Nos déclarations


L’intersyndicale des retraités dénonce le plan de rigueur


Les organisations syndicales de retraités CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO, Unsa et la FGR-FP se sont rencontrées. Comme leurs confédérations, elles dénoncent le plan de rigueur présenté par le Premier ministre, François Fillon. Ce plan de rigueur ne permettra ni de relancer l'activité économique, ni d'améliorer l'emploi.

Une fois de plus, les prestations sociales seront touchées. L’augmentation du chômage entraînera une baisse des cotisations qui creusera les déficits de la protection sociale solidaire tout en fragilisant l’ensemble de régimes par répartition.

Ce plan anti‐déficit du gouvernement aura des répercussions sur le pouvoir d’achat des retraités qui continue à se dégrader.

Une fois de plus, l’application de ces mesures se fera au détriment des salariés, des jeunes, des familles et des retraités.

D’autre part, les organisations syndicales de retraités condamnent la décision
gouvernementale de reporter la réforme du financement de la perte d’autonomie.

Paris, le 16 novembre 2011