UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Nos droits


Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite…


Entre les annonces et la réalité du droit il y a souvent un écart. Car la communication impose un message simple alors que le droit est bien plus complexe. Cet article s’efforce de vous renseigner en fonction des informations dont nous disposons. Il sera complété, actualisé et ce sera mentionné.

Mise à jour :
- ajout de plusieurs parties à partir de l’avant-projet de loi (15/1/2023) ;
- ajout d’un paragraphe dans la partie sur le minimum de retraite (19/1/23) ;
- ajout du tableau 2 proposant notre estimation sur l’évolution pour les carrières longues (22/1/23) avec complément (23/1/2023) ;
- ajouts dans la partie 2 sur les trimestres exigés jeune (25 et 26/1/23).
Réforme des retraites et CFDT

Le site de la confédération CFDT met à disposition les positions de la CFDT et les propositions d’action contre une réforme dont les premières victimes seront ceux qui ont commencé à travailler jeune.
Nous vous rappelons que vous êtes dans le site de la CFDT Retraités.

Sommaire

1. Les nouveaux âges et trimestres exigés avec Tableau 1. Nouvel âge de la retraite
2. Pas assez de précisions pour les carrières longues avec Tableau 2. Quelle progressivité pour les carrières longues ?
3. La retraite minimum augmenterait de 100 € maximum pour avoir 1200 € !
4. Modification du montant récupérable sur la succession d’un bénéficiaire de l’Aspa
5. Les nombreuses autres mesures de la réforme
6. Autres mesures concernant uniquement les fonctionnaires

1. Les nouveaux âges et trimestres exigés

Voici un extrait du dossier de presse du gouvernement sur la réforme en général : « L’âge légal sera progressivement relevé à compter du 1er septembre 2023, à raison de 3 mois par année de naissance. Il sera ainsi fixé à 63 ans et 3 mois à la fin du quinquennat, puis atteindra la cible de 64 ans en 2030.
La durée d’assurance cible pour bénéficier du taux plein est maintenue à 43 annuités. Toutefois, la montée en charge pour atteindre cette cible sera accélérée par rapport au calendrier envisagé lors de la réforme de 2014. Elle s’achèvera désormais en 2027 au rythme d’un trimestre supplémentaire par année [au lieu d’un trimestre tous les trois ans]. »

Ajout le 15 janvier Dans l’exposé des motifs de l’avant-projet de loi on peut lire qu’un « article prévoit d’une part le relèvement de l’âge légal d’ouverture des droits à retraite à 64 ans à raison de trois mois par génération à compter des assurés nés le 1er septembre 1961, et d’autre part, l’accélération de l’augmentation de la durée d’assurance tout en conservant la cible de 172 trimestres. L’âge d’annulation de la décote est maintenu à 67 ans. »

Tableau 1. Nouvel âge de la retraite

Ce tableau est pris du dossier de presse du gouvernement.

1. Année de naissance 2. Nouvel âge légal 3. Trimestres exigés après réforme
19601 62 ans 167
1er janvier au 31 août 1961 62 ans 168
01/09/1961 au 31/12/61 62 ans et 3 mois 169
1962 62 et 6 mois 169
1963 62 et 9 mois 170
1964 63 ans 171
1965 63 et 3 mois 172
1966 63 et 6 mois 172
1967 63 et 9 mois 172
1968 et après 64 ans 172

En savoir plus dans notre guide en ligne :
- 18 Ouverture du droit à la retraite, mise à la retraite, indemnité de départ à la retraite
- 47 Ouverture des droits à la retraite et âge limite

2. Pas assez de précisions pour les carrières longues

Voici un extrait du dossier de presse sur les carrières longues : « Le dispositif de carrières longues sera adapté pour qu’aucune personne ayant commencé à travailler tôt ne soit obligée de travailler plus de 44 ans. Ceux qui ont commencé avant 16 ans pourront partir dès 58 ans ; entre 16 et 18 ans à partir 60 ans ; entre 18 et 20 ans à partir de 62 ans. »

Ajout le 15 janvier L’exposé des motifs de l’avant-projet de loi revient sur ces changements : « l’âge de départ à la retraite pour longue carrière peut être anticipé au titre des carrières longues selon trois bornes d’âge qui seront ultérieurement définies par décret ».

La progressivité de la réforme n’est donc pas précisée pour les carrières longues. Mais elle est précisée pour le départ à l’âge légal : progressivité pour ceux nés entre 1961 et 1967 pour l’âge ; ce sera 64 ans pour ceux nés en 1968 ; progressivité pour le nombre de trimestres si né entre 1961 et 1964 ; donc 172 trimestres exigés pour ceux nés en 1965.

La réforme s’applique à partir du 1er septembre 2023. Le tableau 1 ci-dessus montre que pour ceux nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1961 il sera exigé un trimestre de plus (169) et un droit à la retraite à 62 ans et trois mois. On peut supposer que pour les carrières longues ce sera transposé.

Ajout le 15 janvier Les trimestres acquis au titre de l’assurance vieillesse du parent au foyer (AVPF) seront réputés cotisés pour le bénéfice de la retraite anticipée pour carrière longue, dans une limite de 4 trimestres. Ce sera précisé ultérieurement par décret.

Ajout le 25 janvier. L’étude d’impact annexée au projet de loi déposé au parlement évoque les trimestres exigés. Il n’est plus question d’avoir 4 ou 5 trimestres l’année des 20 ans par exemple, mais 4 ou 5 trimestres avant 20 ans révolus. Il est écrit : « fixer à 2 ans avant l’âge légal l’âge de départ, l’âge de départ anticipé sous réserve d’avoir la durée d’assurance requise et de pouvoir justifier de 4 ou 5 trimestres avant 20 ans révolus ».

Ajout le 26 janvier Dans le Rapport sur la réforme ont peut lire dans le tableau de la page 35 : « Pour une personne justifiant d’exactement 5 trimestres avant la fin : de ses 20 ans. » La fin de ses 20 ans c’est la veille des 21 ans. Qui croire et quoi croire avec ces informations contradictoires ?

Ajouté le 22 janvier

Tableau 2. Quelle progressivité pour les carrières longues ?

Pour répondre aux nombreuses questions sur la transposition, car elle interviendra par décret, donc après la parution de la loi, voici notre avis.

Le gouvernement annonce 4 trimestres de plus que la durée exigée pour un départ à 58 ou 60 ans à la fin de la réforme. Avec la création d’un palier intermédiaire à 60 ans pour ceux ayant leurs trimestres jeune à 18 ans, pas de transposition possible, même si on peut espérer une progressivité entre 58 et 60 ans. Cela suppose que ceux ayant leurs trimestres à 16 ans conservent un départ possible à 58 ans. Mais avec 4 trimestres de plus au lieu de 8 actuellement.

Ce tableau 2 est une projection applicable en septembre 2023 . Il propose deux hypothèses pour ceux ayant leurs trimestres à 60 ans :
- soit des trimestres exigés en nombre identique au tableau 1 (ci-dessus) : par exemple 170 trimestres si né en 1963 et 171 si né en 1964... ;
- soit une transposition () comme pour l’âge légal avec +1 trimestre pour les 1963 et 1964 : soit 169 comme pour les 1961 et 1962 du tableau ministériel.

