Notre activité


La fiscalité des hauts revenus


La crise Covid a accentué les inégalités de patrimoine. Pour la CFDT, il y a urgence à réformer la fiscalité pour redonner à l’impôt équité et lisibilité en taxant davantage les plus riches et le patrimoine pour contribuer à la sortie de crise.

La CFDT revendique de longue date une réforme de notre système fiscal. En effet, la fiscalité actuelle pénalise les bas revenus et avantage les plus aisés par des mesures incohérentes et qui se contredisent au fil des réformes (réductions d’impôt, exonérations, niches fiscales, baisse de la taxation des revenus financiers). La crise Covid a accentué les inégalités de patrimoine.

Les 10 % les plus riches captent 21 % du revenu national (avant impôts). Les 1 % les plus riches captent 6,8 % et les 0,1 % les plus riches en captent 1,8 %. À l’autre bout de l’échelle, 50 % des ménages n’accèdent qu’à 30 ? du revenu national.

Réduire les inégalités et investir dans une relance durable

Il y a urgence à réformer la fiscalité pour redonner à l’impôt équité et lisibilité : taxer davantage les plus riches et le patrimoine pour contribuer à la sortie de crise, réduire les inégalités et investir dans une relance durable est possible.

Cela exige volonté politique et consentement à l’impôt. En cumulant mesures immédiates de court terme (surtaxation temporaire des hauts revenus) et de long terme, qui mettent à contribution les plus aisés, les coûts de la pandémie pourront être financés, les inégalités réduites et la transition écologique juste trouvera de nouveaux financements.

Le dossier sur la fiscalité des hauts revenus est disponible sur le site de la CFDT.