Déclarations 2001 à 2003


L’APA attaquée par les Conseils Généraux !


L’Union Confédérale des Retraités CFDT (UCR-CFDT) a pu entendre, comme tous citoyens, que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) coûtait cher aux Conseils Généraux et que, de ce fait, ceux-ci souhaitent augmenter les Impôts départementaux (fraction incluse dans les Impôts locaux), ce que nous jugeons particulièrement injuste.

L’UCR-CFDT s’élève vivement contre de tels propos qui constituent une contre-vérité ! En effet, il faut rappeler que la Prestation Spécifique Dépendance (PSD), avait permis à bon nombre de Conseils Généraux de faire des économies sur le dos des personnes en perte d’autonomie.

L’UCR-CFDT s’était d’ailleurs élevée en juin 1998 contre un tel fait. Elle n’était pas la seule à établir ce constat puisque bon nombre de syndicats et d’associations s’étaient également manifestés avec la publication d’un « livre noir » sur le sujet.

L’UCR-CFDT rappelle également qu’en son temps, elle avait œuvré pour que l’APA soit gérée par la Sécurité Sociale. Ce sont les Conseils Généraux qui se sont opposés à cette proposition !
Aussi, l’UCR-CFDT leur demande d’assumer pleinement leurs choix !

L’UCR-CFDT n’acceptera en aucun cas cette attaque déguisée contre une prestation qui a largement fait la preuve de son intérêt, même si, çà et là, des difficultés de mise en place sont observées.
Elle réaffirme que la gestion de l’APA doit être assurée par la Sécurité Sociale, ce qui permettrait de la financer par la solidarité nationale.

A Paris, le 10 juillet 2002