Ce sont des possibilités mais le gouvernement exigera-t-il moins de trimestres pendant la transition pour ceux ayant droit à la retraite anticipée carrière longue ? Si vous pensez qu’il dira non, ce sera d’emblée 2 trimestres de plus.

Ajout le 23 janvier Le rapport annexé au projet de loi de ce 23 janvier indique les années de naissance concernées pour les carrières longues : les âges indiqués dans le tableau sont les bons. Mais pas d’indication sur les trimestres cotisés exigés par génération dans les 112 pages du rapport.

Année Tr jeune (2) Tr cotisés Départ
1963 (1) 16 ans 174 (ou 173) 58 ans
18 ans 174 (ou 173) 60 ans
20 ans 170 (ou 169) 60 ans et 3 mois
1964 16 ans 175 (ou 173) 58 ans
18 ans 175 (ou 173) 60 ans
20 ans 171 (ou 169) 60 ans et 6 mois
1965 16 ans 176 (ou 174) 58 ans
18 ans 176 (ou 174) 60 ans
20 ans 172 (ou 170) 60 ans et 9 mois
1966 16 ans 176 (ou 175) 58 ans
18 ans 176 (ou 175) 60 ans
20 ans 172 (ou 171) 61 ans
1967 16 ans 176 58 ans
18 ans 176 60 ans
20 ans 172 61 ans et 3 mois
1968 16 ans 176 58 ans
18 ans 176 60 ans
20 ans 172 61 ans et 6 mois
1969 16 ans 176 58 ans
18 ans 176 60 ans
20 ans 172 61 ans et 9 mois
1969 16 ans 176 58 ans
18 ans 176 60 ans
20 ans 172 62 ans

(1) En principe, seuls ceux nés entre le 1er septembre et le 31 décembre 1963 sont concernés
(2) Règle générale des trimestres jeune : 5 avant la fin de l’année civile, 4 si né au dernier trimestre

En savoir plus :
- 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune
- 42 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune

3. La retraite minimum augmenterait de 100 € maximum pour avoir 1200 € !

Selon le dossier de presse du gouvernement : « Le minimum de pension augmentera de 100 € par mois pour les personnes partant en retraite à compter du 1er septembre 2023 (+25 € au titre du minimum de pension de base et +75 € au titre de la majoration du minimum de pension, qui valorise les périodes effectivement en emploi et donc le travail). »

Ce texte signifie que la majoration durée d’assurance de 684 € augmenterait de 25 € en septembre et que la majoration durée cotisée de 747 € augmenterait de 75 €.

Pour mieux comprendre, rappelons comment se calcule le minimum contributif (Mico). Il faut d’abord remplir deux conditions : obtenir sa retraite de base au taux plein de 50% et avoir un total de retraites inférieur à 1322 €.

Si ces deux conditions sont remplies, la pension résultant de ses droits à la retraite est majorée en deux étapes au prorata des trimestres obtenus :
- majoration au titre de la durée d’assurance validée totale, y compris les périodes de chômage, maladie, accident de travail, invalidité, service militaire, majorations de trimestres, etc.) ; soit la garantie d’avoir 684 + 25 = 709 € pour une carrière complète (157 trimestres si né en 1958) ;
- majoration au titre de la durée cotisée ; si la condition d’avoir au moins 120 trimestres cotisés personnellement tous régimes confondus est remplie, cette majoration sera calculée en proportion des trimestres cotisés obtenus ; soit la garantie d’avoir 747+75= 822 € pour une carrière complète cotisée (soit 167 trimestres cotisés si né en 1958).

Il faut retenir que le nombre de trimestres est déterminant, même si on a droit au taux plein.

A la retraite de base, y compris majorée, il faut ajouter la retraite complémentaire : c’est ce montant qui fait dire au gouvernement que le retraité ayant cotisé au Smic et à temps plein toute sa vie aura 1200 €.

Donc ce montant est de la communication pour faire croire que tous les nouveaux retraités auront 1200 €. Non, les nouveaux retraités auront 100 € de plus que maintenant pour une carrière complète cotisée (donc chômage, maladie ou invalidité en fin de carrière) .

Tous les montants sont en brut, avant cotisations sociales, dont le montant dépend des revenus du ménage fiscal (voir fiche 28).

Ajout le 19 janvier NOUVEAU ! Pour les retraités actuels, donc avant le 1er septembre 2023 (aussi appelé stock), il est annoncé dans la nouvelle version une revalorisation de 100€ au prorata des trimestres cotisés uniquement. Pourquoi ne revaloriser que le Mico pour périodes cotisées ? Et en plus pourquoi la plafonner au nouveau montant de 822 € d’une part et au plafond global (1322€) d’autre part ? Cela signifie-t-il que la majoration du Mico sur les nouveaux retraités (appelé flux) ne sera que de 75€ et non de 100€ comme on nous le laisse croire ?

En savoir plus :
- 22 Pension de base minimum et maximum
- Ouest France : Votre pension minimale sera-t-elle vraiment de 1 200 € ?

4. Modification du montant récupérable sur la succession d’un bénéficiaire de l’Aspa

Dans l’exposé des motifs d’un article de l’avant-projet de loi de réforme des retraites on peut lire : « Par ailleurs, les mesures de revalorisation des petites pensions sont complétées par une mesure visant à faciliter le recours à l’ASPA qui s’explique en partie par les règles de récupération sur succession. Aujourd’hui, les sommes versées au titre de l’ASPA sont en effet récupérées sur la succession de l’assuré décédé dès lors que l’actif net de celui-ci dépasse 39 000 €. Ce montant n’a pas évolué depuis 1982 en l’absence d’indexation sur l’inflation. Ainsi, le montant de la limite de récupération sur succession de l’ASPA est porté à 100 000€ dès le 1er septembre 2023, puis sera indexé sur l’inflation de manière pérenne. »

