Nos droits


Comprendre les honoraires de dispensation du pharmacien


Les médicaments génériques étant moins chers, la marge du pharmacien est plus faible. Les « honoraires de dispensation » compensent cette baisse pour maintenir le revenu de la pharmacie.

Mise à jour suite aux avenants 19 et 20 à la convention entre l’assurance maladie et le syndicat des pharmacies (16/4/20).

« Pourquoi mon relevé de l’assurance maladie mentionne que des honoraires de dispensation ont été ajoutés pour le pharmacien ? » Nous avons souvent entendu la question depuis sa création en 2015.
Tout part du refus d’une partie du corps médical de prescrire des médicaments par leur principe actif et non par leur marque. Les industriels du médicament financent de nombreuses activités des médecins afin que leurs marques soient prescrites. Le scandale du Médiator a montré les effets pervers de ce système. Souhaitons que ce soit de l’histoire ancienne.

Le principe actif d’un médicament essentiel

Après avoir affirmé que le principe actif était l’essentiel d’un médicament, les autorités sanitaires constatent que la vente des médicaments génériques ne progresse pas. Autorisation est donnée aux pharmaciens de remplacer le médicament prescrit par un générique, avec son nom de principe actif (ou son vrai nom de dénomination commune internationale). Par exemple, le paracétamol est un principe actif vendu sous des marques différentes, comme le très connu Doliprane. Nouvelle difficulté, les pharmaciens n’utilisent pas beaucoup cette possibilité. En effet, cela réduit leurs revenus. Le pharmacien est rémunéré en pourcentage du médicament vendu car son prix n’est pas libre. Par conséquent, plus le médicament est cher, mieux c’est pour lui. Et chacun sait que le médicament de marque est plus cher que le générique.

Pas de changement pour les assurés sociaux

L’assurance maladie négocie avec les syndicats de pharmaciens une convention prévoyant un nouveau mode de rémunération quand la pharmacie dispense un médicament générique : elle perçoit une compensation financière appelée « honoraire de dispensation ».

D’autres raisons ont été évoquées comme le rôle de conseil et d’information du pharmacien. Si lors de l’achat d’une boîte d’antibiotiques le pharmacien touche 1,02 euro, c’est pour vérifier que vous n’êtes pas allergique et vous rappeler qu’il faut bien prendre le traitement jusqu’à son terme. Nous laissons à chaque lecteur apprécier la réalité des conseils reçus.

L’assurance maladie ayant affecté à ces honoraires de dispensation le même taux de remboursement que le médicament, avec la complémentaire santé, vous êtes remboursés comme avant.

Moins commerçants et plus professionnels de santé ?

Les honoraires de dispensation évoluent au fil des années (tableau 1). Les marges sur les prix des médicaments remboursables baissent (tableau 2). Ainsi, les honoraires de dispensation sont compensés par la baisse des marges pour que la rémunération des pharmacies varie peu. Deviennent-ils moins commerçants et plus professionnels de santé ? Chacun peut le vérifier ! Le chiffre d’affaires d’une pharmacie dépend pour un tiers de la parapharmacie, les rayons qu’il faut contourner pour arriver au guichet !

Claude Wagner

Sources : 60 millions de consommateurs n° 552. ameli.fr pour les pharmaciens. « La DCI le vrai nom du médicament » Flash Santé n° 37 sur mutualité.fr

Tableau 1

Honoraires de dispensation201820192020
Par boîte de médicaments 1,02 € 1,02 € 1,02 €
Par boite trimestrielle 0 € 0 € 2,76 €
Par ordonnance de 5 médicaments différents et plus 0,51 € 0,51 € 0,31 €
Par ordonnance (au moins un médicament remboursable) 0 € 0,51 € 0,51 €
Pour médicaments dits « spécifiques » 0 € 2,04 € 3,57 €
Pour patients jeunes (moins de 3 ans) et âgés (plus de 70 ans) 0 € 0,51 € 1,58 €

Tableau 2

Marges commerciales (en % du prix fabricant)
Partie du prix comprise entre : 2018 2019 2020
Entre 0 et 1,91 € 10 % 10 % 10 %
Entre 1,92 et 22,90 € 21,40 % 13 % 7 %
Entre 22,91 et 150 € 9 % 6 % 5,50 %