UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Nos droits


Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités


Le revenu fiscal de référence obtenu en juillet-août 2023 sur l'imposition des revenus de 2022 détermine l'exonération partielle ou totale de la CSG, la CRDS et la Casa sur les pensions de retraite versées en 2024. Le barème pour 2024 est relevé de +5,3% alors que les retraites prises en compte ont augmenté de 1,1% en janvier 2022 et 4% en juillet 2022.

Mise à jour
 vérification suite circulaire Cnav 2023-27 (18/12/23).

Pour le barème 2023, cliquez ici : Exonération de la CSG en 2023 pour les retraités

1. Cotisations pour la protection sociale sur les retraites

Les pensions de retraite sont soumises à des prélèvements obligatoires pour la protection sociale des retraités. La CSG (santé, autonomie), la CRDS (dette) et la Casa (autonomie) concernent les retraités domiciliés fiscalement en France. Une cotisation d’assurance-maladie est prélevée sur les seules retraites complémentaires (lire cet article).

Les retraités bénéficiaires du régime local d’assurance-maladie d’Alsace-Moselle sont soumis à une cotisation d’assurance-maladie complémentaire.

Les services fiscaux communiquent chaque année aux caisses de retraite les revenus fiscaux de référence (RFR) des retraités afin de savoir ceux qui sont exonérés totalement ou partiellement du prélèvement des cotisations sociales.

En savoir plus

1. La moitié des français ne sait pas à quoi sert la CSG, n’en faites pas partie, lisez cet article : Taux et affectation de la CSG en 2022

2. Le mode de calcul du Revenu fiscal de référence (RFR) des retraités est expliqué dans cette fiche de notre guide des retraites en ligne : 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)

3. Pour les cotisations applicables en 2023, lisez cet article : Exonération de la CSG en 2023 pour les retraités

4. Pour les retraités domiciliés fiscalement à l’étranger, lire cette fiche de notre Guide des retraites : 28 Les cotisations protection sociale et les seuils d’exonération (CSG, CRDS, Casa)

2. Les taux de cotisations sociales

Les retraites et pensions sont soumises à des cotisations pour la protection sociale, soit :
 CSG (maladie, autonomie...) : 8,3% (dont 5,9 % déductible du revenu imposable) ;
 CRDS (dette) : 0,5 % ;
 contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) : 0,3 % ;
 assurance-maladie (déductible du revenu imposable) : 1 % uniquement sur les retraites complémentaires ;
 assurance-maladie complémentaire régime général Alsace-Moselle : 1,3%.

Les retraités peuvent bénéficier d’une exonération partielle ou totale des cotisations sociales en fonction de leur « revenu fiscal de référence » (RFR) de l’impôt sur le revenu (voir tableau).

Depuis 2019 il y a quatre taux de CSG selon le revenu fiscal de référence (RFR) :
 taux zéro (22,6% des retraités) ;
 taux réduit : 3,8% entièrement déductible du revenu imposable (15,3% des retraités) ;
 taux médian : 6,6% dont 4,2% déductibles du revenu imposable (26,8% des retraités) ;
 taux normal : 8,3% dont 5,9% déductibles du revenu imposable (30,2% des retraités).
Il faut ajouter 5,1% des retraités résidant à l’étranger soumis à des cotisations maladie.

Bon à savoir

Brute, nette, imposable, servie

La retraite se décompose en plusieurs parties désignées ainsi :
 retraite brute : montant de la retraite, les revalorisations s’appliquent sur ce montant ;
 retraite nette : montant restant après déduction de toutes les cotisations sociales ;
 retraite imposable : montant restant après déduction de la partie de la CSG déductible ; c’est sur ce montant que la caisse de retraite applique votre taux de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ;
 retraite servie : montant restant après le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu (acompte).

3. Le lissage des effets de seuil si votre taux augmente

Depuis la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 :
 le franchissement du seuil de la CSG à taux réduit de 3,8% à un taux supérieur (6,6% ou 8,3%),
 et le passage du taux zéro de Casa au taux normal de 0,3%
ne se feront que si le ménage fiscal dépasse deux années de suite le seuil du taux réduit du barème.

Dit autrement, le taux médian ou le taux normal sont prélevés si le revenu fiscal de référence dépasse le seuil d’assujettissement à la CSG à taux réduit pendant 2 années consécutives (revenu fiscal de référence figurant sur les 2 avis d’impôt précédents).

Attention, il n’y a pas de lissage si on passe du taux zéro au taux de 3,8% ou du taux de 6,6 au taux de 8,3%. La CFDT Retraités regrette que le lissage ne s’applique pas à tous les taux.

4. Les exonérations de cotisations pour la protection sociale

L’exonération totale ou partielle de cotisations est une mesure sociale en faveur des ménages de retraités modestes. Les retraités dont le revenu fiscal de référence (RFR) du ménage fiscal connu en 2023 et calculé d’après les revenus de l’année 2022 est inférieur ou égal aux seuils de revenus indiqués dans le tableau seront dispensés du paiement de la CSG et CRDS sur les pensions versées en 2024.

Le barème est revalorisé chaque année en fonction de la hausse moyenne des prix de l’avant dernière année, soit 2022. Nous avons appliqué au barème le taux publié par l’Insee en janvier 2022 (IR n°9), soit 5,3%. Les retraites ont été revalorisées de 1,1% en janvier 2022, puis de 4% en juillet. Ainsi le montant annuel des retraites de base a été relevé de 3,1% (1,1 + 4/2) en moyenne annuelle.