En savoir plus : 23 L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

5. Les nombreuses autres mesures de la réforme

Ajouts du 15 janvier

- Fermeture de certains régimes spéciaux de retraite pour les nouveaux embauchés : travailleurs des industries électriques et gazières ; salariés de la RATP ; clercs et employés des notaires ; salariés de la banque de France ; membres du conseil économique et social et environnemental. Les régimes de retraite des Marins, de l’Opéra de Paris, de la Comédie-Française, des professions libérales, des exploitants agricoles et des trois fonctions publiques ne sont pas visés par cette mesure.
- Création d’un index senior dans les grandes entreprises permettant de savoir comment sont traités les seniors. Il n’y a pas de contraintes sur les employeurs pour améliorer le taux d’emploi des seniors, le plus faible d’Europe.
- Le maintien de la retraite pour inaptitude à 62 ans entraine le remplacement de la pension d’invalidité par la pension de retraite à 62 ans au lieu de 64 ans. Sachant que les pensions d’invalidité catégorie 2 est presque toujours plus élevée (repose sur 10 années de salaire) que la pension de retraite (repose sur 25 années), le bénéficiaire n’est pas gagnant. Il perd en plus 8 trimestres pour le calcul de sa retraite (62 à 64 ans). D’autre part, il s’agit d’un transfert déguisé de dépenses de l’assurance maladie-invalidité vers l’assurance retraite.
- Points de pénibilité : « Les départs anticipés au titre du compte professionnel de prévention (C2P) ne peuvent intervenir plus de deux ans avant l’âge de droit commun » selon l’avant-projet de loi. Cela signifie clairement que si on a droit à la retraite anticipée carrières longues deux ans avant l’âge légal, on ne bénéficiera pas des points de pénibilité.
- L’accès à la retraite anticipée des travailleurs handicapés « est assouplie, en abaissant le taux d’incapacité de 80 % à 50% nécessaire pour saisir la commission ad hoc au moment du départ à la retraite, et d’autre part, en supprimant la condition de trimestres validés pour ne garder que celle se rapportant aux trimestres cotisés ».
- Le dispositif de retraite anticipée pour incapacité permanente permettant un départ 2 ans avant l’âge légal prévu par la réforme pour les victimes d’un AT-MP ayant entrainé une incapacité permanente d’un taux d’au moins 10% en lien avec une exposition aux facteurs de pénibilité sera simplifié : « la condition de durée d’exposition sera réduite de 17 ans à 5 ans pour justifier de ce lien ».
- Certains emplois aidés ont été dans le passé considérés comme des stages de formation professionnelle. Les cotisations retraites payées par l’Etat étaient au forfait, donc insuffisantes pour avoir droit à des trimestres. L’avant-projet de loi prévoit qu’un décret permettra d’attribuer un trimestre par tranche de 50 jours de stage pour : « les travaux d’utilité collective (TUC), les stages pratiqués en entreprise du plan Barre (1977-1988), les stages « jeunes volontaires » (1982-1987), les stages d’initiation à la vie professionnelle (1985-1992) et les programmes d’insertion locale (1987-1990) ».
- L’assurance vieillesse des aidants (AVA) va compléter pour les aidants ce qui existe déjà dans l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF). L’AVA sera attribuée : « aux parents d’un enfant en situation de handicap ayant un taux d’incapacité inférieur à 80 % et éligible à un complément de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ; aux aidants ne cohabitant pas avec la personne aidée, afin de mieux s’adapter aux évolutions des modes de vie et des configurations sociales ; aux aidants n’ayant pas de lien familial avec la personne aidée. » Les trimestres attribués seront indiqués dans un décret.
- Le cumul d’un emploi avec sa retraite donnera le droit à une autre pension de retraite de base en fonction des cotisations versées (sans décote ni surcote) et sera prise en compte pour la pension de réversion. Cette retraite supplémentaire sera plafonnée (montant fixé par décret), ne bénéficiera d’aucune majoration et le salarié n’aura plus droit à une nouvelle indemnité de départ en retraite !
- Pour la retraite progressive, « le refus de l’employeur est justifié par l’incompatibilité de la durée souhaitée par le salarié avec l’activité économique de l’entreprise » ; le contrat de travail à temps partiel exigé pourra avoir une durée inférieure à 24h ; en cas d’arrêt maladie, le plafond de 60 jours d’indemnités journalières imposés aux retraités ne leur sera pas applicable.

En savoir plus dans notre guide en ligne :
- 10 Retraite anticipée pour les travailleurs handicapés
- 11 Retraite anticipée avec des points pour pénibilité
- 12 Retraite anticipée pour incapacité permanente (pénibilité)
- 17 Liquidation « forcée » de la retraite à un âge déterminé
- 26 Les règles du cumul de revenus entre emploi et retraite
- 27 Paiement et revalorisation des pensions de retraite

6. Autres mesures concernant uniquement les fonctionnaires

Ajout du 15 janvier
- Pour les catégories actives des fonctions publiques l’avant-projet de loi prévoit les mesures : « Le relèvement de l’âge légal d’ouverture des droits est augmenté de deux ans pour les catégories actives de la fonction publique, soit de 57 à 59 ans pour les catégories actives et de 52 à 54 ans pour les catégories dites « super-actives » (personnel actif de la police nationale, personnel de surveillance de l’administration pénitentiaire, contrôleur aérien, agents des réseaux souterrains des égouts, agents du corps des identificateurs de l’institut médico-légal de la préfecture de police de Paris). »
- Recul de la limite d’âge du secteur public de 67 ans actuellement à 70 ans, tant pour les titulaires que pour les contractuels.
- Pour les contractuels des fonctions publiques ayant occupé, avant leur titularisation, des emplois similaires à ceux occupés par des agents titulaires relevant de la catégorie active, l’avant-projet de loi prévoit également d’ouvrir la possibilité d’une reprise partielle des services réalisés en tant que contractuel au titre de la durée de services à valider pour pouvoir bénéficier du droit au départ anticipé.
- Les fonctionnaires auront droit à une pension partielle au titre de la retraite progressive, deux ans avant leur âge légal comme les autres.

En savoir plus dans notre guide en ligne :
- 47 Ouverture des droits à la retraite et âge limite

Claude Wagner

En savoir plus dans le site CFDT

Vous trouverez dans le site de la confédération CFDT des précisions sur les carrières longues : FAQ Réforme des retraites 2023 - les réponses à vos questions

Poser une question

249 messages
modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 22 janvier à 07:35

    Désolé, dans mon précédent message j’ai indiqué 171 trimestres au 1re juillet 2024 : il faut lire 168 trimestres.
    Cordialement.
    Alain.

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 14 janvier à 15:23

    Bonjour,

    Je ne m’y retrouve pas avec la nouvelle réforme pour déterminer la date de mon départ en retraite en carrière longue… Pouvez-vous m’aider en sachant que :
    je suis née en mars 1963. J’ai acquis, au 31/12/2022,162 trimestres dont 6 avant mes 20ans.
    Avant la réforme, mon départ était prévu au 01/07/2024 soit 61ans et 3 mois.
    Par ailleurs, est-il possible de prendre une retraite progressive en carrière longue ?
    Dans l’attente de vous lire, merci par avance de votre réponse.
    Bien cordialement,
    Annie

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 19:01

      En principe, à mon avis, la réforme se vous concerne pas car vous êtes né avant le 1er septembre 1963.
      Oui, vous pouvez demander une retraite progressive comme expliqué ici : 25 La retraite progressive

      Répondre à ce message

      • Le 19 janvier à 11:35

        Bjr j’e suis le 16 08 1955 j’e suis en retraite j’ai 135trimeste j’aurai droit a la nouvelle réforme ou pas

        Répondre à ce message

        • Le 19 janvier à 19:11

          Vous êtes en retraite ? Vous n’êtes pas concerné. Si vous travailler vous êtes concerné et vous devrez attendre d’avoir 63 et 3 mois comme indiqué dans le tableau 1.

          Répondre à ce message

        • Le 19 janvier à 23:54

          @ Pruvost

          Bonsoir,

          j’e suis en retraite j’ai 135trimeste j’aurai droit a la nouvelle réforme ou pas

          Vous serez concerné par l’augmentation du minimum contributif si vous percevez celui-ci.(au moins 25 euros mensuels). Par contre vous ne serez pas éligible à la retraite minimum à 85% du smic.

          Répondre à ce message

          • Le 21 janvier à 11:18

            Bonjours j’ai le minimun contributif a taut plein je suis en retraite et 135 trimestre combien de temps je vais percevoir les 25euro d’augmentation du minimun contributif si j’ai droit merci

            Répondre à ce message

            • Le 22 janvier à 12:22

              Comme indiqué dans l’article ci-dessus, seuls les retraités ayant eu droit au minimum contributif pour périodes cotisées auront une augmentation de 100 € (proratisée si carrière pas complète) de leur minimum contributif.

              Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 22 janvier à 08:06

    Bonjour,

    Je suis né le 28/04/1964. J ’ai terminé mes études en juin 1983 et me suis inscrit au chômage de suite. J’ai fait un stage de formation professionnel mis en place par le Direction Départemental du Travail et de l’Emploi, à compter du 02/03/1984 rémunéré 30% du SMIC. Puis je prétendre aux trimestres de chômage correspondant à la première période non indemnisée ouvrant droit à jusqu’à 4 trimestres. Cela me permettrait de valider 6 trimestres avant fin 1984 et donc de la carrière longue. J’ai ensuite validé tous les trimestres depuis mes 20 ans. J’aurais donc 171 trimestres validés à mes 62 ans. A quelle date pourrais je faire valoir mes droits avec l’ancienne réforme et avec la nouvelle si elle passait ?
    Merci pour vos éclairages.
    Cordialement.
    Florent

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 10:37

    Bonjour,

    Je suis née en mars 1963.
    J’aurai les 168 trimestres requis au 1er juillet 2023.
    J’ai acquis 6 trimestres avant l’âge de 20 ans et je peux donc bénéficier de la carrière longue au 1er juillet 2023.
    Avant l’annonce de la réforme, je souhaitais faire valoir mes droits à la retraite au 1er octobre 2023 pour bénéficier d’ un trimestre supplémentaire.
    Toutefois, la mise en place de la nouvelle réforme prévue au 1er septembre 2023 m’amène à revoir ma position car je souhaite absolument bénéficier des conditions en vigueur actuellement.
    Je renonce donc à effectuer ma demande au 1er octobre 2023 mais ai-je un risque en la sollicitant au 1er septembre 2023 ?
    Ou est-il plus prudent que je fasse ma demande au 1er aout 2023 pour être certaine de ne pas être impactée par la nouvelle réforme ?

    Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 22:41

      Dans l’avant projet de loi, la réforme ne s’applique qu’à ceux nés à partir du 1er septembre 1961 pour l’âge légal, elle devrait également ne s’applique qu’à ceux nés à partir du 1er septembre 1963 pour la retraite anticipée, à mon avis. Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment, le ministre ne disant son projet détaillé pour vous.
      Demandez une attestation de droit à la retraite anticipée carrière longue (voir fiche 13), vous pourrez décider ensuite. Quand on a cette attestation le dossier carrière est vérifié et la retraite définitive est ensuite vite calculée. Vous aurez le temps pour décider en fonction des informations officielles.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 16:22

    Bonjour,

    Je suis né en juillet 1963, rentré dans la vie active le 20 octobre 1978, toujours en activité à ce jour.

    J’ai mes 5 trimestres voire plus, validés avant mon 20eme anniversaire et plus de 168 trimestres validés à mon 60eme anniversaire
    A la date du 01/01/2023 je comptabilise 171 trimestres validés.

    Je peux prétendre à partir cette année en retraite au 1er août.

    J’ai décidé de partir au 31 décembre 2023.

    Mon départ à la retraite pour carrière longue est il remis en cause ?

    Pourrais je partir à 60 ans et 4 mois au 31 décembre 2023 ?

    Dans l’attente de vous lire.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 22:32

      Si la réforme ne s’applique qu’à ceux nés à partir du 1er septembre 1961 pour l’âge légal, elle devrait également ne s’applique qu’à ceux nés à partir du 1er septembre 1963 pour la retraite anticipée, à mon avis.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 19:20

    Bonsoir,
    né en juillet 1963.
    carrière longue avec 10 trimestres avant 20 ans.
    au 01:01:2023 j’ai 168 trimestres.
    je dois normalement partir en retraite anticipée carrière longue le 01:08 ;2023 .(et 170 trimestres)
    la date de la mise en œuvre de la réforme des retraites est prévue le 01.09.2023.
    ma question est la suivante : au 01 aout 2023 serais-je en droit de prendre ma retraite, ou bien devrais je faire 9 mois supplémentaires ,comme indiqué pour tous ceux
    nés en 1963.
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 21:59

      La réforme ne s’appliquant qu’en septembre, vous avez le droit d’obtenir votre retraite avant. Faites une demande d’attestation de droit à la retraite anticipe carrière comme expliqué fiche 13 (lien dans cet article)

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 19:58

    Bonjour je souhaitais savoir pourquoi les femmes fonctionnaires ne bénéficient que de 4 trimestres par enfant, alors que dans le privé elles ont 8 trimestres par enfant ? Ne pourrait-on pas réparer cette injustice dans cette nouvelle réforme ? Merci pour votre aide

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 21:56

      La majoration de trimestres pour enfants était une discrimination positive réservée aux femmes. Des fonctionnaires hommes ont été en justice pour obtenir le même avantage et ont obtenu satisfaction car la retraite des fonctionnaires est payée par leur employeur et pas par la sécurité sociale. Et aussi que la carrière d’une femmes fonctionnaire ne souffrirait pas de la maternité comme dans le privé. La CFDT Fonctions publiques conteste cette affirmation. Nous avons obtenu la prise en compte intégrale pour la retraite du congé parental.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 00:13

    Bonjoursje suis d’octobre 1963 carriere longues j’aurais 60 ans le 7 octobre 2023j’ai commencé à travailler à 17 ans j’ai 13 trimestres avant mes 20 ans et je devais être en retraite le 1 er novembre avec 172 trimestres est ce que je devrais faire du plus car le simulateur un coup dit 6oans avec 171 trimestres et maintenant 174 trimestres pourriez vous m’éclairer cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 10:29

      Si ceux nés en 1963 et partant à 62 ans doivent avoir 170 trimestres, on va pas en exiger plus de ceux pouvant partir en carrière longue.

      Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 20:30

      @ Sandra Seignert

      Bonsoir,

      je suis d’octobre 1963 j’ai 13 trimestres avant mes 20 ans

      Vous pouvez bénéficier de 2 dispositifs , il faut que vous reteniez le plus favorable pour vous.

      1) - retraite à partir de 60 ans.( début d’activité entre 16 et 18 ans avec 4 trimestres cotisés à 18 ans) et une durée d’assurance majorée d’un an.(nouveau dispositif en vigueur au 1er septembre).
      2) - retraite à 60 ans et 3 mois avec 170 trimestres ( 5 trimestres cotisés avant 20 ans)..

      Dans votre cas c’est l’option 2 la plus favorable.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 10:12

    Bonjour,

    Je suis né en juillet 1963, rentré dans la vie active le 20 octobre 1978, toujours en activité à ce jour.

    J’ai mes 5 trimestres validés avant mon 20eme anniversaire et plus de 168 trimestres validés à mon 60eme anniversaire

    Au 1er Janvier 2023, j’ai 171 trimestres validés.

    Je peux prétendre à partir cette année en retraite au 1er août 2023

    J’ai décidé de partir au 31 décembre 2023.

    Mon départ à la retraite pour carrière longue est il remis en cause ?

    Pourrais je partir à 60 ans et 4 mois au 31 décembre 2023 ?

    Dans l’attente de vous lire.

    Cordialement

    E.Diverchy

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 20:17

      @ ERIC DIVERCHY

      Bonsoir,

      Je peux prétendre à partir cette année en retraite au 1er août 2023

      OUI,vous devriez demander à la CARSAT une attestation d’éligibilité à la retraite anticipée carrière longue ce qui vous permettra de justifier de l’ouverture de vos droits au 1er août 2023.
      En poursuivant votre activité jusqu’au 31/0/2024,cette attestation vous permettrait d’échapper à la minoration de 10% de la retraite complémentaire AGIRC-ARCCO.

