UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Nos droits


Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités


Le revenu fiscal de référence connu en août-septembre 2021 détermine l'exonération de la CSG, la CRDS et la Casa sur les pensions de retraite versées en 2022. Le barème ci-dessous reprend celui applicable en 2021 majoré de +0,2% conformément au code de la sécurité sociale.

Mise à jour :
- lettre ministérielle d’application pour 2022 en téléchargement (22/12/21) ;
- changement au point 3 de la phrase « Dit autrement » sur proposition d’un lecteur (16/2/22).

1. Cotisations pour la protection sociale sur les retraites

Les pensions de retraite sont soumises à des prélèvements obligatoires pour la protection sociale des retraités. La CSG (santé, autonomie), la CRDS (dette) et la Casa (autonomie) concernent les retraités domiciliés fiscalement en France. Une cotisation d’assurance-maladie est prélevée sur les seules retraites complémentaires (lire cet article).
Les retraités bénéficiaires du régime local d’assurance-maladie d’Alsace-Moselle sont soumis à une cotisation d’assurance-maladie complémentaire.

Les services fiscaux communiquent chaque année aux caisses de retraite les revenus fiscaux de référence (RFR) des retraités afin de savoir ceux qui sont exonérés totalement ou partiellement du prélèvement des cotisations sociales.

En savoir plus

1. La moitié des français ne sait pas à quoi sert la CSG, n’en faites pas partie, lisez cet article : Taux et affectation de la CSG en 2020

2. Le mode de calcul du Revenu fiscal de référence (RFR) des retraités est expliqué dans cette fiche de notre guide des retraites en ligne : 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)

3. Pour les cotisations applicables en 2021, lisez cet article : Exonération de la CSG en 2021 pour les retraités

4. Pour les retraités domiciliés fiscalement à l’étranger, lire cette fiche de notre Guide des retraites : 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)

2. Les taux de cotisations sociales

Les retraites et pensions sont soumises à des cotisations pour la protection sociale, soit :
- CSG (maladie, autonomie...) : 8,3% (dont 5,9 % déductible du revenu imposable) ;
- CRDS (dette) : 0,5 % ;
- contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) : 0,3 % ;
- assurance-maladie (déductible du revenu imposable) : 1 % uniquement sur les retraites complémentaires ;
- assurance-maladie complémentaire régime général Alsace-Moselle : 1,5 %.

Les retraités peuvent bénéficier d’une exonération partielle ou totale des cotisations sociales en fonction de leur « revenu fiscal de référence » (RFR) de l’impôt sur le revenu (voir tableau).

Depuis 2019 il y a désormais quatre taux de CSG selon le revenu fiscal de référence (RFR) :
- taux zéro ;
- taux réduit : 3,8% entièrement déductible du revenu imposable ;
- taux médian : 6,6% dont 4,2% déductibles du revenu imposable ;
- taux normal : 8,3% dont 5,9% déductibles du revenu imposable.

Brute, nette, imposable, servie

La retraite se décompose en plusieurs parties désignées ainsi :
- retraite brute : montant de la retraite, les revalorisations s’appliquent sur ce montant ;
- retraite nette : montant restant après déduction de toutes les cotisations sociales ;
- retraite imposable : montant restant après déduction de la partie de la CSG déductible ; c’est sur ce montant que la caisse de retraite applique votre taux de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ;
- retraite servie : montant restant après le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu (acompte).

3. Le lissage des effets de seuil si votre taux augmente

Depuis la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 :
- le franchissement du seuil de la CSG à taux réduit de 3,8% à un taux supérieur (6,6% ou 8,3%),
- et le passage du taux zéro de Casa au taux normal de 0,3%
ne se feront que si le ménage fiscal dépasse deux années de suite le seuil du taux réduit du barème.

Dit autrement, le taux médian ou le taux normal sont prélevés si le revenu fiscal de référence dépasse le seuil d’assujettissement à la CSG à taux réduit pendant 2 années consécutives (revenu fiscal de référence figurant sur les 2 avis d’impôt précédents).

4. Les exonérations de cotisations pour la protection sociale

Les retraités dont le revenu fiscal de référence connu en 2021 et calculé d’après les revenus de l’année 2020 est inférieur ou égal aux seuils de revenus indiqués dans le tableau seront dispensés du paiement de la CSG et CRDS sur les pensions versées en 2022, quel que soit leur âge.

Les montants du barème sont revalorisés chaque année en fonction de la hausse moyenne des prix hors tabac de l’avant dernière année, soit 2020. Le taux publié par l’Insee en janvier 2021 s’élève à 0,2% (IR 11 du 15 janvier 2021).

Claude (CFDT Retraités)

Attention

Date d’effet

Le barème 2022 ci-dessous s’applique aux retraites dues à partir de janvier 2022.
Le taux de CSG à appliquer pour l’année 2022 est transmis aux caisses de retraite par la DGFiP (finances publiques) via le CNTDF (Centre national de transfert des données fiscales). La caisse doit appliquer strictement le fichier transmis qui tient compte des RFR N-2 et N-3 pour la détermination du taux de CSG applicable.
Le transfert aux institutions Agirc-Arrco a chaque année du retard et n’est pas appliqué à la retraite versée le 3 janvier 2022.

Tableau. Montant du revenu fiscal de référence déterminant les taux de cotisation pour la protection sociale en 2022

Les seuils indiqués dans le tableau sont appliqués aux revenus perçus en 2020 et déclarés en 2021. Le revenu fiscal de référence figure sur chaque feuille d’impôt reçue en août-septembre 2021. Regardez cet avis puis comparez son montant avec le tableau ci-dessous.

Cotisations protection sociale Colonne 1.
Taux zéro
Colonne 2.
Taux réduit
Colonne 3.
Taux médian
Colonne 4.
Taux normal
RFR inférieur ou égal à : RFR allant de : RFR allant de : RFR supérieur à :
1 part 11 431 € 11 431 à 14 944 € 14 945 € à 23 193 € 23 193 €
1,5 part 14 483 € 14 483 à 18 934 € 18 935 € à 29 384 € 29 384 €
2 parts 17 535 € 17 535 à 22 924 € 22 925 € à 35 575 € 35 575 €
2,5 parts 20 587 € 20 587 à 26 914 € 26 915 € à 41 766 € 41 767 €
3 parts 23 639 € 23 639 à 30 904 € 30 905 € à 47 957 € 47 957 €
Demi-part en plus 3 052 € 3 990 € 6 191 € 6 191 €
CSG
(assurance maladie, famille)
Exonération 3,8 % (2) 6,6% (3) 8,3% (4)
CRDS
(dette de la sécu)
Exonération 0,5 % 0,5 % 0,5 %
Casa
(solidarité pour l’autonomie)
Exonération Exonération 0,3 % 0,3 %
Assurance-maladie (1) Exonération Exonération 1 % 1 %

Note : Comme prévu par le CSS, les seuils 2021 sont revalorisés de 0,2% et les montants obtenus sont arrondis à l’euro le plus proche, la fraction d’euro égale à 0,50 étant comptée pour 1.

(1) Sur les retraites complémentaires uniquement (sauf la majoration pour enfants) ; déductible du revenu imposable.
(2) Entièrement déductible du revenu imposable.
(3) Dont 4,2% déductibles du revenu imposable.
(4) Dont 5,9% déductibles du revenu imposable.

Ces montants ne concernent que la métropole. Pour les Dom les montants sont supérieurs.

