Stats et études


Deux personnes sur trois seulement ont utilisé les 200 euros du plan de relance


Le conseil d’administration de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP) vient d’examiner le premier bilan d’étape du dispositif « Cesu relance ».

Dans le cadre du plan de relance de 2009, l’ANSP a été chargée de la mise en œuvre de la mesure visant à renforcer le pouvoir d’achat des familles les plus touchées par la crise.

Étaient concernés les personnes âgées bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile, les familles bénéficiaires de l’allocation de complément de libre choix du mode de garde (CMG), les familles bénéficiaires de l’allocation pour l’éducation d’un enfant handicapé (AEEH) et les demandeurs d’emploi reprenant un emploi ou une formation et ayant un ou plusieurs enfants à charge.

Plus d’1 million de personnes ont utilisé leurs Cesu sur un envoi à 1,5 million de personnes : 703 888 bénéficiaires de l’APA à domicile, 671 101 bénéficiaires du CMG et 168 000 bénéficiaires de l’AEEH.

Les demandeurs d’emploi ont reçu les carnets de Cesu sur prescription de Pôle emploi, auprès de leur conseiller.

Sur les 55 880 personnes ciblées, 50% les ont utilisés et 25% ont demandé l’échange en millésime 2010 afin de pouvoir payer des services à la personne jusqu’au 31 janvier 2011.

Cette mesure de relance mise en œuvre grâce au Cesu devait permettre d’apporter du pouvoir d’achat supplémentaire aux personnes les plus touchées par la crise. Selon l’agence, elle a aussi contribué à la création d’emplois non délocalisables.

Source : Communiqué de presse sur le premier bilan d’étape du dispositif Cesu relance.