Claude Wagner

Attention

Date d’effet

Le barème 2024 ci-dessous s’applique aux retraites dues à partir de janvier 2024.
Le taux de CSG à appliquer pour l’année 2024 est transmis aux caisses de retraite par la DGFiP (finances publiques) via le CNTDF (Centre national de transfert des données fiscales). La caisse doit appliquer strictement le fichier transmis qui tient compte des RFR N-2 et N-3 pour la détermination du taux de CSG applicable.
Le transfert aux institutions Agirc-Arrco a chaque année du retard et n’est pas appliqué à la retraite versée le 3 janvier 2023.

Tableau. Revenu fiscal de référence déterminant les taux de cotisation pour la sécurité sociale en 2024

Les seuils indiqués dans le tableau sont appliqués aux revenus perçus en 2022 et déclarés en 2023. Le revenu fiscal de référence figure sur chaque feuille d’impôt reçue en août-septembre 2023. Regardez cet avis puis comparez son montant avec le tableau ci-dessous.

Cotisations protection sociale Colonne 1.
Taux zéro
Colonne 2.
Taux réduit
Colonne 3.
Taux médian
Colonne 4.
Taux normal
RFR inférieur ou égal à : RFR allant de : RFR allant de : RFR supérieur à :
1 part 12 230 € 12 231 à 15 988 € 15 989 € à 24 812 € 24 812 €
1,5 part 15 495 € 15 496 à 20 257 € 20 258 € à 31 435 € 31 435 €
2 parts 18 760 € 18 761 à 24 525 € 24 526 € à 38 058 € 38 058 €
2,5 parts 22 025 € 22 026 à 28 794 € 28 795 € à 44 681 € 44 681 €
3 parts 25 290 € 25 291 à 33 063 € 33 064 € à 51 304 € 51 304 €
Demi-part en plus 3 265 € 4 269 € 6 623 € 6 623 €
CSG
(assurance maladie, famille)
Exonération 3,8 % (2) 6,6% (3) 8,3% (4)
CRDS
(dette de la sécu)
Exonération 0,5 % 0,5 % 0,5 %
Casa
(solidarité pour l’autonomie)
Exonération Exonération 0,3 % 0,3 %
Assurance-maladie (1) Exonération Exonération 1 % 1 %

Note : Comme prévu par le Code de la sécurité sociale, les seuils sont revalorisés de 5,3 % et les montants obtenus sont arrondis à l’euro le plus proche.

(1) Sur les retraites complémentaires uniquement (sauf la majoration pour enfants) ; déductible du revenu imposable.
(2) Entièrement déductible du revenu imposable.
(3) Dont 4,2% déductibles du revenu imposable.
(4) Dont 5,9% déductibles du revenu imposable.
Ces montants ne concernent que la métropole. Pour les Dom les montants sont supérieurs.

Si le droit indiqué dans cet article n’est pas respecté, écrivez à votre caisse de retraite en joignant vos deux derniers avis d’imposition et en vous appuyant sur cette lettre ministérielle :

Ministère Cotisations sur les retraites

Poser une question

316 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 9 janvier à 15:40

    Bonjour. On me préleve la CSG et la CRDS à tôt réduit. Chaque année je ne dépasse que de qq dizaines d’euros le plafond à 0% de prélèvement. Ce que l’on me prélève me redescend bien en-dessous de ce plafond 0%. Je trouve bien injuste cette situation , n’ayant déjà pas une retraite très élevée. Y-a-t-il une erreur ? Après un appel à ma caisse de retraite ils m’ont.t dit que je devrais déjà être bien contente d’avoir un taux réduit.
    Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 9 janvier à 18:20

      Le barème a été revalorisé de 5,3% alors que les retraites de la même année de référence (2022), n’ont augmenté que de 3,2%. Mais le propre des barèmes est de créer des effets de seuil.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 28 décembre 2023 à 15:57

    Bonjour
    D après ce que je comprends en fonction de mon RFR mon taux CSG devrait passer de 8.3 % à 6.6 % .
    Sur quel mois de retraite ce taux sera t il appliqué en 2024.?
    Cdlt

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 22 décembre 2023 à 18:20

    Bonjour. Je touche une retraite complémentaire de l’IRCANTEC (162 €). Comment se fait-il qu’elle n’ai pas été augmentée comme les autres retraites complémentaires ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 décembre 2023 à 18:35

      La valeur du point Ircantec est révisée chaque année, dans les mêmes conditions que les pensions de vieillesse du régime général (évolution moyenne prévisionnelle des prix à la consommation hors tabac). ce sera le 1er janvier, comme chaque année.
      Les pensions de retraite augmentent de 5,3% dès janvier 2024

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier à 11:01

      Bonjour. Mon revenu 2021 était de 8100 euros en 2023 j’ étais exonéré de la CSG. Mon revenu 2022 était de 30000 euros. Quel sera mon taux de CSG pour l’année 2024.
      Veuillez agréer Madame Monsieur. l’expression de mes sentiments distingués.
      Jean Luc LAFOLIE

      Répondre à ce message

      • Le 8 janvier à 11:42

        Si vous lisez cet article et le tableau vous voyez que le nombre de parts est important mais vous n’en faites pas état. Mais je suppose que vous voulez avoir l’assurance de bénéficiez du lissage pendant un an et ne cotiser qu’au taux réduit de 3,8% de CSG comme expliqué au point 3.