Si le droit indiqué dans cet article n’est pas respecté, vous pouvez vous appuyer sur cette lettre ministérielle :

Lettre ministère

Poser une question

352 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 13 juin à 23:36

    Je suis fonctionnaire en retraite invalidite depuis 2009 avec une inaptitude pour mon emploi et tout reclassement decide par le comite medical departemental des Yvelines en 2009. Je n ai pas travailler depuis 17 ans a cause de problemes de sante qui se sont aggraves. .
    La MDPH veut me faire travailler et m orienter vers une nouvelle profession. J ai fait un recours a la MDPH avec certificat medical il a ete refuse !
    Je ne suis vraiment pas en etat de travailler et je perdrais en plus ma retraite et son complement pour invalidite. Que dois je faire je suis desesperee. Merci de votre reponse.

    Mme LEGER

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 8 juin à 18:36

    en augmentant de 4% est-ce que mon taux de GSG risque aussi de changer de tranche si oui la revalorisation risque d’etre neutre merci

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin à 10:04

      Donc, cela fera la moitié pour l’année entière, auquel il faut ajouter la hausse de 1,1% de janvier.
      En 2023, c’est le RFR de l’avis d’impôt reçu en 2022 et portant sur les revenus de 2021 qui sera pris en compte. Le barème applicable en 2023 sera celui repris dans cet article et revalorisé de +1,6% (indice des prix pour 2021).
      En 2024, c’est le RFR de l’avis d’impôt reçu en 2023 et portant sur les revenus de 2022 qui sera pris en compte. Le barème applicable en 2023 sera celui de 2023 revalorisé en fonction de l’indice des prix de cette année 2022 et connu en janvier 2023.
      Pour changer de taux de cotisation pour sa protection sociale il faut être tout près du seuil supérieur.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 8 juin à 09:43

    bonjour
    la hausse de 4% sur les retraites accordée au 1er juillet prochain sera t elle aussi appliquée aux complémentaires à cette date ou au 1er novembre ?
    merci pour votre réponse
    bonne journée

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 5 juin à 19:01

    bonjour,
    j ’ai un plafond de 35575 E de RFR et j’ai un taux de 8.3%.EST-CE NORMAL ?
    Merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 4 juin à 17:33

    Bonjour,

    J’ai été exonérée de la cotisation maladie à 1 % sur les retraites complémentaires en 2021 (taux CSG 3,8 %, CRDS 0,5 %, RFR 2018 : 5396, RFR 2019 : 22174 car premier franchissement du seuil CSG à "0" au seuil à "6,6%" donc lissage à 3,8%

    Toutefois j’ai quand même été prélevée de 1,5 % au titre de la maladie Régime Local Alsace Moselle, sur ma retraite de base et sur ma retraite complémentaire.
    Cette cotisation ne suit elle pas les conditions des seuils pour la CSG comme la maladie à 1 % ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse, et pour ce service.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 18:27

      Non, seuls ceux totalement exonérés de CSG sont exonérés de cotisation au régime local. Ce régime n’est financé que pas cette cotisation locale, salariés compris.

      Répondre à ce message

      • Le 4 juin à 19:51

        La cotisation au Régime Local de la Sécurité Sociale Alsace Moselle d’un montant de 1,5 % du salaire déplafonné (qui est passée à 1,30 % en avril 2022), est versée en supplément de celle que nous versons pour la Sécurité Sociale Régime Général. A noter qu’elle est exclusivement à la charge des salariés et des retraités, sans aucune cotisation de la part des employeurs.

        En contre-partie de ces deux cotisations, les remboursements Sécurité Sociale Régime Local sont au total en général supérieurs de 20 % par rapport à ceux du Régime Général de la Sécurité Sociale seul.

        J’ai fait la recherche demandée de mon côté et ai trouvé cette nouvelle information :

        - Une cotisation de 1,3% au 1er avril 2022 (baisse)
        - Assiette et exonération : Le Conseil d’administration a décidé d’aligner, pour ce qui concerne les retraites et les autres revenus de remplacement, l’assiette de la cotisation d’assurance maladie du régime local sur celle prévue pour la contribution sociale généralisée (CSG). L’assiette s’entend donc des revenus bruts avant abattement. Les conditions d’exonération de cotisation pour les retraites et les autres revenus de remplacement sont alignées sur celles de la CSG, à savoir les seuils applicables au revenu fiscal de référence.

        Pas très clair en ce qui concerne les cas d’exonération, seuil "0" ou seuil "3,8" ou seuil "6,6 % dorénavant, comme c’est le cas sur les retraites complémentaires Agirc Arrco (1% seulement à partir de 6,6 %)

        A noter qu’il n’y a pas de versement "maladie" sur la retraite de la Sécurité Sociale quelle que soit la tranche de traitement, sauf pour les retraités du régime local Alsace Moselle.

        Je vous remercie pour vos recherches et vous souhaite un excellent dimanche.

        Répondre à ce message

        • Le 4 juin à 21:57

          Le régime local est une sorte de complémentaire santé. Elle rembourse tous les soins de ville à 90% et les soins hospitaliers à 100%. Elle évite une cotisation pour une mutuelle d’environ 50 euros par mois, ce qui est très intéressant pour les retraites moyennes et en dessous. Le régime local exonère ceux qui sont exonérés de CSG. Le seul taux qui exonère c’est 0 ou zéro.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 2 juin à 09:49

    Bonjour,
    Je liquide ma retraite à taux plein au 01/08/2023 et je souhaiterais connaître quel taux de CSG va s’appliquer.
    Mon RFR avis 2021 sur revenus perçus en 2020 est de 10504 euros
    Mon RFR avis 2022 sur revenus perçus en 2021 est de 11626 euros
    Mon RFR avis 2023 sur revenus perçus en 2022 devrait être inférieur à 11431 euros.
    Dans ce cas, je ne sais pas quel taux va s’appliquer et si l’abattement Agirc-Arcco va également s’appliquer.
    Merci pour votre aide.
    Cordialement
    Gérard

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin à 10:48

      En 2023, c’est le RFR de l’avis d’impôt reçu en 2022 et portant sur les revenus de 2021 qui sera pris en compte dans tous les cas. le barème applicable en 2023 sera celui repris dans cet article et revalorisé de +1,6% (indice des prix pour 2021).

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 5 mai à 17:25

    Bonjour, j’ai une question sur l’impôt foncier je la pose à tout hasard ne trouvant pas de réponse à celle-ci ..
    je me trouve en indivision avec mon frère et cette année il parait que je dois (tout comme lui je suppose) déclarer moitié des revenus générés par des loyers en 2021 dans un appartement qui appartenait à mes parents mais la succession n’est pas encore réglée (car l’immeuble devrait revenir à mon frère au bout du compte ..) et il y a litige .. donc tous les loyers sont depuis le décès bloqués chez le notaire ce qui fait je je n’ai touché aucun argent (!) .. est ce normal de déclarer des sommes que je n’ai pas eues cette année ? ou pas .. ? cela me ferait payer des impôts alors que je n’en paie pas actuellement , et des prélèvements sociaux sur ma retraite .. Merci à vous si vous pouviez m’éclairer sur ce point malgré tout ..

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai à 23:09

      Avec l’aide de François, voici une tentative de vous répondre.
      Les modalités de versement, d’encaissement ou de mise à disposition des revenus fonciers (les loyers versés par le locataire) sont sans incidence sur le caractère imposable des loyers. Les loyers bloqués par le notaire ne dispensent donc pas les héritiers de déclarer les revenus locatifs. Il faut contacter le notaire pour en connaitre les montants et débloquer les sommes correspondantes. Il faudra, bien entendu, savoir si l’immeuble loué demeure en indivision.

