UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Notre activité


L’actualité de la CFDT Retraités dans Syndicalisme Hebdo


Alors que les députés entament l’examen de la loi “fin de vie”, le secrétaire général de la CFDT Retraités Benoit Prince explique le positionnement de son organisation sur ce sujet finalement plutôt consensuel. Il s’inquiète davantage des restrictions budgétaires annoncées par le gouvernement, tant en matière de politiques sociales que de revalorisation des pensions.

Syndicalisme Hebdo, l’hebdomadaire des militantes et des militants de la CFDT, a interrogé Benoit Prince. Vous trouverez dans cet article un résumé de l’interview. L’entretien complet, « Même les plus petites mesures inscrites dans la loi bien-vieillir sont remises en question », est à lire sur le site syndicalisme.hebdo.fr.

Position de la CFDT Retraités sur la loi “Fin de vie”

La CFDT Retraités soutient la nécessité d’une nouvelle loi permettant un véritable droit de mourir dans la dignité, estimant que la loi Claeys-Leonetti II est insuffisante.

Concernant la partie « soins palliatifs », il n’y a pas d’objection si ce n’est que les financements annoncés ne sont absolument pas à la hauteur des besoins. Sur la partie « fin de vie », le texte proposé par le gouvernement était trop restrictif.

Afin de pouvoir peser sur le contenu de la loi actuellement en débat au Parlement, la CFDT Retraités a pris la décision d’adhérer au Pacte progressiste Fin de vie, rejoint par une trentaine d’organisations et d’associations dont la CFDT Occitanie et la CFDT Santé-Sociaux. Il existe un consensus au sein de la CFDT pour défendre la liberté de choix dans la manière de mourir.

En savoir plus La CFDT Retraités adhère au Pacte progressiste Fin de vie

Fin de vie, le droit de choisir : la vidéo de la CFDT Retraités

L’Europe et la CFDT Retraités

Les militants retraités CFDT sont très europhiles et se sont activement engagés dans les discussions sur l’Union européenne, surtout en cette période électorale. Nous avons accordé une large place à ce scrutin dans nos publications.

On ne peut pas dire qu’une partie de retraités CFDT ait été séduite par les idées du Rassemblement national. Nos adhérents sont solides sur leurs valeurs mais ils sont préoccupés par l’influence potentielle de l’extrême droite au Parlement européen.

En savoir plus Pour une politique européenne de retraites juste et inclusive

Le dossier sur l’Europe : Le 9 juin, « Donnons de la force à l’Europe » 1/5

Dossiers en cours en France

La CFDT Retraités suit la création des services publics départementaux de l’autonomie (SPDA) et les nouvelles règles de financement des Ehpad. Elle s’inquiète des remises en question des politiques sociales et de la loi du 8 avril 2024 sur le bien-vieillir et l’autonomie, notamment en raison de contraintes budgétaires.

Et le gouvernement revient sur son engagement d’une loi de programmation relative au grand âge prévue dans la loi bien-vieillir. Cela pose un problème si les lois de finances remettent en question des lois votées par les mêmes députés.

En savoir plus Loi Bien vieillir : une petite loi pour le grand âge

Revalorisation des pensions en 2025

La CFDT Retraités exprime son inquiétude face aux rumeurs de désindexation des pensions par le gouvernement en ne revalorisant pas les pensions de base au 1er janvier 2025.

Elle rappelle que les retraités ont perdu du pouvoir d’achat et souligne la nécessité d’une augmentation des pensions en accord avec l’inflation pour maintenir ce pouvoir d’achat. Depuis 2017, les retraités ont perdu en moyenne 5 % de pouvoir d’achat.

Or, si l’inflation se maintient au niveau actuel, les pensions devraient être augmentées entre 2,5 et 3 % au 1er janvier 2025.

En savoir plus Les pensions de retraite augmentent de 5,3% dès janvier 2024