié et ma femme a une retraite de 2400e et on ne lui a retiré que 49 euro. Je ne comprends pas pourquoi elle est moins touchée que moi en prélèvements sociaux. Pouvez vous me donner une explication s’il vous plait,merci.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:34, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faut rechercher sur les sites des caisses de retraite vos retraites brutes. Vous pourrez vérifier si les cotisations prélevées correspondent au taux indiqués ci-dessus.
      Lisez ci-dessous ma réponse du 19 févier à 22h31.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 6 mars à 15:18, par JOEL 93

    Bonjour,
    Je suis nouvellement retraité depuis septembre 2017, sans revenus en 2016 et jusqu’en août 2017, ma femme est retraitée depuis janvier 2016, notre revenu fiscal de référence 2017 est de 19 824 euro pour 2 parts donc normalement nos retraites en 2018 devraient être soumise au taux de CSG réduit à 3,80%.
    La CNAV applique ce taux réduit pour mon épouse, mais pas pour moi, malgré plusieurs courriers dont 2 recommandés, je reste sans réponse et surtout sans motif du refus.
    Ma retraite CNAV est de 1 235 euro net est-ce le motif, malgré que les textes que j’ai pu consulter précisent uniquement que c’est le revenu fiscal de référence 2017 qui sert au calcul du taux de CSG.
    Pourriez-vous si vous avez le texte officiel le vérifier et m’en informer, sachant que ma retraite complémentaire applique bien le taux réduit.

    Merci de votre aide.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 17:16, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous avez écrit à la Cnav en joignant votre avis d’impôt reçu en 2017, elle va procéder u changement et vous rembourser ce qui a été prélevé en trop. Mais je sais qu’ils sont débordés de travail et calculent les retraites en priorité. Nous le regrettons.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 16 février à 12:03, par Christian

    Pour bénéficier de la CSG à taux réduit, est ce le revenu fiscal du foyer qui pris en compte ou est ce le revenu fiscal individuel ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 14:10, par Claude (CFDT Retraités)

      Il n’y a qu’un revenu fiscal de référence, celui du ménage fiscal. Il figure sur votre avis d’impôt.

      Répondre à ce message

    • Le 19 février à 21:57, par Jamet

      Ma pension retraite était au 9/01/2018 à 1384,47 euros suite revalorisation CSG de 1,7% Ma pension est de 1359,06 euros soit une baisse de 1,84% qu’elle explication

      Répondre à ce message

      • Le 19 février à 22:31, par Claude (CFDT Retraités)

        Je l’explique régulièrement. Je le répète.
        Les cotisations (comme les revalorisations) se calculent à partir de la retraite brute.
        Je prend l’exemple d’une retraite de base de 1000 euros par mois :
        - cotisations totales 2017 de 7,4%, soit 1000 - 7,4% = 926 euros ;
        - cotisations totales 2018 de 9,1% (7,4+1,7), soit 1000 - 9,1% = 909 euros ;
        - la hausse de la CSG s’élève donc à 17 euros (926-909), soit 1,7% de 1000 euros bruts mais 1,85% de 916 euros nets.

        Pour être plus complet, je prend l’exemple d’une retraite complémentaire de 1000 euros par mois :
        - cotisations totales 2017 de 8,4%, soit 1000 - 8.4% = 916 euros ;
        - cotisations totales 2018 de 10,1% (8,4+1,7), soit 1000 - 10,1% = 899 euros ;
        - la hausse de la CSG s’élève donc à 17 euros (916-899), soit 1,7% de 1000 euros bruts mais 1,85% de 916 euros nets.

        Répondre à ce message

      • Le 5 mars à 18:07, par gaumer

        bonjour,on me déduit 1,84% au lieu de 1,7% sur notre retraite. pourquoi ?
        merçi de votre réponse.

        Répondre à ce message

        • Le 5 mars à 18:17, par Claude (CFDT Retraités)

          J’ai déjà répondu le 19 février. Je me répète.
          Les cotisations (comme les revalorisations) se calculent à partir de la retraite brute.
          Je prend l’exemple d’une retraite de base de 1000 euros par mois :
          - cotisations totales 2017 de 7,4%, soit 1000 - 7,4% = 926 euros ;
          - cotisations totales 2018 de 9,1% (7,4+1,7), soit 1000 - 9,1% = 909 euros ;
          - la hausse de la CSG s’élève donc à 17 euros (926-909), soit 1,7% de 1000 euros bruts mais 1,85% de 916 euros nets.

          Pour être plus complet, je prend l’exemple d’une retraite complémentaire de 1000 euros par mois :
          - cotisations totales 2017 de 8,4%, soit 1000 - 8.4% = 916 euros ;
          - cotisations totales 2018 de 10,1% (8,4+1,7), soit 1000 - 10,1% = 899 euros ;
          - la hausse de la CSG s’élève donc à 17 euros (916-899), soit 1,7% de 1000 euros bruts mais 1,85% de 916 euros nets.

