Notre congrès 2015


Editorial : Du local au national et à l’international


Comment nous faire connaître, nous, retraités, militants engagés ? Vous notez, le verbe employé est « connaître » et non pas « se faire reconnaître ».

Cette question ne doit plus être à l’ordre du jour. Nous existons. Nous sommes un pan entier de la société. C’est dit une fois pour toute !

Revendiquons cette situation qui fort heureusement dure de plus en plus longtemps.

Sur le plan local, nombre de retraités sont engagés dans l’associatif, l’humanitaire, la politique. Mais nous, militants et adhérents CFDT, nous osons porter, encore plus en avant, au niveau du territoire, quelle que soit sa grandeur, nos propositions pour une société meilleure pour les retraités et les plus âgés d’entre nous. Imposons nous auprès des politiques, rappelons leur que nous sommes électeurs et engagés par des valeurs démocratiques, respectueuses de l’intergénérationnel. Et qui sont les nôtres.

Du local au national en passant par l’Europe, des CCAS à la CNSA en passant par la Ferpa, notre parole de retraités doit pouvoir être entendue là où le sort des retraités et personnes âgées se décide.

Dominique Fabre