Actu de nos droits


Chère amiante


Dans un rapport au parlement, le gouvernement estime le coût de l’indemnisation des victimes de l’amiante entre 27 et 37 milliards d’Euros pour les 20 prochaines années. Soit par an entre 1,3 et 1,9 milliard dont environ 23% à la charge de la sécurité sociale, 30% à la charge du Fiva (indemnisation) et 47% à la charge du FCAATA (préretraite).

Rappelons que l’exposition à l’amiante est délétère pour l’appareil respiratoire. Les principales pathologies respiratoires associées à l’exposition à l’amiante sont :
- la pathologie pleurale bénigne (plaques pleurales, épaississements pleuraux localisés ou
diffus, atélectasies par enroulement, pleurésies bénignes) ;
- l’asbestose ;
- la pathologie maligne (mésothéliome, cancer broncho-pulmonaire).
Ces affections ont en commun :
- un temps de latence le plus souvent élevé, qui peut se compter en dizaines d’années, entre
le début de l’exposition et les premières manifestations radio cliniques ;
- la persistance du risque toute la vie durant ;
- l’absence fréquente de traitement curatif.

Source : « Rapport du gouvernement au parlement présentant l’impact financier de l’indemnisation des victimes de l’amiante pour l’année en cours et les vingt années suivantes ».

Le forum de cet article est clôturé.