          Répondre à ce message

    • Le 22 février à 14:03, par HERNANDEZ

      Pour bénéficier de la csg à taux réduit, est ce le revenu fiscal du foyer qui est pris en compte ou est ce le revenu fiscal individuel ?

      ou faut il, marié en séparation de biens, faire une déclaration fiscal individuelle avec 2 adresse différentes et non communes pour bénéficier de la csg à taux réduit quand l’autre déclarant entre dans le cadre de la csg à taux plein ?
      merci de votre réponse
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 22 février à 17:16, par Claude (CFDT Retraités)

        C’est bien le revenu fiscal de référence du ménage fiscal qui compte. On peu vivre à la même adresse et faire deux déclaration fiscales pour séparation de fait. Mais votre impôt sera calculé chacun de son côté.

        Répondre à ce message

        • Le 4 mars à 16:42, par fatin

          moi ,j,ai un revenu ref de 12I81 euros et on me ponctionne 32,88 e a la carsat ,probtp 24 ,92 e et la msa sur 40 e par mois 1,72 e soit un total de près de 60 euros par mois a 3,8 % de CSG sur une retraite par mois de 1090 euros pour 1 part,ce qui fait a l,année 718 euros je trouve que ça fait beaucoup pouvez vous m,informé a ce sujet merci

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 3 mars à 22:08, par Garcia

    Bonjour,
    Mes revenus sont constitués d’une retraite et d’une activité à mi temps, en tout 1539£ par mois pour 2017.A partir du 1avril 2018 je ne travaillerai plus, je n’aurai plus que ma retraite de 894,52 £
    étant donné que depuis le 1janvier 2018 j’ai été amputé des prélèvements sociaux de 40 £ (au lieu de 934,52£) est ce que vous pensez que je peux être exonéré des prélèvements sociaux à partir du 1 avril étant donné que ma situation à changer
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 22:38, par Claude (CFDT Retraités)

      Non, vous devrez attendre que les revenus de 2018 soient pris en compte pour les exonérations.
      Cette année on prend ceux de 2016 figurant sur l’avis d’impôt de 2017.

      Répondre à ce message

      • Le 3 mars à 23:33, par Garcia

        Bonsoir,
        Ci j’ai bien compris, je ne serai exonéré que début 2020
        C’est vrai, que cela fait un peu loin
        mais bon !!!

        Répondre à ce message

        • Le 4 mars à 11:26, par Claude (CFDT Retraités)

          Vous avez bien compris.
          Toutefois, le prélèvement à la source réduira peut-être l’écart d’un an. Je l’espère mais aucun texte n’en fait mention pour le moment.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 4 mars à 09:20, par belpaume claudine

    Bonjour,

    Que veut dire colonne1 colonne2 colonne3
    Merci de me répondre

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 10:43, par Claude (CFDT Retraités)

      Il faut lire ce tableau à la verticale, par colonne. Chaque colonne correspond à une situation :
      - Colonne 1. RFR inférieur ou égal à
      - Colonne 2. RFR supérieur à la colonne 1 et inférieur ou égal à
      - Colonne 3. RFR supérieur à
      Vous regardez sur votre dernier avis d’impôt votre revenu fiscal de référence (RFR) et votre nombre de parts, puis vous regardez dans quelle colonne vous vous situez, et vous voyez le taux de vos cotisations en-dessous.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 3 mars à 17:05, par jacques

    peut-on déduire la csg déductible sur le calcul que la caisse de retraite nous envois pour la déclaration d’impots,avant la supression des 10/100.?

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 21:16, par Claude (CFDT Retraités)

      Les caisses de retraite transmettent au fisc le revenu imposable, soit votre retraite nette plus la CSG non déductible (2,4%). Lisez la fiche 28 pour plus de détails sur les cotisations et le calcul du RFR.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 1er mars à 19:41, par DALLOZ

    Bonjour,

    J’ai un revenu fiscal de référence pour les revenus 2016 de 16083 €
    Pour les impôts, j’ai une part et demi.
    Mon taux de CSG n’a pas augmenté au 1er janvier 2018.
    Pourquoi ?

    Merci.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 25 février à 16:15, par jean

    mon revenu fiscal de référence est de18791, étant veuf, je perçois une pension de réversion de 576 diminué à 523 et une pension de retraite de 1055 diminué 959 et des petites retraites complémentaires de 294 à 169. J’ai donc perdu environ 170 euros par mois par rapport à 2017, je voudrais savoir si cela est normal et près de qui obtenir plus de renseignements ?

    Répondre à ce message

    • Le 26 février à 11:50, par Claude (CFDT Retraités)

      Votre RFR est effectivement bien supérieur à celui qui donne droit à une exonération totale ou partielle de la CSG, soit 14404 € pour une part comme indiqué dans le tableau ci-dessus.
      Ce RFR figurant sur l’avis d’impôt de 2017 correspond à vos revenus de 2016. Si vos revenus étaient plus faibles en 2015 (voir votre avis d’impôt de 2016), il est fort possible que vous ayez aussi changé de colonne dans le tableau ci-dessus. Si vous étiez exonéré en 2017 et que ne l’êtes plus du tout en 2018, votre retraite de base se voit prélever 9,1% de cotisations et la retraite complémentaire 10,1%, ce qui correspond aux montants que vous indiquez. Le mode de calcul est expliqué dans un message ci-dessous du 19 février.

      Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 00:10, par Alan8544

      Jean, attention à la désinformation. Les chiffres que vous présentez sont faux. Vous annoncez une baisse totale de vos differentes retraites de 170€ par mois à partir de janvier 2018 par rapport à 2017. Si cette baisse est réelle, cela signifie que vous avez une retraite mensuelle de 10000€ ((170€/1,7%)*100%= 10000€).
      Un journaliste du Point qui n’a pas vérifié et a pris cette information comme de l’argent comptant l’a reprise dans un article . Vous avez une retraite mensuelle cumulée de 1925€ , votre perte mensuelle par rapport à l’augmentation de la CSG est de 1925 €* 1,7%. = 32,72€, soit 3 fois de moins de ce que vous annoncez. En fait, pour être précis, c’est un peu plus car les 1,7% sont appliqués sur la retraite brute. En réalité l’augmentation de la CSG est 1,83% sur la retraite nette. Vous avez donc perdu 1925 € * 1.83%= 35,22€ par mois.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 1er mars à 12:31, par BOUVIGNIES Jean

    Concernant la déductibilité de la CSG, il me semble y avoir une contradiction d’information entre l’info de la page 23 du fil bleu 6,4% déductible et l’info sur le site CFDT guide des pensions de retraite / Fiche 28 pavé "bon à savoi" qui mentionne un taux de 5,9 % pour 2018 par ailleurs indiqué par différentes sources ?

    Mes salutations syndicales et mes félicitations pour la réalisation du site UCR

    Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 16:59, par Claude (CFDT Retraités)

      Exact, c’est le même qui a écrit ou tenu à jour ! Sur Fil Bleu il y a bien une erreur car la CSG non déductible reste à 2,4%. Si nous écrivons souvent une cotisation CSG+CRDS, soit 8,8%, moins 2,4% égale 6,4%, cette fois l’ajout d’une ligne à part pour la CRDS a rendu le calcul inexact. Excusez-moi.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 27 février à 14:07, par sylvie

    Je touchais 371.51€ de la cnav, en octobre 2017, miracle !, j’ai touché 374.58 € et depuis janvier 2018 ma retraite est tombée à 358.40 €. Je croyais que seuls les retraités touchant plus de 1200 € par mois seraient concernés par l’augmentation de la csg.
    Pouvez-vous m’expliquer et me dire si j’ai un recours contre cette mesure totalement injuste ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 11:52, par Claude (CFDT Retraités)

      Si vous lisez cet article, vous saurez que ce n’est pas le montant d’une retraite qui compte, mais celui de tous vos revenus. C’est pourquoi vous devez regarder si votre droit est respecté en regardant votre dernier avis d’impôt et le Revenu fiscal de référence qui y figure.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 27 février à 12:33, par Annick Garel

    Bonjour
    Depuis janvier 2018 ma retraite est soumise à la csg a taux plein alors que mon rfr de 2017 est de 21688 pour 2 parts étant marié. Ma complementaire par contre a taux reduit ,ainssi que pour mon mari aussi bien de la cnav que sa complementaire.J’ai envoyer plusieurs courier à la carsat qui reste sans réponse ..que puis je faire. ...

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 11:48, par Claude (CFDT Retraités)

      Le courrier doit contenir aussi une copie de votre avis d’impôt montrant votre RFR et le nombre de parts. Précisez dans votre courrier que le bon taux a été appliqué aux autres retraites de votre mari et votre complémentaire. Comme il y a surcharge de travail à la Cnav, soyez patiente.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 27 février à 10:39, par gentialon josiane

    bonjour

    nous avons une augmentation de la csg de 1.7% sur chacune de nos retraites, nous avons deux enfants à charge un lycéen et une étudiante, comment pouvons nous compenser, il n’y a pas assez pour les fin de mois
    nous n’entrons dans aucune case ayant eu nos enfants tard

    merci de nous indiquer des pistes

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 11:45, par Claude (CFDT Retraités)

      Au contraire, les enfants à charge vous donne droit à deux demi-parts en plus, ce qui augmente vos chances d’être exonérés totalement ou partiellement. D’autre part, vous pouvez avoir droit à une majoration de pension provisoire pour enfant à charge. Lisez notre guide des retraites en ligne.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 27 février à 01:10, par Anne

    Bonjour,
    Retraitée depuis le 1er janvier 2017, je viens de recevoir six mois d’arriérés 2017 de retraite complémentaire en Janvier 2018... et je constate qu’on a prélevé un total de 10.1 % de cotisations ce qui veut dire qu’on a intégré la hausse de la CSG sur des revenus 2017 parce qu’ils ont été payés en 2018 ; vu que je ne suis pas responsable du retard de traitement du dossier je trouve cela abusif ; qu’en pensez-vous ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 28 février à 11:36, par Claude (CFDT Retraités)

      Malheureusement, les rappels de retraite se voient appliquer le taux de cotisation en vigueur au moment du versement. Mais comme cela vient de changer pour les salariés (suppression du décalage de paie) je me renseigne pour les retraites.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 26 février à 17:07, par Carlos

    Bonjour,
    Mon statut , Retraité depuis juillet 2016.
    Mon revenu fiscal de référence en 2018 pour les revenus de 2017 va nettement diminuer ,j’ai pu le constater par une simulation faite début janvier 2018.
    De ce fait mes retenues fiscales vont aussi diminuer puisque je change de tranche "si l’on peut dire."
    Quand cette modification va elle s’appliquer sur mes revenus retraite ?????? (Augmentation de mes revenus)
    Prelevements actuels 8.3%
    Prélèvements a venir 4.3% ......
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 25 février à 09:23, par guy RAT