      Répondre à ce message

      • Le 6 mai à 09:37

        je vous remercie pour votre réponse .. oui l’immeuble est en indivision ... donc j’en conclus que je dois déclarer une somme que j’ai pas reçue (!) .. j’ai le montant des loyers mais je vais demander au notaire en charge de me confirmer si je recevrai un jour ou l’autre ce qui me revient de droit .. encore merci à vous

        Répondre à ce message

      • Le 1er juin à 13:16

        Bonjour,
        Je suis adhérente à la CFDT.
        Je tiens à vous informer que j’ai obtenu une pension de réversion de la MSA. En effet, ma pension de réversion de réversion avait été supprimée lors de ma mise en retraite. Les biens communs issus de la communauté réduite aux acquêts avaient été pris en compte de le calcul des ressources à tort. Ce dossier a abouti au bout d’un an. Je remercie Claude pour son aide dans ce dossier. Je suis à votre disposition pour tout renseignement complémentaire qui pourrait être utile à vos adhérents. Bien cordialement.

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 30 mai à 09:27

    {{}}bonjour, j’ai 175 trimestres et lorsque j’applique la méthode de calcul revenu de base x taux x 175 : 166, je n’obtiens pas le même montant de retraite que la CARSAT. Pourquoi ?

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 23 mai à 09:48

    Bonjour
    Je viens faire ma déclaration de revenus.
    A la retraite, je me pose la question concernant la CSG deductible.
    Le calcul est il déjà fait ?
    Ou dois je reporter le montant dans une case.
    D avance merci pour la réponse.
    Je peux encore corriger.
    Brigitte

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 20 mai à 16:05

    Bonjour,
    Je n’étais pas assujettie à la CSG sur ma retraite. Mon RFR pour les revenus de 2021 a augmenté. Je dépasse légèrement le seuil d’éxonération fixé à 11.431 €.
    Dans le paragraphe 3. Le lissage des effets de seuil si votre taux augmente, de la fiche ci-dessus,
    il est fait référence au franchissement du seuil du taux réduit aux taux médian et normal. On ne parle pas du franchissement du seuil du taux 0 au taux réduit.
    Je me pose la question de savoir si le taux réduit de 3,8 % sera prélevé dans mon cas dès la première année de dépassement soit au 1er janvier 2023 ou seulement après 2 années de dépassement consécutives soit au 1er janvier 2024.
    Je vous remercie par avance de votre aide.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 16 mai à 14:25

    bonjour
    je suis retraité depuis mai 2019, non imposable revenu fiscal de référence 2020 en dessous de 11431€. Exonéré des charges sociales depuis le 01 janvier 2022.
    la CNRACL me réclame mon avis d’impôt de 2017 sur les revenus de 2016 pour calculer les taux des charges sociales.
    Est-ce normal ? cela n’est-il pas calculé avec le RFR de l’année 2020 ?
    un nouveau texte de loi a t-il modifié cette disposition ?
    merci de votre éclairage
    cordialement

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 14 mai à 11:50

    Bonjour.je suis a la retraite sa fera 3ans le 6 août .
    Je touche une rente à vie pour maladie professionnelle et accident du travail donc le total et de 43% , et on ma toujours prélevé la csg,des et tout le reste est ce que cela est normal.
    Retraite et complémentaire je touche, mille cinquante euros.net .
    Merci.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 9 mai à 12:26

    Le montant brut de ma pension est de 3151,89€. (Enseignantes retraitée). Or on ne m’a pas prélevé les cotisations sociales en Avril ? Est-ce une erreur et vont-ils se rattraper en Mai ? Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 4 mai à 19:32

    J’ai un RFR de 10387 ( revenus de 2021) donc je ne dois pas avoir de csg, crds, casa. Pourquoi ai-je eu de la csg sur ma retraite complémentaire du 2 mai 2022 ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 mai à 11:17

      J’ai un RFR de 10387 (revenus de 2020). Je pense que je ne dois pas payer de csg, crds et casa sur ma retraite. Pourquoi ai-je eu ces prélèvements sur ma complémentaire du 2 mai 2022 ?

      Répondre à ce message

      • Le 5 mai à 15:13

        Une erreur est toujours possible. Écrivez à votre institution de retraite complémentaire pour leur signaler que vous devriez être exonérée en 2022 selon votre RFR de 2020 et vous joignez une copie de votre avis d’impôt reçu en 2021.

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 4 mai à 11:25

    Bonjour,
    Je suis retraitée depuis 2020 et touche 11406 de retraite annuelle de l’assurance retraite.
    Je vois que l’on me retire de la csg imposable et de la csg non imposable pour un taux total de 6,6% soit 79,18 € sur une retraite de 1025 mensuel . En quelle année vais avoir un taux de csg réduit sachant que j’ai 1’5 part.
    Merci cordialement
    Laurence

    Répondre à ce message

    • Le 4 mai à 17:07

      Ce n’est votre retraite seule qui est prise en compte pour 2022, mais tous vos revenus de l’année 2020 tel qu’indiqué sur votre avis d’impôt reçu en août 2021.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 26 avril à 18:05

    Bonjour,
    je ne comprends pas le remboursement de la CSG ---- veuve en 2020
    effectivement, j’ai reçu une partie de l’Agir et Arrco, et puis plus de retenue sur la pension . Est-ce normal ?
    En janvier 2023, il vont retenir le trop perçu, je suppose ! Par contre pour la déclaration de revenu 2023 comment vais-je me dépouiller ce qui est imposable et ce qui non imposable ?
    merci de me rassurer, je n’ai pas découvert de question à ce sujet sur les questions du remboursement.

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril à 22:39

      Comme expliqué dans cette fiche, votre taux de CSG pour l’année dépend de votre revenu fiscal de référence (RFR) et du nombre de parts indiqué sur l’avis d’impôt reçu l’année précédente.
      Et ce RFR peut varie chaque année en fonction de vos revenus et de vos parts.
      Si un nouveau taux s’applique en 2023, il n’y aura pas de rappel sur 2022.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 25 avril à 16:58

    Bonsoir à tous,
    J’ai téléchargé la lettre ministère mais j’ai l’impression qu’il y a un loupé sur la page 4 au niveau des premiers montants des plafonds RFR 2019, en effet je pense qu’il y a eu une inversion avec ceux de l’année 2020.
    Quoi qu’il en soit, grace à ce site j’ai pu avoir la réponse à une question concernant le passage du taux zéro au taux de 3,80 % et 0,50 % pour les prélèvements de la CSG / CRDS.
    Bonne sorée à tous.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 23 avril à 18:41

    Bonjour,

    Je voudrais savoir à quel moment je pourrai bénéficier de l’exonération totale des charges sociales sur ma retraite qui est de 14360 euros pour 2021 et 14976 en 2020 pour 1,5 parts ?
    Sur le site des impôts, il est noté que je peux déjà y avoir droit cette année et ailleurs je lis qu’il faut prendre en compte les revenus de 2 ans avant....
    Je vous remercie de m’expliquer cela.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 21 avril à 22:55

    bonjour,
    avec l’indexation annoncée des retraites sur l’inflation pour le début du mois de juillet 2022 ( si Macron est réélu ....4% )
    il se peut que cette augmentation des retraites se révèle être nulle pour beaucoup de retraités, dont les ressources se situent juste un peu au dessus des seuils qui déterminent les taux de cotisation ( - retraités qui se verront donc appliquer un nouveau taux ....)
    ....à moins que ces seuils soient eux aussi revus à la hausse dans la même dimension ( 4%) - ce dont je doute

    Merci pour votre appréciation
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril à 08:36

      Le barème est revalorisé chaque année en fonction de l’indice des prix en moyenne annuelle de l’année des revenus pris en compte. Les revenus de 2022 seront déclarés en 2023 et pris en compte en 2024. Le barème 2024 sera revalorisé selon l’indice des prix de 2022, connu en janvier 2023. Attention, 4% en juillet égale 2% sur toute l’année.
      En 2023, on prend en compte vos retraites de 2021 relevées de 0,4% en janvier alors que l’indice des prix en moyenne annuelle pour 2021 est de 1,6%, soit bien plus que les retraites.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 14 mars à 15:21

    Bonjour,

    Le taux de prélèvement de notre CSG est passé de 6,6% en 2021 à 8,3 % en 2022 car nous dépassons le seuil annuel de 47,00 €.

    Je me demande pour quelle raison il n’a pas été retenu le système de lissage qui dit qu’il faut franchir 2 années de suite le seuil d’assujestissement.

    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 14 mars à 15:27

      Le lissage ne concerne que le franchissement du seuil de la CSG à 3,8%.
      Vous pouvez en parler à votre député et surtout à son éventuel remplaçant.

      Répondre à ce message

      • Le 21 avril à 09:28

        Bonjour Claude
        J’arrive mal à comprendre cette histoire de lissage.
        Donc excuse-moi de reprendre cette question.
        Le lissage se fait uniquement sur la case CSG 3.8% ?
        Merci de ta réponse et de ton explication bonne journée

        Répondre à ce message

        • Le 21 avril à 12:05

          Oui, comme indiqué au point 3, le lissage ne s’applique que lorsqu’on franchit le seuil de 3,8%.
          Il a été créé par les députés lors de la création du taux de CSG de 8,3% pour les retraités, soit avec la Casa, une hausse de 4,8% lorsqu’on franchissait le taux de 3,8%. Et ce lissage est resté l’année suivante lors de la création du taux médian de CSG de 6,6%.
          Ce serait plus simple d’appliquer le lissage à tous les taux.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 13 novembre 2021 à 05:01

    Bonjour,

    La baisse du pouvoir d’achat des retraités s’accentue du fait de la suppression de l’indexation sur les salaires, du décrochage par rapport à l’inflation. La hausse de la CSG et de celle des complémentaires y contribuent. C’est un fait que l’on ne peut nier et qui est confirmé par le simulateur du pouvoir d’achat du ministère des finances. En réalité, les pensions ont perdu 5,5 % de pouvoir d’achat !
    Nos deux pensions, la mienne et celle de mon épouse représentent 3860 euros par mois. Elles sont touchées toutes les deux par la hausse de la CSG alors que mon épouse reçoit 1550 euros par mois. On lui enlève 26 euros depuis le 01/01/2018 ! sur sa petite retraite ! C’est une injustice flagrante.
    L’individualisation des pensions dans un couple qui permettrait à mon épouse, par exemple, de ne plus subir cette injustice devrait être un axe de lutte syndicale.
    Le mécontentement des retraités est grandissant. Nous sommes la cible privilégiée de Macron, notamment ceux de la classe dite "moyenne". Qu’en pensez-vous ?
    Bien cordialement,

    Joël Taveneau

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2021 à 10:54

      Il faut séparer deux questions. Celle sur les cotisations pour la protection sociale et celle de la revalorisation des retraites.
      L’exonération totale ou partielle de CSG est une mesure sociale en faveur des retraités modestes. Le système repose sur le RFR car il prend en compte les revenus du capital et les revenus fonciers connus seulement au moment de la déclaration de revenus annuelle. Il n’est pas injuste de prendre tous les revenus pour une mesure sociale. Nous avons la chance d’avoir une protection sociale obligatoire importante, y compris pour obtenir une niveau des retraites au-dessus de la moyenne grâce à la complémentaire Agirc-Arrco.
      Le maintien du pouvoir d’achat des retraites en les indexant sur l’indice des prix et le maintien du niveau de vie en les indexant sur l’indice des salaires sont nos revendications. Voir cet article et son graphique : La hausse des retraites en 2020 compliquée et inégale
      Mis il ne faut pas crier avec les loups en trouvant nos cotisations pour la protection sociale trop élevées. Si elles ne suivent pas les dépenses de santé par exemple, les remboursements sont réduits et les hôpitaux en difficulté (financés par la CSG). Si les dépenses de retraite augmentent car nous sommes en plein papi boom, il faut que les salariés et les employeurs acceptent de légères hausses de cotisations pour la retraite.
      Macron (et d’autres dirigeants) s’appuie sur les études de l’Insee montrant que le niveau de vie moyen des retraités est supérieur à celui des actifs car on prend en compte tous les biens détenus par les retraités (plus élevés car en fin de carrière et les plus riches augmentent la moyenne). Nous avons souvent écrit sur ce sujet et c’est publié dans ce site.
      En principe, je ne répond qu’aux questions sur les droits, les sujets revendicatifs sont notre activité principale de syndicat de retraités. Mais à question polie, réponse argumentée.

      Répondre à ce message

      • Le 4 janvier à 18:47

        Bonsoir

        Étant retraité moi et ma compagne, 2 années de suite on a dépassé les 35000€ donc csg a 8,3% cette année, et en 2020 nous sommes retombés à 31000€, est ce que dès cette année ma csg va repasser à 6,2% ?

        Merci

        Répondre à ce message

      • Le 8 avril à 09:14

        Bonjour , oui bien sûr qu il faut pouvoir se soigner, mais il faut aussi voir les mutuelles qui ici se monte à 187 euros c est lourd pour nous soigner correctement et bien souvent il reste toujours du reste à charge sans compter lés dépassement d honoraires.ici, sur une retraite de 1743 euros en faite on nous prends en gros 100 euros Se n est pas rien,alors ici aucuns biens et un loyer qui sur 5ans a augmenté de 70 euros alors je pense que les retraites moyens sont vraiment oubliés car bon moyen ici nous sommes ,moyen ici on reste je trouve cela d une tristesse car on bon moyen on paye sans que l on se soucis de nous Car considéré trop riche .🤔bonne journée

        Répondre à ce message

      • Le 10 avril à 10:51

        Bonjour
        pourquoi ne pas prendre la CSG sur le chiffre d affaire des et
        sur les bénéfices
        en effet toujours sur les salaires et pensions
        en effet ces CSG er RDS sont un impôt déguisé
        quand on additionne impôt,charges,tva
        et dépenses obligatoires
        il ne reste plus rien pour vivre et le % est bien supérieur au 15 % que les grands groupes paient d impôt

        Répondre à ce message

        • Le 10 avril à 11:10

          La CSG a remplacé les cotisations pour l’assurance maladie et elle est prélevée sur tous les revenus, du travail comme du capital. Elle est entièrement affectée à la sécurité sociale.
          C’est la CSG qui a servi à payer toutes les dépenses affectées par le gouvernement à l’assurance maladie pour la crise sanitaire masques, vaccins, tests...).
          Vouloir réduire les prélèvements obligatoires conduit à réduire les droits. Les candidats qui veulent retarder l’âge de la retraite veulent récupérer l’argent économiser pour l’affecter à l’assurance maladie qui se trouve en déficit après la crise sanitaire. En effet les hausses de salaires des soignants et l’augmentation des dépenses hospitalières entrainent un déficit annuel de 10 milliards.
          De l’autre côté, le déficit de l’Etat se creuse avec les baises d’impôts sur les bénéficies, sur la taxe d’habitation et sur l’impôt sur le revenu.
          Il ne faut pas mélanger le budget de la sécurité sociale (retraites comprises) et le budget de l’Etat. On nous fait croie qu’on paie de trop mais si les prélèvements baissent, c’est les plus bas revenus le premières victimes. Pourquoi croyez que les mutuelles sont devenus si coûteuses pour les retraités ?

          Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2021 à 15:00

      Bonjour,

      Et bien moi, je touchais 1.092 € mensuel comme retraite en 2020 et voilà qu’en 2021 on me fait payer la CSG taux 3,8 .
      Reste 1058 € par mois et je vis seule !!!!!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 21 novembre 2021 à 22:58

        En 2021, on prend en compte vos revenus de 2019, que vous avez déclaré en 2020, avec vos éventuels revenus du capital (intérêts imposables, loyers...).
        Vos revenus de 2020 seront pris en compte en 2022.
        Vous pouvez vérifier en regardant le montant de votre Revenu fiscal de référence (RFR) sur votre avis d’impôt.

        Répondre à ce message

      • Le 25 novembre 2021 à 13:24

        Continuant à voter macron les riches deviendront plus riches à 1100 euros de retraite je paye la csg merci le pouvoir d’achat

        Répondre à ce message

        • Le 25 novembre 2021 à 14:07

          Si Macron a augmenté la CSG de 6,6% à 8,3% des retraités sans contrepartie, cela concerne 30% des retraités. Eux ont vu leur pouvoir d’achat baissé. Il n’a pas changé le montant pour être exonéré qui concerne 29% des retraités.

          Répondre à ce message

          • Le 28 novembre 2021 à 07:16

            à Claude : Vous êtes remarquable de patience en répondant sans-cesse à la même question, quel courage et quelle ténacité !
            à tous ceux qui s’interrogent :
            1- Toutes vos questions ont leurs réponses soit sur cette page, soit sur le site de "lassuranceretraite"
            2- Puisque vous utilisez un PC, merci de porter un tant soit peu d’attention à l’orthographe, d’autant que les fautes se surlignent automatiquement !
            3- Lisez préalablement les questions posées ; pour la plupart, elles vous apporteront déjà la réponse.
            4- Comment est-il possible de lire et relire indéfiniment la même question (Ex : quel taux, quel RFR, quels revenus pris en compte).
            5- Parlons de ces fameux SEUILS qui vous dressent le poil. Etes vous nés de la dernière pluie ? Car, que je sache, des seuils sont appliqués, et de tout temps, dans de nombreux domaines (Ex : aides sociales, APL, Alloc, Impôts sur revenus bien sûr ; sans oublier des tarifications différentes d’un dépt à l’autre pour les Assurances par ex. ; taxations Foncier et Locatif d’une ville et à l’autre "Oh, zut, j’habite à 2 pas de Cannes où la hausse en 2021 est 0,25%). Alors, pourquoi pestiférer au passage supérieur, ou pleurnicher parce que vous entrer dans une tranche supérieure pour 1 EURO. On n’est plus à la maternelle !...
            6- Pour info : Ne perdez pas de temps, ni d’argent avec vos courriers recommandés car, oui il y a bien plus simple et tout aussi efficace grâce aux espaces personnels via les sites en tout genre. Ici, en l’occurrence pour la retraite de base et la complémentaire, vous disposez de messageries sécurisées pour vos requêtes, et j’affirme que vous aurez une réponse pour en abuser moi-même.
            7- Comme nombreux sont ceux qui parlent de RFR dans des tranches de 25000 à 35000, soit des RI (Revenus Imposables) entre 28 et 39000 €, soit une moyenne mensuelle entre 2350 et 3250 €, il me vient à mon tour une question. Comment se fait-il qu’avec de tels revenus vous soyez en peine à comprendre le fonctionnement et la législation des caisses de retraites ?
            Perso, je vais vous dire où j’en suis de mon côté. En invalidité depuis 2008, je me retrouve en retraite forcé et contraint à 62 ans. J’ai exercé dans 4 professions différentes et j’ai bien gagné ma vie à force de travail jusqu’à m’éreinter au labeur et tomber définitivement malade. Résultat, et bien que j’ai eu des revenus d’activité en progression constante jusqu’à hauteur de 41k€ par an, il y a un problème. Comme le revenu de base pour la retraite se détermine sur la moyenne des 25 meilleures années et que mes années en invalidité totale ne sont pas comptabilisées, je me retrouve avec une retraite de base de 760 € brut et un complément AGIRC de 260 €. Evidemment, certaines années d’activité n’ont été au top, surtout les premières, quand on se cherche. J’ai aussi connu le chômage et même une faillite pour une société crée de mes mains et financée par la vente de ma résidence principale, j’ai aussi subi un AT m’immobilisant presque 1 an et le licenciement qui s’en est suivi. Voilà... pour info, je vis seul, à ce titre et contrairement à un couple qui touche 2 retraites ou revenus, les charges fixes (ex : assurances, tél, internet, taxe TV et foncier (oui, je suis propio et paye encore mon prêt de 265/mois), ch. locatives, frais bancaires de gestion, abonnement gaz/élec, et j’en passe.) sont quasiment les mêmes. Je vous laisse le soin de tirer des conclusions de mes remarques.
            A bon entendeur, salut
            PE

            Répondre à ce message

            • Le 28 novembre 2021 à 10:39

              Je vois avec plaisir que vous lisez beaucoup et presque tout, ce qui n’est pas fréquent. Mais vous écrivez beaucoup, aussi.
              Ce forum existe pour renseigner sur les droits, je ne souhaite pas qu’on s’interpelle. Car cela finit par des invectives et des rancœurs inutiles.

              Répondre à ce message

              • Le 28 novembre 2021 à 12:10

                Ok, c’est noté et désolé
                PE

                Répondre à ce message

                • Le 2 mars à 14:06

                  Bonjour voila ma question en fevrier j avais une retraite avec ma complementaire de 1164.02 euros et en mars elle est de 1049.56 pourquoi

                  Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 12:06

      Vous exagerez monsieur taveneau avec 3860 mensuel de retraite de quoi vous plaignez vous .Il y a des millions de français avec moins de 1000 euros par mois

      Répondre à ce message

      • Le 20 avril à 10:49

        Bonjour, mon dieu comme votre commentaire m’a fait plaisir ! comme vous dites, il ne doit pas se rendre compte... mon mari depuis 1 an et 1/2 à la retraite touche avec la complémentaire 1070 € et moi dans 3 ans si rien ne change 500 € . Donc très loin des ses 3860 € (ok, je sais que l’on touche en rapport de ce qu’on a cotisé). Mais je pense qu’avec ce montant on a de quoi bien vivre à deux à moins d’avoir des gouts de luxe. Ce n’est pas ce qu’on appelle avoir une petite retraite !

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 19 avril à 16:48

    Bonjour, je vois sur certains articles que l’on peut déduire des impôts une partie de la csg sur ma pension de retraite, pour ma part c’est 4,2% sur l’année 2021. Mais où doit-on le déclarer ? On lit qu’il faut le placer sur la case 6DE, est-ce possible ?
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 19 avril à 11:16

    J’ai modifié ma déclaration de revenu informatique reçue en avril,mon nombre de parts passant de 2 à 2,5 . La csg et la crds prélevées sur ma retraite depuis janvier me seront t’elles remboursées ??? Merci .

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 11:28

      Ce n’est pas automatique. Chaque retraité du ménage fiscal doit envoyer à ses régimes de retraite le nouvel avis d’impôt en expliquant qu’une erreur dans le nombre de part a été rectifiée et que votre taux de cotisation sociales change. Vérifiez avant dans le tableau si cela change réellement votre taux.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 13 avril à 09:27

    Bonjour

    Mon RFR revenus de 2020 est de 18417 pour 1.5 part
    Mon RFR revenus de 2019 est de 19514 pour 1.5 part

    Y à t il lissage pour avoir CSG a 3.80% ?

    Depuis le début de l’a j’ai eu ce taux à 3.80% et hier la CNAV me demande ma feuille d’impôts pour mes revenus de 2019.

    Y a t il un lissage vais-je être obligé de remboursé le trop perçu Je n’ai pas fraudé je croyais qu il voyait directement avec les impôts
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 14:01

      Pour les années citées votre RFR pour deux parts vous situe dans le taux réduit de 3,8%. Il n’y a pas de crainte à avoir, ce doit être un contrôle au hasard.

