Stats et études


L’ABC d’une journée d’un aidant et d’un malade d’Alzheimer


De « A » comme « Absence » à « V » comme « Vacances » en passant par quelques conseils pour qu'aidants et malades « puissent mieux vivre ce nouveau quotidien, à domicile », Nathalie Demeyere distille en 104 pages une multitude de petits conseils pratiques.

« Le malade garde ses sentiments.

C’est bien le seul sens qui reste intact tout au long de l’évolution de la maladie. Et c’est d’ailleurs souvent par ce biais que vous arriverez à avancer et à l’aider » argumente l’auteure qui a travaillé vingt années en pharmacie de ville et qui, depuis 6 ans, passe de « longs moments auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. »

Nathalie Demeyere a créé de nombreux jeux de mémoire et coordonne une équipe de professionnels. Astuces, conseils, réflexions… Au fur et à mesure des mots qui s’égrènent dans cet abécédaire du quotidien, on parle des gestes techniques, du temps, de la fatigue, d’hygiène et de rythme de vie pour le malade comme pour l’aidant.

« Tout au long de ce parcours qui fait de l’aidant l’ombre du malade, l’amour peut aussi triompher ! »

Daniel Druesne

« L’ABC d’une journée d’un aidant et d’un malade d’Alzheimer » par Nathalie Demeyere, Éditions Melibée, 2012, 12,50 €