Notre activité


Chaque âge a son désir amoureux


Marie de Hennezel, psychologue et écrivain, nous éclaire sur la vie amoureuse et érotique des seniors, dans son livre Sex and Sixty. Sans tabou, à partir de plusieurs mois d’enquête, elle casse les idées reçues, apporte des conseils, donne une belle image de la sexualité et de l’amour. De quoi finir ses jours heureux.

La sexualité et l’amour ne sont pas le monopole de la jeunesse ! Ce n’est pas parce qu’on vieillit qu’on doit se sentir moins désirable… Marie de Hennezel soulève la question encore taboue de la sexualité des seniors et évoque le mystère de la vie amoureuse chez les personnes de plus de soixante ans.

On connaissait l’engagement de Marie de Hennezel en faveur des soins palliatifs et de l’accompagnement de la fin de vie, ses essais sur la mort. La psychologue, experte sur les enjeux du vieillissement, s’interroge ainsi sur l’essence de notre « capacité érotique ». Elle défend l’idée d’une mutation vers une sexualité plus tendre et épanouissante. Nous pouvons mener une vie sexuelle épanouie après soixante ans et devons donc garder confiance en nous, quelles que soient les modifications ressenties par notre corps.

La jouissance n’est pas une question d’âge

Selon plusieurs enquêtes, 75 % des individus restent sexuellement actifs jusqu’à 70 ans. Mais la jouissance n’est pas une question d’âge. Témoignages à l’appui, une vraie jouissance peut se vivre après 60 ans. Par contre, si l’on reste axé sur une sexualité performante, on est perdu. Il y a bien un vieillissement sexuel. L’important est d’accepter une mutation de la sexualité, moins génitale et plus érotique, de développer une compétence de séduction, une capacité à se laisser embrasser, caresser… Prendre son temps, et en laisser à l’autre, explorer une sexualité plus lente, plus ludique où l’émotion et l’intimité prennent toute leur place. Lorsqu’on est jeune, le plaisir sexuel peut se passer de l’amour. En avançant en âge, le désir ne peut s’éveiller que s’il est porté par l’amour.

Marie de Hennezel apporte d’autres conseils. Avoir une sexualité accomplie c’est aussi cultiver l’entente pour le plaisir de l’entente, savoir rêvasser côte à côte, accepter l’ennui, apprécier le goût de la vie commune, décider d’être heureux et de vieillir heureux. Elle n’occulte pas la dimension physique, même en cas de trouble d’érection ou de libido endormie. L’enquête de la psychothérapeute, insiste sur l’importance de faire l’amour lentement, doucement, d’une manière aimante, pour explorer une sexualité inspirée de l’Orient. Une sexualité ou le couple est psychologiquement et spirituellement présent dans l’acte d’amour.

La vie amoureuse peut prendre d’autres formes, lorsque ceux et celles qui sont « rassasiés » d’amour gardent un contact tendre avec l’autre, mais n’éprouvent plus le besoin d’une sexualité plus active. Non pas parce que le corps ne suit plus, mais parce qu’ils ont fait le plein et orientent aujourd’hui leur désir vers autre chose : leur vie sociale, des engagements, etc.

Pour conclure, l’auteure indique qu’il faut changer l’image stigmatisante des amours de vieillesse, y compris en maison de retraite. En vieillissant, la qualité de la jouissance change. Elle devient plus diffuse, plus pleine, plus comblante. Nos corps ne sont plus des « machines à désirer ». Ils deviennent des « corps sensibles vécus de l’intérieur ». Un ouvrage peu syndical, mais à lire avec plaisir.

Jacques Rastoul

Pour en savoir plus  : Sex and Sixty, un avenir pour l’intimité amoureuse de Marie de Hennezel, éditions Robert Laffont. 18,50 €
Garder un contact tendre avec l’autre. (Photo Fotolia)

Des conseils de lecture

- L’Importance du sexuel, Ghislaine Paris, 2013, éditions Odile Jacob
- La Joie d’amour, pour une érotique du bonheur, Robert Misrahi éditions Autrement
- Le Tao de l’art d’aimer, Jolan Chang, 2014, éditions Calmann-Lévy
- Le Goût de la vie commune, Claude Habib, 2014, éditions Flammarion
- Faire l’amour de manière divine, Barry Long, 2011, coll. Pocket
- L’amour ne prend pas de retraite, Michel François. En souscription. À paraître