        Répondre à ce message

        • Le 8 janvier à 11:48

          Bonjour Claude. Effectivement je n’ai qu’une part. Vous aviez deviné ma demande . à savoir si je serai assujetti au taux de 3.8 . Pour cette année 2024. D’avance merci. Et mercide votre précédente réponse

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 4 janvier à 14:57

    Bonjour. Cette année je devrais être exonérée des prélèvements sociaux car mon RFR est de 13227€ pour 1part et demi. Or sur mon paiement de janvier de l’agirc arrco je suis toujours prelevée de 3,8%. Est ce normal ? Dois-je je transmette mes impôts a la caisse Agricole arrco ? Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 15:10

      La réponse figure en gros en encadré. Je vous le recopie :
      Le barème 2024 ci-dessous s’applique aux retraites dues à partir de janvier 2024.
      Le taux de CSG à appliquer pour l’année 2024 est transmis aux caisses de retraite par la DGFiP (finances publiques) via le CNTDF (Centre national de transfert des données fiscales). La caisse doit appliquer strictement le fichier transmis qui tient compte des RFR N-2 et N-3 pour la détermination du taux de CSG applicable.
      Le transfert aux institutions Agirc-Arrco a chaque année du retard et n’est pas appliqué à la retraite versée le 3 janvier 2023.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 3 janvier à 15:39

    Bonjour,je me rend compte ce jour que mon taux de csg est passé du taux réduit au taux plein pour un revenu fiscal 2022 de 15080e et 2023 de 15426e.
    Est ce normal ?
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 3 janvier à 10:19

    Bonjour. J’ai vu que dans mon prochain versement de ma retraite en Janvier 2024. Mes prélèvements de la CSG sont toujours de 3.80.Et normalement je dois être exonéré de CSG d’après ma déclaration 1 part, RRF 11980 euros .A partir de quel mois ça se met en place en 2024. Merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 2 janvier à 10:47

    Bonjour
    En 2023 j’était au taux médian et en 2024 je passe au taux réduit, mais ce taux réduit c’est valable aussi pour AGIRC-ARRCO ?Parce que aujourd’hui j’ai reçu ma pension de AGIRC-ARRCO et rien n’est changé.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 22:37

      Oui, c’est aussi valable pour cette retraite. Mais, comme expliqué dans cet article, il faut attendre que le régime reçoive l’info. Ce sera probablement en mars avec un remboursement depuis janvier.

      Répondre à ce message

      • Le 3 janvier à 06:49

        Je vous remercie de cette réponse rapide et clair.
        Cordialement

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 2 janvier à 14:27

    Bonjour,
    Tout d’abord, recevez mes meilleurs vœux en cette année 2024.
    Retraité depuis le 01 mars 2022, nous avions un RFR de 17449 € pour 2 parts sur les revenus de 2020, donc un taux à zéro puis l’année suivante un RFR de 24748 € pour 2 parts sur les revenus de 2021, donc nous sommes passés d’un taux à zéro à un taux réduit, puis cette année avec un RFR de 28250 € pour 2 parts sur les revenus de 2022, nous sommes passés d’un taux réduit à un taux médian.
    Je n’ai pas bénéficié d’un lissage sur 2 ans. J’ai peut-être mal interprété le texte de loi ci-dessous :

    ’’Depuis la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 :
    puce le franchissement du seuil de la CSG à taux réduit de 3,8% à un taux supérieur (6,6% ou 8,3%),
    puce et le passage du taux zéro de Casa au taux normal de 0,3%
    ne se feront que si le ménage fiscal dépasse deux années de suite le seuil du taux réduit du barème.
    Dit autrement, le taux médian ou le taux normal sont prélevés si le revenu fiscal de référence dépasse le seuil d’assujettissement à la CSG à taux réduit pendant 2 années consécutives (revenu fiscal de référence figurant sur les 2 avis d’impôt précédents)’’
    Merci encore pour vos efforts.
    Cordialement,

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 23:25

      S’il y a une erreur due au programme informatique (inévitable pour 15 millions de retraités), vous pouvez écrire un courrier de recours amiable à votre caisse de retraite comme expliqué fiche 5.
      Joignez vos deux avis d’impôt afin de montrer que vous auriez du bénéficier du lissage cette année.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 28 décembre 2023 à 11:32

    Bonjour serait-il possible d’avoir une explication je viens d’avoir mon bulletin de pension 0 ma grande surprise MA CSG EN 2023 5.900 déduit mt enfant passe de 5.9 a 4.2 ?
    Cordialement j’attend avec impatience votre réponse encore merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 23 décembre 2023 à 10:51

    Merci infiniment Claude !!

