Nos droits


Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités


Le revenu fiscal de référence connu en août-septembre 2021 détermine l'exonération de la CSG, la CRDS et la Casa sur les pensions de retraite versées en 2022. Le barème ci-dessous reprend celui applicable en 2021 majoré de +0,2% conformément au code de la sécurité sociale.

Mise à jour : lettre ministérielle d’application pour 2022 en téléchargement (22/12/21)

1. Cotisations pour la protection sociale sur les retraites

Les pensions de retraite sont soumises à des prélèvements obligatoires pour la protection sociale des retraités. La CSG (santé, autonomie), la CRDS (dette) et la Casa (autonomie) concernent les retraités domiciliés fiscalement en France. Une cotisation d’assurance-maladie est prélevée sur les seules retraites complémentaires (lire cet article).
Les retraités bénéficiaires du régime local d’assurance-maladie d’Alsace-Moselle sont soumis à une cotisation d’assurance-maladie complémentaire.

Les services fiscaux communiquent chaque année aux caisses de retraite les revenus fiscaux de référence (RFR) des retraités afin de savoir ceux qui sont exonérés totalement ou partiellement du prélèvement des cotisations sociales.

En savoir plus

1. La moitié des français ne sait pas à quoi sert la CSG, n’en faites pas partie, lisez cet article : Taux et affectation de la CSG en 2020

2. Le mode de calcul du Revenu fiscal de référence (RFR) des retraités est expliqué dans cette fiche de notre guide des retraites en ligne : 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)

3. Pour les cotisations applicables en 2021, lisez cet article : Exonération de la CSG en 2021 pour les retraités

4. Pour les retraités domiciliés fiscalement à l’étranger, lire cette fiche de notre Guide des retraites : 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)

2. Les taux de cotisations sociales

Les retraites et pensions sont soumises à des cotisations pour la protection sociale, soit :
- CSG (maladie, autonomie...) : 8,3% (dont 5,9 % déductible du revenu imposable) ;
- CRDS (dette) : 0,5 % ;
- contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) : 0,3 % ;
- assurance-maladie (déductible du revenu imposable) : 1 % uniquement sur les retraites complémentaires ;
- assurance-maladie complémentaire régime général Alsace-Moselle : 1,5 %.

Les retraités peuvent bénéficier d’une exonération partielle ou totale des cotisations sociales en fonction de leur « revenu fiscal de référence » (RFR) de l’impôt sur le revenu (voir tableau).

Depuis 2019 il y a désormais quatre taux de CSG selon le revenu fiscal de référence (RFR) :
- taux zéro ;
- taux réduit : 3,8% entièrement déductible du revenu imposable ;
- taux médian : 6,6% dont 4,2% déductibles du revenu imposable ;
- taux normal : 8,3% dont 5,9% déductibles du revenu imposable.

Brute, nette, imposable, servie

La retraite se décompose en plusieurs parties désignées ainsi :
- retraite brute : montant de la retraite, les revalorisations s’appliquent sur ce montant ;
- retraite nette : montant restant après déduction de toutes les cotisations sociales ;
- retraite imposable : montant restant après déduction de la partie de la CSG déductible ; c’est sur ce montant que la caisse de retraite applique votre taux de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ;
- retraite servie : montant restant après le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu (acompte).

3. Le lissage des effets de seuil si votre taux augmente

Depuis la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 :
- le franchissement du seuil de la CSG à taux réduit de 3,8% à un taux supérieur (6,6% ou 8,3%),
- et le passage du taux zéro de Casa au taux normal de 0,3%
ne se feront que si le ménage fiscal dépasse deux années de suite le seuil du taux réduit du barème.

Autrement dit, si on franchit le seuil du taux réduit pour la première fois on bénéficie du lissage. Si l’année suivante on franchit toujours le seuil, c’est le taux prévu qui s’applique. On peut donc passer du taux zéro au taux de 3,8% dès la première année. De même, on passe du taux de 6,6 au taux de 8,3% dès la première année.

4. Les exonérations de cotisations pour la protection sociale

Les retraités dont le revenu fiscal de référence connu en 2021 et calculé d’après les revenus de l’année 2020 est inférieur ou égal aux seuils de revenus indiqués dans le tableau seront dispensés du paiement de la CSG et CRDS sur les pensions versées en 2022, quel que soit leur âge.

Les montants du barème sont revalorisés chaque année en fonction de la hausse moyenne des prix hors tabac de l’avant dernière année, soit 2020. Le taux publié par l’Insee en janvier 2021 s’élève à 0,2% (IR 11 du 15 janvier 2021).

Claude (CFDT Retraités)

Attention

Date d’effet

Le barème 2022 ci-dessous s’applique aux retraites dues à partir de janvier 2022.
Le taux de CSG à appliquer pour l’année 2022 est transmis aux caisses de retraite par la DGFiP (finances publiques) via le CNTDF (Centre national de transfert des données fiscales). La caisse doit appliquer strictement le fichier transmis qui tient compte des RFR N-2 et N-3 pour la détermination du taux de CSG applicable.
Le transfert aux institutions Agirc-Arrco a chaque année du retard et n’est pas appliqué à la retraite versée le 3 janvier 2022.

Tableau. Montant du revenu fiscal de référence déterminant les taux de cotisation pour la protection sociale en 2022

Les seuils indiqués dans le tableau sont appliqués aux revenus perçus en 2020 et déclarés en 2021. Le revenu fiscal de référence figure sur chaque feuille d’impôt reçue en août-septembre 2021. Regardez cet avis puis comparez son montant avec le tableau ci-dessous.

Cotisations protection sociale Colonne 1.
Taux zéro
Colonne 2.
Taux réduit
Colonne 3.
Taux médian
Colonne 4.
Taux normal
RFR inférieur ou égal à : RFR allant de : RFR allant de : RFR supérieur à :
1 part 11 431 € 11 431 à 14 944 € 14 945 € à 23 193 € 23 193 €
1,5 part 14 483 € 14 483 à 18 934 € 18 935 € à 29 384 € 29 384 €
2 parts 17 535 € 17 535 à 22 924 € 22 925 € à 35 575 € 35 575 €
2,5 parts 20 587 € 20 587 à 26 914 € 26 915 € à 41 766 € 41 767 €
3 parts 23 639 € 23 639 à 30 904 € 30 905 € à 47 957 € 47 957 €
Demi-part en plus 3 052 € 3 990 € 6 191 € 6 191 €
CSG
(assurance maladie, famille)
Exonération 3,8 % (2) 6,6% (3) 8,3% (4)
CRDS
(dette de la sécu)
Exonération 0,5 % 0,5 % 0,5 %
Casa
(solidarité pour l’autonomie)
Exonération Exonération 0,3 % 0,3 %
Assurance-maladie (1) Exonération Exonération 1 % 1 %

Note : Comme prévu par le CSS, les seuils 2021 sont revalorisés de 0,2% et les montants obtenus sont arrondis à l’euro le plus proche, la fraction d’euro égale à 0,50 étant comptée pour 1.

(1) Sur les retraites complémentaires uniquement (sauf la majoration pour enfants) ; déductible du revenu imposable.
(2) Entièrement déductible du revenu imposable.
(3) Dont 4,2% déductibles du revenu imposable.
(4) Dont 5,9% déductibles du revenu imposable.

Ces montants ne concernent que la métropole. Pour les Dom les montants sont supérieurs.

Si le droit indiqué dans cet article n’est pas respecté, vous pouvez vous appuyer sur cette lettre ministérielle :

Lettre ministère

Poser une question

173 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 25 janvier à 10:26

    Bonjour, retraité depuis peu avec un RFR de 17876 en 2020 et 2 parts je paie la CSG, CRDS ,CASA mais nous avons la garde de nos 2 petits enfants 11 et 13 ans placés chez nous en milieu éducative par le juge des enfants .peut- on faire une demande exoneration ma retraite de base et de 789,02. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 25 janvier à 19:18

      Le décalage entre le revenus pris en compte et l’année résulte de la loi. La caisse de retraite vous exonérera pas. Vous pouvez demander une aide sociale au CCAS.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 19 janvier à 19:11

    bonjour en 2020 avec un RFR de 22574 et 25797 en 2021 je payais de la csg et du rds au taux minimum ;et en 2022 avec un RFR de 16668 et 2,5 parts je pensais etre exonéré hors je paye toujours au taux minimum es ce normal. en attendant votre réponse MERCI

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 16 janvier à 10:39

    Bonjour, pensionné depuis le 01/01/2021, la carsat vient de régulariser et m’a remboursé les prélèvements sociaux csg crds indûment prélevés car mon rfr 2019 était inférieur à 11431€. Par contre au 1er janvier 2022, je suis soumis au taux réduit de csg à 3.8% car mon rfr 2020 est supérieur au seuil de 11431€ pourtant je lis qu’avec les effets de seuil l’administration doit patienter que cela soit le cas deux années pour modifier mon taux de csg. Pouvez vous me confirmer cette information pour le passage du taux 0 au taux réduit ? Merci

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 21:59

      Cet article vous dit le droit (point 3) : seul un franchissement du seuil de 3,8% permet un lissage. Vous aurez droit au taux de 3,8% en 2022.
      Dites-moi comment l’écrire pour que vous soyez certain de comprendre le texte du point 3 car vous n’êtes pas le premier à poser la question ?

