Stats et études


L’aide sociale départementale à la hausse


L’aide sociale départementale apporte aux personnes dans l’incapacité d’assurer leur autonomie ou leurs moyens d’existence l’accès à différents dispositifs permettant de couvrir leurs besoins essentiels.

Le champ d’intervention des départements s’est beaucoup élargi depuis les premières lois de décentralisation de 1984 avec le transfert aux conseils généraux de prestations auparavant financées par l’État, ou la création de nouvelles prestations financées par les départements.

L’aide sociale départementale comprend quatre grands postes de dépenses.
- l’aide sociale aux personnes âgées ;
- l’aide sociale aux personnes handicapées ;
- l’aide sociale à l’enfance (ASE) ;
- les dépenses liées au RMI-RSA.

L’aide sociale aux personnes âgées recouvre les dépenses relatives à l’aide à domicile (aide ménagère et APA…), les dépenses liées aux prises en charge d’hébergement (accueil en établissement, au titre de l’aide sociale à l’hébergement ou de l’APA, et accueil chez des particuliers).

Évolution des dépenses d’aide sociale

Chiffres métropole de 1996 à 2008. En bleu pour les personnes âgées