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 22 décembre 2023 à 18:57

    Bonjour
    comment faire pour déduire les 5,9% du revenu imposable
    merci de votre réponse
    Marc

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 22 décembre 2023 à 18:27

    Rebonjour Claude. Qu’entend-t-on par "détuctible des revenus" ? Quand on a une CSG de 6,6 % , à quel moment et comment s’y prend t-on pour déduire 4,2 % ? Merci Claude.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 21 décembre 2023 à 15:50

    après 41 ans et 3trimestres d’activité en finances publiques , ayant un RF de 20789 € sous 2,5 parts ,suis je en droit de savoir à quelle sauce je serai "bouilli" ? ai je droit en 2àé’ à des exonérations et suis je en droit d’obtenir une revalorisation de 5, 3 % de cette pension . Merci à Vous et Bonnes fêtes . ; ; ;Dom-herbst

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 20 décembre 2023 à 12:27

    Bonjour
    Nous avons un RFR DE 37731 (dont revenus complémentaires) en revenus de 2021 et un RFR de 23463 en revenus de 2022 pour 2 parts. Nous sommes à 8,3% CSG en 2023. Est-ce que nous allons redescendre à 3,8 % en 2024 ? Votre avis svp Merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 19 décembre 2023 à 17:08

    Bonjour, y
    En 2023 retraité, j’ai déclaré des revenus RFR de 10965 €, donc avec 0% de prélèvement CSG etc - en 2024 je vais déclarer les mêmes types de revenus de retaite, mais j’ai aussi vendu un bâtiment avec comme plus-value 6100 € et mon RFR devrait être plus élevé à cause de cette PV. Comment va évoluer ma taxation CSG CRDS en 2025 ? Quel taux me sera appliqué ? Merci pour votre réponse - Cordiales salutations Patrice

    Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2023 à 23:22

      Il est possible que votre taux de cotisation passe de zéro à 3,8 %, mais si votre revenu fiscal de référence vous conduit à un taux de 6,6 %, vous bénéficierez du lissage et resterai à 3,8 %.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 16 décembre 2023 à 05:11

    Bonjour les retraités cnracl seront bien augmenté en janvier si oui ce sera bien de 5.3 pour cent et cera visible sur quel mois janvier ou février j’ai posé la question a la cnracl il non rien sur cette augmentation cordialement

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 14 décembre 2023 à 16:12

    Je sius â la retraite je touche une retraite ancien combattant de la guerre d’Algérie Est que je sius exonéré de la csg crds merci
    « »

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 11 décembre 2023 à 14:37

    Retraité, mon revenu fiscal de référence pour 2022 était de 16361 pour 2,5 parts, pour 2023, il est de 30679, pour toujours 2,5 parts.
    Exonéré de CSG sur ma retraite en 2023, le serais- je pour 2024 ?
    Merci et bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 11 décembre 2023 à 12:01

    Retraité depuis février 2021 et habitant en espagne depuis juin 2021 quels peuvent être mes avantages fiscaux et notamment sur la csg.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 9 décembre 2023 à 15:36

    Bonjour, je viens vers vous car le calcul de l’exonération de la CSG qui n’est pas très clair pour moi au vu de vos indications concernant les RFR des années précédentes.En 2020, j’avais un RFR de 17 700 pour 1,5 parts ayant pris ma retraite en cours d’année (à 66 ans) En 2021 j’avais un RFR de 18 131 tjrs 1,5 parts car j’ai perçu la RAFP en une seule fois, en 2022 j’ai un RFR 12131 pour 1,5 parts. Serais-je exonérée de CSG en 2024 ? Ceci me permettrais de reprendre une mutuelle car je n’en avait pas les moyens jusque là. Ni droit à aucune allocation ou l’aide à la mutuelle, le problème inhérent aux personnes percevant quelques dizaines d’euros au-dessus de la limite du barème et pour ma part non compensé en raison de la perte de 8 trimestres maternité car étant polypensionnée, le calcul est fait par la FPE.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 30 novembre 2023 à 11:07

    Bonjour,
    Mon RFR est de 18800 euros pour deux parts ; je ne paye pas de CSG actuellement ; mon augmentation de revenu annuel ne provient que de l’augmentation de mes pensions de retraite ; comment se fait-il que je doive payer la CSG l’an prochain ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 30 novembre 2023 à 21:36

      Les retraites de 2022 ont moins augmenté que le barème.
      Les retraites ont été revalorisées de 1,1% en janvier 2022, puis de 4% en juillet. Ainsi le montant annuel des retraites de base a été relevé de 3,1% (1,1 + 4/2) en moyenne annuelle.
      Quel était votre RFR l’an dernier ?

      Répondre à ce message

      • Le 9 décembre 2023 à 11:44

        Bonjour et merci pour votre réponse.
        Mon RFR était de 17518 euros.
        La différence provient des revalorisations de ma pension de base et de ma retraite complémentaire.
        Cordialement.

        Gaël Moyou

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 9 décembre 2023 à 09:17

    il est pévu de supprimer la CSG en 2024 ?elle sera surement remplacée par une autre taxe !