    Bonjour,
    l’augmentation de la csg est censée remplacée les cotisations sociales comme l’assurance maladie de 0,75% pour les salariés(cotisations qui a été supprimée). Dans ce cas pourquoi la cotisation maladie de 1% sur les pensions retraites complémentaires ne sont pas supprimées également. ne paie-t-on pas deux fois pour le coup ?
    Merci pour votre réponse.
    Guy RAT

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 20 février à 11:18, par saudreau

    Mon mari touche 959, 63 de la cramé +829,01 de complémentaire et moi 627,61 de la cramé +157,98 de complémentaire est ce que la csg va augmenter

    Répondre à ce message

    • Le 20 février à 11:49, par Claude (CFDT Retraités)

      Je ne cesse d’expliquer, et c’est écrit dans cet article, que ce n’est pas vos retraites seules qui comptent, votre revenu fiscal de référence, c’est à dire tous les revenus du ménage fiscal. Regardez votre dernier avis d’impôt et lisez le tableau pour vous situer.

      Répondre à ce message

      • Le 20 février à 17:18, par leboucher

        bonjour
        ce message n est pas une question.
        comme bon nombre de retraités je suis mécontent de ma perte de pouvoir d achat . csg tva ect... j ai cotisé toute ma vie de 16 a 60 ans pour avoir un faible revenu c est honteux , je me demande ce que font les syndicats .
        d leboucher

        Répondre à ce message

        • Le 20 février à 22:18, par Claude (CFDT Retraités)

          Si vous êtes mécontent de la hausse de la CSG pour les retraités, sachez que cela fait dix mois que nous sommes intervenus sans relâche (voir notre déclaration de juin 2017 : Lettre ouverte au premier ministre sur la hausse de la CSG pour les retraités), que nous proposons une carte pétition dans toute la France puis dans votre site. Je vous invite à lire cet article et à signer la pétition proposée sur la page d’accueil du site : Non à une hausse de la CSG pas équitable
          Maintenant que la bataille est perdue, la loi votée et appliquée, merci à ceux qui sont spectateurs du syndicalisme retraité de ne pas donner de leçon à ceux qui sont des acteurs toute l’année du syndicalisme retraité.

          Répondre à ce message

          • Le 23 février à 13:01, par DESURVIRE Daniel

            Parmi les spectateurs, dont l’inertie pour défendre les cotisants pensionnés, s’explique par compensation de l’énergie développée à casser les entreprises et par projection les salariés actifs, on y trouve la CGT et SUD.
            J’attire cependant votre attention sur la réalité de cette spoliation de l’exécutif envers le système de solidarité, dont la retraite en constitue un maillon important. Faut-il rappeler que la solidarité en France s’est construite sur le postulat d’une mutualisation. En effet, les pensions de retraite découlent de cotisations à l’instar d’une assurance, dont le produit final est le résultat d’une vie active ; un capital constitué par le travail de toute une vie à charge de rétroversion à l’âge du départ en retraite. Il ne s’agit donc pas d’un revenu, mais d’un droit sur un capital acquis. Or, à ce jour, ponctionner des impôts et des charges sur ce droit revient à confondre la solidarité pour de l’assistanat, lorsque, prétendent nos dirigeants politiques, cette CSG serait un effort de solidarité ! Autrement dit, faire de la solidarité avec l’argent de la solidarité n’est rien de moins qu’un vol... avec l’argent des cotisants, et non pas sur leurs revenus, puisque précisément la cotisation retraite a déjà été perçue sur lesdits revenus.

            Répondre à ce message

            • Le 23 février à 19:01, par Claude (CFDT Retraités)

              La CSG a remplacé les cotisations maladie. Son avantage est de porter sur tous lez revenus, y compris ceux du capital. Elle finance surtout les soins de santé.
              La retraite par répartitions est un contrat entre générations : les cotisations de cette année servent à financer les retraites de cette année. C’est aussi un revenu de remplacement.

              Répondre à ce message

          • Le 24 février à 11:41, par guedon

            mon épouse on lui prend sur sa petite retraite de 400 euros 7 euros et sur l’autre de 60 euros 1,08 ! c’est une honte tout ça pour augmenter les salaires du jamais vu et permettre aux millionnaires de ne pas payer des impôts ! évidemment avec ma retraite modeste et la sienne on dépasse le seuil du revenu fiscal de référence en attendant la suppression, des 10 % d’abattement qui Macron va nous nous imposer ! je n’ai pas voté Macron et je m’en félicite , mais combien de retraités n’ont pas voulu entendre son programme et ont préféré écouter les affaires Pénélope et les emplois fictifs , aujourd’hui ils se réveillent mais trop tard Macron est élu et on a pas fini d’en baver

            Répondre à ce message

      • Le 23 février à 14:32, par Evelyne

        J’ai bien compris que c’est le revenu de références qui compte pour l’augmentation de la csg, et ce seulement après vous avoir lu, mais il faudrait que les médias qui ne cessent d’indiquer à la radio’ que les revenus qui ne depassent pas’1200 € ne seront pas impactés = on comprend et on en déduit qu’ils parlent’ de retraite INdIVIDUELLE !! Donc cela induit les gens en erreur !!
        ils devraient être plus clairs et parler de revenus du couple dans sa’ globalite !!!