      Mon départ à la retraite pour carrière longue est il remis en cause ?

      Non puisque vos droits à retraite sont acquis avant le 1er septembre 2023.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 20 janvier à 21:31

    INFO le simulateur a été modifié …mais toujours pas top
    mon cas né 06 1963 -168T 01/2024 date à laquelle je devais devais partir
    Il y a quelques jours simulation 6trimestres avant 20 ans on me donnait départ 60 ans et 9 mois 171 trimestres
    c’est jour réponses identiques on me donne départ 60 ans et 6 mois SI 170 trimestres …
    je me suis « amusée » à mettre 5trimestres avant 18 ans …on me donne 60 ans MAIS 174 trimestres …
    enfin j essayé née 1962 né mars on me donne départ 60 ans et 169 trimestres or les dossiers de carrières longues mars sont déjà bouclés et les personnes partent encore avec leur 168 trimestres …
    bref il y a quand même eu des ajustements sur le simulateur est ce pour revoir les réactions ????

    Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 03:37

      @FAVIER

      Bonsoir,

      à mettre 5trimestres avant 18 ans …on me donne 60 ans MAIS 174 trimestre

      Cela est juste pour le nouveau dispositif carrière longue existant à compter du 01/09/2023.

      les dossiers de carrières longues mars sont déjà bouclés

      NON,les dossiers carrières longues de la génération 1962 seront clos le 01/11/2024 pour les assurés nés en décembre 1962.

      SI 170 trimestres

      l’augmentation des trimestres se fait de manière immédiate pour les assurés dont le droit est ouvert postérieurement au 01/09/2023.

      Répondre à ce message

    • Le 21 janvier à 18:52

      Effectivement le simulateur a modifié le nombre de trimestres requis. Il a repris la progressivité des trimestres du régime général… Dans mon cas j’aurais un trimestre de moins à faire année 1963 (171-1= 170) maigre consolation

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 10:26

    Bonjour , les Tuc, les sivp, seront validés pour la retraite comment sera fait le calcul pour ceux déjà en retraite merci

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 16:11

    Bonjour,
    née le 24 mars 1965, j’ai fait ma demande de départ à la retraite anticipée en tant que parent de 3 enfants. J’ai déjà reçu sa validation et serai radiée de la fonction publique à compter du 1er septembre 2023. L’entrée en vigueur de la réforme prévue également le 1er septembre 2023 aura t elle un effet sur le montant de ma pension (sachant qu’il me manquera 13 trimestres au lieu de 9 (avec donc une décote de 11.25%) actuellement pour une retraite à taux plein ?

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 18:51

      Je pense que oui puisque la réforme s’appliquerait à tout départ à partir du 1er septembre.

      Répondre à ce message

      • Le 20 janvier à 00:15

        Claude (CFDT Retraités)

        Un départ au 1er septembre induit que les droits soient acquis le 31 août. Je pense que comme lors de la mise en place de la minoration temporaire AGIRC-ARCCO les assurés bénéficiant d’une retraite à effet du 1er septembre ne seront pas concernés par la réforme.( exemple assuré né le 31 août 1961 -1962-1963 prenant sa retraite le 1er septembre 2023).

        Répondre à ce message

        • Le 20 janvier à 10:09

          Le gouvernement annonçant une application de la réforme pour ceux nés à partir du 1er septembre, j’ai pris le texte à la lettre. L’avant projet de loi est plus précis :
          « 1° L’article L. 161-17-2 est ainsi modifié :
          a) Au premier alinéa, le nombre : « soixante-deux » est remplacé par le nombre : « soixante-quatre » et la date : « 1er janvier 1955 » est remplacée par la date : « 1er janvier 1968 » ;
          b) Au deuxième alinéa, les dates : « 1er janvier 1955 », « 1er juillet 1951 » et « 31 décembre 1954 » sont remplacées respectivement par les dates : « 1er janvier 1968 », « 1er septembre 1961 » et « 31 décembre 1967 » et le symbole : «  : » est remplacé par les mots : « à raison de trois mois par génération. » ; »
          Peut-on en déduire que si on est né entre le 1er septembre et le 31 décembre, cela signifie après le 1er septembre ?

          Répondre à ce message

          • Le 21 janvier à 03:57

            @ Claude (CFDT Retraités)

            Bonsoir,

            Peut-on en déduire que si on est né entre le 1er septembre et le 31 décembre, cela signifie après le 1er septembre ?

            Non pour les assurés nés le 01 septembre et dont la date d’effet de la pension serait le 1er septembre.

            Pour tous les autres assurés des générations 1961 à 1965 dont l’effet de la pension est le 1er septembre ,cela suppose que les conditions d’âge et de durée d’assurance soient réunies au 31 août.
            Ils ne devraient par conséquent pas être concernés par la réforme.

            Cela résulte de la différence entre la date d’acquisition des droits (dernier jour du mois ou du trimestre civil ) et la date d’effet (premier jour du mois suivant ) pour les salariés du privé.

            Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 21 janvier à 09:53

    Bonjour,
    Née en août 1963, retraite en carrière longue prévue au 1er octobre 2023.
    Le simulateur du ministère a été modifié. Ma date de départ en carrière longue annoncée dans le simulateur était de 60 ans et 9 mois et est ramenée à 60 ans. Par contre, lje devrais cotiser 170 trimestres contre 168 avant la reforme. Pensez vous que le nombre de trimestres annoncés soit encore erroné. Je vous remercie par avance de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 20 janvier à 08:27

    Bonjour,
    Même s’il est annoncé que les modalités carrières longues seront définies par décret après vote de la loi, pensez vous que le gouvernement annoncera ses intentions (même si soumis à discussion au parlement) sur la progressivité des carrières longues, lors de la présentation au conseil des ministres prévue le 23 janvier prochain.

    Je vous remercie.

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 20 janvier à 11:22

    je suis actuellement au chomage depuis oct 2020 ayant été licencié pour inaptitude, j’ai deux taux un de 17% en maladie professionnelle et 15% en accident du travail, avant la réforme je pouvais partir à 60 ans pour penibilité, mais après la réforme qu’en sera t’il ?
    je n’arrive pas à comprendre

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 23:28

      Ce dispositif est maintenu mais toujours avec un départ anticipé deux avant l’âge légal (c’est écrit dans l’article). Le gouvernement ne dit pas comment il va organiser le progressivité de passage de 60 à 62 ans pour vous selon l’année de naissance.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 20 janvier à 10:38

    Bonjour. Je suis née en juillet 1964
    Jai commencé à travailler en octobre 80
    Sans interruption et je travaille toujours

    Donc carrière longue

    Quand puis partir à la retraite ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 23:22

      Le gouvernement ne le dit pas et le simulateur du ministère varie dans ses réponses.
      A mon avis, vous devrez attendre d’avoir 60 ans et 6 mois, si vous assez de trimestres cotisés.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 20 janvier à 15:01

    Je suis née en 1968, j’ai commencé à travailler à l’âge de 20 ans, j’aurai 175 trimestres de validés à 62 ans et donc 183 à 64 ans en comptant les trimestres pour 2 enfants (2x8).
    Je ne rentre pas dans le critère de carrière longue.
    Je vais donc devoir travailler 2 ans de plus, soit 45.75 ans ! et n’avoir pas la possibilité de bénéficier des trimestres pour mes enfants ? Ou y a t-il un dispositif de prévu ?

    Merci beaucoup pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 20 janvier à 20:17

    Je suis né le 02/09/1964, j’ai 9 trimestres avant mes 20 ans à quel moment vais je pouvoir partir à la pleine retraite ?

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 23:16

      Le gouvernement ne le dit pas et le simulateur du ministère varie dans ses réponses.
      A mon avis, vous devrez attendre d’avoir 60 ans et 6 mois, si vous assez de trimestres cotisés.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 17 janvier à 21:10

    Bonjour, je voudrais savoir quand je pourrais partir en retraite. Je suis née le 25 octobre 1964. J’ai ai commencé à travailler en septembre 1982. Soit 12 trimestre avant 20 ans. Quand puis-je partir en retraite. Merci de m’éclairer. A bientôt. Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 00:35

      @ Lalos

      Bonsoir,

      Je suis née le 25 octobre 1964. 12 trimestre avant 20 ans.

      Née au dernier trimestre de l’année vous entrez dans la nouvelle catégorie intermédiaire des carrières longues
      (début d’activité entre 16 et 18 ans).

      1) Départ possible à partir de 60 ans avec 171 trimestres + 1 an soit un total de 175 trimestres.
      2) Départ possible à partir de 61 ans avec 171 trimestres

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 20 janvier à 05:05

    bonjour je suis ne le 05/04/1963 je travaille depuis la âge de 16 ans comme apprenti mes patrons ne cotisé pas a l urssaf pendant mes 2 années d apprentissage( j ai toujours mon contrat d apprentissage)malgré cela j ai quand même mais 5 trimestres avant 20ans je travail dans la fonction public depuis 38 ans et 6 mois je ne peu pas partir en carrière longue car je suis tombé malade 2 ans don une année hospitalisé ace jour j ai 167 trimestres Du coup ca efface la carrière longue vu que j ai dépasser 4 trimestres de maladie dans la nouvelle reforme il prévois quoi pour des interruptions pour les maladies graves merci

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 19 janvier à 20:19

    J ai commencé à travaille à 17 ans ou j ai acquis avant 20ans 15 trimestres
    Au janvier 2023 je suis a 162 trimestres
    Je compte demander ma retraite anticipe pour carrière longue juin 2024 ou j’aurais acquis 169 trimestres
    Pouvez me dire avec le réforme des retraites si mon âge de départ est acquis sinon a quel date devrais je partir
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 23:13

      On vous explique que le gouvernement ne donne pas d’informations sur ce point, ce qui nous inquiète. Le ministère propose un simulateur qui donne des résultats surprenants. Allez voir car il faut indique sa date de naissance.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 19 janvier à 15:26

    Bonjour,
    Le dispositif carrières longues actuel prévoit la possibilité de partir plus tôt si la durée d’assurance cotisée est bien remplie et que le futur retraité a cotisé 5 trimestres avant la fin de ses 20 ans. Actuellement 4 trimestres suffisent si naissance au cours du dernier trimestre de l’année. Je souhaiterais savoir si cette notion de 4 trimestres continuera à s’appliquer dans le projet de réforme actuel.
    Merci à vous pour tout ce temps que vous prenez pour répondre à nos questions.
    Bien cordialement,

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 11:31

    Bonjour,

    Je suis née le 31/12/64 et j’ai validé 11 trimestres avant mes 20 ans, dont 3 avant mes 18 ans.
    Sans aucune interruption dans ma carrière, pourrais-je partir en retraite au 01/01/25, c’est à dire à 60 ans en ayant mes 171 trimestres exigés ?
    Ou devrais-je attendre l’âge de 61 ans (car uniquement 3 trimestres de validés avant mes 18 ans) ?????

    Merci pour votre réponse
    Bonne journée

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 18:58

      Le gouvernement ne dit pas encore comment la réforme s’applique aux carrières longues.

      Répondre à ce message

      • Le 19 janvier à 09:03

        A la page 20 du dossier de presse, on peut lire : "Les personnes qui remplissent les conditions actuelles du dispositif carrières longues (durée d’assurance cotisée, 5 trimestres avant la fin des 20 ans) continueront de partir 2 ans avant l’âge légal, donc à 62 ans quand l’âge légal sera à 64 ans." A mon sens, cette phrase introduit bien la notion de progressivité pour le recul de l’âge de départ en carrière longue.

        Répondre à ce message

        • Le 19 janvier à 13:24

          Oui mais malheureusement ils calculent une progressivité non plus par âge, mais enlevent deux ans AVANT le nouvel âge légal correspondant aux années de naissance !
          Ainsi le nouvel âge légal des années 1963 étant à 62 ans et 9 mois, le simulateur donne un départ carrière longue possible à 60 ans et 9 mois ! Donc rajoute 9 mois d’une part mais aussi 171 trimestres au lieu de 168 dès cette année 2023-
          ce qui n est pas une progressivité sur l année de départ possible : on se prend de suite trois trimestres de plus !!!
          (En plus en retraite classique il est demandé 170 trimestres pour les années 1963 mais en carrière longue on rajoute encore un trimestre !? (171) pour quel motif !?
          on espère juste que les débats à l assemblée puis les décrets corrigent cette ineptie et que la progressivité des carrières longues se fasse par âge parallèlement aux retraites classiques -c est ce que pense claude alors avec son expérience on va y croire aussi …il ne nous reste que ça (par contre les Carsat sont malheureusement en train de suspendre les demandes des annees 1963…même pour ceux nés avant septembre alors …)

          Répondre à ce message

          • Le 19 janvier à 22:09

            La progressivité du recul de l’âge de départ pour les carrières longue est effectivement particulièrement sévère et doit être dénoncée haut et fort par la CFDT.
            Si le simulateur est bien configuré, comment expliquer que le nombre de trimestres requis progresse plus vite pour les carrières longues (arrivée au max de 172 trim. en 2026 au lieu de 2027) alors qu’on ne trouve aucune information dans ce sens dans le dossier de presse ?
            Sur la suspension par les Carsat des demandes de départ (en carrière longue) des natifs de 1963 y compris de ceux nés avant le 1er septembre (info que je trouve nulle part) : comment une réforme qui s’appliquerait au 1er septembre 2023 peut-elle concerner des personnes qui peuvent partir avant ? A moins que les Carsat jouent l’extrême prudence dans l’hypothèse où la réforme s’appliquerait finalement plus tôt ? Alors là ce serait vraiment très très chaud !!!

            Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 09:35

    Bonjour,

    Né en octobre 62, je rentre dans le dispositif carrières longues avec 5 trimestres avant 20 ans pour un départ prévu au 01/10/23. J’ai en plus 3 trimestres pour enfant handicapés car j’ai élevé seul mes trois enfant dont un avec handicap. Ces trimestres pour enfant handicapés doivent-ils rentrer dans le décompte pour carrières longues ?Cdt

    Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 19:01

      Lisez la fiche 13 sur les trimestres pris en compte.

