Nos déclarations


La CFDT Retraités appelle à l’action


À l’approche de la Semaine Bleue, le conseil national de la CFDT Retraités réaffirme ses revendications, notamment sur l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie, les petites pensions, la fiscalité et l’accès à la santé.

Dans les débats du conseil national, un sentiment d’inquiétude s’est exprimé. La situation intérieure du pays avec la montée du populisme, la situation économique et sociale, les conflits aux portes de l’Europe et dans le monde, entretiennent cette inquiétude. À cet égard, la CFDT Retraités soutient les positions de sa Confédération.

L’aboutissement du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement de la population demeure une priorité pour la CFDT Retraités. Ce projet de loi symbolise la prise de conscience des enjeux du vieillissement de la population. Nous exigeons une issue rapide au débat parlementaire qui permette sa mise en œuvre en juillet 2015 comme promis par le Gouvernement. Nous n’acceptons plus aucun retard et exigeons l’affectation de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) à la prise en charge de la perte autonomie, bien que ce financement soit insuffisant et ne repose pas sur l’ensemble des revenus.

L’intervention de la CFDT Retraités, et de sa Confédération, a permis une inflexion de la position gouvernementale : le Premier ministre a annoncé le versement d’une prime exceptionnelle aux retraités percevant une pension de retraite inférieure à 1 200 euros mensuels. La CFDT Retraités redit que le montant de 40 euros, en un versement unique exceptionnel, est très insuffisant.

Si la CFDT Retraités prend acte de ce modeste coup de pouce, qui intervient en dehors de toute référence à l’inflation, elle demande des mesures de revalorisation préférentielle des basses pensions pour une réelle amélioration de leur niveau de vie. De manière générale, la CFDT Retraités conteste la revalorisation des pensions sur la seule inflation.

En cette période, le redressement des comptes publics et sociaux impose des efforts partagés par tous. Les retraités y prennent leur part. Cependant certaines mesures fiscales, comme l’imposition de la majoration de pension pour enfant, la suppression de la demi-part pour les personnes seules, suscitent des mécontentements.

La CFDT Retraites déplore que de telles mesures se décident au coup par coup. Elles concourent à rendre le système fiscal encore plus complexe et illisible. La CFDT Retraités revendique, comme sa Confédération, une refonte du système fiscal pour plus de justice et de redistribution.

L’accès aux soins de qualité pour tous reste une préoccupation constante des retraités. La CFDT Retraités revendique toujours une meilleure répartition des professionnels de santé sur les territoires. Les dépassements d’honoraires et le coût des complémentaires santé demeurent des freins à l’égal accès à la santé.

La CFDT Retraités appelle ses organisations à soutenir ces revendications et à les présenter aux retraités et aux élus à l’occasion de la Semaine Bleue.