      Répondre à ce message

      • Le 17 janvier à 13:52

        Merci pour votre retour. Je pense que vous devriez écrire que seul le passage du taux zéro au taux de 3,8% se fait dès la première année et non sur deux années de suite cdt

        Répondre à ce message

        • Le 18 janvier à 11:13

          Certes, mais le passage de 6,6 à 8,3 se fait aussi dès la premier année. La loi prévoit que seul le passage à un taux supérieur à 3,8% se fait la deuxième année.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 13 janvier à 17:50

    Bonjour, Je prend ma retraite anticipée handicap et j ai une carte invalidité (carte mobilité inclusion 80%). Je suis titulaire d’un plan épargne retraite individuel.
    Je souhaite savoir si je peux le cloturer dans un mois sachant que j’aurais 61 ans ? Et vu ma qualité de personne invalidité et handicapée pouvez vous m’informer si les prélévements sociaux de 12,8.%serons appliqués ou exonérés. MERCI BONNE SOIREE

    Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 21:33

      Selon mes recherches, vous avez le droit de débloquer le PER en capital qui sera exonéré d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux pour sa part correspondant aux versements. La part correspondant aux gains est soumise aux prélèvements sociaux.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 12 janvier à 13:56

    Bonjour,
    En 2020, RFR de 2018, je ne payais pas de CSG et CRDS sur mes retraites.
    En 2021, RFR de 2019, la CNAV et la CNRACL me prélèvent 3,80% CSG et 0,50% CRDS.

    Ma question : pour être exonérée en 2021 (RFR 2019), la condition de franchissement du seuil au titre de 2 années consécutives n’est valable que pour 3,8% et non pas 0%. Rappel du texte de la lettre ministérielle : "... atténuation du passage d’un taux d’assujettissement inférieur ou égal à 3,8% à un taux supérieur (6,6% ou 8,3%)...."

    Je pensais que, puisque j’étais exonérée en 2020 (1ère année), j’aurai dû l’être aussi en 2021 (2ème année).... A tord à première vue...

    Merci par avance pour votre réponse,
    Cordialement,
    Sylvie

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 12 janvier à 13:51

    Bonjour,
    Nous sommes un couple de retraité (2 retraites), nous bénéficions de 2,5 parts pour maladie professionnelles
    avec un RFR de 35000, est ce que les 2,5 parts sont prises en considération pour le calcul du taux intermédiaire CSG de 6,6%
    si on passe à un RFR de 38000 €
    Merci de vos indications

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 11 janvier à 12:06

    Bonjour,
    En 2021, nous étions prélevé de 6,6 % de CSG sur nos retraites, conformément au revenu fiscal de référence. Or, mon mari est décédé le 13/08/2021 et je perçois depuis le 1er septembre ma pension de réversion, qui se monte à 1450 euros net/mensuel. D’après le barème, je pense que le taux approprié serait de 3,8 %.
    Qu’en est-il ? On ne peux pas se baser sur le revenu fiscal de référence, puisqu’il y a une baisse des revenus d’environ 900 euros/mensuel.
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 08:36

      Il y a un décalage et c’est bien le dernier RFR connu qui s’applique en 2022, soit celui des revenus 2020 déclarés en 2021. Vous devez attendre 2023 pour que vos revenus de 2021 que vous n’avez pas encore déclarés soient pris en compte.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 10 janvier à 19:10

    Bonjour Monsieur,
    Je suis régulièrement votre site avec beaucoup d’attention. Je reviens sur le calcul du minimum contributif et cette proposition de Monsieur Le Président à mettre toutes les retraites pour les gens qui ont effectué des carrières longues au minimum de 1000 €. Nous ne voyons toujours rien venir. De plus je trouve pénalisant le fait de retirer de la CSG sur une retraite de moins de 835,00 € caisse complémentaires comprises, parce que nous sommes un foyer fiscal car Pacsé. Nous RFR est de 25400 €.
    Je constate que le minimum vieillesse pour les gens qui n’ont jamais travaillé est plus élevé. Je suis bien contente pour eux, mais ceux qui ont travaillé et obligé d’être mis en invalidité sont pénalisé dans le calcul de leurs trimestres à 0€. Excusez moi, je m’égare un peu. A quand une réponse au sujet de ce fameux minimum contributif.
    Une autre question rapide, est ce que vous croyez qu’un jour les personnes liées pas le PACS auront une pension de réversion ?
    Je vous adresse tous mes vœux pour 2022 et vous remercie sincèrement pour toutes vos informations concernant les retraités.
    Bien cordialement Dominique.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 6 janvier à 01:06

    Bonjour,
    Je suis nouvelle retraitée depuis le 1er janvier 2022. Si je comprends bien, ce sont les revenus 2019 qui seront pris en compte pour le calcul de ma retraite en 2022, et là j’avais un rfr de 24000€, ce qui donne un taux de csg à 6,6% (1,5 parts) et en 2023, le rfr sera donc celui des revenus 2020 et là j’étais à l’ASS avec un rfr de 5861, je serai donc exonérée de csg, ... en 2023, c’est ça ? Et du coup en 2024 ???
    Merci de votre retour

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 31 décembre 2021 à 16:28

    bonjour
    ma question est peut etre ridicule
    comme je suis en limite de seuil pour que j’ai la CSG a 0,du coup l’an prochain si les barèmes restent les memes mon RFR sera au dessus du seuil donc la CSG à 3,8 et l’annee daprès je repasserais a 0. comme cela 1 an sur 2.......

    Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2021 à 16:45

      Oui, c’est possible mais rare. La revalorisation des retraites ne suit pas forcément le même taux que la revalorisation du barème.

      Répondre à ce message

      • Le 31 décembre 2021 à 17:26

        merci bon reveillon

        Répondre à ce message

        • Le 31 décembre 2021 à 17:33

          On se prépare. Vous aussi bon réveillon.

          Les informations données par notre site et dans nos messages sont dues au bénévolat des militants retraités et aux cotisations des adhérents retraités. Vous appréciez, rejoignez-nous.

          Répondre à ce message

      • Le 5 janvier à 11:34

        Bonjour Claude,
        non, ce n’est pas rare, et cette année, face à une augmentation du coup de la vie de 2.8%, les retraites ont augmentées de 1.1% maximum, et le plafond d’exonération de 0.2%,
        que penser de toutes ces petites gens qui sont à la limites du plafond et qui voient leurs petites retraites diminuer régulièrement ?

