Notre activité


Enfermement des enfants : le gouvernement français persiste et signe


Eliza, 1 an et demi, Rona, 4 ans et Adnan, 7 ans, s’apprêtent à passer une quatrième nuit au centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot. Ils y ont été emmenés, en mai dernier, avec leurs parents.

Alors que la famille pensait se rendre au tribunal administratif de Melun, elle a été conduite de force à l’aéroport de Roissy pour prendre un vol à destination du Kosovo, se voyant contrainte de refuser d’embarquer pour pouvoir rencontrer le juge administratif.
Au mépris de la Convention internationale des droits de l’enfant, la France continue d’infliger sciemment à des enfants le traumatisme de l’enfermement. Il s’agit là de la onzième famille mise en rétention en métropole en 2015. 5 000 enfants le sont à Mayotte chaque année. La loi doit changer pour mettre un terme de manière définitive à la privation de liberté des enfants en rétention.

Témoignage de la Cimade

(Photo Carl Hocquart pour la Cimade)