Actu revendicative


Élection dans les TPE : les retraités intéressés


En novembre et décembre, un évènement majeur va marquer l'actualité syndicale en France : l'élection dans les très petites entreprises (TPE). Tous les salariés (exceptés ceux de l'agriculture), y compris les apprentis, des entreprises de moins de 11 salariés (au 31 décembre 2011), âgés d'au moins 16 ans ont le droit de voter à cette élection professionnelle.

Il n’existe aucun test global en France pour mesurer l’influence des organisations syndicales. Après les élections professionnelles dans les entreprises de plus de 10 salariés et la consultation générale dans toutes les administrations des fonctions publiques, le scrutin de novembre-décembre dans les TPE sera un test grandeur nature. Les TPE emploient 4 millions de salariés.

En quoi les retraités sont-ils intéressés ? Les retraités sont souvent des employeurs de leur salarié unique, dans le cadre d’un contrat de travail de gré à gré ou par l’intermédiaire d’un mandataire (association).

L’aide ménagère, l’employée de maison ou l’auxiliaire de vie qui vient quelques heures par semaine sont alors concernées par cette élection.
Les adhérents de la CFDT Retraités, par ailleurs employeurs, sans toujours le savoir, auront le souci d’être attentifs et sauront informer leur salarié sur les enjeux d’un tel scrutin. Et pourquoi pas en contactant les salariés de TPE dans son entourage personnel et en facilitant le vote pendant le scrutin.

Jusqu’au 12 décembre

Les enjeux de cette élection sont très importants. Si la CFDT obtient un bon résultat, elle pourra poursuivre son action pour l’amélioration de la situation des salariés dans les très petites entreprises, voire isolés. Elle aura du poids dans les négociations pour représenter l’ensemble des salariés.

Les élections TPE 2012 seront un vote sur étiquette syndicale et non pas sur liste. Elles vont donc nécessiter échanges et pédagogie pour faire mesurer l’intérêt et l’utilité du syndicalisme et du dialogue social CFDT aux salariés des très petites entreprises.

Les organisations syndicales affiliées à une organisation représentative au niveau national interprofessionnel sont éligibles. Elles doivent respecter les valeurs républicaines, être indépendantes et légalement constituées depuis au moins 2 ans, présentes sur le territoire concerné.

Mais attention, un vote sur étiquette se solde souvent par un faible taux de participation, vous devez susciter la mobilisation. Quand ? Comment ? Dans une relation de proximité et avant le vote qui pourra se faire :
- soit par Internet du 28 novembre au 12 décembre,
- ou par correspondance du 15 novembre au 12 décembre.