        Répondre à ce message

        • Le 5 janvier à 11:58

          Ce n’est pas si simple. En 2022, ce sont les retraites de 2020 qui sont prises en compte et l’indice des prix en moyenne annuelle hors tabac en 2020 s’élève à 0,2%. C’est ce qui sert à relever le tableau.
          Retenez qu’il y a plusieurs indices des prix. Celui qui sert pour les retraites (comme en entreprise pour les négociations salariales de mon temps) est celui en moyenne annuelle. Dans ce cas on prend les indices des 12 derniers mois et on les compare aux indices des 12 mois précédents, donc on compare une année à l’année précédente. En janvier 2021, les retraites ont été revalorisées de +0,4%, conformément à la moyenne annuelle, alors que l’indice en glissement annuel était de -0,2% (le glissement compare l’indice du mois à celui du même mois de l’année précédente).
          Mais pour la CFDT Retraités le problème est l’indexation sur les prix. Nous revendiquons le retour à une indexation des retraites sur l’indice des salaires, presque toujours plus élevé que celui des prix. Il n’y a qu’à comparer avec le Smic. Contrairement à une idée répandue, les salaires augmentent plus que les prix, en moyenne.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 13 novembre 2021 à 05:01

    Bonjour,

    La baisse du pouvoir d’achat des retraités s’accentue du fait de la suppression de l’indexation sur les salaires, du décrochage par rapport à l’inflation. La hausse de la CSG et de celle des complémentaires y contribuent. C’est un fait que l’on ne peut nier et qui est confirmé par le simulateur du pouvoir d’achat du ministère des finances. En réalité, les pensions ont perdu 5,5 % de pouvoir d’achat !
    Nos deux pensions, la mienne et celle de mon épouse représentent 3860 euros par mois. Elles sont touchées toutes les deux par la hausse de la CSG alors que mon épouse reçoit 1550 euros par mois. On lui enlève 26 euros depuis le 01/01/2018 ! sur sa petite retraite ! C’est une injustice flagrante.
    L’individualisation des pensions dans un couple qui permettrait à mon épouse, par exemple, de ne plus subir cette injustice devrait être un axe de lutte syndicale.
    Le mécontentement des retraités est grandissant. Nous sommes la cible privilégiée de Macron, notamment ceux de la classe dite "moyenne". Qu’en pensez-vous ?
    Bien cordialement,

    Joël Taveneau

    Répondre à ce message

    • Le 14 novembre 2021 à 10:54

      Il faut séparer deux questions. Celle sur les cotisations pour la protection sociale et celle de la revalorisation des retraites.
      L’exonération totale ou partielle de CSG est une mesure sociale en faveur des retraités modestes. Le système repose sur le RFR car il prend en compte les revenus du capital et les revenus fonciers connus seulement au moment de la déclaration de revenus annuelle. Il n’est pas injuste de prendre tous les revenus pour une mesure sociale. Nous avons la chance d’avoir une protection sociale obligatoire importante, y compris pour obtenir une niveau des retraites au-dessus de la moyenne grâce à la complémentaire Agirc-Arrco.
      Le maintien du pouvoir d’achat des retraites en les indexant sur l’indice des prix et le maintien du niveau de vie en les indexant sur l’indice des salaires sont nos revendications. Voir cet article et son graphique : La hausse des retraites en 2020 compliquée et inégale
      Mis il ne faut pas crier avec les loups en trouvant nos cotisations pour la protection sociale trop élevées. Si elles ne suivent pas les dépenses de santé par exemple, les remboursements sont réduits et les hôpitaux en difficulté (financés par la CSG). Si les dépenses de retraite augmentent car nous sommes en plein papi boom, il faut que les salariés et les employeurs acceptent de légères hausses de cotisations pour la retraite.
      Macron (et d’autres dirigeants) s’appuie sur les études de l’Insee montrant que le niveau de vie moyen des retraités est supérieur à celui des actifs car on prend en compte tous les biens détenus par les retraités (plus élevés car en fin de carrière et les plus riches augmentent la moyenne). Nous avons souvent écrit sur ce sujet et c’est publié dans ce site.
      En principe, je ne répond qu’aux questions sur les droits, les sujets revendicatifs sont notre activité principale de syndicat de retraités. Mais à question polie, réponse argumentée.

      Répondre à ce message

      • Le 4 janvier à 18:47

        Bonsoir

        Étant retraité moi et ma compagne, 2 années de suite on a dépassé les 35000€ donc csg a 8,3% cette année, et en 2020 nous sommes retombés à 31000€, est ce que dès cette année ma csg va repasser à 6,2% ?

        Merci

        Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2021 à 15:00

      Bonjour,

      Et bien moi, je touchais 1.092 € mensuel comme retraite en 2020 et voilà qu’en 2021 on me fait payer la CSG taux 3,8 .
      Reste 1058 € par mois et je vis seule !!!!!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 21 novembre 2021 à 22:58

        En 2021, on prend en compte vos revenus de 2019, que vous avez déclaré en 2020, avec vos éventuels revenus du capital (intérêts imposables, loyers...).
        Vos revenus de 2020 seront pris en compte en 2022.
        Vous pouvez vérifier en regardant le montant de votre Revenu fiscal de référence (RFR) sur votre avis d’impôt.

        Répondre à ce message

      • Le 25 novembre 2021 à 13:24

        Continuant à voter macron les riches deviendront plus riches à 1100 euros de retraite je paye la csg merci le pouvoir d’achat

        Répondre à ce message

        • Le 25 novembre 2021 à 14:07

          Si Macron a augmenté la CSG de 6,6% à 8,3% des retraités sans contrepartie, cela concerne 30% des retraités. Eux ont vu leur pouvoir d’achat baissé. Il n’a pas changé le montant pour être exonéré qui concerne 29% des retraités.

          Répondre à ce message

          • Le 28 novembre 2021 à 07:16

            à Claude : Vous êtes remarquable de patience en répondant sans-cesse à la même question, quel courage et quelle ténacité !
            à tous ceux qui s’interrogent :
            1- Toutes vos questions ont leurs réponses soit sur cette page, soit sur le site de "lassuranceretraite"
            2- Puisque vous utilisez un PC, merci de porter un tant soit peu d’attention à l’orthographe, d’autant que les fautes se surlignent automatiquement !
            3- Lisez préalablement les questions posées ; pour la plupart, elles vous apporteront déjà la réponse.
            4- Comment est-il possible de lire et relire indéfiniment la même question (Ex : quel taux, quel RFR, quels revenus pris en compte).
            5- Parlons de ces fameux SEUILS qui vous dressent le poil. Etes vous nés de la dernière pluie ? Car, que je sache, des seuils sont appliqués, et de tout temps, dans de nombreux domaines (Ex : aides sociales, APL, Alloc, Impôts sur revenus bien sûr ; sans oublier des tarifications différentes d’un dépt à l’autre pour les Assurances par ex. ; taxations Foncier et Locatif d’une ville et à l’autre "Oh, zut, j’habite à 2 pas de Cannes où la hausse en 2021 est 0,25%). Alors, pourquoi pestiférer au passage supérieur, ou pleurnicher parce que vous entrer dans une tranche supérieure pour 1 EURO. On n’est plus à la maternelle !...
            6- Pour info : Ne perdez pas de temps, ni d’argent avec vos courriers recommandés car, oui il y a bien plus simple et tout aussi efficace grâce aux espaces personnels via les sites en tout genre. Ici, en l’occurrence pour la retraite de base et la complémentaire, vous disposez de messageries sécurisées pour vos requêtes, et j’affirme que vous aurez une réponse pour en abuser moi-même.
            7- Comme nombreux sont ceux qui parlent de RFR dans des tranches de 25000 à 35000, soit des RI (Revenus Imposables) entre 28 et 39000 €, soit une moyenne mensuelle entre 2350 et 3250 €, il me vient à mon tour une question. Comment se fait-il qu’avec de tels revenus vous soyez en peine à comprendre le fonctionnement et la législation des caisses de retraites ?
            Perso, je vais vous dire où j’en suis de mon côté. En invalidité depuis 2008, je me retrouve en retraite forcé et contraint à 62 ans. J’ai exercé dans 4 professions différentes et j’ai bien gagné ma vie à force de travail jusqu’à m’éreinter au labeur et tomber définitivement malade. Résultat, et bien que j’ai eu des revenus d’activité en progression constante jusqu’à hauteur de 41k€ par an, il y a un problème. Comme le revenu de base pour la retraite se détermine sur la moyenne des 25 meilleures années et que mes années en invalidité totale ne sont pas comptabilisées, je me retrouve avec une retraite de base de 760 € brut et un complément AGIRC de 260 €. Evidemment, certaines années d’activité n’ont été au top, surtout les premières, quand on se cherche. J’ai aussi connu le chômage et même une faillite pour une société crée de mes mains et financée par la vente de ma résidence principale, j’ai aussi subi un AT m’immobilisant presque 1 an et le licenciement qui s’en est suivi. Voilà... pour info, je vis seul, à ce titre et contrairement à un couple qui touche 2 retraites ou revenus, les charges fixes (ex : assurances, tél, internet, taxe TV et foncier (oui, je suis propio et paye encore mon prêt de 265/mois), ch. locatives, frais bancaires de gestion, abonnement gaz/élec, et j’en passe.) sont quasiment les mêmes. Je vous laisse le soin de tirer des conclusions de mes remarques.
            A bon entendeur, salut
            PE

            Répondre à ce message

            • Le 28 novembre 2021 à 10:39

              Je vois avec plaisir que vous lisez beaucoup et presque tout, ce qui n’est pas fréquent. Mais vous écrivez beaucoup, aussi.
              Ce forum existe pour renseigner sur les droits, je ne souhaite pas qu’on s’interpelle. Car cela finit par des invectives et des rancœurs inutiles.

              Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 4 janvier à 11:09

    Bonjour et mes meilleurs Voeux 2022
    j’aimerais savoir si l’augmentation du tableau (CSG..) ci-dessus suivra celle du barême de l’impôt sur le revenu 2022 ?
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 15:50

      Non, le barème est indexé sur l’indice des prix hors tabac réel (et non le prévisionnel), comme expliqué fiche 28 (lien en haut de l’article). Mais au final les deux sont proches.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 4 janvier à 12:55

    Bonjour
    En 2020, j’ai été exonérée des prélèvements sociaux suite au décès de mon mari RFR 3740 €
    En 2021, les prélèvements étaient au taux de 3.8 % RFR 23346 €
    Pouvez vous SVP me dire le taux qui sera appliqué pour 2022 SVP RFR 22458 €
    Je vous remercie et vous présente mes meilleurs voeux pour 2022
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 15:45

      La réponse figure dans cette fiche, merci de la lire.
      Le tableau montre que vous relevés du taux médian comme l’an dernier. Vous avez bénéficié du lissage en 2021, mais ce ne fonctionne qu’une année.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 2 janvier à 13:46

    Bonjour à tous, j’ai un souci avec la CNAV qui me retient tous les mois la CSG et CRDS alors que mon RFR est inférieur au plafond. Bien que mes courriers et envois des relevés impositions, rien ne se passe. On me dit qu’on ne les reçoit pas. J’ai fait parvenir suite à leur demande un courrier recommandé (une fois de plus) avec accusé de réception et numéro de suivi. Courrier reçu le 18 novembre et à ce jour aucune modification. Les autres caisses ne me retiennent pas ces prélèvements et je ne comprend pas que la CNAV persiste à me retenir ces contributions. 2 ans que ça traine, on me répond que les services fiscaux n’ont pas transmis les données et tout ce que j’envoie, personne ne reçoit. Merci de me dire quel recours je peux avoir afin de résoudre ce problème. Mon dernier courrier a été réceptionné par CARSAT à Marseille le 18 NOVEMBRE 2021 avec tous les documents demandés, bien à vous, Jean Jacques LAPOINTE 7 Street Snnaya 246050 GOMEL BIELORUSSIE

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 17:40

      Cet article ne s’applique pas à une retraité résident à l’étranger. Dans ce cas les règles sont différentes comme expliqué fiche 28 de notre guide des retraites dans ce site. Vous trouverez un lien y menant en haut de cette page.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 23 décembre 2021 à 09:52

    Bonjour,
    Je suis totalement perdue car je perçois une retraite complémentaire depuis mars 2021 de 1180€/mois tous régimes confondus et de 1201€ A/C de janvier 2022 si j’ais bien "compris" les "courriels" m’annonçant de nvx montant de versements sans me donner d’explications !
    Mais là ou je ne comprends pas/plus c’est si des Prélèvements sociaux vont m’être prélevés et surtout si ceux ci annoncés dans les "tableaux" (Barème à utiliser à compter du 1er janvier 2022) sont des prélèvements mensuels !
    Ces Prélèvements sociaux annoncés sont ils prélevés mensuellement sur les versements pensions ou de façon annuelle ??
    De plus, en ce qui me concerne , je vie seule, locataire et mon Revenu fiscal de référence 2021 (salaires 2020) est de 3000€ mais en 2021 (déclaration 2022)mes "revenus"(pensions retraites et "salaires") seront de 13500€ maximum, questions :
    - d’après vous, pour 2022 serais je imposable aux titres des revenus sociaux et si oui prélèvements mensuels ou ...?
    Merci et bonnes fêtes à toutes et à tous.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2021 à 13:43

      Vous pouvez retrouver le montant de votre retraite brute, des cotisations sociales, et du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu dans votre compte retraite personnel de chaque caisse de retraite.
      Lors de votre demande de retraite en 2020 vous avez fourni votre avis d’impôt reçu en 2020 (revenus 2019) et c’est lui qui a servi aux caisses de retraite de déterminer vos cotisations sociales en 2021. Mais si vous avez travaillé en 2019, le revenu fiscal de référence pris en compte en 2021 ne doit pas être de 3.000 € comme vous l’écrivez. Regardez à nouveau vos avis d’impôt des années passées.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 31 décembre 2021 à 11:19

    Bonjour,
    Mon R.F.R change cette année < à 17.535 pour 2 parts.
    A partir de quel mois serai-je exonéré de la CSG ?
    Dois-je prévenir ma caisse de retraite de base et ma complémentaire ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.
    .

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 29 décembre 2021 à 17:46

    bonjour je vais etre totalement exonere de csg et de crds en 2022. est ce que ça veut dire que je vais toucher le montant brute de ma retraite
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2021 à 18:36

      Oui, sauf si vous avez une autre prélèvement que je ne connais pas.

      Répondre à ce message

      • Le 30 décembre 2021 à 10:16

        merci bonne nouvelle. par contre j’ai vu quelque part qu’il faut deux annees consecutives ..
        j’ai cru comprendre que c’etait seulement pour une augmentation de la csg. qu’en est il exactement ? cette annee mon taux etait a un peu plus de 6 pour cent.
        merci

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 29 décembre 2021 à 17:50

    Bonjour,
    Retraité SNCF, je passe en janvier 2022, du taux médian au taux normal de CSG, hors vous indiquez qu’il y un lissage sur 2 ans. Pourtant je ne dépasse le plafond (41766) que depuis cette année , 48065 en 2020 ; 40793 en 2019 ; 39006 en 2018 , est ce normal ?
    merci de votre réponse !
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2021 à 18:35

      Nous indiquons clairement au point 3 que le lissage ne concerne que ceux qui sont au taux 0 ou au taux de 3,8%. Vous ne bénéficiez pas du lissage.
      Je répète ce que j’ai déjà répondu : Le lissage ne s’applique que lorsqu’on franchit le seuil du taux de 3,8%. Lors de sa création, il évitait de passer d’un coup de 3,8% à 8,3%. Le taux médian de 6,6% a été créé l’année suivante face aux protestations argumentées de la CFDT Retraités, entre autres. Le lissage n’empêche pas de passer dès la première année de 0 à 3,8 ni de 6,6 à 8,3.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 29 décembre 2021 à 16:12

    Je suis veuve depuis le 26/05/2020, 1 part , je devrais cotisé depuis le décès de mon mari à la CSG 6,60% et non 8,30% revenu fiscal 17000€ pour 2020 et 2021 (d’après mon calcul, puisque la pension est la même que 2020)
    la régularisation se fait quand ?
    Le remboursement du trop payé, quand le recevrais je
    merci de vos réponses

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2021 à 16:15

      C’est appliqué automatiquement après que votre revenu fiscal de référence soit calculé et indiqué sur votre avis d’impôt de l’année suivante.Vos RFR pour 2020 sera pris en compte en 2022.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 20 décembre 2021 à 18:30

    Bonjour,
    Je me suis pacsé en 2021 et nous avons opté pour déclaration séparée pour les revenus 2021, je souhaiterais savoir le nombre de parts qui sera tenu compte pour l’exonération de prélèvements sociaux 2022.

    Je vous remercie à l’avance de votre réponse.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 20 décembre 2021 à 18:48

      C’est l’avis d’impôt qui compte : vous avez chacun une part. Regardez sur votre avis d’impôt votre revenu fiscal de référence.

