Notre activité


Jean-Paul Rueff : Pour que la dignité triomphe !


Jean-Paul Rueff nous a quittés dans la nuit du 16 au 17 décembre dernier. Comme cela. À 69 ans. Sans prévenir. Le dernier numéro de notre magazine aux adhérents et dont les articles sont publiés dans ce site porte sa marque : une interview de Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives Économiques et président d’Éthique sur l’étiquette.

Quelques jours plus tôt, il remettait un passionnant rapport au Conseil économique, social et environnemental d’Île-de-France qui sera voté à l’unanimité : « Favoriser l’accès des Franciliennes et des Franciliens à l’ensemble de l’offre culturelle. »

Jean-Paul : un syndicaliste d’entreprise et de société. Des premiers combats avec les nettoyeurs du métro parisien jusqu’aux dossiers dont il prenait la responsabilité dans notre presse CFDT Retraités, en passant par ses différents mandats dans son syndicat CFDT des agents parisiens de la Sécurité sociale, dans les différentes structures de l’UD CFDT de Paris, puis de la Région Île-de-France, Jean-Paul a balayé large. Et même au-delà.

Il avait rejoint depuis 7 ans le comité de rédaction de la CFDT Retraités. Il apportait beaucoup aux lecteurs sur ses sujets de prédilection tels qu’ils apparaissient dans ce site : les migrants, les déplacés, les réfugiés, l’esclavage moderne, les effets de la mondialisation sur les conditions de travail des plus pauvres, le rachat de terres des pays du Sud par les grandes entreprises internationales, le logement.

Mais on connaissait moins son engagement personnel près des centres sociaux, des enfants et des jeunes, et ses responsabilités au sein de l’association des foyers de jeunes travailleurs, surtout quand il se mettait au service de la culture, de la littérature, de la musique aussi.

Jean-Paul Rueff (photo DR)

Si Jean-Paul pouvait donner l’apparence d’une certaine fragilité – « il avait un look hors du temps ! » disent ses amis –, il ne fallait pas s’y tromper. C’était un homme de conviction rayonnant plutôt qu’un râleur impénitent ! Il écoutait avant d’argumenter. Il avait toujours une remarque pertinente, pour faire avancer le groupe. Remarque que vous sentiez arriver au plissement de ses yeux. Sa remarquable fidélité était doublée d’une confiance en chacun. « Il avait une manière sereine de vous parler lorsque des moments étaient plus compliqués à vivre que d’autres. Depuis mon arrivée à l’UCR, il venait systématiquement voir si j’étais présente pour me saluer et échanger pendant quelques instants avant de rejoindre le comité de rédaction. C’était toujours un moment privilégié », témoigne Dominique Fabre.

Sa présence nous manque. Merci à lui d’être ce qu’il a toujours été.

Les membres du comité de rédaction dont vous lisez les articles dans cet site : Paul Baringou, Jean-Pierre Bobichon, Jean-Pierre Delhoménie, Jean-Pierre Druelle, Daniel Druesne, Guy Gouyet, Georges Goubier, Corinne Grincourt, Gérard Lopez, Jean-Pierre Moussy, Jacques Rastoul, Danielle Rived.