Notre activité


Les chutes des seniors font plus de morts que sur les routes


Selon les rapports de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), les personnes qui font le plus grand nombre de chutes mortelles sont des personnes de plus de 65 ans. Elles tuent plus que les accidents de la route.

Chaque année sur les 450 000 accidents par chutes, 9 300 personnes âgées de plus de 65 ans décèdent. Depuis 2004, l’objectif de l’État était de réduire ce chiffre dramatique de 25 %. Mais le constat montre que ces chiffres restent toujours à un taux très élevé. On relève que la moitié de ces accidents surviennent à l’intérieur de l’habitat.

Le plus souvent, les chutes ont lieu lorsque la personne âgée fait un mouvement qui décale son centre de gravité sans qu’elle parvienne à le rééquilibrer car elle a perdu à la fois des capacités musculaires et son équilibre. Mais cette perte de stabilité n’est pas irrémédiable et il est possible d’améliorer son équilibre en réalisant régulièrement des exercices comme se tenir sur une jambe mais aussi en maintenant sa force musculaire. Pour cela il est recommandé de marcher 30 minutes par jour et de manger des protéines.

Les chutes ont un impact psychologique sur la personne mais aussi sur sa condition physique. Elle devient plus vulnérable surtout si une fracture s’ensuit. La peur de retomber engendre un repli sur elle-même. Ce syndrome post-chute est lié à l’événement lui-même. Mais à un certain âge, il est souvent impossible de se relever soi-même. C’est pourquoi il est important pour tous d’apprendre dès avant la première chute à se relever seul.

Pour connaître les conseils, fiches, communiqués du ministère, allez sur le site Santé publique France ; accidents de la vie courante.

Georges Goubier

Marcher 30 minutes par jour réduit le risque de chutes.