      Répondre à ce message

      • Le 29 décembre 2021 à 10:23

        moi en concubinage il refuse de prendre la part de ma compagne

        Répondre à ce message

        • Le 29 décembre 2021 à 10:48

          C’est vous qui décidez si vous faites une déclaration de revenus commune ou séparée. Car au final, c’est l’avis d’impôt qui est déterminant et qui est utilisé.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 27 décembre 2021 à 19:18

    bonjour, nous sommes retraités cela fait 2 ans que exempt de la CSG et RDS mais en 2022 nous aurons normalement à la régler .
    il y a t’il un effet de lissage pour ne pas passer aux taux réduit ?. merci de nous répondre.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 26 décembre 2021 à 08:02

    Bonjour
    Est ce que le lissage va s appliquer pour moi ?
    Première année de retraite pour moi.2021. Taux csg 6.6%
    En 2022 mon RFR qui sera pris en compte c’est-à-dire l’imposition 2020.... Est de 36000 pour 2 parts... Me fera passer à 8.3
    Ce sera donc la première année à 8 3 est-ce que le lissage va s’appliquer pour une passage de
    6.6 à 8.3%...pour la première fois du coup ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2021 à 09:48

      Le lissage ne s’applique que lorsqu’on franchit le seuil du taux de 3,8%. Lors de sa création, il évitait de passer d’un coup de 3,8% à 8,3%. Le taux médian de 6,6% a été créé l’année suivante face aux protestations argumentées de la CFDT Retraités, entre autres. Le lissage n’empêche pas de passer dès la première année de 0 à 3,8 ni de 6,6 à 8,3.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 23 décembre 2021 à 08:00

    Bonjour, j ai perdu mon mari le 10 juillet 2021, j ai demande sa retraite de reversion qui vient de m etre refusee. le montant de ma retraite declaree est de 21195 euros et normalement le plafond a ne pas depasser est de 21320 euros je ne comprends pas merci pour votre reponsej

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 22 décembre 2021 à 06:55

    Bonjour
    Je pars en retraite le 01/04/2022
    D’apres le calcul de la carsat je toucherai 1140 euros brutes
    Mon revenu fiscal de référence est de 13600 indiquer sur ma feuille d’imposition 2021 et de 11000 sur la feuille d’imposition 2020 j’aimerai savoir qu’elle seront les charges déduite pour avoir le net
    Cela est il applicable aussi pour la complementaire
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 22 décembre 2021 à 11:24

      En 2022, c’est le barème de cet article qui s’applique. Sera pis en compte le RFR figurant sur l’avis d’impôt reçu cet été et que vous avez communiqué en demandant votre retraite.
      Les cotisations pour la protection sociale ne sont des charges que pour les patrons, pour nous ce sont des cotisations pour nous protéger contre les aléas de la vie. La CSG sert essentiellement à l’assurance maladie. C’est bien la CSG qui finance les hôpitaux et cliniques et une grande partie des remboursements de soins en ville.

      Répondre à ce message

      • Le 22 décembre 2021 à 16:34

        Rebonjour
        D’avance je vous remercie de votre réponse aussi vite j’ai encore 1 question pour la complémentaire le principe est il le même si il se base par rapport au RFR y a t’il 1 tableau pour établir le pourcentage merci

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 20 décembre 2021 à 10:28

    Sur mon dernier relevé d impôt mon montant fiscal de référence est de 18377 euros pour 1,50 de parts je devrais donc en bénéficier puisque le taux référence est 18 934 exonération de la CSG en 2022 ??
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 18 décembre 2021 à 13:50

    Bonjour,
    Retraitée, Je dépasse le plafond de 69€ pour l’imposition de la CSG et la CRDS pour 2022.
    Je souhaite exercée un recours, à quelle institution dois-je m’adresser ?
    Bien cordialement,
    G.R

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 17 décembre 2021 à 13:48

    Bonjour Dans le cadre de la présidentielle 2022, et sur le thème de la CSG.....la CFDT a-t-elle calculé ce que coûterait une baisse de la CSG sur revenus activité et remplacement ainsi que sa suppression sur le smic ? pour une baisse immédiate de 2 pts (sur activité et remplacement) soit retrouver les taux de 98 ? 1 pt de CSG représente à la louche 11mds de recette nette (puisque csg déductible et non déduc ! une usine à gaz de Bercy) mesure qui pourrait (?) représenter un montant d’environ 25 mds.(en tenant compte de 2,5 millions de salariés au smic.....) ce chiffre de 25 mds est-il correct ? (à 1 md)
    enfin ......quel est l’avis de la CFDT sur la progressivité actuelle de la CSG ? et en particulier sur la disparité de progressivité CSG revenus activité VS progressivité revenus de remplacement (avec 3 taux) ? est-ce que le Pbme essentiel n’est pas une injustice totale quant à ce manque de progressivité pour cet impôt comme celui de l’IR ?(un candidat propose 14 tranches ...)

    merci pour votre réponse cordialement
    ps : l’Etat a une forte addiction à la CSG (127 mds en 2021) n’est-il pas temps de stopper cette addiction ?

    Répondre à ce message

    • Le 17 décembre 2021 à 16:26

      La CSG est entièrement versée à la sécurité sociale. Ce n’est pas un impôt (selon le cour de l’UE) puisqu’elle finance des droits. Elle a permis de prélever sur tous les revenus pour financer la sécurité sociale, y compris les revenus du capital.
      La CFDT a obtenu la CSG pour financer l’assurance maladie. Bercy rêve d’annexer la sécurité sociale au budget de l’État pour masquer le déficit abyssal de l’État. Alors que celui de la sécu est faible en général.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 23 novembre 2021 à 07:24

    Je suis retraitée depuis le 1er juin 2021. Depuis cette date, on m’applique le taux de 8.3 % pour la CSG. Or mon revenu fiscal de référence de 2020 sur les revenus 2019 est de 32 934 euros pour 2 parts. Ce taux est-il réellement applicable ou dois-je bénéficier du taux intermédiaire de 6.6%. Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre 2021 à 09:14

      Lors de la demande de retraite, on vous demande votre avis d’impôt sur lequel figure votre revenu fiscal de référence. S’il n’est pas fourni, la caisse applique le taux normal. Comme votre RFR pour deux parts vous situe au taux intermédiaire, je vous invite à écrire à votre caisse de retraite en joignant une copie de votre avis d’impôt pour demander l’application du bon taux de CSG.

      Répondre à ce message

      • Le 16 décembre 2021 à 08:08

        Bonjour bien qu’ayant fourni les avis d’imposition des années précédentes à plusieurs reprises à humainis malakoff qui agit par délégation pour agircc arcco j’ai du faire appel au médiateur pour que me soit appliqué le taux intermédiaire au lieu du taux plein. Cordialement François G

        Répondre à ce message

        • Le 16 décembre 2021 à 09:40

          C’est regrettable que Malakoff Humanis n’applique pas les textes en disposant de votre avis d’impôt. Vous avez fait appel au médiateur Agirc-Arrco ou un autre (voir fiche 5).

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 7 décembre 2021 à 16:27

    Bonjour.
    Savez vous si les règles de lissage du taux de CSG qui ont été émises depuis 2018 ou 2019 ont été reconduites à coup sûr pour les taux qui vont s’appliquer en 2022 ?
    Pour 2021, il existait une lettre ministérielle avec un tableau de règles pour les taux 2021, paru le 04 décembre 2020, je crois. En existe-t-il une équivalente pour cette année 2021 pour application en 2022 après le vote de la loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2022 ?
    D’autre part, le lissage s’applique-t-il si on passe de "exonération" à "taux normal" (grand saut !) de la même façon que si on passe de "taux réduit" à "taux normal" (voire à "taux intermédiaire") ?
    Petite remarque au passage : il est spectaculaire de voire que pour 1 euro en dessous ou au dessus d’un certain seuil de RFR pendant une seule année, cela se traduit par des milliers d’euros d’exonération de prélèvements sociaux sur les 2 ans qui suivent (sans parler des autres exonérations fiscales locales et autres redevance TV). ça, c’est de l’effet de seuil !

    Répondre à ce message

    • Le 7 décembre 2021 à 18:15

      Il s’agit d’une lettre et non d’une circulaire. Je n’en ai pas connaissance pour le moment. Elle se contente de rappeler les règles inscrites dans le code et que nous expliquons dans nos articles chaque année.
      Il y aura une circulaire Cnav pour l’assurance retraite mais elle n’est pas parue.
      Aucun changement n’est prévu dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2022, d’où la publication de cet article d’information.
      Le lissage est inscrit dans le code de la sécu et ne s’applique que lorsqu’on franchit le seuil haut du taux réduit, soit 3,8% de CSG.
      Si votre RFR est à un euro du barème, je vérifie le tableau dès que j’ai un document officirel. Mais nous avons appliqué la règle officielle de l’arrondi à l’euro le plus proche.
      Oui, l’effet de seuil reste difficile à accepter lorsqu’il nous désavantage.

      Répondre à ce message

      • Le 8 décembre 2021 à 19:45

        Merci pour votre réponse.

        Le franchissement du seuil qui me concerne est celui de quelqu’un qui était exonéré (Taux=0) et qui passe directement à un RFR l’amenant au taux normal (8,3%).

