Notre activité


La loi Grand âge, une urgence sanitaire


La période difficile que nous traversons nécessite « une mobilisation générale envers les plus démunis, les plus fragiles », selon les termes employés par le président de la République au début du confinement.

S’agissant des plus démunis, le Président a anooncé qu’une aide exceptionnelle serait versée aux familles les plus modestes et aux étudiants les plus précaires, semblant répondre ainsi à l’appel du Secours Catholique soutenu par la CFDT et plusieurs associations. C’est un premier pas.

Mais quid des plus fragiles et en particulier des personnes âgées ? Dès l’arrivée du Covid-19, les personnes âgées ont été les premières cibles de ce virus. Dans ces conditions, il est regrettable qu’aucun gériatre ne figure dans le comité scientifique réuni autour du président de la République.

Au milieu de l’agitation politique et médiatique, nombre de personnes âgées résidant en Ehpad ont été touchées par l’épidémie. Malgré les appels au secours de directions d’Ehpad, les masques n’arrivaient pas. Sont-ils d’ailleurs arrivés ? Les personnels, eux aussi en grande difficulté, et pourtant dévoués, ne disposaient pas des protections indispensables pour se préserver et préserver les résidents. Les plus vulnérables sont décédés. Au départ, ils n’étaient même pas comptabilisés par les autorités sanitaires !

À ce jour, les personnes âgées dépendantes restent toujours la proie de ce coronavirus. Quel accompagnement pour les aider à traverser cette période et les entourer médicalement, affectivement et socialement ?

Depuis plusieurs années, les personnels du secteur médico-social ont manifesté afin d’alerter sur le manque de personnel et de moyens, sur les suppressions de lits, sur leurs conditions de travail.

Depuis plusieurs années, la CFDT Retraités et d’autres ont alerté sur le nécessaire accompagnement humain et financier lié à l’allongement de la vie. Les rapports se sont accumulés, une loi Grand âge, promise. Mais à ce jour, rien de concret.

Le président de la République voit, dans cette crise, une chance : « Nous ressouder et prouver notre humanité. » Prouver notre humanité ? Nous le prenons au mot : la loi promise pour accompagner les personnes âgées et leurs familles doit devenir réalité. C’est urgent !

Dominique Fabre - Edito de FIL BLEU - N° 260 - mai à aout 2020

Dominique Fabre, secrétaire générale de la CFDT Retraités