      Répondre à ce message

    • Le 13 avril à 17:45

      Merci pour la rapidité
      Mais j ai 1.5 part et non 2 parts

      Alors quel sera mon taux de csg
      Merci

      Répondre à ce message

      • Le 13 avril à 19:02

        On a le même barème sous les yeux, pourquoi me demander de le lire à votre place !
        Pour 2021, RFR sur les revenus de 2019 compris entre 14 483 à 18 934 € vous situent dans le taux réduit.
        Pour 2020, vous deviez être au taux médian.

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 11 avril à 20:15

    Bonjour
    Notre rfr va être de 21838 euros pour 2022 ; A quel moment le montant de la csg va passer au taux reduit sur notre retraite. merci pour votre reponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 7 avril à 17:38

    Bonjour,
    J’ai un souci avec ma déclaration d’impots. Si je coche la case 2OP j’obtiens un revenu fiscal de référence de 23174 e donc csg a 6.6% dans 2 ans et je regle 1031 e d’impots cette année. Si je ne coche pas cette case, j’obtiens un rfr de 23304 e donc la csg reste a 8,3% et je règle 994 e d’impots. Donc, quelle option choisir sachant que mes revenus retraite augmenteront peu. Merci pour vos avis. Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 18:01

      En cochant cette case sur votre déclaration de revenu, vous renoncez à l’application du PFU (impôt forfaitaire, donc favorable aux hauts revenus) sur la totalité de vos revenus du capital de votre foyer fiscal au titre de l’année et optez en lieu et place, de manière irrévocable, pour l’application du barème progressif de l’impôt sur le revenu.
      Sachez que le barème 2023 sera revalorisé de 1,6% par rapport à celui de 2022 alors que nos retraites ont été relevées de 0,4% en janvier 2021. Donc votre changement de RFR n’entrainera pas automatiquement un changement de taux de CSG.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 30 mars à 08:53

    Bonjour Madame, Monsieur
    Le lissage d’effet de seuil peut-il être appliqué lorsque, ponctuellement, le taux passe du normal au médian ? Dit autrement, nous bénéficions en 2022 d’un taux médian & nous en bénéficierons aussi en 2023, mais notre RFR de 2022 ne nous permettra plus d’en bénéficier en 2024 : le lissage sera-t-il appliqué pour un an compte tenu qu’on passerai d’un taux médian à un taux normal ? [ votre information partagraphe 3 / lissage des effets de seuil n’aborde que le passage d’un taux réduit à un taux médian ou normal ]
    Remerciements - Salutations.

    Répondre à ce message

    • Le 31 mars à 07:31

      Le lissage ne s’applique que si on dépasse pour la première fois le seuil du taux réduit. Autrement dit, on peut passer du taux zéro au taux réduit et du taux médian au taux normal.
      Le lissage a été créé une année avant la création du taux médian. Selon le député qui l’a proposé, il devait éviter le passage direct de 0 ou 3,8 à 8,3 de CSG.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 17 mars à 13:23

    Retraité et handicapé avec Une carte mobilité inclusion, puis je être exonéré du taux CSG 3,8 % sur ma pension retraite CARSAT. Merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 17 mars à 10:27

    Madame, Monsieur, je suis retraité, vivant actuellement à l’étranger -EU-, ma retraite annuelle est inférieure à 10 000 eu, fiscalement je suis domicilié en France, mais pris en charge pour le risque de maladie par un régime étranger.

    Mon RFR est largement inférieur à 11431 euros (barème 2022), je ne suis pas à la charge du régime obligatoire français d’assurance maladie (mais d’un régime à l’étranger), néanmoins la CIPAV déduit systématiquement ma retraite avec le montant de la contribution CSG,
    Pourriez-vous m’informer à quelle instance puis-je me tourner afin de faire valider mes droits, à savoir être exonéré de la contribution CSG ?
    Avec mes remerciements, cordialement JK.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 10 mars à 10:43

    bonjour, je suis retraité(OPA fonction publique) j aimerais comprendre pourquoi sur mon attestation de paiement FSPOEIE j ai 2 retenues concernant la CSG
    une retenue CSG normale
    et une retenue CSG déductible taux médian
    je vous remercie pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 9 mars à 17:51

    Bonjour,
    je sollicite une fois de plus vos connaissances concernant la CSG, ou j’ai cotisé à 8,30% au lieu de 6,60% une partie de l’année 2020 et l’année 2021
    la pension que je reçois m’est versée en brut depuis janvier pour la CarsatLanguedocRoussillon et également par l’argirc
    est-ce normale ?
    merci de me rassurer
    _

    Répondre à ce message

    • Le 9 mars à 18:08

      Ce qui est normal c’est le respect des règles indiquées dans cette fiche et en particulier du barème indiqué dans le tableau selon votre revenu fiscal de référence.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 1er mars à 14:30

    Bonjour
    Ces cotisations sont déduites mensuellement ou une seule fois dans l année ?
    La petite retraite imputée de ces cotisations et l inflation nous mène à la survie.. et en plus aucune aide.....
    Ou va t on ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    Martine

    Répondre à ce message

    • Le 1er mars à 17:16

      Les cotisations servent à financer la sécurité sociale dont nous avons tous besoin. Les salariés paient normalement, 70% des retraités bénéficient d’exonérations totales ou partielles selon leur revenu fiscal de référence. ces cotisations sont prélevées tous les mois.
      Il faut retenir que 1% de CSG supprimée doublerait votre cotisation pour votre complémentaire santé de retraité.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 26 février à 11:58

    Bonjour,
    En 2021 j’ai été exonéré de la CSG non déductible et de la casa. Cette année on me ponctionne 250 euros par mois sur 3 mois me disant qu’il y a eu une erreur sur 2021 venant des impôts et que jamais personne m’a prévenu de cette erreur. Est-ce normal qu’on traite des retraités comme ça et que de plus auront sûrement plus travaillés dans leur vie que les nouvelles générations.

    Répondre à ce message

    • Le 26 février à 18:01

      Si l’erreur avait été dans l’autre sens, la caisse aurait du vous rembourser, c’est le droit.
      Je vous invite à vérifier si vous avez bénéficier d’un taux réduit à tort en regardant vos avis d’impôt des deux années passées et en lisant cet article. Il y a encore dans notre site les barèmes des années précédentes.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 24 février à 10:32

    Bonjour Claude,
    nous sommes mariés depuis 1970, nous faisons notre déclaration commune, en 2019 : 34729€ 2 parts (soit 1734 €/1part) ; en 2020 : 35584€ 2parts (soit 17792€/1 part)
    en 2021:35663€ 2parts ( soit : 1783€ 1 part.) . Le barème publié dans la revue CFDT "retraité MILITANT n°22-02" porte le barème 2022 page 46 - pour 1 part 6,6 14945<23193€
    et 6 191€ pour une part en plus. Il semblerait d’après le barème ci dessus, qu’il y ait une différence de fourchette entre 1 part max , et 2 parts max pour 6,6% max 1 part:23193€,
    max 2 parts 35575€ . dans certains cas on calcule le coefficient social par part imposable, dans ce cas il y aurait "PRIME" à faire une déclaration pour chacun de nous, vu que mon épouse n’a qu’une petite retraite . je ne comprend pas cet état de fait . pour moi, les fourchettes indices n’ont pas été réévaluées en fonction de la réalité car nos revenus sont immuablement liés au bon vouloir des augmentations décidées par les structures... !
    Je ne comprend pas les divers courriers reçus des organismes de retraites qui nous annoncent appliquer la loi nous annonçant les retenues au 1/02/22, avec le rappel au 1/01/22 sans explications si ce n’est qu’elle ont reçu les instructions des finances publiques, comme si nous avions caché quelque chose de malhonnête.
    Amicalement CFDT.