        En toute logique, cela fait passer à fortiori le seuil haut du taux réduit (3,8%) bien que je n’y ai jamais été soumis puisque je pars du taux 0 (exonération totale). Et donc cela devrait entrainer le lissage comme on peut le comprendre dans le tableau spécifique à cette question de la lettre ministérielle de l’année dernière (lettre de décembre 2020 pour les taux à appliquer en 2021).

        Si je pose tout de même la question, c’est que sur certains sites, on pourrait comprendre que le lissage n’aurait pas lieu si on passe directement du taux 0% à 8,3%, ce qui n’aurait pas de sens. Sauf que les règles étatiques qui n’ont pas de sens ne sont pas rares !

        Concernant l’effet de seuil monumental, je suis dans le cas heureux de celui qui en profite pour quelques dizaines d’euros, pour des questions exceptionnelles et temporaires de faibles revenus en 2018 et 2019, alors que je n’étais encore pas retraité. C’est après coup que je me suis rendu compte que pour être à quelques euros près sur les RFR de ces 2 années, le gain de prélèvement sociaux avoisinera 6 000 euros cumulés sur les 3 années 2020 à 2022. Rétrospectivement, je me suis dit que j’aurais pu passer à côté, en fonction des revenus que j’ai déclarés et qui peuvent varier sensiblement en raison d’éléments ayant des couts déductibles des revenus à déclarer (travaux déductibles sur des locations, par exemple).

        Répondre à ce message

        • Le 9 décembre 2021 à 15:41

          Pour moi, le code de la sécu est clair, et les débats lors de l’amendement à l’assemblée nationale étaient clairs.
          Il faut se souvenir que lorsque le lissage a été créé il n’y avait pas le taux médian de 6,6% de CSG. On passait directement de 3,8 à 8,3 (soit +4,5 d’un coup).
          Attention, si le RFR prend en compte les revenus du capital comme les revenus fonciers après certaines déductions, les réductions d’impôt ne réduisent pas le RFR.

          Répondre à ce message

          • Le 9 décembre 2021 à 20:22

            On passait de 3,8% à 8,3% d’un coup, soit +4,5 points, en fonction des variations de RFR, quand il n’y avait pas le taux intermédiaire de 6,6%, en effet. Mais c’est toujours le cas, si votre RFR fait un bond qui vous fait passer de celui qui implique 3,8% à celui qui implique le 8,3%.
            Et dans mon cas, c’est encore plus spectaculaire : je passe théoriquement de 0% à 8,3%, soit +8,3 points. Sauf que ce lissage, s’il est reconduit dans les mêmes termes que depuis 2019, devrait permettre une année de transition à 3,8%, ce qui fera un bond de +4,5 points en 2023...

            Et c’est sans compter la CASA à 0,3% qui se rajoutera à ce moment là. Et j’ai compris aussi que le lissage n’intervenait pas pour les 0,5% de CRDS. Donc, le lissage pour 2022 devrait me faire passer de 0% à 3,8+0,5 = 4,3% de Prélèvements Sociaux avant d’atteindre 9,1% et 10,1% sur la base et la complémentaire, respectivement.

            Concernant, le calcul du RFR (cela est valable pour le fisc, et pas du tout pour l’URSSAF qui recouvre la taxe Puma appelée aussi CSM sur ce critère, mais c’est une autre question et je dirais même un roman burlesque, notamment auprès des juridictions et des Pôles Sociaux des Tribunaux !) les revenus fonciers en font évidemment partie, de même que certains revenus financiers dépassant les abattements prévus. Et si vous avez beaucoup de charges déductibles des revenus fonciers, cela diminue ces derniers, et donc les revenus globaux, et ainsi le RFR par voie de conséquence. De là à dire qu’on peut gérer son taux de CSG pour 3 ans en gérant le timing de travaux déductibles à effectuer dans des biens loués sur une année ou une autre, il n’y a qu’un pas, si on se situe habituellement et naturellement autour de ces seuils d’exonération ou d’allègements de taxes. En même temps, pour une fois qu’il n’y a pas que les entreprises multinationales qui peuvent pratiquer "l’optimisation fiscale" !....

            En tout cas, merci pour vos réponses et l’ensemble de vos interventions et réponses auprès des internautes qu’il m’arrive fréquemment de parcourir, ce qui permet d’obtenir de l’info concrète qu’on ne trouve pas forcément facilement par ailleurs.

            Répondre à ce message

      • Le 13 décembre 2021 à 17:44

        Bonjour,
        Comme l’effet de seuil difficile à accepter lorsqu’il nous désavantage, le choix du montant de la retraite nette, préférée au RFR peut désavantager :
        Dans mon cas, le revenu fiscal de référence m’était plus favorable, car bénéficiant d’1,5 part pour invalidité à 80% je restais sous le seuil "taux médian".
        Avec une retraite nette, supérieure de quelques euros aux 2000 €, la prime inflation m’échappe !
        Cordialement
        A. EUDO

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 6 décembre 2021 à 13:47

    bonjour,
    En 2021, mon taux de csg sur ma retraite était de 6,6 %. (mon RFR 2020 était de 19 325).
    En 2021, mon RFR a baissé, lié à un abattement sur ma déclaration d’impôt (+ de 65 ans), il est passé à 18 256, est ce que de ce fait mon taux de csg va passer à 3,8 % au 1er janvier 2022 ?
    PS : Je bénéficie d’1,5 part.
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 6 décembre 2021 à 22:46

      Vous avez bien lu et c’est le RFR qui compte.
      Le nouveau taux s’applique à la retraite de base de janvier versée en 9 février. Pour la retraite complémentaire, s’il s’applique à la retraite versée le 3 janvier, l’information ne leur parvenant qu’en février les années précédentes, ce sera appliqué seulement en mars ou avril mais vous aurez un rappel.

      Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2021 à 17:33

      Merci beaucoup pour votre réponse rapide et votre patience à toutes ces apportée à toutes ces demandes,
      cordialement,
      Monique Verdin

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 10 décembre 2021 à 09:46

    Bonjour,
    Je touche un complément retraite de l’UMR, la règle de lissage de la CSG s’applique t elle ? En effet je touche ce complément depuis novembre 2018. En 2020 on m’a appliqué le taux médian de 6,6% et en 2021 le taux réduit. En 2022 je suis censé repasser au taux médian et cela m’a été confirmé par le conseiller UMR, mais mon taux ne devrait il pas être celui appliqué en 2021 compte tenu du lissage soit 3,8% ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 10 décembre 2021 à 12:14

      C’est la même règle pour toutes les retraites, obligatoires comme facultatives. Adressez leur vos avis d’impôt et la circulaire en téléchargement sous l’article pour la CSG 2021.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 4 novembre 2021 à 16:22

    Bonjour
    RFR en 2020 revenus 2019 pour le couple retraité 38718 donc taux 8,3 %
    RFR en 2021 revenus 2020 pour le couple 35461 donc le taux devrait passer à 6,6%
    est ce que ce nouveau taux sera appliqué en janvier 2022 ou doit-on attendre 2 années consécutives pour avoir ce taux soit en 2023
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 novembre 2021 à 09:56

      Le RFR reçu en 2021 et portant sur les revenus de 2020 s’applique en 2022.

      Répondre à ce message

      • Le 5 novembre 2021 à 13:04

        Merci pour votre réponse
        Bonne nouvelle pour nous !

        Répondre à ce message

      • Le 28 novembre 2021 à 19:14

        j ai cotise 38 ans .a 57 ans jai ete malade et mis en retraite pour invalidite .qulle injustice .je ne recois pas l augmentation comme les retraites.. ex 0,1 %en avril 2021 c est lamantable vers qui dois je me retourner j ai lu aussi qu on aurait pas les 100 euros en fevrier 2022 meme avec 1800 euros net .mon epouse n a pa s de retraite .merci pour votre reponse cordialement henri

        Répondre à ce message

        • Le 28 novembre 2021 à 21:44

          C’est expliqué dans cette fiche concernant les fonctionnaires : 51 Paiement et revalorisation des pensions
          Vous étiez fonctionnaire, vous bénéficiez d’une pension d’invalidité définitive. Elle est revalorisée chaque année le 1er avril selon les mêmes règles.
          Le taux repose sur l’indice des prix publié l’avant-dernier mois qui précède la date de revalorisation. Vous m’écrivez fiche 51 dans le forum mi février et je vous calcule le taux applicable en avril 2021.
          Les pensions de retraites ont perdu an an de revalorisation en passant d’avril à octobre puis à janvier, mais pas les pensions d’invalidité.
          POur l’indemnité inflation, il est prévu que les pensions prises en compte soient elle du mois d’octobre 2021 et le versement fin janvier 2022 pour les retraites des fonctionnaires concernés (si vous n’avez pas d’autre retraite). Voir cet article : Deux tiers des retraités percevront l’indemnité inflation de 100 euros
          Rien n’est prévu pour les personnes sans aucun revenu.