        Répondre à ce message

        • Le 23 février à 18:50, par Claude (CFDT Retraités)

          Le ministère a toujours communiqué sur des montants de retraite, jamais sur le RFR du ménage fiscal. Mais il faut reconnaître que ce n’est pas facile d’expliquer simplement ce système. Commet écrire simple mais pas simpliste ?

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 23 février à 12:25, par VERGON FRANCINE

    bonjour
    mon RFR EST 16695 euros pour 2 parts ??? je suis retraitée de la fonction publiqueavec 950 euros par mois de pension, mon mari (qui m a quitté en mai 2017 est salarié avec un petit salaire) j ai eu13 EUROS de moins en janvier et je ne comprends pas pourquoi. Je vais cette année faire une declaration d impots seule le mode de calcul de la CSG sera t elle recalculée ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 23 février à 22:12, par Claude (CFDT Retraités)

      Si le RFR indiqué sur l’avis d’impôt reçu en 2017 sur les revenus de 2016 et inférieure pour deux parts à la colonne 1 du barème, vous devriez être exonérée. Envoyez cet avis d’impôt à votre caisse de retraite en lui expliquant la situation. Une erreur de transmission du fisc est possible.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 22 février à 15:18, par Meurin

    Bonjour.

    Y a il un abattement sur le RFR pour une pension de la fonction publique liquidée pour invalidité ? (Mon cas)

    Aussi ma conjointe et moi même sommes reconnus handicapés (tranche 50-80). Avons nous le droit à des abattements sur le RFR ?

    Merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 16 février à 08:30, par JACKY

    bonjour
    la csg sur les retraites 2018 est basée sur le revenu fiscal de reference de 2016
    en 2016 j’ai touché ma retraite complementaire RAFP en un seul versement de 1700 € et et mon revenu fiscal de reference 2016 me fait donc payer la csg au taux maximun ;
    ma pension de retraite janvier 2018 est passée de 1287€ en decembre 2017 a 1221€ soit 66€ de moins !!!
    je ne dois pas être le seul dans ce cas mais je ne trouve pas cela normal.
    que puis je faire ?
    merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 9 février à 11:27, par DENIS Gérard

    Bonjour,
    Je ne perçois pas de retraite complémentaires mais j’ai 2 retraites issues de mes 43 années d’activité au service de l’Etat. L’une d’ancien militaire d’un montant brut de 770 euros et l’autre de la fonction publique d’un montant brut de 1282 euros.
    Or bien que ce qui a été dit jusqu’à présent par les médias lors des débats télévisés comme par les politiques du gouvernement Macron la hausse de CSG de 1,7 % ne devait s’appliquer qu’aux pensions supérieure à 1200 euros.
    Mais, malgré cela, la hausse de 1,7% a été appliquée sur le montant brut de ma retraite de 770 euros, mais à mon sens elle n’aurait donc du concerner que ma retraite dépassant les 1200 euros ?
    Est-ce normal ? ou y a t-il eu erreur ? Qu’en pensez-vous ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 13:03, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est expliqué dans cet article : seul le revenu fiscal de référence compte, donc tous vos revenus ensemble.

      Répondre à ce message

      • Le 13 février à 19:05, par FLAMENT

        Concernant l’augmentation de la csg : Pourquoi les retraités sont traités différemment des actifs ? N’y aurait-il pas une discrimination ?

        Répondre à ce message

        • Le 14 février à 18:46, par Claude (CFDT Retraités)

          Tous les revenus sont soumis à cette hausse de la CSG, les salariés et les revenus du capital. Mais les salariés bénéficient d’une baisse d’autre cotisations, pas les retraités.

          Répondre à ce message

    • Le 13 février à 19:02, par FLAMENT

      Déjà le titre de l’article est trompeur : "Exonération de la csg en 2018 pour les retraités". Il faudrait mieux dire " Augmentation de la csg en 2018 pour les retraités" ! Décidément vous avez le chic pour flatter ce gouvernement ! En fait la majorité des retraités subira une hausse de la csg avec le revenu fiscal de référence, car on prend en compte tous les revenus figurant sur l’avis d’imposition. Par exemple mon épouse qui a une retraite de 900 € subit cette hausse parce que ma retraite nous fait passer le seuil de l’exonération.
      Oui, il faut changer le titre : AUGMENTATION DE LA CSG en 2018 POUR LA MAJORITE DES RETRAITES !

      Répondre à ce message

      • Le 14 février à 16:29, par Claude (CFDT Retraités)

        Cet article a pour objectif d’expliquer le droit en matière d’exonération totale ou partielle pour aider les retraités modestes. La hausse de la CSG nous mobilise depuis juin 2017 : Lettre ouverte au premier ministre sur la hausse de la CSG pour les retraités
        Venir nous faire la leçon maintenant est de la mauvaise foi !