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2023 à 10:10

      Ce n’est pas une taxe mais une cotisation sociale généralisée à tous les revenus pour financer la sécurité sociale. Elle n’alimente pas le budget de l’Etat mais sert à payer vos soins de santé.
      Sa suppression est une infox. Ne faites pas confiance à cette fausse rumeur et à ceux qui la propagent.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 28 novembre 2023 à 19:19

    BONJOUR JE suis à 3.8 Csg avec 30760€ SUR l année 2021 les impôts de 2022 je suis à 44044€ est ce que je reste sur le teaux de 3.8 ou je passe à 6.6 Csg merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 27 novembre 2023 à 11:36

    Bonjour. Je viens d avoir ma notification de retraite de la CARSAT pour partir le 1er Février 2024, celle ci m indique qu’ on va me prélever la CSG, la CASA, et le RDS alors que mon Revenu Fiscal de Référence est de 7305 euros pour l année 2022 avec 1 part .Est ce normal ? Je pars en retraite pour incapacité permanente a taux plein.
    Merci a vous de me répondre. Cordialement. Bruno

    Répondre à ce message

    • Le 27 novembre 2023 à 19:14

      Lorsque vous avez demandé votre retraite, vous avez fourni un avis d’imposition montrant votre revenu fiscal de référence calculé sur les revenus de 2022. C’est lui qui s’applique pour les cotisations pour votre protection sociale en 2024.
      Pour avoir plus de détails, je vous invite à lire la fiche 28 de notre guide des pensions de retraite, vous trouverez un lien vers cette fiche en haut de cet article.

      Répondre à ce message

    • Le 28 novembre 2023 à 11:53

      merci pour votre réponse. Je viens d avoir la caisse retraite au téléphone, ils me disent qu’ ils se réfère a mon RFR (22056 euros) , salaires moyen sur mes 25 meilleures années, pour calculer mes cotisations sociales .Or , je leurs ai fourni mes 2 années d avis d impositions , 2021 et 2022 , ce qu’ ils me demandait , mais apparemment ils ne calculent pas sur mes avis d impositions. Je n été pas imposable en 2021, et en 2022.a savoir 2021 (10350 euros ) et 2022 (10110 euros). Est ce normal qu ils calculent les cotisations sociales sur mon RFR de base ?

      Répondre à ce message

      • Le 28 novembre 2023 à 22:38

        Une réponse par téléphone n’a aucune valeur juridique. Je vous invite à écrire une lettre de réclamation en joignant votre copie d’avis d’impôts, montrant que votre revenu fiscal de référence n’est pas correctement appliqué.

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 26 novembre 2023 à 09:11

    La Cgs voter par rocard était jusqu’à fin 2023 c’est toujours pareil la promesse ne. Sera pas tenue

    Sauf qui ont des petites retraites avec qu’à bosser plus sa retraite on se la fait soit même à la force de notre courage pas comme tous cette bande de fainéants qui sont assisté par toutes les caisses

    Répondre à ce message

    • Le 26 novembre 2023 à 18:13

      La CSG a remplacé les cotisations maladie. Son avantage est d’être prélevée sur tous les revenus, pas seulement sur les revenus du travail, mais aussi sur les revenus du capital. Les fonctionnaires ont du cotiser aussi sur les primes. Un point rapporte beaucoup plus que la cotisation maladie sur les salaires.
      Il faut savoir que 30% des retraités son soumis au taux plein et 23% exonérés, alors que tout salarié est au taux plein du salarié.

      La CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale) a été crée sous Juppé pour rembourser la dette de la sécurité Sociale. Mais le gouvernement laisse filer le déficit et prolonge la CRDS. L’Etat n’a jamais renfloué la sécurité sociale sur son budget.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 21 novembre 2023 à 14:04

    Bonjour,
    Mon RFR 2023 est en-dessous du seuil de 8.3% qui m’avait été appliqué en 2023 pour cent euros de revenus en plus en 2021. J’ai écrit à la CARSAT début octobre pour savoir si on m’appliquerai le taux de 6.6% en 2024. Leur réponse reçu ce jour 21/11, ne me dit pas si le lissage s’applique que pour la montée. En lisant vos réponses, me voilà rassuré. Quand vous êtes à la limite d’un seuil ce n’est pas facile à gérer.
    Je tenais à vous remercier de la tenue de ce blog.
    ALN

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 20 novembre 2023 à 19:41

    Bonjour,
    Pour 2 parts nous sommes au taux 8.3 sur les RFR 2020/2021/2022 mais pour le RFR 2023 ne seront au taux 6.6, est-ce-que le nouveau taux à la baisse sera pris en compte en 2024.
    merci.
    f.c

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 18 novembre 2023 à 13:45

    Bonjour, je suis passé à 40000 de Rfr en 2023, sur les revenus 2022, mais j’étais à 36266€ en 2022, pouvez vous me dire si je vais rester au taux 8,3 ou si je vais passer à 6,6% ?
    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 18 novembre 2023 à 14:00

    En retraite vivant en couple 2 parts 50 ancien combattant revenu fiscal de référence année 2021 9921e année 2022 62784e due à une plus value immobiliere re pouvez vous me renseigner sur le montant des cotisations sociales cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre 2023 à 18:27

      Oui, nous avons écrit cet article pour vous renseigner.
      Vous devriez bénéficiez du lissage en 2024 et donc votre taux de CSG (santé) passera à 3,8% au lieu de passer à 8,3%.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 8 octobre 2023 à 20:40

    Bonjour
    Ex employée de sécu
    J ai depuis ma retraite constaté que mes taux de cotisations ne sont pas calculés d’après mes pensions de base et complémentaire mais d après le revenu fiscal de notre foyer soit deux personnes...
    Lorsque qu on est en activité ces mêmes taux sont prélevés sur votre fiche de paie en fonction uniquement de votre
    Salaire
    Cordialement
    Cc

    Répondre à ce message

    • Le 9 octobre 2023 à 22:44

      Depuis toujours les retraités peuvent bénéficiez d’une taux réduit de leurs cotisations pour la sécurité sociale. Mais c’est réservé aux ménages fiscaux les plus modestes. Comme l’impôt en France n’est pas individuel mais par ménage, il n’est pas possible de faire autrement pour connaitre les revenus autres que les retraites comme les revenus du capital et les revenus fonciers.