          Répondre à ce message

          • Le 10 décembre 2021 à 11:22

            bonjour claude
            je vous remercie in finiment pour votre reponse .j ai quand meme un peu de mal a comprendre pardon.j espere avoir au moins la meme augmentation que tous les retraites mais je doute encore en regardant mes bulletin
            merci encore a vous .cordialement henri

            Répondre à ce message

    • Le 28 novembre 2021 à 12:06

      Pour point de départ :
      1- en 2022 pour avis d’impôts 2021 et RFR 2020 : 2 parts ; seuil 35576 taux normal de 8.3 (cf. tableau en ligne sur cette page de la CFDT)
      2- en 2021 pour avis d’impôts 2020 et RFR 2019 : 2 parts ; seuil 35505 tx normal 8.3 (cf. "legislation.cnav.fr" prélèvements. en 2021)
      3- en 2020 pour avis d’impôts 2019 et RFR 2018 : 2 parts ; seuil 35189 (cf. "legislation.cnav.fr" prélts. en 2020)

      Bonjour,
      Je pense que vous inversez des termes : parlons donc, si vous voulez bien et pour que ce soit clair d’"Avis d’Impôt établi en 20xy" et "Impôt sur les revenus de 20xy-1" (tel que défini sur les avis d’imposition)
      A vous lire, et en résumé :
      a- En 2021 (cf. 2 ci-dessus) vous avez été prélevé sur la base d’un QF (Quotient Familial) de 2 et d’un RFR de 38718. Le taux "NORMAL’ est appliqué ; il est donc de 8,3 car vous dépassé le seuil de 35505. (Info importante : une tranche est imposable ; elle est de 2,4 %)
      b- En 2022 (cf. 1 ci-dessus) vous serez prélevé sur la base d’un QF de 2 et d’un RFR de 35461. Le taux "MÉDIAN" est appliqué ; il sera donc de 6,6 parce que vous êtes en-dessous du seuil de 35576 et au-dessus du seuil de 22925 (Le taux de 2,4 est imposable, au même titre que pour 2021)
      J’espère vous avoir éclairci.
      PE, retraité du Medef

      Répondre à ce message

      • Le 28 novembre 2021 à 17:17

        Tous les barèmes des années précédentes figurent dans ce site : il suffit de changer le nom de l’article actuel (URL) qui est /CSG2022 par /CSG2021 et ainsi de suite pour les années pécédentes.

        Répondre à ce message

        • Le 1er décembre 2021 à 07:53

          Merci pour cette petite précision qui évite bien de rechercher sur le site

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 8 décembre 2021 à 17:38

    la cfdt peut elle m expliqué inflation 2021 2.6 % HAUSSE RETRAITE 1% et cela fait 4 années a suivre et 1.1% AU 1 JANVIER 2022

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2021 à 19:24

      La CFDT Retraités vous l’explique ici : Les retraites sont revalorisées de 1,1 % à partir de janvier 2022
      L’indice des prix hors tabac en moyenne annuelle est de 1,1% alors celui en glissement annuel est de 2,6%.
      L’an dernier, le même indice en moyenne annuelle était de +0,4% (revalorisation du 1er janvier 2021) alors que celui en glissement annuel était de -0,2%.
      Fiche 27 de notre guide des retraites dans ce site, vous verrez les revalorisations depuis 2005.

      Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2021 à 11:06

      Bonjour
      Si j’ai bien compris, le gel puis la mondre augmentation des retraites par rapport à l’inflation etait justifiés par la suppression progressive de la taxe d’habitation.
      Il faudrait faire le calcul pour vérifier si cette suppression a bien comblé le manque à gagner
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 9 décembre 2021 à 12:42

        Non, aucun rapport avec la taxe d’habitation qui concerne toute le monde et pas seulement les retraités. La moindre revalorisation est une volonté délibérée du gouvernement qui trouve les retraités trop bien nantis !

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 1er décembre 2021 à 18:15

    bonjour
    j ai vraiment du mal a comprendre,...
    sommes en couple mariés 2parts

    rfr 2019etabli en 2020 25525euro
    rfr2020etabli en 2021 21729euro
    à partir de quand je passe au taux inferieur svp en 2022ou2023 merci beaucoup

    Répondre à ce message

    • Le 1er décembre 2021 à 18:24

      Le RFR pour 2019 calculé en 2020 s’applique en 2021. Celui de 2020 calculé en 2021 s’applique en 2022. Vous devriez bénéficier du taux réduit colonne 2.
      Le nouveau taux s’applique à la retraite de base de janvier versée en 9 février. Pour la retraite complémentaire, s’il s’applique à la retraite versée le 3 janvier, l’information ne leur parvenant qu’en février les années précédentes ce sera appliqué seulement en mars ou avril mais vous aurez un rappel.

      Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2021 à 09:47

      Bonjour
      c’est facile en regardant le tableau 3,8 % au lieu de 8,3 %
      bonne journée

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 2 décembre 2021 à 17:04

    Ayant un rfr de 20652 E, je souhaiterais savoir quel taux va m’être appliqué en 2022. Sur le bulletin de pension, je ne vois pas le taux appliqué actuellement.
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 2 décembre 2021 à 10:49

    Bonjour
    Déjà chapeau pour votre implication car on trouve vraiment beaucoup de réponses à nos problèmes.
    Ma question : existe-il un programme pour connaitre exactement les montants et non pas les pourcentages qui seront prélevés en 2022 au sujet de la CSG.
    Car il y a beaucoup de chiffres et je suis un peu perdue.
    En fait les différents taux : 3.8- - 6.6 - - 8.3 sont prélevés sur quelle base.
    Merci et encore bravo

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 1er décembre 2021 à 11:56

    Bonjour.
    Retraité modeste j’ai bénéficié cette année d’un taux zero (exonération totale) de la CSG. Mon revenu fiscale de référence sur les revenus de 2020 à augmenté et me fera passer dans la tranche à 3,8%.Vais-je continuer à bénéficier du taux zéro en 2022 ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 30 novembre 2021 à 11:15

    RFR 2019 48000 EUROS 2PARTS ET DEMI 8.3% CSG
    RFR 2020 41495 EUROS
    QUEL SERA MON TAUX AU 1ER JANVIER 2022
    MERCI ET BONNE JOURNEE

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 23 novembre 2021 à 21:35

    Mon épouse et moi-meme avons vendu notre pharmacie en 2019et zdonc paye les impots sur dividendes percus en 2019 et 2020 sur 2020 et 2021
    Parallelement nos retraites ont baisse en 2ans de 60 euros pour mon epouse et 190euros mensuels pou moi-meme avec un taux de CSG SANS DOUTE SUPERIEUR A 8,3ù%
    En 2022 notre revenu fiscal de référence va chuter à environ 22500 euros

    Comment d’ici Septembre récupérer une partie de la CSG prelevee depuis Septembre 2021, ?

