Notre activité


Égalité femme homme , la CFDT Retraités s’engage


La commission Égalité homme femme de l’Union confédérale des retraités siège régulièrement depuis novembre 2020. Si la plus flagrante inégalité est celle de la retraite inférieure de 40 % à celle des hommes en 2018, les inégalités ne s’arrêtent pas là. Petit tour d’horizon.

Charte pour la prévention des violences sexistes et sexuelles

Adoptée le 15 octobre 2020 en Conseil national confédéral (CNC), cette charte est destinée à être mise en œuvre dans toutes les structures militantes. Son objet est de porter et afficher clairement l’exigence de lutte contre toutes les formes de violences sexistes et sexuelles et de garantir que chaque personne soit respectée en tout lieu et toute situation.
La charte a été signée par Dominique Fabre, secrétaire générale de l’Union confédérale des retraités. Pour autant, ce document doit être débattu puis signé par chaque syndicat. À ce jour, 178 structures CFDT ont signé la charte et parmi elles des Unions territoriales, des Unions régionales et des Unions fédérales de retraités.

Vers la parité dans les instances de la CFDT Retraités

La commission a analysé la situation des femmes retraitées dans notre syndicat. L’évolution du nombre des adhérentes, leur âge, les responsabilités qu’elles occupent. Le constat a permis de dégager des axes de progrès. Alors que les femmes ont une longévité plus importante que celle des hommes et qu’elles sont en nombre supérieur aux hommes durant la période salariée, elles ne sont plus que 38 % à adhérer à la CFDT Retraités. Dans l’exercice des responsabilités aux différents niveaux (local, départemental, régional), elles sont loin d’atteindre ne serait-ce que les 38 %. La seule instance où la parité est atteinte est le bureau de l’UCR.

De ces premières observations vont découler plusieurs actions. En termes de développement, une attention particulière sera portée à l’adhésion des futures retraitées, en leur montrant qu’elles ont toute leur place à la CFDT Retraités. D’ores et déjà, des Unions régionales et territoriales font figurer clairement l’objectif de parité dans leurs statuts. Ensuite, elles devront proposer des formations aux militantes pour qu’elles puissent en toute sérénité partager les responsabilités.

Participation à l’enquête Cancer du sein

Présenté en page 13, le dossier Cancer du sein dont s’est emparée la Confédération montre que les femmes retraitées, victimes de cette pathologie, ignorent qu’elle peut être liée à leurs conditions de travail. Travail de nuit, exposition à des rayonnements ionisants ou à des produits chimiques. L’UCR sera un relais d’information et participera à une enquête auprès des femmes retraitées, une enquête qui sera l’une des bases de la reconnaissance du cancer du sein comme maladie professionnelle.

Les féminicides et violences intrafamiliales

Les retraitées ne sont pas épargnées en termes de violences intrafamiliales ou de féminicides. La pandémie et le confinement ont accentué ces violences. Depuis le 1er janvier 2021, 69 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. Mais à partir de 60 ans, les violences conjugales, les meurtres, le harcèlement sont passés sous silence. Un silence que la CFDT Retraités ne peut laisser perdurer. La commission Égalité homme femme va travailler sur ce sujet dès la rentrée. Une première piste au niveau du centre communal d’action sociale (CCAS) qui est légitime pour organiser des actions de sensibilisation et de prévention en direction du public, notamment des femmes, des enfants et adolescents.

Nicole Chauveau, secrétaire nationale de la CFDT Retraités, responsable de la commission Égalité homme femme

Poser une question

modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici