Notre activité


Brèves sur l’environnement


Obsolescence programmée. Énergie. Plastique à usage unique...

Obsolescence programmée

Les préconisations du rapport Libaert
Thierry Libaert, conseiller au Cese, a remis le 25 janvier son rapport sur la consommation durable à François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire. Parmi les préconisations pour lutter contre l’obsolescence des produits figure l’obligation pour les distributeurs d’informer les consommateurs sur la disponibilité des pièces détachées et de réduire leur délai de livraison ; d’informer le consommateur sur la durée de vie moyenne d’un produit et de privilégier la réparation plutôt que le remplacement du produit.

Énergie

Une nouvelle étiquette
L’étiquette énergie des appareils d’électroménagers change de look pour plus de lisibilité. Terminé les sigles +++, place aux lettres. Celles-ci se déclinent de A à G. A étant plus économe (vert) et G étant la plus énergivore (rouge). L’entrée en vigueur de cette nouvelle étiquette se fera en plusieurs étapes. Les premiers à afficher la nouvelle étiquette en 2019 (obligatoire en 2020) sont les machines à laver, les machines lavantes-séchantes, les lave-vaisselle, les réfrigérateurs, les téléviseurs, les lampes et luminaires.

Plastique à usage unique

Enfin une bonne nouvelle !
Les instances de l’Union européenne sont arrivées à un accord dans la nuit du 18 décembre 2018 sur le contenu de la directive européenne relative au plastique à usage unique. Dès 2021, une sélection d’articles à usage unique faits de plastique seront interdits : ustensiles, assiettes, tiges pour ballons, cotons-tiges et contenants alimentaires en polystyrène expansé. Cet accord devrait être approuvé par le Parlement européen, puis validé par le Conseil européen au 1er trimestre 2019.
Corinne Grincourt