Notre activité


L’appui-conseil aux CVS renforce la démocratie


Dans les Deux-Sèvres, depuis cinq ans, le Coderpa, puis le CDCA, avec le soutien du conseil départemental, ont mis en place 15 correspondants territoriaux dans les conseils de la vie sociale (CVS).

Ils sont mandatés par le collège des usagers du CDCA avec une lettre de mission du conseil départemental. Ces correspondants, qui ont bénéficié d’une formation, viennent en appui pour le bon fonctionnement du CVS, parfois pour leur mise en place et/ou assurer leur continuité.

Leur présence est au préalable acceptée et appréciée par les membres du CVS et la direction de l’établissement.

Ces conseillers encouragent le dialogue constructif instauré entre ses membres au sein du CVS. Ils ne se substituent pas à eux et ne votent pas.

Anne Bénétreau, de la CFDT, correspondante depuis quatre ans, présente dans deux CVS, trouve sa mission très positive : « Je suis très attentive à ne pas prendre la place des résidents et des familles, mais à venir en soutien. Je suis satisfaite d’avoir remotivé une élue des familles du CVS qui voulait arrêter. »

Quant à Henri Noiret, autre correspondant appartenant à la CFDT : « On découvre avec les autres membres du CVS les rouages du médico-social, l’importance de l’approche collective des situations individuelles pour promouvoir la bientraitance. »

L’ambition du CDCA 79 est désormais de généraliser, avec le soutien de l’ARS (agence régionale de santé), le dispositif, de l’élargir aux établissements accueillant des personnes handicapées. Et enfin, d’articuler cette expertise externe avec l’instauration, peut-être à terme, d’un réseau Inter CVS des élus en Ehpad.

Jacques Rastoul

Anne Bénétreau, lors de la formation CFDT à Niort.