Notre activité


Des initiatives sur le terrain


Sommaire du dossier
- Les déserts médicaux ne sont pas des mirages
- Trois notions de déserts médicaux se complètent
- Des initiatives sur le terrain
- CFDT Retraités : « Accéder à des soins de qualité pour tous et partout »
- Un énième plan de lutte gouvernemental contre les déserts médicaux
- « Le maintien de la liberté d’installation sans limite n’est plus soutenable. »

Une initiative en Saône-et-Loire

Le département de Saône-et-Loire vient de créer un centre de santé dans lequel on entend recruter trente médecins généralistes, répartis dans des pôles territoriaux pouvant avoir des antennes plus modestes. Salariés du département, ils pourront, s’ils le souhaitent, travailler pour le département à temps partiel et dans un cabinet par ailleurs. Les antennes seront installées dans des localités déficitaires en médecins, mais pourront fermer et se transporter ailleurs si la situation s’améliore dans la commune initiale. Cette initiative devrait être en ordre de marche début 2018. Les syndicats CFDT du département en ont bien compris l’intérêt. Ils ont demandé à être associés à cette initiative.

Dans l’Aude des communes organisent des permanences

Moins connus, mais tout aussi utiles, les locaux de consultation de garde installés par certaines municipalités dans des hôpitaux pour désengorger les services des urgences. Dans d’autres départements, les municipalités signent des conventions avec les médecins des MSP qui se déplacent pour tenir des permanences dans leur commune.

Des médecins retraités dans l’Aveyron

Des médecins retraités viennent en aide à leurs collègues, c’est le cumul emploi retraite que la ministre veut rendre encore plus attractif. En Aveyron, deux tiers des médecins retraités continuent à travailler pour former des internes.

Bourgogne-Franche-Comté, accès difficile aux urgences et aux pharmacies.