Notre activité


Enfin, une ministre déléguée à l’autonomie !


Dans son dernier numéro de Fil bleu, le magazine des adhérents de la CFDT Retraités, Dominique Fabre revient sur la nomination d'une ministre déléguée à l'autonomie.

Ce nouveau risque apparaît dans les années quatre-vingt. La CFDT contribue alors au débat. En 2015, nombre de ses revendications seront reprises dans la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

En 1997, la prestation spécifique dépendance est mise en place par Paulette Guinchard, secrétaire d’État aux personnes âgées du gouvernement Jospin. Quatre ans plus tard l’allocation personnalisée d’autonomie est instaurée.

Entre 1997 et 2020, nous avons connu deux ministres déléguées et sept secrétaires d’État en charge des personnes âgées et de l’autonomie. En 2017, ces postes disparaissent de l’organigramme du gouvernement. Depuis, nous réclamions la reconnaissance citoyenne des personnes âgées avec la nomination d’un ministre ou d’un secrétaire d’État. Aussi, nous avons salué la récente nomination de la ministre déléguée à l’Autonomie, Brigitte Bourguignon. Cette décision gouvernementale fait naître beaucoup d’espoirs et atteste de la reconnaissance des âgés au sein de notre société. Espérons que nous ne serons pas déçus. Nous avons sollicité une rencontre avec la ministre, nous attendons un retour.

En parallèle, le gouvernement a annoncé le lancement d’un plan en faveur du grand âge dont les mesures seront déclinées dans le projet de financement de la Sécurité sociale 2021. Une mission a été confiée à Laurent Vachey, inspecteur général des Finances, afin de définir le périmètre de la branche, sa gouvernance et son financement. Nous devons rester attentifs à l’évolution de ce projet de loi et être réactifs à toutes les propositions.

Après un premier semestre percuté par le Covid-19, la mobilisation de rentrée, « ZOOM sur le syndicalisme CFDT ! », sera l’occasion pour nous, adhérents et adhérentes de la CFDT Retraités, de montrer que nos revendications relatives à l’autonomie relèvent de l’intergénérationnel.

Dominique Fabre, secrétaire générale de la CFDT Retraités