Notre dossier Europe


De la présidence maltaise a la présidence estonienne


Depuis le 1er juillet 2017 la présidence semestrielle de l’Union européenne est assurée par l’Estonie, à la place du Royaume Uni, qui a déclaré forfait étant « très occupé avec les négociations pour quitter l’Union »

C’est une première pour cet Etat membre. Cette présidence sera suivie de celle assurée par la Bulgarie du 1er janvier 2018 au 30 juin, puis par celle de l’Autriche du 1er juillet au 31 décembre 2018
Les priorités de la présidence estonienne reposent sur quatre axes que nous reprenons.

1. Une économie européenne ouverte et innovante

Une économie européenne ouverte et innovante se compose avant tout d’un environnement commercial favorisant la croissance économique et la compétitivité.
Pour ce faire, la présidence estonienne s’appliquera, notamment à :
- protéger et promouvoir les quatre libertés fondamentales de l’UE : la libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux ;
- s’assurer que la prestation des services et la création des entreprises dans l’UE soit aussi facile que possible, ainsi qu’à promouvoir l’avancement des négociations commerciales ;
- s’assurer de l’existence d’une concurrence honnête en empêchant l’évasion fiscale.

2. Une Europe sûre et protégée

C’est uniquement en agissant ensemble et en conservant son unité sur la scène internationale que l’UE peut protéger ses citoyens et promouvoir la paix, la prospérité et la stabilité.
À cette fin, la présidence estonienne s’attachera à :
- renforcer la sécurité intérieure, la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, ainsi que la protection des frontières extérieures de l’UE en améliorant la coopération et en utilisant des systèmes d’information de pointe ;
- poursuivre le travail sur la crise migratoire et sur la réforme du régime d’asile européen commun ;
- augmenter des dépenses de défense et le développement de la coopération européenne de défense et du partenariat UE-OTAN.

3. Une Europe numérique et la liberté de circulation des données

L’Europe doit profiter des progrès technologiques qui livrent des avantages aux citoyens, aux entreprises et aux gouvernements.
Très avancée sur la révolution numérique, la présidence estonienne met en avant, en particulier :
- le développement du commerce et des services numériques transfrontaliers au bénéfice des consommateurs, des producteurs et des entreprises ;
- la progression du secteur des services publics numériques transfrontaliers pour faciliter les affaires quotidiennes.

4. Une Europe durable et ouverte à tous

Une Europe durable et ouverte à tous soutient l’égalité des chances dans le développement des compétences, sur le marché du travail et à l’accès aux services. Une Europe durable se préoccupe d’un environnement plus propre et contribue à l’atteindre.
Ce sont les raisons pour lesquelles la présidence s’appliquera à :
- moderniser la réglementation afin de promouvoir la mobilité de la main-d’œuvre et la libre circulation des personnes ;
- garantir l’égalité des chances sur le marché du travail et dans l’intégration sociale.

Dans l’histoire de l’Union européenne, souvent les « petits » pays ont assuré de grandes présidences. Gageons que ce soit le cas pour celle-ci.

Jean-Pierre Bobichon

Quelques repères sur l’Estonie

Capitale : Tallinn
Population : 1,32 million
Superficie : 45 227 km²
République Parlementaire (101 membres)
Présidente : Kersti Kaljulaid
Premier Ministre : Taavi Roivas
Date d’adhésion à l’Union européenne : 1er mai 2004
Parlement européen, Comité économique et social européen
Comité des Régions, 6 sièges par institution
Deux organisations syndicales d’Estonie sont représentées au sein de la CES :
EAKL (Confédération syndicale) et TALO (Association syndicale des employés
Taux de croissance du PIB : 1,1 % (2015)
Taux de chômage : 6,2 % (décembre (2015)
Dette publique : 9,7 % (2015)
Déficit public en % du PIB : 0,4 % (2015)
Inflation : 0,1 % (2015)
Monnaie : Euro
Découpage administratif : 15 comtés, 241 communes
Hymne national : Mu isamaa, mu önn ja rööm (Ma patrie, mon bonheur, ma joie)
Espérance de vie : 77,4 ans (2014)
Les derniers chiffrent disponibles sont issus de l’organisme européen officiel des statistiques, Eurostat.
JPB

L’Estonie dans l’Union européenne

Poser une question

modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici