Stats et études


La grande pauvreté augmente chez les jeunes mais aussi chez les seniors


10,9 % des 18-29 ans sont considérés comme pauvres en 2009, au seuil de 50% du revenu médian, contre 7,5 % de l’ensemble de la population en moyenne.

Le nombre de pauvres augmente chez les jeunes, mais aussi chez les plus âgés. 4,5 millions de personnes étaient pauvres en 2009, au taux de 50 % du niveau de vie médian, contre 3,9 millions en 2004, soit une augmentation de 16 %.

Les jeunes sont les plus touchés par l’augmentation de la pauvreté. Le nombre de mineurs pauvres est passé de 1,1 à 1,3 millions entre 2002 et 2009. Celui des jeunes adultes de 670 à 941 000, soit une hausse de 40 % sur la même période : leur taux de pauvreté est passé de 7,9 à 10,9 %. Et encore, ces taux moyens masquent la situation des jeunes les moins qualifiés, beaucoup plus dégradée encore.

La pauvreté augmente aussi chez les aînés. Le nombre de pauvres de plus de 60 ans a augmenté à 543 000 entre 2003 et 2008, là aussi de plus de 40%, même si l’Insee a enregistré une légère baisse en 2009 (- 40 000).

Cette hausse résulte pour partie de l’augmentation de la population âgée, mais pas seulement : le taux de pauvreté des plus de 60 ans est passé de 3,2 % à 4,1 % entre 2003 et 2008, pour revenir à 3,7 % en 2009.

Source : Observatoire des inégalités (inegalites.fr).

La grande pauvreté selon l’âge

Seuil à 50 % du niveau de vie médian.
Lecture : parmi la population pauvre, 29,8 % sont âgés de moins de 18 ans.

Taux de pauvreté en %Répartition de la population pauvre en %
Moins de 18 ans 10,0% 29,8%
18 à 29 ans 10,9% 20,9%
30 à 39 ans 6,3% 11,3%
40à 49 ans 6,9% 13,2%
50 à 59 ans 7,5% 13,5%
60 ans et plus 3,7% 11,2%
Ensemble 7,5% 100%

Source : Insee, enquête Revenus fiscaux et sociaux 2009