Notre activité


La dérive des réseaux sociaux : un tsunami de déraison !


La désinformation déferle en continu.

Nous avons franchi une autre étape de la communication : à chaque élection ou même à chaque information, le net, Facebook se déchaîne. On assiste à la formation spontanée de réseaux « entre-soi », à une parole libre, à la violence des insultes, des diffamations. La désinformation déferle en continu.

Cet afflux d’opinions émotionnelles se trouve conforté par les chaînes commerciales d’info en continu, alimentées parfois en sous-main, par des partis politiques, des États. Place à l’émotion, aux peurs de l’avenir, aux craintes de la mondialisation. La colère individuelle devient le seul jugement et la foule en colère devient le peuple.

Que dit Pierre Rosanvallon « Aujourd’hui, c’est la parole directe qui s’impose comme force démocratique… une expression confuse, extraordinairement vulnérable aux théories du complot et aux fake news ».

Toute information venant d’une institution structurée fait l’objet de méfiance. Comment contrer cette déraison ?

Premier syndicat, la CFDT se doit de redoubler d’efforts dans ses argumentaires, refuser le chacun pour soi et porter haut les valeurs d’intérêt général pour plus de justice et de solidarité.

Danielle Rived