        Répondre à ce message

      • Le 20 février à 21:20, par DAVOINE PASCALE

        Mes revenus sont constitués d’une retraite et d’une pension de réversion.
        Mon revenu fiscal de référence 2017 sur revenus de 2016=19.267 euros pour 1 part et demi.En retraite au 1er/03/2016, avant pension d’invalidité ;
        L’année d’avant, donc 2016 sur revenus 2015 = 18.058 euros...toujours pour une part et demi et en invalidité
        Pour 1.200 euros déclarés en + ( ma retraite = 800 euros bruts/mois à dater de mars 2016, contre 700 euros/mois en invalidité en 2015 = un mieux de 1.200 euros en ma faveur).
        J’étais donc assez heureuse de voir mes revenus augmenter un peu !... et badaboum !...
        Je me retrouve pour cette petite hausse, avec une ponction d’environ 90 à 100 euros/mois environ car je ne touche l’Ircantec que fin mars...je vous épargne aussi les rattrapages sur janvier et février de l’ARRCO et de l’AGIRC qui s’ajoutent aux retenues mensuelles...bref que des courriers avec des moins et moins et moins....
        Cette ponction représente donc au final les 1.200 euros supplémentaires que j’ai déclarés !...Un peu fort quand même, non ?
        J’étais assujettie à un taux de 3.80% pour 18.058 de RFR et 1 1/2 part
        et je suis passée à 8.30% pour 19.267 euros, voilà la punition !
        Un réel préjudice en attendant...la différence entre 6.6% et 8.3% est déjà mal perçue mais là, c’est bien pire car on aboutit à une diminution de 6% de mes revenus nets !!
        On m’a également prélevé 33 euros sur janvier, donc sur retraite de décembre, sans explications !...Qu’est-ce que ça peut être ? j’ai vu un post précédent avec la même chose...
        Voilà donc un cas porté à votre connaissance, juste pour info car il n’y a rien à faire, où une retraitée invalide, titulaire d’une modeste retraite et d’une aussi modeste pension de réversion (les deux de moins de 900 euros chacune),ce qui veut dire qu’elle est seule et sans possibilité d’améliorer les choses, voit ses revenus ponctionnés de 1.200 euros /an !...et là on est loin des 1.8% annoncés mais sur du 6% !!!...Dégoûtée !!
        La baisse de ma taxe d’habitation de 150 euros ne compensera pas grand chose !
        Et apparemment je ne suis pas la seule dans ce cas là, des connaissances parlent aussi de 100 et même 150 euros en moins chez un couple avec une retraite d’ouvrier et d’assistante maternelle...les gens sont révoltés et écoeurés ! Ce n’est pas juste du tout et c’est vécu comme une entourloupe qu’on ne lui pardonnera pas car les salariés eux ont une compensation en face, pas nous ! et qui aide les enfants, qui met la main au portefeuille pour les petits-enfants ? Je ne crois pas que ça soit un bon calcul que celui de nous avoir mitraillés de la sorte...Cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 14 février à 17:06, par Vincent

      J habite. en Espagne esqeux on exonerais de la CSG j ai une retraite de 900 eraux. Meri

      Répondre à ce message

      • Le 14 février à 18:48, par Claude (CFDT Retraités)

        Les retraités domiciliés fiscalement à l’étranger et relevant du régime français d’assurance-maladie ne pouvant être assujettis à la CSG, ils sont soumis à une cotisation d’assurance-maladie spécifique (3,2 % jusque 2017 et 4,9% à partir de 2018).

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 8 janvier à 14:26, par ALLOING Claude

    Chère(s) ou cher(s) camarade(s),
    Je constate que donner des explications claires sur le problème de l’augmentation de la CSG relève de la gageure.
    Bien qu’ayant quelque expérience et essayé de lire diverses explications je crois qu’il faut commencer par déblayer le terrain en évoquant les raisons de beaucoup d’incompréhensions.
    Les retraités n’ont ni bulletin de salaire, ni relevé complet annuel et même en prenant le temps d’aller sur chacun des sites les concernant il n’est pas certain que tout soit cohérent et présenté de la même manière. Cela étant d’autant plus vrai si la carrière a été fragmentée avec des statuts ou régimes différents.
    Même lorsque tout va bien il y a 4 types de références :
    • Le net perçu qui est connu ;
    • Le brut avant cotisations qu’il faut chercher sur plusieurs sites ;
    • Le net imposable que l’on découvre sur sa feuille d’impôt ;
    • Le revenu fiscal de référence RFR à découvrir sur son avis d’imposition.
    Sans compter les abattements divers qui peuvent intervenir amplifiants certains effets de seuils.
    Les calculs pour jongler de l’un à l’autre ne sont pas si simples et un petit outil pour savoir ce qu’il en est en partant du net serait le bienvenu.
    Il faut aussi dire et redire que pour que les seuils d’exonérations s’appliquent complètement il faut remplir les attestations pour tous les organismes versant « une pension » et le demandant car rien n’est automatique ni centralisé. Je ne suis pas certain que cela soit le cas partout et pour tous même sans aller vers celles et ceux qui sont des cas particuliers.
    Ensuite, et les média ne facilitent pas les choses, le seuil de non intervention des 1,7% de CSG supplémentaire sont évalués sur des cumuls de…quoi au fait ? De ceux qui figurent dans le tableau certes mais cela donne quoi en net ou à la rigueur en brut ?
    Les réactions où demandes ; associées à des pratiques parfois erratiques des certaines caisses ; montrent bien que la majorité des retraités est perdue… De même que beaucoup « des élus de la nation » que nous interpellons sur la question !
    Toujours est-il que la baisse nette des revenus est quasi immédiate alors que les actifs attendront 10 mois avant de « faire le plein ». En tant que militant je pense que, si la loi est hélas bel et bien mise en œuvre, il nous faut accentuer nos actions sur la revalorisation des retraites.

