Notre activité


Les syndicats européens demandent à l’UE une « réponse décisive »


La Confédération européenne des syndicats (CES) exige une réponse basée sur l'humanité, la solidarité, l'intégration et l'inclusion.

La Confédération européenne des syndicats (CES) exige une réponse européenne, basée sur l’humanité, la solidarité, l’intégration et l’inclusion, qui s’impose face à « la tragédie dans la Méditerranée, la perte de milliers de vies, la souffrance terrible de ceux qui cherchent refuge, qui fuient la faim, la pauvreté, la guerre et la persécution.

L’Europe doit surmonter les divisions et le nationalisme et apporter une réponse commune à cette urgence humanitaire ».

Les syndicats européens appellent également les gouvernements « à ne pas manquer à leurs responsabilités », en laissant la crise des migrants à la charge « des pays dont les côtes sont géographiquement les plus proches des réfugiés », notamment la Grèce, l’Italie et Malte.

La France et l’Allemagne ont rejeté la proposition de la Commission européenne et leurs ministres de l’Intérieur respectifs ont estimé qu’il faudrait « mieux prendre en compte les efforts déjà effectués » par certains pays !

(Photo Carl Hocquart pour la Cimade)