Notre activité


La France bénévole


Bonne nouvelle, les Français qui donnent de leur temps à une association sont de plus en plus nombreux.

12,5 millions en 2013, un million de plus qu’en 2012, soit un quart de la population, ce qui n’est pas mal. Moins bonne nouvelle : ils sont de moins en moins fidèles et assidus

Les formes d’engagement sont plus ponctuelles, parfois multiples, passant d’un projet à un autre. Ce zapping est plus marqué chez les 25-34 ans que parmi les seniors.

Deux explications : l’évolution du monde économique qui fait de la mobilité la valeur cardinale, et la crise qui conduit ceux qui s’engagent à choisir des actions proches et concrètes.

Guy Gouyet