    Répondre à ce message

    • Le 26 février à 00:12

      Une réduction sur les cotisations sociales dépend du revenu fiscal de référence (RFR) indiqué sur l’avis d’impôt du ménage fiscal. Vous ne pouvez pas le diviser. Le Retraité Militant donne un ordre de grandeur, le détail est dans cet article.
      Dans ce barème, comme dans tous les barèmes, le montant pour deux ne double pas. L’Insee calcule que vivre à deux coûte 1,5 fois plus que vivre seul, les barèmes en tiennent compte.
      Si vous faites impôts séparé, votre montant d’impôts sera bien plus élevé car la moyenne de vos deux revenus baisse votre part.
      Enfin je vous signale que le barème 2022 est revalorisé de 0,2%, taux de l’inflation en moyenne annuelle en 2020. Mais la revalorisation des retraites de base de janvier 2020 a été de 1% (sauf pour les retraites de plus de 2000 € où elle n’a été que de 0,3%). Conséquence les retraites de 2020 (déclarées en 2021 et prise en compte en 2022) on augmenté plus vite que le barème. Et ceux qui étaient proches des seuils on pu les dépasser.
      Pour 2023, ce sera l’inverse. Prises en compte dans le calcul du RFR, les retraites de base ont été revalorisées de 0,4% en janvier 2021. Mais l’inflation en moyenne annuelle constatée pour 2021 a été de 1,6%. Par conséquent le barème 2023 sera revalorisé de 1,6%, soit plus que les retraites de la même année. Par conséquent les mêmes vont bénéficier d’une hausse de leurs retraites nettes.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 21 février à 14:25

    Bonjour
    Mon père,veuf depuis le 1er janvier 2019, voit ses cotisations sociales retraites passées du taux réduit 3.8 % au taux normal 8.3 % au 1er janvier 2022.
    Son revenu fiscal de référence 2019 : 30 272 € pour 1.5 part
    Son revenu fiscal de référence 2020 : 30 031 € pour 1.5 part
    Vous me confirmez qu’il est concerné par le système de lissage des effets de seuil ?
    Bien à vous

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 18 février à 23:26

    Bonsoir,
    Je viens de consulter vos pages et vous remercie pour toutes vos explications .
    Dans mon cas, je change de tranche taux , je passe du taux réduit au taux médian avec seulement une différence de 267 euros !
    Donc, si j’ai bien compris , en 2023 , j’espère basculer à nouveau dans le taux réduit , ce qui me serait fort agréable !!
    Tous mes remerciements

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 17 février à 17:37

    Bonjour Claude,
    Quel sera le pourcentage de l’inflation constatée en 2021 et prise en compte par le code de Sécurité Sociale pour revalorisation du barème pour 2023.du RFR
    Merci
    Jean Claude

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 19:29

      Je l’ai écrit récemment, l’indice des prix en moyenne annuelle pris en compte pour le barème 2023 est de 1,6 %. Sachant que les Retraites de la même année n’ont bénéficié que d’une augmentation de 0,4 %, ceux qui sont proches des seuils risquent de voir leurs cotisations de sécurité sociale réduites.

      Répondre à ce message

      • Le 18 février à 10:49

        Merci Claude pour ces renseignements
        Cordialement
        J Cl

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 17 février à 16:53

    Bonjour,
    Je reviens sur le sujet de la hausse des cotisations sociales depuis janvier 2022.
    Ma mère a le même nombre de part et son revenu fiscal de référence se situe toujours dans le même taux médian ; malgré cela elle subit une hausse des cotisations sociales.
    J’ai appelé le conseiller retraite qui m’a expliqué que l’état avait modifié le barème des cotisations sociales...
    je n’y comprends rien...
    Merci si vous pouvez m’expliquer !

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 22:52

      Le barème est relevé chaque année à la hausse. Je répète ce que j’ai écrit hier.
      Le barème 2022 est revalorisé de 0,2%, taux de l’inflation en moyenne annuelle en 2020. Mais la revalorisation des retraites de base de janvier 2020 a été de 1% (sauf pour les retraites de plus de 2000 € où elle n’a été que de 0,3%). Conséquence les retraites de 2020 (déclarées en 2021 et prise en compte en 2022) on augmenté plus vite que le barème. Et ceux qui étaient proches des seuils on pu les dépasser.
      Pour 2023, ce sera l’inverse. Prises en compte dans le calcul du RFR, les retraites de base ont été revalorisées de 0,4% en janvier 2021. Mais l’inflation en moyenne annuelle constatée pour 2021 a été de 1,6%. Par conséquent le barème 2023 sera revalorisé de 1,6%, soit plus que les retraites de la même année. Par conséquent les mêmes vous bénéficier d’une hausse de leurs retraites nettes.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 17 février à 14:40

    Bonjour, concernant le lissage des effets de seuil, celui-ci est-il applicable pour une CSG qui passe du taux de 6,6% à 8,3 % ? Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 14 février à 13:52

    bonjour ma retraite a ete amputer de 36 euros le 9 fevrier 2022 alors que le taux de csg 3.80 est le meme que l an dernier pourquoi

    Répondre à ce message

    • Le 14 février à 15:11

      Si les taux sont ls mêmes, votre revenu fiscal de référence a peut-être changé et vous êtes passé de 0 à 3,8%. Consultez votre personnel de retraite en ligne pour obtenir le détail.

      Répondre à ce message

    • Le 15 février à 23:55

      Ma retraite a été diminuée de plus de 50euros au mois de janvier 2022 ,pourquoi ? Je n ai pas une grosse retraite.

      Répondre à ce message

      • Le 16 février à 17:41

        Plusieurs retraités nous interrogent dans ce forum car leur taux de CSG change en 2022. Rappelons que le taux dépend du RFR indiqué sur le dernier avis d’impôt.
        Le barème 2022 est revalorisé de 0,2%, taux de l’inflation en moyenne annuelle en 2020. Mais la revalorisation des retraites de base de janvier 2020 a été de 1% (sauf pour les retraites de plus de 2000 € où elle n’a été que de 0,3%). Conséquence les retraites de 2020 (déclarées en 2021 et prise en compte en 2022) on augmenté plus vite que le barème. Et ceux qui étaient proches des seuils on pu les dépasser.
        Pour 2023, ce sera l’inverse. Prises en compte dans le calcul du RFR, les retraites de base ont été revalorisées de 0,4% en janvier 2021. Mais l’inflation en moyenne annuelle constatée pour 2021 a été de 1,6%. Par conséquent le barème 2023 sera revalorisé de 1,6%, soit plus que les retraites de la même année.

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 15 février à 14:52

    Bonjour, veuve en novembre 2020, j’ai donc déclaré très peu de revenus 2020 en mon nom propre (2 mois). Je suis de ce fait, non imposable sur mes revenus 2020 suite à l’avis d’impôt établi en 2021. Il n’en sera pas de même sur mes revenus 2021 déclarés en 2022, avec ma retraite personnelle et mes pensions de réversion, je serai imposable.
    Depuis janvier 2022, je suis exonérée en totalité des prélèvements sociaux (GSG, RDS et casa). Est-ce normal et surtout est-ce que cette exonération est valable toute l’année 2022 sur mes retraites ? A quel moment sera-t-elle rétablie car j’ai peur d’avoir à payer une grosse somme en une seule fois s’il y a un rappel. Merci pour votre aide. Bien cordialement. Annick RONGEON

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 00:40

      Comme indiqué dans cette fiche, votre revenu fiscal de référence va être utilisé pendant toute l’année 2022. Vous êtes donc exonéré de cotisations pendant toute l’année. Pour 2023 ce sont vos revenus de 2021 et le revenu fiscal de référence qui sera calculé en 2022 avec tous vos revenus qui servira. Si cela vous amène à dépasser le seuil haut du taux de 3,8% vous cotiserez à 3,8% au nom du lissage comme expliqué au point 3.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 15 février à 15:22

    Je constate sur mon relevé bancaire du 11 02 2022 un montant de ma retraite de base de 957,60. Elle était auparavant de 989,63.
    mon RFR 2019 : 14 371 ; mon RFR 2020 : 14 510, soit une différence de 139 euros pour 2020.
    Je lis sur un texte officiel : CSG à 3,8 % si le RFR dépasse, pour 1,5 part, 14 483.
    Si je comprends bien je dépasse de 27 euros sur 2020 (14510 - 14483) pour justifier ces 3,8 % de prélèvements sur ma retraite.
    Ce qui entraîne une perte mensuelle de 32,13 sur ma petite retraite. Plus les prélèvements de la complémentaire à venir.