    Merci de me répondre quand vous pourrez

    Ma maman aujourd’hui décédée a milité tres longtemps au syndicat FO et a très bien connu Marc Blondel,décédé de nos jours.J’ai baigné toute ma jeunesse dans le milieu syndical et politique

    Merci par avance de votre bénévolat et de votre réponse

    PATRICK MELIOT PHARMACIEN

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre 2021 à 15:20

      Comme expliqué dans cette fiche, vos cotisations sociales en 2021 reposent sur le RFR figurant sur votre avis d’impôt reçu en 2020 et portant sur les revenus de 2019. Avec votre demande de retraite vous avez du fournir cet avais d’impôt. Pour les années à venir, le fisc communique chaque année aux caisses de retraites votre RFR pour appliquer le bon taux de cotisation.
      Vous trouverez dans votre compte retraite le montant de la retraite brute et des prélèvements pour la protection sociale (CSG) et pour l’Etat (PAS).
      Le syndicalisme a fait ses preuves tout au long de l’histoire. Même si je n’ai jamais adhéré à le CGT-FO mais à la CFDT, je les respecte.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 23 novembre 2021 à 10:56

    Bonjour, je suis retraitée depuis le 1er Mai 2021. Ma caisse de retraite principale est la CNRACL. Elle applique sur ma pension le taux normal alors que mon RFR 2018 est de 18292 1 part, RFR 2019 18247 1 part et RFR 2020 18319 1 part. Comment faire pour rectifier cette erreur ? Les autres caisses CARSAT et ARRCO appliquent le taux médian. J’ai envoyé une lettre recommandée au directeur de la CNRACL pour demander qu’il rectifie. Je n’ai pas de réponse... Peut-être y-a-t-il une subtilité ? Pouvez-vous m’éclairer ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre 2021 à 12:35

      La barème pour 2021 est indiqué ici : Exonération de la CSG en 2021 pour les retraités
      Lors de votre demande de retraite, chaque caisse de retraite vous a demandé votre avis d’impôt sur lequel figure votre revenu fiscal de référence. S’il n’est pas fourni, la caisse applique le taux normal.
      Vous pouvez écrire à la CNRACL en joignant une copie de votre avis d’impôt. Il n’y a pas de particularité pour la CNRACL.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 22 novembre 2021 à 10:12

    bonjour
    pour la première fois depuis ma retraite j’ai pu bénéficier du taux 0 en 2021 (merci) .. seulement avec la toute petite hausse du tableau je me retrouve pour 2022 avec un RFR supérieur de 75€ rapport au seuil du taux réduit (!) .. y aura t il lissage ou va t on me déduire de la SCG (?)
    merci pour votre confirmation

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 20 novembre 2021 à 19:28

    Que faut il faire pour le retrait de la CSG ? Je suis retraitée et je ne paye pas d’impot . Mon revenu est inférieur à 11431 € 1 part . Merci

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2021 à 10:13

      C’est bien votre revenu fiscal de référence (RFR) inscrit sur votre dernier avis d’impôt qui est pris en compte. Comme indiqué ce sera sur les retraites de 2022 et c’est automatique car le fisc communique aux caisses votre RFR, sauf erreur de transmission.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 20 novembre 2021 à 08:04

    bonjour ,
    en référence à votre tableau montant du revenu fiscal , il est noté en basexemple 4 :
    Dont 5,9% déductibles du revenu imposable. Comment déduire ces 5.9% sur les impots ?
    Merci bonne journée

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 18 novembre 2021 à 17:07

    Bonjour,

    Je dois prendre ma retraite à taux plein fin octobre 2022, soit dans un an.

    Sachant que je ne suis pas imposable, pouvez-vous m’indiquer quel taux de prélèvement que je dois appliquer pour avoir le montant de ma retraite en net.

    Je vous en remercie.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2021 à 22:32

      C’est le RFR inscrit sur votre avis d’impôt reçu cette année qui sera pris en compte en octobre 2022. Vous comparez le montant avec ceux indiquez dans le tableau.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 18 novembre 2021 à 08:53

    Bjr,
    Je trouve bizarre que personne ne "râle" contre le fait qu’il n’y ait aucune gradualité entre les différents taux ! En effet , en fonction du RFR pour quelques euros de plus par an,on peut passer d’une CSG de 6.6 à 8.3 ! Exemple un célibataire (1 part) avec un RFR de 23200€ aura une CSG de 8.3% , un autre célibataire (1part) avec un RFR de 23100€ aura une CSG de 6.6% , donc le premier (si on table sur une retraite de 2000€ par mois) se verra prélevé à minima 34€ de plus par mois soit 408€ par an , ce qui amène que le premier en fin de compte sera moins bien loti que le second ! Qu’en penser ?

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2021 à 22:02

      Au départ, dans les années 70 il y avait un taux de cotisation maladie sur les retraites sauf pour les non imposables qui étaient exonérés. Contrairement aux salariés qui ne sont jamais exonérés.
      Mais avec la hausse moyenne des retraites (grâce aux complémentaires), les pouvoirs publics ont augmenté le taux de cotisations maladie puis il a été remplacé par la CSG. Face aux protestations sur les effets de seuil, un taux intermédiaire a été créé (3,8) entre le taux 0 et le taux de 6,6. Est arrivé la hausse de 1,7 avec un taux de 6,6 porté à 8,3 en 2018. Protestations, un nouveau taux de 6,6 est créé l’année suivante en 2019.
      Tous les différents taux vise à réduire les effets de seuil de cette cotisation sociale. Seul l’impôt progressif sur le revenus n’a pas d’effet de seuil avec un mécanisme complexe. Mais c’est un impôt pour financer l’État pas la sécurité sociale.
      Je rappelle que la CSG finance la sécurité sociale.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 15 novembre 2021 à 19:42

    bonsoir j ai mal formuler ma question sur 2020 j ai percu sur un an deux pension de base une de 12890 l autre de 506 eu et deux pensions complementaire une de 1800 eu et l autre de 354 eu l ensemble e donne un RFR qui je me fait atteidre le taux reduit de csg EST QUE les prlevemnts sont pris sur l ensemble ou on detaille chaque pensions merci encore et dsl de cet article les autres sont moins clair je pense merci claude

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre 2021 à 20:54

      Votre RFR repose sur tous vos revenus, le même taux de cotisation (%) s’applique donc à toutes vos retraites. Chaque retraite est prélevée d’une cotisation pour la sécurité sociale (CSG).

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 15 novembre 2021 à 10:43

    Bonjour combien vais je avoir de retenues sur la retraite en 2022 ,sachant que nous avons de revenu de référence en en 2020 la somme de 32.545 euros et que nous avions 2,5 parts ,je vous remercie.Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 15 novembre 2021 à 11:04

      Le tableau répond à votre question : vous relevez du taux médian, colonne 3. Ce n’est pas ce que vous voyez ?
      Si en 2021, vous bénéficiez d’au autre taux, attendez vous à un délai pour qu’il soit appliqué en 2022.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 9 novembre 2021 à 12:50

    bonjour claude au vue de mon nouveau RFR je vais passer pour la premiere fois d une exoneration au taux reduit a 3.8% est ce que je peux beneficier de lissage ? merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 8 novembre 2021 à 15:34

    Mon RFR 2021 est de 35864. Pouvez vous me confirmer que pour 288 € sur l’année je vais rebasculer a taux plein ? Est il possible que l’année prochaine ,(donc janvier 2023) je repasse au taux médian car si le plafond du RFR est indexé sur l’inflation peut être que je basculerai au taux plein seulement un an ? Avec cette notion de N-2 je m’y perds merci pour votre dévouement.

    Répondre à ce message

    • Le 8 novembre 2021 à 19:06

      Oui, si votre RFR figurant sur votre avis d’impôt de cette année et calculé sur les revenus de l’an dernier dépasse le seuil pour deux parts, votre taux de cotisation suit le barème et vous vous retrouvez avec les 29,5% de retraités soumis à ce taux normal.
      L’exonération totale ou partielle de CSG est une mesure sociale en faveur des retraités modestes. Le système repose sur le RFR car il prend en compte les revenus du capital et les revenus fonciers connus seulement au moment de la déclaration de revenus annuelle. Ce qui explique ce décalage d’un an, ou de N-2 comme vous le remarquez justement. Les progrès de l’informatique devraient pouvoir gagner quelques mois, pas plus.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2022 pour les retraités Le 3 novembre 2021 à 15:03

    Bonjour

    Le barème d’exonération de la CSG en 2022 pour les retraités reprend celui applicable en 2021 majoré de +0,2% conformément au code de la sécurité sociale. La hausse des seuils est très faible avec ce taux de 0.20%. Cet indice de révision est il définitif , ou peut on espérer une revalorisation plus importante. Cet indice avoisinait 0.90% en 2020 et 1.59% en 2019.
    Merci d’avance pour vos réponses.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2021 à 19:29

      Oui, le barème 2021 a été revalorisé de 0,9% et celui de 2019 de 1,6%, soit plus que les retraites de la même année de référence. Le taux de 0,2% est définitif puisqu’il correspond à la hausse des prix en moyenne annuelle pour 2020, car ce sont les revenus de l’année 2020 qui sont pris en compte en 2022.
      Pour les retraites, lise le tableaux en fin de cette fiche de notre guide des retraites en ligne : 27 Paiement et revalorisation des pensions de retraite

      Répondre à ce message