Déclarations de 2004 à mi 2007


L’UCR-CFDT revendique une hausse de 2,2% des pensions


L’Union confédérale CFDT des retraités a pris connaissance, comme tous les retraités, de la revalorisation des retraites décidée par le gouvernement.

Celle-ci s’inscrit à hauteur de 2 % correspondant à :
- +1,8% conformément à l’évolution prévisionnelle des prix hors tabac pour 2005,
- +0,2% constituant le correctif entre la prévision 2004 (+1,5%) et la dernière prévision (+1,7%) publiée dans le Rapport économique social et financier (annexé au projet de Loi de finances 2005).

L’UCR-CFDT ne peut admettre qu’une revalorisation aussi importante que celle des pensions de millions de retraités ne s’appuie que sur des prévisions.

De plus, cette revalorisation n’est pas conforme, ni à l’esprit, ni aux textes d’application de la loi d’août 2003 sur les retraites, puisque l’article de référence parle d’évolution constatée (L.161-23-1 du Code de la Sécurité sociale) !

Or, l’Insee a publié aujourd’hui l’indice réel des prix hors tabac pour 2004 :
- il s’élève à +1,9%, ce qui doit entraîner un correctif de +0,4% et non de +0,2%.

L’Union confédérale CFDT des retraités revendique donc pour les retraités une revalorisation pour 2005 de +2,2% pour leurs pensions, conformément aux engagements du Gouvernement d’indexer les pensions sur les prix.

Le 13 janvier 2005

Le forum de cet article est clôturé.