      Répondre à ce message

      • Le 16 novembre 2023 à 18:21

        Bonjour
        Je suis d accord pour la deuxième partie de votre réponse concernant les revenus du capital ou foncier
        Puisque le gouvernement en a décidé ainsi il y a quelques années.
        Par contre je pense que vous ne m avez pas compris ou que je ne n ai pas été assez explicite dans mes écrits donc je réitère ma question en prenant un exemple
        Je travaille donc je paie des cotisations en fonction de mon salaire x et mon mari paie de même en fonction de son salaire Y
        Mais là on est taxé sur notre revenu commun donc X +Y donc on paie forcément plus de cotisations
        A moins que vous me demontriez le contraire
        Pour les impôts ok pour Mr et Mme
        Pour les cotisations ce n’est pas normal
        Cordialement
        Cc
        Ma

        Répondre à ce message

        • Le 16 novembre 2023 à 22:00

          Les salariés paient tous les mêmes cotisations, quelque soit leur salaire. Mais dans les années 70 pour faire passer une loi, on a dispensé les bases retraites de cotisations pour financer l’assurance maladie. C’est resté. Vous bénéficiez des mêmes remboursements de soins de santé que tout le monde. Pourtant vous cotisez moins en somme que votre époux car votre cotisation est en %, c’est une cotisation proportionnelle.
          Le quotient conjugal fusionnant vos deux revenus pour deux parts permet à votre époux de payer moins d’impôt sur le revenu si ses retraites sont plus élevées que les vôtres.
          Si vous supprimez le quotient conjugal et que chacun paie des impôts selon ses revenus et ses cotisations sociales selon ses revenus de retraité, tous les ménages ayant des différentes importantes de revenus dans le couple seront perdants.
          Vous écrivez que vous êtes taxée. Beaucoup de personnes ne savent à quoi sert la CSG. Elle remplacé les cotisations maladie en étant prélevée sur tous les revenus, pas seulement les revenus du travail et les retraites. Ne pas accepter collectivement d’augmenter la CSG amène le gouvernement à dérembourser et donc à transférer des dépenses vers les mutuelles. Les perdants sont les revenus modestes. Pour un retraité, la mutuelle raisonnable est de 100 € pour une personne, soit plus de 7% pour une retraite de 1300 €.
          J’aimerais vous convaincre que le problème de pouvoir d’achat n’est pas du aux cotisations pour notre protection sociale.
          Cette longue réponse est exceptionnelle, cet article est destiné à dire le droit. Nous avons des débats sur ces sujets entre retraités de la CFDT.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 15 novembre 2023 à 20:44

    Bonsoir
    Mon revenu fiscal de référence pour 2 parts est de 37721E , si je comprends le tableau je passe à 6.60 taux médian , alors que j’étais à 8.30
    toutefois le calcul est fait à retardement si je comprends bien

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 13 novembre 2023 à 15:28

    Bonjour, l année denier je payer csg et cette je suis exonéré de csg c est à partir de mois de janvier 2024.merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 12 novembre 2023 à 19:03

    Bonjour,
    Le montant imposable sur ma retraite est de 21997 E
    Mais cette année j’ai en plus 223E de revenus PEL. Donc cela me fait un RFR de 22.220E pour 2,50 parts.
    Je suppose que je serais obligé de payer de la CSG à cause du P.E.L.
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2023 à 21:09

      Il me semble que vous avez franchi le seuil, cela signifie que l’an dernier vous étiez déjà à la limite. Pourtant le plafond a été revalorisé de +5.30%, plus que vos retraites.

      Répondre à ce message

      • Le 13 novembre 2023 à 18:28

        En 2021 et 2022 j’etais exonéré de la C.S.G. mais pas en 2023.

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 11 novembre 2023 à 15:51

    Bonjour, rfr 2021 a2022 21600euro csg est de 3.8.2022a2023 16178euro,pour2,5 serais je exonéré l année 2024.merci.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 10 novembre 2023 à 10:54

    bonjour mon rfr de 2023 sur revenu 2022 est de 13 310 j ai 1.5 part serais je exonere de la csg en 2024
    merci cordialement

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 9 novembre 2023 à 14:15

    Bonjour,

    Avez vous le tableau pour la Réunion ?

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 9 novembre 2023 à 17:39

      Non, nous n’avons pas effectuer ce calcul. Mais vous pouvez calculer vous même en prenant le barème 2023 pour La Réunion et ajoutant 5,2% (taux indiqué au point 4).