    Pour couronner la dégradation, ma caisse complémentaire m’avertit ce jour des prélèvements conséquents qui vont se rajouter " suite à l’évolution de votre situation fiscale".
    "Dont déjà 40,14 sur février correspondant au rattrapage des cotisations non retenues sur cette période"
    Je suis sidérée et ne comprends pas ce type de calcul accablant. Est-ce normal, justifié, de pénaliser à ce point de si modestes retraites ?
    Que puis-je faire ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 00:29

      Le taux réduit et le taux médian ont été créés pour éviter l’effet de seuil entre zéro et 8,3. Mais dès que l’on sort d’une tranche, dès que l’on passe un seuil, il y a forcément quand on est proche du seuil un effet très désagréable.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 15 février à 09:00

    bonjour, ma retraite accuse une amputation de plus de 34 euros / mois depuis janvier 2022 alors que les taux de cotisations CSG et CRDS n’ont pas changé. Est- ce normal ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 00:19

      La variation du montant de la retraite peut aussi être dû au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Pour savoir il faut vous connecter à votre compte personnel de Retraite et obtenir un relevé détaillé.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 16 janvier à 10:39

    Bonjour, pensionné depuis le 01/01/2021, la carsat vient de régulariser et m’a remboursé les prélèvements sociaux csg crds indûment prélevés car mon rfr 2019 était inférieur à 11431€. Par contre au 1er janvier 2022, je suis soumis au taux réduit de csg à 3.8% car mon rfr 2020 est supérieur au seuil de 11431€ pourtant je lis qu’avec les effets de seuil l’administration doit patienter que cela soit le cas deux années pour modifier mon taux de csg. Pouvez vous me confirmer cette information pour le passage du taux 0 au taux réduit ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 21:59

      Cet article vous dit le droit (point 3) : seul un franchissement du seuil de 3,8% permet un lissage. Vous aurez droit au taux de 3,8% en 2022.
      Dites-moi comment l’écrire pour que vous soyez certain de comprendre le texte du point 3 car vous n’êtes pas le premier à poser la question ?

      Répondre à ce message

      • Le 17 janvier à 13:52

        Merci pour votre retour. Je pense que vous devriez écrire que seul le passage du taux zéro au taux de 3,8% se fait dès la première année et non sur deux années de suite cdt

        Répondre à ce message

        • Le 18 janvier à 11:13

          Certes, mais le passage de 6,6 à 8,3 se fait aussi dès la premier année. La loi prévoit que seul le passage à un taux supérieur à 3,8% se fait la deuxième année.

          Répondre à ce message

      • Le 13 février à 11:40

        Bonjour,
        Je confirme que l’article du point 3 est ambigu, il semble dire que le lissage est aussi possible pour le seuil à 6.6%.
        Or dans votre réponse vous dites "seul un franchissement de 3.8% permet un lissage"...
        Je pense que vous serez d’accord que le point 3 n’est pas très clair ?
        Cordialement.

        Répondre à ce message

        • Le 13 février à 12:04

          Comme c’est moi qui l’ai écrit, je croyait être clair en écrivant : « le franchissement du seuil de la CSG à taux réduit de 3,8% à un taux supérieur ».
          Avez vous une proposition qui vous semble claire pour tous ?

          Répondre à ce message

        • Le 14 février à 23:27

          Ne peut être plus clair :

          "Le taux médian et le taux normal sont prélevés si le revenu fiscal de référence dépasse le seuil d’assujettissement à la CSG à taux réduit pendant 2 années consécutives (revenu fiscal de référence figurant sur les 2 avis d’impôt précédents).

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 13 février à 10:51

    Bonjour,
    Je viens de lire que Monsieur le Président de la République avait décidé d’un coup de pouce supplémentaire, compte tenu de l’inflation, pour les retraités gagnant moins de 2 000 euros par mois, ce qui est mon cas, coupe de pouce visant à remboursement une partie de la CSG versée en 2020 / 2021. Remboursement devant intervenir sous quelques semaines. INFO ou INTOX.
    N’ayant pu trouvé de réponse, je me permets de vous envoyer ce mail, et vous remercie pour vos précisions si vous en disposez.
    Bien cordialement.
    Mme KALIN
    « 
     »

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 13 février à 11:06

    Bonjour,

    Pourquoi les 10% qui sont retirés, ne correspondent pas réellement à un montant de 10%, mais est inférieur à celui-ci.

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 12 février à 12:14

    Bonjour .
    Notre RFR pour 2 parts ( Moi et mon épouse ) est en colonne 2 .En février 2022 j’ai donc les prélèvements sociaux de la CSG non imposable de 3.80 % et la contribution remboursement dette sociale de 0.50%.
    Mon épouse a les taux de prélèvements CASA 0.30 % , CSG imposable 2.40% , CSG non imposable 4.20 % et la contribution RDS 0.50% .
    Est-ce normal ???
    Merci pour votre réponse .

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 21:12

      Le RFR étant celui du ménage fiscal, les taux de cotisations est le même pour chacun. Une erreur lors de la transmission numérique est toujours possible, elle peut adresser à sa caisse de retraite votre définir avis d’impôt.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 12 février à 12:36

    Bonjour,

    Ma mère se voit payer en février une CSG et RDS qu’elle ne payait pas jusque là .
    Elle a toujours reçu 702 euros et là elle a perçu 680 euros.

    Je vous remercie

    Bien à vous

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 21:09

      Regardez son dernier avis d’impôt et lisez le tableau de cette fiche. S’il y a une erreur elle peut écrire à sa caisse de retraite en joignant cet avis d’impôt.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 12 février à 15:44

    Bonjour,
    Mon revenu fiscal de référence 2021 sur les revenus 2020 est de 22 781€ pour 3 parts (marié avec 2 enfants à charge). Je constate, comme l’an passé que la MSA n’applique pas l’exonération Csg que je dois bénéficier. J’ai transmis hier mon avis d’imposition pour demander la mise à jour du taux de la CSG. J’imagine que comme l’an passé, la régularisation s’effectuera sur ma pension de février. 2022. Est-ce bien normal que je doive faire cette démarche alors que vous indiquez qu’une communication est faite de l’administration fiscale au profil de ma caisse d’assurance retraite de base ?

    Merci d’avance de votre réponse.

    Cordialement. DANIEL

    Répondre à ce message

    • Le 12 février à 20:52

      Non, ce n’est pas normal. Le fichier transmis par le fisc passe d’ordinateur à ordinateur en fonction du parametrage. Vérifiez des deux cotés si vos nom, prénom et date de naissance son strictement identiques, par exemple. C’est une erreur possible.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 11 février à 09:58

    Bénéficiaire de l ASS puis je bénéficier d une exonération de cotisations sociales sur ma retraite ?

    Répondre à ce message