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 11:20, par GERARD BONGIBAULT

      Oui pour les actions de revalorisation des retraites, mais attention, il faut que les valeurs de seuils du RFR d’application des taux différentiés de cotisations sociales suivent.
      Par exemple, s’il y a un rattrapage de 3% (faut pas rêver quand même) et que l’inflation stagne à 1%, si les seuils sont revalorisés seulement de l’inflation, ceux qui sont légèrement en deçà de la limite des ces seuils vont avoir une mauvaise surprise l’année suivante.
      Il faudrait que Bercy se penche sur les effets brutaux de ces seuils sur les revenus, soit en ajoutant des tranches avec des taux progressifs, soit en appliquant au calcul du RFR une correction de la valeur de l’augmentation des prélèvements. Il y aurait toujours un effet de seuil, mais l’incidence serait plus limitée qu’aujourd’hui.
      Les effets brutaux ne se limitent pas aux seuls prélèvements sociaux, mais aussi sur la taxe d’habitation (à moins qu’elle soit supprimée pour tout le monde) et aux aides du type APA (Aides aux Personnes Agées).
      A ce sujet, un(e) retraité(e) bénéficiaire d’APA, non imposable, qui dépasse de peu la deuxième tranche va voir ses aides automatiquement supprimées ou réduites suivant le cas, par contre l’année d’après avec les 6,8% de CSG déductible, son RFR va redescendre sous le seuil de la 2ème tranche.
      La remise en place des aides sera t-elle automatique ?
      Où comme je le crains, la personne devra t-elle à nouveau faire une demande ?
      Une correction sur le RFR de la valeur de la CSG déductible pour ceux assujettis l’année précédente aux taux réduits éviterait cet effet "yoyo", d’où simplification des démarches et réduction de l’effet brutal du 2ème seuil.
      Comme cela l’arrange (jackpot au détriment des retraités par rapport à la prise en compte de la seule valeur de l’Impôt sur le revenu) , Bercy ne fait pas beaucoup preuve d’imagination pour limiter l’injustice de ces effets de seuil.

      Répondre à ce message

      • Le 17 février à 22:45, par Claude (CFDT Retraités)

        Cet article a pour objectif de dire le droit, pas de lancer des débats qui se tiennent dans la CFDT Retraités entre militants.
        Les règles de l’APA sont différentes et il y a une grade progressivité dans la participation du retraité à son plan d’aide. Voir dans notre guide : 15 Montant et versement de l’APA
        Ce barème compote trois tranches de cotisations, il y a eu dans le passé un seul seuil, le deuxième niveau d’exonération partielle n’a pas toujours existé (CSG à 3,8%).

        Répondre à ce message

    • Le 19 février à 10:52, par BETTIN Marie

      ma retraite est de 532e mois de decembre 522e mois de janvier je subis la hausse de 1,7 de csg malgré ma
      petite retraite pourquoi

      Répondre à ce message

    • Le 19 février à 15:46, par masson

      Une petite retraite comptabilisée avec moi dans la declaration impots doit-elle etre payee à part pour la nouvelle CSG

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 9 février à 14:45, par gérard

    Bonjour,
    Je viens de recevoir ma pension de base et après calcul avec addition de ma retraite complémentaire, sur ma pension nette c’est 1.878 % d’augmentation de CSG et non 1.7% comme indiqué par le gouvernement !
    Pourquoi ?
    Cordialement
    Gérard

    Répondre à ce message

    • Le 10 février à 12:05, par Claude (CFDT Retraités)

      Les cotisations (comme les revalorisations) se calculent à partir de la retraite brute.
      Pour être plus compréhensible, je prend l’exemple d’une retraite de base de 1000 euros par mois :
      - cotisations totales 2017 de 7,4%, soit 1000 - 7,4% = 926 euros ;
      - cotisations totales 2018 de 9,1% (7,4+1,7), soit 1000 - 9,1% = 909 euros ;
      - la hausse de la CSG s’élève donc à 17 euros (926-909), soit 1,7% de 1000 euros bruts mais 1,85% de 916 euros nets.

      Pour être plus complet, je prend l’exemple d’une retraite complémentaire de 1000 euros par mois :
      - cotisations totales 2017 de 8,4%, soit 1000 - 8.4% = 916 euros ;
      - cotisations totales 2018 de 10,1% (8,4+1,7), soit 1000 - 10,1% = 899 euros ;
      - la hausse de la CSG s’élève donc à 17 euros (916-899), soit 1,7% de 1000 euros bruts mais 1,85% de 916 euros nets.

      Répondre à ce message

      • Le 19 février à 15:19, par Bordes

        Bonjour

        Comment trouver le montant de sa pension brute, sur quel document ?