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 7 novembre 2023 à 10:58

    Bonjour
    mon RFR de 2020 était de 16603
    2021 19516( avec prime de départ en retraite)
    2022 12442 mon taux de csg est à6,6% esce qu’il va passé 3,8 % en 2024
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 7 novembre 2023 à 13:06

    Bonjour,
    Suite à un changement de situation familiale( divorce prononcé le 13/01/22), mon revenu a considérablement diminué.
    Mon revenu brut 2022 est de 15297€ et le revenu fiscal de référence est de 12677€.
    Or, malgré cette baisse de revenus depuis le 13/01/22, le prélèvement CSG sur ma pension de retraitée est toujours de 8,3%.
    A quel moment cette baisse de revenus va-t-elle être prise en compte pour le prélèvement de la CSG et est-ce rétroactif ?
    Ce prélèvement de 8,3% ¨depuis bientôt 2 ans est tout à fait injuste et indûment prélevé.
    Je vous remercie de répondre à mes interrogations.
    Cordialement.
    AMV

    Répondre à ce message

    • Le 7 novembre 2023 à 13:49

      Comme indiqué dans cet article, votre RFR reçu en 2023 et portant sur les revenus de 2022 sera pris en compte en 2024. Le décalage permet de prendre en compte dans le RFR les revenus fonciers et les revenus du capital qui sont déclarés une fois par an.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 2 novembre 2023 à 18:34

    Bonjour,
    déjà un grand merci pour toute l’information que vous mettez à disposition en accès libre pour tous, adhérant ou pas à la CFDT. Je suis en invalidité 2è catégorie et, sauf erreur de ma part, le barème annuel pour l’application de l’exonération partielle de CSG est le même que celui applicable aux retraités. Le point que je ne comprends pas, c’est quelles sont les "2 années consécutives précédentes" auxquelles il faut se référer pour savoir si un changement de taux est applicable ou pas. Par exemple, en 2023, l’organisme de prévoyance complémentaire m’a appliqué un taux de 6,6% de CSG (RFR 2021 de 32682 euros pour 2,5 parts) alors qu’en 2022 et 2021, mon taux était de 3,8% (RFR 2020 de 25935 euros pour 2,5 parts, RFR 2019 de 23609 euros pour 2,5 parts). Il me semble que la règle du lissage aurait dû s’appliquer en 2023, non ? (en fait, je suis seule avec 2 enfants étudiants à charge et l’un d’eux a pu travailler les week-ends en 2021, raison pour laquelle mon RFR 2021 a dépassé mon RFR habituel).

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2023 à 22:14

      Le lissage est expliqué dans cet article au point 3. La première année où vous dépassez le seuil haut du taux de 3,8, vous restez à ce taux.
      Cliquez en haut de cet article sur le lien vous envoyant au barème pour 2023. En fin d’article téléchargez la lettre ministérielle joignez-là à votre courrier de réclamation.

      Répondre à ce message

    • Le 6 novembre 2023 à 19:19

      Bonjour, Claire, les salaires des jobs étudiants sont exonérés d’impôts jusqu’à un montant de 3 SMIC dans l’année. Par contre, il ne faut pas oublier de cocher la bonne case au moment de la déclaration des revenus.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 3 novembre 2023 à 01:46

    Bonjour Claude,
    168 trimestres validés aux régimes général et complémentaire AGIRC-ARRCO en 2020 à mes 60 ans, la complémentaire m’a appliqué une décote de 10% pendant 3 années qui s’est éteinte au mois d’août dernier.
    Sur le décompte de paiement de ma complémentaire retraite AGIRC-ARRCO, je vois apparaître une ligne "Majoration pour enfants nés ou élevés" de 1,32€ / 12 mois, soit 0,11€ brut par mois. (1,20€ au 10/2023)
    Comment est calculé cette majoration ? n’ayant eu qu’un enfant né en 1990.
    Le fait d’écrire "enfants nés ou élevés" au pluriel, pénalise-t-il le fait de n’avoir eu qu’un seul enfant
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 2 novembre 2023 à 09:24

    Il n’y a pas de petits profits !

    Bonjour ,
    L’augmentation de ma retraite complémentaire a été diminuée de 0.02 € ... Ce n’est pas grave en soi.
    C’était déjà le cas l’année dernière et l’année d’avant...

    Sauf que 13 356 000 de retraités perçoivent cette retraite complémentaire,
    Ce qui fait un gain pour l’Agirc Arrco de : 267 120 € par mois x 12 = 3 205 440 € par an.

    Voila de quoi faire des réserves facilement.

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre 2023 à 10:30

      Vos calculs ne sont pas bons. La valeur du point est revalorisée de 4,9% puis on calcule la nouvelle retraite avec un arrondi au millième d’euro près.
      Votre montant est une goutte d’eau dans les plus 61 milliards de retraites versées chaque année. Si le régime voulait faire des économies, il fixerait la revalorisation à 4,8%.
      Les réserves ont fondu de moitié en 15 années car elles ont été utiles lors des crises. La sécurité sociale (retraite, maladie...) n’a pas de réserves mais chaque déficit annuel se traduit par un emprunt de la Cades et donc une dette et des intérêts à payer pour longtemps (remboursés par la CRDS et une part de la CSG). L’État ne comble jamais le déficit de la protection sociale.

      Répondre à ce message

      • Le 2 novembre 2023 à 11:51

        Je vous remercie de votre réponse explicite.