      Répondre à ce message

    • Le 18 janvier à 19:14

      Bonjour,je suis née en septembre 62 je dois partir en carriere longue au 1 10 2023 avec 176 trimestres et 44 annuites ,j’ai eu 3 enfants ,si j’ai bien compris il n’y aura pas plus de 44 années cotisés, ma question est-ce que que suis concerné par cette réforme ,merci de m’éclaircir à ce sujet

      Répondre à ce message

      • Le 19 janvier à 19:37

        Il n’est pas écrit dans l’avant-projet de loi que la carrière est limitée à 44 années. C’est de la communication par déduction de la retraite anticipée carrière longue que personne ne dépassera ces 44 années cotisées, les autres ne comptent pas !
        D’autre part, si vous ne remplissez pas maintenant les conditions indiquées dans notre fiche 13, il faut attendre le des remplir : 13 Retraite anticipée pour carrière longue et travail jeune
        Ce n’est pas officiel, mais la réforme ne devrait pas s’appliquer aux carrières longues née avant le 1er septembre 1963.

        Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 15:28

    Bonjour,

    Je suis ne le 19 janvier 1963, j’ai déjà mon attestation carrière longue avec 11 trimestres et un départ au 01/04/2023, je viens de faire ma demande de retraite pour le 01 juillet 2023, selon ce que j’ai lu la réforme sera mise en application que le 1 septembre 2023 donc je déduis que dans mon cas je reste dans les conditions post reforme ?

    Merci pour votre aide
    JF RAMOS

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 12:43

    Bonjour ,

    je suis né en octobre 1960 et je suis toujours en activité dans la fonction publique . Je ne suis donc pas touché par le recul de l’âge légal ( je peux même partir quand je veux , étant en carrière longue ) . Ma question porte sur la surcote . Je compte partir à 64 ans avec 2 années de surcote . Est -Elle menacée par la réforme ?
    merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 13:50

    Bonjour, je suis nait le 19/10/1962
    j’ai commencé a travaillé en 1981
    J’ai 2 enfants

    Trimestres cotisés 2021 162
    Trimestres retenues 2021 180
    Je suis donc carrière longue

    Avec la nouvelle réforme les enfants vont ils comptés pour le nombre de trimestres
    A quelle date puis je prétendre le départ à la retraite
    Merci pour votre réponse

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 17 janvier à 15:06

    Bonjour Messieurs,

    Je suis né en juin 1968, j’ai validé 5 trimestres avant mes 20 ans.
    Au 01/01/2023 je totalise 144 trimestres (36 ans de cotisations)
    Quel sera mon age de départ à taux plein et avec combien d’années de cotisations ou trimestres ?

    Merci

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 17:48

    Bonjour,
    Ce n’était pourtant pas très compliqué de publier un tableau pour les carrières longues dans l’avant projet de loi !
    Les carrières longues, nous sommes dans le flou le plus complet, c’est incroyable.
    Puissiez-vous avoir raison sur la question de la progressivité !
    Une autre progressité serait illogique !

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 17 janvier à 21:35

    Le départ anticipé à la retraite pour les agents fonctionnaires dont les parents ont au moins trois enfants est-il toujours possible malgré la réforme.

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 22:17

      Ce dispositif est fermé depuis 2011 et ne bénéficie plus qu’à celles qui y avaient droit à l’époque. Donc pas de changement.

      Répondre à ce message

      • Le 18 janvier à 13:45

        Si vous remplissiez les conditions mère de 3 enfants élevés pendant 9 ans avant la réforme de 2011, vous pouviez jusqu’à présent toujours prétendre au départ à la retraite dès 15 ans de carrière fonction publique.
        Avec la réforme en septembre 2023 est-ce que ce sera toujours possible ?

        Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 07:56

    Bonjour, Je vais être en retraite longue carrière au 31 12 2023,j’aurai 168 trimestres. Normalement je dois partir au 1 Janvier 2024. J’attends mon attestation longue carrière. Suis je concerné par la nouvelle réforme ? Prochainement pour raison médical je dois m’absenter 1 mois est ce que ça peux avoir 1 incidence sur mon départ en Janvier 2024 ? Merci pour vos réponses.

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 18 janvier à 05:20

    Bonjour
    Je suis née en septembre 1967. En apprentissage 5 mois en 1983, 12 mois en 1984 et 7 mois en 1985. Je trouve "injuste" que sur ces 3 années d’apprentissage, aucun trimestre validés en 83, seulement 2 en 84 et 2 en 95.
    Pourquoi, pour apprentissage effectué avant 1972, les règles de validation de trimestre (200 fois le SMIC horaire) ne sont pas le même qu’après 2014 (150 fois le SMIC horaire) ?
    Pour un départ de carrière à 15 ans et 4 mois, partir à l’âge (carrière longue) sera bien difficile si l’on ne valident pas tous les trimestres d’apprentissage.
    Je pense qu’il serait bien de revenir sur ce problème de validation de trimestre pour APPRENTISSAGE.
    Est-ce que la nouvelle réforme prévoit cela ?
    Cordialement
    Magalie

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 17 janvier à 15:18

    Bonjour

    je suis né le 20 octobre 1963
    j’ai quatre trimestres avant mes 20 ans donc une carrière longue je peux partir le 1er janvier 2025 avec 168 trimestre
    Comment cela va se passer maintenant avec la nouvelle réforme pour moi
    je vous remercie par avance

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 17 janvier à 13:47

    Bonjour Monsieur
    Je suis en retraite progressive depuis un an je suis né le 19 mars 1962 est-ce que je suis considérée comme retraité où est-ce que je vais être obligé de continuer 6 mois de plus en sachant que je suis à 60 % retraités
    Je vous remercie de votre réponse cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 17 janvier à 14:05

      Vous avez une faction de retraite provisoire. Vos droits seront entièrement recalculés en prenant en compte toute votre période en retraite progressive. Donc vous êtes concernée par la réforme.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 17 janvier à 11:13

    Bonjour
    Née le 9/10/1963 , au 31/12/2025 j’aurai 163 trimestres + 8 trimestres ( maternité et éducation ) soit 171 trimestres.
    Pensez vous que je puisse partir en janvier 2026 avec cette nouvelle réforme ?
    Suis je obligée d’atteindre le mois de juin 2026 ?
    Merci de votre réponse

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 23:47

    Bonsoir,
    Je suis née en janvier 63 et concernée par les carrières longues et d’après ce que vous indiquez non touchée par la réforme. Savez vous précisément comment on peut obtenir les informations sur ces conditions ou à quel moment ? Je suis étonnée que l’on ne trouve nulle part ces conditions. Merci d’avance pour votre retour

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 21:49

    Bjr . Mon mari doit partir en principe le 1 er novembre 2023. Ne le 21 octobre 1963 il a 7 trimestres avant 20 ans . Fin décembre 2022 il a 168 trimestres donc en octobre il aura 171 trimestres. Normalement je devais envoyer en fevrier à la carsat l attestation de départ anticipé pour carrière longue. Du coup je me demande si je dois l envoyer ou pas ? Merci de votre réponse.

