Déclarations de 2004 à mi 2007


La CFDT fait reculer le Gouvernement sur les pensions de réversion


En juin 2004, l’UCR-CFDT avait condamné les intentions du Gouvernement sur les pensions de réversion des régimes général et alignés.

Malgré tout, ce dernier avait fait paraître le décret le 25 août 2004 !

L’UCR-CFDT a de nouveau réagi le 8 septembre ce qui a provoqué et entraîné les autres organisations syndicales. Face à ce tollé général, le gouvernement a suspendu ce décret et demandé l’avis du Conseil d’orientation sur les retraites.

La pression de tous amène aujourd’hui le Premier ministre à abandonner les dispositions qui pénalisent surtout les veuves en les remplaçant :
- par le maintien d’un plafond de ressources sans prise en compte des réversions des régimes complémentaires,
- par la réversion stable pour le conjoint survivant retraité.

C’est une victoire de la CFDT pour les retraités.

L’UCR-CFDT rappelle également que les retraités ne font pas la charité et contestent l’attribution - dérisoire - de 70 euros pour les seuls titulaires du minimum vieillesse en oubliant entre autres les retraités percevant une basse pension (minimum contributif).

Le 23 novembre 2004.