        Merci de votre reponse

        Répondre à ce message

        • Le 19 février à 22:27, par Claude (CFDT Retraités)

          Connectez vous à votre compte sur le site de la caisse de retraite, et vous verrez un avis de paiement pour l’assurance retraite qui détaille les cotisations payées et donc la retraite brute.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 17 février à 19:14, par rozier mirefleur elisabeth

    Bonjour , j’ai un revenu de 20436e , revenu mensuel 1989e , une seule part , est il normal que j’ai un prelevement de de 205e par mois ?? je ne comprends pas , merci bcp de m’eclairer

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 22:18, par Claude (CFDT Retraités)

      Les cotisations pour la protection sociale sont payés par tous les retraités sauf ceux ayant des revenus modestes. Pour ces derniers c’est expliqué dans cet article.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 17 février à 09:35, par Marie

    Bonjour, Je reviens vers vous pour vous demander d’être vigilant,
    en effet au 1ER janvier, je suis passée sous le plafond d’exonération de 3,8% ce qui a mécaniquement augmenté ma retraite CARSAT d’autant ?
    par contre, j’ai été obligé de faire une réclamation à ma caisse de retraite complémentaire il y a 3 jours qui n’avait pas appliqué cette hausse !!
    je viens d’avoir un virement de rattrapage pour janvier et février
    je connais quelqu’un dans le même cas que moi avec une caisse complémentaire différente.
    connaissez vous vous aussi des cas semblables ???

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 17 février à 06:54, par guy

    bonjour je gagne avec la complémentaire 1190 euros par moi ma retraite a baissée de 35 euros est ce nomal

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 5 février à 11:32, par Jacky P

    Bonjour
    au vu de la consultation de mes 3 derniers paiements par la carsat, il apparaît :
    montant au 08/12/2017 : 1340.85 euros
    montant au 09/01/2018 : 1297.44 euros
    montant au 09/02/2018 : 1273.62 euros
    Il est également noté : vous êtes assujetti au taux de 3.8% et non concerné par la hausse de la CSG
    Je ne comprends pas pourquoi je vois le montant de ma retraite diminue dans un 1er temps de 3.23 %puis dans un deuxiéme temps de 1.83 %d’autant plus que je ne suis pas concerné par la hausse de la CSG
    merci pour votre réponse.
    PS : Copie de la caisse de retraite
    Voici les 3 derniers paiements que nous avons effectués à votre profit :
    Date du paiement Montant
    09/02/2018 1 273,62 €
    09/01/2018 1 297,44 €
    08/12/2017 1 340,85 €
    Vous êtes assujetti au taux de 3.8% et non concerné par la hausse du taux de CSG

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 15:28, par Claude (CFDT Retraités)

      Sauf erreur du logiciel de la caisse de retraite, la baisse du 9 janvier est du en principe à un changement dans le barème de cet article. Intégrez dans vos calculs que les retraites brutes ont été revalorisées en octobre.
      Pour calculer le taux de cotisations appliqué, il faut partir du montant brut de votre retraite. Il figure sur votre attestation de paiement.
      Je ne peux pas vous détailler votre cas seulement vous expliquer le droit en la matière.

      Répondre à ce message

    • Le 7 février à 14:50, par Ribe

      Ils se sont trompé. .Moi aussi j ai eu ce message avec diminution de ma retraite..alors que je sais que je suis assujetti à 6.6%.

      Répondre à ce message

      • Le 15 février à 22:32, par Claude (CFDT Retraités)

        Vous avez raison, j’ai vu ce matin un avis de paiement pour une retraite base soit-disant à 3,8% à tort. Nous avons écrit à l’assurance retraite.

        Répondre à ce message

      • Le 16 février à 15:25, par Chevallier

        Bonjour’
        Ma pension de retraite est de 10349 revenu imposable’ j’ai du solder mon assurance vie pour vivre
        26676 euros soumis aux prélèvements libératoires

        Total 37042 revenus fiscal de référence

        Je paye maintenant 60,13 de csg mensuel
        ES NORMAL .? MERCI DE ME RÉPONDRE BIEN CORDIALEMENT

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 13 février à 14:48, par stephan

    Bonjour,
    Lors de ma déclaration de revenus de 2017 en mai 2018, si mon revenu fiscal de référence est en baisse, mon taux de CSG va t-il baisser ?
    En vous remerciant, sincères salutations

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 14 février à 22:40, par Dio

    Bonsoir
    Ma mère a une retraite de 900 euros par mois. Est il normal qu’elle subisse une augmentation de la CSG de plus de 60 euros .?

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 22:16, par Claude (CFDT Retraités)

      Tous les retraités paient des cotisations pour la protection sociale sauf ceux dont le revenu fiscal de référence figurant sur l’avis d’impôt 2017 est inférieur à une seuil (voir barème ci-dessus). Si elle a d’autres revenus ou si elle ne vit pas seule, il est possible qu’elle soit assujettie.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2018 pour les retraités Le 15 février à 10:08, par DUQUESNE

    La C S G devrait être due par tous ceux qui perçoivent des revenus en France.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 22:14, par Claude (CFDT Retraités)

      C’est le cas sauf pour ceux qui ont leur domicile fiscal hors de France dans un pays ayant une accord évitant la double imposition avec la France.
      Je vous rappelle que la CSG est uniquement affectée à la protection sociale.

      Répondre à ce message