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 18:53

    Bonjour
    Je suis né en fevrier 1963 j aurais mes 168 trimestres le 1/10/2024 j’ai 9 trimestres avant 20 ans je devais partir pour carriere longue au 1 10 2024
    quand est-il avec cette maudite reforme a quel age et a combien de trimestres de dois m’attendre a effectuer
    d avance merci
    cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 21:52

      Je me répète ! Pour la retraite à l’âge légal, ceux nés avant le 1er septembre 1961 ne sont pas concernés pas la réforme. Logiquement, à mon avis, comme pour la réforme de 2010, pour la retraite anticipée carrière longue, ceux nés avant le 1er septembre 1963 ne seraient pas concernés.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 10:52

    Bonjour Claude
    Je suis née le 19 Juillet 1962 j’ai reçu de la carsat une attestation provisoire de départ carrière longue car les 168 trimestres demandés seront atteint le 30 Juin 2023
    Ma date de départ souhaité est le 1 Juillet 2023
    Serai je concerné par cette "éventuelle réforme "
    De plus on me demande d’envoyer fin Février mes premiers bulletins de salaire car je pourrais me dit on valider mes trimestres manquant si j’atteins sur cette période
    2 x 1950,50 € brut ce qui débloquerai mon attestation carrière longue plus vite et me permettrait d’envoyer ma demande de retraite
    Un grand merci pour votre réponse
    Yves

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 21:51

      Pour la retraite à l’âge légal, ceux nés avant le 1er septembre 1961 ne sont pas concernés pas la réforme. Logiquement, à mon avis, comme pour la réforme de 2010, pour la retraite anticipée carrière longue, ceux nés avant le 1er septembre 1963 ne seraient pas concernés.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 15:14

    Bonjour,
    Je suis très exactement dans le cas de la dernière question posée : je suis née le 5/08/1963, mon départ était prévu le 1/09/2023 avec 12 trimestres validés de 18 à 20 ans (années 1981, 1982 et 1983) et 170 trimestres acquis.
    Je souhaite sincèrement croire en votre réponse mais, sur ce même site, dans la rubrique "La réforme des retraites décryptée point par point", au paragraphe "les carrières longues" il est précisé "Concrètement, les personnes qui auront validé cinq trimestres avant la fin de leurs 20 ans pourront partir à 62 ans (au lieu de 60 dans le système actuel)" Je comprends donc un départ au 1/09/2025, soit à 62 ans, après 44 ans de cotisations !!!
    Je vous remercie par avance de m’éclairer SVP.
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 21:50

      Pour la retraite à l’âge légal, ceux nés avant le 1er septembre 1961 ne sont pas concernés pas la réforme. Logiquement, à mon avis, comme pour la réforme de 2010, pour la retraite anticipée carrière longue, ceux nés avant le 1er septembre 1963 ne seraient pas concernés.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 20:15

    Bonjour, je suis né en juillet 1963 et je suis carrière longue, mon estimation de départ à la retraite sur mon espace retraite me donnait un départ à 60 ans et 2 mois, donc le 1 er octobre 2023. Dans la nouvelle réforme des retraites, à quelle date pourais-je partir ? Toujours à cette date malgré un départ au 1 er octobre après l’application de la loi au 1 er septembre ? Merci pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Le 16 janvier à 21:47

      Pour la retraite à l’âge légal, ceux nés avant le 1er septembre 1961 ne sont pas concernés pas la réforme. Logiquement, à mon avis, comme pour la réforme de 2010, pour la retraite anticipée carrière longue, ceux nés avant le 1er septembre 1963 ne seraient pas concernés.

      Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 20:45

    Bonjour,
    Avez-vous des précisions sur l’indemnisation pôle emploi dans le cas suivant :
    Age : 61 ans
    nombre de trimestres acquis : 168 = ok carrière longue (avant réforme) au 01/07/23 (attestation carsat reçue)
    j’ai fait part à mon employeur que je ne souhaitais pas partir en carrière longue pour des raisons financières (salaire plus élevé que la pension de retraite)
    il me propose alors une rupture conventionnelle en mai 2023.
    comme je n’ai pas encore fait mon dossier de retraite anticipée (pour cause), je serai sans emploi entre mai (licenciement) et validation de mon dossier retraite.
    Est ce que je pourrai prétendre à une indemnisation du pôle emploi après perte involontaire d’emploi au moins pendant quelques mois ?
    Visiblement les conditions du pole emploi parlent de nombre de trimestres pour partir en retraite anticipée ou pas + âge légal 62 ans.
    j’aurai suffisamment de trimestres mais 61 ans, alors ?????
    merci beaucoup de votre aide

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 16 janvier à 18:51

    Bonjour j ai commencer à 16 ans avec la situation actuelle j aurais du partir à 60 au 1er juillet 2025
    Avec 171 trimestres est ce que je vais devoir faire 172 ou 173 trimestres,je suis né le 15 juin 1965 donc j ai carrière longue. merci

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 15 janvier à 20:35

    Bonjour,
    je suis née le 22 Août 1963 je devais partir le 01/09/2023, j’aurais 170 trimestres j’ai 5 trimestres avant 20 ans, merci pour votre aide

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 15 janvier à 22:46

    Bonjour
    je suis née en Mai 1964 et je pouvais partir en carrière longue le 1 er juin 2024
    sachant que j’ ai 12 trimestres avant 20 ans
    combien de mois supplémentaires devrais je faire ? 6, 9 ou 12 mois et 170 trimestres ?
    Merci beaucoup pour votre aide

    Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 14 janvier à 15:29

    Bjr
    Née en janvier 1963, éligible au dispositif carrière longues, je dois partir en avril 2024. Suis je concernée par la réforme des retraites de septembre 2023 ? Par avance merci. Cdlt

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 19:05

      Non, à mon avis, puisque vous êtes né avant le 1er septembre 1963.

      Répondre à ce message

      • Le 15 janvier à 14:32

        Ceux qui ne sont pas concernés par la réforme sont ceux qui sont nés avant le 1er septembre 1961 et non 1963. Enfin c est ce que j ai lu dans vos articles.

        Répondre à ce message

      • Le 15 janvier à 15:11

        Merci pour votre réponse, j espère que vous avez raison ! Car le simulateur info retraite m annonce lui 3 trimestres supplémentaires à faire ... je suis anéantie ! Dans l attente d avoir des infos officielles rapidement. Cdlt

        Répondre à ce message

  • Comprendre la réforme des retraites annoncée pour l’âge légal, les carrières longues, le minimum de retraite… Le 14 janvier à 10:34

    Bonjour
    Cela veut dire que le simulateur sur info retraite est erroné pour les carrières longues ? Née en août 1962 départ prévu 1er octobre 2023 avec 168 trimestres ce simulateur me donne 170 trimestres à faire soit 6 mois de plus...cela va mettre du monde dans la rue jeudi alors que ces personnes ne sont pas concernées ? Ce simulateur donne jusqu’à à 9 mois de plus pour des personnes partant avant fin année en carrières longues et même pour des salariés partant avant septembre...ce simulateur devait rassurer les futurs retraites et il fait l inverse. Merci pour votre avis sur ce point précis et bravo pour votre engagement.

    Répondre à ce message

    • Le 14 janvier à 12:47

      Le simulateur est adapté aux carrières normales car il ne connait pas l’application qui sera faite par décret aux retraites anticipées des carrières longues et des carrières très longues.

      Répondre à ce message

      • Le 14 janvier à 15:10

        Merci pour votre réponse rapide et j espère de tout cœur que vous ayez raison. Ce qui m etonne c est que l on vous demande si vous êtes concernée par les carrières longues dans le questionnaire avant le calcul de votre date de départ...tout cela manque de rigueur...Merci encore pour votre engagement et votre dévouement.

        Répondre à ce message