Notre activité


La démission d’une infirmière en Ehpad


Mathilde, 25 ans, raconte au quotidien sa déception d’infirmière en Ehpad.

Seule infirmière pour 90 résidents, elle a le sentiment de bâcler son activité et de négliger la relation humaine.

Tout juste sortie de formation, passionnée par son métier, elle a conscience d’être de plus en plus stressée, stressante et maltraitante. Si le ratio en personnel infirmier n’est pas toujours aussi faible, son ouvrage a le mérite de décrire avec précision ses multiples missions et l’intensification de son travail.

Les conséquences du sous-effectif sont visibles : l’absentéisme, une mauvaise répartition des tâches entre soignants, le décrochage de certains personnels, l’attente insatisfaite des résidents.

Puisse son témoignage peser dans la future loi pour le grand âge et la perte d’autonomie.
Jacques Rastoul

J’ai rendu mon uniforme , Mathilde Basset, éditions du Rocher, 2019, 250 pages, 14,90 €.