Notre activité


Éclairage sur l’Afrique contemporaine


Hughes Bertrand est polytechnicien.

Il a travaillé à l’Insee, il a aussi été directeur du Céreq, intervenant à Syndex, il a aussi travaillé au service économique de la CFDT, et un temps au ministère du Plan au Congo : l’Afrique est donc un sujet qui lui tient à cœur.

Dans cet ouvrage, l’auteur insiste plus particulièrement sur deux aspects : les questions démographiques et l’extrême variété et richesse des langues pratiquées.

L’Afrique est un continent en pleine expansion démographique : la population est de 230 millions en 1950, 800 millions en 2000 et de 1,216 milliard aujourd’hui (plus de 16 % de la population mondiale). La prévision se situe à 2,5 milliards en 2050 : « Avec un taux de fécondité de près de 5 enfants par femme, la population africaine double tous les 20 ans. »

C’est dire que les questions de développement, de santé, d’éducation, d’infrastructures se posent de manière urgente. Le président du Parlement européen vient d’ailleurs d’appeler tout récemment à construire un véritable plan Marshall pour l’Afrique.

H. Bertrand a choisi d’analyser plus particulièrement neuf pays : le Nigéria, la République démocratique du Congo, la Tanzanie, l’Éthiopie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Kenya, le Sénégal. Il présente pour chacun d’eux les principales données économiques, démographiques, linguistiques, urbaines…

Un petit regret : il manque, en annexe, une carte présentant ce continent de 54 pays (ou 55 selon les sources) pays permettant de situer ceux qui sont étudiés les uns par rapport aux autres.

En conclusion, ce livre est synthétique, facile d’accès : il convient vite de se l’approprier et d’en prendre connaissance !

Jean-Pierre Moussy

« La Nouvelle question africaine », Hugues Bertrand, éditions L’Harmattan, 2018, 104 pages, 12,50 euros.