        Je parlais des réserves de l’Agirc-Arrco, voici un extrait de l’article du Figaro :

        "Bien géré, il est en outre assis sur de plantureuses réserves, qui atteignaient 68 milliards d’euros au 31 décembre 2022, soit l’équivalent de 9 à 10 mois de prestations. Surtout, c’est le jackpot avec la réforme des retraites entrée en vigueur au 1er septembre : l’Agirc-Arrco va engranger 22 milliards de recettes supplémentaires sur quinze ans.

        Cette bonne fortune aiguise de nombreux appétits. En premier lieu, celui de l’État impécunieux. Le gouvernement ne cache pas sa volonté de puiser entre 1 et 3 milliards d’euros dans les caisses du régime, pour financer…"

        Répondre à ce message

        • Le 2 novembre 2023 à 17:23

          La gestion financière des réserves a généré 37 milliards d’euros de ressources lors de ces 10 dernières années nous dit Agirc-Arrco. Ces ressources ont contribué à amortir les déficits annuels du régime, tout en maintenant le niveau des réserves. Cette stratégie de pilotage a permis d’assurer le paiement des retraites sans jamais recourir à la dette.
          Les accords récent prévoient un niveau minimum de réserves de six mois de retraites car il y avait un déficit chaque année jusque 2021. L’expression « plantureuses » est un jugement négatif venant d’une quotiden dans les opinions de droite sont connues.

          Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 2 novembre 2023 à 09:25

    Mes revenus 2023ayant augmenté grâce à la pension de réversion
    je devrai passer en janvier 2024du taux zéro au taux median
    est ce que j en serai dispensée pendant 2 ans comme le prévoit la loi de finance 2019 sur le lissage des cotisations
    merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 1er novembre 2023 à 13:53

    bonjour claude je me permets de vous demander quel revenus est pris en compte pour attribution de L ASPA esr celes revenus bruts annuels ou revenus anuels imposable donc apres abattements 10 % zt abattement peronnes ages merci

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 31 octobre 2023 à 14:00

    Bonjour,
    Vu le pourcentage des augmentations de retraites en 2022/2023 le RFR applicable en janvier 2025 doit -il obligatoirement être indexé sur l’inflation. de 2023 ? En somme le gouvernement peut-il déroger. Dans ce cas on peut vite changer de taux quand on est un peu "borderline". Sinon si c’est obligatoirement l’inflation qui est appliqué pas de soucis !! merci d’avance pour vos éclaircissements.

    Répondre à ce message

    • Le 31 octobre 2023 à 19:44

      Vos retraites suivent l’indice des prix alors que la barème suit le même indice des prix mais avec un an de retard. C’est expliqué dans cette fiche car c’est prévu dans le code de la sécurité sociale.

      Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 28 octobre 2023 à 11:40

    Rebonjour Claude,
    Une question concernant la revalorisation des retraites du 01 janvier :
    je ne comprends pas trop le système, l’augmentation est donc le 01 janvier, mais l’on parle de décalage. Le paiement effectif de la retraite étant à terme échue : cette revalorisation sera versée avec le paiement de fin décembre pour vivre en janvier, ou fin janvier ?
    C’est le terme décalage qui me gêne !
    Merci pour votre réponse.
    Thierry

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 27 octobre 2023 à 18:03

    Bonjour Claude,
    Pendant les deux prochaines années, je serai au taux nul de cotisations. Par contre en 2026,je vais passer du taux nul au médiant.
    Comment se passe le lissage sur deux ans ? Vais je en bénéficier c’est à dire en 2026 rester au taux nul, ou passer au taux médian ?
    Merci pour votre réponse.
    Thierry

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 21 octobre 2023 à 11:28

    Bonjour mon revenu de référence. Fiscal sur mes revenus 2022 est de 18355 euros pour 2 parts suis je exonéré du RDS CSG en 2024

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 21 octobre 2023 à 19:09

    Le tableau des taux de CSG avec ces barémes ,sont bien pour la retraite de base et non pas que pour la complémentaire simplement ,merci a vous.

    Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 20 octobre 2023 à 03:25

    bonjour
    en l’absence de lissage entre le taux zéro et le taux réduit, je me retrouve comme tous les ans depuis cinq années, exactement à la frontière entre les deux taux . Ce qui a pour effet que d’une année sur l’autre, je passe du taux zéro au taux réduit ou bien inversement . Afin d’éviter de passer au taux réduit, je risque d’être contraint de chercher en fin d’année une association qui voudra bien accepter un don de 400 Euros, afin de faire retomber mon RFR à un niveau inférieur . Qu’en pensez-vous ?

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2023 à 12:15

      Vous allez être déçu mais le RFR n’est pas réduit pas un don, même à la CFDT ou une autre réduction d’impôt.
      La CFDT Retraités revendique l’application du lissage pour tous les taux.

      Répondre à ce message

      • Le 21 octobre 2023 à 02:36

        merci pour ces précisions ! et pour votre engagement
        Bien cordialement

        Répondre à ce message

  • Exonération de la CSG en 2024 pour les retraités Le 17 octobre 2023 à 11:55

    Bonjour je reviens vers vous la cnracl par rapport à la CSG n’arrive pas à me répondre mon RFR 2022 Revenu 2021 éter de 18800 en 2023 j’ai fait un cumul retraite et mon RFR a augmenté en 2023 revenu 2022 et passé a 19998 pour 1/5part pour savoir si en janvier 2024 ma CSG augmente ou si il faut 2 ans d’augmentation du RFR cordialement

    Répondre à ce message